Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Jeu 17 Oct 2013 - 23:55

AAhh... Les épouvantables soirées... J'ai d'horribles souvenir, mais je dois avouer que depuis deux ou trois, je fais des efforts: j'arrive à dire bonjour à tout le monde et -horreur - à faire la bise - mais pas en partant, faut pas pousser! - et à être absolument charmante avec des gens que je n'aime pas et qui ne m'aiment pas, et n'hésitent jamais à me rappeler comme j'étais bizarre au lycée - je dormais en cours, et quand je ne dormais pas, je pleurais d'ennui; je me cachais dans l'oratoire à la cantine pour être enfin seule. C'est même devenu un jeu, c'est à qui sourira le plus hypocritement, et fera le plus habilement semblant de s’intéresser à l'autre.

Je réagis très mal à l'alcool, au sens physique. Rien le soir même, mais d'épouvantables migraines le lendemain, avec vomissements, incapacité à tenir debout, même assis, photo et phonophobie. Et oui, hélas, ma conscience n'est que peu altérée, je ne suis pas désinhibée. Alors... Ado, il m'est arrivé de faire semblant d'être saoule, puisque c'était "trop cool" d'être bourré... j'étais affreusement malade le lendemain.

Evidemment, l'astuce de la cigarette, les tours répétés aux toilettes, qui à sembler incontinent.
Oui, le buffet... Ahlala, le buffet... L'art de laisser se déliter un tuc en bouche, de sourire niaisement une coupe à la main...
N'avoir aucune conversation, être juste mal à l'aise, avec envie de fuir, ou de se cacher sous le tapis... Et le temps est long, long... Surtout quand on n'a pas de permis, et qu'il faut attendre que les chauffeurs - qui eux s'éclatent - cèdent à vos regards humides de chaton tout perdu pour vous ramener...

Je me suis déjà endormie en boite... J'étais écrasée par la musique, n'entendais plus rien, et ne m'amusais vraiment pas... A tel point que j'ai deja fait semblant d'être trop saoule quelques années plus tard pour que l'on renonce à me traîner en boite...

Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Ven 18 Oct 2013 - 0:06

Le pompon revient quand même à ce mariage où j'ai absolument voulu accompagner mon copain. Mariage paumé au fin fond du Cantal, où je ne connaissais personne (même pas les mariés), qui avaient invité 200 amis, et 100 membres de la famille. Un vrai calvaire. D'autant que mon copain organisait le mariage et n'était absolument pas disponible, qu'il connaissait tout le monde, que plein de greluches se collaient à lui...
J'ai été me cacher souvent sous notre Quechua pour lire, j'ai compté les heures, je me suis dit "plus jamais ça"...
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par bigorneau.macbernik le Ven 18 Oct 2013 - 0:47

Rainbow Zebra a écrit:Bref, le dire oui, mais avec modération car ce n est pas toujours reçu comme cela le devrait, ou plutôt comme on l'aimerait.
On aimerait que ce le soit comme ça le devrait. Rolling Eyes

Bee_Tnickh a écrit:je fais des efforts: j'arrive à dire bonjour à tout le monde et -horreur - à faire la bise - mais pas en partant, faut pas pousser!
Je m'y contrains aussi, surtout au boulot pour pas paraître trop antipathique Evil or Very Mad 


Bee_Tnickh a écrit: - et à être absolument charmante avec des gens que je n'aime pas et qui ne m'aiment pas
Tout pareil Shocked 

Bee_Tnickh a écrit:C'est même devenu un jeu, c'est à qui sourira le plus hypocritement, et fera le plus habilement semblant de s’intéresser à l'autre.
J'ai beaucoup de mal avec ça mais ce sont des pratiques admises de tous. Il en va de notre survie sociale de s'y conformer Neutral

Bee_Tnickh a écrit:N'avoir aucune conversation, être juste mal à l'aise, avec envie de fuir, ou de se cacher sous le tapis... Et le temps est long, long... Surtout quand on n'a pas de permis, et qu'il faut attendre que les chauffeurs - qui eux s'éclatent - cèdent à vos regards humides de chaton tout perdu pour vous ramener...
Change de chauffeur ou passe le permis (moto de préférence Trancelol!

Bee_Tnickh a écrit:Je me suis déjà endormie en boite... J'étais écrasée par la musique, n'entendais plus rien, et ne m'amusais vraiment pas...
Ah toi aussi ? Au dodo !
bigorneau.macbernik
bigorneau.macbernik

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 30
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Ven 18 Oct 2013 - 9:25

A part l'alcool qui m'aide à rester en soirée, j'ai appris avec le temps à aimer ça.
Je n'aime pas les discours qui disent "le problème c'est eux pas nous, pourquoi vouloir s'adapter ?" : Simplement pour avoir une vie sociale, des amis pour affronter les problèmes etc...
J'entends aussi : "Ils ne sont pas intéressant". je ne suis pas d'accord non plus, tout le monde est intéressant, c'est sur que si vous les écoutez, on a pas les mêmes centres d'intérêt, mais moi en plus de les écouter je les regarde, je réfléchi, je les tests, il se passe des tas de choses dans ma tête pendants une soirée (parfois trop).
Avec le temps J'ai appris naviguer parmi eux, à apprendre les codes sociaux, à apprendre à détecter quand il mentent. J'adore assister à une parade de séduction, ou a provoquer extrêmement discrètement une personne avec un égo démesuré.
Plutôt que de ne pas vouloir m'"insérer", je me suis dit que j'étais différent du plus grand nombre, et de faire avec...
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par -Wa- le Dim 20 Oct 2013 - 13:14

Oui je me reconnais totalement dans ce que tu décris, surtout que lorsque j'assiste à une fête, il y a toujours les mêmes chansons qui passent, les mêmes danses "ridicules" (je précise: où je me sens ridicule, si les autres le font et que je regarde, ça ne me dérange pas) on parle toujours des mêmes sujets, et lorsque j'arrive à trouver quelqu'un avec qui avoir une conversation intéressante, il ou elle est interpellé(e) par d'autre pour retourner boire, ou "faire la fête". De plus l'alcool enlève les inhibitions et ça me fait peur (je n'aime pas comment sont les gens sous alcool, ils sont en général complétement inintéressants, le seul cas ou je trouve ça utile, c'est pour aider une personne très timide à parler d'elle, et encore je parle de quelque verres de vin, ou un peu de téquila, pas de truc à rendre malade) et puis il y a toujours quelqu'un pour venir me chercher, du style "allez, viens t'amuser"! Oui mais moi ça m'amuse de vous regarder faire la fête, pas de me coller à votre comportement alors que ça ne me correspond pas. Quand je connais bien les gens, ça passe un peu mieux mais la majorité des soirées/anniversaires etc, sont des gens que je vous rarement et je n'arrive pas à me lâcher et à m'adonner à des trucs répétitifs sans intérêt (à mon sens bien sûr) alors que je pourrais parler avec eux et les connaître et avoir des discussions intéressantes. Du coup j'essaye de fuir au maximum ce genre d’événement !! Flingue 
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Mitsu le Dim 20 Oct 2013 - 15:06

j'ai un blocage avec la danse, bien que j'adore écouter de la musique. Je suis plutot à l'aise dans les conversations construites, mais dans les soirées ou ça part dans tous les sens je reste sans voix.
Deplus, je bois très peu, car je ne supporte pas les effets secondaires maux de tete et nausées et sensation de fatigue. Je ne fume pas, j'aime pas l'odeur de la fumée.
J'ai toujours l'impression d'être le cheveu dans la soupe.
Après, je crois que ça dépend de ce qu'on entend par soirée, et avec qui on la passe. Mais en général des fêtes avec des gens de mon age qui ont la vingtaine, c'est pas mon truc.
Mitsu
Mitsu

Messages : 49
Date d'inscription : 10/10/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 20 Oct 2013 - 15:47

A vous lire:

J'ai pris conscience que:

- que j'étais exactement comme Lophophora et que ça fait du bien de penser à ça à l'imparfait.
- l'aspect festif décrit ici, a quitté ma vie depuis très longtemps mais ce n'est pas pour autant que je ne jouis pas de la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Lophophora le Mar 22 Oct 2013 - 3:03

Cyril THQI a écrit:La présentation que la plupart d'entre vous, faites de ce genre de situation m'étonne. Vous vous présentez comme des personnes ayant des difficultés à vous adapter à ce milieu. Mais pourquoi diable vouloir s'y adapter ?
Aussi grand que puisse être le décalage que je ressens avec les acteurs de ces "soirées", j'ai besoin de me sentir rassuré en maintenant le contact avec les personnes qui me sont chères et qui y participent. Tout refuser systématiquement m'exposerait à une marginalisation qui m'effraie.

Sinon, je suis surpris par le nombre de réponses à mon sujet, cela me soulage grandement de constater que nous sommes nombreux à ressentir un décalage similaire par rapport à ce genre de situations.

Pour ceux qui, comme Marie63, parlent de cela au passé, je serais curieux de savoir quelles solutions vous avez mis en oeuvre pour surmonter ce problème ; à moins que la solution soit comme pour Cyril THQI de ne tout simplement plus y participer ?
Lophophora
Lophophora

Messages : 410
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 46
Localisation : Singapore

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Odime le Mar 22 Oct 2013 - 9:09

L'avantage est d'échapper à ceci...

[img]Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 58224813741974759524291855401275204394n[/img]
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 26 Oct 2013 - 21:53

@ Lophophora,

Bonsoir
Il me semble que les choses se sont faites petit à petit toutes seules...
J'ai de plus en plus souvent dit non. J'étais vraiment soulagée de ne plus assister à ces "fêtes".
Est-ce que j'ai perdu des liens?
Oui, beaucoup.
Est-ce que je le regrette? Pour certains, oui, ils me manquent.
Mais pour la plupart, pas du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 7:10

post perdu dans la nature après 15 minutes !!!!!!! haha c'est le destin tant pis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 7:26

Plus sérieusement je disais que je pense que mes amis assument que quand je pars (saluut je vais là où vous n'êtes pas !!!) je suis fatiguée ou "ailleurs".

Du coup je me permets sans trop de problème de m'évader, de penser à autre chose et d'arrêter d'écouter. Quand c'est vraiment trop souvent, notamment quand le ressenti s'en mêle et que je commence à me trouver particulièrement mauvaise de ne pas être capable de suivre une conversation de base juste à cause d'un peu de musique, alors là j'enclenche un cercle pas très cool à mon égard, et ya puka se raccrocher à la personne qui a le max d'infos pour comprendre mon état d'esprit au moins, pas mes pensées non, mais mon état d'esprit. On va fumer, elle fume, pas moi. Tant pis, je lui dis que je veux prendre des vacances de moi et ça la fait rire alors tout va bien. Pb: je crois que quand elle est là j'en profite pour relâcher la pression et du coup je vais d'autant plus voir ailleurs que je sais qu'elle est là pour me récupérer si ça va trop loin.

Dans le comité de fête, en tout cas le comité que je vois régulièrement parce que ce sont mes amis, collègue ici présent. On dit tant mieux a priori, mais quand on sait ce qu'il génère en matière de ressenti (raisonnement peut être similaire, mais vraiment ça ne simplifie pas du tout les relations), alors là je vais dans l'intergalactique.

Effectivement, l'alcool à bien des égards peut être un soutien. Mais s'il est vu comme ça, alors, c'est l'addiction. ça je refuse, je conduis, d'ailleurs c'est un bon truc pour maintenir dans la réalité: une bière ? non je conduis. un muscat ? non je conduis. de la répétition pour rester connectée ou rester en roue libre dans la réalité pendant que ça pédale au dessus.

Enfin bref, 8/10 personnes ça se supporte assez bien, plus, non. Mais même à 10, je visite les toilettes 4 fois dans la soirée, la cuisine, le quadruple, et je change de siège toutes les 2 secondes Smile super Smile

(moi ce que j'aime ce sont les filles qui ont de la conversation ...héhé ... super, moi j'en ai plein, mais là euh, ben non ça veut pas... )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Transcendance le Sam 2 Nov 2013 - 11:27

Waïaïe... Pour les zèbres qui ont fêté Halloween, comment ça s'est passé ? Moi, ben, c'était hyper dur ! J'ai invité des potes chez moi (donc je les connaissais bien) mais groooooos stress toute la soirée. J'allais mille fois aux fourneaux, je changeais constamment de place, j'y allais un peu fort sur l'alcool pour me rassurer, bref, la pagaille. Pourtant, ma meilleure amie était là, j'aurais dû me sentir bien chez moi, en sécurité. J'ignore si cela est dû à la zébritude ou simplement à un perfectionnisme excessif, en tout cas, je me rappellerai longtemps de ce malaise.
Transcendance
Transcendance

Messages : 172
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 24
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 12:15

Halloween !!!!!!!!!!!!

moi je suis juste allée dans un bar avec une super amie et son copain qui nous a rejoint. Donc ambiance très festive et presque intimiste Smile Aucun malaise du coup !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Rainbow Zebra le Sam 2 Nov 2013 - 12:19

Je me contenterai de copier coller le message que j'avais posté dans une autre section du forum, concernant ma soirée d'Halloween...

Pas plus tard qu'hier, une situation m'a renvoyée à mon état de zèbre, ou mon caractère de cochon. En fait je ne sais pas à quel animal me vouer, donc je viens chercher auprès du troupeau réponses et vécu.

Les clowns. Je n'ai jamais trouvé cela particulièrement drôle. On se sape en couleur, grandes chaussures, accessoires, air niais, voix nasillarde, et surtout, le nez rouge qui fait qu'on se permet tout. J'ai voulu comprendre, j'ai même fait un stage clown il y a qqs années, autant vous dire que j'en ai accueilli la fin avec une joie sans limite.
Bref. Hier. Repas au resto avec des amis/copains et surtout une amie qui est en province et que je n'ai pas vue depuis très longtemps. J'aurais aimé la voir seule, car tant de choses à lui dire (je hais le téléphone) mais le sort à voulu qu'on soit 5 a table.

Le 5ème est arrivé à table en clown (OK c'était halloween, mais bon...) car il a un personnage de clown qu'il habite régulièrement. Son apparition m'a surprise, puis après, plus rien, j'ai vécu ces moments en clown comme un vrai calvaire. Je ne trouvais aucun moment drôle et a j'espérais qu'il n'allait pas rester toute la soirée comme ça. Mais les autres s'amusaient, souriaient, plaisantaient avec lui. Alors j'ai fait un effort, j'ai tenté de sourire autant que possible, au bon moment, et j'ai même redemandé qu'il refasse un tour de magie car étant sur le côté, je ne voyais pas grand chose. Et puis, il a dit qu'il devait y aller.. Délivrance.. Aussitôt le clown parti vers les toilettes pour se changer et revenir en humain, mon amie, celle que j'étais si heureuse de revoir, m a balancé direct "Toi, ça t'a saoulée!". J'ai été prise au dépourvue, alors je n'ai pu sortir qu'un "Je n'aime pas les clowns". On aurait été toutes les deux, je serais peut être entrée dans un explication un peu plus argumentée que cette réponse péremptoire et ridicule. Et pourtant, je jure que j'ai fait un max d'efforts pour ne pas casser le jeu du clown, en souriant voire riant avec les autres, mais finalement non: grillée comme un vulgaire chamallow de sous marque au barbecue... Après j'ai eu le droit au couplet du "Toi, tu as vu Ca de Stephen King trop tôt...' Euh, déjà c'est gentil d'oublier mon âge qui fait que j'ai lu le livre en anglais dès sa sortie, et puis, je suis une fan de films d'horreur et je suis loin de ne pas avoir d'humour, mais bon... J'ai manoeuvré pour qu'on change de sujet au plus vite, qu'on arrête de faire ma psychanalyse eu égard à la figure du clown dans ma psyché torturée...

Alors ma questions est le suivante: est ce particulièrement zébresque de ne pas trop aimer les clowns?

Pour moi, ça l'est, car cela fait perdre du temps sur des vraies discussions, cela force a rire quant on a pas envie (pour ne pas faire perdre la face au pauvre clown et entrer en pseudo phase avec les autres), ce que l'on fait déjà pour paraitre normal dans une société qui ne rit pas des mêmes choses que nous, ou encore si je veux allez plus loin, le clown me renvoie au faux self, à ces couches d'habits en lambeaux colorés qu'on se force à revêtir pour porter les mêmes couleurs que les autres. Bref, ca me met super mal à l'aise... Et vous? clown
Rainbow Zebra
Rainbow Zebra

Messages : 81
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Lophophora le Sam 2 Nov 2013 - 18:31

Je n'ai pas la réponse, mais je partage entièrement ton sentiment d'indifférence teintée d'une légère aversion pour les clowns.
Lophophora
Lophophora

Messages : 410
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 46
Localisation : Singapore

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par dreadglance le Sam 2 Nov 2013 - 20:31

Je déteste les clowns ; trop laids, trop faux, trop artificiels, trop malhonnêtes.. C'est tout sauf drôle.
Et pour répondre au sujet, je ne suis vraiment pas à ma place dans les soirées festives ; trop d'hypocrisie ; je ne supporte pas tout ces gens qui font bonne figure, toutes ces manœuvres que j'observe ; le point positif c'est que regarder les autres interagir me passe le temps. De toute manière, quand j'en ai assez, je m'en vais, que cela plaise ou pas ; avec un peu de chance on ne m'invitera plus.Smile
dreadglance
dreadglance

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 44
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Sam 2 Nov 2013 - 20:34

Ahah! Je suis aussi un as de la disparition! Je pars quand j'en ai marre, sans prévenir, sans dire au revoir (faire la bise à 20 personnes que je ne connais pas ou à peine... pfff) Evidemment, ça ne plait pas... Et en effet, à la longue, on ne m'invite plus Smile
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 22:18

la disparition, hum ça ça marche quand tu ne connais pas. Mais quand les hôtes attendent de toi que tu fasses l'effort de rester, alors là bonjour la culpabilisation ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par dreadglance le Sam 2 Nov 2013 - 22:42

C'est un choix. Faire bonne figure alors que c'est ce que je reproche aux autres! Moi et les conventions...
Donc disparition avec salutations polies et maint remerciement, pour ne pas trop froisser les hôtes.
dreadglance
dreadglance

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 44
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 22:47

si je peux me permettre, l'un dans l'autre, je me retrouve toujours le cul entre deux chaises (propre et figuré^^-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 0:16

+1 saltymbanque mais être entre deux chaises ne serait-ce pas l'expression de sa liberté au mépris de sa sécurité sociale ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Dim 3 Nov 2013 - 0:53

C'est pas si difficile...mais c'est vrai que depuis jeudi j'ai pas dessaouler... ça aide à accepter, mais c'est mal !!
ok je sors...(pour vomir Very Happy  )
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 9:04

aqua: serait-ce à dire qu'insécurité sociale = liberté ?

Je suis pas si sûre ... je vais y réfléchir et te tiens informé(e) des suites ^^ :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Transcendance le Dim 3 Nov 2013 - 10:13

Oh. Si insécurité sociale = liberté, les trois quarts de la population mondiale sont drôlement bien lotis, non..?
Transcendance
Transcendance

Messages : 172
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 24
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 10:40

saltymbanque a écrit:aqua: serait-ce à dire qu'insécurité sociale = liberté ?
Ce n'est pas exactement ce que je voulais dire. Je pense seulement que refuser de choisir une chaise (un rôle social), s'obstiner à s'assoir entre deux, est une affirmation de sa liberté fondamentale et que ce choix entraîne un inconfort social.

N.B. Je parle de choix, même à l'insu de son plein gré, et pas d'impossibilité ou d'incapacité (si ça peut répondre à la question de Transcendance)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Dim 3 Nov 2013 - 11:20

Quoi qu'il arrive on a toujours le choix, personne ne nous force à aller à une fête ou à rester tard. On le fait principalement à cause de la pression sociale (et aussi pour combler un besoin d'appartenance peut être).
On peut avoir plusieurs rôles dans la vie, mais si on décide de les avoir en même temps, il faut s'assurer qu'il n'y a pas incompatibilité (ça doit être ça que tu appelles inconfort social ??)
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 13:27

chti-kawa a écrit:On peut avoir plusieurs rôles dans la vie, mais si on décide de les avoir en même temps, il faut s'assurer qu'il n'y a pas incompatibilité (ça doit être ça que tu appelles inconfort social ??)
En fait c'est plutôt le fait d'être mal à l'aise avec le "rôle", de n'y entrer qu'à moitié, de ne pas s'y réduire. Pas sûr que ce soit plus clair:perplexe: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 15:27

rien d'anormla à ne pas aimer les soirées avec des gros débiles avinés...
personnellement c'est quelquechose que je m'épargne désormais, vu qu'il n'en est jamais rien sorti de bon.
Je préfère les soirées avec au moins une activité, meme si ça en garantit rien, au moins on peut se focaliser l'esprit sur quelquechose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Dim 3 Nov 2013 - 15:44

cela dit, les soirées jeux de société, je DETESTE
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 17:05

j'aime bien, mais ça dépend vraiment avec qui. Quand j'ai l'impression de faire du social et que je m'emmerde sec, vraiment c'est pire que le boulot ! Avec des gens marrants et dynamiques, quand ça fuse de tous les cotés, c'est vraiment sympa et j'apprends des choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 20:46

J'aime pas trop trop les jeux de société ... ça me rappelle quand j'étais gosse et qu'on nous mettait à jouer au monopoly pendant que les "grands" faisaient des trucs de "grands" ...
du coup, ça me donne l'impression de régresser ^^ ) un peu comme les jeux vidéos d'ailleurs, mais pas vraiment soirée festive le jeu vidéo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 21:05

le monopoly ! quelle horreur effectivement je n'ai jamais aimé ce jeu, c'est super chiant; j'aimais bien le cluedo et les jeux d'adresses style docteur maboul, actuellement je suis plus sur des jeux d'ambiances ou de bluff. Change de jeu ! tu verras il y en a plein d'autres !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par p2m le Dim 3 Nov 2013 - 21:08

jungle speed!

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 45
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Dim 3 Nov 2013 - 22:14

Le seul jeu que j'aimais c'était trivial poursuit, avec ma mémoire je gagnais toujours, mais personne ne voulais jouer avec moi...pour les autres jeux, je ne comprends même pas les règles en général !
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Dim 3 Nov 2013 - 22:39

Je n'ai JAMAIS compris les règles du mille bornes, du poker, de la belotte. Quand au bowling et au billard... N'en parlons même pas.
Et comme quand je n'aime pas je ne fais AUCUN effort...
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Dim 3 Nov 2013 - 22:43

Bee_Tnickh a écrit:Je n'ai JAMAIS compris les règles du mille bornes, du poker, de la belotte. Quand au bowling et au billard... N'en parlons même pas.
Et comme quand je n'aime pas je ne fais AUCUN effort...
T'as justement cité les seuls jeux que je comprends et auquel je joue toujours :
poker et belote, c'est de statistiques
bowling et billard c'est de la physique
Là je me sens bien...par contre le mille borne, la bonne paye ou autre monopoly...là je rame...
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 22:18

oui bon ben on est d'accord les jeux chiants où ton cerveau n'a rien à faire, ça n'a pas trop d'intéret, ou alors juste pour faire plaisir aux cousins, ce qui est déjà pas si mal, mais bon, pas toute la journée (mon pire calvaire a été une partie de petits chevaux, interminable... )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Mar 5 Nov 2013 - 1:19

Lophophora a écrit:Mais il y a une situation en particulier dans laquelle ce sentiment d'être différent et la souffrance qui en résulte sont, chez moi, exacerbés dans des proportions très importantes : les soirées "festives" (discothèques, anniversaires avec plein de gens, grosses réunions de famille ou d'amis, mariages, soirées dansantes etc.)
Je deviens très agressive (agressive, vraiment), quel que soit le milieu et le type de fête, à partir du moment où le déroulement est prévisible (ce qui ne tarde pas à se produire). J'ai souvenir de quitter en larmes une "soirée entre voisins", prétextant que je ne me sentais pas bien. Les conversations étaient insupportables ! J'étais très ennuyée parce que tout le monde était adorable.

Mon psychiatre a bien essayé de me persuader de jouer les sociologues.
Cela peut en effet être assez amusant, mais un temps, seulement. J'ai donc renoncé.

Ce n'est pas tant l'événement en lui-même qui me fait fuir, mais bien sa ritualisation.
Dès que je perçois un embryon de code comportemental auquel je vais devoir me soumettre, je déguerpis !
Mon ex-conjoint souffrait énormément de mon comportement qu'il prenait pour de l'arrogance (tout comme moi, d'ailleurs, avant de passer mes tests : je finissais par avouer, avec autant d'humour que possible, que "je n'aimais pas les gens", cela faisait effectivement rire, mais personne ne percevait le problème derrière cela, j'étais la seule à rire jaune).

Le risque de marginalisation social est réel. Surtout lorsque, comme moi, on exerce une profession indépendante (pas de soirées entre amis, pas/peu de week-ends en famille, même pas de "balades du dimanche" avec les très proches, pas de rituels entre collègues de travail non plus). Mais c'est le prix à payer. Je l'accepte. Avec des NP, il me faut du "nouveau", quasi systématiquement.

J'ai aussi décidé de me mettre en quête d'une nouvelle famille via les IRL entre zèbres... parce que je sais la probabilité élevée d'être comprise.

Une autre solution pour moi consiste à proposer quelque chose pendant la soirée, voire à en prendre carrément les rênes.
Cela change tout. Une zébrette (bisous à elle) m'a récemment fait remarquer que c'était là une manière comme une autre de garder le contrôle. Je n'en avais pas conscience, mais elle a raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Mar 5 Nov 2013 - 3:46

Fabuliotte a écrit:
Une autre solution pour moi consiste à proposer quelque chose pendant la soirée, voire à en prendre carrément les rênes.
Cela change tout. Une zébrette (bisous à elle) m'a récemment fait remarquer que c'était là une manière comme une autre de garder le contrôle. Je n'en avais pas conscience, mais elle a raison.
Fabuliotte,

effectivement, je viens de visualiser ce dont tu parles. Et oui, quand j'organise une soirée c'est super mieux ^^ Tout à faire, du repas à l'ambiance, avec les occupations, la musique, les sujets de conversation ...

Bref, je suppose que ça doit m'occuper plus l'esprit que juste m'asseoir et écouter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Mar 5 Nov 2013 - 8:36

Soit je dépéris d'ennui, soit je joue à être NP, et parfois -outre m'épuiser réellement- je suis prise de fous rires lorsque j'émets un "noooon!!" interessé au dernier potin dont je me contrefiche. Ou alors j'essaie de m'inventer une vie NP, simple, lisse, avec un début, un milieu et une fin. Ma vie étant ce qu'elle est, j'ai l'impression de raconter une histoire à un petit enfant pour l'endormir.
Ou je lis préventivement Cosmopolitan aux WC , ou les profils FB des invitants pour avoir un semblant de conversation.
J'essaie de ne pas chercher des sens cachés, des implicites, des doubles sens là où il n'y en a pas; je limite les blagues qui ne font rire que moi. J'essaie de ne pas parler par images, allusions. Déjà, ça m'évite de passer pour une connasse prétentieuse, ou d'avoir l'impression de parler javanais.
Je suis hélàs affreusement inculte. Alors parfois, juste écouter des lettrés me fait plaisir...
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 20:35

Pfff... décidément, c'est vraiment pas fait pour moi ! et pourtant c'était un vernissage.. le seul moment où je me suis régalée, c'est quand j'ai expliqué la peinture et les techniques comparées à ma fille.

En plus, c'est un ami qui faisait son vernissage, belle soirée, belle musique, et j'y connaissais quelques personnes que j'aime bien mais.. pas plus qu'une heure. Et je me suis enfuie... Je me hais quand je suis comme ça Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Uccen Lancinant le Ven 22 Nov 2013 - 22:01

J'ai en horreur ces réunions où je vais comme en dépit de ma volonté, escorté par cet attachement social qui nous contrarie par trop. J'y bois et divague, parfois je m'anime, souvent je fais même quelques minutes de spectacle qui souvent bascule dans le scandale d'un timide ivre que plus rien n'arrête.
Et sauf exception, qu'elle que fut la teneur de la soirée je passe le lendemain (en plus du moment même) à la regretter, à m'en soulever le coeur en me remémorant cette fausse promiscuité complice, ces platitudes et regards sans malice.

Je viens de dire ailleurs que je n'aimais pas me livrer.
Quel inconstance.
Uccen Lancinant
Uccen Lancinant

Messages : 43
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Belletegeuse le Sam 28 Déc 2013 - 16:51

On me dit que je n'arrive pas à ma "lâcher", en fait lâcher quoi ?
j'avais écrit un poeme sur la question !
La fête macabre
Où les gens se mangent entre eux

Pour notre amusement
De fausses bêtes sauvages
Ruminent nos chairs*

Pour notre amusement
d'êtres civilisés

Que ceux qui ne savent rire
Succombent
Que ceux qui ne saluent
Périssent

Qu'ils n'y ait plus
Que vainqueurs et vaincus
Tous les deux serviteurs
De la Fôr=te fratricide

Et celui-ci ;

Je voudrais être une vache
Avec des feuilles
Ohé ohé !
Fi des délires civilisés

Je veux que ma pensée
Ne ressemble à personne
A aucun autre délire
Raffiné

Je ne veux pas faire la fête
J'ai horreur des plaisirs
Je ne veux pas être libre

Pour quoi faire ?
Dire quelque chose ?
Peut être un cri du coeur ?
Meuh....


Voilà ces deux poèmes sur le thème de la fete, mais je me sentais plutôt contrer la société de consommation que contre le monde, et je rêvais d'un amusement sans les poncifs de la fête qui me faisaient "chier" etr qu'on me reprochait de ne pas savoir faire .

Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par leonard2 le Mar 7 Jan 2014 - 23:45

Ce genre de soirées, c'est chiant grave ! Et encore "chiant" c'est loin, mais très loin de ce que je ressent dans ces moments là.
Mais bon, quand j'y suis obligé, je passe en mode caméléon. 2 minutes avec l'amateur de Foot (pas plus ! Après j'ai des nausées ...), puis 1 minute 30 avec Monsieur j'ai tout vu, tout fait, tout compris (sauf que je me fout de sa gueule !), ensuite bonjour/bonsoir avec la femme/le mari du cousin de l'ex copine de tonton Machin; "Alors vous êtes le mari de xxxxx ?" (Oui, et alors ?), etc, etc ...
Finalement, j'ai parlé avec plein de monde, rien écouté ou presque, bu un verre ou deux (J'suis pas venu pour rien !).
Et exceptionnellement, rencontré un zèbre ! Non, je déconne, c'est jamais arrivé. Il n'y a pas de zèbre dans ce genre de soirées.
Ou alors, ils font comme moi, ils passent en mode caméléon !  Very Happy
Faites pas le cons, portez un badge, une étiquette dans le dos, un truc distinctif quoi ! Que je vous reconnaisse ! Pitié ! Au secours ! ...---...
leonard2
leonard2

Messages : 7
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 52
Localisation : Ici mais souvent ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Belletegeuse le Mer 8 Jan 2014 - 14:00

On peut distinguer certains zèbres en soirée par leur tenue vestoimentaire un peu moins apprêtée que la moyenne et qui ont envie de parler donc se mettent dans un coin le nez en l'air !

(je ne sais pas faire la fête...")
Bref faire le mouton, l'hyupocrite là où je suis sensée m'amuser et être joyeuse et non mimer la joie.
Je n'ose pas emporter mon tricot ou mon petit carnet mais je le fais lorsque je vais "en visite" histoire de ne pas avoir l'air de perdre mon temps ou qu'on me mette sur la sellette popur me dire des conneries.

Certaines remarques m'insupportent en particulier "tu as l'air styressée" ou bien critiquer comme nt je danseet dire que c'est "cool" car je fais de mouvement trop lents !!!

Bref un zèbre c'est comme un chiant il est en mode anachronique mais cela peut se distinguer j'espère !

Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par jimi 1drix le Sam 11 Jan 2014 - 21:35

une fois mon " meilleur pote " ma invite chez lui , je me rappelle j'ai pas attendu j'ai enfilé verre sur verre , les discussions étaient nulles avec bien sur un foutage de gueule  ( la mienne ) comme fil directeur parce que j'étais  ko  c'était triste a mourir ,
individuellement  mes deux "meilleures potes " je les fait éclater de rire , ils me disent en prive , quelle relation  profonde , je déteste la superficialité des gens qui nous entourent" mais on se voit plus depuis des mois , comme si ils avaient peur , ils doivent se conformer socialement , se déchirer la gueule , être populaire ,m'excluent  des qu ils le peuvent . mentir mais pourquoi alors qu'il semblent lucides tout deux. Les gens ont peur des zèbres car ils fascinent ( je fascine les foules par ma décomplexation ou decomplexion) du coup ils nous excluent par orgueil et empêchent l'accès à l'amitié véritable et la fête véritable.
J'écrit avec un tel donc qualité dégueulasse desole.


Dernière édition par jimi 1drix le Dim 12 Jan 2014 - 17:10, édité 1 fois

jimi 1drix

Messages : 83
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Belletegeuse le Dim 12 Jan 2014 - 15:06

Ce que tu racontes Jimi me touche énormément. Je n'ai plus "d'amis" à cause de situations analogues. Je n'ai plus d'amants non plus (si tu veux tru peux lire mes posts qui parlent de cela).

Ces faux semblants me dégoutent, j'ai envie de créer un "mouvement" sur le sujet

Je pense que beaucoup de gens boivent et que c'est l'exutoire qu'ils trouvent à toute cette hypocrisie, pas beaucoup de gens ont envie ni les moyen de remette tout cela d'aplomb car cela fait des années qu'on nous serine sur les médias qu'on ne peut pas....
Bref, avant c'était la mascarade juste au mardi gras, maintenant c'est toute l'année, comme ce que ju vis dans le collège avec la bordélisation de mes cours(je suis prof d'arts plastiques)

Mais bon, cela paye d'être contre l('omerta il y a une vidéo sur ce sujet sur you tube que je t'invite à voir.

Je vote pour une "mégateuf", une gigantesque "rave party" entre zèbres malgbré tout, avec un ban bourguignon où toutes les boissons seront pôssibles pour trinquer ensemble !!!
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par jimi 1drix le Dim 19 Jan 2014 - 20:41

Mais bizarrement , j'ai envie d'y aller à ces soirées , même si c'est faux.
Il est préférable d'avoir un moi social faussement enrichi que d'être terriblement seul ( acte qui nécessite du courage)

jimi 1drix

Messages : 83
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par askonmadi le Lun 20 Jan 2014 - 10:16

jimi 1drix a écrit:Il est préférable d'avoir un moi social faussement enrichi que d'être terriblement seul
Je partage aussi beaucoup de choses avec ton message précédent. Moi aussi je préfère les relations approfondies, ou tu connais vraiment la personne.
+1 pour belletegeuse, tout ceci est une mascarade !

Je suis d'accord avec vous néanmoins ya pas des moments ou c'est dur de faire semblant ?
Perso ca me prend une énergie considérable de chercher comment faire pour être socialement accepté. Le politiquement correct, l'adhésion à la culture que nous incubent les médias et ce genre de trucs sont difficile à simuler.

Je me suis rendu compte que pourtant je faisais ca, j'optais pour le silence au lieu de donner mes idées, je laissais croire que j'adhérais alors que j'étais en totale opposition. Tout ca car si j'ouvrais la bouche je savais que la seule chose qui résulterait serai de l'incompréhension et du rejet.
Et je trouve ca d'une tristesse navrante car les gens se disent ouvert d'esprit à condition que tu penses comme eux, sinon tu deviens un monstre qualifié des pires mots quand ils ne t'ignorent pas. Alors que moi un débat avec quelqu'un qui pense totalement le contraire je raffole de ca, car s'est passionné et intense.
askonmadi
askonmadi

Messages : 136
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Excessivement mal à l'aise en soirée "festive" - Page 2 Empty Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Belletegeuse le Lun 20 Jan 2014 - 12:25

Moi aussi j'aime y aller même si c'est une mascarade, mais j'essaie de rester "moi-même",je vais plutot a des endroits neutres que chez les gens surtout si je pense qu'ils vont me critiquer car j'aime qu'il ya ait du monde autour de moi.

Hier j'ai fait une "soiree" avec ma fille qyui est zèbre on s'est mortellement éclatées comme quoi on peut cela dépend avec qui...
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum