Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Jeu 17 Oct 2013 - 23:06

Le pompon revient quand même à ce mariage où j'ai absolument voulu accompagner mon copain. Mariage paumé au fin fond du Cantal, où je ne connaissais personne (même pas les mariés), qui avaient invité 200 amis, et 100 membres de la famille. Un vrai calvaire. D'autant que mon copain organisait le mariage et n'était absolument pas disponible, qu'il connaissait tout le monde, que plein de greluches se collaient à lui...
J'ai été me cacher souvent sous notre Quechua pour lire, j'ai compté les heures, je me suis dit "plus jamais ça"...

Bee_Tnickh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 29
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par bigorneau.macbernik le Jeu 17 Oct 2013 - 23:47

Rainbow Zebra a écrit:Bref, le dire oui, mais avec modération car ce n est pas toujours reçu comme cela le devrait, ou plutôt comme on l'aimerait.
On aimerait que ce le soit comme ça le devrait. Rolling Eyes

Bee_Tnickh a écrit:je fais des efforts: j'arrive à dire bonjour à tout le monde et -horreur - à faire la bise - mais pas en partant, faut pas pousser!
Je m'y contrains aussi, surtout au boulot pour pas paraître trop antipathique Evil or Very Mad 


Bee_Tnickh a écrit: - et à être absolument charmante avec des gens que je n'aime pas et qui ne m'aiment pas
Tout pareil Shocked 

Bee_Tnickh a écrit:C'est même devenu un jeu, c'est à qui sourira le plus hypocritement, et fera le plus habilement semblant de s’intéresser à l'autre.
J'ai beaucoup de mal avec ça mais ce sont des pratiques admises de tous. Il en va de notre survie sociale de s'y conformer Neutral

Bee_Tnickh a écrit:N'avoir aucune conversation, être juste mal à l'aise, avec envie de fuir, ou de se cacher sous le tapis... Et le temps est long, long... Surtout quand on n'a pas de permis, et qu'il faut attendre que les chauffeurs - qui eux s'éclatent - cèdent à vos regards humides de chaton tout perdu pour vous ramener...
Change de chauffeur ou passe le permis (moto de préférence Trancelol!

Bee_Tnickh a écrit:Je me suis déjà endormie en boite... J'étais écrasée par la musique, n'entendais plus rien, et ne m'amusais vraiment pas...
Ah toi aussi ? Au dodo !

bigorneau.macbernik
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 27
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Ven 18 Oct 2013 - 8:25

A part l'alcool qui m'aide à rester en soirée, j'ai appris avec le temps à aimer ça.
Je n'aime pas les discours qui disent "le problème c'est eux pas nous, pourquoi vouloir s'adapter ?" : Simplement pour avoir une vie sociale, des amis pour affronter les problèmes etc...
J'entends aussi : "Ils ne sont pas intéressant". je ne suis pas d'accord non plus, tout le monde est intéressant, c'est sur que si vous les écoutez, on a pas les mêmes centres d'intérêt, mais moi en plus de les écouter je les regarde, je réfléchi, je les tests, il se passe des tas de choses dans ma tête pendants une soirée (parfois trop).
Avec le temps J'ai appris naviguer parmi eux, à apprendre les codes sociaux, à apprendre à détecter quand il mentent. J'adore assister à une parade de séduction, ou a provoquer extrêmement discrètement une personne avec un égo démesuré.
Plutôt que de ne pas vouloir m'"insérer", je me suis dit que j'étais différent du plus grand nombre, et de faire avec...

chti-kawa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 36
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par -Wa- le Dim 20 Oct 2013 - 12:14

Oui je me reconnais totalement dans ce que tu décris, surtout que lorsque j'assiste à une fête, il y a toujours les mêmes chansons qui passent, les mêmes danses "ridicules" (je précise: où je me sens ridicule, si les autres le font et que je regarde, ça ne me dérange pas) on parle toujours des mêmes sujets, et lorsque j'arrive à trouver quelqu'un avec qui avoir une conversation intéressante, il ou elle est interpellé(e) par d'autre pour retourner boire, ou "faire la fête". De plus l'alcool enlève les inhibitions et ça me fait peur (je n'aime pas comment sont les gens sous alcool, ils sont en général complétement inintéressants, le seul cas ou je trouve ça utile, c'est pour aider une personne très timide à parler d'elle, et encore je parle de quelque verres de vin, ou un peu de téquila, pas de truc à rendre malade) et puis il y a toujours quelqu'un pour venir me chercher, du style "allez, viens t'amuser"! Oui mais moi ça m'amuse de vous regarder faire la fête, pas de me coller à votre comportement alors que ça ne me correspond pas. Quand je connais bien les gens, ça passe un peu mieux mais la majorité des soirées/anniversaires etc, sont des gens que je vous rarement et je n'arrive pas à me lâcher et à m'adonner à des trucs répétitifs sans intérêt (à mon sens bien sûr) alors que je pourrais parler avec eux et les connaître et avoir des discussions intéressantes. Du coup j'essaye de fuir au maximum ce genre d’événement !! Flingue 

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Mitsu le Dim 20 Oct 2013 - 14:06

j'ai un blocage avec la danse, bien que j'adore écouter de la musique. Je suis plutot à l'aise dans les conversations construites, mais dans les soirées ou ça part dans tous les sens je reste sans voix.
Deplus, je bois très peu, car je ne supporte pas les effets secondaires maux de tete et nausées et sensation de fatigue. Je ne fume pas, j'aime pas l'odeur de la fumée.
J'ai toujours l'impression d'être le cheveu dans la soupe.
Après, je crois que ça dépend de ce qu'on entend par soirée, et avec qui on la passe. Mais en général des fêtes avec des gens de mon age qui ont la vingtaine, c'est pas mon truc.

Mitsu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 10/10/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 20 Oct 2013 - 14:47

A vous lire:

J'ai pris conscience que:

- que j'étais exactement comme Lophophora et que ça fait du bien de penser à ça à l'imparfait.
- l'aspect festif décrit ici, a quitté ma vie depuis très longtemps mais ce n'est pas pour autant que je ne jouis pas de la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Lophophora le Mar 22 Oct 2013 - 2:03

Cyril THQI a écrit:La présentation que la plupart d'entre vous, faites de ce genre de situation m'étonne. Vous vous présentez comme des personnes ayant des difficultés à vous adapter à ce milieu. Mais pourquoi diable vouloir s'y adapter ?
Aussi grand que puisse être le décalage que je ressens avec les acteurs de ces "soirées", j'ai besoin de me sentir rassuré en maintenant le contact avec les personnes qui me sont chères et qui y participent. Tout refuser systématiquement m'exposerait à une marginalisation qui m'effraie.

Sinon, je suis surpris par le nombre de réponses à mon sujet, cela me soulage grandement de constater que nous sommes nombreux à ressentir un décalage similaire par rapport à ce genre de situations.

Pour ceux qui, comme Marie63, parlent de cela au passé, je serais curieux de savoir quelles solutions vous avez mis en oeuvre pour surmonter ce problème ; à moins que la solution soit comme pour Cyril THQI de ne tout simplement plus y participer ?

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Odime le Mar 22 Oct 2013 - 8:09

L'avantage est d'échapper à ceci...

[img][/img]

Odime
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 26 Oct 2013 - 20:53

@ Lophophora,

Bonsoir
Il me semble que les choses se sont faites petit à petit toutes seules...
J'ai de plus en plus souvent dit non. J'étais vraiment soulagée de ne plus assister à ces "fêtes".
Est-ce que j'ai perdu des liens?
Oui, beaucoup.
Est-ce que je le regrette? Pour certains, oui, ils me manquent.
Mais pour la plupart, pas du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 7:10

post perdu dans la nature après 15 minutes !!!!!!! haha c'est le destin tant pis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 7:26

Plus sérieusement je disais que je pense que mes amis assument que quand je pars (saluut je vais là où vous n'êtes pas !!!) je suis fatiguée ou "ailleurs".

Du coup je me permets sans trop de problème de m'évader, de penser à autre chose et d'arrêter d'écouter. Quand c'est vraiment trop souvent, notamment quand le ressenti s'en mêle et que je commence à me trouver particulièrement mauvaise de ne pas être capable de suivre une conversation de base juste à cause d'un peu de musique, alors là j'enclenche un cercle pas très cool à mon égard, et ya puka se raccrocher à la personne qui a le max d'infos pour comprendre mon état d'esprit au moins, pas mes pensées non, mais mon état d'esprit. On va fumer, elle fume, pas moi. Tant pis, je lui dis que je veux prendre des vacances de moi et ça la fait rire alors tout va bien. Pb: je crois que quand elle est là j'en profite pour relâcher la pression et du coup je vais d'autant plus voir ailleurs que je sais qu'elle est là pour me récupérer si ça va trop loin.

Dans le comité de fête, en tout cas le comité que je vois régulièrement parce que ce sont mes amis, collègue ici présent. On dit tant mieux a priori, mais quand on sait ce qu'il génère en matière de ressenti (raisonnement peut être similaire, mais vraiment ça ne simplifie pas du tout les relations), alors là je vais dans l'intergalactique.

Effectivement, l'alcool à bien des égards peut être un soutien. Mais s'il est vu comme ça, alors, c'est l'addiction. ça je refuse, je conduis, d'ailleurs c'est un bon truc pour maintenir dans la réalité: une bière ? non je conduis. un muscat ? non je conduis. de la répétition pour rester connectée ou rester en roue libre dans la réalité pendant que ça pédale au dessus.

Enfin bref, 8/10 personnes ça se supporte assez bien, plus, non. Mais même à 10, je visite les toilettes 4 fois dans la soirée, la cuisine, le quadruple, et je change de siège toutes les 2 secondes Smile super Smile

(moi ce que j'aime ce sont les filles qui ont de la conversation ...héhé ... super, moi j'en ai plein, mais là euh, ben non ça veut pas... )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Transcendance le Sam 2 Nov 2013 - 11:27

Waïaïe... Pour les zèbres qui ont fêté Halloween, comment ça s'est passé ? Moi, ben, c'était hyper dur ! J'ai invité des potes chez moi (donc je les connaissais bien) mais groooooos stress toute la soirée. J'allais mille fois aux fourneaux, je changeais constamment de place, j'y allais un peu fort sur l'alcool pour me rassurer, bref, la pagaille. Pourtant, ma meilleure amie était là, j'aurais dû me sentir bien chez moi, en sécurité. J'ignore si cela est dû à la zébritude ou simplement à un perfectionnisme excessif, en tout cas, je me rappellerai longtemps de ce malaise.

Transcendance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 21
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 12:15

Halloween !!!!!!!!!!!!

moi je suis juste allée dans un bar avec une super amie et son copain qui nous a rejoint. Donc ambiance très festive et presque intimiste Smile Aucun malaise du coup !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Rainbow Zebra le Sam 2 Nov 2013 - 12:19

Je me contenterai de copier coller le message que j'avais posté dans une autre section du forum, concernant ma soirée d'Halloween...

Pas plus tard qu'hier, une situation m'a renvoyée à mon état de zèbre, ou mon caractère de cochon. En fait je ne sais pas à quel animal me vouer, donc je viens chercher auprès du troupeau réponses et vécu.

Les clowns. Je n'ai jamais trouvé cela particulièrement drôle. On se sape en couleur, grandes chaussures, accessoires, air niais, voix nasillarde, et surtout, le nez rouge qui fait qu'on se permet tout. J'ai voulu comprendre, j'ai même fait un stage clown il y a qqs années, autant vous dire que j'en ai accueilli la fin avec une joie sans limite.
Bref. Hier. Repas au resto avec des amis/copains et surtout une amie qui est en province et que je n'ai pas vue depuis très longtemps. J'aurais aimé la voir seule, car tant de choses à lui dire (je hais le téléphone) mais le sort à voulu qu'on soit 5 a table.

Le 5ème est arrivé à table en clown (OK c'était halloween, mais bon...) car il a un personnage de clown qu'il habite régulièrement. Son apparition m'a surprise, puis après, plus rien, j'ai vécu ces moments en clown comme un vrai calvaire. Je ne trouvais aucun moment drôle et a j'espérais qu'il n'allait pas rester toute la soirée comme ça. Mais les autres s'amusaient, souriaient, plaisantaient avec lui. Alors j'ai fait un effort, j'ai tenté de sourire autant que possible, au bon moment, et j'ai même redemandé qu'il refasse un tour de magie car étant sur le côté, je ne voyais pas grand chose. Et puis, il a dit qu'il devait y aller.. Délivrance.. Aussitôt le clown parti vers les toilettes pour se changer et revenir en humain, mon amie, celle que j'étais si heureuse de revoir, m a balancé direct "Toi, ça t'a saoulée!". J'ai été prise au dépourvue, alors je n'ai pu sortir qu'un "Je n'aime pas les clowns". On aurait été toutes les deux, je serais peut être entrée dans un explication un peu plus argumentée que cette réponse péremptoire et ridicule. Et pourtant, je jure que j'ai fait un max d'efforts pour ne pas casser le jeu du clown, en souriant voire riant avec les autres, mais finalement non: grillée comme un vulgaire chamallow de sous marque au barbecue... Après j'ai eu le droit au couplet du "Toi, tu as vu Ca de Stephen King trop tôt...' Euh, déjà c'est gentil d'oublier mon âge qui fait que j'ai lu le livre en anglais dès sa sortie, et puis, je suis une fan de films d'horreur et je suis loin de ne pas avoir d'humour, mais bon... J'ai manoeuvré pour qu'on change de sujet au plus vite, qu'on arrête de faire ma psychanalyse eu égard à la figure du clown dans ma psyché torturée...

Alors ma questions est le suivante: est ce particulièrement zébresque de ne pas trop aimer les clowns?

Pour moi, ça l'est, car cela fait perdre du temps sur des vraies discussions, cela force a rire quant on a pas envie (pour ne pas faire perdre la face au pauvre clown et entrer en pseudo phase avec les autres), ce que l'on fait déjà pour paraitre normal dans une société qui ne rit pas des mêmes choses que nous, ou encore si je veux allez plus loin, le clown me renvoie au faux self, à ces couches d'habits en lambeaux colorés qu'on se force à revêtir pour porter les mêmes couleurs que les autres. Bref, ca me met super mal à l'aise... Et vous? clown

Rainbow Zebra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Lophophora le Sam 2 Nov 2013 - 18:31

Je n'ai pas la réponse, mais je partage entièrement ton sentiment d'indifférence teintée d'une légère aversion pour les clowns.

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par dreadglance le Sam 2 Nov 2013 - 20:31

Je déteste les clowns ; trop laids, trop faux, trop artificiels, trop malhonnêtes.. C'est tout sauf drôle.
Et pour répondre au sujet, je ne suis vraiment pas à ma place dans les soirées festives ; trop d'hypocrisie ; je ne supporte pas tout ces gens qui font bonne figure, toutes ces manœuvres que j'observe ; le point positif c'est que regarder les autres interagir me passe le temps. De toute manière, quand j'en ai assez, je m'en vais, que cela plaise ou pas ; avec un peu de chance on ne m'invitera plus.Smile

dreadglance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 42
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Bee_Tnickh le Sam 2 Nov 2013 - 20:34

Ahah! Je suis aussi un as de la disparition! Je pars quand j'en ai marre, sans prévenir, sans dire au revoir (faire la bise à 20 personnes que je ne connais pas ou à peine... pfff) Evidemment, ça ne plait pas... Et en effet, à la longue, on ne m'invite plus Smile

Bee_Tnickh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 29
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 22:18

la disparition, hum ça ça marche quand tu ne connais pas. Mais quand les hôtes attendent de toi que tu fasses l'effort de rester, alors là bonjour la culpabilisation ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par dreadglance le Sam 2 Nov 2013 - 22:42

C'est un choix. Faire bonne figure alors que c'est ce que je reproche aux autres! Moi et les conventions...
Donc disparition avec salutations polies et maint remerciement, pour ne pas trop froisser les hôtes.

dreadglance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 42
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 22:47

si je peux me permettre, l'un dans l'autre, je me retrouve toujours le cul entre deux chaises (propre et figuré^^-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 0:16

+1 saltymbanque mais être entre deux chaises ne serait-ce pas l'expression de sa liberté au mépris de sa sécurité sociale ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par chti-kawa le Dim 3 Nov 2013 - 0:53

C'est pas si difficile...mais c'est vrai que depuis jeudi j'ai pas dessaouler... ça aide à accepter, mais c'est mal !!
ok je sors...(pour vomir Very Happy  )

chti-kawa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 36
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 9:04

aqua: serait-ce à dire qu'insécurité sociale = liberté ?

Je suis pas si sûre ... je vais y réfléchir et te tiens informé(e) des suites ^^ :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Transcendance le Dim 3 Nov 2013 - 10:13

Oh. Si insécurité sociale = liberté, les trois quarts de la population mondiale sont drôlement bien lotis, non..?

Transcendance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 21
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 10:40

saltymbanque a écrit:aqua: serait-ce à dire qu'insécurité sociale = liberté ?
Ce n'est pas exactement ce que je voulais dire. Je pense seulement que refuser de choisir une chaise (un rôle social), s'obstiner à s'assoir entre deux, est une affirmation de sa liberté fondamentale et que ce choix entraîne un inconfort social.

N.B. Je parle de choix, même à l'insu de son plein gré, et pas d'impossibilité ou d'incapacité (si ça peut répondre à la question de Transcendance)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Excessivement mal à l'aise en soirée "festive"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum