Mais où est Uccen ???

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Mer 23 Oct 2013 - 23:10

Shrödinger's dog a écrit:Si vous continuez de poster des photos d'animaux morts ....
Les animaux morts, c'est la nourriture de ces charognards de chacals .... Et puis, "c'est la vie, ma pauvre Lucette" (euh, L'Uchienne).

Une chanson qui me passe par la tête, avec tous ces animaux qui s'entre-tuent ...



Paroles ....:
C'est enfin le Seigneur
Qui emporte l'ange
Qui saignait l'égorgeur
Qui tuait la bête
Qui buvait l'averse
Qui ruinait la flamme
Qui brûlait la trique
Qui frappait la chienne
Qui mordait la chatte
Qui mangeait la taupe
Qu'à la foire mon père m'avait achetée
Et vous pouvez remarquer que c'est Dieu ("le Seigneur") qui a toujours le dernier mot!

Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Mer 23 Oct 2013 - 23:55

Et l'homme le beau rôle.



Tu es perspicace...contre toi.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 10:24

Sélène-Nyx a écrit:Les animaux morts, c'est la nourriture de ces charognards de chacals ....
Pas toujours, certains sont un peu fous et provocs, ils s'attaquent à des prédateurs vivants


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 10:43


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 10:55


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 24 Oct 2013 - 11:03

P'tain si les canidés se mettent à bouffer du félin...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20454
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Jeu 24 Oct 2013 - 11:18

L'oreilles noires s'en est pris à un pauvre otocyon,
ses pauvres petites dents n'ont pas dû lui être d'un grand secours.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Oct 2013 - 11:37

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:P'tain si les canidés se mettent à bouffer du félin...
   Non, non, Tigre, tu ne crains rien, c'est ce fou de chacal qui se fait tuer (mais apparemment, pas bouffer: ça doit être dégueulasse la viande de chacal ...).

   Et une vidéo rassemblant les charognards de la jungle: les vautours, les hyènes et ... le chacal!

  https://www.youtube.com/watch?v=pEzfjoR-CzE
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 11:42

J'ai pas suivi... où un Otocyon?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Oct 2013 - 11:59

Sélène-Nyx a écrit:
Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:P'tain si les canidés se mettent à bouffer du félin...
   Non, non, Tigre, tu ne crains rien, c'est ce fou de chacal qui se fait tuer (mais apparemment, pas bouffer: ça doit être dégueulasse la viande de chacal ...).

Embarassed , j'n'avais pas vu la vidéo avec le caracal ... Eh, oui, il ose s'attaquer à des félins, ce chacal! Shocked 

(des petits félins, les tigres et les lions, non! c'est un froussard ...)
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Jeu 24 Oct 2013 - 12:32

Sélène-Nyx a écrit:
  (des petits félins, les tigres et les lions, non! c'est un froussard ...)
Il y a la première video.





L'otocyon c'est le truc mort qu'aimerait bouffer le caracal si les deux autres opportunistes le laissaient tranquille.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 12:36

ah okay!

Sélène-Nyx:
Niveau lâcheté, on ferait mieux de s'attarder sur le cas de cette biche sauvage qui tabasse un chien qui n'avait rien fait:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Oct 2013 - 13:34


Bof, elle a eu peur pour son petit ...

Mais, le chat, lui, aurait bien aimé "faire copain" avec le petit faon. Très mignon, ce félin!
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Jeu 24 Oct 2013 - 13:36

Oui, mais elle l'aurait bien marave si elle avait pu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Oct 2013 - 13:46

Uccen a écrit:
Sélène-Nyx a écrit:
  (des petits félins, les tigres et les lions, non! c'est un froussard ...)
Il y a la première video.
.
Un inconscient!

L'otocyon c'est le truc mort qu'aimerait bouffer le caracal si les deux autres opportunistes le laissaient tranquille
.


Il a des oreilles qui rappellent celles des "cousins du Tibet".
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Jeu 24 Oct 2013 - 13:56

Le dalaï-lama est un donc bien un faux-jeton carnivore insectivore.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Mer 30 Oct 2013 - 23:33

Kd'os pour Ucchienne!

      Mais où est Uccen ???  - Page 5 D5396966
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Jeu 31 Oct 2013 - 16:59

Oh je viens d'apprendre que tu étais sexagénaire,
j'ai honte d'avoir été vilain avec toi,
je ne suis qu'un petit con.


(d'aucuns trouveront à dire que c'est du racisme à l'envers façon quota, discrimination positive, je les emmerde)
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 31 Oct 2013 - 17:32


Oui, tu es un méchant! Et j'ai des gamins de ton âge: mais je les ai bien dressés ... Sont pas méchants ...
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 31 Oct 2013 - 18:08

Uccen a écrit:Oh je viens d'apprendre que tu étais sexagénaire,
j'ai honte d'avoir été vilain avec toi,
je ne suis qu'un petit con.

(d'aucuns trouveront à dire que c'est du racisme à l'envers façon quota, discrimination positive, je les emmerde)
Bon, je reviens (j'viens de distribuer des bonbons, sinon il y a des gamins qui voulaient me jeter un sort).

Donc, Uccen a 96 ans, maintenant??? Mais c'est quoi, l’espérance de vie chez les chacals?

Sinon, j'fais pas mon âge, hein?? J'suis trentenaire dans ma tête! lol!
Et je n'ai même pas une seule ride, j'ai un front "botoxé": en fait, j'n'ai jamais pu plisser le front. Mais ça, je sais d'où ça vient: un nerf qui ne fonctionne pas. J'me dis que ça présente quelques avantages ... Very Happy 
Et puis, je suis un astre lunaire, et comme les fées, j'n'ai pas d'âge ..
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Ven 1 Nov 2013 - 1:52

Une histoire berbère pour Uccen, en cette nuit d'Halloween ...
 
Chacal trouillard ... :
La trouille de la citrouille !
Par Slemnia Bendaoud

Afin d’éviter sa brouille avec la trouille de la citrouille, le chacal aura beaucoup usé de sa débrouille. Il aura surtout misé sur son indéniable ruse, fait appel à son précieux sens du flair pour tirer tout cela bien au clair. Il aura donc pour toujours et à jamais, en intimité et en toute souveraineté, décidé d’abandonner la consommation de toutes les cucurbitacées. Il aura juré par tous les noms de tous les saints de la contrée, de ne plus jamais refaire le simple essai, tant l’expérience autrefois tentée l’aura vraiment marqué. L’origine de l’incident relève de cet accident de parcours qui aurait pu lui coûter un jour, plutôt au cours d’une fatale nuit, sa propre vie. Le supplice était très fort, la souffrance immense, le mal terrible, l’indigestion atroce, l’indisposition bien incommodante. La cause ? Une grosse cucurbitacée de citrouille prise pour une pastèque géante !

Et comme le chacal avait le ventre taraudé, durant cette nuit de disette, par cette faim de loup, il ne pouvait dès lors faire l’impasse ou encore louper cette autre occasion de faire le plein, s’empiffrant à satiété de cette immense courge au goût non sucré et aux dimensions bien démesurées. Ravi de cette aubaine de se retrouver en cette nuit silencieuse tout seul face à ce «légume-fruit», qui l’impressionnait par son volume et son design, il en aura abusé et beaucoup consommé jusqu’à ce que sa santé en pâtissât juste quelques heures seulement plus tard. Et au moment de la remontée en série de ses nausées, suivies de ce défilé ininterrompu de  filets de salive continus, le malheureux chacal s’est couché sur son dos à même le sol, se trémoussant et s’agitant dans tous les sens et directions, afin de dégager l’excédent de l’aliment ingurgité un moment auparavant. Mais rien n’y fit. A chaque mouvement, il se tordait de douleurs, suant abondamment. Il criait  sa douleur, demandant supplice à l’univers. Personne ne lui prêtera secours malgré ses cris alarmants. Il pleurait sa misère, jurant de ne plus refaire le coup.- Il y passera ainsi, toute la nuit et toute la matinée du lendemain. Il était à la recherche d’une astuce afin d’évacuer le trop-plein et de réaliser rapidement une purge, mais ne parvenait cependant, pas à trouver la bonne solution.

Il lui fallut longtemps patienter, trop longtemps supporter encore son mal qui durait, surtout abondamment ruser.  Et alors qu’il était en panne d’idées, vidé de toute substance et de sa légendaire intelligence, livré poings et pieds liés à son mal qui le rongeait et dérangeait, une lueur d’espoir effleura son esprit, lui traversant en coup de vent par devers la tête.  Et si je mangeais encore, se disait-il ? Mais de l’herbe cette fois-ci ! Ça pourrait faire l’effet d’une purge, non ?! Tout petit déjà, je voyais la vache brouter uniquement de l’herbe et tout le temps, elle avait cette continue diarrhée ! Il se pourrait que ça soit aussi, mon cas si jamais je vais essayer ! A la manière d’un vrai broutard bien glouton, le chacal se mit alors à raser de son museau et voraces canines tout un pan de la prairie, remplissant au passage sa panse à ne plus lui envoyer encore le moindre aliment.  Et, de nouveau, ce sont les ballottements, les frottements, les flottements, les picotements qui envahirent aussitôt son corps, réveillant illico presto les douleurs de la veille et celles encore plus féroces du petit matin.

Il ne pouvait donc plus marcher, ni même à son aise bien respirer. Il agonisait, sentant sa mort prochaine. Les yeux mi-clos, il souffrait seul dans son enclos. Il réfléchissait à son sort,  craignant un quelconque paysan en balade alentour. Alors qu’il venait d’épuiser toutes ses solutions, il lui vient à l’idée d’aller boire un coup, manière de se désaltérer. Et, les pattes avant en avant, il se redresse très difficilement. S’époussetant laborieusement le postérieur avec sa longue queue.  S’étirant à la manière d’une bête de somme libérée de son fardeau ou d’un cheval de son éreintant trot, il use de toute sa force pour aller cahin caha droit à la rivière. Là, lapant les premières gouttes d’eau fraîche, il commença par retrouver ses esprits. En buvant davantage, il sentait son ventre bien lourd. Il se coucha de nouveau au bord de la rivière, incapable de réaliser le moindre mouvement.  L’heure de sa mort approchait. Mais il tentait de toutes ses forces d’y résister. Soudain, son ventre se dilatait. Il s’était aussitôt relevé sur ses pattes. Et en un jet d’eau spectaculaire fort et puissant, son ventre se vidait. Le malheureux chacal respirait enfin. A pleins poumons, cette fois-ci. Ses yeux embués, de joie et de malaise, brillaient de nouveau.

Il venait d’être enfin délivré de son calvaire. Aux prix de durs sacrifices et de souffrances terribles et atroces. Il revint alors au bord de la rivière, y prit une bonne douche, saliva de sa fourchue langue ses longues moustaches et en sortit en superbe forme. Levant une oreille bien haut vers le ciel, il se rappela quelque chose. Il revint vite sur ces lieux-mêmes de sa récente cure. Il devait prêter serment. Non point de ne point boire de cette eau bénie. Mais de ne jamais goutter à nouveau à cette bien drôle pastèque obtenue sans la moindre patraque !  Ainsi, les paysans cultivant cette «courge de la difficile purge» firent tous les soirs l’économie de la garde au loup. Ils en furent dispensés pour le restant de leur vie, qu’ils coulent de nos jours de tout repos. Dans leur sillage, ce sont également ceux qui s’étaient spécialisés dans la culture du melon et de la pastèque qui bénéficièrent plus tard de la même mesure !  C’est dire que tous les cucurbitacées font désormais vraiment peur aux chacals de la contrée. Depuis, santé oblige ou avant tout, le chacal craint ces gros volumes ou calibres de fruits trainant par terre. Il s’est depuis tourné vers le raisin comme dessert, connaissant parfaitement son excellent goût comme le remède à l’excès de sa consommation. Le chacal n’est pas un animal qui a des nouilles au cul. Il a plutôt la trouille de la citrouille !

       Mais où est Uccen ???  - Page 5 Decoration-halloween
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen le Ven 1 Nov 2013 - 10:23

N'importe nawak,
c'est juste la version censurée par l'idéologie arabo-islamiste d'une fois ou je m'étais torché la gueule un peu plus que de coutume (depuis j'évite le genièvre hors la choucroute).
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Mar 5 Nov 2013 - 2:42


Ta "légendaire intelligence" t'a sauvé de tes abus d'alcool ... Super!

Je me demande, toutefois, si, lorsque tu t'absentes du forum (pour "bannissement provisoire"), ce ne serait pas à cause de ces abus ... (ref à ton "diplôme d'ivrognerie et de chacalerie"Laughing 
Fais gaffe, chacal, ton intelligence risque fort de ne devenir qu'une légende, car l'alcool produit des effets délétères sur cette qualité légendaire du chacal ... Wink 
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen Azerwal le Jeu 7 Nov 2013 - 21:00

L'effet de l'éther.
Je me sens léger, léger..
Uccen Azerwal
Uccen Azerwal

Messages : 5
Date d'inscription : 07/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen Mstawa le Ven 15 Nov 2013 - 19:21

Je ne me sens pas très libre de mes gestes.
Uccen Mstawa
Uccen Mstawa

Messages : 17
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par dessein le Ven 15 Nov 2013 - 19:22

c'est rude
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Uccen Mstawa le Ven 15 Nov 2013 - 19:24

C'est gauche.
Uccen Mstawa
Uccen Mstawa

Messages : 17
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Sélène-Nyx le Ven 15 Nov 2013 - 20:31

@ AU BANNI! :
Pov chacal, tu t'es "torché" une fois de trop ... T'en a perdu ta liberté.
 Rolling Eyes  Tu es incorrigible!
 (tu sais que j'ai voté pour ton retour, ... à condition que tu te calmes un peu: n'oublie pas qu'il y a des personnes très susceptibles sur ce forum: ménager les gentils zèbres, tu dois! (vilain chacal, prisonnier de ses instincts ...) Very Happy  (zut, j'ai pas de smiley "bisou").
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2539
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Sam 16 Nov 2013 - 4:16

.


Dernière édition par L'objet du Mépresque le Mer 20 Nov 2013 - 15:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Sam 16 Nov 2013 - 19:36

No 
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Sam 16 Nov 2013 - 19:39

.


Dernière édition par L'objet du Mépresque le Mer 20 Nov 2013 - 15:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Sam 16 Nov 2013 - 19:45

Arrête de chercher des puces à Uccen, espèce de dieu-de-remplacement-tout-naze
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Sam 16 Nov 2013 - 19:47

.


Dernière édition par L'objet du Mépresque le Mer 20 Nov 2013 - 15:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Shakespeare le Sam 16 Nov 2013 - 19:50


Shrö :

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Chien-13


Uccen :

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 20025010


C'est qui le plus mignon ?

Ya pas photo.


Shakespeare
Shakespeare

Messages : 868
Date d'inscription : 24/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Sam 16 Nov 2013 - 20:02

Pourquoi Uccen a deux têtes sur la photo?

Si tu n'étais pas toi même un dieu, ce serait carrément blasphématoire Shakespeare!
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Shakespeare le Sam 16 Nov 2013 - 20:17

C'était pour remettre les choses d'équerre.
Faudrait pas qu'on vous confonde

Bisou Shrö Bisou.
    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Chien_10
Shakespeare
Shakespeare

Messages : 868
Date d'inscription : 24/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Mégalopin le Sam 16 Nov 2013 - 20:21

Uccen me manque a écrit:Pourquoi Uccen a deux têtes sur la photo?
L'autre tête c'est la modo, qui lui est restée en travers de la gorge Suspect
Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Skilf le Sam 16 Nov 2013 - 21:00

Pauvre uccen à qui on a retiré son titre de séjour :'(

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Uccen-11
Skilf
Skilf

Messages : 373
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Sam 16 Nov 2013 - 21:06

stephan.carbonnaux.over-blog.com/article-decouverte-de-loups-au-maroc-la-cryptozoologie-a-l-honneur-109849501.html

des chercheurs se sont rendus compte que la sous-espèce du Chacal doré, Canis aureus lupaster, était en réalité une sous-espèce du Loup gris, alors nommée Canis lupus lupaster.
[img]    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Loup_p10[/img]
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Invité le Sam 16 Nov 2013 - 21:20

Le Chacal doré, comme le staphylocoque du même nom, peut être multirésistant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Dim 17 Nov 2013 - 19:28

[img]    Mais où est Uccen ???  - Page 5 00eca110[/img]
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par ----Uccen---- le Jeu 21 Nov 2013 - 10:49

Vigor aurait fait l'ébouriffante constatation qu'Uccen est devenu paria.

Si j'ai pour le chiens ainsi dénommés une sincère affection, car ils ont gardé la beauté primitive de notre noble famille (voyez pour ceux ayant tapé dans l'oeil des occidentaux, Basengi, Chiens thaïlandais ou autres), je n'en suis pour autant.

Je mets plus bas des extraits wikipedia, la Bible qui a fait du chacal inculte que je me vantais d'être, l'encyclopédie sur 4 pattes qui sait demeurer modeste en toutes circonstances.



Une lignée séparée ?

On peut considérer que le terme désigne une variété proche mais qui constitue une lignée distincte du chien domestique, ce qui permet ensuite de suggérer qu'il en serait l'ancêtre. À l'appui de cette thèse, on souligne sa ressemblance avec le dingo australien, qui descend de chiens introduits par l'homme 3 000 ans environ av. J.-C., ceux-ci ayant pu être des chiens parias. Dans ce cas, il faut distinguer les chiens parias "vrais" qui seraient reliés et originaires de l'Inde, et les populations de chiens d'origine domestique vivant en liberté et sans maître, qu'ils aient été abandonnés ou qu'ils descendent d'animaux abandonnés.



Un simple état ?

Un autre point de vue est que le terme décrit l'état de ces chiens (semi-sauvage et vivant près des hommes). En effet, des populations de chiens en liberté sont apparues dans toutes les régions du monde où l'homme a introduit le chien, et il est difficile de penser qu'une population de "vrais" chiens parias ait pu être isolée de ce phénomène, et ne pas descendre en partie sinon principalement de chiens domestiques. Ces chiens seraient donc issus de marronnage.

Des lignées entrecroisées ?

On a peu d'observations de chiens parias types, qui soient réellement éloignés des chiens domestiques. Pourtant les chiens errants semblent former de véritables populations durables, qui ne se réduisent pas à des groupes de chiens abandonnés. Par ailleurs, dans les régions où on trouve des chiens plus ou moins en liberté, il est fréquent sinon habituel que certains d'entre eux soient adoptés par un maître, et reviennent donc à l'état domestique. Il y a donc entrecroisement des lignées domestiques et "parias", ce qui peut signifier que la race du chien paria si elle existe peut non seulement être influencée par croisement avec les races domestiques, mais elle-même avoir une forte influence sur les chiens domestiques du même territoire.

Un chien paria originel ?

Si le vrai chien paria a disparu par hybridation avec le chien domestique, à quand dater cette disparition ? Il y a 100 ans ? (fortes populations de chiens éliminés à Istanbul), au cours de l'Antiquité ou de la Préhistoire, peu après la domestication du chien, dont il aurait été une étape ?

Ou une pérennité du type ?

Lorsque les chiens libres sont nombreux et leurs populations durables, celles-ci fonctionnent comme des populations sauvages, avec notamment une pression de sélection qui tend certainement à favoriser un phénotype sauvage, tant du point de vue morphologique que comportemental. Cela impliquerait que le type du chien paria originel soit entretenu voire retrouvé par cette situation.





Tout cela est bel et bien intéressant, ce vocable de paria, désignant les intouchables et autres indésirables selon les brahmanes, associé à la gent canine, prend une belle envolée lyrique et du vil socle de commensal péniblement toléré s'élève vers l'audacieuse fronde de chiens jaloux de leur liberté cynique, renouant en cela avec leurs origines ?

Car je dois révéler une possibilité parmi d'autres concernant la singulière difficulté à déméler les origines du chien,entre loups d'Europe, de l'Inde, d'extrème-Orient (et pourquoi pas d'Afrique puisque si vous avez suivi il y a des loups en Afrique) mes congénères et moi pourriont être de la partie.

Ou sinon, l'ancêtre du chien était le chien.

Ce qui serait somme toute assez logique, comme pour les Berbères, qui ne viennent ni de Canan ni du Yemen ni d'ailleurs.



en spoiler mais je vous intime de lire


c'est un ordre:
Le chien, une énigme biologique

évolution - 30/04/2004 par Olivier Postel-Vinay dans mensuel n°375 à la page 30  Le séquençage du génome d'un boxer, en cours aux États-Unis, permettra peut-être d'en savoir un peu plus sur les origines du compagnon de l'homme. Car l'hypothèse communément admise d'un ancêtre chien descendu du loup est contestée par certains scientifiques. De même, de nouvelles questions se posent sur l'histoire de sa domestication et sur la diversité des races.

«Chihuahua ou grand danois, tout chien est le descendant de loups domestiqués par les chasseurs de la Préhistoire». Tel est le consensus sur l'origine du chien, exprimé ici par Juliet Clutton-Brock dans son ouvrage de référence sur l'histoire des mammifères domestiques [1]. Voici le scénario. Vers la fin du dernier âge glaciaire, il y a 20000 ans, l'homme préhistorique était, comme le loup, occupé à chasser le gros gibier. En situation de concurrence, hommes et loups se rencontraient. Des bébés loups ont été adoptés, pratique observée aujourd'hui chez des chasseurs-cueilleurs. Ou bien ils ont été pris pour constituer une réserve de nourriture, et certains adoptés en raison des liens d'attachement créés. «En grandissant, certains de ces louveteaux devenaient rétifs et devaient être tués ou écartés, écrit Juliet Clutton-Brock dans un livre précédent. Quelques-uns, cependant, ont dû rester avec les hommes et être accouplés avec d'autres loups apprivoisés se nourrissant des déchets laissés autour du lieu d'habitation [2].» De fil en aiguille, des groupes de loups apprivoisés ont accompagné l'homme dans ses déplacements. Ils lui ont rendu des services croissants, l'alertant sur la présence d'un danger, lui permettant de repérer du gibier et l'aidant à chasser. En quelques milliers d'années, d'apprivoisés les loups sont devenus domestiqués. Comme tous les animaux domestiqués, ils ont perdu certains de leurs caractères sauvages et en ont acquis d'autres. Quand, beaucoup plus tard, vers 12000 av. J.-C., les hommes ont commencé à se sédentariser, le chien était déjà une espèce à part entière: c'est le Canis familiaris de Linné.

Ce scénario est étayé par l'archéologie. Des ossements de loups ont été trouvés à proximité de ceux d'humains en Chine et en Europe à partir de –400000 ans. Dans la grotte du Lazaret –125000 ans, un crâne de loup est placé à l'entrée de chaque abri humain. Les premiers restes de chiens, eux, sont beaucoup plus tardifs: ils datent du Mésolithique, période qui précède immédiatement le Néolithique. Découverts en 2003 en Russie centrale, les plus anciens ossements attribués à des chiens sont deux crânes, datés de 12000 av. J.-C. Il s'agissait d'animaux puissants, comparables aux grands chiens de berger du Caucase. Les premiers sites où le chien est culturellement associé à l'homme sont ceux de Hayonim et de Ein Mallaha, en Israël. On y trouve des chiens beaucoup plus petits, enterrés avec leur maître, vers 10000 av. J.-C. Dans une tombe, on voit même un humain âgé, sans doute une femme, dont la main est posée sur un chiot de 4 ou 5 mois voir photo page 32. Il n'est pas exclu que ce chiot soit un louveteau ou un petit chacal, car à cet âge tendre les squelettes se ressemblent beaucoup, mais c'est peu probable. Les restes avérés de chiens se multiplient à partir de 9000 av. J.-C. C'est la date à laquelle apparaissent, en Iran, les premiers vestiges de la domestication de ruminants: des chèvres.

Dans les années 1995-2002, ce consensus s'est vu couronné par une série d'analyses génétiques confirmant que le chien descend du loup. «L'origine du chien domestique à partir du loup a été établie», rappelle un article de recherche paru dans Science en novembre 2002. Seuls resteraient à connaître «le nombre d'événements fondateurs ainsi que le lieu et la date où ils se sont produits» [3]. Grâce à l'analyse génétique, les auteurs «suggè-rent» une origine en Asie orientale Chine entre 38000 et 13000 av. J.-C. L'estimation précédente plaçait la date de divergence entre le loup et le chien entre 133000 et 74000 av. J.-C. [4]. Aujourd'hui, l'affaire est close, ou presque. Sans l'annonce atten-due du séquençage du génome d'un boxer, plus approfondi que celui déjà fait d'un caniche, il n'y aurait plus grand-chose de neuf à attendre. Par centaines, les sites Web vous expliquent que le chien descend du loup, comment et pourquoi.

Pas une espèce ?

C'est très satisfaisant. Depuis Darwin, la domestication est considérée comme le geste fondateur de la «sélection artificielle», action par laquelle l'homme se substitue à la nature pour diriger l'évolution d'une espèce. Première espèce à avoir été domestiquée, le chien est l'une des grandes innovations de l'homme, après la maîtrise du feu et avant l'agriculture.

À moins qu'il s'agisse seulement d'une belle histoire. C'est le point de vue du biologiste américain Raymond Coppinger, un vétéran de la recherche sur les chiens. Pour lui, «il n'y a pas l'ombre d'une chance que des gens aient apprivoisé et entraîné des loups sauvages et les aient transformés en chiens». Il pense que le chien ne descend pas du loup, mais d'une espèce apparentée au loup, au chacal et au coyote. Ce n'est pas l'homme qui a domestiqué le chien, c'est le chien qui est venu à l'homme. «Il s'est domestiqué lui-même [5].» Comment une thèse aussi contraire au consensus peut-elle être sérieusement défendue?

Le chien est une espèce sans équivalent dans le règne animal. Aucune ne regroupe un si grand nombre de variétés plusieurs centaines et une telle gamme de différences morphologiques et comportementales entre les variétés. Le chihuaha mexicain mesure 13 centimètres de haut. Un berger anatolien peut peser 90 kilos. Un chien de traîneau court plus longtemps qu'un loup, un lévrier plus vite. Le basenji égyptien n'aboie pas. Comment expliquer ces variétés? Il y a plus curieux: bien que le chien soit considéré comme une espèce, il se reproduit sans problème avec ses cousins les loups, les coyotes en Amérique du Nord, et les chacals en Afrique, au Moyen-Orient et en Inde. La définition classique de l'espèce ne lui est donc pas applicable. Comment est-ce possible?

Le grand nombre de variétés et la faculté de se croiser avec ses cousins avaient amené Darwin à considérer l'hypothèse que le chien descende à la fois du loup, du coyote et du chacal. Les analyses génétiques récentes qui prétendent en finir avec cette hypothèse sont fondées sur la comparaison de l'ADN mitochondrial de séries d'in-dividus chiens, coyotes, chacals et loups [fig. 1A].

Mais le témoignage de l'ADN mitochondrial est de plus en plus contesté. Coppinger, qui a pratiqué la méthode, a fini par conclure qu'elle apporte plus de faux-semblants que de certitudes. Robert Wayne, qui s'est appuyé sur elle pour tracer de beaux arbres phylogénétiques des canidés, fait aujourd'hui machine arrière: «Nous devons aller au-delà, a-t-il dit en février à la grand-messe annuelle des scientifiques américains, ne pas nous contenter de comparer quelques centaines de paires de bases, mais séquencer tout le génome des mitochondries, séquencer aussi une grande variété de marqueurs, y compris dans le chromosome Y.» Dans l'un de ses derniers arbres, il ne fait d'ailleurs pas descendre le chien du loup [fig. 1B]. Coppinger, lui, pense désormais qu'il est illusoire de vouloir placer le chien sur un arbre phylogénétique, car les loups, les chiens, les coyotes et les chacals sont, à ses yeux, des variations d'une seule et même espèce. Ce sont bien des espèces au sens écologique du terme à chacun sa «niche», mais pas au sens phylogénétique. Ces animaux apparentés évoquent plutôt, dit-il, ce que les biologistes appellent un «cline», c'est-à-dire un spectre de caractères relevant de la même espèce mais en évolution constante en fonction de la géographie et de l'environnement [fig. 1C].

Les chiens partagent quantité de caractères avec leurs trois cousins. Ils ont le même nombre de chromosomes, le même nombre et la même forme de dents, le même rapport entre la longueur du crâne et celle du palais la voûte osseuse de la gueule. Ils ont tous une gestation de soixante-trois jours. Ils naissent aveugles et ouvrent les yeux au même moment le treizième jour.

Mais, en dépit de leur grande variété, les chiens ont aussi des caractères communs qui leur sont propres. Ils ont les molaires et prémolaires resserrées, le pelage variable d'un individu à l'autre. La queue a tendance à remonter en faucille. Les mâles sont fertiles toute l'année, et les femelles peuvent mettre bas deux fois par an au lieu d'une. Par rapport au loup, les dents sont plus petites, la longueur du crâne et le volume du cerveau sont réduits, les yeux arrondis. La maturation sexuelle se fait avant la fin de la première année, alors que le loup doit attendre deux ans. Et ils ont un comportement de soumission qu'on ne rencontre, dans une meute de loups, que chez les individus en état de sujétion par rapport au couple dominant.

Plusieurs de ces caractères sont courants chez les animaux domestiques. La réduction de la taille du cerveau est une constante. Pensons aussi à la variété du pelage de la vache ou du chat, à la queue en tire-bouchon du cochon, au compor-tement de soumission. Chose étonnante, ces traits de la domestication sont souvent de nature juvénile: tout se passe comme si l'animal adulte avait conservé des traits propres au jeune, voire au jeune de l'espèce ancestrale. Par exemple, la plupart des chiens ont les oreilles plus ou moins tombantes, comme le louveteau. De même, la queue du louveteau pointe en tournant vers le haut. D'autres traits juvéniles concernent le comportement. Les louveteaux aboient, ce que les loups adultes font rarement, et la plupart des chiens un peu trop. La quête affective d'un chien adulte rappelle aussi celle d'un louveteau. Beaucoup de chiens aiment pleurnicher et jouer, ce qui n'est pas le cas des loups adultes, même apprivoisés. Plus fondamental, le cerveau du chien correspond en gros à celui d'un loup de 4 mois.

Quand les renards aboient

À première vue, ces traits juvéniles, dits néoténiques, accréditent le scénario standard. L'adoption de louveteaux par l'homme préhistorique aurait entraîné des transformations dans le rythme de développement des petits loups. Ce point de vue semble encore renforcé par une expérience extraordinaire menée en Sibérie. Depuis la fin du XIXe siècle, des renards argentés y sont élevés pour leur fourrure. Bien qu'ils se reproduisent en captivité depuis des générations, ils restent des animaux sauvages, difficiles à gérer. À la fin des années cinquante, un généticien de Novossibirsk, Dimitri Biéliaev, ayant constaté que certains renards étaient moins craintifs, et donc plus dociles, lança un programme consistant à sélectionner systématiquement les renards les moins craintifs et à les faire se reproduire entre eux. Le succès dépassa l'attente: il obtint une lignée de renards en aussi forte demande affective que des toutous. Ce fut aussi une belle surprise. Car en 18 générations ces renards ont acquis des traits physiologiques des chiens: oreilles pendantes, pelage multi-colore, queue remontante, reproduction biannuelle, etc. Pour couronner le tout, ils aboient! Comment une transformation aussi rapide a-t-elle pu se produire chez un mammifère?

Mais cette expérience, qui se poursuit aujourd'hui, fournit aussi un argument à l'encontre du scénario standard. Depuis d'autres travaux célèbres menés à la fin des années quarante au Jackson Laboratory, aux États-Unis, on sait que les chiens connaissent entre l'âge de 2 et 16 semaines une période critique de socialisation pendant laquelle ils acquièrent l'essentiel de leurs compétences sociales. «À 16 semaines, la personnalité sociale d'un chien est fixée pour la vie», écrit -Coppinger. Elle est câblée dans le cerveau du chien.

Cette fenêtre est liée à la date d'apparition d'une conduite motrice stéréotypée, celle de peur et de fuite devant l'inconnu. Ce réflexe n'apparaît chez le chiot que vers la sixième ou la huitième semaine, donc au milieu de la fenêtre de socialisation. Chose curieuse, ce réflexe apparaît aussi vers la sixième semaine chez les renards en captivité de Novossibirsk, ceux qui n'ont pas été sélectionnés pour l'expérience. Autrement dit, ces renards disposaient d'une fenêtre de socialisation comparable à celle des chiens. Or, qu'en est-il de la fenêtre de socialisation du loup? Elle ne dépasse pas une semaine. La conduite de fuite se déclenche six jours après l'ouverture des yeux et s'achève dans la foulée. Comment nos ancêtres préhistoriques ont-ils pu mettre à profit une fenêtre aussi courte?

Depuis des décennies, des loups en captivité sont étudiés et choyés par des éleveurs attentifs qui seraient évidemment enchantés de voir se développer chez eux certains au moins des caractères du chien. Or, contrairement à un mythe tenace, ils n'y parviennent pas. On peut accoutumer des loups à la présence humaine, à condition de s'y prendre avant qu'ils ouvrent les yeux et de mener l'apprentissage avant la fin de la fenêtre de socialisation. Mais les loups les plus dociles ne sont que partiellement apprivoisés, en aucun cas domestiqués. Avec tout le savoir-faire du monde, des loups captifs depuis des générations, chouchoutés pendant la fenêtre de socialisation, restent des animaux sauvages, dangereux pour l'homme. À l'âge de la maturité sexuelle 2 ans, la nature reprend ses droits: tous leurs caractères ancestraux sont au rendez-vous, y compris l'irré-pressible désir de monter dans la hiérarchie de la meute pour obtenir le droit à la reproduction. Le loup adulte n'a qu'une idée: s'enfuir. Pour ce faire, il développe des trésors d'ingéniosité dont un chien serait bien incapable. Aucun éleveur n'a obtenu d'un loup qu'il réponde à une injonction du genre: «Assis!» ou «Couché!» On voit des tigres au cirque, pas des loups. Pas plus d'ailleurs que des coyotes ou des chacals. Il ne saurait, à plus forte raison, être question d'élever un loup pour en faire un gardien de troupeau, ni même, contrairement à une légende, pour l'atteler à un traîneau.

Chiens sans maître

Supposons cependant qu'une expérience contrôlée semblable à celle menée sur les renards russes soit conduite avec des loups, et qu'elle donne certains résultats ce qui est loin d'être acquis. Que nous apprendrait-elle sur la capacité des hommes du Paléolithique à transformer des loups en chiens? Rien, sans doute. On voit mal comment ils auraient pu s'engager dans cette galère, ni pourquoi ils l'auraient fait. D'où le scénario alternatif proposé par -Coppinger. Selon lui, ce n'est pas la sélection artificielle qui était à l'œuvre, mais la vieille et bonne sélection naturelle.

Comment les choses ont-elles pu se passer? Pour étayer son hypothèse, Coppinger s'est intéressé aux chiens les plus nombreux de la planète, les chiens sans maître. Ils sont 200 ou 300 millions, on ne sait. Beau succès! Ce sont les chiens de village des populations rurales. Ces chiens que toute visite dans un pays pauvre permet d'observer, pullulant en liberté auprès des lieux d'habitation. Avec son équipe, Coppinger a en particulier mené une étude approfondie sur l'île de Pemba, au large de Zanzibar.

Les habitants de Pemba sont mi-chasseurs-cueilleurs, mi-agriculteurs. Leur mode de vie n'est pas très éloigné de celui des habitants de Mahalla, vers 10000 ans av. J.-C., là où l'on a retrouvé le squelette de la femme au chiot. À Pemba, tous les chiens se ressemblent. Ce sont des animaux que nous qualifierions de bâtards, d'apparence quelconque: de taille moyenne, le pelage court avec des taches de couleurs variées, les oreilles plus ou moins pendantes, la queue vers le ciel. Ils vivent des détritus laissés par l'homme. Ils circulent en bonne harmonie. Les habitants ne les aiment pas, ne les touchent pas, mais les tolèrent. Certains sont élevés pour participer à la chasse aux animaux qui ravagent les récoltes.

Pourquoi ce type de chien ne serait-il pas le digne représentant des premiers chiens? Dans ce scénario, des chiens sauvages, de la taille des chacals ou des coyotes, donc moins exigeants en calories que les loups, se seraient approprié les alentours des premiers villages humains, à l'époque du site de Mahalla ou un peu avant. Ils auraient profité des déchets laissés par les villageois, tout en continuant à se nourrir de petits animaux aux alentours. Moins dangereux que les loups, ils auraient été tolérés par l'homme, d'autant qu'ils nettoyaient les immondices, mangeaient les animaux nuisibles, avertissaient du danger et constituaient, de surcroît, une source de nourriture supplémentaire.

Il existe aujourd'hui en Nouvelle-Guinée un chien sauvage qui chante au lieu d'aboyer. Ce chien chanteur vit dans la forêt et, la nuit, vient compléter son menu quotidien en mangeant des détritus aux alentours des villages. Il est très proche du dingo australien. Son origine est inconnue, comme celle du dingo. Pour certains, il descendrait d'un chien domestique qui serait revenu à l'état sauvage voici plus de 6000 ans. Mais il n'y a pas de témoin. Il n'est pas exclu qu'il soit un descendant direct de l'ancêtre des chiens de village, des chiens sans maître comme ceux de Pemba. L'ancêtre de tous les chiens. L'hypothèse est défendue par une chercheuse américaine, Janice Koler-Matznick. Elle constate que l'archéologie ne nous a pas livré d'ossements d'animaux intermédiaires entre le loup et le chien. De fait, le dingo ressemble aux plus anciens restes osseux de chiens trouvés en Europe du Nord [6].

Poursuivons le raisonnement induit par ce scénario. Le dingo et le chien chanteur ont, comme les autres chiens, un cerveau plus petit que celui des loups et atteignent la maturité sexuelle avant un an. Ces caractères ne sont pas forcément dus à la domestication; ils peuvent être, plus simplement, propres à cette sous-espèce. Par ailleurs, ces chiens ont tous les traits d'animaux sauvages. Leur cerveau mis à part, ils n'ont pas les traits juvéniles des autres chiens. Leur pelage n'est pas variable, ils n'ont pas les oreilles tombantes, ni la queue relevée, ils sont apprivoisables mais, comme les loups, s'enfuient dès qu'ils atteignent la maturité sexuelle. On ne peut en faire des chiens de garde ou de chasse au gros gibier. Quand ils capturent une proie, ils la dépècent. Comment de tels chiens ont-ils pu connaître le processus de domestication?

Par l'effet de la sélection naturelle, répond -Coppinger. Comme les renards de -Sibérie, certains individus sont moins farouches que d'autres. D'ébou-eurs nocturnes, certains ont pu devenir des éboueurs diurnes. Ils se sont intégrés à l'environnement des premiers villages du Mésolithique ou des premières installations stables de la période immédiatement précédente. Ils auraient constitué peu à peu une nouvelle niche écologique, dont les chiens restés pleinement sauvages auraient été exclus, peut-être avec l'aide de l'homme qui y aurait trouvé son intérêt. Peu à peu, les détritus des villages et les carcasses du gibier chassé par l'homme seraient devenus leur principale source de nourriture. Leur fenêtre de socialisation aurait intégré l'homme dans leur univers. La pression de la sélection exercée par la vie sauvage se serait relâchée, produisant l'émergence de premiers traits juvéniles.

Des chiots auraient été adoptés. Leurs maîtres auraient découvert, sans le savoir, les potentialités ouvertes par la fenêtre de socialisation. Fenêtre sans doute moins longue qu'aujourd'hui mais plus longue que celle du loup. Les chercheurs russes ont d'ailleurs constaté qu'au fur et à mesure du processus de domestication la fenêtre de socialisation de leurs renards s'allongeait: l'apparition de réflexe de fuite a été retardée, passant de six à neuf semaines. Certains de ces chiens adoptés, protégés par l'homme, se seraient alors reproduits entre eux, accusant la fixation de traits juvéniles. Accompagnant les hommes dans leurs activités, certains de ces chiens auraient manifesté des compétences intéressantes. Celle, par exemple, de suivre un troupeau sans lui faire de mal tout en représentant une menace pour les prédateurs. N'oublions pas que les premiers ruminants domestiqués apparaissent presque immédiatement après les premiers restes de chiens culturellement associés à l'homme. Pour Coppinger, les premiers chiens domestiques, au sens où nous entendons ce terme, sont contemporains des débuts du Néolithique. Les premiers chiens sélectionnés pour des tâches spécifiques sont apparus dès cette époque. Des archéologues ont trouvé des vestiges de traîneaux tirés par des chiens en 6000 av. J.-C. au nord de la Sibérie [7].

Maintenant, comment expliquer biologiquement la mise en place des traits propres au chien domestique et l'extra-ordinaire variété des races? Là, les deux scénarios se rejoignent. Chez le loup, le coyote, le chacal et le chien, certains caractères apparaissent plus tôt ou plus tard au cours du développement, certains organes se développent plus ou moins vite. Si le cerveau du chien est plus petit que celui du loup, c'est que la tête du loup croît plus longtemps que celle du chien. C'est vrai aussi d'une race de chien à l'autre, et même d'un individu à l'autre. Comparer finement le développement de ces espèces ou sous-espèces, races ou individus, revient à pointer une quasi-infinité de déphasages relatifs on parle d'hétérochronies. Ils concernent aussi bien les os du crâne que l'apparition de conduites motrices stéréotypées, comme le réflexe de fuite ou les séquences successives du comportement de prédation. Or, tout déphasage a des implications en cascade, physiques et comportementales.

Plasticité canine

A la naissance, les bébés du loup, du chacal, du coyote et du chien ont la même taille microchiens mis à part. Ils développent tous les mêmes réflexes de succion, les mêmes signaux d'appel et de détresse. C'est dans les jours et les mois qui suivent que la plupart des hétérochronies interviennent. Selon l'animal, le museau, par exemple, commence à croître à un moment différent, puis change de forme à un rythme différent, trouve sa forme définitive à un âge différent. Le museau du bouledogue se met à croître très tard, comme chez le loup, mais croît ensuite très lentement, alors que celui du loup continue de croître rapidement. À l'inverse, le museau du lévrier barzaï, c'est une exception, commence à croître avant la naissance. La forme finale du crâne et du palais dépend de ces événements. La position des yeux aussi, ce qui a un impact sur le comportement. Le barzaï a les yeux rapprochés, ce qui lui donne une bonne perception de la profondeur et en fait un excellent chasseur de lapins. Au contraire, le bouledogue a les yeux rejetés sur le côté, ce qui lui donne une bonne vision périphérique, un peu comme celle d'un oiseau.

La sélection artificielle, celle qui a conduit à la diversité des races de chiens, consiste donc d'abord à sélectionner des traits jugés intéressants chez un chiot pour tenter de les reproduire. La face écrasée du bouledogue et le long museau du barzaï sont le résultat d'une sélection poussée à l'extrême. Elle consiste ensuite à agir sur la fenêtre de socialisation pour diriger les compétences du chiot dans la direction désirée. Tout chiot ne peut devenir chien de traîneau ou chien de transhumance, mais des chiens d'origine très diverse peuvent acquérir pendant cette période des compétences que l'on croit souvent réservées à d'autres races. Élevés au contact physique de moutons pendant la fenêtre de socialisation, la plupart des chiens peuvent faire de bons gardiens de troupeau. À la surprise générale, un éleveur écossais a obtenu d'excellents tueurs de lapins à partir de toutous de compagnie considérés comme tels depuis des siècles, l'épagneul King Charles. La plasticité de la gent canine est telle que la grande majorité des races de chien aujourd'hui recensées ont en réalité été créées très récemment, à la fin du XIXe siècle ou au début du XXe.

Reste la question de l'origine. Comment l'ancêtre des chiens a-t-il surgi? Peut-être par hybridations successives entre diverses variétés de loups et de chacals. Dans la nature, il suffit qu'une population diminue fortement, en raison d'une épidémie par exemple, pour qu'elle soit tentée de se croiser avec une autre. On le voit aujourd'hui avec les loups d'Europe, menacés, dont les dernières analyses donnent un taux d'hybridation avec les chiens allant jusqu'à 40%. L'hypothèse que le chien soit issu d'un ou plusieurs hybrides reste donc d'actualité. Retour à Darwin.

Par Olivier Postel-Vinay


----Uccen----

Messages : 6
Date d'inscription : 21/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Jeu 21 Nov 2013 - 10:52

----Uccen---- a écrit:Vigor aurait fait l'ébouriffante constatation qu'Uccen est devenu paria.

Si j'ai pour le chiens ainsi dénommés une sincère affection, car ils ont gardé la beauté primitive de notre noble famille (voyez pour ceux ayant tapé dans l'oeil des occidentaux, Basengi, Chiens thaïlandais ou autres), je n'en suis pour autant.
Je ne fais pas confiance à un Uccen qui fait des fautes.
Dieu ne fait pas de fautes.
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par ----Uccen---- le Jeu 21 Nov 2013 - 10:58

Ce n'est pas une faute c'est une lacune de frappe.
Sincèrement il n'y a bel et bien que moi pour m'intéresser aux chiens parias.
Dieu fait de grosses fautes, la preuve il m'a créé, moi qui ne le reconnaît pas.

----Uccen----

Messages : 6
Date d'inscription : 21/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Jeu 21 Nov 2013 - 11:05

Mouai Rolling Eyes 
A mon avis t'es juste un faux prophète.
Ou alors Uccen a changé de style... Laughing 
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par Dark La Sombrissime Encre le Jeu 21 Nov 2013 - 11:10

Un Uccen qui assure que c'est bien lui... Suspect....
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 25
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par ===Uccen=== le Jeu 21 Nov 2013 - 11:24

J'en révais, c'est avéré.
Je ne vais quand même pas crier "Si Si ! C'est moi, j'vous jure !"
 
 
Non, ce n'est pas moi, et je vous emmerde.

===Uccen===

Messages : 7
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Jeu 21 Nov 2013 - 11:27

T'es YR.
Tu cherches à prendre la place du banni.
Mécréant.
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par ===Uccen=== le Jeu 21 Nov 2013 - 11:33

Ah oui Vigor,

il ma bien fait rire à sortir du bois quand on m'a décrété persona non grata.

Ni vu ni connu il revient se faire amadouer, et se rappeler au bon souvenir.

Et il parle de moi, quand j'ai toujours pris le soin de ne pas le rechercher, sauf rares exceptions provoquées ou au tout début.


(ZC, c'est mieux que Santa Barbara)

===Uccen===

Messages : 7
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par jmbkfdhbudhfuihbfuiqd le Jeu 21 Nov 2013 - 11:35

T'en as marre de faire des fils où tu parles tout seul?
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd
jmbkfdhbudhfuihbfuiqd

Messages : 141
Date d'inscription : 16/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

    Mais où est Uccen ???  - Page 5 Empty Re: Mais où est Uccen ???

Message par ===Uccen=== le Jeu 21 Nov 2013 - 11:40

Je sais pas faut lui demandé (oh non pardon er !!!!!! oh mince j'ai mis plein de points d'exclamation suis-je Anubis ????).

T'as oublié de préciser qu'il les verrouille aussi,
parce que c'est pas juste les gens sont trop nuls ils viennent pas le lire et lui dire bravo.

(ZC c'est mieux que Dallas)

===Uccen===

Messages : 7
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum