La tolérance à l'injustice

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 13:19

Suspect manque d'empathie? Nous? alors que nous tentons juste de te montrer qu'il existe une autre voie possible que celle de l"aigritude"? Tu ne sais pas si notre expérience n'est pas la même que la tienne, ou à quel point notre vécu diffère... nous en avons peut-être juste fait autre chose et nous pensions pouvoir partager... (enfin je parle pour Plume, mais en fait pour lui j'en sais rien). Il n'est pas question ici de guéguerre ou de démonter des "théories", je ne vois aucune théorie à démonter d'ailleurs, juste différentes manières d'appréhender les choses et de vivre avec.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 13:49

+1 avec Super Marre, et je ne vais pas perdre mon temps à démonter ta théorie. Tu es libre de choisir l'approche que tu veux, je ne prétends pas élaborer ici une théorie qui soit bonne pour tout le monde, contrairement à ce que tu imagines, et ce que tu sembles toi, prétendre faire.

Je trouve assez énorme que tu écrives "Acceptez que les autres aient vécu autre chose" sachant que tu te fixes comme objectif de "démonter notre théorie", autrement dit de nous imposer la supériorité de ton point de vue et l'inanité du nôtre.

Si tu es très bien dans ton système qui consiste à juger et hair l'humanité en bloc, fais. Puisque ne pas y adhérer vaut d'être accusé de manque d'empathie, et puisque tu te permets "pour démonter nos théories" de m'attribuer des propos que je n'ai pas tenus (comme quoi tu aurais tout bien mérité... scratch ), fais, mais sans moi.

Dernière question, tu es qui pour savoir que ni SuperMarre, ni moi, ni aucun autre de tes interlocuteurs n'a jamais été seul contre tous, n'a jamais été confronté à 90% de méchants ou d'indifférents, n'a jamais été victime d'injustices ? Tu es qui pour prétendre qu'on a été protégés par une tour d'ivoire et qu'on ne fait pas partie de ce que tu appelles les victimes ?

J'arrête là, mène ta vie comme tu l'entends, ça ne me regarde pas, mais puisque tu ne tolères pas qu'on le commente, que tu le prends comme une déclaration de guerre, ça ne m'intéresse pas non plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par B! le Mar 7 Sep 2010 - 14:58

Rootless, je sens beaucoup d’amertume dans ce que tu dis. Je ne doute pas que tu as tes raisons, et je ne doute pas que ce soit de bonnes raisons.

Mais ce dont je doute, c’est que tu ais choisi la bonne solution.

De toute évidence cette solution que tu as choisie te fait souffrir. Peut être que dans l’éventail de solution qui se présentaient à toi à une époque, c’était par défaut la solution la moins douloureuse, mais je pense que ce que SM et Plume veulent te faire comprendre, c’est qu’il y a une autre solution encore moins douloureuse qui est de faire la paix.

Peut être que tu ne veux pas encore entendre parler de cette solution, mais tu y viendras fatalement, parce que tu es déjà en chemin sans t’en rendre compte.

Tu dis :

« Je suis pas responsable du comportement des gens et du dégoût et de la rancœur que ça me suscite.

Je trouve qu'il y a quelque chose de maladif dans l'amour inconditionnel des autres,

Mon dégoût des gens me pousse souvent à penser, sauf pour des trucs hyper graves: "il/elle l'aurait pas mérité? »

Et d’un autre côté tu demandes :

« Relisez-vous (toi et Super Marre) et vous verrez votre manque de compréhension et d'empathie.. »

D’où vient que tu reproches aux autres de ne pas te donner ce que toi tu refuses de donner aux autres (ou du moins que tu prétends refuser)

Tu demandes de l’empathie là où tu prônes de se couper de son empathie (sur le sujet sur le piège de l’empathie et ici même).

Tu demandes de la compréhension là où tu dis toi-même :

« Dis-toi qu'ils dépasseront un problème bien mieux que toi grâce à leur activité intellectuelle et émotionnelle faible,caractéristiques des gens banals "des imbéciles heureux" »

En gros : ne cherche pas à les comprendre.

Tu dis encore :

« J'ai un certain mépris pour les gens que je considère sain et justifié. »

Est-ce vraiment du mépris ? ou plutôt de la jalousie ?

Rootless, tu es comme nous. Toi aussi tu crèves d’envie d’être entouré, accepté, écouté, aimé.

Mais tu cultives le contraire de ce que tu veux récolter.

Ce n’est pas en refusant de comprendre l’autre que l’autre va te comprendre.
Ce n’est pas en refusant ton empathie à l’autre que l’autre va en avoir pour toi.
Et ce n’est pas en refusant ton amour à l’autre que l’autre va t’aimer.


Je ne dis pas qu’en étant compréhensif, empathique et en donnant de l’amour, la récolte sera forcément bonne. Elle peut même être calamiteuse si on s’y prend mal. Mais on ne peut pas récolter si on n’a pas semé.
Et toi tu n’as plus le courage de semer. Et c’est dommage.

Peut être que tu es fatigué de semer parce que dans le passé tu n’as fait que ça, que tu as besoin de te reposer, alors tu veux te couper de tout ce qui te fait mal, ce que je comprends. C’est normal. Mais ne t’enfonce pas dans tes idées noires, dans tes pensées négatives et n’en fais pas des croyances pour lesquelles tu vas te battre. C’est un combat perdu d’avance.

Tu parles encore de « Ne pas avoir une tour d'ivoire d'amis qui te fait oublier comment sont les autres, » en plus de ton pseudo « rootless »

D’un côté tu crève d’envie d’aller vers les autres, et d’un côté ils te font terriblement peur au point d’arborer une solide carapace pour te protéger. Mais ce qui te protège te coupe aussi des autres. Et c’est là où le bât blesse. La solution ? protège toi le temps de guérir, puis abaisse ta carapace progressivement.

Je sais que ce n’est pas facile de se guérir compte tenu de tous les couteaux qui remuent dans la plaie sans la laisser cicatriser :

« donner une image qui suscite le mépris ou l'agressivité (timidité, visage et corps affaiblis et dépressifs par exemple).

Ceci dit facile à dire, quand t'es un incompris social et que les gens te mettent des bâtons dans les roues ou te pourrissent la vie c'est pas si simple. Parfois la bêtise et la méchanceté ambiantes sont telles que tu ne peux pas passer à autre chose. »

Alors peut être que le point de départ est ici.

Comme le suggère Plume, tu peux t’en aller et reprendre tout à zéro, ou bien rester et changer les choses (mais c’est plus facile de partir et de recommencer Very Happy)

Tu dis donner une image qui suscite l’agressivité. Je suis d’accord que c’est complètement con de s’attaquer à une personne juste parce que son image ne nous plait pas. Mais malheureusement on sait que ça fonctionne comme ça. Et si on le sait on doit apprendre à s’en protéger en changeant ce qui peut être changé.

Ton image, il ne lui manque qu’un sourire et un regard bienveillant, car tout le reste on pourra passer outre. Personne ne peut s’attaquer à une personne souriante avec un regard bienveillant. Personne ! (sauf les très très très cons, mais ça va encore, il ne sont pas légion Wink )

Je pourrais encore tartiner des pages mais je vais arrêter là.
J’ai vu de l’agressivité dans tes messages, mais j’ai aussi vu une main tendue et une demande d’être écouté. J’ai essayé de te montrer que je t’ai écouté.
Je ne sais pas si j’y suis arrivée.

Personne ne mérite d'être malheureux, et toi non plus.
N'admets jamais que le malheur est justifié pour quelqu'un, car en faisant cela, tu admets inconsciemment que le malheur est justifié quand il t'arrive aussi.

Ce que tu trouves normal pour les autres, inconsciemment tu le trouves normal et légitime pour toi aussi.

Que ce soit du positif ou du négatif.





B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 19:37

Bochra,Je crois que tu es celle qui a le mieux compris,merci.Tu es incroyablement perspicace,je vais te répondre point par point:

"De toute évidence cette solution que tu as choisie te fait souffrir."

Ce qui me fait souffrir c'est les gens.Je n'ai pas choisi de solution.Je préfèrerais avoir une bonne image des gens et avoir des relations positives avec eux.

"D’où vient que tu reproches aux autres de ne pas te donner ce que toi tu refuses de donner aux autres (ou du moins que tu prétends refuser)"

C'est une question d'engagement.En fait je ne me suis pas engagé à avoir de l'empathie ou beaucoup d'empathie,c'est un peu ça que je reproche aux autres.

Est-ce vraiment du mépris ? ou plutôt de la jalousie ?

Un peu des 2.Pourquoi j'arrive pas à avoir ce qu'ont ces gens à qui je ne veux pas ressembler?

Tu parles encore de « Ne pas avoir une tour d'ivoire d'amis qui te fait oublier comment sont les autres, » en plus de ton pseudo « rootless »

Une tour d'ivoire ça fait positiver et oublier.

D’un côté tu crève d’envie d’aller vers les autres, et d’un côté ils te font terriblement peur au point d’arborer une solide carapace pour te protéger.


Ils me font terriblement peur? pas vraiment je dirais plutôt qu'ils me font chier passe moi l'expression.Tu me reconnaîtrais pas si tu me voyais dans la vie réelle,sur le forum je vide mon sac, dans la vie je suis assez relationnel, je suis très ouvert et sympa à court terme.

Comme le suggère Plume, tu peux t’en aller et reprendre tout à zéro, ou bien rester et changer les choses (mais c’est plus facile de partir et de recommencer Very Happy)

Là où j'ai grandi (campagne) les clans sont atribués très tôt et tu refais pas ta vie comme ça.."on se connait pas on se parle pas" c'est un peu la devise du lieu.On dit qu'on emmène ses problèmes avec soi sans le savoir,c'est vrai en partie, mais pas complètement.Il y a des lieux et des gens plus ou moins propices aux bonnes relations.

J’ai essayé de te montrer que je t’ai écouté.
Je ne sais pas si j’y suis arrivée.


Si,très bien et tu me donnes l'impression de très bien te mettre à la place des autres,ou du moins à la mienne.

Bon je vais pas monopoliser le sujet mais tout ça pour dire qu'il y a des gens qui arrivent à surmonter leurs problèmes relationnels et d'autres non.SuperMarre et Plume d'eau rayée m'ont juste donné l'impression d'avoir surmonté les leurs avec des solutions simples à leurs éventuels problèmes, des solutions qui n'ont pas marché pour mon cas.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 20:42

oulah, pas des solutions simples! Un travail de longue haleine depuis disons... hum... 30 ans... ou pas loin...

Edit : et une médaille de diplomatie pour Bochra cheers (c'est cool d'avoir une traductrice en mode diplomate) flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par B! le Mar 7 Sep 2010 - 20:47

Embarassed merci

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par lilie le Sam 11 Sep 2010 - 23:10

pour répondre aux débats...

enfants, j'étais trop hyper sensible et coupé du mondes pour voir l'injustice, et puis ,j'ai un peu effacer mon enfance de ma mémoire donc... _ _" bon, mais j'ai réussie à régner dieux à 9 sur une notion d'injustice...donc je suppose que j'en avait un notion assez forte.

ado, et maintenant, j'ai une notion particulière de la justice bien que fortes, comme je suis les règles qui me paraisse juste, et que je suis quelqu'un de réaliste, j'accepte énormément de chose que d'autre réprouve, et je met volontiers ma poing dans les abdo de quelqu'un sur quelques chose qui peut paraitre banal pour l'agresseur, ou celui qui à trop parlé.


j'ai une notions de la justice décalé, je suis encore ado, ça n'as pas d'importances, les gens me respectes pour ce que je fais et je dits dans ce domaines, plus tard, je pense que je devrais prendre sur moi et me plier...ça risque d'être dur, mais on ne change pas le mondes, pas même le regards d'un milliard de gens. quoique.

lilie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 20
Localisation : je suit la lune.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Mélodie c le Mer 27 Fév 2013 - 9:44

Quelle est votre tolérance face à l'injustice ?
Etiez-vous des enfants ne la supportant pas vis-à-vis de vous-même ? Des autres ?
Puis adolescents ?
Enfin aujourd'hui ?
Si les choses ont changé, savez-vous pourquoi ?


Je viens chercher de l'aide sur ce sujet "sentiment d'injustice".
J'ai 3 enfants zébrés qui ne supportent pas l'injustice et je suis comme eux.
Le plus petit âgé de 10 ans vit actuellement un véritable cauchemar en classe avec un maître qui donne des punitions à tour de bras.
Ces punitions sont individuelles et collectives. Elles sont du type faire 100 lignes de "J'ai oublié mon compas pour faire mes exercices de géométrie" souvent couplées par une interdiction de sortir en récréation. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises afin de lui expliquer "comment fonctionne un enfant zébré" mais il refuse d'entendre. Son objectif est de formater les élèves par une discipline rigoureuse. Pour info, lors de la réunion de rentrée scolaire, nous (les parents) avons eu droit à un cours sur la morale d'une heure avec références bibliographiques !
Lorsque mon fils rentre de l'école, il a besoin de s'isoler et/ou de se défouler.
Plusieurs fois, les punitions ont été insupportables pour lui.
Pour exemples :
Toute la classe est partie au cinéma sauf mon fils
Il a été puni alors qu'il n'avait rien fait ou dit
On l'a mis à la cantine avec les petits etc ...
Plusieurs fois, suite à ses punitions injustes, il est rentré de l'école dans un état de rage sans nom.
Il a pris plusieurs fois un marteau pour casser des choses, casser un bureau, casser un vélo, casser des morceaux de bois, il prend la première chose qu'il trouve et il casse.
L'autre jour, j'ai eu très peur car c'est lui qu'il voulait casser. Il criait qu'il voulait se suicider car il est trop nul !
En tant que maman zébrée, je suis très mal.
Bien évidemment, je fais tout ce que je peux pour le défendre et pour lui donner des explications mais je me sens très seule.
J'ai fait un courrier au maître et à la directrice et j'ai pris rendez vous en pédo psychiatrie au CHU.
Ce service m'a déjà aidé pour son frère, il y a quelques années et il a permis de découvrir sa zébritude.
Je vous raconte aussi. Attention, le sujet peut heurter les plus sensibles.
La même année, mon père est mort, j'ai divorcé et j'ai perdu mon travail. Ces évènements ont été douloureux pour tout le monde.
Quelques mois plus tard, mes fils étaient chez leur père vivant chez sa nouvelle compagne.
Cette nouvelle compagne vivant avec ses 3 enfants dont un ado de 16 ans.
Mon fils trouve une lettre de cet ado indiquant qu'il souhaitait mettre fin à ses jours et il la montre. Mais aucune réaction ni aucun mot suite à cela.
Le lendemain, cet adolescent s'est pendu au milieu de la cour. Pompiers, Samu, rien n'a pu le sauver.
Suite à cet évènement, mon fils a présenté un syndrôme de choc post traumatique. Son sentiment d'injustice était intolérable. Il s'en voulait. Il était mort par sa faute. Il a mis 3 ans à s'en remettre. C'était durant les années collège, et là aussi, les professeurs n'ont rien compris. J'ai du me battre pour défendre mon fils. J'étais régulièrement convoquée, il avait régulièrement des heures de colle. J'ai même entendu : "Madame, vous êtes priée de vous occuper de votre fils !" Le conseil de classe s'est opposé à son passage en seconde car il n'avait pas le niveau, il ne faisait que perturber la classe et rêvasser, il ne fournissait aucun travail. J'ai fait appel pour forcer le passage.
Aujourd'hui, il est en 1ère SSI, et il va mieux. La semaine dernière, la classe ayant des problèmes avec le prof de maths incompétent, il m'a demandé de monter à la charge pour les défendre parce que je sais bien faire ! ça m'a fait rire ! Very Happy
C'est un vaste sujet, des exemples je pourrais en donner encore.
Je tiens juste à ajouter que parfois je sature, je suis mal, j'ai mal et que pour me protéger, je m'isole. Je reste à l'écart de mon entourage et du monde le temps de m'apaiser sinon j'explose ! bom
Je vous remercie de m'aider

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Enki le Mer 27 Fév 2013 - 10:22

Je fais parti de la generation ou le mot injustice etait associe a Calimero !
!




Dernière édition par Enki le Ven 1 Mar 2013 - 11:13, édité 1 fois

Enki
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 31/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Mélodie c le Mer 27 Fév 2013 - 12:06

J'aimais beaucoup Calimero lorsque j'étais petite !
Moi j'entendais " Arrête de faire ton Zébulon !"

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Fata Morgana le Mer 27 Fév 2013 - 12:47

Je ne supporte pas l'injustice, et je ne veux pas la supporter ! Ça me fout en rage ! Et j'ai bien raison. Very Happy
On ne peut pas aimer sans souffrir ? et bien je souffrirai ! Mais pas question de me taire s'il est possible de dire quelque chose ! Twisted Evil

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Mélodie c le Mer 27 Fév 2013 - 21:16

Comment te préserves tu Fata ?

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Mélodie c le Jeu 28 Fév 2013 - 22:18

Je suis livrée a vous pleine de désarroi.
Je vois avec vos deux commentaires Enki et Fata qu'il n'y a pas grand chose a faire .....Je tente de soutenir mon fils du mieux que je peux. Je culpabilise. J'aimerai l'aider a se préserver ( et moi aussi en même temps !). Je n'ai pas les moyens financiers de le mettre dans une école spéciale HP. Je n'ai aucun soutien de son père (plus aucun dialogue depuis le divorce). Et mon entourage ne comprend pas pourquoi mon fils ne fait aucun effort. Tout cela me met en rage ! Je vous remercie tous les deux car je me sens bien seule.

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Jeu 28 Fév 2013 - 22:52

.


Dernière édition par Puzzle le Dim 5 Jan 2014 - 19:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Mélodie c le Ven 1 Mar 2013 - 7:17

Le peuple est compose d'une multitude d'individus.
Aider une personne, puis une autre et une autre, c'est agir.
Nous avons tous plusieurs combats dans nos vie.
Personnellement, avec mes moyens, dans vie professionnelle et personnelle, j'aide les victimes de ségrégation sociale, les jeunes en dérive, les familles en difficultés, je participe activement a l'intégration des enfants porteurs de handicap et je fais des spectacles bénévolement pour apporter la musique en tout lieux d'accueil. Je ne vais pas faire une liste de tout ce qui me révolte dans ce monde, la liste serait longue. J'agis comme je peux. Quand l'injustice touche ceux que tu aimes, ça fait mal. Quand l'injustice touche un enfant incapable de se défendre je tente de l'aider, je suis incapable de le rejeter pour me préserver.

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par anianka05 le Lun 8 Avr 2013 - 22:54

Tolérance à l'injustice < 0 (ou presque) :p

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 21:51

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Revz le Lun 29 Fév 2016 - 2:35

Titre évocateur qui rejoind mon dernier post

L'injustice: action de briser la confiance (si si, réfléchissez )
La tolérance: être capable d'accepter



Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4636
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par BlueShift le Jeu 2 Juin 2016 - 11:12

petitejulie a écrit:Je pense simplement que, en tant que zèbre, on ne peut pas aussi facilement que d'autre tourner la page.

L'injustice n'a pas d'explications concrètes, elle est "injustifiée" ! Donc nous qui cherchons à tout comprendre, ça ne rentre pas dans notre logique.

Et elle est d'autant plus insupportable qu'on ne peut pas l'empêcher. Puisqu'elle ne s'explique pas, on ne peut pas résoudre les causes.

Je suis d'accord avec toi.
Et c'est franchement intenable. Tout a été dit dans les autres postes...
Au final, pas de télé pour moi, et une fureur incontrôlable à chaque fois que je suis témoin de quelque chose d'injuste.

+ ce que j'appelle mon syndrôme du chihuahua.
C'est quand tu vois rouge parce qu'on touche à quelqu'un que tu aimes.
Alors tu te jettes la tête la première dans les crocs suintants de l'attaquant, sans même regarder si c'est un raton ou un Rottveiler, pour protéger l'objet aimé.
C'est clairement pas un trait propice à la survie de l'espèce...

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par jolindien le Dim 5 Juin 2016 - 7:15

L'altruisme chez soi favorise l'altruisme chez les autres.
A sa mesure changer sa façon de percevoir le monde, en ôtant le jugement du processus, et ainsi essayer d'être plus juste (avec soi, avec l'autre).
La colère nous trouble la vue...pour agir en conscience, comment aider l'autre si l'on souffre autant?

Peut-être que l'ensemble de la création( règne animal, végétal...minéral et autre) mérite notre amour, l'homme à souvent une vision étroite, relative, du monde.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 938
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par BlueShift le Dim 5 Juin 2016 - 9:13

jolindien a écrit:

Peut-être que l'ensemble de la création( règne animal, végétal...minéral et autre) mérite notre amour, l'homme à souvent une vision étroite, relative, du monde.

Mais totalement! complètement! furieusement que les animaux, les plantes et les pierres méritent notre amour Very Happy

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Azydom le Jeu 11 Aoû 2016 - 8:17

Bonjour,
J'adore ton terme de syndrome du chihuahua, BlueShift !!! C'est totalement cela ...
Nous fonçons !
Pour ma part, j'en ai fait mon métier.... Je suis médecin des sans abris et des refugiés.. (pour faire vite)...
J'ai moi-même subit des maltraitances répétées dans mon enfance...... Je pensais que de là venait mon envie de "sauver le monde"...
Mais, vous lisant, me lisant, je me dis, que c'est plutôt notre hyperémotivité, hyper-sensibilité qui nous fait ressentir la détresse des faibles... et notre douance qui nous permet d'agir sur le monde...

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par ninipointvirgule le Ven 11 Nov 2016 - 20:05

Haaa l'indifférence... Une façon de se protéger quelque part , ou par simple égocentrisme ....
Lorsque j'étais petite , du plus loin que je me souvienne ( 3, 4ans ) je ne supportais pas de voir les gents triste, puis vers 6ans je suis devenu très altruiste, je demande à la personne en ma présence de me donner une pièce ou a manger pour soulager les sdf puis a offrir des sucreries aux personnes tristes . J'étais médiatrice dans la cours de recrée . Mais je ne jouais pas avec les autres... Il m'est impossible de voir quelqun en difficulté... Je vous fait des bisous vous qui m'avez lu.

ninipointvirgule
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 136
Date d'inscription : 08/11/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par shazz le Lun 21 Nov 2016 - 0:11

Aaah ...cette injustice qui fait bondir...qui te donne envie de hurler parfois alors que la majorité des gens autour ne bronchent pas...

A 14 ans,on m a surnommée "la justicière des machines à laver" ,juste pour se fiche de moi ,de cette propension à dénoncer les injustices,à fustiger les "salauds"...
J ai 41 ans aujourd hui et mes supérieurs hiérarchiques tentent régulièrement de me convaincre que je ne peux pas " sauver le monde ", avec un air résigné...

Moralité : l imprimé zèbre ne bouge pas au lavage,même à hautes températures. ..

shazz
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Rhône & Loir-et-Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Lun 21 Nov 2016 - 12:37

Mais, vous lisant, me lisant, je me dis, que c'est plutôt notre hyperémotivité, hyper-sensibilité qui nous fait ressentir la détresse des faibles... et notre douance qui nous permet d'agir sur le monde... Respect Pour Toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum