Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:03

[quote="the buru"] Disons qu'il est possible (ca n'est qu'une hypothese) qu'il ai besoin de se valoriser en se donnant une sorte de "bon role" et qu'il ne puisse le faire qu’au dépend de qqn a ce moment précis.


Je ne comprends pas cette notion de "bon rôle" dans une relation d'amour. Il me le sortait tout le temps en disant que je l'avais "parce que tu es une femme" Suspect (et ce ne sont pas des anecdotes, c'était tous les jours comme ça, il n'y avait pas d'autre façon de fonctionner).


the buru a écrit: En fait, il parlait de lui comme d'un XXX (ses propres mots, qu'il balançait à chaque personne qui l'aimait y compris ses enfants). On l'aimait => il commençait à attaquer la personne en face jusqu'à la faire pleurer ou partir (si elle pouvait). Et après, il me sortait ce truc de : je te fais mal et ça rétablit la balance entre nous deux.
bhé oui...On est loin du PN qui ne ressent rien Smile
Mais au nom de ce ressenti négatif qui n'avait rien à voir avec l'amour qu'on lui envoyait (on envoie du positif et c'est perçu en négatif), il se permettait de faire énormément de mal (et encore, je n'ai jamais été autre que violentée et pas battue comme la précédente).

PS : The Buru, peux-tu déquotter mes exemples stp et les enlever maintenant que tu les as vus ? car je préfère que ça ne reste pas sur le forum (non pas pour les forumeurs mais pour une recherche internet qui permettrait de me retrouver). Merci Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Ven 30 Aoû 2013 - 14:17

Mais au nom de ce ressenti négatif qui n'avait rien à voir avec l'amour qu'on lui envoyait (on envoie du positif et c'est perçu en négatif), il se permettait de faire énormément de mal (et encore, je n'ai jamais été autre que violentée et pas battue comme la précédente).

En PNL on dit que "le sens de notre message c'est ce qu'en comprend l'interlocuteur indépendamment de notre intention de départ".

En soit ce qu'on envoie c'est neutre...Nous on le connote positivement (l'enfer est pavé de bonnes intentions...) et l'autre le range dans sa carte du monde la ou sa semble lui convenir...Ce qui peut etre très loin de ce qu'on avait imaginé...Dur dur...

PS : The Buru, peux-tu déquotter mes exemples stp et les enlever maintenant que tu les as vus ? car je préfère que ça ne reste pas sur le forum (non pas pour les forumeurs mais pour une recherche internet qui permettrait de me retrouver). Merci Smile Comme ca? Ou que je les vire carrément?Que craint tu exactement?

Merci pour ta démonstration.
Qu'est ce que ca te fait? Est ce que tu es d'accord? Comment c'est pour toi cette démonstration?

the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Fata Morgana le Ven 30 Aoû 2013 - 14:17

Perso, je suis un enfant-martyr. Ce qui est le plus saillant dans la relation qui se nouait entre mes tuteurs et moi, c'est que je devais absolument être autrement tout le temps pour qu'un amour soit envisageable. (Toutefois aucun effort dans ce sens de ma part n'était récompensé). Je devais devenir l'objet du fantasme d'autrui. Je devais n'être qu'une extension de leur désir, sinon: "quel mal tu nous fais !" et j'étais puni. (D'être moi-même.)
Par contre à aucun moment je n'ai le souvenir de la part de ces personnes qu'elles aient le moins du monde eu conscience de cela. Elles ne pouvaient même pas envisager de fonctionner autrement , alors que je m'étiolais visiblement à tous les niveaux sous cette loi d'airain.
Elles étaient cela pleinement, sans recul, aucun retour sur soi, aucune remise en cause. Inflexibles. (sauf sous la menace d'un psy qui les a soigneusement mises en garde). S'en est suivi le délaissement: "Puisque c'est comme ça", qu'il se démerde."

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:29

the buru a écrit:Mais au nom de ce ressenti négatif qui n'avait rien à voir avec l'amour qu'on lui envoyait (on envoie du positif et c'est perçu en négatif), il se permettait de faire énormément de mal (et encore, je n'ai jamais été autre que violentée et pas battue comme la précédente).

En PNL on dit que "le sens de notre message c'est ce qu'en comprend l'interlocuteur indépendamment de notre intention de départ".

En soit ce qu'on envoie c'est neutre...Nous on le connote positivement (l'enfer est pavé de bonnes intentions...) et l'autre le range dans sa carte du monde la ou sa semble lui convenir...Ce qui peut etre très loin de ce qu'on avait imaginé...Dur dur...

Dur, dur... c'est clair ! surtout quand il s'en sert de "justification" au mal qu'il renvoie en retour ! on n'est pas sortis de l'auberge... Razz 

PS : The Buru, peux-tu déquotter mes exemples stp et les enlever maintenant que tu les as vus ? car je préfère que ça ne reste pas sur le forum (non pas pour les forumeurs mais pour une recherche internet qui permettrait de me retrouver). Merci Smile Comme ca? Ou que je les vire carrément?Que craint tu exactement?
Oui, juste il reste ceux de ton message de 14:37, merci Courbette 

Je crains... ce que j'ai subi : le harcèlement, les filatures, les écrits mensongers et divulguant des choses intimes et relatées de façon humiliantes à mes proches, etc. Il continue à demander de mes nouvelles périodiquement même à des gens que je ne suis plus du tout sensée revoir.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:32

Fata Morgana a écrit:Perso, je suis un enfant-martyr. Ce qui est le plus saillant dans la relation qui se nouait entre mes tuteurs et moi, c'est que je devais absolument être autrement tout le temps pour qu'un amour soit envisageable. (Toutefois aucun effort dans ce sens de ma part n'était récompensé). Je devais devenir l'objet du fantasme d'autrui. Je devais n'être qu'une extension de leur désir, sinon: "quel mal tu nous fais !" et j'étais puni. (D'être moi-même.)
Console Bisous 

Moi aussi, je l'ai été... et ce que tu écris me parle terriblement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Basilice le Ven 30 Aoû 2013 - 19:23

the buru a écrit:
Comment expliquer qu'on fasse passer une subjectivité de groupe partagée avant une notion scientifique?
Parce que le facteur humain appelle à la subjectivité, selon moi.
Là où je te rejoins, c'est qu'il me semble nécessaire de poser ses propres mots sur son histoire, pour s'en détacher (on peut faire les deux, pourquoi exclure une des deux options ?)

the buru a écrit:Quand je lit cela j'ai peur...Cela me fait penser à une époque ou la subjectivité des gens partagée etais que le soleil tournait autour de la terre et ou l'on brulait les gens qui privilégiaient d'autres approche. Je trouve qu'on frise l'obscurantisme en fait. Et ca me fait tres peur.
Je trouve cette comparaison malhonnête.
Nous discutons sur ce fil entre personnes intelligentes et sensibles, a priori ; il n'est pas question de brûler qui que ce soit.
Par ailleurs, supposer d'une personne qu'elle est PN ou perverse (il y a plusieurs perversions) ne veut pas dire qu'il faut le crier sur les toits et montrer ladite personne du doigt.
Je pense que l'on peut évoquer le sujet et en débattre en gardant nuances et précautions (pour ma part c'est ce que je m'efforce de faire), du moment que l'on ne diffame pas (http://fr.wikipedia.org/wiki/Diffamation).

Fata Morgana, ton écrit me touche beaucoup, je compatis.
Mary, bon courage à toi.

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Ven 30 Aoû 2013 - 19:42

the buru a écrit:
Comment expliquer qu'on fasse passer une subjectivité de groupe partagée avant une notion scientifique?


Parce que le facteur humain appelle à la subjectivité, selon moi.
Je n'ai pas compris en quoi ta réponse répondait à mon propos. Tu veut bien me l’expliquer stp? je veut dire...le seul point de vue qui me permettrais de le "comprendre" serait de nier nier toute scientificité dans l'analyse de l'esprit humain donc de nier la psychologie...Hors je suppose que ca n'est pas ce que tu dit...Donc je crois que je ne t'ai vraiment pas compris:lol: Embarassed 

Là où je te rejoins, c'est qu'il me semble nécessaire de poser ses propres mots sur son histoire, pour s'en détacher (on peut faire les deux, pourquoi exclure une des deux options ?)
ha mais je n'éxclue rien moi hein Smile

Je trouve cette comparaison malhonnête.
En même temps le but c'etais d’être honnête ou malhonnête, c'etais de dire ce que je ressentait.

Nous discutons sur ce fil entre personnes intelligentes et sensibles, a priori ; il n'est pas question de brûler qui que ce soit.
Ok, tout comme nous sommes au 21 eme siecle et non plus a l'époque de Giordano Bruno...Est ce que le message que je voulais envoyé est tout de meme arrivé (cad les similitudes) ou est ce que les différences entre notre cas et l'analogie brouille le message?

Par ailleurs, supposer d'une personne qu'elle est PN ou perverse (il y a plusieurs perversions) ne veut pas dire qu'il faut le crier sur les toits et montrer ladite personne du doigt.
bien évidement...
M'enfin comme je le dit depuis le debut du topic, ca a du plus dans l'aile c'taffaire...Un peu comme traiter qqn de sorcière, on peut certes le faire dans l'intimité en croyant vraiment que roberta pactise avec le diable dans sa loge de concierge...Ca me semble juste relever d'un autre age...
En fait j'ai vraiment l'impression de vivre il y a des siecles quand je lit ceci,qu'on ne tiens pas compte du savoir accumulé (le rasoir d'occham ca a quoi...700 ans?quel pourcentage de la population sait s'en servir?) ca me fait peur et me rend triste.

the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 19:42

Basilice a écrit: Mary, bon courage à toi.
Merci Basilice I love you 

Je continue de me protéger, j'ai assez souffert comme ça, je revendique la paix de l'esprit et du coeur Very Happy 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 21:14

Bonjour à tous.

Je suis née d'une perverse manipulatrice destructrice. J'ai quand même survécu. Je dis quand même parceque ... j'ai failli ne pas.
Parfois je me demande si j'ai survécu et eu un développement pas trop perturbé parceque je suis zèbre ou est-ce que je suis zèbre parceque mon cerveau a été soumis à rude épreuve depuis la naissance et a donc dû s'adapter ?
Vous me répondrez peut-être : on s'en fout !
Ok. Pourquoi pas, après tout.
Ma mère est perverse, ça c'est clair: elle correspond parfaitement aux différentes définitions (les 40 critères) et je peux le confirmer grâce à son rictus lorsqu'elle manipule quelqu'un: plus ellef ait du mal à quelqu'un plus elle a un petit rictus sadique, plus la situation est horrible (mort de mon cousin par exemple) plus elle est zen et contente... J'ai tenté de communiquer... mais évidemment elle dit toujours que tout le monde est fou et qu'elle seule est parfaitement saine d'esprit. Donc discussion IMPOSSIBLE. Le temps que j'y ai perdu... bref, je vous déconseille de discuter, ou alors juste pour vous assurer que oui, la discussion est vraiment toute pourrie !
Je n'ai qu'un conseil à donner vu mon expérience perso: barrez vous et le plus tot sera le mieux, sauvez votre peau, parceque le PN n'en a rien à foutre de vous et il va vous bouffer à vie ! et si vous crevez, il trouvera encore un moyen d'en profiter pour se faire plaindre !
Pourquoi ma mère est PN: je pense que c'est parceque son père tabassait sa soeur et pas elle, du coup elle a cru qu'elle était privilégiée, différente, au dessus des autres, avec un peu de culpabilité, de souffrance etc...
Sinon, pour ceux qui auraient des questions ... ben en MP ça sera pas mal je ne veux pas saouler tout le monde.
Je peux juste parler de mon expérience perso.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 21:42

Montrer ces "personnes" du doigt permet de limiter le nombre de leurs victimes. Moi personnellement j'ai prévenu toutes les personnes que je connais du potentiel nuisible de la merverse, et j'ai déposé une main courante pour éviter qu'elle vienne encore me casser les bonbons, et surtout pour qu'elle ne puisse pas réclamer de voir ses petits enfants... je ne ferai subir ça à personne. Les victimes montrent du doigt POUR PROTEGER LES AUTRES ! C'est tellemetn destructeur et grave ce dont ils sont capables, que oui, le premier reflexe c'est de dire : ATTENTION ATTENTION !!! N'y allez pas !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Sam 31 Aoû 2013 - 2:01

Bonjour chapi...

En te lisant, j'ai l'impression de ne pas avoir été lu, que mes pages d'arguments furent ignorés et que tous les arguments (rasoir d'occham, effet pygmalion, étiquetage etc...) ont été simplement ignorés.
Est ce le cas?

Je suis née d'une perverse manipulatrice destructrice.
Quand je lis ceci je lis que tu considères que cela est intrinsèque a son être, que fait tu de mes arguments et des points développés? Les prends tu en compte?

Ma mère est perverse, ça c'est clair: elle correspond parfaitement aux différentes définitions (les 40 critères) et je peux le confirmer grâce à son rictus lorsqu'elle manipule quelqu'un: plus ellef ait du mal à quelqu'un plus elle a un petit rictus sadique, plus la situation est horrible (mort de mon cousin par exemple) plus elle est zen et contente...
Pour toi les 40 critères permettent de définir ou non la perversion de qqn? Sait tu d’où ils viennent et comment ils ont étés définit? Cela t’intéresses t'il?

Le temps que j'y ai perdu... bref, je vous déconseille de discuter, ou alors juste pour vous assurer que oui, la discussion est vraiment toute pourrie !
Y a t'il un espace pour se faire surprendre et avoir la joie de s'etre trompé?

Je n'ai qu'un conseil à donner vu mon expérience perso: barrez vous et le plus tot sera le mieux, sauvez votre peau, parceque le PN n'en a rien à foutre de vous et il va vous bouffer à vie !
Comment passes tu de ton experience à la notion de Perversion? Comment combles tu ce saut quantique?

.




Montrer ces "personnes" du doigt permet de limiter le nombre de leurs victimes. Moi personnellement j'ai prévenu toutes les personnes que je connais du potentiel nuisible de la merverse, et j'ai déposé une main courante pour éviter qu'elle vienne encore me casser les bonbons, et surtout pour qu'elle ne puisse pas réclamer de voir ses petits enfants... je ne ferai subir ça à personne. Les victimes montrent du doigt POUR PROTEGER LES AUTRES ! C'est tellemetn destructeur et grave ce dont ils sont capables, que oui, le premier reflexe c'est de dire : ATTENTION ATTENTION !!! N'y allez pas !!!!


chapi
Zébre régulier
Zébre régulier

Messages: 36
Date d'inscription: 26/08/2013
Localisation: près de nulle part

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Revenir en haut

the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 8:51

Bien sur c'est intrinsèque à son être. ce n'est pas comme un habit que l'on pourrait enlever. Ton argumentation n'est pas valide pour ce genre de personnes. Est-ce qu'être zèbre est intrinsèque à ton être ? c'est un peu la même question. Elle fonctionne de façon perverse en TOUT. Elle n'a aucun autre fonctionnement possible. (36 ans d'expérience te parlent)

Non je ne connais pas les 40 critères. Pervers est un mot qui a une définition, je constate que la définition colle parfaitement, donc j'emploie ce mot. Mais il n'y a pas que cette définition. J'ai une excellente formation de base en psychiatrie et en psychologie, je me suis beaucoup intéressée au sujet.
Ton argumentaire est quand même lèger...Il y a une réalité derrière tout ça et j'ai l'impression que tu n'as jamais été confronté à cette réalité, c'est pour ça que tu peines à comprendre. Dans le sens COMPRENDRE: intègrer les choses !
J'ai vraiment souhaité me faire surprendre et avoir la joie de m'être trompée !!! ce que tu fais est pervers: la réalité c'est que le pervers EST ET SERA TOUJOURS PERVERS. Je te dis que j'y ai passé 36 ans à y croire qu'il était possible que non, à penser que le probleme venait de moi, ou des autres... ou ... MAIS NON ELLE EST PERVERSE ET NE CHANGERA PAS. Je parle par expérience personnelle, et avec les différents avis de professionnels que j'ai eu. Tu sais c'est un déchirement ppour un enfant de devoir accepter que sa mère est perverse. Ca ne se fait pas tout seul, il faut des années de réflexion.

Il n'y a aucun saut quantique entre la perversion et mon expérience (tu emploies "quantique" pour faire croire que tu es intelligent ?)
Je viens de t'expliquer que ma mère est perverse, donc j'ai totalement baigné dedans et il a été assez dur de m'en extirper pour considèrer qu'il n'y a pas suffisament de distance encore entre moi et la PErversion (avec un grand P, je reprends ta façon d'écrire mais je trouve ça très "prétentieux", j'ai l'impression que tu manques de modestie dans pas mal de choses en fait)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 8:53

tu es réellement psychothérapeute ? ou ça ? ? ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 9:34

J'espère avoir répondu à tes arguments. Si ce n'est pas le cas sache que je ne souhaite pas m'éterniser en discussions stériles.
J'ai passé assez de temps sur ce probleme. Ceux qui veulent peuvent m'écrire en MP. Je leur ferai part de mon expérience et de la façon dont je m'en suis sortie. Douloureux, long mais possible. et c'est tellement mieux après ! sans le pervers, la vie est belle !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 11:18

The Buru, je me pose quand même une question moi : ton message pourtant simple ne semble pas passer. Insister t'amuse ou t'agace ?

Les gens ne se lisent pas sur ce forum... Triste constat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 12:07

Dites nous ce que vous attendez comme réponse, si tout ce qu'on dit ne vous convient pas...  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Sam 31 Aoû 2013 - 14:10

Bien sur c'est intrinsèque à son être. ce n'est pas comme un habit que l'on pourrait enlever.
J'entend que c'est comme ca que tu considères la chose. puis je te demander comment tu le sait et sur quoi tu te base pour dire "bien sur"?

Ton argumentation n'est pas valide pour ce genre de personnes.
En quoi?

Est-ce qu'être zèbre est intrinsèque à ton être ?
A priori non (je prend pour definition de Zebre QI plus de 130)
On sait que l'on peut ne pas avoir les mêmes résultats à un test à 14 ou à 40 ans...(j’inclue déja les variables d'usage qu'on retrouve d'un test à un autre)ca n'est pas lié à l'etre même si fortement corrélé statistiquement.

c'est un peu la même question.
Je me méfie des isomorphies. Elles n'ont pas valeur d'argumentation rigoureuses car elles induisent ce qu'elles prétendent démontrées.
Je veut bien qu'on en reste à l'argumentaire pur si tu le veut bien.

Elle fonctionne de façon perverse en TOUT. Elle n'a aucun autre fonctionnement possible.
Cad qu'elle passe l'aspirateur de facon eprverse, beurre ses tartines de facon perverse?

(36 ans d'expérience te parlent)
l’expérience c'est de l'empirisme, ma question c'etais comment tu passe de l'empirisme à la scientificité, de ton cas particulier à une théorie générale.
Mon voisin a des soucis avec les bretons depuis 30 ans, cela me permet t'il d'affirmer que nous auros tous des soucis avec des bretons? Je ne penses pas.
Donc je ne comprend pas le saut quantique que tu fait entre ton experience (que j'entends par ailleurs) et la théorie générale.
Je parles dans ce topic de la notion de PN pas du vécu de chacun.
Le vécu d'une ou dix personnes pese peu dans une balance statistique à l'échelle de l'humanité.
Hors le concept de "pervers" est bien, jusqu'à preuve du contraire un principe général appliqué à l'humain me semble t'il.
Pour l'instant j'ai le sentiment en te lisant de lire un biais cognitif : un heuristique de généralisation de son cas.
Si ca n'est pas le cas je t'invite à répondre à mes questions sur comment tu passes de ton experience à une généralité sur l'existence de la "perversion" et sur ce qui fonde tes certitudes.

Non je ne connais pas les 40 critères. Pervers est un mot qui a une définition, je constate que la définition colle parfaitement, donc j'emploie ce mot.
Quel est la définition d'apres toi?

Mais il n'y a pas que cette définition. J'ai une excellente formation de base en psychiatrie et en psychologie, je me suis beaucoup intéressée au sujet.
Il te seras donc facile de me donner des sources et des arguments, tant mieux Smile

Ton argumentaire est quand même lèger...
Je te propose de le réfuter facilement dans ce cas Smile

Il y a une réalité derrière tout ça et j'ai l'impression que tu n'as jamais été confronté à cette réalité, c'est pour ça que tu peines à comprendre. Dans le sens COMPRENDRE: intègrer les choses !
Ton argument est circulaire (je l'ai détaillé en page 1, tu n'es pas le premier à le sortir : si tu remet en cause c'est que tu n'as pas vraiment vécu...)
Je dit j'ai vécu des choses ET je remet en cause la notion.

J'ai vraiment souhaité me faire surprendre et avoir la joie de m'être trompée !!!
Il n'est pas trop tard...Mais avant d'essayer de te convaincre, je te propose de mettre les arguments en commun et de voir ensemble dans une optique de "on ne sait pas" car, en fait, ni toi ni moi ne savons.
De la nous verrons, peut etre que ce sera moi qui me serait trompé.
J'ai donné les miens.
Quels sont les tiens?

ce que tu fais est pervers: la réalité c'est que le pervers EST ET SERA TOUJOURS PERVERS.
Tu affirmes sans démontrer la.Ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve. C'est ce que je fait.
Ce qui m’intéresse c'est sur quoi tu base ta vision du truc et ton utilisation du terme.

Je te dis que j'y ai passé 36 ans à y croire qu'il était possible que non, à penser que le probleme venait de moi, ou des autres... ou ... MAIS NON ELLE EST PERVERSE ET NE CHANGERA PAS.
J'ai bien compris que c'est la croyance que tu as adopté apres tout ce temps...je te parles de démonstration.

Je parle par expérience personnelle, et avec les différents avis de professionnels que j'ai eu. Tu sais c'est un déchirement ppour un enfant de devoir accepter que sa mère est perverse. Ca ne se fait pas tout seul, il faut des années de réflexion.
Je connait ce déchirement la mienne étant aussi bien gratinée...je te renvoie page 1 : qu'est ce qui justifie l'usage du terme "pervers" plutot que "connasse"? Veut tu bien me proposer un argument étayant ta thèse? Ou expliquant? Je veut dire...Autre chose que de l'anecdotique personnelle. (ou alors si tu te base sur l'anecdotique que tu nous explique comment tu passe de cela à la théorie générale, je ne veut pas t'imposer une méthode)

Il n'y a aucun saut quantique entre la perversion et mon expérience
Est tu au clair avec la difference entre empirisme et science?
Si oui qu'est ce que tu ne comprends pas? Si non je t'invite à te documenter.

Je viens de t'expliquer que ma mère est perverse, donc j'ai totalement baigné dedans et il a été assez dur de m'en extirper pour considèrer qu'il n'y a pas suffisament de distance encore entre moi et la PErversion (avec un grand P, je reprends ta façon d'écrire mais je trouve ça très "prétentieux", j'ai l'impression que tu manques de modestie dans pas mal de choses en fait)
Tu parles d'experience empirique depuis le début de ton post...j'entend cette experience riche et puissante, vraiment.
Je te rappelles juste que 50 éléments empiriques ne font pas un élément scientifique.
je peut avoir eu des tuiles toutes ma vie, m'etre fait avoir, tabassé, violé, pillé, je vais avoir la croyance que l'humanité est mauvaise et me veut du mal, ca resteras vrai à l'échelle personnelle et faux à l'échelle globale.

j’entends ton vécu mais je ne voit pas en quoi il constitue un carburant suffisant permettant de démontrer quoi que ce soit.

Moi j'ai 30 ans d’expérience de non pervers...Bon, qu'est ce qu'on fait?
On se compare les quéquettes de nombre d'années d'xp?

Non, on a besoin d'autre chose pour passer du vécu particulier à la théorie générale, d'une méthode, ca s'appelle la science.
----------------------------------------------------------------------





the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 14:14

tu cherches en fait le traitement du pervers ?
c'est ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 14:22

(excuse, mais j'ai pas envie de répondre au reste en fait)
ça m'a fait sourire quand tu as donné l'exemple de beurrer les tartines, mais... en fait elle faisait un geste, sec , violent, agressif. Mais tu vas encore me dire que c'est subjectif évidemment. Je pense que CONNASSE est parfait aussi. Avec ma soeur on l'appelle "la grande connasse", la merverse.
Quel est ton but avec tout ce questionnement ?
tu sais j'ai pas envie de faire une étude scientifique de ma mère en fait. Je pense juste à sauver ma peau. Et prévenir les autres, parceque je crois que le plus important, c'est pas de comprendre, de définir etc, c'est de survivre...
Une théorie générale du pervers, c'est ça que tu cherches ? pour ça il faut que tu trouves plein de pervers à étudier ! là tu passes par le vécu des victimes, donc c'est très indirect comme méthode, du coup moins scientifique et plus laborieux. Comment tu pourrais trouver des pervers à étudier ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Sam 31 Aoû 2013 - 14:33


ça m'a fait sourire quand tu as donné l'exemple de beurrer les tartines, mais... en fait elle faisait un geste, sec , violent, agressif. Mais tu vas encore me dire que c'est subjectif évidemment. Je pense que CONNASSE est parfait aussi. Avec ma soeur on l'appelle "la grande connasse", la merverse.
Quel est ton but avec tout ce questionnement ?
De dire à ceux qui utilisent "pervers" que "connasse" ca suffit, c'est meme etre plus proche de soi puisqu'on assume son émotion sans avoir recours à des théories branlantes.
Que "pervers" est dépassé depuis 40 ans.On sait que ca fonctionne pas comme ca (théories systémiques, théories du champ en gestalt", approche de palo alto etc.)
Que ca serait top de mon point de vue un monde ou chacun assume son emotion et ou les connaissances sont mises à jour.
C'est ma pierre à mon édifice.
Et deux trois autres buts aussi.

tu sais j'ai pas envie de faire une étude scientifique de ma mère en fait.
Faudrait une mere temoin en plus:lol: 

Je pense juste à sauver ma peau.
t'a bien raison !!!Very Happy 

Et prévenir les autres, parceque je crois que le plus important, c'est pas de comprendre, de définir etc, c'est de survivre...
C'est la ou je questionne : survivre c'est fait maintenant, tu es loin d'elle, c'est finit.
Bien sur il me semble important de tirer les leçons pour protéger les autres/ceux à venir, ca me semble important.
Sauf que quand on a été victime d'un truc, le syndrome de stockholm arrive et on introjecte souvent un "mauvais parent" à l’intérieur...
Mauvais parent qui va faire préférer user de "pervers" plutôt que de "connasse"...(puis se taire et passer à autre chose.

une autre façon de dire ce que je veut dire c'est de dire que dire "pervers", c'est encore etre victime qqpart...victime du mauvais parent intérieur qui n'a pas le cœur ouvert vis à vis de l'autre...

Une théorie générale du pervers, c'est ça que tu cherches ? pour ça il faut que tu trouves plein de pervers à étudier ! là tu passes par le vécu des victimes, donc c'est très indirect comme méthode, du coup moins scientifique et plus laborieux. Comment tu pourrais trouver des pervers à étudier ?
pardonnes moi mais...est ce que tu réalises que tu procèdes la par induction? je veut dire...Normalement en 1 ere année de psycho on apprend la démarche scientifique et ses biais...Et la tu es en plein dans un raisonnement par induction.
Un raisonnement hypotetico déductif serait de postuler l'exemple de la perversion puis d'essayer d'operationnaliser une experience qui pourrait essayer de démontrer ce fait (comme, par exemple, passer un IRM des cerveaux de gens étiquettes comme "pervers" voir si ils ont des points communs que n'ont pas le reste de la population...).

Je veut dire...La vraiment je lis un soucis de méthodologie elementaire.
Pas besoin d 'avoir fait psycho pour le réaliser...

j'entends que tu y crois à la perversion hein...Mais sans conscience de son ignorance, pas de connaissance possible...

Enfin je crois:lol: 


the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 14:39

the buru a écrit:Que "pervers" est dépassé depuis 40 ans.On sait que ca fonctionne pas comme ca (théories systémiques, théories du champ en gestalt", approche de palo alto etc.)
Du flan, comme tout le reste. Et aucune démonstration, encore une fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par the buru le Sam 31 Aoû 2013 - 14:43

the buru a écrit:Que "pervers" est dépassé depuis 40 ans.On sait que ca fonctionne pas comme ca (théories systémiques, théories du champ en gestalt", approche de palo alto etc.)


Du flan, comme tout le reste. Et aucune démonstration, encore une fois.
Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.Je n'ai pas besoin de plus.

As tu UNE preuve de la notion de perversion?

Je t'offre 1000 euros si tu en trouve une dans la semaine Smile




the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 14:54

Oui. Mais tu peux te garder tes 1000 euros, nous allons perdre notre temps. Je t'ai déjà donné la direction à approfondir, ce que je regrette : J'ai perdu mon temps. On ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif.

Ce qui est marrant, c'est que les arguments et les techniques que tu opposes aux participants de ce topic, tu les évites lorsqu'on les retourne contre tes idées. A méditer.

Bonne continuation avec ta rhétorique et tes argumentations sans démonstration, je ne suis pas sûr que la démarche soit éthique, mais à chacun ses motivations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 14:59

Very Happy Very Happy Very Happy 

il faut avouer que les 40 critères sont puissants
la grande connasse: 38/40
ma soeur : 4/40 (bouh mais quelle nulle ! pas du tout perverse !!!)
mon pere: qu 5/40 (le looseur !!!!)
ben moi je trouve ça utile, juste pour dire

CASSE TOI ET SURVIS

et je trouve que ça sauve déjà des vies.

Donc CONNASSERIE ou PEVERSION
la pinaillerie sur les mots c'est sympa 5 minutes, mais LA SURVIE c'est mieux et la VIE c'est encore mieux.

(et puis c'est quoi ces conneries du mauvais parent intégré ? serieux on dirait une vieille malédiction perverse pour empecher les victimes de s'en sortir totalement: MOI je l'ai VOMIE totalement et désintègrée dans ma tête: il n'y a plus que MOI !!!! YEAH ! et je suis responsable de mes conneries... YOUPI !!!)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 15:06

the buru, ta façon de demander des "preuves" est quand même super bizarre... Qu'est-ce que tu veux comme preuves ? Moi je te dis j'en ai rencontré une, ça colle parfaitement et c'est pas une preuve suffisante pour toi. SI 1000 personnes te disent la meme chose que moi, c'est pas une preuve non plus. Ben c'est quoi une preuve alors ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communication perverse, perversion, PN et tout ce qui commence par "per" et finit par vers"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum