Acharnement du sort et confiance en soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Ven 13 Sep 2013 - 13:44

Bonjour. Je lance ce topic assez bizarre mais qui peut être concernera certains d'entre vous et permettra d'échanger des points de vue sur la manière de gérer un problème que tout le monde connaît bien, je veux parler de la malchance.

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai un esprit très cartésien, que je ne crois pas au karma et à toutes les théories paranormales qui pullulent sur des sujets de ce genre. Je crois surtout que notre conscience a ce besoin de se fournir des explications sur tout ce qui concerne notre vécu, qu'elles soient scientifiquement établies ou imaginairement fabriquées. Mais ça ne m'empêche pas de constater que les circonstance des choses font que je suis victime de ce qu'on pourrait appeler de la malchance et que bien que j'ai tendance à en rire d'habitude, depuis un certain temps ça devient vraiment épouvantable, dangereux et désespérant. Pour résumer rapidement, alors que j'en ai énormément baver pour parvenir à vivre de ma passion pour la musique, il y a un mois je suis entré dans une sorte de spirale infernale d'évènements sans lien les uns avec les autres qui avaient tous comme point commun de mettre en péril mes faculté à continuer de faire la seule chose qui compte dans ma vie. Tout à commencé la première semaine d'aout où j'ai été victime d'une brûlure au troisième degré de la main droite. J'ai dû garder un énorme pansement pendant un mois, du coup j'ai été contraint de recentrer mes activités sur mon travail d'ingénieur du son pendant ce temps... Sauf que deux semaine plus tard, c'est mon oreille gauche qui a été touchée par une otite sur-infectée cette fois. J'ai été complètement sourd d'un côté jusqu'à la semaine dernière, et donc incapable de travailler sur quoi que ce soit. Et là, à peine remis de tout ça, c'est une vieille tendinite que je traine dans la main droite qui non seulement s'est réveillée, mais a dégénéré dans une forme aigüe, qui s'annonce extrêmement handicapante pour la suite et très longue et pénible à soigner...

Mon moral et ma motivation commencent à être sérieusement affectés, je perd en crédibilité auprès de tous les gens avec qui je bosse car je deviens pour eux le poissard qui a sans arrêt un truc de travers, et j'ai vraiment une sensation d'impuissance totale envers tout ce que je subis, sans parler de la frustration de vouloir aller de l'avant alors qu'il ne m'arrive que des mauvaises choses dans un labs de temps très court et systématiquement ciblées sur mes aptitudes à exercer ce qui me fait vivre. Je ne peux m'en prendre à personne, pas même à moi, pas même à une entité quelconque vu que je suis athée (même si je comprend de mieux en mieux le recours des gens aux religions du coup!). Tout ce que je peux faire c'est subir, tenter de lutter comme je peux avant qu'une nouvelle chose ne me tombe dessus. A ce rythme, j'ai peur de tout perdre à terme, car si je devais arrêter la musique pour raisons de santé, je crois que je n'aurais simplement plus envie de vivre, d'autant que je me retrouverais très vite sans aucune ressource et sans aucune perspective de redressement.

Voilà, je pense que je suis loin d'être le seul à subir ce genre d'acharnements du sort, alors je voulais savoir quelles postures vous adoptez face à ça, si vous avez déjà connu de tels concours de circonstances, ou si vous avez des conseils pour ne pas sombrer dans la dépression parce que là j'ai vraiment l'impression d'être sur le fil du rasoir..

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 14:05

thingfish a écrit:Bonjour. Je lance ce topic assez bizarre mais qui peut être concernera certains d'entre vous et permettra d'échanger des points de vue sur la manière de gérer un problème que tout le monde connaît bien, je veux parler de la malchance.

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai un esprit très cartésien, que je ne crois pas au karma et à toutes les théories paranormales qui pullulent sur des sujets de ce genre. Je crois surtout que notre conscience a ce besoin de se fournir des explications sur tout ce qui concerne notre vécu, qu'elles soient scientifiquement établies ou imaginairement fabriquées. Mais ça ne m'empêche pas de constater que les circonstance des choses font que je suis victime de ce qu'on pourrait appeler de la malchance et que bien que j'ai tendance à en rire d'habitude, depuis un certain temps ça devient vraiment épouvantable, dangereux et désespérant. Pour résumer rapidement, alors que j'en ai énormément baver pour parvenir à vivre de ma passion pour la musique, il y a un mois je suis entré dans une sorte de spirale infernale d'évènements sans lien les uns avec les autres qui avaient tous comme point commun de mettre en péril mes faculté à continuer de faire la seule chose qui compte dans ma vie. Tout à commencé la première semaine d'aout où j'ai été victime d'une brûlure au troisième degré de la main droite. J'ai dû garder un énorme pansement pendant un mois, du coup j'ai été contraint de recentrer mes activités sur mon travail d'ingénieur du son pendant ce temps... Sauf que deux semaine plus tard, c'est mon oreille gauche qui a été touchée par une otite sur-infectée cette fois. J'ai été complètement sourd d'un côté jusqu'à la semaine dernière, et donc incapable de travailler sur quoi que ce soit. Et là, à peine remis de tout ça, c'est une vieille tendinite que je traine dans la main droite qui non seulement s'est réveillée, mais a dégénéré dans une forme aigüe, qui s'annonce extrêmement handicapante pour la suite et très longue et pénible à soigner...

Mon moral et ma motivation commencent à être sérieusement affectés, je perd en crédibilité auprès de tous les gens avec qui je bosse car je deviens pour eux le poissard qui a sans arrêt un truc de travers, et j'ai vraiment une sensation d'impuissance totale envers tout ce que je subis, sans parler de la frustration de vouloir aller de l'avant alors qu'il ne m'arrive que des mauvaises choses dans un labs de temps très court et systématiquement ciblées sur mes aptitudes à exercer ce qui me fait vivre. Je ne peux m'en prendre à personne, pas même à moi, pas même à une entité quelconque vu que je suis athée (même si je comprend de mieux en mieux le recours des gens aux religions du coup!). Tout ce que je peux faire c'est subir, tenter de lutter comme je peux avant qu'une nouvelle chose ne me tombe dessus. A ce rythme, j'ai peur de tout perdre à terme, car si je devais arrêter la musique pour raisons de santé, je crois que je n'aurais simplement plus envie de vivre, d'autant que je me retrouverais très vite sans aucune ressource et sans aucune perspective de redressement.

Voilà, je pense que je suis loin d'être le seul à subir ce genre d'acharnements du sort, alors je voulais savoir quelles postures vous adoptez face à ça, si vous avez déjà connu de tels concours de circonstances, ou si vous avez des conseils pour ne pas sombrer dans la dépression parce que là j'ai vraiment l'impression d'être sur le fil du rasoir..
Je dis peut être n'importe-quoi mais la brulure n'a-t-elle pas provoqué une immobilisation de la main, la tendinite pourrait venir de la trop brusque "remise au travail" de cette main fragilisée par le manque d'entraînement, pour l'otite, pas de théorie mais dans de tels cas, j'ai tendance à reprendre les choses à l'envers : aurais-tu accordé autant d'importance à un accident relatif à un endroit de ton corps n'impactant pas ton métier ?
Ce que je veux dire c'est que tu ne prends peut être pas assez soins de toi, tu t'en rends compte lorsque tu dépasses les limites de ton corps et que cela devient invalidant pour des activités qui te sont essentielles.
Sais tu te ménager ? Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Ven 13 Sep 2013 - 14:27

Ma tendinite je la traine depuis deux ans, mais c'est probable que ma brusque remise au travail ait un lien avec le fait qu'elle ait soudainement empiré, mais normalement le repos c'est la seule chose qui puisse permettre à une tendinite de guérir et que dans mon cas il n'a servi à rien.. Pour l'otite, c'est sur que si j'avais eu un infection similaire ailleurs qu'à l'oreille ça m'aurait beaucoup moins affecté. Ce que je trouve très dur à avaler c'est que tout ce qui me touche affecte spécifiquement les parties de mon corps auxquelles je tiens le plus. Je pourrais vivre aveugle et en fauteuil roulant, mais pas sourd ou manchot.

Me ménager ne me met pas à l'abri d'un accident puisque j'arrive à me brûler au troisième degré en faisant un barbecue...

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 14:35

thingfish a écrit:Ma tendinite je la traine depuis deux ans, mais c'est probable que ma brusque remise au travail ait un lien avec le fait qu'elle ait soudainement empiré, mais normalement le repos c'est la seule chose qui puisse permettre à une tendinite de guérir et que dans mon cas il n'a servi à rien.. Pour l'otite, c'est sur que si j'avais eu un infection similaire ailleurs qu'à l'oreille ça m'aurait beaucoup moins affecté. Ce que je trouve très dur à avaler c'est que tout ce qui me touche affecte spécifiquement les parties de mon corps auxquelles je tiens le plus. Je pourrais vivre aveugle et en fauteuil roulant, mais pas sourd ou manchot.

Me ménager ne me met pas à l'abri d'un accident puisque j'arrive à me brûler au troisième degré en faisant un barbecue...
fatigue menant à l'inattention ? le barbeq remplit les urgences chaque été Non désolé avec le temps, une tendinite devient chronique, tu joues du clavier ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Ven 13 Sep 2013 - 14:55

je joue du clavier, de la guitare, de la basse et de la batterie. Et puis je bosse beaucoup derrière un ordinateur et l'utilisation intensive de la souris provoque aussi beaucoup de tendinites, mais bon comme il est hors de question pour moi ce cesser toutes ces activités, je suis mal...

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Ainaelin le Ven 13 Sep 2013 - 14:56

thingfish a écrit:mais normalement le repos c'est la seule chose qui puisse permettre à une tendinite de guérir et que dans mon cas il n'a servi à rien..
Repos sur combien de temps ? Il me semble (propos d'un kiné/ostéo que pour vraiment guérir une tendinite, il faut la reposer quasiment totalement (à part quelques mouvements doux pour assouplir l'articulation) pendant 6 mois environ, pas moins. La plupart des gens croient que dès aue la douleur disparaît, c'est bon, c'est loin d'être le cas. C'est vraiment très long à guérir, une tendinite. Si on ne la laisse pas sereposer aussi longtemps, tu peux être sûr qu'elle reviendra.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 15:03

Ainaelin a écrit:
thingfish a écrit:mais normalement le repos c'est la seule chose qui puisse permettre à une tendinite de guérir et que dans mon cas il n'a servi à rien..
Repos sur combien de temps ? Il me semble (propos d'un kiné/ostéo que pour vraiment guérir une tendinite, il faut la reposer quasiment totalement (à part quelques mouvements doux pour assouplir l'articulation) pendant 6 mois environ, pas moins. La plupart des gens croient que dès aue la douleur disparaît, c'est bon, c'est loin d'être le cas. C'est vraiment très long à guérir, une tendinite. Si on ne la laisse pas sereposer aussi longtemps, tu peux être sûr qu'elle reviendra.
peut être aussi un problème de canal carpien lié au clavier...( je suis informaticien )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Ven 13 Sep 2013 - 15:11

Oui c'est vrai, c'est très long, plusieurs mois effectivement, mais ce n'est pas le propos du topic, et puis il est évident que si je devais rester immobile de la main, je finirais sous un pont au bout de deux mois...

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Claire l'artisane le Dim 15 Sep 2013 - 22:54

Bonsoir,

amusant que tu postes ce topic un vendredi 13.

C'est un sujet qui m'interpelle :

Il y a un peu plus d'un an moi et un ami créons une petite entreprise,
-paiement du matériel comptant (la moitié de l'emprunt bancaire), engagement du fournisseur à livrer en 30 jours max, livraison du matériel 5 mois plus tard (sans les vannes qu'il nous rembourse finalement). Donc pendant 5mois, plus d'argent, pas de matériel et tout de même les charges inhérentes à la société qui tombent mensuellement.
-deux mois pour trouver de nouvelles vannes, moins adaptées que celles commandées à l'origine, donc surcout non négligeable du service d'un soudeur inox.
-les vannes opérationnelles, on teste l'étanchéité des cuves, une sur quatre fuit, garantie de 25 ans sur ces cuves impossible à faire fonctionner car selon le fabricant "ça se voit tout de suite" (pas 7 mois après achat...!). Nouveau surcout réparation soudeur inox.
-8 mois plus tard, la production (de bière) démarre tant bien que mal. Un mois plus tard, le rotor de la pompe se désagrège (ne supportant visiblement pas la soude), petit surcout, un mois de retard en plus.
-la pompe ornée d'un nouveau rotor en nitrile (s'il vous plait), c'est au tour du groupe froid (3500euros neuf) de tomber en panne, et une belle panne (une de celle qui fait que le fabricant est réticent à faire marcher la garantie car il faut tout changer dans la bestiole). Le fabricant nous le répare finalement gratuitement, après immobilisation d'un mois.
-Entre temps, le groupe froid étant remplacé par une solution de fortune systeme D, une autre cuve se met à fuir au même endroit que la précédente, on prend donc conscience de la fragilité (et de l'impensable conception) de cet endroit de la cuve, nouvelles réparations par le soudeur inox qui nous les consolide toutes à cet endroit (c'est qu'on apprend à anticiper avec le temps...).
-Tout ça il y a quelques mois, depuis la brasserie tourne relativement bien (je touche du bois), le groupe froid est sous haute surveillance car il présente des anomalies que le conseiller de la boite de fabrication ne s'explique pas quand il vient à deux reprises (le niveau de glycol augmente sans cesse et sans raison! il se dilue donc et protège de moins en moins bien d' éventuels gel et casse du système) mais je suis en train de le dompter, je comprends de mieux en mieux d’où vient ce problème.

L'entreprise est donc très en retard sur son prévisionnel, et maintenant que les problèmes de matériel semblent être plus ou moins sous contrôle (je touche du bois), il faudrait développer les ventes. Il faudrait de l'énergie. Mon énergie s'est envolée au cours de cette première année de lutte continuelle...
Aujourd'hui je continue mais ma confiance en moi (déjà toute relative auparavant) est bien ébranlée par cet acharnement du sort.
Ou bien est ce normal? est ce que toute entreprise en création connait ce genre de difficultés? Questions rhétoriques Smile
Pas vraiment de conseils à donner, désolée, mais juste un peu de compassion...

Claire l'artisane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 31
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Dim 15 Sep 2013 - 23:12

thingfish a écrit:Oui c'est vrai, c'est très long, plusieurs mois effectivement, mais ce n'est pas le propos du topic, et puis il est évident que si je devais rester immobile de la main, je finirais sous un pont au bout de deux mois...
Je crois qu'à tort ou à raison plusieurs intervenants d'ici tentent de rationaliser cet "acharnement du sort" en recherchant un fil directeur, un enchaînement de conséquences, au lieu d'une série de coïncidences désespérantes.
Dans les faits, d'ailleurs, on trouve souvent de telles explications rationnelles à un apparent acharnement des aléas.
ça rassurerait tout le monde.

De toute façon, il y a deux options possibles: soit c'est vraiment une série due au hasard et dans ce cas, il n'y a pas de raison qu'elle continue. Par contre, il est manifeste que cette tendinite te ronge le moral, parce qu'elle ne guérit pas, qu'elle peut avoir des conséquences, que c'est lancinant, que c'est une épée de Damoclès, etc.
Soit le fil rouge qui, directement ou indirectement, explique tout, c'est ta main en mauvais état...

Et dans les deux cas, la solution passe par guérir ta main, de sorte que c'est bien le propos du topic Razz 
Il serait bien étonnant qu'il n'y ait pas d'autre solution que six mois d'immobilisation. Je pense notamment à du matériel de bureau adapté... Mais dans ce cas précis, je ne sais pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Lun 16 Sep 2013 - 0:50

Claire l'artisane a écrit:Bonsoir,

amusant que tu postes ce topic un vendredi 13.

C'est un sujet qui m'interpelle :

Il y a un peu plus d'un an moi et un ami créons une petite entreprise,
-paiement du matériel comptant (la moitié de l'emprunt bancaire), engagement du fournisseur à livrer en 30 jours max, livraison du matériel 5 mois plus tard (sans les vannes qu'il nous rembourse finalement). Donc pendant 5mois, plus d'argent, pas de matériel et tout de même les charges inhérentes à la société qui tombent mensuellement.
-deux mois pour trouver de nouvelles vannes, moins adaptées que celles commandées à l'origine, donc surcout non négligeable du service d'un soudeur inox.
-les vannes opérationnelles, on teste l'étanchéité des cuves, une sur quatre fuit, garantie de 25 ans sur ces cuves impossible à faire fonctionner car selon le fabricant "ça se voit tout de suite" (pas 7 mois après achat...!). Nouveau surcout réparation soudeur inox.
-8 mois plus tard, la production (de bière) démarre tant bien que mal. Un mois plus tard, le rotor de la pompe se désagrège (ne supportant visiblement pas la soude), petit surcout, un mois de retard en plus.
-la pompe ornée d'un nouveau rotor en nitrile (s'il vous plait), c'est au tour du groupe froid (3500euros neuf) de tomber en panne, et une belle panne (une de celle qui fait que le fabricant est réticent à faire marcher la garantie car il faut tout changer dans la bestiole). Le fabricant nous le répare finalement gratuitement, après immobilisation d'un mois.
-Entre temps, le groupe froid étant remplacé par une solution de fortune systeme D, une autre cuve se met à fuir au même endroit que la précédente, on prend donc conscience de la fragilité (et de l'impensable conception) de cet endroit de la cuve, nouvelles réparations par le soudeur inox qui nous les consolide toutes à cet endroit (c'est qu'on apprend à anticiper avec le temps...).
-Tout ça il y a quelques mois, depuis la brasserie tourne relativement bien (je touche du bois), le groupe froid est sous haute surveillance car il présente des anomalies que le conseiller de la boite de fabrication ne s'explique pas quand il vient à deux reprises (le niveau de glycol augmente sans cesse et sans raison! il se dilue donc et protège de moins en moins bien d' éventuels gel et casse du système) mais je suis en train de le dompter, je comprends de mieux en mieux d’où vient ce problème.

L'entreprise est donc très en retard sur son prévisionnel, et maintenant que les problèmes de matériel semblent être plus ou moins sous contrôle (je touche du bois), il faudrait développer les ventes. Il faudrait de l'énergie. Mon énergie s'est envolée au cours de cette première année de lutte continuelle...
Aujourd'hui je continue mais ma confiance en moi (déjà toute relative auparavant) est bien ébranlée par cet acharnement du sort.
Ou bien est ce normal? est ce que toute entreprise en création connait ce genre de difficultés? Questions rhétoriques Smile
Pas vraiment de conseils à donner, désolée, mais juste un peu de compassion...
Çà m'aide quand même pas mal de lire des exemples concrets qui me rappellent que je ne suis pas le seul dans mon cas. Merci.

Aux dernières nouvelles ma série noire continue. J'ai eu un accident cette nuit dans les catacombes de Paris. Ça aurait pu être bien pire si je n'avais pas porté une énorme chapka de l'armée rouge en guise de casque donc on peut dire que dans un sens j'ai eu de la chance. Mais je me suis tout de même fait très mal dans la nuque, je vois un médecin demain, mais même si je ne suis pas extrêmement inquiet, j'ai un mal de chien dont je me serais bien passé... Alors certes, aller dans les catacombes c'est dangereux, et moi je suis maladroit, etc... Mais quand même je les enchaîne à un tel point que ça me déprime de plus en plus..

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par virginie39 le Lun 16 Sep 2013 - 9:35


► 4:28► 4:28
www.youtube.com/watch?v=H1zwtH7Kgys

Connais-tu Grand Corps Malade? C'était un ancien sportif. Il a dû arrêter suite à un accident. Cela lui à permis de se tourner vers la poésie. Il est devenu Slammeur.

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Eomer le Lun 16 Sep 2013 - 10:00

thingfish a écrit:Pour résumer rapidement, alors que j'en ai énormément baver pour parvenir à vivre de ma passion pour la musique, il y a un mois je suis entré dans une sorte de spirale infernale d'évènements sans lien les uns avec les autres qui avaient tous comme point commun de mettre en péril mes faculté à continuer de faire la seule chose qui compte dans ma vie.
En un mois, tu as subi trois blessures qui impactent ta capacité à faire ton métier-passion. Ces trois blessures peuvent guérir, mais cela prend du temps. Le problème n'est-il pas surtout que tu mélanges tellement cette passion avec ton identité que tu as l'impression que perdre la capacité de la vivre reviendrait à mourir ? Pourrais-tu te détacher de cette idée afin de pouvoir vivre avec la musique un amour indépendant, et non plus fusionnel ?

Eomer
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 112
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 11:51

Moi, ce qui me questionne, c'est ce qui a motivé ta décision d'aller dans les catacombes alors que tu vis ce que tu appelles une série noire
Je m'en voudrais de faire de la psy de comptoir, mais il me semble qu'il ne serait pas vain de te demander (en toi-même) si:
- c'est parce que tu es un cataphile invétéré qui ne peut imaginer de renoncer, même temporairement à sa passion,
- c'est ton habitude de "vivre dangereusement" et que tu ne peux pas y renoncer,
- tu as voulu maintenir cette sortie par défi au destin qui s'acharne ou par refus de croire à un destin...
Liste non exhaustive, naturellement...

Je ne sais pas si ton accident dans les catacombes est entièrement fortuit ou s'il y a eu une fausse manoeuvre de ta part. Il me semble aussi comprendre que tu n'es pas disposé à croire au destin. Par contre, ce qui est sûr, c'est qu'en multipliant les expositions au danger, on multiplie la probabilité de pépin; et comme là, tu nous partages le fait que tu gamberges énormément sur tout ça, ça ne te met pas dans les dispositions les plus favorables pour être à la fois concentré et calme comme l'exige une situation d'activité à risque.

Voilà, je suggère que la réponse réside dans ton rapport au risque, peut-être (probablement même) à remettre dans la perspective dont parle Eomer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Lun 16 Sep 2013 - 13:34

En fait je suis simplement descendu dans les catacombes parce qu'un ami m'a appelé en me disant "descente ce soir?" et comme je n'avais rien de prévu, j'y suis allé. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Et je me suis fait mal de la façon la plus stupide qui soit, en me mangeant simplement le plafond, mais bien comme il faut au point que j'ai perdu connaissance pendant une dizaine de secondes étalé dans trente centimètres d'eau boueuse...

Il y a peu, c'est en vélib que je me suis blessé. J'étais même pas cicatrisé de ma brûlure, et en pédalant, la chaîne avait sauté toute seule, me projetant par terre dans la circulation. Je me suis ouvert le genou et déchiré mon jean le plus mettable. Mais en plus un monsieur qui a gentiment proposé de m'aider en allant redéposer mon vélib à la borne pour moi ne l'a pas fait ou mal fait, et j'ai dû me battre avec vélib pour ne pas avoir de caution à payer pour un vélo jamais restitué... Pourtant c'est pas hyper dangereux de conduire un vélib, et là je n'ai rien fait de spécial qui mérite un accident, j'ai simplement pédalé dessus..

Eomer, le problème aussi c'est que si je ne peux pas faire de musique, je ne peux pas faire rentrer d'argent. J'ai des concerts de prévu à l'avance qui normalement doivent me permettre de joindre les deux bouts. Si je devais les annuler, le manque à gagner serait assez conséquent pour moi.

J'ai pas envie de devenir un grand corps malade...

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Eomer le Lun 16 Sep 2013 - 14:50

Ce que tu racontes me fait vraiment penser à ce qu'on peut lire sur les adolescents surdoués qui subitement se mettent à connaître des échecs et qui s'effondrent parce qu'ils ne font pas la distinction entre ce qu'ils sont et ce qu'ils font, d'où mon questionnement sur la place de ton métier dans ton identité.

Dans ton discours, il y a effectivement des traces de pensée toxique qui pourrait bien t'amener à la dépression : émergence de l'irrationnel ("acharnement du sort") et vision catastrophiste de la situation ("j'ai peur de tout perdre"). Si ta question est comment ne pas sombrer dans la dépression, je te suggère tout d'abord de considérer ces idées sombres comme ce qu'elles sont : des idées. Si tu leur accordes trop d'importance, c'est le début de la spirale infernale que nous sommes nombreux à avoir connue : idées sombres -> dérèglement physiologique -> altération du comportement -> difficulté à saisir les opportunités -> idées sombres...

Il y a une lecture qui m'aide en ce moment à gérer mes propres idées sombres :
http://www.amazon.fr/M%C3%A9diter-pour-plus-d%C3%A9primer-conscience/dp/2738124585

Si tu considères l'arrivée de coups durs non pas comme un fatalité mais simplement comme un processus stochastique, il n'y a aucune raison qu'un malheur arrive seul et il y aura des années particulièrement chargées. De la même manière, le fait d'en avoir trois, ou cinq, ou dix dans la même semaine ne doit pas te faire croire que tu es maudit. Le tout c'est de tenir le coup assez longtemps pour sortir la tête de l'eau.

Eomer
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 112
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par thingfish le Lun 16 Sep 2013 - 14:58

Merci Eomer, je pense que tu as raison. Mais concrètement je n'en suis pas encore a ce point là, j'ai encore la motivation de travailler sur mes projets et d'aller de l'avant, c'est juste que je me demande si à force de malchance, ça peut effectivement s'écrouler. J'ai encore pas mal de raisons pour être optimiste sur l'avenir, mais je me dis que ça ne tient pas à grand chose quand même. Je crois aussi que j'ai été un peu choqué de me brûler la main, de voir ce membre qui me sers à absolument tout, grillé comme une saucisse, devoir mettre autant de temps à cicatriser, ça m'a fait réaliser à quel point tout mes efforts pouvaient facilement être anéantis. Du coup, le fait que la série continue, ça me mine un peu. Mais bon, je crois pouvoir encaisser encore un peu.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par virginie39 le Lun 16 Sep 2013 - 15:04

Pour les Grands Corps Malades ou les Grands Esprits Malades, y'a l'Allocation aux Adultes Handicapés. Moi ça fait un peu plus de 10 ans que je perçois cette allocation.

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par twisterblack le Mer 13 Nov 2013 - 14:48

bonjour à tous et toutes,

Voici un résumé de ma vie :

Enfance traumatisante ( Humiliation/raquette/coups par les élèves et les profs) ==> plus de confiance en personne, je me considérai comme un monstre dés mon plus jeune âge et aucune compréhension de ma famille.

Parcours scolaire chaotique ( dyslexie + manque de confiance en soi + regards des autres) ==> échec scolaire continu

2009-2012 Engagement Armée de Terre ( menace de mort, humiliation, vol, suite à une chose que je n'aurai jamais du voir) ==> désertion et réformer P4 = Fou !

2012-2013 je m'installe chez une fille présenté par un soit disant ami ==> (au bout de 6 mois elle me trompe et elle me fout à la porte, mes parents ne veulent plus de moi et me foutent à la porte à leurs tour, je me retrouve à la rue, bizarrement 2 amis me tournent le dos, je trouve un hôtel et j'y reste 2 semaines, mais plus d'argent, alors je tel à mon seul ami qui me reste et qui me loge chez son frère, après 3 jours je dois partir sans avoir trouvé un logement puisque pas de travail, donc pas de revenue et pas le droit au chommage, car retard sur ma situation administrative par l'armée de terre.

Bon aujourd'hui j'ai un studio, mes parents ont finalement eu pitié et ce sont portés garants, mais chommage et dette de 4 loyers à payer je sais pas comment m'en sortir, braquage, vol, en tout cas je comprend de plus en plus ceux qu'on qualifie de voyous, ne sont en fait que les victimes d'un système qui n'a pas voulu d'eux.

Sur ceux bonne journée à toutes et tous, la vie est précieuse savourez chaque instant avant qu'il soit trop tard, car la fin arrive plus vite qu'on ne le croit.

twisterblack
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 25
Localisation : NICE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par May Lee le Ven 22 Nov 2013 - 15:09

Si les aléas de la vie peuvent foutre une vie par terre ? Ha oui.

May Lee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2014 - 21:39

+1.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Acharnement du sort et confiance en soi

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum