Bonjour à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour à tous

Message par shannow le Jeu 5 Sep 2013 - 18:23

Tout d'abord salutations à toutes et à tous.

J'ai pris le temps, et surtout la décision, de m'inscrire sur ce forum après avoir lu le livre de Cécile Bost (je la remercie d'ailleurs de tout coeur pour m'avoir donné l'adresse du forum).

Ce livre m'a permis de mieux comprendre les émotions que je ressent depuis tout petit, ces émotions qui me font souffrir, qui m’empêchent d'avancer depuis toujours. Il m'a également permis de prendre conscience que je ne suis peut-être pas si seul que ça dans ce monde de fous. Je me sens comme une feuille morte ballotée par un orage, soumis aux caprices de ce monde, auquel je ne suis pas adapté.

Je suis seul depuis petit, que je soit entouré ou non. C'est difficile à vivre (je pense que vous comprenez) de ne pas se sentir compris, et de ne pas comprendre les autres. Du coup j'ai pris la décision de tout faire pour aller mieux, pour m'apprivoiser moi-même et comprendre et accepter ce que je suis.

Et je pense que la possibilité de discuter avec des gens à même de comprendre mes ressentis et mes émotions peut m'être d'une grande aide. Jusque la je n'avais qu'une seule personne comme moi à mes côtés, la seule personne avec qui je pouvais me lâcher, être moi-même, et avec laquelle je me sentais enfin vivant et compris. Mais le coup dur est tombé il y a peu, et je me sens de nouveau seul, mais bien plus que je n'ai pût l'être depuis petit.

Donc me voila, ravis à l'idée de pouvoir peut-être enfin me sentir à ma place quelque part.

Sur ce, bonne soirée à tous.

shannow
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 26
Localisation : Pays des vaches et des pommes et du calandos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par igabiva le Jeu 5 Sep 2013 - 20:41

Bonjour à toi ; je te souhaite de faire de jolies rencontres réelles ou virtuelles ici, où nous cogitons et cherchons et nous épanchons et rigolons et découvrons et vadrouillons et nous perdons et nous retrouvons !

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 331
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par psyché-dream le Jeu 5 Sep 2013 - 21:51

bienvenue shannow Smile

igabiva a écrit:ici, où nous cogitons et cherchons et nous épanchons et rigolons et découvrons et vadrouillons et nous perdons et nous retrouvons !
c'est tout à fait çà Smile

psyché-dream
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par shannow le Jeu 5 Sep 2013 - 22:05

Merci pour les encouragements.

EN effet j'espère bien pouvoir faire de chouettes rencontres ici. La vie n'est déja pas toutjours facile, alors en ce moment je pense que me sentir moins seul, pouvoir enfin faire des rencontres avec des gens qui pourront me comprendre me fera le plus grand bien.

shannow
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 26
Localisation : Pays des vaches et des pommes et du calandos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par mort vivant le Ven 6 Sep 2013 - 10:04

Bonjour Shannow,
Je te souhaite plein de bonnes rencontres ici.
La savane est grande.

mort vivant
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 42
Localisation : entre deux mondes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par nikoku74 le Ven 6 Sep 2013 - 14:15

bienvenue.
C'est effectivement ici que tu pourras avoir des discussions intéressantes qui te permettront de pouvoir participer à des rencontres réelles toujours intéressantes! (ce n'est pas le cas partout!!!)

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par shannow le Sam 21 Sep 2013 - 23:07

Allez, après un premier post de présentation ou je me contentais de passer à la douche, la je me jette à l'eau !! PLOUF !!!!

Le premier pas a été franchit quand je me suis inscrit sur le fofo, maintenant je ressent plus nettement le besoin (et l'envie mais faut pas le dire trop haut j'aime pas parler de mes envies) de partager plus de choses, de pouvoir "se mettre à nu", d'autant avec l'anonymat que procure internet, et dans un cadre ou a priori je ne vais pas être jugé (du moins pas trop séverement).
ET puis je prends cette opportunité qui m'est offerte (ou que je m'offre je ne sais pas bien ...) de m'ouvrir à d'autres personnes que moi même, comme une possibilité, peut-être de m'ouvrir sur des sujets que je n'ose pas aborder avec moi parce que je suis parfois obtus. Un peu comme un journal intime qui répondrait (ou pas) en quelque sorte. Le fait de savoir que ce que je vais écrire sera sans doute lu me forcera à verbaliser les concepts qui naissent dans mon crane en permannence, et que je ne parvient pas à mettre en mots quand je discute tout seul.

Donc d'avance, merci si vous lisez, pardon si c'est long et pas toujours intéréssant, et mille merci si vous répondez.


Récement j'ai pris conscience que je ne pouvait pas continuer sur la lancée que j'avais prise il y a quelques années. Je me suis rendu compte que non je ne réussissait pas mieux à m'adapter au monde qui m'entoure, mais que je me suis bridé moi même. Afin de ne plus avoir une opinion divergente des autres, ou de chercher des solutions compliquées à des questions simples, je me suis contenté de jouer à "l'idiot du village", et ce depuis trop longtemps. Depuis petit je me sens différent, pas à ma place dans ce monde, avec les gens. Pas possible de parler de mes années de maternelle ou j'étais convoqué avec mes parents parce que je me battais snas cesse avec mes camarades. J'avais juste le sentiment de déffendre mes camarades qui se faisaient enmerder par d'autres, et je ne voyais pas pourquoi moi j'aurais des ennuis en sortant les poings pour m'en prendre à quelqu'un qui en faisait autant sans motif. A partir de la j'ai vraiment décroché du fonctionnement humain classique.

En primaire pas mieux, bagarres pour "défendre" ceux dont je pensais qu'ils en avaient besoin, mauvaises relations avec la plupart de mes camarades de classe, et pas trop de mauvais résultéts en classe juste parce que j'ai eu la chance de tomber sur de bons instituteurs. Puis, le collège. Syninime de décrochage scolaire pour moi. Plus possible de me sentir à ma place au milieu des gosses de mon âge, au milieu des profs. Plus possible de supporter des potes qui vous lancent dans un batiment en préfabriquer de toutes leurs forces pour voir ce que ça fait ... Partant de la, j'ai eu de plus en plus de difficultés avec la scolarité, mes amis, les profs, et avec mes parents qui m'ont toujours encouragés à attendre l'année suivante, parce qu'elle serait mieux que celle-ci. Même des pleurs des heures durant pendant plusieurs mois tous les soirs n'y ont rien changés ...

ET puis j'ai continué sur cette veine jusqu'à la FAC, chaue année plus difficile que la précédente, tant sur le plan scolaire que personnel. Je suis passé du statut de collégien introvertit mais avec de bons résultats à celui de lycéen gréviste, alcoolique, et ayant batttus les records de plusieurs années en matière d'absence en cours. Difficile de s'entendre dire que le système scolaire est bon, qu'il faut s'y plier et que le problème vient de soi, quand on obtient une mention au bac, en ratant deux trimestres sur trois chaque année, et que les journées sont occupées à jouer aux cartes dans un bar. A priori le système éducatif et mes parents ont vraiment perdus tout crédit à mes yeux à ce moment la ...

Mais je me suis quand même pris en main. Après avoir rencontré ma compagne durant mon année de terminale, j'ai tenté de trouver une formation qui me plaisait. mais entre ma phobie scolaire, mon refus de l'autorité et mes douleurs dues à une spondylarthropathie atypique et une fybromialgie, la FAC est défitnitivement devenue innaccessible pour moi. Alors parcours érratique, recherches de formations diverses, aucune n'ayant aboutie, puisque je n'ai jamais été au bout de quoi que se soit. Pas mieux pouir ma compagne, plus agée mais zèbre ignorée elle aussi.

Et la, enfin, chance ... J'ai trouvé un boulot de rève au rayon fruits et légumes d'un supermarché, et ma compagne qui cherchait comment gagner l'estime de sa famille normo-non-pensante a été diagnostiquée pour une méningiomatose atypique (à savoir 5 tumeurs bénignes au cerveau). S'en sont suivies trois années de mer**. Ses parents sont devenus très fiers d'elle du jour au lendemain (enfin presque les habitudes ont la vie dure quand même, faut pas réver non plus ...). Et c'était parti pour une période pourrie de chez pourrie, à gérer les problèmes au jours le jours, sans chercher plus loin que le week-end suivant. Trois ans au crous desquels on a réussit à ne pas avancer d'un yotat sur aucun sujet, trois années à rammer dans des sables mouvants. Le seul rocher auquel on parvenait à s'accrocher pour ne pas sombrer, c'était l'amour que l'on partageait, un amour a priori absolu et partagé. J'avais le sentiment d'avoir enfin trouvé une personne qui pouvait et acceptait de comprendre qui j'étais, qui partageait ma façon d'être, et qui en plus me rendait mon amour.

Et puis après sa seconde oppération, très difficile l'hiver dernier, je pensais que peut-être les enmerdes étaient dérrière nous, qu'on allait pouvoir repartir du bon pieds, peut-être même allez chacun voir un psy de notre coté pour enfin trouver d'ou venaient nos difficultés. Mais ça ne s'est pas passé tout à fait comme ça. Après 3 séances chez la psy, et une conclusion du tonnerre "sa va mieux, j'ai plus besoin d'y aller", ma compagne a cesser ce travail. Moi de mon coté, j'ai été suffisament obtus pour partir du principe que je ferais ce travail sur moi quand elle irait mieux et que je pourrais relacher la pression. Erreur. Je n'ai fait que m'enfoncer toujours plus dans une sorte de négation de mes problèmes propres, une projections des dits problèmes sur elle, car je n'arrivais pas à prendre conscience qu'ils venaient de moi (les miens en tout cas).

Et du coup, ce que je pensais jamais voir se produire, s'est prduit, elle m'a quitté. (violons, musique triste etc s'il vous plait). A l'heure actuelle du coup j'ai compris beaucoup de choses sur moi même, ou en tout cas j'ai jeté un regard neuf sur beaucoup de choses que j'ai dites ou faites. Je me suis rendu compte, j'ai pris conscience, que si mon cerveau est un grand hangard, les différents contextes sociaux ou intellectuels à l'intérieur, divisés en petites salles, et bien il faut accepter de dire, la sa pue. Car c'est seulement une fois acceptée l'idée que mauvaise odeur il y a que l'on peut chercher d'ou elle vient, trouver le chemin qu'elle emprunte pour empuantir l'air, et ensuite en trouver la source exacte, et voir à évacuer enfin cette source de nuisance. Car on peut nier les odeurs, ou mettre un parfum d'ambiance aussi longtemps que l'on veut, sa ne peut pas durer toujours. Un jours ou l'autre si on veut vivre dans un contexte sain, dans un air non vicié, il faut bien chercher la source des mauvaises odeurs pour la retirer et ne plus les subir.

En bref, tout ce méga blabla pour me forcer à mettre des mots sur une partie de ce que je ressent, pour meiux en prendre conscience, et puis peut-être pour obtenir des commentaires de certains, qui comprendront (ou pas) et qui pourront m'aider à me poser les bonnes questions, me rassurer quand je suis paumé, me secoué quand je suis ratatiné dans mon coin ou autre.

En tout cas, merci pour l'acceuil sur ce chouette forum, pour accepter de partager vos expériences, vos ressentis, vos émotions, vos douleurs et vos joies, car cela permet de se dire que l'on est pas tout seul à fonctionner comme ça, et que oui, malgré des expériences difficiles, on peut vivre mieux, vivre bien, le fait d'être un zèbre.

Donc un grand merci à tous, pour votre acceuil et tout et tout.Wink Smile 

shannow
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 26
Localisation : Pays des vaches et des pommes et du calandos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par igabiva le Dim 22 Sep 2013 - 11:21

Merci de ton témoignage, il me semble que tu as envie de te prendre en main, mais à ta façon, de manière douce, intelligemment quoi Smile 

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 331
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par Invité le Lun 23 Sep 2013 - 8:03

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum