La capacité d'émerveillement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La capacité d'émerveillement

Message par abou le Mar 27 Aoû - 3:47

Arrivez-vous encore à vous émerveiller?

La vie (sous entendu ce que la société en a fait) me semble généralement plutôt ennuyante, enfermée dans son cocon de bureaucratie, de conventions et de protocoles inutiles et lourds qui ont le don de me faire rager à l'intérieur. Je pourrais sûrement être blasée à force, mais il n'en est rien. D'ailleurs, je crois justement que c'est parce que la société est si prévisible et alourdie que mon émerveillement est sans doute intact : quand je vois une étincelle apparaître, je ne peux m'empêcher de la saisir. Mon émerveillement est parfois quasi enfantin, généralement devant des petits détails qui semblent insignifiants : arriver à la maison et découvrir qu'on a préparé mon repas favori, aller me baigner au lac, manger une crème glacée, me promener par une journée de grand vent (j'adore le vent). Une soir, en revenant à la maison en voiture avec des copains, j'ai vu une étoile filante, et personne à part moi ne l'avait vue. Quand je dis émerveillement enfantin : je me fiche bien de la rationalité à savoir la corrélation inexistante entre un météorite entrant dans l'atmosphère et le voeu prononcé, mais j'ai fait un voeu, me disant que cette étoile elle était pour moi. Ça m'étonne moi-même car je n'ai pas le bonheur naturel au quotidien, en fait, je le trouve dans ces petits moments uniques où je ne sens plus pour un instant le décalage constant avec le monde.
avatar
abou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par kro le Mar 27 Aoû - 9:49

Je m'émerveille tous les jours.

Comme toi ce sont des choses simples qui me font plaisir. Voir mon petit chien (16 ans) vivre, heureux sereins, qui se roule dans l'herbe.
Entendre une chanson qui me fait chaud au cœur et qui me fait danser toute seule à la maison, apprendre des paroles par cœur même dans des langues où je ne comprend rien. Lire un livre et avoir envie de ne pas oublier 1 seul mot tellement j'y ai pris du plaisir. Me réveiller très tôt et que la ville m'appartienne...

Le seul bémol c'est que j'aimerais pouvoir le partager avec quelqu'un, pour qu'il puisse vivre le même bonheur.
avatar
kro
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 41
Localisation : Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Fata Morgana le Mar 27 Aoû - 9:55

Le seul bémol c'est que j'aimerais pouvoir le partager avec quelqu'un, pour qu'il puisse vivre le même bonheur.
Très juste ! Qui a dit: "Être heureux tout seul, c'est bête" ?
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18603
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par abou le Mar 27 Aoû - 16:55

Alors on ne peut pas être heureux seul?

Si c'est bête, alors je suis bête...
avatar
abou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par potiron le Mar 27 Aoû - 17:16

Moi j'adore regarder mon chat qui éternue ou la lumière qui bouge dans l'eau

Être heureux tout seul, c'est mieux qu'être malheureux tout seul
avatar
potiron
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 92
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 39
Localisation : Bruxelles

http://www.crocosmic.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Salamandre le Lun 2 Sep - 18:19

il y a tellement de choses qui m'émerveillent... Je ne sais pas si c'est mon jeune âge, 18 ans, mais chaque petite chose belle qui passe, je la remarque, et ça m'aide à tenir chaque jour...
avatar
Salamandre
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2013
Age : 22
Localisation : Au milieu des champs... Ou dans un livre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Uccen le Lun 2 Sep - 18:35

abou a écrit:

arriver à la maison et découvrir qu'on a préparé mon repas favori
T'en as de la chance, moi je dois me coltiner la préparation d'une bouffe que tout le monde (sauf moi qui mange comme un affamé sortant de disette) trouve exécrable.

abou a écrit:
j'ai vu une étoile filante
Vu une hier.




Mais je m'émerveille, je m'émerveille.
avatar
Uccen
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 100
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Fata Morgana le Lun 2 Sep - 18:49

"Si quelque fois, par une nuit sereine, levant tes yeux sur les beautés inexprimables des astres tu t'es demandé qui, des ces broderies, a orné le firmament, tu viens en auditeur préparé." Basile De Césarée
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18603
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par fleur de canard le Sam 14 Sep - 17:57

Très souvent je remarque les petites choses auxquelles personne ne fait vraiment attention.
Un papillon ou un autre insecte se balade, je vais regarder ce qu'il fait et parler de lui comme d'une personne vivante (sauf les araignées, bâaah n'aime pas).
Je m'émerveille aussi du changement positif chez les gens... et je le leur dis.
Mes gerbilles sautent et font des cabrioles dans leur aquarium, ça me fait rigoler, je pourrais passer mon temps à les regarder - d'ailleurs je passe du temps à les regarder !
J'adore rester la tête en l'air à regarder les constellations quand la nuit est claire et le ciel dégagé.
Certaines musiques me fascinent aussi, tout ce qui est mélodie et harmonie... Certains paysages également sont tellement beaux, parfois je m'arrête pour contempler l'image que j'ai devant les yeux, comme pour en faire une photo mentale.
Émerveillement dans tout et c'est tellement bon. Long hug
avatar
fleur de canard
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 78
Date d'inscription : 31/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Invité le Sam 14 Sep - 18:14

Comme tous, ici, je m'émerveille tous les jours.
Et tous les jours aussi, je le dis !

Petites choses parfois.

Mais très belles choses aussi.
Et lorsque je le dis, on croit à la manoeuvre, à l'entourloupe, à la séduction.

Si je vous dis que ce que vous faites est beau, de grâce, croyez-moi... Embarassed Sad 


Dernière édition par Fabuliotte le Sam 14 Sep - 19:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Invité le Sam 14 Sep - 18:32

Je m'émerveille de tout et de n'importe quoi, tout le temps, tous les jours Very Happy je m'éclate, la vie est un renouvellement perpétuel !!!!

J'ai toujours mon esprit de gamin, ça aide bien aussi pour s'émerveiller je pense !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Intitus le Dim 15 Sep - 16:26

Chaton-Lion a écrit:Je m'émerveille de tout et de n'importe quoi, tout le temps, tous les jours Very Happy
Hihi, tout pareil geek
avatar
Intitus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 673
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 25
Localisation : Fantasyland

http://www.zebrascrossing.net/t12081-coucou-c-est-quoi-ton-petit

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Ise le Dim 15 Sep - 18:00

Voici un topic qui semble faire l'unanimité
Alors merci de l'avoir lancé... Cela nous amène, nous tous qui le lisons, à nous dire "mais oui, aujourd'hui je me suis émerveillé(e) pour ceci, cela..." Un instant de bonheur qui embellit la journée. De quoi se raccrocher à une branche quand le reste nous a pesé...Very Happy 
avatar
Ise
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Linaewen le Lun 16 Sep - 13:11

Je passe de périodes bonne vivante à période au fond du gouffre assez souvent, mais même lorsque je suis tout au fond et que je creuse encore j'arrive à m'émerveiller devant certaines choses "futiles" pour certains. Ca peut-être n'importe quoi et c'est souvent enfantin. Je pense avoir grandit trop vite et donc ma partie enfant n'a pas eu le temps de s'épanouir, elle le fait donc petit à petit Smile. Je vais rester bloquer sur un papillon pendant que tout le monde gigasse autour, rester planter des heures devant les étoiles, un coucher ou lever de soleil, la couleur du ciel, la forme des nuages, la neige qui tombe (là ce n'est plus de l'émerveillement je me transforme carrément en gamine de 4 ans ! Very Happy), un arbre centenaire, une magnifique fleur, un cours d'eau .... Et même quand tout est sombre et que je vais au plus mal, que plus rien ne me touche, j'ai toujours un petit chaud au cœur quand ça arrive. Même lorsque je me dis "j'en ai marre je ne veux plus porter d'intérêt à quoi que ce soit" c'est plus fort que moi, il y 'a toujours quelque chose qui va m'attirer.
Et franchement, heureusement que c'est là des fois Smile
avatar
Linaewen
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 28
Localisation : entre noir et blanc vers Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par sencha le Mer 18 Sep - 19:26

Je vais paraitre un peu "cucul" mais je me sens bien quand je regarde les fleurs de mon jardin. Je me demande à chaque fois ce qui a pu créer quelque chose de si beau car si la biologie explique bien des choses... la notion esthétique reste bien subjective. Je conseille donc à tout le monde d'observer un hydrangéa paniculata ou un hydrangéa annabelle de près!
Sinon rien ne m'émerveille plus qu'une personne qui arrive à écrire un texte sur une pensée, un sentiment, que j'ai eu sans pouvoir moi meme trouver les "mots". J'avais meme affiché le texte le poème d'aragon "il n'y a pas d'amour heureux" dans ma chambre quand j'étais "jeune", tellement beau!
Sinon la chanson "elle est d'ailleurs" me fais pleurer à chaque fois (encore cucul peut etre Embarassed  ) , "l'écipse" de M et Sean Lenon etc...
Je crois qu'il faudrait prendre plus de temps pour ces choses là...
avatar
sencha
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 38
Localisation : yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par sylveno le Sam 21 Sep - 9:23

J'aime bien regarder les fleurs, les papillons, les étoiles, la lumière dans les feuilles des arbres, une belle femme, une pierre brillante, l'eau qui coule, un poisson qui saute, un oiseau qui s'envole...
mais tous cela est assez commun finalement.

ce qui est plus étonnant c'est que même en villes énervé dans un embouteillage, je regarde autour, et je compare avec les rues d'asie et je trouve alors de quoi m'émerveiller sur le relatif silence de la circulation, la tranquillité et la coopération naturelle des gens. Aussi marcher sans être bousculé, pouvoir acheter ce que je veux quand je veux, se sentir en sécurité dans la rue...
avatar
sylveno
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par bepo le Sam 21 Sep - 10:10

Du coup je ne sais pas ce qu'est c'est cette capacité d'emerveillement a l'âge adulte.

Est ce que c'est le plaisir de renouer avec une circuiterie neuronale qui aurait survecu de l'enfance ? Parce que comme le dit sylveno c'est etonnant de s'emerveiller de choses si banales. Quoique ces choses banales ne le sont devenues que parce que l'on s'arrète a la surface des choses en considérant que cela a peu d'impact sur nos vies. (qui connaît la vie des insectes, des oiseaux ou des poissons vraiment en profondeur)

Est ce que cet émerveillement est une sorte d'instinct qui nous fait traquer des yeux tout objet en mouvement (objectif chasse ou fuite) et que le plaisir qui en résulte provient de l'absence de questionnement conscient qui préside à ce type d'attention que l'on prête aux choses ?
En gros le ca fait du bien quand ça s’arrête de sylveno.

----
Sinon je repensais à l’émerveillement que l'on ressent lorsque l'on apprend de nouvelles découvertes sur le cerveau par exemple. Je crois aussi que c'est le fait de ne pas voir greffé dessus la moindre interprétation partisane qui donne toute la beauté a ce genre de découverte. Le sentiment que ca va rétablir un peu de vérité (simplicité) dans ces interprétation bancales que l'on entend tous les jours et que l'on profère soi même aussi pour ne pas avoir l'air bête ou se protéger, participant ainsi à cette grand messe cacophonique.
Décidémment sylveno a bien raison, il se peut bien que l’émerveillement provienne d'une souffrance, un souci en moins en fait.


Dernière édition par qwerty le Sam 21 Sep - 10:31, édité 1 fois

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Invité le Sam 21 Sep - 11:13

Un bouquin à lire (mais corsé): "Retour à l'émerveillement" de Bertrand Vergely.

Par rapport aux témoignages précédents, je vois plusieurs choses distinctes, mais qui peuvent soit converger soit s'additionner pour parvenir à un résultat qui est l'émerveillement:
- la découverte du nouveau - et c'est peut-être là la "part enfantine"; pour l'enfant tout est nouveau, et tout est beau, il n'a pas encore eu le temps d'expérimenter, ni d'entendre de la bouche des pisse-vinaigre appelés adultes la "réalité", le "revers de la médaille" et toute cette idéologie bilieuse qui assimile systématiquement la réalité, la lucidité, la maturité, et pour tout dire l'intelligence, à la pire part d'ombre de toute chose; pour l'adulte curieux, ça marche aussi, pour peu qu'il sache justement s'affranchir de cette bilolâtrie qui a changé tant de nos concitoyens (Z inclus) en individus blasés, repus jusqu'à la nausée, que rien n'étonne parce qu'ils anticipent systématiquement la face noire, quitte à l'inventer si elle n'est pas assez dégueulasse à leur goût;
- la capacité à voir ce que les autres ne savent pas voir - parce qu'ils ne l'ont pas d'instinct, ou parce qu'on ne la leur a jamais apprise. Dans mon métier, je suis toujours sidéré de découvrir à quel point l'écrasante majorité de mes interlocuteurs ne voit pas la biodiversité, même quand elle est sous son nez. Ils jurent leurs grands dieux qu'il n'y a rien, là où je vois quelque chose d'aussi visible qu'un dinosaure dans le salon. (Dans ce cas, c'est surtout une question d'éducation. Observer, ça s'apprend.) ça s'étend à la lumière, aux nuages, à un détail d'architecture, que sais-je. Mais pour l'apprendre, encore faut-il le vouloir, et quelquefois, je me dis que beaucoup de gens n'ont nulle envie d'apprendre à trouver des motifs d'émerveillement dans leur quotidien, à cause du point précédent (ça fait gamin, alors que tout critiquer, ça fait intelligence supérieure à qui on ne la fait pas). Mais malheur à celui qui ne sait pas voir la beauté du champ de blé qui ondule (et pourtant, de même à cause de mon métier, ne ne peux m'empêcher de savoir qu'il est farci de pesticides...)
- la capacité à voir en profondeur et à voir, non seulement ce que les autres ne voient pas, mais à le voir comme ils ne le voient pas; à capter, ou au moins à rechercher un "sens" à l'ordre des choses, qu'il s'agisse de la diversité des essences arborées selon le versant où on se trouve, des nuages et de ce qu'ils annoncent, des symboles accumulés par le maître d'oeuvre dans l'architecture d'une église, etc. C'est comme si les informations reçues devenaient une histoire au lieu d'une aride liste de points sans liens les uns avec les autres, on finit par participer - rien que d'en percer les secrets - au processus créateur qui est là-dedans, au lieu de contempler, l'intellect passif, une accumulation décousue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par bepo le Sam 21 Sep - 11:48

Joli post pas le temps de dire plus. Mais j'y reflechit ! A+

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Intitus le Sam 21 Sep - 13:54

La capacité d'émerveillement devant le non changement, c'est bien aussi.

Il y a un arbre ici. Il était déjà là hier et avant hier également, et aussi le jour d'avant avant hier. Mais à cette époque là il avait pas encore de cerises parce que c'était pas là saison. Et quand ce sera la saison, on mangera des cerises, tout comme l'année dernière, et l'année avant l'année dernière. Cool 
avatar
Intitus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 673
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 25
Localisation : Fantasyland

http://www.zebrascrossing.net/t12081-coucou-c-est-quoi-ton-petit

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par sylveno le Sam 21 Sep - 20:26

@ Intitus wwaaaahhh !!!
avatar
sylveno
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Purple Brain le Sam 21 Sep - 23:08

Fata Morgana a écrit:Le seul bémol c'est que j'aimerais pouvoir le partager avec quelqu'un, pour qu'il puisse vivre le même bonheur.
Le bonheur est une émotion qui a besoin d'être partagée, donc c'est normal d'avoir cette envie. Approuve 

Je m'émerveille très facilement aussi. La lumière qui filtre par les volets ce matin, où je vois la poussière volée. Very Happy 
avatar
Purple Brain
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 177
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 40
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Lemniscate le papillon le Lun 23 Sep - 10:17

Je m'émerveille devant la nature....

Les arbres, les fleurs, les papillons, les oiseaux, les chats, la mer, le ciel, les nuages, les levées et couchés de soleil, les odeurs de sous bois, le bruit de l'eau qui coule dans une rivière, du vent qui fait  frémir les feuilles, la lumière, les couleurs... etc.... la liste est longue.
avatar
Lemniscate le papillon
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par david50 le Lun 23 Sep - 17:10

Je m'émerveille devant mon fils, je vis parfois en sa présence de vrais états de grâce.
Je m'émerveille d'être capable de ressentir de tels sentiments, je n'ai même pas envi de comprendre pour une fois, juste que cela ne s'arrête jamais.
avatar
david50
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4048
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par sencha le Mar 24 Sep - 9:23

Tout pareil!
Le fait de regarder me enfants quand ils dorment (quand ils sont réveillés, je suis souvent moins émerveillée Wink )
Le fait de ressentir l'amour que j'ai pour eux, c'est un truc de fou, un état de grace, c'est ça! Un sentiment divin de plénitude, d'avoir enfin trouvé la réponse à la raison de ma présence sur cette planète.
avatar
sencha
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 38
Localisation : yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: La capacité d'émerveillement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum