Quand il reste encore des questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand il reste encore des questions

Message par Tsuna le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:48

Alors voilà,

J'ai décidé il y a peu de temps d'allez consulter une psychologue pour passer ce fameux test de QI (WAIS). Dans son rapport, elle me dit de ne pas prendre en compte le score global car mes résultats sont trop hétérogènes. Par la suite, je la questionne donc sur ce que cette hétérogénéité signifie et là, pas de réponse, elle est incapable de me dire si cela peut avoir une influence sur ma manière de raisonner, d'appréhender les choses etc. Voilà pourquoi je souhaite avoir des informations là dessus, si quelqu'un pouvait m'en dire plus ca serait vraiment génial !

Au niveau des scores :

Compréhension verbale : 129 (16/15/14)
Raisonnement perceptif : 100 (8/15/8 ), là aussi je voudrais savoir comment est ce possible d'avoir une aussi grosse différence ?
Mémoire de travail : 100 (10/10)
Vitesse de traitement : 120 (14/13)

J'ai eu énormément de mal avec l'épreuve de la mémoire à court terme.

Elle écrit aussi à la fin de son rapport que l'écart entre l'ICV et les deux autres indices est de 29 points...

Qu'est ce que tout cela signifie ?

Merci !

Tsuna
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:03

Tsuna a écrit:Qu'est ce que tout cela signifie ?
Qu'indépendamment du QI, beaucoup de gens se posent les mêmes questions. Ce n'est sans doute pas réservé aux "intelligences supérieures", même si ça peut gonfler l'égo de chercher à le croire.
Ta psy t'a expliqué ce qu'elle pouvait déduire de tes résultats, ce n'est pas sur un forum que tu en sauras plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Tsuna le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:07

En gros, je dois totalement oublier le fait d'avoir des symptômes de douance possible?

Tsuna
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:15

Ça je n'en sais rien, je ne suis pas psy.
Par contre, ça serait peut être bien de voir ce que cela pourrait expliquer en réalité, ce que ça t'apporterait d'être rangée dans cette catégorie. Quel est le lien entre QI et intelligence.
Peut être qu'en lisant ce forum, tu pourras trouver une réponse qui te satisfasse.

J'imagine que d'autres répondront pour les résultats du test (moi je ne suis pas compétente de toute manière).
Sinon, je ne sais pas encore si on peut ranger ceux qui ont un QI élevé dans la catégorie des malades (qui ont des symptômes), mais c'est une piste envisageable. J'espère tout de même que ce n'est pas contagieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Tsuna le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:23

En fait, loin de moi de vouloir à tout prix être rangée dans cette catégorie mais, si c'était le cas, ca expliquerait beaucoup de choses dans ma vie.
Depuis l'âge de 6 ans on a voulu me faire sauter une année, ce que mes parents ont refusé. Par la suite, j'ai eu un parcours scolaire décousu et encore maintenant, je ne trouve rien qui me passionne à un tel point que je souhaiterais en faire mon métier. Il y a tellement de domaines qui me passionnent... Quand je lis les caractéristiques des HP, je me retrouve dans beaucoup de celles - ci : anxiété, fréquentation de personnes plus âgées depuis l'enfance, hypersensibilité, appris à lire très jeune, saute d'un domaine à l'autre sans pouvoir se fixer sur quelque chose, ennui à mourir à l'école alors que les notes étaient toujours bonnes et pareil maintenant dans tous mes jobs etc ..

C'est une psychologue qui m'avait dit d'allez passer ce test de QI chez une autre mais celle ci n’exerce malheureusement plus et donc je reste avec beaucoup de questions sans réponse.

Tsuna
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:28

Très bien, alors tu peux te considérer intelligente, indépendamment des tests que tu as passé et que tu passeras. Tu n'as pas besoin que tes tests donnent tel ou tel résultat pour le savoir.
De la même façon, tu sais que tu es anxieuse, hypersensible etc... à toi de trouver quoi faire de tout cela, comment vivre avec ça et trouver ta voie.
Si la psy t'avait dit de façon claire "vous êtes surdouée, vous avez *** de QI", ça t'aurait apporté quoi de plus pour gérer le reste?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Tsuna le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:30

Rien à première vue mais ça m'aurait fait déculpabiliser de certaines choses ...

Tsuna
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 19:03

Ce n'est peut être pas plus mal alors, sinon imagine que ça te serve de prétexte pour justifier toutes tes difficultés?
"Je ne baisse jamais la cuvette des toilettes, mais c'est parce que je suis zèbre" (marche surtout pour les hommes).
Là, tu sais que tout le monde de fonctionne pas de la même manière, que ce soit pour une différence neuronale ou pour autre chose. Ça veut dire que tes difficultés s'expliquent, et qu'elles ne veulent pas dire que tu es nulle, incapable ou autre idée foireuse. Ça veut juste dire que tu as tes spécificités et que tu dois trouver une manière de les exploiter, et ne pas culpabiliser de ne pas être dans une norme (qui ne te correspond pas). Bref, tes différences ne constituent pas une maladie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Pix'L le Jeu 15 Aoû 2013 - 19:52

Alors voilà,

J'ai décidé il y a peu de temps d'allez consulter une psychologue pour passer ce fameux test de QI (WAIS). Dans son rapport, elle me dit de ne pas prendre en compte le score global car mes résultats sont trop hétérogènes. Par la suite, je la questionne donc sur ce que cette hétérogénéité signifie et là, pas de réponse, elle est incapable de me dire si cela peut avoir une influence sur ma manière de raisonner, d'appréhender les choses etc. Voilà pourquoi je souhaite avoir des informations là dessus, si quelqu'un pouvait m'en dire plus ca serait vraiment génial !
Je t'envois un lien qui pourrait t'aider en MP.

Au niveau des scores :

Compréhension verbale : 129 (16/15/14)
Raisonnement perceptif : 100 (8/15/8 ), là aussi je voudrais savoir comment est ce possible d'avoir une aussi grosse différence ?
Mémoire de travail : 100 (10/10)
Vitesse de traitement : 120 (14/13)

J'ai eu énormément de mal avec l'épreuve de la mémoire à court terme.
La différence peut s'expliquer à travers les conditions dans lesquelles tu passais l'épreuve.
Ce qui est analysé à travers le test, ce n'est pas que tes compétences ou ton QI, mais aussi la façon dont tu réponds et réagis pendant le test.

Par exemple, pour ma part, je savais avoir beaucoup de mal pour garder l'attention ou pour mémoriser des choses.
Le résultat aurait pu être différent si j'avais eu des supports pour passer le test.


Elle écrit aussi à la fin de son rapport que l'écart entre l'ICV et les deux autres indices est de 29 points...

Qu'est ce que tout cela signifie ?

Merci !
A partir d'un certain écart (12 si je me rappelle bien), le résultat du QI est considéré comme peu fiable.
Beaucoup de choses peuvent entrer en compte.
Je ne sais pas exactement quoi (jettes un œil sur le lien que je t'ai passé, et n'hésites pas à faire des recherches, je me souviens que certaines personnes en parlait dans des articles)

Pour ma part, dans son rapport, la psy a écrit que mon écart était de 11, qu'il m'arrivait de raisonner à l'envers (?) et qu'il se pourrait que j'ai un trouble dyslexique (que j'arrive à compenser).
Lors du rendez-vous pour parler du résultat, elle m'a reposée certaines questions par curiosité, et aussi parce qu'elle n'expliquait pas mon raisonnement "à l'envers" et résultat: je trouvais les bonnes réponses (alors que pendant le test, j'avais donné les mauvaises).
Et boum bada boum, on était encore plus désorienté qu'au début, et à ce jour, je ne sais toujours pas comment ça se fait, à part peut-être un manque de concentration?!

Pix'L
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 90
Date d'inscription : 16/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 20:11

Jeanne-Minnie a écrit:Ce n'est peut être pas plus mal alors, sinon imagine que ça te serve de prétexte pour justifier toutes tes difficultés?
"Je ne baisse jamais la cuvette des toilettes, mais c'est parce que je suis zèbre" (marche surtout pour les hommes).
Ouahhh Jeanne-Minnie, voilà qui me fait un effet un peu... brutal... j'ai connu une Polonaise qui en buvait au petit-déjeuner... 2nd degré lol! 

@Tsuna, j'imagine très très bien, pour l'avoir vécu, le désarroi dans lequel tu dois te trouver.
Chez moi ça donnait à peu près :
Est-ce que je suis dingue, idiote, arrogante, nymphomane, asociale, misanthrope, méchante, inadaptée, odieuse, mauvaise mère, mauvaise épouse, égocentrique, bipolaire, et j'en passe...

Respire, respire... on se reparle...Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par UK09 le Jeu 15 Aoû 2013 - 21:46

J'ai décidé il y a peu de temps d'allez consulter une psychologue pour passer ce fameux test de QI (WAIS). Dans son rapport, elle me dit de ne pas prendre en compte le score global car mes résultats sont trop hétérogènes. Par la suite, je la questionne donc sur ce que cette hétérogénéité signifie et là, pas de réponse, elle est incapable de me dire si cela peut avoir une influence sur ma manière de raisonner, d'appréhender les choses etc.
Change de psy.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 22:31



Dernière édition par 11Road le Ven 24 Avr 2015 - 14:05, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 22:37

UK09 a écrit:Change de psy.
+1, hélas...

Réponse radicale, mais essentielle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Boitachat le Ven 16 Aoû 2013 - 0:04

Depuis l'âge de 6 ans on a voulu me faire sauter une année, ce que mes parents ont refusé. Par la suite, j'ai eu un parcours scolaire décousu et encore maintenant, je ne trouve rien qui me passionne à un tel point que je souhaiterais en faire mon métier. Il y a tellement de domaines qui me passionnent... Quand je lis les caractéristiques des HP, je me retrouve dans beaucoup de celles - ci : anxiété, fréquentation de personnes plus âgées depuis l'enfance, hypersensibilité, appris à lire très jeune, saute d'un domaine à l'autre sans pouvoir se fixer sur quelque chose, ennui à mourir à l'école alors que les notes étaient toujours bonnes et pareil maintenant dans tous mes jobs etc ..
Il y a des éléments précis dans tout ça qui t'ont orientée de manière plus significative que les autres vers la douance ?
Qu'est-ce qui te déçoit le plus ? Ne pas être étiquetée douée (mine de rien les chiffres sont impressionnants pour un quidam comme moi encore non testé !) ou de devoir t'orienter vers une piste inconnue pour te comprendre un peu mieux ?

Bon courage.

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1145
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Tsuna le Ven 16 Aoû 2013 - 12:55

Pour te répondre Boitachat, après m'être renseignée sur le sujet, oui il y a quelques points précis qui m'orientent. En revanche, à la base, c'est une psychologue après divers entretiens qui m'a conseillé de faire un test de QI car elle soupçonnait des signes de douance. Mais jamais à la base ce n'est moi qui me suis rendue chez une psychologue pour traiter ce sujet précis, je venais juste lui expliquer que j'avais quelques blocages dans ma vie par rapport à certaines choses ... Malheureusement cette psy n'exerce plus donc j'ai du en trouver une autre qui apparemment n'est pas spécialisée là dedans et ne sais pas m'en dire plus, voilà pourquoi je cherche des réponses ici ...

Tsuna
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par legarsenquestion le Ven 16 Aoû 2013 - 18:20

[ C'est un message d'une psychometricienne repris d'un autre forum^^ ]
Bonjour ceux qui vous ont répondu n'abordent pas la vraie problématique. Pour les tests il ne s'agit pas vous ranger dans tel ou tel camp mais de diagnostic.
Les tests de QI ne donnent pas du tout une mesure significative du votre niveau d'intelligence. Je suis psychométricienne et vous le rappelle :
"Les valeurs ICV et QIP aident les psychologues à définir les moyens de rééducation de l'enfant" ! (Si il en a besoin !)
C'est pour cela que les psychologues doivent proposer des solutions et revoient certains estimés surdoués régulièrement.
Je suis outrée par le fait que certains psys balancent des chiffres sans aucune empathie pensant que cela va tout résoudre !

[voilà à peu près]

D'ailleurs je crois que pas mal d'enfant qui sont rééduqués scorent très bien

legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par UK09 le Ven 16 Aoû 2013 - 20:14

legarsenquestion a écrit:[ C'est un message d'une psychometricienne repris d'un autre forum^^ ]
Bonjour ceux qui vous ont répondu n'abordent pas la vraie problématique. Pour les tests il ne s'agit pas vous ranger dans tel ou tel camp mais de diagnostic.
Les tests de QI ne donnent pas du tout une mesure significative du votre niveau d'intelligence. Je suis psychométricienne et vous le rappelle :
"Les valeurs ICV et QIP aident les psychologues à définir les moyens de rééducation de l'enfant" ! (Si il en a besoin !)

[voilà à peu près]

D'ailleurs je crois que pas mal d'enfant qui sont rééduqués scorent très bien
J'ai rien compris...Embarassed Rééduquer?! Suspect 

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Trèfle le Ven 16 Aoû 2013 - 21:38

UK09 a écrit:J'ai rien compris...Embarassed Rééduquer?! Suspect
Dans ce contexte...si cela peut t'éclairer...

Les résultats des performances d'un individus dans les différentes domaines testés servent de base à un travail logopédique, psychopédagogique ou psychologique.
Si, par exemple, les indices sont très supérieurs dans tous les domaines mais en dessous du résultat moyen (attendu) dans un domaine (par exemple en vitesse de traitement), le neuropsy peut investiguer plus avant et pourrait proposer des remédiations adaptées de type  travail psychothérapeutique ou rééducation graphothérapeuthique; par exemple.

Le test de QI est; à la base; un outil diagnostique d'éventuelles difficultés, troubles du fonctionnement cognitif, pour les enfants, dans un cadre psychopédagogique.

Trèfle
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 48
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par UK09 le Ven 16 Aoû 2013 - 22:28

Ah ba voilà, j'ai tout compris! Merci. afro 

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Trèfle le Ven 16 Aoû 2013 - 22:35

De rien...j'ai fais ce que j'ai pu Wink

Trèfle
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 48
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par -Wa- le Mer 4 Sep 2013 - 12:07

Bonjour Tsuna, je me reconnais beaucoup dans ton témoignage ! Il m'est arrivé la même chose que toi, et j'ai du mal à m'en remettre parfois aussi. Je pense qu'il y a deux explications : d'abord, effectivement, la douance explique, comme toi, mes symptomes, et ça prouverai que je ne suis ni bipolaire, ni maniaco-dépressive, etc etc. C'est toujours agréable de savoir ça ^^
Ensuite, je ne sais pas si tu es comme moi, mais j'ai un énorme besoin de reconnaissance sociale. Je me suis toujours sentie à l'écart et un peu stupide, les gens ne me prennent au sérieux que depuis que j'utilise un vocabulaire plus expansé, parce qu'ils ne comprennent pas tout donc "ça fait bien", ce que je trouve stupide vu que je fais toujours en sorte de me faire comprendre par tout le monde. Aucun intérêt sinon... Donc, comme l'a dit spacepizza, nous somme dans une société ou l'on ne se focalise pas assez sur le chemin pris pour arriver à un résultat. Les gens se focalisent sur un chiffre, et, si tu as raté le stress pour X raison, tu n'es pas surdouée, point. (Je parle surtout des "normo-pensants") Effectivement, on ne peux pas dire à tout le monde : "c'est pas grave, tu es surement surdoué !" mais je pense qu'il est temps de se poser les bonnes questions : le test est-il vraiment un bon indicateur ? Pour ceux qui le réussissent, surement, cela prouve une certaine aptitude, mais un surdoué passionné par les volcans ou le fonctionnement des objets electroniques saura-t-il répondre correctement au question de Culture G ? Ou bien quelqu'un qui n'a pas grandit en ville mais dans un trou paumé du sud rempli de paysans préférant le grognement aux phrases construite, et dont les profs ont toujours réfréné la curiosité et les questions aura-t-il le même vocabulaire qu'un citadin ayant accès à plus d'informations ? Un zèbre avec parfois des difficultés de concentration, et un stress dû à la connaissance des enjeux du test dans sa vie n'aura-t-il pas plus de mal à restituer ce qu'on lui demande de mémoire parce qu'il est toujours dans ses pensées, plutôt qu'un élève habitué à travailler et à la pensée séquentielle ?
Bref, je remet en doute le Test dans le sens ou je crois qu'il y a de nombreux Zèbres, là dehors, qui, comme moi, se sont penché vers ce test afin d'être enfin compris et rassurés, mais qui en fait, par manque de confiance, précipitation, manque de chance quant au professionnel choisit (j'avais échangé par mail avec la mienne, et je me disais que je n'aimais pas la façon dont elle tournait ses phrases, trop concises et dures à mon goût, mais par orgueil, et peur de la blesser, je n'ai pas fait demi-tour) se sont une fois de plus heurté à un mur d'incompréhension et de sécheresse. Bref, pour moi, même si je n'en ai pas fait l'expérience pour le moment, le meilleur moyen de détecter un surdoué, surefficient mental, zèbre, HP etc, c'est de lui parler, et de faire ce test à la rigueur avec lui/elle, et de re-parler ensuite. Le test devrait, par exemple, prendre en compte la façon dont on arrive à un résultat, notre pensée en arborescence, en somme, plutôt qu'une réponse étriquée sortit d'un manuel écrit pour une norme, dont nous ne faisons pas parti, puisque je le rappelle chaque zèbre est différent ! Smile

En tous cas, je suis comme toi, déçue et en colère de voir que je n'ai pas été comprise, une fois de plus, alors que d'autre ont réussit et sont un minimum apaisé, ils ont quelque chose sur quoi s'appuyer en cas de doute, ne serait-ce par rapport à la société, ils peuvent dire à ceux qui font la sourde oreille : l'institution en laquelle tu as confiance m'a dit que j'étais intelligent(e). Et paf ! ^^
Moi, quand j'ai un doute sur ma zébritude, il n'y a rien derrière qui me dit "mais si, regarde !" à part mes proches, que je considère comme subjectif donc leurs paroles ne m'apaisent pas vraiment. Chaque fois qu'il y a un signe qui démontre que je suis Z, je me dit "oui bon, mais tout le monde doit être comme ça..." et quand il y a un signe qui me diffère des autres, je me dit "eh bien voilà, tu es stupide, c'est prouvé". Bref, ces va-et-vient incessants m'empêche de vivre et le test qui devait m'aider m'a enfoncée... Donc je te comprend ^^ voilà ! Bisou câlin 

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il reste encore des questions

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum