Triple Nine Society

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par friscou le Lun 19 Mar 2018 - 15:16

TNS est dynamique en France, plus de 80 membres. 50 sur la région parisienne.
peu de rencontres en région, mais pas mal a Paris.
Un diner par mois qui permet de créer du lien.
Ce diner est entre membres avec une ou deux invitations pour des personnes extérieurs (soit des personnes qui sont éligibles, soit des conjoints) avec l'obligation de discrétion sur l'appartenance des membres a TNS qui pour la plupart sont aussi a Mensa. et oui à Mensa il ne faut pas dire que vous êtes a tns, c'est mal perçu.
si la rencontre est un we avec picnic, c'est plus open au famille et aux enfants.
Apres il y'a des rencontres tres sympa a l'initiative de membres qui sont plus ouvertes  Les membre de Mensa se plaignent d'être mal perçu dans la société et ils font la même chose envers les membres de tns !!!
J'ai trouvé a tns un esprit convivial (même si parfois il y a de rigidités de la part de certains membres) et je me suis fait des amis ce qui n'est pas le cas a mensa.
On y trouve ce qu'on y apporte sans se prendre la tête.
Le coté fermé de TNS n'est pas élitiste, C'est pour partagé une singularité, pouvoir être sois même sans jugement

friscou
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 57
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Pieyre le Lun 19 Mar 2018 - 15:35

Merci pour la réponse : c'est plus clair comme ça.

Concernant le fait qu'il soit mal perçu de dire à Mensa qu'on est à la TNS, je ne l'avais pas remarqué; mais il faut dire que je n'ai jamais eu l'occasion d'y rencontrer quelqu'un qui parlait de son appartenance à la TNS. Maintenant, il n'y aurait rien d'extraordinaire à cela. C'est comme lorsque sur ZC il avait été question d'organiser des rencontres réservées à des THQI : qu'est-ce qu'on n'avait pas entendu touchant à l'élitisme d'une telle prétention ! Alors, de même, imagine quelqu'un qui appartiendrait à une association encore plus sélective que la TNS : eh bien certains membres de cette dernière réagiraient sans doute de la même façon envers lui...


Dernière édition par Pieyre le Lun 19 Mar 2018 - 17:33, édité 1 fois (Raison : expression)

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19504
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par korosion le Lun 19 Mar 2018 - 17:27

Oui, c'est assez étonnant de constater que l'on retrouve au sein des HPI les mêmes travers que ce que l'on peut reprocher aux gens normaux.

Dire son QI reste un gros mot, se dire THQI c'est être prétentieux, poser une question sur la gradation des "symptômes" de la douance est un tabou. Etc.

Et alors, que dire des "bâtards", ceux qui ont un QI entre 115 et 130, les "doués" qui peuvent parfois se sentir proche des surdoués et peuvent à la fois se sentir pris de haut par les HPI tout en étant vu comme des intellos par la masse ?

Un monde curieux qui cultive son propre poison...
avatar
korosion
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 16/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Pieyre le Lun 19 Mar 2018 - 18:25

C'est étonnant si l'on veut; mais, est-ce que nous ne sommes pas tous comme ça ? Et alors cela correspondrait juste à une structure de la psyché humaine...

Dès lors que l'on opère un classement basé sur une performance valorisée, ceux qui sont plus bas dans l'échelle peuvent éprouver une certaine frustration, et ceux qui sont plus haut une certaine vanité. C'est toute la différence entre l'envie et la jalousie, qui sont pourtant les deux faces d'une même médaille au point d'être souvent confondues lorsqu'on se situe dans une zone intermédiaire.

Et n'est-ce pas cette zone intermédiaire qui est la plus difficile à accepter ? Je ne dis pas qu'il soit simple de se dire qu'on ne pourra jamais rivaliser avec certaines personnes en raison de ce qu'on est et de ce qu'elles sont indépendamment de ce qu'on pourrait faire pour les rejoindre. Mais, du fait de cet écart important, on construit sa vie en fonction de ce qu'on est, qui peut procurer des avantages spécifiques que les autres n'auront peut-être pas. Ainsi, quand j'entendais parler de surdoués, de génies ou de grands hommes dans mon enfance (que ce soit dans le domaine de  l'art, de la science ou de la gouvernance des Empires), je savais que je n'en serais jamais et pourtant ces figures m'enthousiasmaient.

Mais, le problème de poser un seuil, c'est d'abord selon moi qu'il y a une frange autour de ce seuil où des sentiments ambigus interviennent. Concernant le QI, si je n'obtiens que 129, je ne peux pas m'empêcher de trouver injuste le seuil de 130; et, si j'obtiens 131, je ne peux pas m'empêcher de chercher à occulter cette injustice en insistant sur le fait que je suis comme ceux qui ont plus de 130 et pas du tout comme ceux qui ont moins... Alors, quand on introduit deux seuils, forcément ceux qui sont entre les deux, qui pourraient se contenter de se prévaloir de n'être pas dans la catégorie inférieure, vont surtout se sentir freinés dans leur élan à accéder à la catégorie supérieure. Aussi ils vont combiner les deux défauts : mépriser ceux qui se situent en dessous d'eux et envier ceux qui se situent au-dessus.

Devrait-on alors ne parler que de QI ordinaires et de hauts QI mais pas de THQI ? et tolérer une Mensa mais pas une TNS ? Eh bien, non, au contraire ! Si l'on raffine la distinction, en définissant toute une gradation de niveaux, tout le monde pourra se retrouver dans une catégorie intermédiaire et éprouver ces sentiments ambigus, ce qui n'est pas une mauvaise chose selon moi pour comprendre ce qu'il en est du problème.


Dernière édition par Pieyre le Mar 20 Mar 2018 - 6:26, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19504
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par friscou le Lun 19 Mar 2018 - 20:07

l'effet de seuil peut sembler absurde, pas au niveau de la détermination de la douance ou le résultat chiffré n'est pas une limite précise, le psy donnant aussi ses conclusions.
par contre mensa >132 ou tns >145 ont des seuils qui compte tenu du manque de précision des tests quand on est au bout de l'échelle deviennent absurde, mais il faut bien donner une limite. Pourquoi avec 145 on ne rentre pas a tns et avec 146 oui, quelle différence entre les deux personnes?

friscou
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 57
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Invité le Lun 19 Mar 2018 - 22:30

exemple d'un gars intelligent pour moi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Feynman

"Il fut brillant tout au long de ses études secondaires, apprenant à 15 ans le calcul différentiel et intégral dans un livre que lui avait donné son professeur de mathématiques, constatant que celui-ci s'ennuyait au fond de la classe et causait du chahut. Il continua à expérimenter et à réinventer pour lui des théories mathématiques, comme les dérivées fractionnaires à l'aide de ses propres notations."


Dernière édition par ZebMckay2 le Mar 20 Mar 2018 - 0:51, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Helhest le Lun 19 Mar 2018 - 22:34

friscou a écrit:TNS est dynamique en France, plus de 80 membres. 50 sur la région parisienne.
peu de rencontres en région, mais pas mal a Paris.

C'est bien, à mon avis, un problème. Déjà que je serais réticent à l'idée d'aller jusqu'à Lyon, Paris c'est encore plus inenvisageable pour moi par exemple, aussi bien en termes de temps que de finances. Et c'est sans compter que mon WISC III ne constitue pas un laisser passer valable Razz
avatar
Helhest
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 28
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par friscou le Mar 20 Mar 2018 - 0:02

Tns est vraiment un endroit ou on ne se prends pas au sérieux, en tout cas en France (au usa , je ne dis pas...), les réunion européenne et américaine je n'y ai jamais été, et je ne pense pas que j'irai. A Paris j'ai trouvé des personnes qui me corresponde et avec qui je peux être moi même, parler sans me retenir, et je peux dire beaucoup de bêtises. Il n'y a pas que des informaticiens ou des scientifiques, il y a aussi un nombre important de créatifs et d'artistes. Car être thqi ce n'est pas forcement lire le grec a 5 ans et résoudre des équations du bac a 10 ans, c'est aussi être capable de penser a plusieurs choses en même temps, avoir pleins (trop?) d'idées, créer ce que tu veux, et se triturer la tête (ou pas).
ZebMckay2, tu ne détonneras pas du tout a tns , il n'y a pas de norme, il y a des cons comme partout et des très sympas qui ne te jugeront pas, tu te demanderas juste pourquoi tu n'es pas venu plus tôt.

friscou
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 57
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Invité le Mar 20 Mar 2018 - 9:48

friscou a écrit:Tns est vraiment un endroit ou on ne se prends pas au sérieux, en tout cas en France...
A Paris j'ai trouvé des personnes qui me corresponde et avec qui je peux être moi même, parler sans me retenir, et je peux dire beaucoup de bêtises.... Il n'y a pas que des informaticiens ou des scientifiques, il y a aussi un nombre important de créatifs et d'artistes.

Ça fait rêver ce que tu dis là ! On le trouve où le passeport pour ce pays imaginaire ? Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par Asperzebre le Mar 20 Mar 2018 - 11:41

Je n'ai jamais compris cette propension de certains humains (la majorité? j'en ai peur) à être incapable de comprendre ce que peuvent vivre d'autres personnes, alors qu'ils vivent pourtant eux-même une chose similaire.
Moi-même, pourtant Asperger, et possédant l'empathie défaillante qui va avec, j'y parviens.
Dès lors, j'ai du mal à envisager que ce ne soit autre chose qu'un formidable manque de volonté, et un égocentrisme exacerbé.

Ainsi en va t'il du rejet des surdoués.
Une personne au QI moyen qui rejette les surdoués, car "pour qui il se prend lui, avec son gros QI, c'est pas ça qui le rend supérieur à nous, il faut qu'il redescende sur terre", ça peut se comprendre: cette personne fait partie de 'la masse', n'a jamais connu le sentiment de décalage provoqué par le fait d'être 'hors du moule', aussi il lui est difficile de comprendre la situation de la personne qu'elle critique, de réaliser que la personne n'a pas choisi d'être surdouée, qu'elle est comme ça, c'est tout, et que ça ne la rend pas nécessairement hautaine ou méprisante.

Par contre, une personne surdouée, qui se plaint de sa différence, de ne pas réussir à s'intégrer, à se faire accepter, de ne pas être compris par les autres à cause de son décalage, qui subit le rejet lié à sa haute intelligence, qui sait que c'est mal vu, tabou d'en parler, et qui va sortir à une personne ayant un QI encore plus grand, et un décalage encore plus important le discours qu'elle subit et qui la blesse: "pour qui tu te prends à nous prendre de haut avec ton gros QI", je trouve cela d'un pathétique...et force est de constater que ce n'est pas si rare qu'on pourrait l'espérer.

Pour ma part, TNS pourrait m'intéresser, par curiosité, pour rencontrer des gens atypiques avec qui j'aurais éventuellement des affinités.
Je suis malheureusement disqualifié pour TNS, mon test de QI m'ayant donné un tout petit 135, résultat que je considère largement inférieur à mes capacités, pour cause de passation en très mauvaises conditions, et de plusieurs tests très largement plafonnés (pour l'arithmétique par exemple, le plafond adulte est plus bas que mes capacités à 8 ans).
Mes capacités exceptionnelles dans certains domaines (sans prétention aucune) ne sont pas mesurables par le test, au contraire de mes capacités médiocres dans d'autres domaines, qui sont lourdement pénalisantes: je descend jusqu'à 11 et 12 à deux des subtests, ce qui est éliminatoire pour une mesure de QI à 145+.

De plus, pour avoir échangé avec des HQI et des THQI, j'ai globalement plus d'affinités avec les T, on a un mode de fonctionnement plus similaire (il y a des nuances, bien sûr, et certains HQI sont plus proches de moi que certains THQI).
Ceci fait que je me considère T, sans avoir le WAIS qui le confirme, un peu comme ceux se considérant 'zèbres', sans avoir le fameux 'billet d'entrée' à 130+.

Ceci étant dit, j'accepte le fait de ne pas avoir le 'pass d'entrée pour TNS'.
Je suis un peu frustré par le 'petit' 135 (petit par rapport à mes capacités réelles, pas petit au sens "je considère qu'une personne n'ayant que 135 de QI n'est pas très futée"), mais si j'avais obtenu une évaluation plus réaliste de mon QI, qui reste au dessous du seuil (143 par exemple), je n'aurais plus cette frustration, et n'aurais aucune jalousie pour ceux ayant 3 pts de plus que moi au test.

De même, si il s'avérait que j'aie scoré 146 au WAIS, que je soies membre de TNS, et qu'il existe une autre association, disons la QNS (quadruple nine society, ce n'est pas très original mais peu importe) réservée aux personnes ayant 160 ou plus (en supposant un test capable de mesurer un QI aussi haut), j'accepterais sans aucun problème ne pas y avoir ma place, et ne jalouserais pas ses membres, ni ne les soupçonnerais de me prendre de haut.

Je considère que le prétentieux n'est pas l'homme intelligent, mais l'homme qui pense faire partie de l'élite, qui ne tolère pas qu'il y ait des gens au dessus de lui.
On est plus de 7 milliards sur cette terre.
Faire partie des 0.0001% les plus intelligents (1 personne sur 1 million) nous place déjà en situation d'être moins intelligent qu'un peu plus de 7000 personnes dans le monde, et d'un peu plus de 60 rien qu'en France.
Et je serais prêt à parier que presque tous les membres de ce forum (moi y compris cela va de soi), ainsi que les membres de Mensa, et même ceux de TNS, sont très loin d'avoir ce niveau d'intelligence extrême.
Un 'vrai' surdoué, à mon sens, est quelqu'un qui, au delà de constater sa différence avec 'la masse', a l'humilité nécessaire pour reconnaître qu'il existe des gens ayant un décalage similaire avec lui, mais dans l'autre sens.
Quelqu'un qui devrait plutôt compatir pour ces pauvres gens que les envier, qui devrait comprendre la grande solitude qui les habite (98% de la population au moins 2 écarts types au dessous de soi, ça ne doit pas être simple à vivre, même avec les HQI ils doivent s'ennuyer ferme).


Dernière édition par Asperzebre le Mar 20 Mar 2018 - 13:09, édité 1 fois
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1714
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triple Nine Society

Message par AnCatDubh le Lun 21 Mai 2018 - 14:27

je viens de m'inscrire à TNS et parcours leur groupe facebook.

Quel contraste avec ZC (en tout cas chez les ricains qui sont majoritaires sur le groupe FB). Je pense qu'il y a beaucoup de potentiel pour une étude anthropologique sur le QI et les éternelles questions "hypersensible ou non" etc.

évidemment TNS représente une part particulière des THQI, peut-être des gens avec un problème d'ego, probablement quelque chose de plus subtil que ça.

à voir ce que ça donnera lors d'une rencontre francophone...
avatar
AnCatDubh
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum