Qu'est-ce que je viens f... ici?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 10:31

Gallinago Imperialis a écrit:
licorne à zébrures a écrit:Merci, Bécassine Impériale! (en fait, tu démens l'image courante de ce joli volatile).
C'est gentil à toi. Je démens, jusqu'à la démence.

Juste que ce n'est pas "des histoires" ou "une petite" histoire". C'est ma vie.
Oui. Je reformule : j'aime lire l'histoire de ta vie, qui nous parle de toi. J'exprime ça peut-être très mal.

Sensibilité à la mémoire, à ce que sont les vies de chacun dans le monde tel qu'il est, tel qu'il a été, tel qu'il vit et se transforme.
Heureux de trouver quelqu'un qui comprend vite.
Moi, je suis du genre à demander encore à la troisième explication : "hein? Quoi? J'ai pas bien compris, là." C'est le moment où je ramasse des baffes.
(Pour la sensibilité, par contre, t'avais pas besoin, j'avais compris)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par krapopithèque le Sam 31 Aoû 2013 - 10:38

Ton "combat" m'a fait penser à Lavilliers et moi non plus pas de télé. Trinquons


VOIR MESSAGERIE ! Razz 


Dernière édition par krapopithèque le Sam 31 Aoû 2013 - 11:20, édité 1 fois (Raison : msg)

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2070
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 10:40

Je comprends vite si on m'explique longtemps Very Happy 

J'aime bien le mot "mémoire" (tout seul). La mémoire, c'est un peu subversif, sans doute pour ça qu'on essaie de la galvauder, d'en faire une obligation rebutante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 10:59

krapopithèque a écrit:Ton "combat" m'a fait penser à Lavilliers et moi non plus pas de télé. Trinquons 
En voilà un à qui il faut expliquer 3 fois. Pas de télé ni de radio intégrées dans l'ordi! Comment t'as fait pour m'envoyer Lavilliers?
D'ac, si tu arrives à temps, Soiffard À votre santé ! Ivrognes (les "petits sourires", ça j'ai Laughing )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 12:46

Smile 


Dernière édition par NelseM le Dim 1 Sep 2013 - 22:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 16:49

krapopithèque a écrit:Ton "combat" m'a fait penser à Lavilliers et moi non plus pas de télé. Trinquons


VOIR MESSAGERIE ! Razz 
Merci pour ton Mot Petit (mp pour les nuls). En effet, j'ai pas Youtube, c'est pas un tél. j'ai pas le son, mais je reçois quand-même la image. J'ai beau faire, elle bouge pas !
Lavilliers, c'est un mec sympa. Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 16:53

Qu’est-ce que je viens f … ici ?
Mais, au fait, comment j’y suis arrivé ?
Depuis quelques années je vois passer des articles sur Mensa. De la pub déguisée, me disais-je. Il y a six mois, un dernier article un peu plus détaillé a attiré mon attention. Il y était question de la superintelligence et de l’ultrasensibilité des hyperdoués. J’ai rarement rencontré des personnes aussi intelligentes que moi, et rayon sensibilité, j’en ai à revendre. Après un détour obligé par Wikipedia, j’ai voulu tenter le prétest chez Mensa. Matheux et sensible, ils vont m’implorer pour que j’adhère. Des petits jeux avec des chiffres et des petits dessins. Soit, les vraies questions viendront après. Ne sont jamais venues. « Votre temps est écoulé ! » Je me suis plaint à la direction : Vous comptez mesurer quoi, au juste, avec des chiffres et des petits dessins ? Jamais eu de réponse. A la place, le verdict : « Recalé, et pas la peine de recommencer, vous êtes trop nul .» Exit Mensa.
Il me restait un arrière-goût et j’ai continué à fouiner. Un titre m’a accroché : « Les tribulations d’un petit zèbre ». Un site sympa avec plein de drôles de zèbres ! J’y ai même un peu posté. Mais de plus en plus un malaise. J‘étais pratiquement le seul représentant de mon sexe. Il n’y avait presque que des mères d’enfants sur-quelque chose. J’ai fait un cauchemar : j’étais enfermé dans un poulailler avec plein de mères poules qui défendaient leurs poussins. C’est toujours un site sympa avec plein de drôles de zèbres mais je n’y avais pas ma place.
Il me restait un arrière-goût et j’ai continué à fouiner. Je suis tombé sur un forum où l’on accordait aide et protection aux cerveaux en ébullition. Moi, ça m’arrive, allons voir. Petit malentendu à l’inscription. Vous savez, ces trucs où après avoir laborieusement répondu à toutes les questions, il faut recopier quelque chose dans une case. On demandait le nom du site. J’ai donc transcrit le nom du site en entier, ça prenait presque toute la ligne. Refusé. Evidemment, il faut tout recommencer depuis le début, ce serait trop simple sinon ! Patience et courage,c’est ma devise. Ayant relu les statuts (je parie que je suis le seul à les avoir lus), j’ai constaté qu’un léger changement de nom avait été décidé par une assemblée générale il y a deux ans. Ah bon, c’était donc ça ! Re-refusé. J’abrège. Après un troisième essai, je me suis plaint à la direction (c’est une manie). Et un gars m’a répondu en se bidonnant : «Mais tu te compliques la vie inutilement ! C’est le sigle en minuscules qu’il fallait ! ». Me voilà enfin au club des cerveaux HT (haute température). Je lis, je parcours, je poste à mon tour, … j’attends. Je constate qu’il y a un nouveau à peu près tous les mois. Et aussi que c’est le temps qu’il faut pour que quelqu’un réponde à quelqu’un. Température du site proche du zéro absolu, ça m’a un peu refroidi.
Zebras Crossing ! Le paradis des zèbres, non-zèbres, végétaux et minéraux « doués ». On en parlait ça et là et ça me paraissait un peu racoleur. Oserais-je dire qu’il s’est écoulé quinze jours entre mon premier essai et mon inscription effective ? J’étais prêt à tout laisser tomber, j’ai survécu si longtemps sans. Quinze jours, c’est le temps qu’il m’a fallu pour m’apercevoir que c’était dû à une mauvaise manipulation de ma part. Et me voilà, avec cette sensation bizarre d’être enfin arrivé quelque part .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Zwischending le Sam 31 Aoû 2013 - 17:44

Allora...

ben-venuto cheers 

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 17:52

Bonsoir du même royaume :-)
J'interviens de moins en moins sur ce forum, chui une vieille ;-) mais je lis, en passant, de temps en temps et je suis passée par ici ;-) Fille de métallurgiste et petite fille de mineur du pays noir, ce que tu dis de toi et de cette époque me touche beaucoup. Mes amis ne comprennent pas toujours pourquoi je fonds en larme dès que je pense au bois du cazier ... même si aucun de mes proches n't-y est resté, je suis toute entière forgée de ces hommes et femmes du charbon et de l'acier. Voilà, je te souhaite plein de belles choses licorne rayurée ;-)

Et je te déposerais deux choses en rapport, me semble-t-il, avec tes écrits :

(à ceux qui ne connaissent pas, ce film est pour moi THE film ;-) )



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 17:54

zwizwi a écrit:Allora...

ben-venuto cheers 
Merci, zwizwi, pingouin fidèle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 19:54

Smile 


Dernière édition par NelseM le Dim 1 Sep 2013 - 22:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 20:24

On allait donc faire la révolution mondiale. Du délire. Délire qui a touché toute une frange de la jeunesse en Europe surtout, dans ces années-là. Délire qui a mené certains de l’extrême gauche à l’extrême violence. C’étaient des fils de bourgeois et surtout de petits bourgeois, pour la plupart. Qui se révoltaient contre leurs parents et leur éducation. On dit les superdoués supersensibles à l’injustice et la souffrance dans le monde. Superdoués, on n’en parlait même pas à l’époque, mais supersensibles, ça oui, nous l’étions. Et par conséquent, révoltés. En chômage-déprime et, donc, révolté par l’injustice sociale dont j’étais moi-même, entre autres, victime (remember , cassé cul pour diplôme inutile, dû quitter pays, soleil et amis pour usine amère, bureaucratie syndicale pourrie), j’ai donc été membre fondateur d’un groupuscule marxiste-léniniste (les autres nous traitaient de maoïstes, ou mao-spontex, les journaux globalement de gauchistes). Que cinq ? Même pas peur ! On allait soulever les masses ouvrières par milliers et changer le monde. En attendant, c’est avec les masses étudiantes qu’on s’est retrouvés. Le mouvement des étudiants universitaires, et surtout ses leaders, avaient aussi viré gauchistes. Ils nous ont invités, nous les vrais révolutionnaires, les purs, pour édifier (dans le sens d’instruire) la « base » ignare. Qu’est-ce que j’allais faire dans cette galère ? C’est con, mais avec toute ma pureté révolutionnaire etc., j’allais surtout pour draguer les jolies étudiantes petites-bourgeoises. Qui voulaient bien écouter bouche bée le brave (et unique) prolo jaser de tout ça mais pour le reste, bernique. Il y a quand-même eu une exception, qui a bien voulu m’écouter même en dehors des assemblées (qu’est-ce qu’on pouvait tenir comme assemblées !) et puis j’écoutais aussi son aventure révolutionnaire dans un pays d’Amérique latine d’où elle avait été expulsée. C’est ma femme.
(edit : le seul prolo et la seule qui avait fait autre chose que bavarder, on était faits pour se rencontrer)


Dernière édition par licorne à zébrures le Dim 1 Sep 2013 - 9:51, édité 1 fois (Raison : note de bas de page)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 20:36

kasha a écrit:Bonsoir du même royaume :-)
J'interviens de moins en moins sur ce forum, chui une vieille ;-) mais je lis, en passant, de temps en temps et je suis passée par ici ;-)  Fille de métallurgiste et petite fille de mineur du pays noir, ce que tu dis de toi et de cette époque me touche beaucoup.  Mes amis ne comprennent pas toujours pourquoi je fonds en larme dès que je pense au bois du cazier ... même si aucun de mes proches n't-y est resté, je suis toute entière forgée de ces hommes et femmes du charbon et de l'acier.  Voilà, je te souhaite plein de belles choses licorne rayurée ;-)

Et je te déposerais deux choses en rapport, me semble-t-il, avec tes écrits :

(à ceux qui ne connaissent pas, ce film est pour moi THE film ;-) )


Merci, Kasha, tu as retrouvé le film de ma jeunesse.
La grève de 60-61, je n'y étais pas encore, mais c'est tout comme. Idem pour le Bois du Cazier (chaque fois qu'on en parle, c'est comme toi, et je suis indigné par ce qu'on en a fait), un ou plusieurs de mes oncles auraient pu s'y trouver. Après avoir quitté Liège la chaleureuse, je vis maintenant dans le froid noir pays.
Bonne nuit du petit royaume où les princes sont rois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 20:42

.


Dernière édition par licorne à zébrures le Mer 4 Sep 2013 - 17:20, édité 1 fois (Raison : Privé)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 21:00

Ah ben oui que ça valait la peine de trébucher un peu. Qui ne trébuche à ses premiers pas en ces lieux à nuls autres pareils ?

sunny 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Dim 1 Sep 2013 - 9:54

Gallinago Imperialis a écrit:Ah ben oui que ça valait la peine de trébucher un peu. Qui ne trébuche à ses premiers pas en ces lieux à nuls autres pareils ?

sunny 
Tu peux parler, c'est facile! Tu n'es pas encombrée, en plus de deux petites ailes, de quatre (gros) sabots!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Dim 1 Sep 2013 - 10:35

Non, mais tu as vu mon bec ? C'est pas un machin à faire trébucher quand on se dandine ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Dim 1 Sep 2013 - 21:48

Gallinago Imperialis a écrit:Non, mais tu as vu mon bec ? C'est pas un machin à faire trébucher quand on se dandine ?
J'ignorais que le vers de la Bécassine Impériale fût le dandinement! Auquel cas, je comprendrais la relation avec son bec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Mer 4 Sep 2013 - 10:22

Qu'est-ce que je viens f ... ici? Qu'est-ce que je viens faire dans la vie déjà. Et pourquoi je suis toujours dans la lune, encore aujourd'hui? (enfance du narrateur)
Ma mère n’a pas fait de moi un macho.
Je l’en remercie d’autant plus que beaucoup de mères méditerranéennes (et autres) contribuent encore aujourd’hui à perpétuer l’esclavage des femmes en faisant de leurs fils des machos.
A 11 ans je torchais mon petit frère et je le berçais la nuit quand il était malade, en alternance avec ma sœur aînée et détestée. Deux ans après, on recommençait avec le petit dernier. Bien avant, cuisine, vaisselle, nettoyage toujours en alternance avec ma sœur aînée et … Bon, je vais dire un mot de ma soeur et puis je n’en parlerai plus, promis. Ma sœur, plus âgée d’un an et demi, était plus grande et plus costaud que moi, maigrichon comme une frite. C’est elle que mon père appelait pour l’aider dans ses travaux (il faisait tout, même ressemeler nos chaussures). Quand elle ne jouait pas au saut à la corde ou à la marelle avec ses copines, elle s’amusait à me traiter de crétin, imbécile, etc. elle connaissait par cœur toute la liste des synonymes. Si, perdu dans mes nuages (j’étais souvent dans la lune), je passais à portée, elle me pinçait le gras du bras. Chez moi, plutôt le maigre mais c’est encore plus douloureux. Les rares fois où je me suis insurgé, ça a été la Bérézina. Comme la fois où je l’ai menacée avec un couteau de cuisine (un petit couteau à bout rond, même Al Qaïda n’aurait su qu’en faire). A ma grande surprise, elle a commencé à fuir autour de la table en hurlant « Mamma ! Mamma ! ». Mamma a accouru et c’est moi qui ai ramassé. Non, ma mère ne m’a jamais frappé et mon père une seule fois. Mais j’ai l’impression que ça fait aussi mal et encore plus si c’est injuste. Exit la sœur aînée.
Nous partagions donc le ménage et les bébés. Ma mère était très affaiblie, épuisement, anémie. Dus, je ne l’ai su que plus tard, à ses (trop) nombreuses fausses couches en plus des huit grossesses portées à terme. Imaginer ce que ces dernières pouvaient être par mon seul exemple : je suis né presque deux semaines en retard et je pesais quatre kilos et demi à la naissance. Ma mère, un mètre cinquante, quarante cinq kilos (à vide). J’aurais pu m’en douter, mais je m’évadais dans mes mondes imaginaires et dans les livres. Un jour, je devais avoir neuf ans, ma mère a été conduite d’urgence à l’hôpital le plus proche, assistée d’une voisine, en carrosse. Les carrosses de Palerme sont maintenant folkloriques et on en a même fait des reportages télé. A cette époque, c’était un moyen de déplacement simple, rapide et pas cher. Le taxi des pauvres. Une autre voisine devait nous surveiller. Je me suis faufilé et j’ai poursuivi le carrosse. J’étais petit et maigre comme un Ethiopien et presque aussi rapide. Je ne parvenais pas à rattraper le carrosse mais je le gardais en ligne de mire. Il s’est engouffré  dans la cour de l’hôpital, j’ai suivi et sauté dans l’escalier où j’avais entrevu un mouvement. Au premier étage, rien dans le couloir, mais un bruit de voix. Une porte était restée ouverte, ma mère couchée à demi inconsciente, des gens autour, du sang partout. Un médecin ou un infirmier m’a chassé. Mais c’est ma mère ! Il s’est adouci. T’en fais pas, elle s’en sortira, rentre à la maison. Personne n’a jamais voulu m’expliquer, mais, bon, comme ma mère est rentrée à la maison, moi je suis retourné dans la lune. La contraception et l’avortement existaient pourtant déjà, même pour les pauvres (et non, ça n’a pas été inventé par les hippies ni par Mai ’68), mais mon père, avec un frère curé, ne voulait pas en entendre parler, ainsi que ma mère me l’a expliqué beaucoup plus tard.
Plus tard, j’ai torché, nourri et bercé mes filles, avec leur mère. Petite anecdote. Quand on est rentrés la première fois de la maternité, c’est moi qui ai dû lui montrer comment on prenait et on manipulait un bébé. Elle n’avait pas eu la « chance » de l’apprendre chez elle. Nous partageons le ménage, ou ce qu’il en reste. Il y a des machines énergivores pour ça. J’en ai même offert une à ma mère, avec mon premier salaire de prof.
Plus tard encore, j’ai torché, etc. mes deux petits-enfants et maintenant la petite dernière, un an, un jour par semaine, avec leur grand’mère.
Si ces manifestations extérieures pouvaient suffire, non, ma mère n’a pas fait de moi un macho.


Dernière édition par licorne à zébrures le Mer 4 Sep 2013 - 17:26, édité 3 fois (Raison : style)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par siamois93 le Mer 4 Sep 2013 - 10:41

Mais pourquoi cette violence gratuite que tu essayes de faire passer pour de l'humour ?
Qu'y a-t-il de drôle à blesser les autres ?



siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Invité le Mer 4 Sep 2013 - 13:16


Je suis vraiment désolé. J'ai assez été blessé moi-même pour ne pas vouloir blesser les autres. J'ai édité le post en question. Tu peux en faire de même ou pas, c'est ton droit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par siamois93 le Mer 4 Sep 2013 - 14:07

Tu sais on se laisse tous enfermer par nos blessures et notre sensibilité, ouverture et enfermement simultanés. Et donc le besoin de compenser s'installe.
Je n'aime pas trop gommer, effacer, je considère plus les posts comme des lettres envoyées. Ce que tu as écrit là vaut toutes les gommes.
Pas facile non plus de parler de sa famille.
Est-ce un regret de ne pas être un macho ? De ne pas pouvoir aider ton père ou ta mère ni répondre à ta soeur ?
Écho peut-être de mes propres regrets.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que je viens f... ici?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum