Et si tout ça, c'était du flan?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 5 Sep 2013 - 12:10

Son test, il l'a passé où, et avec qui Beethoven ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7795
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par mrs doubtfull le Jeu 5 Sep 2013 - 12:12

X
Fusainposteur a écrit:Il me semble qu'il y a deux sens possibles, là.
Dire que "c'est du flan" au sens de: le phénomène douance n'existe pas, c'est une pure invention qui marche parce qu'elle flatte l'ego.
Ou dire que "c'est du flan" au sens où peu importe parce que ça ne dit rien de vraiment utile sur nous.
La 1 ère proposition correspond à ce que j'ai voulu dire.

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Invité le Jeu 5 Sep 2013 - 12:18

Oui, mais si je ne m'abuse, Suce-ces-p'tits-bleus serait plutôt du côté de la 2 ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 12:20

Harpo a écrit:Tu as des infos ou des liens sur ces expériences, Sélène-Nyx ?
  Je vais rechercher ...
 (Il me semble que j'avais lu ça, à travers des articles d'Ellen Winner, mais il y a à peu près deux ans de cela ...)

  Mais, je vais rechercher, car cette discussion m'intéresse ...

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 5 Sep 2013 - 12:54

Qu'elle flatte l'ego ou non, il faut bien admettre qu'il y a des personnes plus intelligentes que d'autres, après pour moi, c'est du flan. Mais ça me gêne pas plus que ça, j'aime bien le flan.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7795
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 12:56

Un article intéressant, justement, d'Ellen Winner, (il y a des liens ...) qui peut faire réfléchir sur ce sujet:
http://www.adulte-surdoue.org/2012/bibliotheque-2/surdoues-mythes-et-realites-ellen-winner/

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par discrete le Jeu 5 Sep 2013 - 13:23

Merci pour cet article Sélène-Nyx.
Une question à la cantonnade, relative à une partie de cet article : qqu'un sait-il comment s'explique le fait qu'un foetus soit plus ou moins exposé à la testostérone? Qu'est-ce qui fait varier le taux de testosterone dans le corps de la mère au moment de la grossesse?

Concernant la représentatitivité du QI, une psy spécialisée dans la douance m'avait elle-même informée qu'il y a actuellement bcp de questionnements chez les professionnels à propos de la pertinence des tests de QI pour identifier la douance. Elle m'avait recommandé de bien y réfléchir avant de me lancer dans ce genre d'investissement financier.
Je dois dire que j'ai d'ailleurs été très perplexe suite à mon test Wais iv. Je m'attendais à qque chose de plus pointu sur les capacités de raisonnement, de mise en relation des choses etc. Je m'attendais à d'autres types d'exercices je dois dire. Le sentiment que mon "intelligence" n'a été que partiellement évaluée. Mais je pense que ceci a déjà été largement discuté dans d'autres topics.

Enfin, je reviens donc sur ce qui a été dit plus haut. Je suis assez convaincue que nous n'en sommes encore qu'aux balbutiements de la neuropsychologie. Personnellement j'aurais aimé qu'on en soit plus loin (un frère surdoué en dépression profonde sans explication évidente). Et effectivement, tout un cortège de questions éthiques se poseront aussitôt que l'on aura progressé dans ce domaine. Cela fait un peu froid dans le dos non, quand on voit comment les états sont organisés à ce sujet (allez, un peu de poujadisme pour terminer Very Happy)

discrete
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 151
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 41
Localisation : 32 41 50 ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 16:25

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Son test, il l'a passé où, et avec qui Beethoven ?
  Laughing 
 Bonne question! En fait, (et je ré-emploie le conditionnel), il s'agirait d'une estimation, fabriquée à partir des récits d'historiens, sur son enfance, sa jeunesse etc ...  On y accorde le crédit qu'on veut ... Comme pour certaines "études" sur la douance ... Beethoven, de par ses origines (parents, et frères ou sœurs, "fous", il n'aurait pas pu participer à l'étude de Terman, il n'avait pas les critères. D'ailleurs,aujourd'hui, il y a de fortes chances pour qu'il ne naisse pas: 5ème enfant d'une famille de "malades" ... ) ... Et Bach, non plus n'aurait pas été sélectionné! ???
 
Spoiler:
Génie d'antan
Dans le volume II des Genetics studies Catherine Cox entreprend de calculer le QI de jeunesse d'hommes et de femmes éminents ayant vécus entre 1450 et 1850. Pour cela, elle réunit un maximum de données biographiques et les soumet à trois experts qui estiment à quel niveau de QI correspondent les performances intellectuelles indiquées à tel ou tel âge.
Disons le tout de suite : les chercheurs actuels ne prennent pas très au sérieux cette évaluation effectuée sur la base de souvenirs d'enfance de proche, parfois notés longtemps après.
Mais c'est amusant à lire.
Le champion du QI, avec 200, est l'économiste John Stuart Mill qui, à six ans, entreprenait d'écrire une Histoire de Rome, et à huit ans enseignait le latin.
Il est suivi par Goethe, puis par Leibniz.
Le premier français, qui arrive en 7e position, est Pascal avec un QI de 180 ; il est suivi de près par Voltaire.
La première femme arrive en 33e position : c'est Madame de Staël. La lanterne rouge est Masséna, général de Napoléon, précédé par Vauban, La Fontaine, Cervantès et le marin anglais Francis Drake.
Avec leur QI entre 100 et 110, aucun d'entre eux n'aurait été retenu par Terman dans son étude des genres... Non plus que Bach, Velázquez ou Molière.
De Vinci, Beethoven et Napoléon, qui se situent à la limite, auraient peut-être bénéficié d'une mesure de faveur...
   
Mieux vaut en rire, en effet!

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 16:30

Zut, j'ai oublié le lien:
http://www.scienceshumaines.com/des-enfants-surdoues-70-ans-apres_fr_10203.html

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par mrs doubtfull le Jeu 5 Sep 2013 - 16:33

discrete a écrit:Merci pour cet article Sélène-Nyx.
Une question à la cantonnade, relative à une partie de cet article : qqu'un sait-il comment s'explique le fait qu'un foetus soit plus ou moins exposé à la testostérone? Qu'est-ce qui fait varier le taux de testosterone dans le corps de la mère au moment de la grossesse?



Donc, si je comprends bien, un autre signe indiscutable pour reconnaître un(e) surdouée, c'est de regarder si il/ elle est très poilu(e). 
C'est dommage pour les filles. 
J'ajouterais que je m'épile la moustache, ça compte?
scratch

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 16:47

Laughing 
Remarque, on avait fait la même remarque sur un "nouveau traitement" pour la sclérose en plaques, à base de testostérone:
http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-sclerose-plaques-traiter-testosterone-44736/

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par mrs doubtfull le Jeu 5 Sep 2013 - 17:05

Je viens d'essayer de trouver des infos sur le net au sujet de l'exposition prénatale à la testostérone, je n'ai  rien trouvé de très intéressant sinon une corrélation entre exposition à la testostérone et empathie: plus l'exposition est forte, moins il y aurait d'empathie.
Les fœtus mâles étant naturellement plus exposés, cela pourrait expliquer la plus forte empathie attribuée aux femmes.

Par contre, je n'ai rien trouvé de plus sur le lien avec le surdon.

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Invité le Jeu 5 Sep 2013 - 18:02

mrs doubtfull a écrit: Peut- être que je subis aussi un effet de trop plein! A force de ne penser qu'à ça, je sature et me dis que ça n'existe pas? Pas le moral en tous cas!
Pardonnez-moi de réagir de manière éparse...

Mais oui, je pense aussi que la saturation n'est pas étrangère à nos sensations.
J'aimerais que nous réfléchissions à l'impact que peut avoir sur nous la fréquentation de ce forum.

A lire les parcours difficiles, à découvrir les contributions sublimes des uns et des autres, bref... à basculer dans un nouveau référentiel (ce qui n'est vraiment pas rien !), douter me semble finalement naturel.

Je reprends une nouvelle fois la phrase de Siamoi93 :
siamois93 a écrit:C'EST UN FAIT. Ça existe, ce n'est pas une maladie, fi des «faut que tu te calmes» etc qui ne sont qu'un déni de notre réalité et de notre hypersensibilité que l'on doit apprivoiser soit, mais point museler.
Avant mes tests, j'ai eu affaire à deux coachs (probablement deux surdoués qui s'ignorent... au moins l'un, j'en ai la certitude).
Eh bien ces deux hommes, dont j'imaginais qu'ils auraient une écoute sérieuse et bienveillante, sont ceux qui ont eu les comportements les plus cons !
Invoquant le QE et non pas le QI. Arguant du fait que chaque époque a sa manière d'appréhender les choses...

Leur déni manifeste presque violent m'a scotchée-là, sur place !
Je ne me suis pas fait priée pour les renvoyer à leurs propres interrogations !
Je ne sais pas où ils en sont depuis...

NON ce n'est pas un effet de mode.
Cela ne signifie pas pour autant qu'il ne faille pas être prudent.

Il serait vraiment intéressant de travailler sur le terme même de "surdoué" et de voir comment le "phénomène" est traité dans d'autres pays.
J'ai acheté deux bouquins en allemand. J'en rendrai compte sur un fil spécifique dès que ce sera possible.

Et j'insiste pour renvoyer une nouvelle fois au travail initié par Mog.

mrs Doubtfull : BON COURAGE POUR TOUT !

Il nous faut agir sur le long terme...
Mais avec constance !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Harpo le Jeu 5 Sep 2013 - 18:49

Sélène-Nyx a écrit:  Un article intéressant, justement, d'Ellen Winner, (il y a des liens ...) qui peut faire réfléchir sur ce sujet:
 http://www.adulte-surdoue.org/2012/bibliotheque-2/surdoues-mythes-et-realites-ellen-winner/
J'aime bien les six points qui concluent l'article :

- les aptitudes peuvent coexister indépendamment les unes des autres. Oui, cela me semble évident. Même s'il ne faut négliger les phénomènes d'inhibition.

- avoir un QI élevé n'explique pas un don exceptionnel dans des domaines non academiques je ne sais pas trop ce qui est contenu dans ces domaines non académiques ? Le tricot ? Le football ? La mécanique ? Bon, je déconne, je lit bien que ce dont parle l'article c'est des dons artistiques.

- le cerveau des surdoués présente des caractéristiques atypiques apparemment, je ne sais pas trop où nous en sommes aujourd'hui sur ce sujet ?

- le milieu familial joue un rôle plus important dans le développement des dons que le milieu scolaire je suis persuadé de cela depuis longtemps, même si il est probable que pour certains, issus d'un milieu familial moins aisé, plus rustique, l'école ait joué un rôle énorme. Il me semble que ce rôle dans le développement est aussi fort positivement que négativement, selon les cas.

- à l'instar d'un handicap, être surdoué peut conduire à l'inadaptation et à l'isolement social ça, c'est aujourd'hui une évidence pour quasiment tout le monde ici j'imagine.

- ce sont les traits de personnalité qui détermineront le devenir à l'âge adulte plutôt que le niveau d'aptitude oui, absolument d'accord avec cela ! Ces traits de personnalité n'étant pas totalement déconnectés de l'environnement familial le plus proche.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 5 Sep 2013 - 18:50

Il n'y a pas de problème avec les personnes qui ont une sensibilité, une curiosité pour le sujet. Après, pour ceux qui se bouchent les yeux, les oreilles et la cervelle, c'est plus compliqué.
Ce qui me dérange, ce sont toutes les formes de prosélytisme.
Je ne veux pas qu'on me force à m'adapter aux autres, ni que les autres soient forcés à s'adapter à moi.
Je mets beaucoup d'eau dans mon vin, et ça me fait mal parce que c'est du bon, mais c'est la seule solution que j'ai trouvé pour pouvoir trinquer avec les autres.
Sinon quand je veux apprécier du bon vin comme il se doit, je picole seul.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7795
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 19:36

mrs doubtfull a écrit:Je viens d'essayer de trouver des infos sur le net au sujet de l'exposition prénatale à la testostérone, je n'ai  rien trouvé de très intéressant sinon une corrélation entre exposition à la testostérone et empathie: plus l'exposition est forte, moins il y aurait d'empathie.
Les fœtus mâles étant naturellement plus exposés, cela pourrait expliquer la plus forte empathie attribuée aux femmes.
Et la testostérone fœtale aurait un rapport avec l'autisme .. (c'est peut-être de ce côté, qu'il faut chercher ...)
http://www.edukeo.net/testosterone-ftale-a04533033.htm

Sinon, "testostérone et sur-don", on trouvera pas grand chose, je pense qu'il faudrait plutôt chercher le rapport avec les neurones, la myéline (qui protège les neurones) et le rôle de la testostérone sur nos cerveaux, les différentes zones concernées etc ...
(Perso, il y a deux ans, encore, j'ignorais que les femmes produisaient de la testostérone ...) Embarassed 

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par mrs doubtfull le Jeu 5 Sep 2013 - 21:20

Sélène-Nyx a écrit:
mrs doubtfull a écrit:Je viens d'essayer de trouver des infos sur le net au sujet de l'exposition prénatale à la testostérone, je n'ai  rien trouvé de très intéressant sinon une corrélation entre exposition à la testostérone et empathie: plus l'exposition est forte, moins il y aurait d'empathie.
Les fœtus mâles étant naturellement plus exposés, cela pourrait expliquer la plus forte empathie attribuée aux femmes.
   Et la testostérone fœtale aurait un rapport avec l'autisme .. (c'est peut-être de ce côté, qu'il faut chercher ...)
 http://www.edukeo.net/testosterone-ftale-a04533033.htm

   Sinon, "testostérone et sur-don", on trouvera pas grand chose, je pense qu'il faudrait plutôt chercher le rapport avec les neurones, la myéline (qui protège les neurones) et le rôle de la testostérone sur nos cerveaux, les différentes zones concernées etc ...
 (Perso, il y a deux ans, encore,  j'ignorais que les femmes produisaient de la testostérone ...)  :oops: 
J’étais tombée sur cet article tout à l'heure, et je ne félicite pas le traducteur, c'est incompréhensible! (dès le 2 ème paragraphe). Et il parle de fœtus masculins .
Il y a un truc qui ne me parait pas logique dans ce que j'ai lu:
exposition à la testostérone => diminution de l'empathie
mais aussi : " " " " " => plus de myéline qui favoriserait la transmission de l'influx nerveux.
" " " " " => augmentation de l'agressivité

Je trouve que les effets ne vont pas dans le même sens...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par 214782 le Jeu 5 Sep 2013 - 21:26

Bonsoir,

on en meurt mrs, c'est sérieux

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par mrs doubtfull le Jeu 5 Sep 2013 - 21:27

???

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Jeu 5 Sep 2013 - 23:30

mrs doubtfull a écrit:
J’étais tombée sur cet article tout à l'heure, et je ne félicite pas le traducteur, c'est incompréhensible! (dès le 2 ème paragraphe). Et il parle de fœtus masculins .
Il y a un truc qui ne me parait pas logique dans ce que j'ai lu:
                                   exposition à la testostérone => diminution de l'empathie
mais aussi   :                    "        "        "      "        "  => plus de myéline qui favoriserait la transmission de l'influx nerveux.
                                    "         "        "      "        "  => augmentation de l'agressivité

Je trouve que les effets ne vont pas dans le même sens...
Oui, pas très clair ...
(J'essaierai de retrouver l'original)
Par contre, il y a des expériences sur la testostérone et la SEP, en France: et le but, c'est la réparation de la myéline, ce qui permettra la reconduction nerveuse ...
http://www.handicapinfos.com/informer/sclerose-plaques-hormones-masculines-traitement-avenir_27386.htm

A vrai dire, en dehors de la SEP (puisque j'en suis atteinte), je n'ai pas trop d'infos médicales ...

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Ven 6 Sep 2013 - 0:08

Certaines zones du cerveau, lésées, compensent-elles? C'est ce qu'on appelle la plasticité neuronale:
 Sur Wikipédia:
 
Spoiler:
C’est la malléabilité du cerveau, sa capacité d’adaptation vis-à-vis d’une situation qui requière de la flexibilité. Depuis la fin des années 1960, la plasticité neuronale est un fait reconnu par la communauté scientifique. Elle s’exprime par la capacité du cerveau de créer, défaire ou réorganiser les réseaux de neurones et les connexions de ces neurones. Ainsi, la plasticité neuronale est présente tout au long de la vie, avec un pic d’efficacité pendant le développement suite à l’apprentissage, puis toujours possible mais moins fortement avec l’adulte
Elle est opérante avec l’expérience, dans l’apprentissage par exemple qui va faire des renforcements de réseaux et de connexions, mais aussi lors de lésions sur le corps ou directement dans le cerveau
 Genre "vases communicants"

Je me souviens d’une petite discussion avec mon instituteur …

C’était en classe de CM2, en cours de Maths. Il me faisait remarquer que j’avais la « bosse » des maths, mais que j’avais plein de « creux » à côté,  ce, en rigolant, bien sur … Et, comme j’étais une gamine intrépide, qui posait toujours des questions, je lui ai demandé comment il expliquait ça, car nos cerveaux, du moins, je le pensais, étaient pareils pour tout le monde … Et là, il s’est lancé dans des explications sur le cerveau, les neurones, etc … qui ne m’intéressaient pas. Mais, à un moment (et toujours en riant), il s’est tourné vers moi, et m’a dit que mon cerveau fonctionnait comme une « sinusoïde » (première fois que j’entendais ce mot : alors « qu’est-ce qu’une sinusoïde, monsieur" ??? Etc … etc.. ) , et il a fait un dessin au tableau, représentant une courbe avec des hauts et des bas, dont un « dôme" plus haut pour représenter « ma bosse des maths », (il n’a pas fait de « pic », car cela l’aurait obligé à faire un « creux d’une profondeur abyssale (encore un nouveau mot) » et, à part mon manque crucial de don pour le rangement, il ne voyait pas bien ce qui aurait pu correspondre à un tel « creux » …
 .... Pour clore la conversation, il a attrapé mon bureau et a fichu tout mon bazar par terre pour m’obliger à le ranger, ce qui m’a privée de récré (et pourtant, j’avais une revanche à prendre à « la  balle au prisonnier » ….)

   Aujourd’hui, cette histoire de sinusoïde m’interpelle, car, en fait, je pense que si certaines zones de notre cerveau sont « sur »-développées, c’est probablement au détriment d’autres zones …. (Et vis-versa).

 Il y a cette histoire, aussi, qui me confine dans cette pensée ;
   http://www.gizmodo.fr/2013/02/21/cerveau-musique.html

  j’avais lu, il y a peu, une histoire similaire, mais le jeune homme qui avait fait un AVC s’était mis à jouer un air qu’il avait déjà entendu avant, sur un piano, qui se trouvait chez des amis (je crois), or, il n’avait jamais joué de piano, ni d’autres instruments, avant son AVC. Et je ne pense pas qu’il s’agisse de la même personne … Donc, des lésions dans certaines zones du cerveau pourraient être « compensées ».  Possible ???
(Ce qui serait intéressant, c’est de mesurer le QI, avant, et, après un trauma … Hummm, des cobayes???)

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Invité le Ven 6 Sep 2013 - 0:35

Il est bon de rappeler que le cerveau ce n'est pas un ensemble de compartiments avec chacun une spécificité sans aucune communication... Certaines zones sont effectivement plus stimulées que d'autres en fonction de la tache à effectuer mais si je me rappel bien ce que j'ai lu, un "surdoué" active beaucoup plus de zones et a plus de communications entre chaque zone. De plus il y a une corrélation très forte entre le QI et le volume de la boite crânienne ce qui met de côté le fait que certaines parties "mangent" d'autres parties afin de se sur-développer. C'est aussi une particularité au niveau des neurones qui normalement changent vers 7 - 11 ans, processus qui intervient bien plus tard chez les "surdoués".

Pour ce qui est de la mesure du QI post-trauma, c'est assez fréquent pour certains traumatismes affectant le cerveau afin de savoir si quelque chose est endommagé et si oui quoi.

Il faut pas tout rejeter sur le QI et nos cerveaux exceptionnels (humour), nous avons comme tout le monde des défauts qui n'ont rien à voir avec notre capacité a nous souvenir de 10 chiffres que l'on vient de nous lire... Le QI constitue une infime partie d'un individu et je le rappel est uniquement un outil de diagnostique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par ychine le Ven 6 Sep 2013 - 2:16

l'intelligence se répartit selon une courbe de Gauss
donc 49 % des enfants ont une intelligence supérieure à la moyenne et 49 % un intelligence inférieure à la moyenne

ychine
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 988
Date d'inscription : 23/11/2012
Localisation : sur une petite planète bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Sélène-Nyx le Ven 6 Sep 2013 - 6:46

Darth frittefolle a écrit: De plus il y a une corrélation très forte entre le QI et le volume de la boite crânienne ce qui met de côté le fait que certaines parties "mangent" d'autres parties afin de se sur-développer. C'est aussi une particularité au niveau des neurones qui normalement changent vers 7 - 11 ans, processus qui intervient bien plus tard chez les "surdoués".
.
Ce n'est pas exactement ce que j'ai voulu dire: "certaines parties ..." ne mangent pas d'autres parties, pour se développer! Mais si une zone du cerveau se trouve lésée, d'autres semblent "compenser"! C'est un peu comme une personne aveugle, dont un autre sens se développe, par exemple, les musiciens qui n'ont plus l'usage de la vue, mais ont une ouïe très fine, etc ...

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par igabiva le Ven 6 Sep 2013 - 11:12

mrs doubtfull a écrit:Bonjour...
(...)
J'ai repéré plusieurs enfants très jeunes ( je suis PE en maternelle) qui se sont avérés être aussi surdoués, ainsi que des enfants de proches. Et pas mal d'enfants d' instits! 
A se demander si il n'existe pas un lien direct entre fils / fille de profs et surdon!
(...)
Hier, j'ai encore eu une discussion désastreuse avec une collègue qui nie le surdon, à moins que le surdoué ne présente un profil exemplaire d' excellence, tant scolaire que professionnel, ou artistique etc...
Pour elle, les psys du privé détectent nombre de surdoués pour faire plaisir à des parents qui se rengorgent, et bien sur, au prix des bilans, pour une raison purement commerciale.
(...)
Pas le moral en tous cas!
Bonjour,
Je reprends ton premier post. Sur la question globale, pas d'avis particulier pour le moment. Mais sur deux points que j'ai recopiés plus haut, il me semble intéressant de partir des faits :
- Dès lors que tu établis une norme il est un fait avéré statistiquement que le parcours scolaire des enfants d'enseignants est le plus réussi, si l'on choisit comme norme (discutable, j'en conviens, mais c'est peut-être un débat parallèle) le taux de redoublement, le taux d'obtention du bac, la poursuite d'études, etc. Sur ce plan ces enfants rejoignent et dépassent les enfants de cadre, en moyenne. Les explications à ce phénomène existent ; elles sont intéressantes, mais je signale simplement qu'à tort ou à raison elles excluent tout paramètre génétique ou biologique, qui est globalement un tabou dans les milieux intellectuels liés aux science sociales (à tort ou à raison, je m'empresse de le dire). Cela amène aussi à la question : "surdon" ou "simplement" exploitation optimale des ressources socio-culturelles pour répondre aux attentes de l'école ?
- Les propos tenus par l'entourage personnel ou professionnel n'engagent que leur auteur, sauf à partir du moment où ils s'appuient sur des faits ou du moins des arguments. Quand ta collègue "nie le surdon", elle a peut-être raison : mais elle élabore sa pensée de quelle manière ? Discours d'autorité ? Incantation ? Récitation irréfléchie du dogme ? (redoutable en particulier dans l’Éducation Nationale, même si je suis sûr d'en être victime moi-même) Ou bien au contraire est-elle capable de répondre à cette simple question : "sur quels éléments fondes-tu cette affirmation et quels éléments t'amèneraient à la reconsidérer ?". Cette "simple question", j'invite tout le monde à la poser dans tous les domaines, à supposer qu'on soit prêt à essuyer rebuffades, mauvaise foi et ostracisme (ça fait beaucoup).

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 331
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si tout ça, c'était du flan?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum