Pas de tabou... mais plein de questions

Aller en bas

Pas de tabou... mais plein de questions Empty Pas de tabou... mais plein de questions

Message par Aethos le Mer 28 Aoû 2013 - 16:21

Voilà, cela fait un moment que je ne suis aps repasser vous voir... et évidemment je reviens avec foulitude de questions concernant le couple et votre manière de vivre votre sexualité... au sein de celui-ci s'entend (pour ceux qui sont concernés)

Je ne voulais pas poster ceci dans sujet tabous car ce n'est pas strictement sexuel, quoique...

Enfin laissez-moi vous introduire le sujet:

Y a les sentiments...y a le sexe. Les premiers seraient l'expression de plein de choses situées entre le subconscient, l'inconscient, la méta conscience, la métacognition, l'ignorance et l'espoir... l'autre... l'expression somme toute relativement naturelle de pulsions censée garantir la pérennité de notre espèce. A priori donc, rien à voir. L'un pouvant parfaitement se concevoir sans les autres, ce qui, intuitivement, semble être de plus en plus le cas de notre société post-moderne ou de nombreux tabous semblent être tombés.

Dans le cadre d'un couple (tout ce qu'il y a de plus classique dans le sens normé de notre belle civilisation occidentalo-chrétienne) il semble normal d'envisager vivre l'un avec les autres. Or ce qui me frappe de plus en plus c'est qu'effectivement, le sexe ce conçois presque plus aisément sans s’embarrasser de quoi que ce soit d'autre que de mécanique.
En ce qui me concerne, j'ai définitivement vraiment du mal, non à envisager l'un sans l'autre, mais je sais par expérience que s'il n'y a pas d'amour, ben c'est bien....mais peut mieux faire. Alors que dans le cas contraire je me retrouve transporter ailleurs, et partout... ce qui entraîne de fait une attirance assez systématique pour ma compagne et pas les autres, que je n'aime pas.... enfin pas de la même manière. De fait ce sont ces même sentiments qui sont à l'origine même du désir.

Et comme quand j'aime je désire, j'ai du mal à envisager que l'on puisse aimer sans désirer. De plus je ne vois pas l'intérêt d'être en couple si c'est sans désir. Il y a de l'amalgame, je sais bien mais... En effet, à mon sens et à mon sens exclusivement , je ne voudrais pas en faire une généralité, la preuve de mon amour est en partie le désir que j'ai pour l'autre que j'aime et avec qui je souhaite faire ma vie... mais faire ma vie en ayant du désir et un partage charnel aussi.

Mes questions:
- Suis-je le seul à penser que justement aimer c'est désirer l'autre et que lui (je ne parle pas d'attirance physique qui pourrait légitiment avoir lieu hors couple mais cela se gère assez simplement à mon sens... je ne file pas mon corps à tort et à travers... question d'hygiène ;-) et je ne le veux qu'à une personne.
- Suis-je le seul à se sentir un peu mal aimé quand l'être aimé n'a pas de désir? Et part mal aimé je pense repoussant, pas aimé tel quel, pas suffisant...
- Suis-je le seul enfin à pouvoir concevoir assez simplement que l'amour rend l'autre beau, malgré ses défauts formels et que ceux-ci disparaissent sous tant d'amour....

Bref faut-il du sexe pour se sentir aimé et aimer en couple.... avec pléthores de sentiment en assaisonnement et en accompagnement? PArce que moi le sexe je trouve cela chouette... mais de plus en plus cela me parait loin de moi... malgré des investissements colossaux en changement et effort... bref... je sais po... je dois renoncer à cela ? Ou a-t-on le droit de se poser ces questions? lol...
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Pas de tabou... mais plein de questions Empty Re: Pas de tabou... mais plein de questions

Message par godrod le Mer 28 Aoû 2013 - 17:53

Q1:Non tu n'est pas le seul je ressent la même chose, même après notre rupture avoir une relation sexuel avec quelqu'un d'autre me met dans une position incofortable (sans jeu de mot lol) car j'ai l'impression de la tromper parce que je l'aime toujours.

Q2:oui personnellement quand je n'avais pas de relation sexuel avec ma compagne pendant plus de 3 jours je me sentais mit a l'écart de sa vie et de son amour, je lui demandais sans arrêt (pendant ces périodes)si il y avait quelque chose qui n'allait pas. je pense que encore une fois dans le sens globale du mot "amour" tout est lié et encore plus chez les zèbres, car pour moi le sexe est la forme absolue de la preuve d'amour car c'est la seul qui relie l'âme, l'esprit, et le corps et comme nous le savons tous les zèbres on besoin d'énormément d'attention et que le sexe avec des sentiments est la preuve ultime d'attention.

Q3:Cet fois ci je ne suis qu'en partie d'accord avec toi, je m'explique, il est vrai que l'amour nous permets d'enterrer les défauts de l'autre ... En tout cas pour les gens normaux...
Car pour les zèbres cet une autre histoire, notre cerveau qui est en perpetuelle analyse nous pousse à décrypter le moindre geste, la moindre parole, et nous prenons conscience assez vite même parfois très vite des défauts de l'autre donc nous les voyons et certains préfèrent les ignorés. mais sais-tu ce qui le plus marrant, c'est que nous choisissons les personnes que l'on aime a cause de leurs défauts et non pour leurs qualités car ceux-ci, le reste n'est que du plus.  

voilà en espèrent que mon opinion t'as intéressé Smile

godrod

Messages : 12
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 28
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Pas de tabou... mais plein de questions Empty Re: Pas de tabou... mais plein de questions

Message par godrod le Mer 28 Aoû 2013 - 17:56

Oulaa!! Je viens de me relire et j'ai placé pas mal de "car" et pour la fin je voulais écrire "leurs qualités, le n'est que du plus" dsl pour ca ^^

godrod

Messages : 12
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 28
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum