Question aux surdoués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question aux surdoués

Message par tel1humain le Mer 14 Aoû 2013 - 23:36

Qu'est-ce que la vie affective, l'amour, la sensualité, la sexualité apportent à ceux pour qui la pensée, l'intellect, l'empathie (surtout pour ceux qui ne sont pas leur conjoint) dominent ?
Quelle place le conjoint a ?

tel1humain
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2013
Localisation : Massalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par UK09 le Jeu 15 Aoû 2013 - 0:02

La vie affective est prépondérante: si j'arrive à maintenir un environnement sain, plein d'amour et d'attention, alors même les tracas deviennent de petits suisses pour bébé: un coup de cuillère et hop! C'est un optimisme parfois déroutant pour l'autre qui peut penser à de la naïveté ou de l'irresponsabilité.
Si une personne normal a besoin d'un environnement stable pour s'épanouir, comme nous le disent les sciences, il me évident que l'hypersensibilité des zèbres appelle d'autant plus cette stabilité à se mettre en place. Elle n'empêche pas le besoin de changement; au contraire, le zèbre nomade dans la savane, à toujours son point d'eau où se ressourcer.

L'amour et la sensualité sont primordiaux dans un couple pour un zèbre. Pas nécessairement le rapport sexuel, mais le jeu, l'envie, les taquineries font parti d'un tout sécurisant et valorisant. Au-delà de la performance/du jeu de rôle que l'on joue dans le couple, c'est un moment entre-soi car le conjoint est une part de soi. N'a-t-il pas pris notre cœur, notre âme? Ne partageons-nous pas une vie commune? Il s'agit d'élaborer toujours des formes d'échanges, de communication et de compréhension: se comprendre, comprendre l'Autre, comprendre le "nous". Le zèbre, d'autant plus que la personnalité standard, doit pouvoir exprimer dans la sphère privée ce que la sphère publique lui interdit: sentiments, pensées saugrenues, hobbies honteux etc, toutes ces choses que l'on peut partager avec son Autre.

Je crois que nous pensons en amont notre vie de couple/famille/privée de telle sorte que nous essayons d'appliquer à la réalité ce que nous avons en pensée. N'est-ce pas ce que nous faisons chaque jour au travail, dans la rue etc, en suivant ce que notre ligne de conduite nous dicte? Cette anticipation des choses est naturelle. Elle occupe notre pensée, comble les vides du temps perdu à droite ou à gauche, oblige à remettre en question les choses que l'on vit et fait.

Cependant, tout cet amour, tout ce temps, tout se "soi" donné à l'Autre, il faut prendre garde à ce que l'être aimé puisse l'accepter. Je crois que les zèbres donnent énormément d'amour aux gens. Amour sous toutes ses formes. Alors on doit se poser les bonnes questions: mon conjoint peut-il absorber ce flot de sentiment? peut-il accepter d'être l'Objet de tant d'attention? ne vais-je pas trop loin dans mon investissement dans l'Autre? qu'est-ce que je gagne en retour?
A partir des réponses à ces questions - il en existe d'autres sans doute - on peut alors élaborer la suite de sa relation à soi, à l'Autre et au "nous".

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par tel1humain le Jeu 15 Aoû 2013 - 0:45

Merci UK. Je vais méditer ta réponse.

tel1humain
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2013
Localisation : Massalia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Ainaelin le Jeu 15 Aoû 2013 - 2:45

Oui, entièrement d'accord avec UK09.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Invité le Lun 26 Aoû 2013 - 15:01

ouais, mais c'est ESSENTIEL ! Et j'ajoute, le sexe aussi évidemment, la sensualité, le contact physique, autant que le contact intellectuel ! Bah d'ailleurs, c'est un tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Fata Morgana le Lun 26 Aoû 2013 - 15:09

Ça détend c'est dingue...Wink 

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Invité le Lun 26 Aoû 2013 - 16:36

UK09 a écrit: Si une personne normal a besoin d'un environnement stable pour s'épanouir, comme nous le disent les sciences, il me évident que l'hypersensibilité des zèbres appelle d'autant plus cette stabilité à se mettre en place. Elle n'empêche pas le besoin de changement; au contraire, le zèbre nomade dans la savane, à toujours son point d'eau où se ressourcer.

L'amour et la sensualité sont primordiaux dans un couple pour un zèbre. Pas nécessairement le rapport sexuel, mais le jeu, l'envie, les taquineries font parti d'un tout sécurisant et valorisant. Au-delà de la performance/du jeu de rôle que l'on joue dans le couple, c'est un moment entre-soi car le conjoint est une part de soi. N'a-t-il pas pris notre cœur, notre âme? Ne partageons-nous pas une vie commune? Il s'agit d'élaborer toujours des formes d'échanges, de communication et de compréhension: se comprendre, comprendre l'Autre, comprendre le "nous". Le zèbre, d'autant plus que la personnalité standard, doit pouvoir exprimer dans la sphère privée ce que la sphère publique lui interdit: sentiments, pensées saugrenues, hobbies honteux etc, toutes ces choses que l'on peut partager avec son Autre.
Je ne pourrais que paraphraser UK09... le couple, c'est là où je me ressource. C'est la base, c'est ce qui m'ancre (je pars tellement souvent dans les limbes, je file en pensées vers des hauteurs tellement lointaines que si je n'avais pas ça, je pourrais me perdre). Mon autre est essentiel à ma vie.

Quand à la sensualité, la sexualité, c'est ce moment intime et merveilleux pendant lequel je vais dire à l'autre à quel point il compte pour moi. Son bienêtre, son plaisir. Je vais pouvoir l'aimer, aimer son corps et lui donner le sentiment que je perçois si clairement en moi : il est unique. Le moment est le moment présent, je vais vibrer de cet amour et le faire partager par les sens. C'est quasi mystique, pour moi, aimer l'autre est une expérience qui confère au sacré.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par sylveno le Lun 26 Aoû 2013 - 20:56

Arrêtez, c'est trop beau comment vous dites, je vais pleurer.

C'est tellement ça !


sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Lilou le Lun 26 Aoû 2013 - 21:35

Ce à quoi j'aspire, sans jamais l'avoir connu Crying or Very sad .
Ne pas appréhender ni envisager la sexualité comme l'autre, c'est comme ne pas parler la même langue. La communication ne s'établit pas, on reste là, avec ses désirs sur les bras sans pouvoir les exprimer, sans qu'ils soient entendus. C'est être un épicurien à table avec quelqu'un qui n'est là que pour se nourrir.

Lilou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 593
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 36
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Invité le Sam 7 Mai 2016 - 20:26

Ca c'est un mot que je n'ai jamais compris : 

sensualité !

Je n'ai que ça depuis des années sur ce sujet : 



ou alors le fait d'être une sangsue alitée ? mais ça doit pas être ça. si ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Invité le Sam 7 Mai 2016 - 20:28

Mais comme Axelle dit qu'il faut la fixer pour un tas d'années, on est plus dans le domaine archéo ? non ? 

oh momifies toi ? c'est curieux comme concept. Je trouve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par offset le Sam 7 Mai 2016 - 22:10

Je te l'avais dit a écrit:Mais comme Axelle dit qu'il faut la fixer pour un tas d'années, on est plus dans le domaine archéo ? non ? 

oh momifies toi ? c'est curieux comme concept. Je trouve


Pété de rire


On peut parler sexe ici ou pas ?

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Invité le Sam 7 Mai 2016 - 22:40

tel1humain a écrit:Qu'est-ce que la vie affective, l'amour, la sensualité, la sexualité apportent à ceux pour qui la pensée, l'intellect, l'empathie (surtout pour ceux qui ne sont pas leur conjoint) dominent ?
Quelle place le conjoint a ?

Je crois que oui (en fait c'est un sujet arborant Smile à donf les mannettes et les neuronettes) 

mais je crois que j'ai pas compris la question...

Tu as une déclaration à faire, Offset ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question aux surdoués

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum