Fil de la MAZ

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 0:36


C'est gratuit et il y a des artistes sympas à écouter. Je n'y connais pas grand chose en Jazz mais j'ai vu le 21/07 21h30 un duo dont j'ai un joli disque.

Si des gens s'y connaissent un peu, pour ne pas passer à côté de quelqu'un d'intéressant, merci de le signaler ici.

A vous y croiser !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2014 - 17:44


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Bliss le Dim 17 Aoû 2014 - 17:54

:


Dernière édition par & le Jeu 1 Oct 2015 - 20:21, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Woban le Mer 17 Sep 2014 - 2:27

Eh Beh

Je note quand même qu'y en a qui ont pas chômé cet été pirat

Woban
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 48
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 26 Sep 2014 - 20:27

Je viens de m'entretenir avec Ours, à l'instant...
Ours est un super chouette type flower

Et à notre époque il n'y en a presque plus !
Foi d'animal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 9:05

Les compliments.... je n'y suis pas trop habitué ou bien je ne sais pas commentes recevoir. Enfin, ..... Enfin comme tout le monde quoi.
Du coup j'en ai la truffe toute rose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Nevermind13 le Lun 6 Oct 2014 - 11:14

un ptit coucou au passage pour l'Ours Smile

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Lun 6 Oct 2014 - 11:53

Et des bises à toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 31 Oct 2014 - 16:44

Il n'aurait pas été convenable que j'en fisse un MP.
N'ayant plus de fil que celui d'une maison qui ne l'accueillera probablement jamais, c'est là que je pose une nouvelle ultra courte qui résonne.

Pater Familias:
Un sursaut incontrôlable, une peur viscérale.
Il arrive. Son pas résonne, comme chaque soir, dans l'escalier de l'immeuble. Ce pas reconnaissable entre tous, ce pas terrifiant.

Éviter de paniquer. Ressortir la tête des épaules où elle s'est enfoncée dans un réflexe de protection. Sourire. Un effort encore. Allez : c'est mieux. Il faut avoir l'air vraiment détendue.

Un dernier regard circulaire, précipitamment, pour s'assurer que tout est en ordre. Il aime l'ordre. Il suffit parfois d'un objet mal positionné pour déchaîner la tempête. Bien. Chaque chose est à sa place.

Les enfants sont calmes. Forcément. Ils savent à partir de quelle heure ils doivent éteindre leurs rires, leurs courses, et être à l'affût. Chacun devant son petit bureau, des enfants studieux et bien sages, comme il les aime.

Les pas s'arrêtent devant la porte. Un absurde espoir. S'il faisait demi-tour ? Mais non. Il fait chaque soir cette petite halte devant le paillasson, par raffinement de cruauté peut-être. Et puis il entre.

Le premier regard décide de l'enfer ou du sursis.

Ce soir, il a le sourire. Ne pas paraître soulagée. Accepter le baiser sur le front avec sérénité. Trop d'enthousiasme et c'est la catastrophe. Pas assez et c'est aussi la catastrophe. Trouver le ton juste pour dire « Bonsoir, tu as passé une bonne journée ? » Là aussi, danger. Cette question ne se pose que lorsque tous les indicateurs le permettent. Sinon...

Il est très détendu, ce soir. Il raconte même quelques anecdotes sur ce crétin de R., cet abruti de V. Puis il demande où sont les gosses.
La bonne réponse est : ils font leurs devoirs. Surtout pas : ils font leurs devoirs, je crois. Montrer que tout est réglé comme il l'aime, comme il l'exige.

Il se dirige vers la chambre des enfants. Souffle suspendu. Prière muette. La tension qui émane des enfants est palpable à travers les murs. Pas ce soir encore, mon Dieu. S'il vous plait, s'il vous plait.

Il les a trouvés comme il convenait : le dos droit, les jambes parallèles sous leur bureau. Le cahier méticuleusement tenu, la trousse fermée. Bonsoir, Papa. Oui, je révise mon contrôle de grammaire. Oui, Papa, aussi bien que la dernière fois. Merci, Papa.

Deuxième épreuve réussie. Vite, filer en cuisine, ne pas avoir l'air de guetter son retour. Bruits dans le salon. Il s'installe dans son fauteuil. La télécommande en main, il zappe. Pourvu que... Oui, il est à l'heure pour son émission. Ouvrir le frigo, sortir une bouteille, la décapsuler d'une main fébrile. Le délai d'attente doit être réduit au minimum. Il appelle. Trois secondes plus tard, il a la boisson en main et exprime sa satisfaction d'une petite tape. Tu vois, quand tu veux.

De retour en cuisine, s'affairer au dîner. C'est lui qui a décidé du menu, au début de la semaine. Rater le plat choisi relève de l'insulte et mérite une correction. Manger bruyamment ou agiter les pieds sous la table est aussi sévèrement sanctionné. Aussi le repas se déroule-t-il dans le plus grand calme. Ou du moins avec la plus grande prudence. Ne pas avoir l'air fière d'avoir réussi à cuisiner cette spécialité compliquée. C'est normal. C'est le travail demandé, en contrepartie du gîte, du couvert et de la sécurité. La sécurité !

Les enfants débarrassent prestement, efficacement, dans des gestes ritualisés et craintifs. Attaquer la vaisselle, mais sans éclaboussures ni bruits intempestifs. Il a besoin de calme, à cette heure-ci, après une journée de travail à nourrir trois bouches inutiles, tu entends : inutiles.

Il est retourné devant le poste.

Les enfants sont lavés, couchés en silence. Chuchotements.
Plus que cette nuit, Maman.
Attention. Tais-toi, tais-toi.

Nouvelle bière. Pourvu que son équipe gagne.
Elle a gagné.

Il est couché, maintenant, de son côté du lit, et ronfle légèrement.
S'astreindre à rester immobile, le plus possible. Mais ne pas devoir peser ses mots, mesurer ses gestes, retenir sa respiration, évaluer les risques, c'est déjà du repos.

Tourner lentement la tête vers le visage jadis adoré. Retenir un sanglot de larmes sèches.

Encore une journée écoulée. Il ne s'est rien passé cette fois.

Et si ?
Non. La décision est prise.

Demain, le foyer les attend en début d'après-midi. L'assistante sociale passera à neuf heures, après son départ, et les mettra au train.
Ensuite, ce sera fini.

Tout ce qu'elle espère, c'est qu'il ne les retrouvera jamais.

Ce site est très riche, n'hésitez pas : http://short-edition.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 0:45

Spoiler:
Une fois avec mon petit frère, en se courant l'un après l'autre, nous avons fait tombé la télé. Ça l'a cassé.
C'était la veille de Noel...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014 - 15:21

Conserver un fil de présentation après quasiment 3 ans de forum.... c'est un peu "nul".
Le problème est que j'ai toujours envie de publier. Semer au vents des idées, des émotions, des indignations ou des regrets, ..., il me semble que je n'en aurai jamais fini
Demander la fermeture de mon fil entraine l'absence de lieu où m'exprimer et recevoir votre expression, sauf à en ouvrir un autre.... ou à utiliser ce fil "régional".
Utiliser cette section du forum est un peu à "contre-sens", quoiqu'en fait, ce lieu numérique correspond à un lieu physique, celui que j'habite.

Alors, je vais donc réactiver ce fil et ... on verra bien.

La roue tourne !
Avec un peu de chance, dans 16 jours les fêtes seront passées.
D'ici là, serrons les dents.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Mag le Mer 17 Déc 2014 - 15:50

Pété de rire ou ouvrons les dans un rire imprévu Long hug

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014 - 17:40

Pas de sable, non, des roches je crois
Elles restent en équilibre dans ma tête, j’y suis perchée pour une photo sans fin
Prise par habitude, lorsque l’amour se dégrade aux entournures
Un sourire machinal, croquant au passage les senteurs d’une solitude tapie
Marche débutante de l’agonie de ce couple, les pierres resteront, elles.
Flou de leurs contours, rondes comme les galets de Mentons en face de notre hôtel Westminster ?
Que de liens n’avons-nous pas eu, petits bolducs roulés sur le cadeau de l’existence ?
Que de peines enfouies en moi, pensais-je les jeter au pied des vagues d’Étretat ?
J’entends la musique du vent d’automne jouer son pipeau de contes,
celle que tous les amoureux
Les gestes en éraflure, le sang glacé par les battements d’aile des mouettes
Le cœur devenu brutal mais ne voulant l’admettre
Appareil photo de guerre, suivant au flot glacé ce chant, petits rats,
Dansent
danse mortelle de l’amour.

p.37



Mais qu’est-ce donc, être heureux ?
Profiter lorsque le jour se lève
de l’écharpe rose de la montagne
danser sur la pointe du son de cloche du matin
cueillir le roulis du vent sur l’échine de la feuille
regarder l’autre et ne plus penser à ses cicatrices
être bien

p.52

Rosemay Nivard,  Le voyage en Normandie


et aussi :

http://pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/2012/05/un-jour-un-po%C3%A8me-laveuse-de-rosemay-nivard.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014 - 20:10

bounce Very Happy


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014 - 21:23

Lors d'un récent voyage à Paris, j'ai voyagé dans un Bombardier-Canadair régional Jet 1000. Comme une Caravelle moderne, finalement, mais en moins bruyant !
En fait, depuis le TGV, ma fréquentation de l'avion était devenu rare. Mais, l'avion, c'est complètement magique. Magique parce qu'évidemment, cela ne peut voler..., magique parce que c'est un assemblage de sous ensembles dont les MTBF croisés ne peuvent que montrer que cela va tomber en panne, magique parce que.... et pourtant cela vole.
Au retour, durant l'embarquement j'étais placé du côté de l'allée, en début d'allée, avec vue sur le poste de pilotage. L'hôtesse a repéré mes coups d’œil, elle s'est ostensiblement poussée pour me laisser en voir le plus possible avec un grand sourire. Sympas, les écrans, les cadrans simulés, ...
En juin, je serai au Bourget, ce WE, je prendrai mes places de TGV (...) et en janvier de salon et de tribune pour les démonstrations en vol.

Il y a 3 ou 4 ans, à basse altitude, l'A380 était passé à Hyères... le voilà en démo au dernier salon !!!!
A gros avion, gros son... le commentaire audio est un peu superflu. Peut-être une des pièces pour violoncelle solo de Bach, la première, à cause de ses tensions et ses reprises comme des cabrages (je ne sais pas si c'est le bon mot) et des reprises de portance.

"Lancer le son et fermer celui de la démo en vol, c'est l'idée."




Et un poste de pilotage :



Allez, à peine plus complexe que le Canadair....


Dernière édition par Ours le Jeu 18 Déc 2014 - 8:49, édité 10 fois (Raison : Complément)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2014 - 6:23



Paroles:
Yesterday Yes a day
Like any day
Alone again for every day
Seemed the same sad way
To pass the day
The sun went down without me
Suddenly someone else
Has touched my shadow
He said: Hello

Yesterday Yes a day
Like any day
Alone again for every day
Seemed the same sad way
He tried to say
What did you do without me
Why are you crying alone
On your shadow
He said: I know

Yesterday Yes a day
Like any day
Alone again for every day
Seemed the same sad way
To pass the day
The sun went down without you
Falling me in his arms
I become a shadow
He said: Let's go

Yesterday Yes a day
Like any day
Alone again for every day
Seemed the same sad way
To pass the day
Living my life without him
Don't let him go away
He's found my shadow
Don't let him go

Yesterday Yes a day
But today
No I don't care
If others say
It's the same sad way
To pass the day
Cause they all live without it
Without making love
In the shadows
Today : I know

Entendu ce matin sur France Culture. La sachant souffrante.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2014 - 19:19

Au revoir (snif) Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014 - 6:31



On pourra dire :
- Ah, merde, le con, il l'a fait ! "Les cons, cela ose tout, c'est même à cela qu'on les reconnait" - Michel Audiard


Dernière édition par Ours le Ven 19 Déc 2014 - 10:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014 - 6:33

...erreur de manipulation...


Dernière édition par Ours le Ven 19 Déc 2014 - 10:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par colargolle le Ven 19 Déc 2014 - 8:52

Ah merde, le con, il l'a fait !

study

colargolle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 42
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014 - 10:27

Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Dim 4 Jan 2015 - 21:01

Une pensée, comme ça, en passant dans le coin Very Happy


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Jeu 8 Jan 2015 - 9:46


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Jeu 8 Jan 2015 - 18:35


Texte de l'affiche placardée dans chacun des points de vente de l'Entreprise pour laquelle je travaille.

Et texte du discours lu par le PDG avant la minute de silence à 11h55 :


Les fondements de notre République ont été ébranlés par la plus sauvage
des barbaries.
Au lendemain de cette effroyable tragédie, nous devons affirmer avec forces nos convictions.
La France demeurera à jamais la terre de la Liberté, de la tolérance et de la Fraternité.
Parce ce que des millions de femmes et d’hommes l’ont payé de leur vie au fil des générations, il appartient à chacun d’entre nous, en son âme et conscience de porter ces valeurs à tous les niveaux de la société et de soutenir par tous les moyens, la Liberté d’expression sous toutes ses formes.
Chacun a le droit de pratiquer librement sa religion ou de pratiquer toute autre forme de spiritualité car chacun peut jouir de sa liberté de conscience.
Aujourd’hui la solidarité Nationale et internationale s’exprime avec vigueur.
Nous pouvons en être fiers.
Nous pouvons être fiers d’être les héritiers de la Liberté,
Fiers d’être CHARLIE

Charliemagne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Invité le Sam 10 Jan 2015 - 13:31

6mn de poésie, naïve et fleur bleue, en animation noir et blanc à télécharger en mp4 :



pour télécharger le fichier en mp4 : http://dl.free.fr/bcfMQabmQ

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de la MAZ

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum