La tolérance à l'injustice

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tolérance à l'injustice

Message par eolia le Lun 16 Aoû 2010 - 13:25

Quelle est votre tolérance face à l'injustice ?
Etiez-vous des enfants ne la supportant pas vis-à-vis de vous-même ? Des autres ?
Puis adolescents ?
Enfin aujourd'hui ?
Si les choses ont changé, savez-vous pourquoi ?

Pour ma part, je n'ai jamais pu la supporter quelle qu'elle soit. J'ai reçu des coups impalpables et d'autres très physiques, toujours replongé. Même si aujourd'hui, je fonce un peu moins et honte à moi, il m'arrive de changer de chemin pour ne pas passer devant un sdf... Embarassed
Par contre, tant pis, j'ouvre encore trop souvent ma bouche pour mettre les pieds dans le plat lorsqu'il me semble que quelque chose n'est pas juste. Si je ne dis rien, ça me bouffe de l'intérieur et comme je suis dans une démarche d'être plus proche de ce que je suis... What a Face

A votre tour, si le coeur vous en dit.

eolia
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Wise le Lun 16 Aoû 2010 - 14:18

je crois que c'est un point commun de la plupart des z.

moi j'ai du me couper du monde (pas de télé, pas d'infos...) et ça va beaucoup mieux.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Lun 16 Aoû 2010 - 15:14

Etant enfant (primaire, début collège), je ne cessai de protéger les plus faibles, de mettre à l'amende les plus grands, même si le plus souvent c'était moi qui était la cible de grandes, grandes injustices, injustifiées et que je payais de mes actions contre l'injustice... Aujourd'hui encore, je ne tolère pas l'injustice, mais je ne recherche plus les sources d'injustices pour les combattre, je me contente des occasions qui se présentent dans mon parcours pour tenter d'éradiquer celles qui se présentent à moi... Je relativise également de plus en plus les injustices, bon une punition générale est injuste mais en principe je ne m'y oppose pas (c'est surtout que j'en ai rien a carrer), mais qu'un prof note à la tête du client (ça existe), il est quasiment sûr qu'il m'entendra (j'ai pas une grande gueule pour tout, mais pour ça, oui)... Sinon, pour les injustices à grande échelle (et à grandes répercussions), je n'y participe pas, et je suis conscient que je n'ai pas les capacités à les combattre (sans y laisser ma peau), et je me contente de mon rôle...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par antonin333 le Lun 16 Aoû 2010 - 15:22

réplique de l'un de mes collégues dans la salle des profs quand je m'opposais à une sanction trop sévere par rapport à l'une de mes élèves :"david,comme d'habitude ,c'est zorro : défenseur de la veuve et de l'orphelin" lol!

antonin333
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 44
Localisation : bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 2:09

Euh, ben pareil...
Je découvre avec perplexité (mais bonheur curieux) à quel point des similitudes de caractère peuvent se retrouver avec les rayures. Et c'est pas le seul point que je vois apparemment lié, j'en ai vu d'autres, c'est époustouflant.



L'injustice, ceci dit, avec le temps, j'ai appris une chose dessus: il ne faut pas voir avec un oeil "lumineux" ce qui semble ténébreux. Surtout pas. On peut avoir des surprises de taille. C'était déjà écrit dans des principes zen d'ailleurs, c'est pas nouveau.
Du coup, maintenant, ce n'est plus l'injustice qui me pose souci. Mais les raccourcis aveugles de "justice". Que ce soit dans l'histoire, ou au quotidien. Les chevaliers blancs qui filent protéger la veuve et l'orphelin, oui !!! Very Happy

Mais ceux qui écrasent pour cela ceux qui sont fautifs à leurs yeux... Ou jugent. Là, je ne peux pas. Il leur manque l'empathie. Et ça change tout. Un peu comme ton exemple de la salle des profs, pour une sanction jugée trop sévère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par eolia le Mar 17 Aoû 2010 - 7:50

WiseSpirit30 a écrit:je crois que c'est un point commun de la plupart des z.
Une de mes raisons de m'interroger, c'est parce que j'ai vu des enfants ayant bon nombre de points communs avec des zèbres réagirent d'une façon qui était vraiment injuste... Dans le cas d'une pression extérieure, je pourrais comprendre. Mais en choisissant absolument seul ?

Elmanuem,
Tu ne t'opposes pas aux punitions générales ?
Very Happy J'étais moins raisonnable que toi... Je me souviens d'un zéro collectif alors que je n'avais rien fait et donc d'avoir refusé de travailler en classe durant plusieurs semaines et au contraire, bavardé ! Neutral

Antonin,
Ah tiens, j'ai régulièrement eu le même surnom (avec la jupe)! What a Face

Kara,
Mais peut-être qu'elle était trop sévère ? Maintenant, tout dépend bien sûr comment les choses sont présentées, mais proposer une autre approche, éclairer certains points qui n'avaient pas été pris en compte, est-ce juger ? Ou simplement proposer une autre approche qui aboutirait à une décision plus modérée, plus juste ?


Dernière édition par eolia le Lun 27 Déc 2010 - 9:37, édité 1 fois

eolia
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par petitejulie le Mer 18 Aoû 2010 - 12:36

Je pense simplement que, en tant que zèbre, on ne peut pas aussi facilement que d'autre tourner la page.

L'injustice n'a pas d'explications concrètes, elle est "injustifiée" ! Donc nous qui cherchons à tout comprendre, ça ne rentre pas dans notre logique.

Et elle est d'autant plus insupportable qu'on ne peut pas l'empêcher. Puisqu'elle ne s'explique pas, on ne peut pas résoudre les causes.

petitejulie
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 33
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mer 18 Aoû 2010 - 15:00

Chacun peut résoudre les injustices comme il l'entend, seulement c'est relatif à son propre jugement, ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, chacun à sa vision de la chose, et parfois ces visions entre plusieurs personnalités ne se superposent pas. Cela ne m'a pas empêché de combattre pour ma justice, ma propre justice, ce qui est pour moi juste, et ce qui ne l'est pas, sachant pertinemment qu'il y aura toujours des injustices, et que je ne peux pas empêcher les autres de juger autrement que moi, d'autant plus que cela fait partie de mes principes... En gros, je me bats parce que mon sens de la justice me ronge si je ne réponds pas à ses appels... Parce que je suis incapable de laisser passer... Et je me fiche de savoir si ma justice est basée sur des choses concrètes ou pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Phedre le Mer 18 Aoû 2010 - 18:33

bah chevalier dans une vie antérieure....

je dois dire que plus récemment c'est un métier qui se perd et est rendu difficile...
les punitions des oppresseurs étant de plus en plus violentes...

m'enfin chevalier tout de même Wink

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par eolia le Lun 23 Aoû 2010 - 11:27

ou chevalière ! What a Face
Je revendique le droit au féminin ! What a Face

eolia
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Arkenciel le Lun 23 Aoû 2010 - 12:08

Phedre a écrit:bah chevalier dans une vie antérieure....

je dois dire que plus récemment c'est un métier qui se perd et est rendu difficile...
les punitions des oppresseurs étant de plus en plus violentes...

m'enfin chevalier tout de même Wink
Bon chevalier alors parce que y en avait certains... =p

Arkenciel
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : Dans la Lune ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par highschool2005 le Mar 24 Aoû 2010 - 22:26

Je n'ai jamais supporté l'injuste. Avant, c'était inconscient. Je remarque maintenant que j'utilise beaucoup le phrase "mais c'est injuste !".

Deux ou trois épisodes dans ma scolarité viennent appuyer mon penchant contre l'injustice : je me souviens avoir pleuré pendant des semaines à l'école tout en maintenant des résultats scolaires excellents parce que l'institutrice martyrisait un élève, c'était son bouc-émissaire et elle lui collait du scotch sur la bouche en le laissant debout sans le droit de se mettre assis au fond de la salle (c'était dans les années 90 pour info). Mes parents comme la maîtresse n'ont jamais compris pourquoi je pleurais. Je me souviens de cet énorme tas de mouchoirs sur ma table. En plus, je venais de déménager et d'arriver dans cette nouvelle école. Super comme méthode d'intégration Sad

highschool2005
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 30
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Super PY est rive le Dim 29 Aoû 2010 - 2:00

C'est quoi l'injustice et la justice par la même occasion? Si quelqu'un trouve quelque chose juste et qu'un autre le trouve injuste, on fait quoi? C'est quoi la "vraie" justice ou injustice dans ce cas?

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Dim 29 Aoû 2010 - 6:20

Il n'y a pas de "vraie" justice, pour ça faudrait qu'un nouveau Jésus descende des cieux, devant tous, et donne à tous, les mêmes règles de ce qui est juste, et de ce qu'il ne l'est pas, de ce qui est bien et de ce qu'il est mal, alors disons que l'on ne peut se baser que sur la soi-disant "volonté générale" du peuple qui soi-disant choisi les règles, et les lois (par le biais de je ne sais combien d'intermédiaires), comme en France... Sinon, tu as TA propre justice...

J'avoue que c'est léger...(suffit de convaincre l'autre que ce qu'il fait est injuste...)

Ensuite la justice, n'est rien d'autre qu'un jugement, ou des jugements, d'individualités, ou de groupes...(Je dis ça, mais quelqu'un peut le voir d'une autre manière, celle-ci, c'est la mienne)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Loune le Jeu 2 Sep 2010 - 12:26

L'injustice, j'y suis totalement intolérante!
Pour exemple mon beau-père, la veille de noel, a eu une attitude extrèmement injuste avec moi (il m'a accusée à tort de choses assez graves, m'a insultée et a menacé de me mettre dehors, alors que je n'avais strictement rien fait ; au contraire je faisais de mon mieux pour être appréciée de lui, car cela faisait trois mois qu'à chaque fois que je venais il me faisait la gueule, car il n'aimait pas mon caractère et mon comportement). Et bien depuis je refuse de mettre les pieds chez ma mère quand il est là, tant qu'il ne se sera pas expliqué sur son acte (ça fait neuf mois que j'attend).

petitejulie a écrit:Je pense simplement que, en tant que zèbre, on ne peut pas aussi facilement que d'autre tourner la page.

L'injustice n'a pas d'explications concrètes, elle est "injustifiée" ! Donc nous qui cherchons à tout comprendre, ça ne rentre pas dans notre logique.

Et elle est d'autant plus insupportable qu'on ne peut pas l'empêcher. Puisqu'elle ne s'explique pas, on ne peut pas résoudre les causes.

Tout à fait d'accord!

Loune
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 168
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 1:39

Moi à force d'avoir eu des problèmes pour défendre des gens même pas reconnaissants je considère pour reprendre les mots de Daniel Pennac dans Chagrin d'école: "Certains méritent l'injustice".

La maltraitance des êtres sans défense comme les enfants ou les animaux est toujours abjecte et insoutenable pour moi.

Mon dégoût des gens me pousse souvent à penser, sauf pour des trucs hyper graves: "il/elle l'aurait pas mérité?

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 8:15

Rootless a écrit:Moi à force d'avoir eu des problèmes pour défendre des gens même pas reconnaissants je considère pour reprendre les mots de Daniel Pennac dans Chagrin d'école: "Certains méritent l'injustice".

Tiens, j'ai déjà vu cette phrase y'a pas longtemps...
Cela se nomme rancoeur. Fais attention, au bout d'un moment ça moisit dedans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Black Swan le Mar 7 Sep 2010 - 11:06

La justice est aveugle, l'injustice ressemble parfois a "un préter, pour un rendue" ce qui n'est pas forcément illogique dans le temps, pour ça ils nous faudrait les tenants pour comprendre les aboutissants.

Je m’efforce de faire face à l'injustice, (étant trop souvent et depuis trop longtemps accuser du pire sans l'ombre d'un doute) "le bénéfice du doute" si il en ai jusqu'à preuves du contraire, j'offres mon bras au moins armée, comprenant les deux parties.
C'est ça l'injustice deux raisons inégales en force et peu importe le conflit, sans compter que ce n'est pas le moins fort qui a forcément raison et puis après, l'empathie prend le dessus, la douleur émanant d'un sentiment d'injustice fait parfois plus de dégâts que l'injustice (rester objectif n'est pas toujours aisée), qu'elle soit pour ou contre le plus faible.
J'apprends a mes enfants le partage, une pièce pour le S.D.F même si j'ai mal, je fais face, le partage des forces et le bénéfice du doute font que je "pense" toucher (effleurer parfois) un semblant de justice qui en toute logique n'est ni pour ni contre la raison, parce que l'on n'a pas le droit morale de tiré sur un homme désarmer bon ou mauvais.

Trop de personnes sentent le moisis en dedans (ça m'est arrivé, juste envie de vomir).

" A un déjeuner entre amis(es), deux des convives avaient assister au suicide d'une femme du haut de son balcon (5 ou 6 ème étage) et qui s'était malencontreusement écraser sur le bitume a quelques pas devant eux, là ou je n'ai vu que douleur et désespoir, eux n'y ont vus qu'un acte ostentatoire, indécent"
Même si je les comprend, je refuse de penser comme eux, et tans pis pour les coups, j'encaisse bien, j'ai de l'entrainement.

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 12:13

Super Marre a écrit:
Rootless a écrit:Moi à force d'avoir eu des problèmes pour défendre des gens même pas reconnaissants je considère pour reprendre les mots de Daniel Pennac dans Chagrin d'école: "Certains méritent l'injustice".

Tiens, j'ai déjà vu cette phrase y'a pas longtemps...
Cela se nomme rancoeur. Fais attention, au bout d'un moment ça moisit dedans.

Faire attention à quoi? On ne contrôle pas tout dans sa vie. Je suis pas responsable du comportement des gens et du dégoût et de la rancœur que ça me suscite.

Je trouve qu'il y a quelque chose de maladif dans l'amour inconditionnel des autres, c'est sûrement un mécanisme psychologique qui pousse à aimer ses bourreaux pour augmenter ses chances de survie et qui ne prend pas le dessus sur mon extrême lucidité.

Je vois bien tous les jours autour de moi comment des gens souffrent en aimant leurs bourreaux.Séquelles du christianisme?


Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 12:20

Tu mélanges tout, tu passes d'une extrême à l'autre. Je ne te dis pas d'aimer inconditionnellement ton prochain (au nom du père, du fils et du saint d'esprit^^), ce qui me paraît aussi con que de rejeter toute créature humaine. Le dégoût, la rancoeur, on peut passer au delà, pour soi, pas pour eux. Cela ne veut pas dire oublier, ça veut dire passer à autre chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 12:42

Je suis pas responsable du comportement des gens

Non... encore que, notre attitude influence celle des autres à notre égard, parfois.

et du dégoût et de la rancœur que ça me suscite

Déjà bien plus.

Et de la façon dont tu vas prêter l'oreille et cultiver ce dégoût, l'extrapoler des actes à la personne toute entière, et d'une ou de plusieurs personnes "aux gens", totalement.

Sinon +1 avec Super Marre, entre la misanthropie haineuse que tu décris et le syndrome de Stockholm, il y a la place pour à peu près tout l'éventail des possibles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 12:48

Super Marre a écrit:Le dégoût, la rancoeur, on peut passer au delà, POUR SOI, pas pour eux. Cela ne veut pas dire oublier, ça veut dire passer à autre chose...

Tu viens de le dire.
Ceci dit facile à dire, quand t'es un incompris social et que les gens te mettent des bâtons dans les roues ou te pourrissent la vie c'est pas si simple.Parfois la bêtise et la méchanceté ambiantes sont telles que tu ne peux pas passer à autre chose.

ah et j'oubliais si je répète une phrase dans deux sujets différents j'en ai pas du tout honte,et tant que c'est applicable je le répèterai.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 13:00

Ceci dit facile à dire, quand t'es un incompris social et que les gens te mettent des bâtons dans les roues ou te pourrissent la vie c'est pas si simple.Parfois la bêtise et la méchanceté ambiantes sont telles que tu ne peux pas passer à autre chose.

Pourtant, ça me semble indispensable. Par la fuite, quand c'est possible, ou simplement en regardant ailleurs. Sinon, garder la tête bien bloquée dans la direction de la bêtise et de la méchanceté "ambiantes", c'est quand même un gros risque de cultiver un tel dégoût et mépris des autres dans leur ensemble qu'on va se retrouver complètement isolé, incapable de susciter le moindre geste positif de la part de ces personnes qui percevront forcément le dégoût qu'elles suscitent. Et le système s'entretient. "Sont tous méchants avec moi". N'oublie pas qu'être incompris et se prendre des bâtons dans les roues, on connaît tous ça très bien ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 13:04

Plume d'eau rayée a écrit:
Je suis pas responsable du comportement des gens

Non... encore que, notre attitude influence celle des autres à notre égard, parfois.

et du dégoût et de la rancœur que ça me suscite

Déjà bien plus.

Et de la façon dont tu vas prêter l'oreille et cultiver ce dégoût, l'extrapoler des actes à la personne toute entière, et d'une ou de plusieurs personnes "aux gens", totalement.


"Non... encore que, notre attitude influence celle des autres à notre égard, parfois."

C'est ça..sois gentil avec les gens et ils le seront avec toi..s'ils sont méchants c'est que tu le mérites..etc..N'importe quoi..

J'ai eu affaire à 90% de gens exécrables ou indifférents dans ma vie, pour quel motif?
Ne pas avoir une tour d'ivoire d'amis qui te fait oublier comment sont les autres,et donner une image qui suscite le mépris ou l'agressivité (timidité, visage et corps affaiblis et dépressifs par exemple).

Acceptez (toi et Super Marre) que votre expérience n'est pas celle des autres et par conséquent leur vision des gens non-plus.

Les gens qui n'ont pas été "seul contre tous" ne peuvent pas comprendre..Relisez-vous (toi et Super Marre) et vous verrez votre manque de compréhension et d'empathie..

Si ce sujet traite de l'injustice,au lieu de défendre l'humanité défendez ses victimes.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Rootless le Mar 7 Sep 2010 - 13:15

Pour vous donner un exemple abject où il y a encore eu presque 100% de gens méchants ou indifférents intéressez-vous au cas de Noélanie, le cas gravissime d' une fille maltraitée à l'école et que personne n'a aidée malgré ses S.O.S même pas la gendarmerie.

Où était donc la bonté de l'Humain ?

Moi je démonte votre théorie, démontez la mienne et que le meilleur gagne.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tolérance à l'injustice

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum