théorie sur le bonheur

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Lun 18 Juil 2011 - 20:17

Le bonheur naît souvent de l'attention aux petites choses,
le malheur souvent de la négligence des petites choses.

Wilhelm Busch

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Godisgood le Ven 19 Aoû 2011 - 12:38

+1 +1 +1 +1 Exclamation Exclamation Exclamation Very Happy

Comme pour toute création, artistique ou autre, ce sont les minuscules et nombreux petits détails de finition qui peuvent faire basculer l'objet du "BEAU INERTE" au "COMME SI IL ETAIT VIVANT" ! sunny

C'est là où réside cette valeur si particulière..... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Godisgood
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 302
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Truc le Lun 22 Aoû 2011 - 13:04

.


Dernière édition par Truc le Lun 3 Juin 2013 - 13:30, édité 1 fois

Truc
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 21/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Wise le Jeu 19 Jan 2012 - 20:36

I love you


Dernière édition par Wise le Dim 12 Fév 2012 - 17:53, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par bilqis le Jeu 19 Jan 2012 - 21:42

Wise ton spleen me fait mal... Tu as fait le tour à 26 ans ? c'est sans doute ce que tu crois. J'espère que lorsque tu auras 80 ans, tu souriras en repensant à ta réflexion inscrite sur ce forum. Ce sourire sera un petit bonheur.

Le bonheur se trouve dans tout à partir du moment où tu t'autorises à le voir, à le sentir, à le percevoir. Ce n'est pas un état permanent, non pas la félicité, mais plutôt des petits bonheurs qu'on peut cultiver au quotidien.
Pour trouver des petits bonheurs, il faut aussi vivre des petits malheurs ; comme dans tout, le positif et le négatif, le ying et le yang. Dans chaque mal il y a un bien et vice versa, c'est juste une façon de voir, de trouver l'angle qui convient.

Je n'ai pas lu tout le fil de ce topic, je le lirai demain... mais je voulais juste te dire cela, désolée s'il y a redit.


bilqis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 17/12/2011
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Wise le Jeu 16 Fév 2012 - 19:37

j'ai atteint un "bonheur" !

Yipeeeeeeeeeeeeee cheers
Wohoooooooooooo

toutes les peurs sont fausses. une fois que vous avez compris que la peur c'est notre folie naturelle... wohoo
sunny Long hug

ça commence par faire disparaitre totalement toute soufrance psychique, plus de crainte, on se sent libéré, apres on peut se lacher dans l'euphorie.
cet état d'esprit est éphémère et fragile, mais au moins il est possible de ressentir quelque chose de positif.

avant je croyais qu'il n'y avait que : soit l'ennui vide, soit la souffrance. (pas de positif).
donc, il ne s'agit pas de "nirvana", mais c'est bien qu'on puisse avoir un bon etat d'esprit dans lequel on trouve la vie facile et amusante.
ça fait du bien de se lacher, d'être détendu, de siffler un air de musique, de chanter, de faire l'andouille, de jouer avec le chat.
(pour info j'ai écouté de bonnes musiques).


Dernière édition par Wise le Ven 17 Fév 2012 - 0:43, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012 - 21:06

cheers


Inscris-le en lettres d'or, pour ne pas l'oublier. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par crocodile le Jeu 16 Fév 2012 - 23:54

Wise a écrit:Le bonheur je l'ai atteint !

Yipeeeeeeeeeeeeee cheers
Wohoooooooooooo extraordinaire

toutes les peurs sont fausses. une fois que vous avez compris que la peur c'est notre folie naturelle... wohoo

sunny
Long hug

Voilà, c'est fait. Personne n'oubliera.

crocodile
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Godisgood le Ven 17 Fév 2012 - 0:39

Wise a écrit:Le bonheur je l'ai atteint !

Yipeeeeeeeeeeeeee cheers
Wohoooooooooooo extraordinaire
Génial Exclamation Exclamation Exclamation Et BRAVO mon cher Wise bounce bounce bounce

Bienvenue chez les Vivants Wink cheers cheers cheers

Alors, ça fait quoi d'avoir les yeux qui éclaire ton chemin désormais Question Question Question Tu le sens bien maintenant le sens du mot "sérénité" face à la Vie, hein Question Question Question
Et que dire de ce sentiment d'invincibilité.... Wink

Wise a écrit:toutes les peurs sont fausses.
Et oui, c'était pas plus compliqué que ça...encore fallait-il en être sûr et certain, d'où tout le précédent chemin torturé absolument nécessaire et obligatoire ! Merci la Vie pour t'avoir guidé jusque-là, n'est-ce-pas !

Tous mes Compliments pour ce long travail acharné et hautement courageux ! Long hug Bisous Very Happy
Au plaisir d'une rencontre un jour au détour d'un chemin...

Godisgood
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 302
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Wise le Ven 17 Fév 2012 - 0:50

oui, je suis serein, c'est à dire sans peur.

toujours ce problème de peur, si on pouvait le dire aux gens... à tous ceux qui sont torturés par l'angoisse.

l'angoisse avec imagination débordante est la pire souffrance psychologique, et aussi cet etat de peur, de stress, augmente la pénibilité (la sensation de froid notament) et la douleur.
et puis on n'a pas d'énergie, on trouve tous les gestes de la vie quotidienne fatiguants, se lever de son lit le matin est un supplice (on a pas de but, pas d'envie, pas de force...).

quand on est serein les douleurs physiques disparaissent, on ne fait plus attention à son corps, on a de l'énergie et on ne trouve pas les gestes du quotidien fatiguants.

notre société ne fait pas attention aux gens sensibles, et psychologiquement fragiles comme moi, on tient peu à la vie, alors notre limite de tolérance de souffrance, pénibilité, demandée en société est tres vite atteinte. quelques désastres politiques en plus qui fragilisent l'organisation de notre vie quotidienne, et on veut vite se suicider.
je tiens à pas grand chose.
(mais là je tiens aujourdhui).
et puis je suis incapable de travailler. c'est totalement inenvisageable d'avoir un travail constant pour moi, il faudrait pouvoir faire quelque chose se son initiative ponctuellement de temps en temps et être payé par prime. (d'ailleurs c'est ce que je fais au sel). le peu que je pourrais apporter à la société c'est mieux que rien dutout, il faudrait laisser les gens comme nous le faire.


Dernière édition par Wise le Ven 17 Fév 2012 - 1:17, édité 2 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Godisgood le Ven 17 Fév 2012 - 1:11

Wise a écrit:notre société ne fait pas attention aux gens sensibles, et psychologiquement fragiles comme moi, alors c'est dur (surtout ce qui concerne le travail, les obligations qui nous mettent sous pression...).
Oui, je te comprends très bien...
Mais comme désormais tu sais que la peur est illusoire, tu peux faire confiance à la Vie pour t'indiquer les futurs jalons envisageables qui te permettront progressivement d'accéder à la vie qui te convient réellement, exempt par exemple de pressions et obligations si tel est ton équilibre et nécessité personnels (au combien vitaux) !
C'est ton nouveau défit en quelque sorte... Wink

Mais patience, profites déjà de ta toute nouvelle acquisition, jouis-en à fond et prends plaisir à accumuler tous ces nouveaux petits bonheur au quotidien que tu peux désormais attraper au vol !!!

Godisgood
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 302
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Wise le Ven 17 Fév 2012 - 15:18

ne théorisez pas sur le bonheur, vivez le !

le bonheur ne peut pas se réfléchir, philisopher sur le bonheur c'est le perdre.

http://www.zebrascrossing.net/t5241-j-ai-invente-une-methode-geniale-pour-trouver-le-bonheur-petite-experience-a-faire#198749

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Catre le Sam 9 Juin 2012 - 16:20

Pourquoi Bochra a tout effacé?! Je ne peux pas voir sa théorie maintenant!

Tant pis.

Je me suis souvent fâchée contre les gens qui disaient que le bonheur c'était facile pour tout le monde et que ceux qui n'étaient pas heureux cherchaient juste des bibittes. J'avais envie de leur dire "Va dire ça à Aurore l'enfant martyre!".
Y a les limites à généraliser non mais...

Puis j'ai pensé à certains gens qui sont en prison... Des gens bons parfois (ou parfois souvent). Les films sur les prisons m'avaient un traumatisée et j'en ai réécouté un hier... Je me suis dit, bah oui, le bonheur est possible dans cette situation-là... À condition de virer fou (si tu ne t'évades pas)! (C'est rassurant de savoir qu'il y a toujours une solution de rechange lol) Certains qui perdent la tête et vivent dans leur petit monde intérieur traversent souvent des moments de bonheur... C'est juste une fois leur lucidité retrouvé qu'ils ne le peuvent plus.

Les façons d'être heureux doivent être adaptée à chaque situation, surtout celles qui ne sont pas favorables et qui peuvent nous détruire.

J'imagine que lorsqu'on est vraiment libre, on peut être à la fois lucide et heureux.

Je me demande à quel point, aussi, est-ce que c'est plus facile de sortir d'Alcatraz que de se libérer de nos barreaux psychologiques...

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Sam 9 Juin 2012 - 16:45

La plus grande dure prison est celle qui est invisible ... celle qu'on se construit soit même. Celle dans laquelle on se réfugie et qu'on ne veut pas détruire parce que l'on sait ce qu'on perd en ne sachant pas ce qu'on gagnera éventuellement.

C'est la peur ... la peur de l'inconnu, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur du lendemain, la peur des différences ... la peur, toujours la peur ...
Et cette peur qui s'accumule sur tous les pans de notre vie fait que cette dernière perd de son sens au fur et à mesure.

Enfin ... la liberté d'être soi n'est pas là ...


Dernière édition par Mjöllnir le Sam 9 Juin 2012 - 17:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Sam 9 Juin 2012 - 16:50

Tu veux le bonheur?
"Sois heureux. Et puis fais ce que tu veux." Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Catre le Sam 9 Juin 2012 - 18:19

La peur de perdre pied en étant soi-même est en effet une barrière au bonheur... C'est une peur mal canalisée.

Une peur bien canalisée nous avertie carrément du danger au moment même où on le rencontre et nous donne juste de bon réflexes pour réagir vite à la situation. Après c'est fini, c'est repartie pour jouer.

Se protéger sans avoir trop peur, est un équilibre pour être bien soi-même je suppose.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par erebos le Sam 9 Juin 2012 - 22:11

C'est même pas difficile d'être heureux... Pour être heureux il suffit de combler tous ses besoins; besoins pouvant évoluer en qualité et en nombre au cours du temps. Et oui, le zèbre s'autorisant le luxe d'avoir des besoins plus "exotiques" et plus "complexes" que le commun des mortels; il est tout à fait normal que la quête vers le bonheur lui soit plus ardue, mais pas impossible...
Je pense également que quelqu'un qui a des buts précis et qui sait ce qu'il veut a potentiellement plus de chance d'être heureux que celui qui baigne dans le doute, l'inconstance et l'incertitude... D'où l'importance pour nous petits zèbres de se fixer des quelques buts CLAIRS dans la vie.
Après le degré de bonheur ne peut être estimé que de l'intérieur et en fonction de ses intimes convictions( donc pas de recette magique mais une éventuelle ligne de conduite); on peut se sentir triste et pourtant comblé; bloqué et pourtant joyeux;emprisonné et sourire; on peut être objectivement malheureux et intimement heureux... L'autosatisfaction, la complaisance, la résilience, ne sont-ils pas quelques ingrédients importants du bonheur?
bref, life and happiness are partly whatever you make of it.. Very Happy

erebos
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Sam 9 Juin 2012 - 23:24

Le bonheur c'est comme Dora dans Némo Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Catre le Dim 10 Juin 2012 - 2:05

Doris

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 2:12

Qui ça? Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Catre le Dim 10 Juin 2012 - 2:13

lol!

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 12:17

cathoo a écrit:La peur de perdre pied en étant soi-même est en effet une barrière au bonheur... C'est une peur mal canalisée.

Une peur bien canalisée nous avertie carrément du danger au moment même où on le rencontre et nous donne juste de bon réflexes pour réagir vite à la situation. Après c'est fini, c'est repartie pour jouer.

Se protéger sans avoir trop peur, est un équilibre pour être bien soi-même je suppose.

+1 000


D'autres fois, la peur sera au contraire cette barrière qu'il faut franchir pour grandir. Si on veut grandir. I love you
La peur de tomber ne doit pas freiner l'envie d'apprendre à marcher, elle rend juste prudent. Mais doit se franchir.






Sinon, pour les besoins à combler... Neutral
Attention.
C'est pas si simple. Oui, il faut aller vers ce que notre coeur nous dit, si cela respecte tout.
Mais il faut aussi en mouvement double, apprendre à "décombler le superflu" et retirer ce qui nous entrave et ralentit.


Si.




C'est double chaque fois pour avancer mieux.
- utiliser la peur comme prudence
- mais l'utiliser aussi comme levier qui signale que oui, c'est par là qu'il faut aller, pile poil là

De même:
- aller là où on veut aller, là où les besoins ont nécessité de se combler pour nous
- mais aussi inversement, décombler les besoins superflus. Cela s'appelle "faire de la place pour le neuf" pour faire une image.



Sinon, si on ne va jamais là où on a peur, alors on ne grandit plus. Very Happy
Et si on ne fait que remplir les besoins, sans retirer, on devient chargé comme une bourrique, et il n'y a plus de place du tout pour les nouveaux besoins.




Si tu veux remplir ta théière de bon thé exotique...
Il faut peut-être avant la vider du superflu, dont tu n'as plus besoin.
Et la nettoyer aussi.
Alors le nouveau thé mis dedans sera encore meilleur.

Et si tu as peur de la casser en faisant ainsi, va alors doucement et tiens-la bien, ou au-dessus d'un lieu qui ne la cassera pas si elle te glisse des mains.

sunny





PS: tout ceci est réellement important. Pas une simple broderie. Ce sont des "lois" réelles de progression, si on peut les appeler ainsi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par erebos le Dim 10 Juin 2012 - 13:48

Spoiler:
D'accord avec toi Kara, mais parfois nos faiblesses sont ce qui nous distingue des autres et qui nous donne du style du gRAnd style, sentiment de singularité indispensable à la croissance personnelle ... Perso j'ai des faiblesses(les crasses ou le superflu de la théière) que j'aime à garder(même au plus profond) même si j'en suis conscient, car ces faiblesses sont intimement lié à mon être, à mon histoire et à mon parcours et me rappellent tous les jours qui je suis vraiment(donc l'essence, le matériau brut) et d'où je viens; un peu comme une marque de fabrique. Ces faiblesses peuvent également servir de moteur dans sa croissance, étant donné que sans faiblesses( ou avec un sentiment de pleine plénitude) on avance pas.

un mot sur le Grand style nietzschéen(dépeint par Luc Ferry):
Spoiler:
Ainsi, il n’est pas question d’annihiler toute force réactive, mais plutôt de les maîtriser pour les exploiter au bénéfice de l’action, de prendre appui sur elles pour faire mieux. De ses faiblesses, de ses passions désordonnées, point de rupture à établir pour l’homme car cela ne créerait qu’un déséquilibre de plus. La morale nietzschéenne, si l’on peut qualifier ainsi l’idée du Grand style, est d’être plus fort que ce qui nous affaiblit, tout en sachant que nos faiblesses nous obligent à rester éveillés pour y parvenir. Cette veille permanente est aussi la volonté de puissance, autrement dit la volonté de volonté, la volonté désireuse de sa propre intensité et qui se traduit par la grande santé. Celui qui veut toujours se sentir plus fort que ce qu’il est, qui souhaite se dominer toujours un peu plus, tout en respectant autrui car la puissance dont il est question est sans rapport avec une domination extérieure, celui-là donc se trouve dans une dynamique vitaliste qui est l’expression de la vie. Le Grand style mène à la grande santé. A l’inverse, le déchirement des passions épuise, en consommant toute énergie vitale. Concernant cet épuisement, Nietzsche compare le classicisme grec avec le romantisme qui l’insupporte. Selon lui, le romantique s’automutile en se déchirant intérieurement. La vie lui échappe en se sollicitant constamment, en étant sans cesse engagé vers son intérieur et par la même occasion, détourné du monde des vivants
..Je comparerai également le zèbre moyen à un romantique s'automutilant en se déchirant de l'intérieur :p
ET +100 également pour nos peurs(échec, humiliation,..etc) qu'il faut affronter dans un but de croissance et qu'il faut récupérer dans le cas contraire.

erebos
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 138
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 14:20

Oh que c'est bien dit, merci mon joli

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Catre le Lun 11 Juin 2012 - 18:06

mais parfois nos faiblesses sont ce qui nous distingue des autres et qui nous donne du style du gRAnd style, sentiment de singularité indispensable à la croissance personnelle

On peut changer, améliorer certaines choses, mais on n'atteindra jamais LA perfection. Changer ou améliorer nos faiblesses juste pour s'adapter à soi-même. Ne pas s'inquiéter de ses faiblesses car dans certaines situations elles se révèlent des forces.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie sur le bonheur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum