Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Lun 30 Sep 2013 - 23:21

Aller. Pour vous mettre dans le bain : Moi qui me plaignais toujours de mon célibat, vl'à tipas que jeudi dernier j'ai un rancard avec une nana et avec qui ça se passe super bien. On s'embrasse elle est folle de moi, j'avais l'impression qu'à ses yeux j'étais dieu sur terre.
Le soir je rentre chez ouam, je fume à mon balcon, et je me dis "je vais pas la rappeler".

Pourquoi ?

Je pourrais donner plein de raison, mais la première raison, c'est qu'elle n'était pas de mon niveau intellectuel. Elle avait de la culture hein... Mais n'avait pas cette fluidité dans les concepts (elle n'en utilisait aucun de toute manière...) aucunes curiosités, n'utilisait pas cette culture pour avoir un échange ect. Les faits c'est cool, mais c'est plus cool quand on en sort une petite généralité sur lequel parlait. Que le ciel soit bleu...C'est d'un chiant.

Je sais bien que sur ce forum je vous fais chier en disant que vous êtes des gros péteux aussi cons que mes pieds et que l’intelligence est très surfaite... Mais... Je suis bien obligé de reconnaître que dans l'antre de l'intime, ça pourrait exister (non j'aime pas me contredire).
Et pire que tout, je me suis rendu compte que.... Ces dernières années je n'ai rencontré aucune nana qui avait l'étoffe de me résister intellectuellement. Sérieusement alors même que j'en ai terriblement besoin., j'ai besoin de ce conflit intellectuel pour ordonner mes idées et aussi qu'on me nourrisse (vas voir ça c'est génial, vas lire ceci c'est captivant). Bien entendu, je le fais seul, mais... ça va nettement plus vite quand l'information est déjà mâché par quelqu'un d'autre, il y a un échange (parce qu'avec ce genre de personne je ne suis pas avare de ce que j'apprends) salutaire.

Du coup... Je me retrouve un poil exigeant. Ou alors suis je aveugle ? Ou alors je n'ai pas rencontré les bonnes personnes ? Parce que oui, des nanas avec de gros QI il y en a... Mais on est rarement sur la même longueur d'onde, ou alors qu'à moitié, ou alors ce sont des introverties et merde... J'arrive pas avec les introverties. Réellement pas, je passe la moitié de mon temps à rechercher ce qu'elle pense, et au final c'est éreintant, et elles font de même avec moi. Du coup pour savoir ce qu'on va manger le soir, c'est un combat de moine tibétain pour savoir ce que veut réellement manger l'autre.

Du coup je sais pas. Je suis assez content d'avoir découvert que j'avais du Charmes, ça met du baume au coeur... Mais à quoi bon si ça me sert à rien... Si après mon incapacité chronique à faire savoir qu'une femme me plait, il faut maintenant trouver la femme à qui je pourrais le faire savoir....

Non, il n'y a pas réellement de débat, c'est un billet d'humeur.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Mar 1 Oct 2013 - 16:27

Et si tu lui laissais juste une petite chance... un 1er rancard, elle a peut être pas montré toutes ses capacités (intimidée...). Si ta première impression sur le moment était bonne suis là, si tu t'es "forcé" à faire bonne figure c autre chose.

Bref un 2e rencard ne t'engage pas à vie, sauf si t'es du genre à t'accrocher + vite que l'éclair... ça peut te réserver une bonne surprise.

Félicitation d'avoir réussi à exprimer tes affects. mais peut être y es tu parvenu parce qu'il n'y avait pas d'enjeu ?
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty nouveau et conseil

Message par Henry Dejoy le Mer 2 Oct 2013 - 1:04

Nouveau ici, je constate avec émerveillement que des idées peuvent être mis en perspective. C'était donc possible !

Plus concrètement la douance n'est pas créateur de liens humains. Je t'observe, tu m'observe... L'affect, je pense qu'on ne le contrôle pas et il prend le pas sur le cerveau. Donc tu ne vas pas choisir les femmes qui t'intéressent, ça va te tomber de dessus comme toujours.

Nous avons la capacité de percevoir ce qui nous plaît chez une fille et de modeliser un profil à partir d'une seconde "réaction" mais cela n'exclut pas de ne plus pouvoir se passer du contraire de son ex.

Sur les questions qui concernent les sentiments, les Zèbres (cette appelation ou une autre) se voilent la face comme tout le monde.

Recherches-tu quelqu'un qui te renvoie la balle de façon plus générale dans ta vie ? As-tu conceptualiser le fait de rechercher une fille avec une fluidité de concept ou est-ce que tu le ressent de façon plus instinctif ?

Tu semble l'avoir penser, ce qui n'est pas forcément raccord avec le fait affectif.

Effectivement tu réponds toi même à ton questionnement. Tu es exigeant et ce que tu recherche est rare. Une surdoué qui n'affiche pas un mal-être social. Et en plus rajoute la composante que tu dois lui plaire et quel doit te plaire "physiquement". Je mets des guillemets car le lien émotionnel est plus intense.

Pour le moment j'ai simplement compléter les interlignes de ton post. Pour apporter une nuance que tu n'as pas émises, je dirais qu'il y a une personne pour chacun et que tu trouveras ne t'en fais pas.

Je pourrais commenter la réponse de petitefadette qui a l'idée de couvrir les blancs par ce qui lui convient. Est-ce la physique quantique qui explique tout est possible tant qu'on ne connait pas un fait et que l'on peut quantifier (calculer ?) les répercussions ? Je crois que cela dit que les différents résultats possibles ont une même incidence sur l'avenir. Mais est-ce que cela aide à désigner l'évènement qui arrive ?

Peut-on savoir si l'énoncé permet de combler les trous ? Théoriquement (sans physique quantique) oui puisque l'attitude générale de Kharmit transpire dans son discours. Mais as-tu évaluer l'intérêt pour la fille avant d'émettre l'idée qui faudrait un deuxième rendez-vous ?

Je veux dire que si elle le prend pour un dieu (littéralement), ce n'est pas très sain pour aucun des deux.

PS : C'est pour le plaisir d'écrire un peu, que je vais un peu plus en profondeur jusqu'à caricaturer ce que je suis. dites vous que ça m'apaise... un peu. J'essaie d'aider

Henry Dejoy

Messages : 57
Date d'inscription : 01/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par keano le Mer 2 Oct 2013 - 10:58

la perfection est un détail, et le détail c'est la perfection. LDV

T'as bien raison, attends toi à ce que la femme parfaite te tombe dessus comme par miracle...

franchement, vous sortez de quel planète?
arrête de rêver et vie.

l'intellect n'est qu'une illusion, alors secoue le jolie sac d'os qui a le béguin pour toi.

tu n'es pas parfait alors n'attends pas quelquechose que tu peux pas donner...

keano

Messages : 4
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Petitagore le Mer 2 Oct 2013 - 11:03

Kharmit a écrit:Je sais bien que sur ce forum je vous fais chier en disant que vous êtes des gros péteux aussi cons que mes pieds et que l’intelligence est très surfaite... Mais... Je suis bien obligé de reconnaître que dans l'antre de l'intime, ça pourrait exister (non j'aime pas me contredire).
Rafraîchissantes remarques. Very Happy 
Petitagore
Petitagore

Messages : 4500
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Harpo le Mer 2 Oct 2013 - 13:46

A mon avis, une relation de couple se bâti sur un équilibre a trouver entre deux personnalités, et pour cela il fait qu'il y ait un minimum d'estime et d'affinités entre les deux. Donc, il vaut mieux que ça "fuse" à peu près pareil des deux cotes.

Déjà, avoir l'impression d'être Dieu sur terre dans le regard de l'autre est pour moi un motif de fuite...
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Eomer le Mer 2 Oct 2013 - 15:12

Si tu t'ennuies déjà avec elle, tu as raison de passer à autre chose, mais si tu te contentes d'anticiper que ça ne va pas le faire, je ne trouve pas ça très respectueux pour la donzelle. "Mouai, elle me kiffe, mais franchement ses seins sont un peu trop petits"... En couple on n'est pas obligé de philosopher ensemble et ce que peut t'apporter une femme un peu moins portée sur "la chose"¹ que toi ça peut être justement une vision de la vie plus proche de la réalité, par exemple.

Enfin bon, moi ce que j'en dit, c'est que ce serait dommage de renoncer à une nana qui te plairait pour une bête question de mensurations.

¹La chose:
La masturbation intellectuelle Embarassed 
Eomer
Eomer

Messages : 112
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par U.T. le Mer 2 Oct 2013 - 15:23

Kharmit a écrit:Moi qui me plaignais toujours de mon célibat, vl'à tipas que jeudi dernier j'ai un rancard avec une nana et avec qui ça se passe super bien.
Et si, au moins pour l'instant, le reste du message était de trop ?
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 13:23

Henry Dejoy a écrit:Nouveau ici, je constate avec émerveillement que des idées peuvent être mis en perspective. C'était donc possible !

Plus concrètement la douance n'est pas créateur de liens humains. Je t'observe, tu m'observe... L'affect, je pense qu'on ne le contrôle pas et il prend le pas sur le cerveau. Donc tu ne vas pas choisir les femmes qui t'intéressent, ça va te tomber de dessus comme toujours.

Nous avons la capacité de percevoir ce qui nous plaît chez une fille et de modéliser un profil à partir d'une seconde "réaction" mais cela n'exclut pas de ne plus pouvoir se passer du contraire de son ex.

Sur les questions qui concernent les sentiments, les Zèbres (cette appelation ou une autre) se voilent la face comme tout le monde.

Recherches-tu quelqu'un qui te renvoie la balle de façon plus générale dans ta vie ? As-tu conceptualiser le fait de rechercher une fille avec une fluidité de concept ou est-ce que tu le ressent de façon plus instinctif ?

Tu semble l'avoir penser, ce qui n'est pas forcément raccord avec le fait affectif.

Effectivement tu réponds toi même à ton questionnement. Tu es exigeant et ce que tu recherche est rare. Une surdoué qui n'affiche pas un mal-être social. Et en plus rajoute la composante que tu dois lui plaire et quel doit te plaire "physiquement". Je mets des guillemets car le lien émotionnel est plus intense.

Pour le moment j'ai simplement compléter les interlignes de ton post. Pour apporter une nuance que tu n'as pas émises, je dirais qu'il y a une personne pour chacun et que tu trouveras ne t'en fais pas.

Je pourrais commenter la réponse de petitefadette qui a l'idée de couvrir les blancs par ce qui lui convient. Est-ce la physique quantique qui explique tout est possible tant qu'on ne connait pas un fait et que l'on peut quantifier (calculer ?) les répercussions ? Je crois que cela dit que les différents résultats possibles ont une même incidence sur l'avenir. Mais est-ce que cela aide à désigner l'évènement qui arrive ?

Peut-on savoir si l'énoncé permet de combler les trous ? Théoriquement (sans physique quantique) oui puisque l'attitude générale de Kharmit transpire dans son discours. Mais as-tu évaluer l'intérêt pour la fille avant d'émettre l'idée qui faudrait un deuxième rendez-vous ?

Je veux dire que si elle le prend pour un dieu (littéralement), ce n'est pas très sain pour aucun des deux.

PS : C'est pour le plaisir d'écrire un peu, que je vais un peu plus en profondeur jusqu'à caricaturer ce que je suis. dites vous que ça m'apaise... un peu. J'essaie d'aider
Il y a un type dans son appartement de Paris qui a envie de te dire  : "T'es génial".
Parce que ce que  tu as fait là (utiliser ton intuition pour donner des pistes de raisonnement) c'est exactement ce que je recherche chez l'autre.

Maintenant pour te répondre. Mon problème, comme le problème de ...100 % des personnes sur ce forum et de 99,99% des gens de la vraie vie, c'est qu'on projette son inconscient avec ses désirs et complexe vers l’extérieur.  Bien entendu on peut parler d'affect, mais qu'elle sera cet affect ? La projection de mon anima sur une fille, qui va se cristalliser et me faire souffrir si jamais ce n'est pas réciproque, où alors cet affect va se tarir jusqu'à ce que la réalité s'impose à mon esprit : Elle n'est pas réellement mon fantasme.

Alors certes, j'ai réfléchi et apprivoiser mon inconscient, ou du moins j'ai commencé à le comprendre. Il s'avère que j'ai deux choix qui se sont matérialiser cette nuit d'ailleurs.
J'ai rêvé d'un zèbre dans une salle zébrée (à rayure si vous voulez). Première pensée : je lis trop ce forum. Mais ce n'était pas sans compter les deux autres rêves que j'ai fait par la suite un peu comme si mon inconscient s'était dit que j'étais peut être un peu trop con pour comprendre sans exemple (sale petit fils de pute qui n'a pas confiance en mon Moi Ninja).
J'ai rêvé d'une fille sensuelle du lycée, mon premier amours. Style porno chic, qui éveillait en moi tous les instincts et ma libido rien qu'en la regardant. Elle avait une façon de se comporter, une façon de s'habiller qui était presque... animal. Ce rêve se fini et je passe à une autre séquence. Je suis avec une blonde que je dédaignais au lycée (le lycée est loin maintenant, mais c'était le début de mon adolescence..)  mais qui avait tout ce qui fallait au niveau de la tête, et était même jolie si elle n'était pas si intellectuel.

En me réveillant ce matin, avec les souvenirs de mes rêves de cette nuit j'ai donc réfléchi à cette signification. Mon fantasme, mon idéal, mon anima est ce zèbre. Ce zèbre ne peut être que la fusion des deux nanas que je viens de décrire, la couleur noir étant la couleur de l'animal quasi maléfique de la sexualité, et le blanc la virginité d'un esprit. C'était rigolo parce que j'ai tendance à dire "Je recherche la Vierge Marie Curie".
Mais voilà. Cet idéal n'est qu'un dysfonctionnement de mon être. Je n'ai pas réussi à dompter ce zèbre dans ma tête, alors je le recherche désespérément son incarnation dans la vie réelle. Je recherche la femme complète, alors que je ne suis pas un homme complet.

Alors... Je préfère être réaliste, ou plutôt miser sur l'avenir. C'est à dire trouver quelqu'un conscient d'être partiel et qui rechercherait à être Un. J'ai une fonction dominante intellectuelle rationaliste. Je suis bien entendu fasciné par les créature émotionnel et sensitif. Mais... Si je reste pragmatique, j'ai plus de chance d'être bien avec quelqu'un d'intuitif qui pourrait nourrir ma fonction dominante (et à mon tour je nourrirais son intuition) qui permettrait à chacun de puiser dans notre inconscient nos deux fonctions inférieurs contaminées par l'inconscient.

Du coup oui, je mets de coté les affects parce qu'ils arriveront je pense, plus tard, parce que je pense qu'un couple est dynamique et évolue grâce à l'évolution personnelle des individus. Si jamais je commençais par l'affect, alors je me retrouverais avec une nana certes sensuelle (c'est MA fascination étant donné que c'est ma fonction inférieur) mais incapable de nourir mon intellect. C'est un pari pascalien si tu veux.

Le gros du problème, c'est que j'ai l'impression de ne pas voir ses femmes intuitives. Bon, je suis certain que cette fille de jeudi ne l'était pas. C'est con, mais une fille qui pinaille sur un détail, c'est exactement ce que je recherche.

Après le reste... C'est juste de la complémentarité. Etant introvertie, une personne qui  ne ressent pas le "rien"  comme un feedback négatif est déjà un bon début. DAns un sens ce n'est pas le nœud du problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 14:18

keano a écrit:la perfection est un détail, et le détail c'est la perfection. LDV

T'as bien raison, attends toi à ce que la femme parfaite te tombe dessus comme par miracle...

franchement, vous sortez de quel planète?
arrête de rêver et vie.

l'intellect n'est qu'une illusion, alors secoue le jolie sac d'os qui a le béguin pour toi.

tu n'es pas parfait alors n'attends pas quelquechose que tu peux pas donner...
Mouai.

Disons que je la rejette au moins pour une bonne raison, une raison quasi vitale pour mon moi. Que je sois pas parfait, je le conviens aisément puisque même en ayant déjà rencontré des personnes avec qui le lien de l'intellect a été fort, elles m'ont toujours mis de coté à cause du physique ingrat. Malgré tout, je ne vois pas pourquoi je devrais me brader... pour une sombre histoire de génétique Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par U.T. le Jeu 3 Oct 2013 - 15:28

J'ai probablement rien compris (désolé par avance) mais je pense que tu décris quelque chose de relativement commun.
Le caractère zébré fait par contre que ça devient plus le bordèle que la moyenne c'est bien possible !

En exagérant et en caricaturant largement, c'est un peu le combat de la b.... et du cerveau !
Même si le second a évidemment l'ascendant, le premier ne peut totalement s'empêcher de nous rappeler à son bon souvenir.
Sauf que t'as pas envie de ce combat, t'as pas envie de trancher et de choisir, ce qui est d'ailleurs bien légitime.

Pour certains les choses semblent plus limpides, sachant mieux s'adapter et se contenter quand il le faut de choses simples.
Et pour d'autres la recherche a, même inconsciemment, des airs d'absolu.
Certaines concessions sont une douleur, faire semblant est impossible, et le mieux que rien est pire que rien.
Au final on n'arrive parfois même plus à déterminer précisément ce que l'on cherche, voire à être bien sûr que ça existe.

Le fantasme ultime, englobant, celui qui fait voler les frontières en éclats pour s'insinuer indifféremment dans chaque niveau de conscience.
Celui qui réunit en un tableau l'accessible et l’inaccessible, la raison et la déraison et — si j'ose dire — le palpable et l'impalpable.

Et les questions inhérentes à ces conneries.
De quel droit nous permettons-nous d'être insatiables ?
Sommes-nous vraiment capables d'être pour une autre ce que nous cherchons chez elle ?
Condamnons-nous les portes avant même de les avoir suffisamment entrouvertes ?
Pourquoi ce qui est au fond assez simple devient-il en pratique à ce point inextricable ?


Désolé de faire retomber tes envolées cérébrales au raz des pâquerettes.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 18:35

Bon résumé UT !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 19:10

C'est un peu plus subtil en fait. (Enfin subtil, disons que j'ai mon système théorique et je tiens à vous le faire savoir Very Happy )

Je ferais un post complet après la cuisine.... :/ Merci de ta réponse en tout cas Ultra-terrestre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 19:20

Harpo a écrit:Déjà, avoir l'impression d'être Dieu sur terre dans le regard de l'autre est pour moi un motif de fuite...
J'aime ta sagesse, Harpo...
Very Happy Very Happy Very Happy

Ultraterrestre a écrit:
De quel droit nous permettons-nous d'être insatiables ?
Je ne suis pas sûre que cela relève du "droit"...

Ultraterrestre a écrit:Sommes-nous vraiment capables d'être pour une autre ce que nous cherchons chez elle ?
Je ne suis pas sûre de rechercher dans un amour potentiel la même chose que ce que l'on recherche chez moi.
Pour moi, se nourrir mutuellement (au-delà des valeurs identiques indispensables) implique une certaine complémentarité (dans les sujets et les approches)

Ultraterrestre a écrit:Condamnons-nous les portes avant même de les avoir suffisamment entrouvertes ?
Ça... J'avoue que nos manières assez radicales de sceller le sort d'une personne m'effraie...
Mais je ne suis hélas pas meilleure que les autres.
Nous gagnerions sûrement tous à aller au-delà de nos sacro-saints critères non négociables.

Ultraterrestre a écrit:Pourquoi ce qui est au fond assez simple devient-il en pratique à ce point inextricable ?
Parce que nous imaginons que tout doit couler de source tout de suite maintenant. Comme avec les régimes sans effort...
Alors que dialoguer s'apprend et que nous devons accepter de bosser un peu, beaucoup pour nourrir une relation.
C'est précisément cela qui est extrêmement rare !
Et puis... la complexité, nous en avons bien envie ! Nous sommes parfois trop c*** pour nous laisser porter par certaines évidences.

Kharmit a écrit:Si je reste pragmatique, j'ai plus de chance d'être bien avec quelqu'un d'intuitif qui pourrait nourrir ma fonction dominante (et à mon tour je nourrirais son intuition) qui permettrait à chacun de puiser dans notre inconscient nos deux fonctions inférieurs contaminées par l'inconscient.
C'est dit de manière très intellectuelle... mais c'est ça !

Ma question : Faut-il vraiment que cela se manifeste sous la forme d'une fille qui pinaille sur les détails ?

Choisir qui ont aime, voir chapitre 6 (bouquin... intéressant)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 20:27

Chose promise chose dû. Alors, en disclaimer, je suis conscient que c'est "théorique" sauf qu'une fois assimilé on se rend vite compte que ça marche tellement bien, qu'il n'y a aucune raison de transmettre la bonne parole !

Bien. Au départ il y a l'humain avec son esprit, esprit diviser en certain nombre de phase et qu'on va simplifier par deux : conscience/inconscience.
Le Moi est la parti consciente de soi même, alors que le Soi est la totalité (conscience et partie inconsciente ).

La personnalité de l'être humain est diviséz en quatre fonctions : Pensée, Intuition, Sensation, Émotion eux même pouvant être subdivisé, mais en fait, on s'en fout.
Au cours de la croissance, l'enfant-ado va surtout utiliser une à deux fonctions et refouler les deux autres selon sont expériences. Les deux fonctions refoulé se retrouvent dans l'inconscient. Le but du jeu de l'existence pour se trouver complet est donc de retrouver ses 2 fonctions refoulées dans le marasme de l'inconscient et les porter à notre conscience afin d'avoir une personnalité complète. Pour moi, c'est deux fonctions sont l'émotion et la sensation, qui même si je fais un gros raccourci forment sans réserve mon anima c'est à dire le machin qui relie ma conscience à mon inconscient et que je dois intégrer.

Le masque, le persona est notre rôle social, notre titre.

Bon et là, on remarque qu'on a trois voix possibles pour se trouver une partenaire (ou un ... mais je m'en fous complet du point de vue de l'autre sexe tant que je n'ai pas fait de chirurgie Ninja)


Je m'identifie sans réserve à mon persona, je suis mon titre, ma voiture, ma maison et mon bol de riz. Dans ce cas, je choisirais ma partenaire selon des critères liés à ma persona (par exemple, elle doit gagner moins, elle doit être mannequin, elle doit être de telle catégorie sociale ect). On s'identifie à son propre persona et par conséquent on ne voit que ça que chez les autres, et on est attiré par le persona d'autrui. C'est par exemple, les jeunes filles qui veulent un guitariste, un musicien en oubliant que derrière chaque musicien se cache un Cantat en puissance. En bref, on peut résumer ça par les personnes superficielles. Sauf qu'on le fait tous un peu et surtout au niveau du physique... (Je me rappelle toujours de cette nana qui après m'avoir mis en FZ dans la douleur me dit "non mais c'est ta gueule qui était le problème. Sinon moi je voudrais un type comme toi, mais avec mon équivalent physique").

-Je suis quelqu'un de normal et j'ai deux fonctions dominantes et deux fonctions dans l'ombres.


C'est un choix cornéliens. Je peux choisir la première solution, c'est à dire trouver et mettre le grappin sur une partenaire qui titille, nourri et épanoui mes fonctions dominantes. Autrement dit un peu "qui se ressemble s'assemble". C'est le choix "sain" et le plus simple. C'est la relation fondée sur la coopération, le couple est alors une entité qui regroupe deux individus en quête d'eux même, mais au vu de leur coopération à s'entre aider, on peut à la rigueur dire qu'in fine c'est le couple qui va au delà des individus, la transcendante de façon dynamique puisque chacun change, l'autre le perçoit et s'adapte. Perso, je mise là dessus, puisque l’environnement est tel que je ne peux que continuer à bosser sur moi même pour retrouver mes deux autres fonctions perdues (genre comme le graal).


Je peux aussi projeter mon anima sur quelqu'un (ou plutôt mon anima va se projeter sur quelqu'un et je tomberais raide dingue de cette personne). Dans mon cas, elle ne sera que pure émotion et sensation. Ca peut être parfait, mais en soi, ça ne peut pas marcher, car au final il ne peut y avoir de compréhension possible. C'est le coup de foudre qui se termine au lit, mais qui ne peut durer car trop dissemblable.
Je peux alors choisir en faisant des concessions, on va dire une intuitive émotionnelle. Et c'est à la rigueur une voie possible, la voie de "l'amours" par excellence. Elle comblera mes lacunes pendant que je comblerais les siennes. Mais on voit bien qu'il y a mensonge là dedans. On se détourne de soi, pour regarder l'autre et donc ne plus travailler à retrouver ses propres fonctions puisque un tiers nous le donne. Le couple est alors la fusion des deux personnes, tuant du même coup les individus car c'est un couple statistique (si ça marche, sinon ça éclate dès que la meuf prend du bide).
Mais ici cela pêche. La vérité n'a pas son compte la dedans. Il faut bien comprendre que contrairement à l'anima, l'animus s'incarne dans une pluralité d'homme. Autrement dit pour avoir la chance de séduire une femme, il faut se "taire" rester mystérieux comme on dit pour que les différents aspects de l'animus concorde avec l'homme réel. (qui n'a jamais entendu une femme décrire son homme idéal et hallucinee car cet homme justement n'a aucune réalité tangible... ? Ben en fait la meuf décrit son animus qui transparaît dans différent type d'homme... ).

Ca va au delà du simple bite/cerveau. Car pour peu qu'il y ait volonté de rentrer en couple, le meilleur ciment restera le dialogue (le sexe on peut apprendre et faire la cuisine aussi). Il faut donc savoir se comprendre et s’apprécier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 21:00

fabuliotte a écrit:http://conscience.33.free.fr/Choisir_qui_on_aime.htm
excellent,merci (deux trois trucs sur lesquels je ne suis pas d'accord..mais globalement j'aime beaucoup)

je n'apporte pas grand chose au questionnement de depart,desolée kharmit Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 21:08

Ultraterrestre a écrit:
Et les questions inhérentes à ces conneries.
2°De quel droit nous permettons-nous d'être insatiables ?
3°Sommes-nous vraiment capables d'être pour une autre ce que nous cherchons chez elle ?
4°Condamnons-nous les portes avant même de les avoir suffisamment entrouvertes ?
5°Pourquoi ce qui est au fond assez simple devient-il en pratique à ce point inextricable ?


Désolé de faire retomber tes envolées cérébrales au raz des pâquerettes.
2° (oui ça commence par deux, et je vous emmerde) : Parce qu'on recherche à l'extérieur ce qu'on devrait trouver à l'intérieur. Sauf que rester seul avec soi même...C'est angoissant.
3° Bah si tu parles de moi : oui. D'ailleurs, je subis toutes mes amitiés avec les femmes perso je voudrais bien les prendre en levrette, mais elles me disent non. Plus sérieusement, si on peut être ami alors on peut aimer. Le gros problème...C'est qu'on vend l'amours comme le saint graal qui devrait résoudre tous les problèmes de la personne via un amour qui ressemble très fortement à un jardin d'eden. D'où cette quête sans relâche sur les bons candidats, ses exigences à n'en plus finir ect. On rigole pas avec les clefs du paradis. Sauf que ce n'est que mensonge, la clef elle se trouve dans l'estomac.
4° Souvent malheureusement, parce qu'on a jamais réellement défini nos besoins. Là est tout le problème. J'ai deux amies qui m'ont posé le même dilemme "Aaaah, c'est horrible, je suis attirée par les cons, et les mecs intelligents me laissent sèches... J'en ai marre". Alors dans ces cas là, tu fumes ton cigare dans ton fauteuil avec un verre de cognac et tu lui réponds "c'pas mon problème".
5° L'enfer c'est les autres. Blague à part, je remarque que ceux qui comprennent tout ceci ont plus de 35 ans, avec une vie de couple bien établi. Et encore, ce ne sont que de très rare élus. Du coup...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Jeu 3 Oct 2013 - 21:16

Alors comme m'a dit un pot au lycée :
Toi ton problème c'est que tu réfléchis trop, y'a des choses dans la vie on ne peux savoir que si on tente le coup...
Je garde cette phrase en mémoire depuis ce jour là et quand j'hésite trop longtemps sur un truc qui n'a pas une importance capitale / vitale, je lance la ligne et je vois ce que je remontes (brochet ou chaussure).

Bref parfois une relation simple, sans attente particulière ça fait du bien.
faut parfois savoir mettre les mains dans le cambouis (si tu me permets de m'exprimer ainsi vu le sujet :p)
Vouloir conceptualiser l'amour c'est bien, le vivre c'est mieux.


Le fait que tu ais pensé après coup seulement qu'elle n'était "pas assez", c'est qu'elle a tout de même su te faire oublier tout le reste le temps de votre RDV, c'est pas si mal je trouve.
Quant au fait qu'elle te prennes pour Dieu, tu as peut être mal interprété la tendance humaine des premiers rencarts : idéalisation du sujet aimé... que tu as transformé en Déification ?

Sinon vouloir (à tout prix ?) trouver qq'1 qui colle à un portrait robot, me parait aussi plausible que de trouver le ticket gagnant du loto devant ta porte.
L'amour te tombera dessus au moment où tu l'attendras le - et aura une forme pour le - différente de celle que tu avais imaginé. Enfin pour ma part toutes les vraies belles histoires (peu nombreuses je l'avoue volontiers) que j'ai pu avoir ont débuté comme ça. Certainement pas lorsque j'avais les sonars et autres détecteurs de super-mecs en ébullition, ces jours là j'ai ramené que des nazes ou rien du tout parce qu'il n'y avait rien à détecter...

Sinon je suis OK avec Keano et ultraterrestre...
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par U.T. le Jeu 3 Oct 2013 - 22:41

C'est intéressant et pas déplaisant à lire Kharmit. Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Thanksjap

Cependant je vais encore me faire l'apôtre de la simplification, quitte à sombrer dans la nullité.

Étirer à ce point les questionnements, n'est-ce pas une manière d'éluder obligatoirement les réponses ?
Je comprends ô combien cette inclinaison à tout schématiser, à mettre en lumière les mécanismes, à complexifier.
Mais n'est-ce pas plus un point faible qu'une force lorsqu'on l'applique à l'un des plus grands mystères qui soit, à ce qui n'a aucune réponse fiable ?

Élaborer des règles en l'occurrence semble voué à l'échec, tellement de subtilités et de paramètres rentrent en jeu.
Eux-mêmes multipliés par chaque personnalité, par chaque parcours, par chaque rencontre, par chaque période de vie, par chaque échelon de maturité, etc.
C'est infini, un telle montagne en perspective ne peut que rendre timbré.

Sans tomber pour autant dans le n'importe quoi, n'est-ce pas dans les bras de quelqu'un (pour rester poli) qu'on comprend vraiment ce qui cloche ou ce qui fait du bien ?
Je ne suis d'ailleurs pas sûr qu'il y ait toujours une explication rationnelle à cette sensation, mais peu importe, elle s'inscrit en nous, nous apprend et nous fait évoluer.
Si tant est bien sûr qu'on s'en serve comme intuition par la suite, qu'on ne refuse pas son enseignement.

En fait je rejoins donc (pas-si-) petitefadette dans les grandes lignes.
On a beau être zèbres, et aimer mettre les choses en forme, ce serait néanmoins peut-être bénéfique de revenir à des formulations plus simples.
De ce que tu écris, je lis en diagonale et en allant vite : être sur la même longueur d'onde.
Formulation plate et dérisoire certes, mais il ne tient qu'à toi d'y mettre des contours plus avenants et plus appropriés.
J'imagine que rencontrer des zèbres de sexe opposé s'adapte plutôt bien à la situation en résumé, du moins que ce n'est pas la pire idée.

Oui c'est un peu pourri, c'est de la réduction au dénominateur commun, mais ça ne me semble pas faux pour autant.
Parce que je pense, naïvement certes, que les zèbrelles deviennent sexy dans cette longueur d'onde.
Elles annihilent, ou plutôt comblent inopinément, ce qui nous semblait beaucoup plus rare de prime abord.
Ce n'est pas le combat de la bite et du cerveau en effet.
Parce que la bite ferme sa gueule devant l'évidence d'une complexité à laquelle elle n'a pas accès directement.
Le détour qu'elle effectue par le cerveau sans même sans rendre compte est une clef de compréhension.

Bon, c'est nul désolé...
Peut-être que Fabuliotte te convainc plus :

Fabuliotte a écrit:
Ultraterrestre a écrit:Pourquoi ce qui est au fond assez simple devient-il en pratique à ce point inextricable ?
Parce que nous imaginons que tout doit couler de source tout de suite maintenant. Comme avec les régimes sans effort...
Alors que dialoguer s'apprend et que nous devons accepter de bosser un peu, beaucoup pour nourrir une relation.
C'est précisément cela qui est extrêmement rare !
Et puis... la complexité, nous en avons bien envie ! Nous sommes parfois trop c*** pour nous laisser porter par certaines évidences.

Serais-tu capable, sans passer par des schémas compliqués, de nommer tes attentes ?
Sans avoir besoin de dix phrases et trois dictionnaires hein.
Juste aller à l'essentiel. Dans ce sujet-là en particulier ça fait parfois du bien au miroir.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 22:55

peut-être qu'il faut relativiser

A VERSION A ELLE
Il était tout bizarre quand je suis arrivée au bar. J'ai d'abord pensé que
c'était parce que j'étais légèrement en retard, mais il n'a fait aucune
remarque à ce sujet. La conversation était difficile et j'ai pensé que ce
serait une bonne idée d'aller dans un endroit plus intime où l'on pourrait
discuter plus tranquillement. Nous sommes donc allés au restaurant, mais ça
n'a pas changé grand chose. J'ai essayé de le dérider mais rien n'y faisait
et je me suis demandée si ce n'était pas de ma faute. Je lui ai demandé, il
m'a répondu que non, mais franchement, je n'étais pas convaincue. Quoi qu'il
en soit, au retour, je lui ai dit que je l'aimais et pour toute réponse, il
a mis son bras autour de mes épaules. Comment interpréter cela? J'étais
tellement inquiète quand on est arrivé chez lui que j'ai voulu lui demander
s'il voulait rompre, mais il s'est affalé devant la télé. En désespoir de
cause, je suis allée me coucher. Il est venu me rejoindre 10 minutes  plus
tard. On a fait l'amour, mais il avait toujours l'air distrait. J'avais
presque envie de partir, mais je me suis finalement endormie, les larmes aux
yeux. Je ne sais vraiment pas ce qu'il a dans la tête...
Si ça se trouve, il aura rencontré quelqu'un d'autre...




SA VERSION A LUI
Le PSG s'est pris une branlée 3-0, au Parc, face à Sedan, humiliation à
domicile.
Bref une journée merdique.
Seul point positif, j'ai baisé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Harpo le Jeu 3 Oct 2013 - 23:07

Je suis assez d'accord avec ce tout que tu as écris dans ton dernier post, Kharmit. Je me pose juste la question si tout cela est juste intellectualisé, ou éprouvé, ressenti ?
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 23:29

Harpo a écrit:Je suis assez d'accord avec ce tout que tu as écris dans ton dernier post, Kharmit. Je me pose juste la question si tout cela est juste intellectualisé, ou éprouvé, ressenti ?
Les trois. Parce que je voulais savoir pourquoi j'ai cristallisé sur certaine nana et pas sur d'autre. Je voulais savoir comment certains couples de vieux étaient restés très proches malgré 40 ans de vie commune. Pourquoi rester dans des relations toxiques alors qu'il était clair que je ne pourrais jamais faire bougé les lignes. Pourquoi avec certaine même si amours platonique j'étais comme dans un cocon de bienveillance, alors que d'autre je devais être aux aguets.

Et on se rend compte petit à petit, que les réponses sont là dedans (alors je suis devant mon ordi en train de tapoter ma tête) que celles qui nous font souffrir on les a laissé nous faire souffrir, qu'au final souvent je cherchais à l’extérieur des réponses, des besoins alors que j'aurais pu me donné tout ça directement.

A Ultraterrestre.

Je ne suis pas d'accord avec toi. Tout peut être diagnostiquer, décortiquer. Bien entendu tout ne sort pas de mon chapeau, je m'aide de lecture que je digère, que j'expérimente. Mais analyser les relations interpersonnelles, ça permet de tout mettre en perspective, de se mettre au centre et se dire "Bon ok, j'ai le système, et moi je me situe où dans tout ça ?". Au départ, ça partait de mes éternels échec avec le sexe opposés. Impossible de les séduire, de rentrer en relation. Alors on a deux choix, forcer jusqu'à ce que se passe, avec n'importe qui, à n'importe quel prix et n'importe comment, ou alors savoir pourquoi on se retrouve dans cette situation. Et au final, on tombe dans... comment dire ça.... le développement et la connaissance de son moi. Parce qu'un couple (l'objectif) c'est deux Moi qui se rencontrent.

D'ailleurs je ne suis pas d'accord avec la même longueur d'onde. La réalité est là pour nous le rappeler. Je pense que ça a du t'arriver, comme nous tous ici. Tu tombes sur une personne, elle est libre, vous êtes réellement complice... Mais elle ne veut pas rentrer dans une relation. Pour x ou y raison. Voire même tu arrives à rentrer en relation, mais ça ne dure pas, alors que rien d'exceptionnel n'est arrivé.

Parce que pour te répondre, oui, une sorte d'amitié amoureuse est pour moi ce qui me semble le plus juste, le plus pertinent à mon tempérament et le plus fructifiant. Je veux dire par là, une vivacité intellectuelle, de la curiosité, l'amour des concepts, je pense qu'en allant dans n'importe quel fac de philo je peux trouver 50 meufs qui y correspondent. Bon, suis peut être trop peureux pour les attendre en haut des marches de l'amphi. Mais oui, un truc rustique comme ça c'est parfait. Parfait, parce que d'un autre coté, je dois apprendre à m'aimer d'un amour passionnel moi même. Et ce n'est pas une mince affaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Harpo le Jeu 3 Oct 2013 - 23:57

Respect. De mon côté, je suis juste furieux d'avoir mis plus de vingt piges pour vraiment comprendre cela Wink.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 0:14

Harpo a écrit:Respect. De mon côté, je suis juste furieux d'avoir mis plus de vingt piges pour vraiment comprendre cela Wink.
Pas mieux Embarassed 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 0:32

Non mais si ça peut vous rassurer, ça me permet pas toujours de baiser pirat 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par U.T. le Ven 4 Oct 2013 - 0:40

Non, je pense que tu as plus d'expérience que moi, que tu sais plus de quoi tu parles.
En amour je suis une triple merde, je me contente donc juste de livrer des impressions.
En plus de cela, tu as des idées relativement précises et élevées que je ne voudrais pas contrarier. (sans sarcasme)

Néanmoins, dans un dernier élan de naïveté, je reste perplexe quant à la possibilité d'expliquer réellement ce qui fait que quelqu'un
nous scotche sans rien faire de spécial, simplement en étant là, simplement en étalant le verbe « être » d'une indescriptible manière.

Oui, quelque part ça me rassure que tu ne baises pas plus que la moyenne grâce à ça, parce que je n'en vois pas la pertinence incroyable.



Ça c'est les raisons pour lesquelles, bordèle, tu devrais quand même je pense, chercher parmi tes "semblables" :

- Une sorte d'amitié amoureuse est pour moi ce qui me semble le plus juste, le plus pertinent à mon tempérament et le plus fructifiant.
- Je veux dire par là, une vivacité intellectuelle, de la curiosité, l'amour des concepts.
- Mais oui, un truc rustique comme ça c'est parfait.


Et ça la raison pour laquelle tu n'es à priori pas tellement différent du lot after all :

- Parfait, parce que d'un autre coté, je dois apprendre à m'aimer d'un amour passionnel moi même. Et ce n'est pas une mince affaire.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 0:49

Qu'appelles tu "tes semblables" ?

Si ce sont les zebres, je ne le suis pas. Si ce sont les personnes avec la même personnalité (donc le choix 2°) eh bien en fait c'est une gageure. Il faut la trouver et la ferrer, et surtout ne pas laisser de trace à la police.

Si j'ai crée ce fil, en fait c'était parce que j'étais dépité d'une sorte d'injustice céleste, fallait que ça marche avec une nana sans atome crochu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Ven 4 Oct 2013 - 11:14

ce que tu appelles injustice, n'en est à mon avis pas une.

Je réitère en reformulant un peu ce que je t'avais répondu en 1er (oui je suis têtue) peut être es-tu parvenu à aller vers elle, jusqu'à concrétiser, justement parce qu'il n'y avait pas de réel enjeu pour toi.
Tu as percuté consciemment qu'elle n'était "pas assez" qu'une fois chez toi, mais ne l'avais tu pas déjà compris/analysé/intellectualisé qq part inconsciemment.
Pas de danger, pas de réel enjeu, c'est bcp + simple lorsque l'on attend rien ou pas grand chose, mais tu avais tout de mm décider d'y aller. Le pourquoi serait intéressant à comprendre (à mon sens).

Comme un entretien d'embauche qu'on va foirer parce que le post est "pour nous" c'est écrit noir sur blanc tout y est, MAIS le stress va nous pousser à dire ce qu'il ne faut pas, à avoir une attitude "trop" ou "pas assez" ou "on osera pas" dire certaines choses qui en fait sont attendues... Alors qu'un post "normal" ni bien ni mal où on ira à l'entretien presque que "pour s'entrainer" se révèlera être ton job. entretien génial pas de stress, on donne une image parfaite de sérénité et de détachement tout en restant pertinent, pas de parasitage... (ça c'est du vécu).

En amour ça fonctionne de la même manière finalement, sauf que l'enjeu est à mon sens bien + important. D'où le stress...

Et puis parfois on ne sais pas pourquoi (consciemment) il y a l'évidence.
Après je ne sais pas comment tu fonctionnes, mais personnellement à chaque fois que j'ai fait confiance à ma petite voix intérieure, à mes ressentis profonds sans les analyser, juste me laisser guider, ça a donné qqchose. En amitié et/ou en amour d'ailleurs. Et à chaque fois que je me suis dit m'enfin là y'a tout, faut y aller, en allant contre ce ressenti 1er, ça a foiré, parfois mm en beauté.

Enfin bref ça n'est que mon expérience, assez restreinte et ça fait longtemps que je ne suis plus "sur le marché" donc je suis peut être à côté de la plaque.
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 15:04

C'est un problème de fonctionnement.

Vu que je n'ai pas de succès avec les femmes (trop distrait, introvertie, aimant le concept plutôt que le factuel, physique non avenant) il faut bien comprendre qu'une fois rentrer en phase de séduction, je n'ai pas le droit à l'erreur. Il faut donc que je reste concentré vers l'objectif (ferrer la nana). Et pour cela, je n'ai pas le temps ni l’énergie de la scanner pour savoir si elle me correspond. Il faut d'abord avoir ce petit succès de lui plaire et ensuite juger mon ressenti, car sinon le temps de juger mon ressenti, je peux faire une faute rédhibitoire, voir un autre prendre ma place ect.

Avant je faisais l'erreur de prendre le temps de connaitre la personne. Il s'est avéré que je n'ai eu que des échecs. C'est franch'ment balot parce que généralement, c'était des personnes avec qui il y avait un feeling. Mais j'ai pris trop de temps à aller jusqu'au bout de la démarche. Et une fois que dans l'esprit de l'autre on est mis dans une cave seul avec sa frustration du "ça aurait pu être plus", on peut plus en sortir...

C'est le dilemme du prisonnier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 15:12

C'est d'ailleurs pour cela qu'on est vu comme "lâche". Parce qu'on ne peut pas faire deux choses en même temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Ven 4 Oct 2013 - 15:39

M'enfin tu te rend compte que tu marches sur la tête ?!
Si je te suis bien tu as tenté de trouver une méthode pour séduire "à tout venant" et tu ne fais le tri dans tes conquêtes qu'après coup ?

sans même parler de morale (pour la nana c'est assez génial, elle va se demander un moment ce qu'elle a bien pu faire pour que finalement, alors que tout était "parfait" pour elle, tu n'as pas donné suite) pour toi c'est juste une énorme perte d'énergie.
ça fait combien de temps que tu testes ton "concept" ?

Où est le feeling, le sentiment, le bien être, l'échange ? Si tu es focalisé sur le "il faut séduire", qu'est ce que JE vais lui dire qui va lui plaire... Tu vas enter dans le piège du faux self, aucune spontanéité... ça ne marchera jamais comme ça, tu vas séduire des femmes, oui peut être (lesquelles ? des zébrées et/ou intuitives je doute fort !) mais trouver la "perle rare" dans ces conditions ?

De plus le monde est petit tu vas vite de faire une réputation... (de séducteur sans suite, ça va jaser ! le mot impuissant tournera autour de toi je n'en serais pas surprise) et là ce sera le drame, LA fille avec qui tu aurais pu... fuira rien qu'à entendre ton nom pour avoir déjà entendu parler de toi, pas en bien.

Bref en tant que femme les calculateurs dans ton genre je les vois arriver (en général), car vous sonnez faux, je ne sais pas (ça arrive aussi) pourquoi les gens sonnent faux, mais ça s'entend (et c'est bien intelligible, y'a le langage corporel, les phéromones...) et je ne suis pas la seule à avoir un "6e sens" pour ça, zébrée ou pas.

Je ne te dis pas ça pour te faire du mal entends moi bien, juste là c'est pas possible. Après je suis peut être totalement dans le faux, mais tu es là aux antipodes de ma vision de l'Amour, de l'amitié (pê même de la vie).

Tu as peut être très bien analysé/intellectualisé le rapport humain mais ta solution n'est certainement pas la bonne. Un juste milieu entre connaitre à fond et ne mm pas prendre le temps de scanner la fille avant de te lancer serait certainement + productif et - destructeur (ça fait toujours un peu mal de se faire rejeter). D'ailleurs je serais curieuse de savoir sur quel critère tu commence à "entrer en chasse", un regard de la fille qui te laisse à penser que ? ton genre c'est d'abord celle qui veut (à la Timsit )?


A mon sens c'est en étant VRAI que tu arriveras à tes fins (durablement), tu n'en séduiras peut être pas autant que tu le souhaiterais, mais tu séduiras celles qui sont dignes d'intérêt.

Enfin ceci n'engage que moi, désolée si je vais un peu fort, je parle aussi avec mon cœur et il est un peu sensible surtout à chaud...
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 16:17

Je ne marche pas sur la tête, je suis réaliste. Homme et femme ont leur rôle sociale à jouer.

Tu peux être toi même en mode de séduction, il y aura toujours un type pour aller te voir, vu que le rôle social en séduction de la femme est la passivité, donc tout le loisir pour évaluer soupeser le prétendant avec l'échelle que tu veux.

J'ai la personnalité la plus difficile en société. Je suis un rationnel, un professeur distrait jonglant avec les concepts comme d'autres jongle avec les émotions. Si je suis moi même dans cette société, je serais mis au ban dans une tour d'ivoire et je pourrais bien me brosser pour plaire à quelqu'un. Je le sais très bien, je l'ai fait.
S'adapter est un besoin de survie. Prendre le masque, avec tout ce que cela implique, c'est à dire tout l'effort que cela implique de porter ce masque si lourd pour ma personne, demande une énergie considérable à la limite de la syncope.
Et d'ailleurs tu as le dédain de la personne qui ne sait pas ce que c'est. Une sorte de mépris pour l'a-normalité (c'est à dire hors de la norme).

Jouer le cynique, est réellement ce qui me déplait avec ce masque, mais il a le mérite de marcher. Etre vrai, être moi, c'est comme je l'ai déjà vécu : vivre sans un simple bisous, sans une seule once d'affection durant des années à me pomper ce que je sais sans retour.

Le cadre idyllique que tu dépeins n'existe pas, en tout cas pas pour moi. Et j'vais pas m'agenouiller devant sous prétexte que c'est moral. Entre le monde et moi, je choisis d'abord moi.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 18:08

Toute mes excuses, un sourd agacement m'est venu quand j'ai écris ce message un peu virulent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Ven 4 Oct 2013 - 20:53

OK t'inquiètes pour la virulence, on ne s'est pas compris, je n'ai pas été d'un tact exemplaire non plus, comme je l'ai dit j'écris avec mon cœur au - autant qu'avec mon cerveau...

je ne cherchais pas à te faire la morale (au secours !), ni à te dire que tu es anormal (au nom de quoi pourrais-je me le permettre ?), encore - à te paraitre dédaigneuse... Je ne te juges pas en tant que personne, c'est le comportement que tu décris qui m'a touché (coulé... ok c'était facile).

Ensuite je pense que nous avons des modes de fonctionnements totalement opposés : tu es ultra rationnel / je suis intuitive et émotionnelle (passionnelle?). Forcément c'est plus compliqué de communiquer.

Je voulais surtout te faire comprendre que la vie ce n'est pas tout ou rien, même si on a tendance à le voir comme ça.

Ce que tu as vécu avec le pompage de ton savoir, je l'ai vécu avec la gestion de la vie des autres, leurs problèmes, leurs dysfonctionnements... et quand j'avais besoin d'une épaule bizarrement y'avait personne... Donc qq part mm si nous avons des fonctionnements différents nous avons tous les 2 été "exploités", ce côté là je vois trop bien de quoi tu parles, et ça ne fait que qq années que je sors de ce schéma après écrémages successifs de mon entourage...

Après j'ai appris à évincer ceux qui pompent et garder ceux qui échangent. Et finalement ça se vérifie très vite, et c'est simple à voir. Quand tu proposes un truc ceux qui auront le réflexe de t'en proposer un autre (ceux là il faut les garder précieusement) ceux qui auront l'outrecuidance de te demander encore autre chose en + sans rien de donner en échange ceux là les fuir vite et loin (et 100 balles et un mars aussi).

Enfin je t'ai brossé une vision super sombre, oui mais celle là aussi est réaliste et je l'ai vue se dérouler sous mes yeux + d'une fois (sur une personne dont je "gérais" la vie, enfin plutôt les conséquences de ses actes non réfléchis, pour le côté réputation...). L'essentiel de mon message portait sur la mesure, l'équilibre.
On peut très bien devenir amis puis engager une phase de séduction, le "secret" réside dans le fait de ne pas rester longtemps (en fait le - longtemps possible) dans la phase amicale car là sinon c'est foutu et tu resteras l'éternel meilleur pot.


Sinon tu peux t'agenouiller, j'aime ça :p


PS mes questions n'étaient pas rhétoriques ou pour t'enfoncer, c'était réellement des questions, même si en me relisant je vois comment tu as pu les prendre, je les aurais sans doute comprises de la même manière...

PS2 : je pense sincèrement qu'il y a un parallèle entre l'humour et l'amour, comme Desproges l'a tellement bien dit : on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui... on peut être soi même mais pas n'importe où ni avec n'importe qui.



Après je n'ai pas le science infuse, ni la prétention de tout savoir... ce qui s'est vérifié pour moi et un certain nombre de mes amis (ou connaissances) peut très bien ne pas se vérifier pour toi, tu ne m'en voudras pas j'espère de vouloir défendre mon point de vue.
Je ne sais pas (plus) vivre autrement qu'en suivant mon intuition, elle m'a tellement rendu service, et s'est tellement foutu de moi lorsque je me suis bornée à ne pas la suivre (et que je me suis forcément plantée...) J'ai du mal à me représenter la façon dont on peux vivre sans. Je ne suis pas croyante mais c'est un peu comme si j'avais un ange gardien pour me guider, je découvre (depuis peu) qu'on ne l'a peut être pas tous en nous...


je te souhaite de trouver qq'1 à ta mesure, en attendant je me permet de t'envoyer un petit câlin virtuel.
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par Invité le Sam 5 Oct 2013 - 12:23

Petitedafette : Non mais du coup là t'es trop gentille ! Mais oui j'ai compris comme ça. En fait ça dépend de l'humeur de lecture. Don't worry.

Mazarine : Ce n'est pas du cynisme ce que tu fais là, au mieux de l'ironie. Au mieux. Et en plus tu m'as mal lu ou lu ce que tu voulais attendre ou encore très probable tu m'as déguisé à partir de tes propres envies et désirs, pour au final accouché d'un collier de poncif :
Après l'orage vient le soleil !
Bouge toi et tu vas trouver du boulot avec ton bac - 8, le chômage n'est pas une fatalité !

Mais j'aimerais comprendre pourquoi tu t'es senti obligé(e) de répondre ? Qu'est ce que je t'ai rappelé pour poster cela ? Quel sentiment s'est éveillé en toi ? Car " nous emmerder avec tes lamentation"... disons que ça fait un peu comme si j'étais venu chez toi sans même m'essuyer les pieds et que j'avais fait caca dans ta cuisine (oui comme le chien de ton oncle, ce salopard de petit clébard sans une once d'éducation, mais on te répondra : oui mais c'est un chien.... Mais ça n'excuse pas que les toilettes sont fait pour ça §§§ ).

Sinon pour te répondre le choix du métier avec un gros salaire est une très bonne option. Juste que ça sera dans 7 ans. D'ailleurs faudrait peut être que je me mette à jeter un oeil aux cours... Ca me fatigue rien que d'y penser. Vais cloper tiens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légitime exigence sur le dos et en plein désert. Empty Re: Légitime exigence sur le dos et en plein désert.

Message par petitefadette le Sam 5 Oct 2013 - 21:07

Nan je suis pas trop gentille, je ne frappe pas quelqu'un qui est déjà à terre... Et j'ai eu peur de t'avoir blessé (quand on est mal c'est plus dur de prendre le la distance...).
c'est ça qui est "pénible" avec les forums y'a pas le langage annexe pour aiguiller sur les intentions/état d'esprit de l'autre...

Ta souffrance je la comprend, et même si je suis totalement en désaccord avec ta solution (dans le principe, tout comme je doute de son potentiel de résolution, surtout lorsque tu dis rechercher quelqu'un de plutôt intuitif, pour les raisons que j'ai déjà développées (mm si y'en a d'autres )), je peux (oh combien) comprendre que tu cherches par tous les moyens à ta disposition à sortir de la solitude affective.

Après (ce que je vais ajouter va finir de me faire sentir une vieille conne et je détestais entendre des choses pareilles à ta place quand j'avais +- ton âge mais...) tu es jeune, y'a encore de l'espoir, tu n'as peut être simplement pas encore rencontré celle qui aura la capacité de te faire vibrer (tu es une denrée rare, rappelle toi Wink).
petitefadette
petitefadette

Messages : 102
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 38
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum