Le haïku

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Invité le Jeu 7 Mar 2013 - 10:15

Aïe cul souffrance
Tout rouge anus
Bourgeon fleurissant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Mar 2013 - 10:20

Culottée en couleurs
Montrer son derrière
Révéler ses pensées
Profondeur insondable

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par noir le Jeu 7 Mar 2013 - 12:05

Pleur de matin sale,
Dans l'oeil mi-clos du rocher,
Vague submersion.

noir
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 922
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 39
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Mar 2013 - 19:00

Le souffle au loin
Les cimes dansent
Etre une petite plume

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 21:06

Assise, silence
Cette mélodie entêtante
La fleur pleure sans bruit

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 21:18

Ta main posé
Ton regard abaissé
La pire des défaites

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 21:34

Le drap blanc flottant
Ce flanc posé
Elle regarde le vide

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 21:43

L'herbe rit par vagues
La terre lourde, saine
Capturer ce moment

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 22:03

Transpercée de lumière
Cette rougeur chaude
Ma pudeur sans pareille

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Ven 8 Mar 2013 - 22:57

Picotements, corps engourdi
La nuit me rend visite
Je vais succomber à son appel

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Invité le Ven 8 Mar 2013 - 23:02

Cet écueil au loin
Quelle vie mène-t-il donc
lui, en haute mer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Wam le Sam 9 Mar 2013 - 1:21

Écureuil au foin
Que la vilaine tronque
Fuit, ploufalamer ?

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par noir le Sam 9 Mar 2013 - 12:28

Figé en nuage
Contre les vents puissants;
Dessine le ciel.


noir
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 922
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 39
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 12:44

Pour ce moine,
Un cloître long de cent pas
contient tout l'Univers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 13:19

De petits gestes
Rires éclatants
Elle joue

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 23:15

Lenteur d'une vie
Le néant étouffant
Attendre quoi ?

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 23:18

Étincelle jaillissant
Cette main s'approchant
Vibration d'un instant

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 23:19

Le gris d'une négation
Cruauté d'un mur
Impuissance face a lui

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 23:20

Ma douceur d'énergie
Que la joie t'habite
Je suis avec toi

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 18:32

Dévoration intérieure
Douleur diffuse à crier
Sors de ma tête

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Zzita le Dim 10 Mar 2013 - 19:03

Décoration intérieure
Une couleur douce à crier
Sort de ma tête

Smile

Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Zzita le Dim 10 Mar 2013 - 19:32

noir a écrit:

De l'herbe jaunie,
Un grillon parle si fort,
Bruissement d'air



Pour les 2 1ers vers, pas de soucis, 5 et 7 (pareil en sons ou mores qu'en syllabes)

Pour le 3ème, il respecterait (si j'ai bien assimilé et compris) le modèle japonais des sons ou mores (5) : bru / i / sse / ment / d'air
alors que la forme occidentale prosodique devrait compter 4 syllabes: brui / sse / ment / d'air.




À vrai dire, pour les syllabes à double voyelle, les deux manières de prononcer sont admises en prosodie. Suivant le nombre de pieds qui doit être respecté, on pourra lire bru-i-sse-ment ou bien brui-sse-ment.
C'est très utilisé chez Hugo ou Racine, ces astuces.


En fait la langue japonaise est syllabique, les syllabes sont ka-ka-ku-ke-ko, ra-ri-ru-re-ro, pa-pi-pu..., etc, et le -n. Il existe pourtant des doubles syllabes, à savoir : des kai, des kyu, des rai, etc, et dans ce cas, parfois on compte pour deux, parfois on compte pour un.
Chez Bâsho, le -n est compté en milieu de ver, mais la plupart du temps il n'est pas compté en fin de ver.




Le haïku, comme la calligraphie, ou bien certains arts martiaux (avec des bâtons, notamment hôjutsu et bôjutsu) est utilisé comme méthode de méditation par les bonzes des temples shintô et bouddhiques.
L'idée est donc de parvenir à observer le réel, à saisir l'instant, sans le décrire, mais en notant des impressions fugitives. Ce sont en principes les règles du haïkus : on ne décrit pas, le registre est celui du subjectif, une référence doit être faite à la nature ou à une des quatres saisons (c'est la règle du kigo)


Le but du haïku, comme toute méthode de méditation, est de faire le vide : on observe simplement autour de soi, l'instant, pour parvenir à un instantanée d'une situation qui ne vaut rien (une grenouille saute dans un étang, la neige recouvre le jardin).

" Mouvements du coeur
dans le frisson du saule.
"

(qui est bien un haïku à l'origine)


Les temps employés, en japonais, sont ceux de l'actif, présent ou passé. Par exemple, on ne dira pas : "le jardin est recouvert par la neige", mais bien "la neige a recouvert le jardin".

" Quel plaisir!
La Vallée de sud
Embaume la neige."


Les haïkus que j'ai cités ci -dessus sont de Bâsho Matsuo. ( http://www.big.or.jp/~loupe/links/fhisto/fbasho.shtml )

Et un très bon blog sur le haïku : http://haikus.skyrock.com/1.html



Pour toutes ces raisons (représentation fugitive de l'instant, difficulté de la syllabique japonaise, ...), la traduction d'un haïku du japonais vers une langue occidentale est difficile, surtout si on veut respecter le 5/7/5, mais pas plus difficile que toute poésie classique.
Un exemple excellent de la diversité des traduction à partir d'un des haïku les plus connus de Bâsho :

"
furu ike ya
kawazu tobikomu
mizu no oto
"

Traduction littérale : :

le vieil étang,
une grenouille plonge,
le bruit de l'eau

Et voici 31 autres possibilités Wink (en anglais) à déguster ici : http://www.bopsecrets.org/gateway/passages/basho-frog.htm


Un rigolo, pour le plaisir, de Arakida Moritake :
" Une fleur tombée
remonte à sa branche !
Non ! c'était un papillon. "

Et mon préféré, de Bâsho :

" Samidareni
Tsuru no ashi
Mijikakunareri "

Qui donne :

Dans la pluie de mai
La patte de la grue
A racourci

Smile



Amusez vous bien !






Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 21:00

Merci pour ces précisions Zzita....

Bon, j'écris comme cela me vient. C'est du simili haiku. On ne va pas faire les puristes. Le tout est d'avoir du plaisir à écrire dans ce style.

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 21:02

Loin des règles
Jouer avec les mots
Le plaisir est roi

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 21:13

Loin du zèle
Soigner ses maux
Le rire déçoit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le haïku

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum