Aimer sans domination

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Aimer sans domination Empty Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 3:04

J'ai cherché "domination" sur ZC...rien !

Voilà , ma grande question ...Peut-on aimer sans le "concept" de domination...?
Je parle ici de simple rapport humain ( animal )...social !
D'un duo amoureux où n'entre pas en jeu un conflit de pouvoir quelconque ?
D'un duo où on est soi , pas "la personne qui correspondrait " à l'autre comme tous bons caméléons que certains d'entre nous sont ( ou ont été..)
D'un duo où on est soi , où les aspects qui ne correspondent pas aux attentes de l'autre ne deviennent pas une "faille à douleurs"...( et vice versa )...
Si il y a estime , sentiments , désir .... mais toujours ce petit fond de vouloir s'imposer à l'autre plutôt que s'affirmer , c'est ça l'amour ?
Alors si l'un accepte de ne pas être satisfait tout en répondant aux besoins de l'autre , rôles échangeables entre deux éternels exigeants et insatisfaits ...tout cela ne serait que passion ?

Y' a tellement de questions en si peu de lignes que j'en ris de moi...
Les ptits vieux qui se tiennent la main m'émeuvent même si je me dis qu'ils ont du largement se pourrir mutuellement la vie dans leur longue expérience de couple...


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:26, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 3:15


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Ainaelin le Sam 7 Sep 2013 - 3:27

Hello, Estelle.

Je ne te donne qu'un avis, une certitude personnelle que je conserve malgré de mauvaises expériences. Je pense que oui.

Je pense que toute personne influence son entourage. Cette influence peut être légère ou importante, mais elle existe.  On peut parler de domination, à mon avis, lorsqu'une personne a une influence trop importante sur l'autre, et cela est généralement dû, je pense, à un déséquilibre important entre les pesronnalités et le niveau de "bien-être" des protagonistes.

En gros, je pense que la pluaprt d'entre nous (humains, zèbres ou non) étons un amalgame de traumatismes et de mauvaise éducation qui nous laisse déséquilibrés au niveau de l'estime de soi et du besoin d'amour. Cela crée des pesronnalités soit en demande affichée d'amour et de confiance, soit en excès de l'un ou de l'autre (généralement pour combler le manque au fond). Quand deux de ces personnes se rencontrent, cela crée des relations difficiles, (manipulation, violences, domination, etc.). Selon les situations, cela peut même convenir aux deux personnes.

Afin d'atteindre une relation sans domination, à mon avis, il faut que chacun des deux protagonistes se soit trouvé lui-même, se soit accepté, ait trouvé son équilibre, ait pu soigner les plaies de l'enfance. Si les deux ont pu parvenir à un tel niveau, je pense qu'une relation sans domination est possible. Sinon, il y en aura. Mais comme je l'ai dit, il y a pas mal de personnes qui parviennent très bien à vivre leur relation avec un dominé et un dominant (bon, après, l'humain est très fort pour se mentir à soi-même, aussi).
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 3:55

Coucou Ainaelin

J'aime lire , ce que mon esprit embrouillé parfois a profondément en " conscience" ... Merci pour ton intervention Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 3:56

...


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:27, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 4:02

J'ai pourtant trouvé des supers pistes dans  Le Tueur de dragons au cœur lourd de Marcia Grad Power
(lisez Grad Power -Lisez Grad Power...si si ! Toute ressemblance avec un quelconque avatar ayant eu les pieds dans la Lune et la tête dans les étoiles est ....Bla bla bla )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par the buru le Sam 7 Sep 2013 - 13:18

Ma vie a changé le jour ou je me suis mit à raisonner en terme de besoin plutôt qu'en terme de couple.

Juste une piste en passant Wink

Ca aide beaucoup à sortir de l'impasse culturelle en la matière dans laquelle beaucoup se trouvent.
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 7 Sep 2013 - 23:45

Merci The Buru
Je me permets de placer ici une vidéo d'Isabelle Padovani que tu avais proposé en réponse à des interrogations voisines de ce topique:


Elle mérite d'être écoutée paisiblement .

"égocentrisme"... n'étant pas un défaut ...
Me concentrer sur mon monde ne m'éloigne pas forcément des autres...
J'entrevois la possibilité d'un "autre espace" entre soi et les autres...l'existence de différents possibles propres aux mouvements de la vie...

Porter son attention sur ce qui " devrait être " " aurait du être" " pourrait être " est énergivore !



Plus proche de moi .Je ne renonce à rien , je vis ! Merci à vous Amour


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Eomer le Lun 9 Sep 2013 - 14:13

Estelle a écrit:Voilà , ma grande question ...Peut-on aimer sans le "concept" de domination...?
Bonjour,

Dans tout rapport entre deux personnes, il y a les désirs de l'un et les désirs de l'autre. Comme il est impossible qu'ils concordent parfaitement, il y a forcément négociation, d'une façon ou d'une autre, pour savoir ce qu'on fait dans les désaccords. Parfois, ça peut nécessiter des explications musclées. Si la discussion n'est pas toujours suffisante, il n'y a rien qu'une bonne dispution ne puisse régler ! Enfin, se mettre les points sur les "i" peut se faire dans le respect mutuel, il n'y a pas de fatalité à la domination dans les rapports interpersonnels.

Je peux confirmer par mon expérience personnelle qu'une relation amoureuse saine et dénuée de violence, de manipulation ou de toute autre forme de domination est possible (mais pas avec n'importe qui).

Ça ne veut pas dire que chacun peut complètement s'empêcher de tirer la couverture à lui la nuit sans s'en rendre compte, mais ça veut dire qu'on peut s'en rendre compte et la remettre en place quand l'autre nous dit "j'ai froid aux pieds !" Laughing Et bien sûr, comme on ne vit pas au pays des bisounours, il y a parfois des conflits plus compliqués que la couverture à gérer... on y arrive Very Happy

Bises.
Eomer
Eomer

Messages : 112
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 18:46

Merci à tous pour vos messages...J'ai la joie de lire certain(e)s d'entre vous...
ça me parle cette histoire de couverture Very Happy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 18:53

Eomer a écrit:
Je peux confirmer par mon expérience personnelle qu'une relation amoureuse saine et dénuée de violence, de manipulation ou de toute autre forme de domination est possible (mais pas avec n'importe qui).

J'ai bien aimé le " pas avec n'importe qui" ...donc sur le chemin de " qui je suis" si nous ne faisons pas et n'acceptons pas " n'importe quoi" arrive la rencontre avec un autre individu aux aspirations procheeeees mmmmmm chouette !!!

Je vis ça depuis longtemps en amitié , loyale et fidèle ....


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 19:02

Chère Estelle,

je ne découvre ce fil qu'à l'instant...

Avant de parler de domination, je pense important de parler de rencontre...

Il me semble que l'on ne peut pas "rencontrer" l'autre, si l'on ne s'est pas rencontré (ou trouvé, c'est la même chose) d'abord soi-même.

La solution à la domination est dans l'acceptation.
Et pour "accepter l'autre" dans toutes ses dimensions, il faut être sacrément solide sur ses propres pattes pour ne pas se sentir en danger.
Alors entendons-nous : accepter l'autre ne signifie pas "tout accepter de l'autre" (donc se nier totalement, se diluer, se perdre) bien au contraire. Accepter l'autre c'est "prendre acte de sa personnalité" et choisir de partir à sa découverte, de signer un pacte, un contrat équilibrer.

Dès qu'un couple s'appuie sur deux névroses qui s'emboîtent, il y a besoin de résolution, donc jeu, donc très probablement domination.

Dès lors que chacun s'est trouvé, une vraie rencontre est possible pour former une équipe... qui gagne.

EDIT: Créer son couple de A à Z => PRECAUTION : OUBLIEZ LE "matriarcamachin.org"



Saint Naïf, si tu nous lis...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 11:29

En fait , je pense que la domination n'est qu'un jeu social auquel on se plie plus ou moins volontairement ...Mais cela demeure " un jeu" pour moi , une norme qu'il est hors de question d'accepter comme moule unique ( mes parents sont au courant depuis ma plus tendre enfance !)
Un jeu de couple où l'homme se sent fort et la femme protégée...Very Happy ...en sachant fort bien dans le fond que l'autre n'est ni le premier , ni l'unique ...ni un super héros , ni une wonderwoman...ni totalement en sécurité ni totalement insécure seul ou en couple....Deux pôv tites bêtes avec un cerveau qui tourne à fond !Pété de rire 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 11:45

Chère Fabuliotte
Fabuliotte a écrit:Dès qu'un couple s'appuie sur deux névroses qui s'emboîtent, il y a besoin de résolution, donc jeu, donc très probablement domination.
Deux névroses qui s'emboitent....Pourrais-tu m'en dire plus ?
Serait-ce peut être la quête illusoire mais consciente de ce même bonheur intense perdu à jamais à la naissance de ne faire qu'un avec l'autre ?
Ou de former le couple que nous avons défini au plus profond de nous en réaction avec ce que nous avons perçu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 11:57

aimer sans domination...
Si l'on se accepte le fait que les relations humaines sont basées sur les manipulations, et que toute tentative de manipulation (consciente ou non) à pour objectif d'obtenir quelque chose de l'autre, est ce que l'on pourrait dire que la manipulation est une tentative de domination... et par raccourci que la relation à l'autre est donc aussi une histoire de domination/soumission (même d'êtres égal à égal)... Je suis pas sur que ma théorie soit clair, si quelqu'un me comprend et veut traduire faites vous plaisir Very Happy
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 12:38

Very Happy pas besoin de traduction !! Rho ! Ici on se comprend( heu , je manipule là ? Surprised )
Oui oui oui on est tous "un peu de ci un peu de ça" , manipulateur un peu ( je ne parlerai pas ici des grands spécialistes , merci )...ta théorie rejoint mon idée d'un jeu , si on en est conscient ... à faible dose , c'est de l'ordre du prévisible dans l'interpersonnel... quand on s'y perd...quelque part c'est qu'on le veut bien et que ce doit être ainsi...afin qu'on comprenne quelque chose de nous....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 12:42

[quote="Estelle. quand on s'y perd...quelque part c'est qu'on le veut bien et que ce doit être ainsi...[/quote]
euh t'es sérieuse là? Je suis pas sur que les gens se laissent manipuler/dominer volontairement, mais plutot consciement...
:-)
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 12:57

ça dépend " des gens " et " du moment"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:00

Ce n'est qu'un possible.
Il y a plusieurs combinaisons.
Se "laisser dominer" peut aussi bien être conscient qu'inconscient ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:02

L'animal social que nous sommes le vit , l'intellect l'analyse, l'accepte ou le rejette... enfin , c'est mon opinion du jour...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 13:03

Est ce qu'on peut encore dire qu'il est dominé, celui qui en est conscient et qui l'accepte?? Autre forme de manipulation pour assouvir un besoin masochiste?
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:05

Oui tu as raison , c'est pas forcément " volontaire" Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 13:08

ha ha... mon opinion du jour on dirait moi lol
Moi aussi, certains jours, je suis convaincu (et de bonne foi) d'une chose, et plus tard, je défends ce que je fustigeais la veille...
Aimes tu les débats ou jouer à l'avocat du diable (parfois je suis aussi convaincu que nous sommes plusieurs dans ma tête) mais ça on ne dois pas le dire tout haut, sinon les Mr avec leur blouse blanche vont tuer mes amis capiteux et je serai tout seul...
Je m'égare là? hum
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:08

Je pense qu'en couple ça doit être ce dont on parle plus haut , le jeu des névroses ,on en sort démoli ou grandi selon si on en a compris quelque chose sur soi ou pas, à rejouer des scènes qui mettent de l'acide sur nos failles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:10

Heureusement qu'on est plusieurs dans nos têtes , je préfère mon anarchie évolutive à un totalitarisme d'un cerveau brulé par ses certitudes !
Na !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 13:12

tu es certaine de cela Very Happy:D ?? loool

clair, mais du coup parfois l'impression qu'il y a pas assez de place dans la ruche pour toutes ces abeille qui bourdonnent
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:13

hé dans cette anarchie , y'a quand même quelques dominants !!Pété de rire Idée 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:14

PS les abeilles faut que ça sorte , que ça rencontre des fleurs pour faire son miel ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 13 Sep 2013 - 13:16

J'aime mon boulot , mais là il domine mon envie de discuter...Allez , j'me casse pour pas être en retard dans mon chant de fleurs...c'est pas le moment que je me fasse remarquer....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Ven 13 Sep 2013 - 13:19

oula moi qui ai juré ne plus me laisser dominer, si ça se trouve, je le suis pas un de mes petits moi... voire par tous... aouch mal au crane, mal à l'ame :p lol

ha ha, mais dans tout ce bazar, j'ai pris le temps de ramener ma fleur à la ruche(elle s'occupe de nos 2 alvéoles de gelée royale)... La pauvre, elle s'en sortait déja pas avec un seul moi, quand je vais lui dire qu'on est en fait plusieurs...

bon boulot et merci pour cette divagation commune (ps: faut que je bosse aussi... ou bien j'attendrai d'être vraiment à la boure pour commencer :p )
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par franckvt le Sam 14 Sep 2013 - 8:38

C’est vrai que l’idéal serait bel et bien une relation ou personne domine, et ou les 2 s’accepte.
Je me suis souvent poser la même question…. Pour moi, c’est une question de « rôle » qui se met en place naturellement, suivant notre passée.
La question est : Pourquoi l’un des 2, lorsqu’il sent qu’il y a la place pour prendre le rôle du dominant la prend ?
En d’autre terme, celui qui ne veut ni être dominé, ni dominer, lutte contre ce « jeu de rôle » qui s’installe presque naturellement, ce clivage est effectivement fatiguant pour celui ou celle qui veut juste se laisser aller à être naturel sans avoir à protéger son égo, ou sa liberté.
J’imagine que la solution, c’est d’y réfléchir, comme nous le faisons, et que nous prenions garde à nos automatismes de défenses ou nos vieux repères, qui peuvent consister par exemple à prendre le rôle de la « victime ».
Donc, oui je suis assez d’accord avec ce qui a été dit sur le topic, c’est surtout un problème entre soi et soi avant d’autre celui de l’amour qu’on porte à l’autre.
Bref, si quelqu’un qui a été blessé dans son Narcissisme étant enfant rencontre quelqu’un qui lui fait le cadeau de laisser être lui, alors il serait bien idiot qu’il en profite pour être lui-même blessant.
Tout ça est finalement une question d’équité, si nous n’avons pas été suffisamment respectés dans le passé, va-t-on assouvir notre soif de respect sur la personne qu’on est sensé aimer pour avoir cette sensation d’équité ?
Une relation équitable est donc pour moi, de faire sienne de nos blessures, et de rendre le respect qu’on nous donne au lieu de l’exploiter, même inconsciemment.
Enfin, tout ça est très beau sur le papier mais dans la vie, c’est autre chose

franckvt

Messages : 100
Date d'inscription : 06/10/2012
Age : 48

http://pensenvrac.123siteweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Eomer le Sam 14 Sep 2013 - 8:54

Je me méfie de cette notion de "rôle de dominant". Pour moi, le fait que l'un des deux membres du couple assume ce rôle à l'instant t ne signifie en rien qu'on est effectivement entré dans un rapport dominant / dominé malsain. Dans une relation abusive, il se pourrait même que celui qui domine réellement (c'est à dire qui décide de toutes les orientations du couple) ne soit pas celui qui assume le rôle de dominant dans les apparences.

Quand ma femme flanche, quand elle hésite alors qu'il faut avancer, je prends les rênes. Je décide. Ce n'est pas que je prenne ce rôle quand je sens que j'ai la place, j'assume ce rôle quand je sens que c'est nécessaire. Et quand c'est moi qui flanche, c'est ma femme qui tranche.
Eomer
Eomer

Messages : 112
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 14 Sep 2013 - 12:34

Ok , j'aime bien cet aspect d'un duo qui peut s'appuyer l'un sur l'autre ,échanger la place du "solide" ...Sortir du " trio infernal" pour ne laisser aucune toute puissance autre que momentanée à l'autre ...Une évidence facile à écrire, en effet ...
J'apprécie ce bémol que vous apportez à la notion de " dominant" qui me conforte dans l'idée de l'amour possible entre deux individus conscients de leur passé et capables de ne pas le laisser polluer leur présent.
Oui prendre garde à nos besoins et à la réelle perception de ce qui se vit ou pas dans notre couple.
j'idéalise peut être trop cet aspect " havre de paix" dans mon cocon...mais il est vraiment important pour moi de former un cocon avec l'autre, une espèce de refuge dans ce monde chaotique...Il faut juste être deux à le vouloir et l'entretenir ..."Juste"....et naturellement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Sam 14 Sep 2013 - 15:42

Chère Estelle,

Je m'aperçois en fait que je pars sur un contresens : on utilise généralement l'expression "deux névroses s'emboîtent" pour désigner un couple qui fonctionne...

Mais on peut aussi le voir autrement.
Il peut arriver que des personnes s'attirent parce qu'elles ont à résoudre un noeud névrotique. Une fois que l'un des deux ou parfois les deux protagonistes ont résolu leur problème, le couple n'a plus de raison d'être.
C'est évidement plus compliqué que cela... mais en très gros c'est cela.

Cela explique aussi pourquoi, tant que les noeuds névrotiques ne sont pas résolus, nous retombons toujours sur les mêmes personnes, nous nous replaçons dans les mêmes situations amoureuses.

Edit: je ne fais que reprendre les mots d'Ainaelin... Il s'exprime autrement, mais nous parlons bien de la même chose.

J'ai des exemples mais en MP.

Voilà en tout cas pourquoi je suis persuadée qu'un couple ne peut avoir des chances de fonctionner que si chacun a résolu pour lui-même ce qu'il a à résoudre.
A cela s'ajoutent les conventions sociales : il faut aussi avoir la force de passer outre pour inventer....



Edit :
Estelle a écrit:Il faut juste être deux à le vouloir et l'entretenir...
Estelle : le "vouloir" est tout simplement dé-ter-mi-nant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 1:09

Humour...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Gerominou le Lun 16 Sep 2013 - 14:31

Fabuliotte a écrit:Humour...

Alors lui il a les zébrures bien visibles hein... et il en est tellement conscient qu'elles ne sont pas encombrantes Very Happy
Gerominou
Gerominou

Messages : 63
Date d'inscription : 20/08/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 21:27

Merci merci !!!
Bien bon ce clip et cette entrevue de Lucchini , excellente même!

Bizzzz à tous !

Te rencontrer sans te réduire
Te désirer sans te posséder
T’aimer sans t’envahir
Te dire sans me trahir
Te garder sans te dévorer
T’agrandir sans te perdre
T’accompagner sans te guider
Et être ainsi moi-même au plus secret de toi.

Jacques Salomé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 21:36

Estelle a écrit:Merci merci !!!
Bien bon ce clip et cette entrevue de Lucchini , excellente même!

Bizzzz à tous !

Te rencontrer sans te réduire
Te désirer sans te posséder
T’aimer sans t’envahir
Te dire sans me trahir
Te garder sans te dévorer
T’agrandir sans te perdre
T’accompagner sans te guider
Et être ainsi moi-même au plus secret de toi.

Jacques Salomé
Ohhh je l'avais totalement oublié ce poème de Jacques Salomé.
MERCI BEAUCOUP !
J'ai lu Salomé il y a un bon bout de temps...
Mais son "accompagnement" m'a apporté énormément

Bisous 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 21:40

Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Mer 18 Sep 2013 - 7:50

...


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:34, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Mer 18 Sep 2013 - 8:02

Après une nuit éclair mais éclairante...il semblerait que, bien sûr, "aimer sans domination" est possible....mais également la profondeur de l'explication du "non amour avec domination " m'apparait !
Comment en effet l'individu peut -il cesser de rejouer des scènes sans douleurs tant qu'il n'en n' a pas pris conscience entièrement.
Ces jeux de ...rho appelez ça comme vous voudrez...domination-dominé....cache tant et tant de souvenirs et de secrets ...qu'il faut parfois un électrochoc (1)? La force d'un amour envers et contre tout ? quelque chose de puissant et parfois un long travail sur soi(2)....pour apercevoir une transformation.
Est-ce que la combinaison des deux (1+2) va permettre de ne plus s'identifier l'un ou/et l'autre à ses blessures du passé ?
Est-ce que la combinaison des deux va permettre de ne plus laisser vivre ses vieilles peurs, terreurs, angoisses profondes ?
Va-t-elle permettre à l'individu de s'aimer SOI , de se sentir ÊTRE en dehors de ces anciennes interactions malheureuses ou douloureuses ?
Là un peu d'humour me pousse à citer Coluche:
"Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur !"

Je crois que je touche du doigt , une des raison des duos du non-amour ....
trouver à deux consciemment ou inconsciemment les raisons de changer en soi ce qui peut être changé pour soi...
Depuis notre naissance comment avons-nous cherché à nous faire aimer ?
Cette relation à l'amour est-elle encore vivante,viable dans vos/nos vies ?
Et avons- nous la force et la volonté à deux de faire vivre et évoluer un couple, ou la force d'accepter à deux sans haine que le travail sur soi doit redonner leurs places distinctes à deux individus ? Incluant la fin d'une histoire...
La séparation sur le mode " c'est de sa/ma faute etc.. " reste dans le dominant-dominé ...
Vouloir savoir , vouloir comprendre et Aimer à tout prix est douloureux mais tellement porteur de sens !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Mer 18 Sep 2013 - 8:09

Parfois hélas ces secrets et blessures passés ont abîmé les zones du vouloir et du pouvoir aimer...


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Mer 18 Sep 2013 - 8:34

bahhhhh l'orthographe a fui mon esprit ...comme le sommeil..
s'cusez M'sieurs Dame ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par shannow le Jeu 19 Sep 2013 - 4:42

Ton message me fait penser à l'un des passages d'un livre de Guy Corneau "N'y a-t-il pas d'amour heureux ?".
Dans ce bouquin il explique justement les difficultés rencontrées dans le couple par le biais du vécu de chacun, des failles dans le dévelloppement de l'enfant, puis de l'ado. Même si je ne suis pas un adepte du fait que le vécu conditionne des réponses données dans des situations données (pour moi deux personnes avec le même vécu peuvent tout à fait réagir différemeent à une situation donnée, ou au contraire deux personnes avec des vécus différentsd peuvent réagir à "l'identique" dans une situation, mais enfin bref ...), Je trouve que son livre donne tout de même des éclairssissements sur la façon dont on "crée" ou "entretien" une relation amoureuse. ET c'est en cela que ton post m'y fait penser, car il dit (en gros car je n'ai pas la citation exacte en tête) "pour nous aider à avancer la vie nous ressert toujours le même plat jusqu'à ce que l'on prenne conscience de ce que l'on est en train de manger".

J'ai trouvé l'image intéréssante, car effectivmeent, en amour comme ailleurs, lorsque l'on a pas compris, pris conscience, des comportements "génants" (j'ai pas de meilleur terme sous la main), que l'on peut avoir, on aura tendance à les répéter, peu importe la situation, l'entourage, le contexte ... Si dans une situation donnée, un élément de notre personnalité, de notre vécu ou autre nous fait prendre une mauvaise décision, ou adopter un comportment non productif, et bien je pense que l'on aura tendance à le reproduire à chaque fois qu'une situation similaire se présentera.

Alors qu'au contraire, une fois cette prise de conscience acquise, on peut plus facilement décoder la source du problème, et s'attacher à ne pas reproduire le comportmeent négatif que l'on avait jusque la.

ENcore une fois, l'amour est source de tellement de bonheur que je suis persuadé qu'il vat meiux prendre le temps et le courage de regarder au fond de soi pour pouvoir regarder ensuite regarder l'autre d'un rergard empli seulement d'amour et non de désirs innavoués, de peurs ou d'angoisses tapies au fond de nous-même.
shannow
shannow

Messages : 39
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 29
Localisation : Pays des vaches et des pommes et du calandos

Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 21:31

shannow a écrit:

ENcore une fois, l'amour est source de tellement de bonheur que je suis persuadé qu'il vat meiux prendre le temps et le courage de regarder au fond de soi pour pouvoir regarder ensuite regarder l'autre d'un rergard empli seulement d'amour et non de désirs innavoués, de peurs ou d'angoisses tapies au fond de nous-même.
Comme c'est beau ce que tu as écrit !
Merci pour ton témoignage.
Je crois que l'amour parfois peut accompagner ces découvertes de soi pas très agréables, là le couple peut trinquer. Peu importe si entre les deux individus, l'Amour "est" et ne s'en va pas " comme ça "...
C'est peut être ça la force de l'Amour pur, accompagner l'autre dans la découverte de soi, même très maladroitement...Une douceur et une écoute surprenante,qui peuvent surgir et permettre d'accepter la séparation inévitable, ou oser ouvrir un nouveau livre et réinventer l'Amour...selon la réalité perçue par les deux individus qui veulent bien partager et respecter leurs points de vue et leurs besoins différents ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 20 Sep 2013 - 10:26

shannow a écrit:
"pour nous aider à avancer la vie nous ressert toujours le même plat jusqu'à ce que l'on prenne conscience de ce que l'on est en train de manger".
Je plussoie...j'ajouterais même qu'il est possible de prendre en compte que ce plat, nous en avons choisi en partie nous même les ingrédients, voir même " cuisiné" !!!
Je ris, après auto-inspection de certains de mes choix, paroles ou comportements dont vraiment, je n'ai pas à être fière....


Dernière édition par Estelle le Jeu 26 Sep 2013 - 19:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 20 Sep 2013 - 10:54


"Personne ne perds personne parce que personne ne possède personne. C'est cela la véritable expérience de la liberté, avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder." Paolo Coehlo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 20 Sep 2013 - 10:57


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par Invité le Ven 20 Sep 2013 - 11:01

à regarder en entier ou en partie à partir de la 20'minute

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aimer sans domination Empty Re: Aimer sans domination

Message par shannow le Ven 20 Sep 2013 - 15:58

(Je n'ai pas encore regardé la vidéo, mais sa va se faire bientot).

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à penser les choses de cette façon. Ce qui est moins agréable c'est que je me suis rendu compte de cela il ya deux semaines, après que ma fiancée m'ai quittée, après 6 ans de vie commune.
Et après plusieurs nuits réflexion, j'ai compris que dans mon cas mon "dévouement" envers elle était en fait une projection du bonheur que je me refusait à moi-même. A force de refuser de voir mes problèmes en face, je me suis contenté de lui rabacher les oreilles en lui disant qu'il fallait qu'elle se batte pour aller mieux (elle est zèbre et s'ignore, avec une famille normo-non-pensant, et un vécu à faire tourner de l'oeil n'importe qui ...). Mais comment convaincre quelqu'un du bien fondé de son propre discours alors que l'on ne l'applique pas à soi même. ET du coup un discours qui voulait dire "Je serais la à tes cotés si tu en as besoin, dans les bons comme les mauvais moments (et quand la situation se sera tasser j'en ferait de même pour moi)" s'est transformé en "Si tu ne fait pas ce qu'il faut pour aller mieux on ira jamais bien ni toi ni moi".

Donc un mélange de bonnes intentions, portées par l'amour que l'on porte à quelqu'un, et de non conscience de ses propres problèmes peut menner à des "désastres". Donc oui, mieuix vaut se battre pour soi-même (au besoin en parallèle avec la "bataille" de quelqu'un d'autre), afin d'être a même de gérer les situations qui peuvent survenir, sans être parasité par son vécu, ses craintes ou autre.

Pour moi l'amour est quelque chose de noble, d'absolu et d'intemporrel, peut importe la situation, le contexte. Ce qui paralyse l'épanouissment de ce sentiment, qui le parasite, se sont nos mauvaises expériences, notre vécu douloureux. Ce sont ses choses qui viennent se coller au sentiment amoureux, car tant que l'on a pas conscience qu'ils sont la, on a l'impression que leur expression est directement liée a ce que l'on ressent, et que l'on tente de faire au mieux. EN soi pas de mauvaises intentions, pas de volonté de nuire, mais inconsciemment on voit en l'autre les problèmes que l'on refuse de voir chez soi. Je pense que c'est sans doute un élément important de l'imcompréhension au sein du couple, notement si les deux sont des zèb res qui s'ignorent, car la en plus on a doublement l'expression de ce comportement inconscient.

Enfin bref, trève de blabla, je pense que nos vécus, nos douleurs, nous parasitent inconsciement tant que justement on a pas conscience qu'ils sont la. Une fois que l'on a prit conscience de cet état de fait, on peut au moins commencer à intégrer cette idée à nos raisonnements, et du coup la subir un peu moins. ET une fois pleinement conscient de cet état, on peut enfin agir dessus, avec ou sans aide, afin de repartir du bon pieds. Ce ne sont pas vraiment des réfléxions que j'ai faites sur le long terme, plutot en accéléré ces dernières semaines pour tenter de comprendre ce qui me tombait sur le coin du nez. La réfléxion est difficile, la prise de conscience douloureuse, mais son application libératrice et salvatrice.
shannow
shannow

Messages : 39
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 29
Localisation : Pays des vaches et des pommes et du calandos

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum