Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par MysticApocalypse le Ven 10 Jan 2014 - 18:23

Eh oui placer l.autre au dessus de soi des le depart.....ca freine bien des choses.....si cette personne a eu de nombreux deboires ...l.estime est proportionnelle aux echecs et croire que l.on va y arriver cette fois ci est in excice difficile....pas perdu pour autant.....tant que l.amour est la.....tout est possible......du temps ....de la patience....quelques coups de semonces aussi pour faire reagir....s.il y avait une recette inratable.....
Bon courage en tout cas.....l.amour se chargera du reste....c.est un moteur surpuissant qu.il faut apprendre a maitriser au mieux mais qui peut soulever des montagnes....y compris celles de la peur.....

MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 18:24


Il devrait se/vous donner le droit de "vivre" votre histoire. L'anticiper, l'analyser tout ça se passe dans la tête. Il faut en sortir de cette cachette. Et laisser l'amour faire son boulot Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Christelle le Ven 10 Jan 2014 - 19:02

Darkness a écrit:Eh oui placer l.autre au dessus de soi des le depart.....ca freine bien des choses.....si cette personne a eu de nombreux deboires ...l.estime est proportionnelle aux echecs et croire que l.on va y arriver cette fois ci est  in excice difficile....pas perdu pour autant.....tant que l.amour est la.....tout est possible......du temps ....de la patience....quelques coups de semonces aussi pour faire reagir....s.il y avait une recette inratable.....
Bon courage en tout cas.....l.amour se chargera du reste....c.est un moteur surpuissant qu.il faut apprendre a maitriser au mieux mais qui peut soulever des montagnes....y compris celles de la peur.....

Voilà, c'est ça de nombreux déboires ... à suivre ... en tous cas, merci pour toutes vos réponses
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par MysticApocalypse le Ven 10 Jan 2014 - 19:11

On ne peut que te souhaiter en retour de nombreux et precieux bonheurs....comme le dis Aethos.....en donnant.....on finis par recevoir a un moment ou un autre.....
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par SANJUE le Jeu 16 Jan 2014 - 17:41

Je ne suis jamais tombé amoureux. J'ai vécu quelques histoires mais parce que l'autre s'intéressait à moi ; j'étais flatté. J'ai une certaine appétence pour l'absolu alors je ne trouve pas la personne en adéquation avec mes attentes. En outre, je fuis la notion d'engagement ; je me protège contre la souffrance.
SANJUE
SANJUE

Messages : 48
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par jmd le Sam 18 Jan 2014 - 13:40

Christelle a écrit:Voilà, c'est ça de nombreux déboires ... à suivre ... en tous cas, merci pour toutes vos réponses

J'irais même plus loin : déboires et à manger ...
jmd
jmd

Messages : 829
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Christelle le Sam 18 Jan 2014 - 14:34

Oui ou déboires et des rangées ...
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par deep thought le Lun 4 Avr 2016 - 14:43

psyché-dream a écrit:Je ne veux plus avoir peur d'avoir peur de mes peurs .
J'ai envie de croire que l'on peut désamorcer les peurs avant qu'elles nous envahissent

De la peur naît le courage. Passer outre sa peur, c'est avoir son courage un tout petit peu plus important que sa peur. Tant que le courage reste plus faible, la peur nous bloque. C'est un témoin. Témoin de nos propres limites. (Hors amplification due à des causes traumatiques). Elle nous vient d'une cause extérieure auquel nous n'avons pas forcément d'emprise.
Alors que faire? Moi, je change quelque chose, pas grand chose, juste un paramètre de l'équation qui jusqu'à présent se solutionne par de la peur et du blocage. Si mon courage augmente suffisamment pour passer outre ma peur alors je peux agir en toute confiance en moi.
En gros, comme je ne peux agir sur la peur, j'agis sur le courage. Je me demande qu'est ce qui pourrait me donner le courage de vaincre cette peur.

Et puis, à force d'utiliser cette méthode, je commence à prendre conscience que ma peur ou mes peurs sont un atout pour explorer ce qu'il y a en dehors de mes limites...

deep thought
deep thought

Messages : 138
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 39
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par psyché-dream le Mar 5 Avr 2016 - 12:53

Souffrir ou faire souffrir ?
Aimer ou être aimé ?

Je n'ai pas eu la chance d'explorer d'autre combinaison ...

Forte de mes expériences (ou pas) je n'arrive pas à trouver le courage de laisser une chance à une relation puisque dans tous les cas elles évoluent vers l'ennuie, la lassitude  et la souffrance. Autant me préserver et m'abstenir.

Dans une heure, j'aurais peut être envie d'écrire l'inverse, que les relations, les émotions fortes donnent du sens à la vie et qu'on passerais à côté sans elles.
La contradiction est dans la nature et je change d'avis selon l humeur du moment, mais pour  l'heure, je confonds, mélange avec bonheur, l'imaginaire et la réalité.
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par clippacio le Mar 5 Avr 2016 - 13:40

Les émotions fortes peuvent sonner la fin de la vie.

A mourir de rire^^, n'est-ce pas.
clippacio
clippacio

Messages : 42
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Mar 5 Avr 2016 - 14:05

de commun accord

moi j'ai peur
elle j'ai peur aussi

moi je prend le risque
elle je ne sais pas

moi on s'accorde ?
elle peut etre

moi la si do la
elle mi sol fa si

moi la sol fa la
elle la re fa la

moi la mi fa la
elle la mi fa la

la peur se surmonte par la volonté des deux parties d'avancer sur le meme chemin, on s'apprivoise

je ne suis pas facile à apprivoiser et l'autre non plus et alors ? on a le temps non ?

on peut donc fuir par petites touches pour finir par s'approcher





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par deep thought le Mar 5 Avr 2016 - 14:35

zebulonlezebre a écrit:
la peur se surmonte par la volonté des deux parties d'avancer sur le meme chemin, on s'apprivoise

Oui, je vois très bien ce que tu veux dire. Cela dit, je ne suis pas sûr qu'il soit possible d'avancer sur le même chemin. D'après ce que je ressens, c'est plus un chemin par personne. Après, c'est sûr il y a des directions qui sont plus ou moins convergentes...

Ce post m'attire; ça provoque en moi une intense réflexion, peut-être aussi parce que je ressens un nœud en moi sur ce sujet et que pour l'instant je n'étais pas prêt à le défaire.

En ce qui concerne les relations sentimentales, je m'abstiens aussi depuis quelque temps. Je cherche encore la cause de cette abstinence. Elle change souvent. Peut-être qu'il y en a plusieurs. Mais ce qui est sûr c'est qu'elle est bien cachée et emmêlée de peurs. Ces peurs je les découvre petit à petit et j'essaye de m'y confronter. Cela va bien au delà de la relation de couple. Alors j'ai commencé par la base : qu'est ce que l'émotion d'amour?
L'émotion d'amour apparaît lorsque l'on tisse des liens avec d'autres êtres. J'ai donc commencé à écouter mon corps lorsque je tissais des liens avec des gens. Et je l'ai ressentie. Maintenant, j'essaye de l'exprimer et de la partager... Ce qui n'est pas si facile que ça!!!
deep thought
deep thought

Messages : 138
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 39
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par deep thought le Ven 8 Avr 2016 - 1:00

psyché-dream a écrit:
Souffrir ou faire souffrir ?
Aimer ou être aimé ?

Je le lis comme ça : aimer et souffrir ; faire souffrir et être aimé. Sensations qui me sont familières.
N'est ce pas la même chose? Il me semble qu'il y a une projection de soi sur l'autre. Je t'aime et j'en souffre donc si tu m'aimes tu vas forcément souffrir. Même si c'est effectivement le cas.
J'ai été en couple pendant 10 ans. À la rupture, ce qui m'a fait le plus mal, ce n'est pas la sensation de trahison, d'abandon, non, ce qui m'a fait le plus mal c'est la blessure de mon ego. J'ai mis du temps à le reconnaître et à l'accepter. Ce qui m'amène à penser que la peur de souffrir que je ressens lorsque je m'imagine être dans une vie de couple est relative à mon égo.

Je me suis rendu compte récemment que je pouvais emmerder mon égo. L'endroit où c'est le plus facile de jouer avec c'est la bagnole! Un tour de périph et hop au bout de 2 - 3 crasses, l'égo arrive et la colère sort. Tutoiement et insultes tant que les vitres sont fermées... Pourtant ces mauvais conducteurs qui ne respectent pas le code de la route alors que moi oui ne cherche pas particulièrement à me blesser, ce n'est pas moi qu'ils visent. Alors pourquoi me sens-je particulièrement visé? Alors que je me disais ça un miracle advient : une voiture me double par la droite et s'insère devant moi en me faisant une queue de poisson et je ne ressens aucune animosité pour ce conducteur (ou cette conductrice j'ai pas bien vu) car je sais qu'il (ou elle) ne m'en veut pas personnellement et là je sens mon égo qui ne mouche pas... Il s'en fout.

Bon Ok, je m'éloigne un peu du sujet, n'empêche que j'ai revisité ma rupture sous cet angle et ça a dissipé la souffrance que je ressentais encore.

Bon c'est un exemple, ça vaut ce que ça vaut!!
deep thought
deep thought

Messages : 138
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 39
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 9:31

"Etre amoureux n'est pas nécessairement aimer. Etre amoureux est un état ; aimer, un acte. On subit un état, mais on décide un acte."
L'Amour et l'Occident (1938), Denis de Rougemont.

L'amour serait donc militant ?
En tout cas, pour moi oui. Aimer, c'est prendre des risques. Aimer, c'est sortir de sa zone de confort. Aimer, c'est persévérer en dépit des difficultés.
Aimer, c'est s'engager pleinement pour la personne que l'on a choisi et qui vous a choisi. D'ailleurs, si vous y réfléchissez bien, on ne tombe pas amoureux tous les quatre matins, si ? Souvenez-vous de comment vous êtes quand vous êtes amoureux. Vous êtes vivants.

L'amour partagé est rare et précieux.

Aimer, c'est avoir le courage de choisir la vie ou d'avoir le courage de choisir, tout court.

Aimer, c'est avoir des couilles, en clair.


Dernière édition par Mnémosyne le Ven 8 Avr 2016 - 10:14, édité 1 fois
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Ven 8 Avr 2016 - 10:09

Mnémosyne a écrit:"Etre amoureux n'est pas nécessairement aimer. Etre amoureux est un état ; aimer, un acte. On subit un état, mais on décide un acte."
L'Amour et l'Occident (1938), Denis de Rougemont.

L'amour serait donc militant ?
En tout cas, pour moi oui. Aimer, c'est prendre des risques. Aimer, c'est sortir de sa zone de confort. Aimer, c'est persévérer. Aimer, c'est s'engager pleinement.

Aimer, c'est choisir.

Aimer, c'est avoir des couilles, en clair.

oui c'est choisir... par contre la métaphore avoir des couilles, pas certain, les femmes sont castratrices et revendicatrices, avoir des couilles en 2016 pour un mec c'est risquer de se les faire couper , certains du coup ont du mal à faire confiance à ces femmes toutes puissantes.; au moins en façade

on en vient même à la femme n'a pas besoin des hommes, je n'invente rien, tenir compte des conditions socio culturelles n'est pas anodin

du coup on choisit par petite touche, on essaie, on ne s'engage pas, on garde sa liberté

avoir des couilles avant c'était juste être un macho chef de famille, en 2016 ce courage là est plutôt de savoir qu'on risque d'en baver et y aller quand même

du coup l'amour ça devient un jeu de stratégie, un j'avance et on voit ce qui se passe et si on a le malheur d'être faible naif ou pas assez dans le profil recherché gare.. faut assumer .. sur divers étages.; les exigences du contrat tacite augmentent

bien sur y a toujours des exceptions , n'empeche le couple devient un champs de bataille parfois et avoir les couilles c'est alors plutôt ne pas s'exposer sans réfléchir

à vrai dire sous cet angle l'amour est une illusion, juste un contrat, un objectif temporaire à atteindre pendant 1 an 2 an 15 ans.. et puis ? cela dépend des adaptations de chacun, de l'attachement, des expériences de vie

être amoureux c'est être bête, c'est renoncer temporairement à la notion de contrat et d'effort et juste profiter de l'illusion que le contrat n'est pas nécessaire et que cet amour là durera éternellement

alors finalement l'amour est triste, contractuel.. avoir des couilles c'est juste assumer que cela soit triste et contractuel parfois mais qu'on rentre dedans quand même

parfois c'est joyeux et sans contrat, heureusement avoir des couilles a parfois des bons côtés, des récompenses plus ou moins temporaires et spontanées

pour moi le véritable amour est insouciant, on est bien avec l'autre sans penser à ces choses, on s'est apprivoisé y compris la boite à pensées vaches.. et on est juste bien , on se parle, on vit , on avance ensemble, dans les bonnes et mauvaises choses de la vie

le véritable amour est un soutien, un espace où on est soi avec l'autre qui est elle aussi

c'est rare

ça existe

mais c'est rare

mais je suis un peu désabusé il est vrai , la rareté est relative à mon propre regard et à ma propre expérience

la généralité c'est les femmes sont des salopes .. on finirait par y adhérer si on ne comprenait qu'en face les hommes sont tous des salauds, aaaa au moins un point commun

on peut commencer à parler

rare mais possible donc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 10:27

oui, rare mais possible. En tout cas, je préfère m'y référer, sinon autant se jeter du 6ème étage tout de suite.
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Ven 8 Avr 2016 - 13:05

oui sans doute si on considère que vivre en couple est une condition indispensable au bonheur

je n'en suis pas certain

c'est cette incertitude qui fait trace d'une peur diffuse peut être de refuser ce bonheur d'être à deux en anticipant la souffrance qui peut être débouchera

en réalité ce qu'on fuit ce n'est pas le bonheur mais la souffrance ou l'anticipation de la souffrance, que cette anticipation soit vraie ou pas , et anticipation exagérée dans le cas des surdoués

le vrai problème est donc de raison garder en quelque sorte et de relativiser ses propres anticipations, laisser venir, le lacher prise que tous le monde loue est en fait désactiver le surdon tout simplement.;alors forcément le problème est classique

si on refuse de se nier il faut alors accepter les conclusions négatives de l'anticipation tout en faisant exactement le même exercice anticipatif en positif, restent alors deux faces de la même chose, une pièce nettement plus riche et détaillée que celle des np et plus fragile aussi dans son acceptation et sa construction

certains appellent cela la quête d'absolu

bref pour vivre heureux ne pas se poser de question reste la meilleur solution qui soit

et ou en poser encore plus pour ne pas voir que le négatif et l'anticiper

du coup à côté de la peur y autre chose.. la confiance

or pas mal de zèbres ont parfois souffert de ce qu'ils considèrent comme des trahisons, des incompréhensions, du rejet ou pire du mépris

la confiance ne va pas de soi nécessairement

du coup c'est comprendre ce filtre du passé qui importe, celle ci n'est pas l'autre avant.. et rien n'est parfait, je ne le suis pas non plus, elle non plus, il ya aura des doutes, des erreurs, des déceptions et alors ?

c'est normal

il faut donc comprendre aussi les conditions de la rareté






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 17:11

"Comprendre ce filtre du passé qui importe". Tout à fait.
L'important étant d'essayer de sortir du piège de la projection, de ses croyances et de ses constructions mentales. Pas facile ... c'est sûr ... et cela demande une bonne dose de courage, de l'énergie, et parfois même en dépit de la volonté, on ne peut pas, car il n'est pas encore temps, tout simplement Neutral .

Revz a lancé un sujet sur le thème de la présupposition linguistique mais qui, plus globalement, peut aussi être valable en amour il me semble : http://www.zebrascrossing.net/t26170-le-concept-de-presuppose-et-d-autres-ou-comment-arreter-de-ne-pas-se-comprendre?highlight=pr%C3%A9suppos%C3%A9.

Définition :
http://www.cnrtl.fr/lexicographie/pr%C3%A9supposer

Mais bon, je suis peut-être loin du sujet.

Bref, tout ça pour dire que, je te rejoins en effet sur la nécessité de comprendre les conditions de la rareté, surtout en 2016 comme tu le dis. Etre dans un état amoureux, c'est bien, mais qu’y a t-il au-delà ?

Les protagonistes, s'ils sont sincères dès le début, font un choix en conscience, a priori. Ils décident de laisser de côté les casseroles antérieures qu'ils se traînent pour pouvoir avancer à deux, tout en sachant qu'ils devront prendre en compte le fait, que, néanmoins, ils peuvent aussi, en ramasser sur le chemin (c'est-à-dire se les créer en cours de route en quelque sorte).

Ils mettent toutes les chances de leur côté. Alors, oui, c'est sûr, ça demande un peu de courage.
Mais il paraît que les plus peureux sont aussi les plus courageux. C'est déjà un gros avantage en soi.  clown
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 19:39

@zebulonlezebre :
Je rebondis sur cette angoisse de castration que tu évoques.
Je ne la comprends pas vraiment. Il semblerait que tout cela se joue dans la toute petite enfance (cf Freud et Lacan). J'ai trouvé un sujet ouvert par Natatypique, qui n'a reçu aucune réponse, malheureusement. Je vais faire remonter le fil mais étant donné le tabou que cela soulève, je ne sais pas s'il trouvera plus d'écho. Mais j'ai à coeur de comprendre.

http://www.zebrascrossing.net/t23399-la-castration-au-masculin?highlight=castration

Un homme sain, équilibré psychologiquement, et affirmé n'a rien à craindre d'une femme qui aurait un caractère fort également ?
Il n'y a objectivement aucune raison d'être dévoré par de grandes dents d'un carnassier sanguinaire.  scratch
Aucun risque d'annihilation, de disparition, d'anéantissement, de mort, je suis à court de synonymes scratch

"Aahhh, que tu as de grandes dents !" L'âne rencontre la dragonne ici =>https://www.dailymotion.com/video/xdtgnp_shrek-dragonne-et-ane_animals

Et puis là aussi :


Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 7_cq9d7
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Ven 8 Avr 2016 - 20:07

Mnémosyne est Cléomênia a écrit:@zebulonlezebre :
Je rebondis sur cette angoisse de castration que tu évoques.
Je ne la comprends pas vraiment. Il semblerait que tout cela se joue dans la toute petite enfance (cf Freud et Lacan). J'ai trouvé un sujet ouvert par Natatypique, qui n'a reçu aucune réponse, malheureusement. Je vais faire remonter le fil mais étant donné le tabou que cela soulève, je ne sais pas s'il trouvera plus d'écho. Mais j'ai à coeur de comprendre.

http://www.zebrascrossing.net/t23399-la-castration-au-masculin?highlight=castration

Un homme sain, équilibré psychologiquement, et affirmé n'a rien à craindre d'une femme qui aurait un caractère fort également ?
Il n'y a objectivement aucune raison d'être dévoré par de grandes dents d'un carnassier sanguinaire.  scratch
Aucun risque d'annihilation, de disparition, d'anéantissement, de mort, je suis à court de synonymes scratch

[/img]

oui bien sur c'est symbolique et sans doute construit aussi par les rapports aux parents, j'ai plutôt eut sous les yeux des constats d'échec plus ou moins violents du coup je pars avec un handicap , mais quand j'évoque la peur de castration c'est plutôt la peur de ne pas avoir un couple équilibré, ou la femme n'a pas la sensibilité requise et agit "comme un mec" , nie tout ou partie de l''autre et/ou attend la performance à tous les étages et "sanctionne" quand elle 'na pas ce qu'elle veut

ce genre de relations où la place de l'homme se limite est castratrice c'est dans ce sens

maintenant si l'homme est fort équilibré etc .. cela ne l'empêche pas nécessairement de tomber sur une femme comme cela, c'est cette peur là dont je parle, parce que c'est pas marqué sur le front de madame

éviter les femmes destructrices donc et cela existe plus qu'on ne pense , d'où la rareté, ce n'est donc pas la peur de me faire castrer, quoique cela pourrait finir par devenir cette crainte là si je n'ai pas la confiance minimale lol , en exagérant très très fort le trait "me coupera t elle les couilles pendant mon sommeil ?" peur irrationnelle sans doute.. la confiance est fondamentale.. ou plus cruement serais je encore capable de bander si cette femme me nie sans cesse dans ce que je suis ? castration aussi

je sais qu'il s'agit ici de craintes de peurs ou de doutes fondamentalement irrationnels mais qui parfois, si on est blessé par des relations foireuses peut survenir.. cela se soigne sans doute et surement par une relation plus équilibrée et saine

ou alors on fonce dans l'autre sens, on domine l'autre , autre moyen de masquer ces peurs

la confiance entre homme et femme ne vas pas toujours de soi quand on n'a pas eut devant soi des modèles équilibrés, j'ai vu plus de couples s'effondrer et pas proprement et comme j'ai mémoire , je constate la perversité déployée et la méchanceté déployée dans ces cas où les deux souffrent

ça fait réfléchir.. ça refroidit.. ça castre quelque part donc

les merdias ont leur part de responsabilité dans la diffusion du modèle tout autant que la vie tout simplement

peut on rester naïf en tant que zèbre quand on a été confronté à ces risques là ? non .. on en tient aussi compte et donc on a cette peur diffuse que cela nous arrive aussi

c'est con, c'est irrationnel , c'est exagéré mais cela est .. c'est en cela que l'on peut fuir avant même de commencer, quand on a ce doute plus fort que la relation risque de déboucher sur cela

mais bon faut aussi assumer et si on aime vraiment ces choses s'évaporent d'elles mêmes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 21:22

Sad
C'est déprimant.
(En plus il pleut.)
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Ven 8 Avr 2016 - 21:36

Mnémosyne est Cléomênia a écrit:Sad
C'est déprimant.
(En plus il pleut.)

mmmm ... je ne voudrais pas que ma lucidité probablement intrinsèque et sans doute exagérée déprime les autres.. désolé donc

quand je pousse mes raisonnements et mes craintes je suis habitué à rebondir, je constate parfois que les autres n'ont pas toujours entièrement cette capacité.. j'ai un vécu assez hard en ce qui me concerne , pas ce choix donc , je ne prétend pas représenter une moyenne

par ailleurs j'espère encore malgré tout .. comme quoi même en poussant le bouchon maurice

bref en réalité l'amour je pense nous tombe dessus sans qu'on sache comment et c'est très bien ainsi , il faut ensuite être sincère avec soi même et avec l'autre et le cultiver (euh pas l'autre... l'amour hein.. lol)

y compris par temps pluvieux

Long hug


Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Will_y10

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 24820410

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Godisgood le Ven 8 Avr 2016 - 21:59

- Etre Amoureux apporte le bonheur particulier à pouvoir partager des affinités avec Autrui.

- Tomber amoureux apporte le malheur particulier à vouloir posséder la vie d'Autrui.
Godisgood
Godisgood

Messages : 360
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 46
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Ven 8 Avr 2016 - 22:20

@zebulonzebre

Approuve
Arrf... cette lucidité, je la connais également.

Merciiiii.  Very Happy

Malgré tous ces constats que j'ai été amenée à faire moi aussi, je suis convaincue que l'amour qui anime les deux héros d'un couple peut les faire progresser individuellement, et en même temps que conjointement ils peuvent aussi faire grandir et évoluer leur amour.
Il faut pour cela une volonté commune et une confiance à toute épreuve en effet.

Comme me disait très justement Fata Morgana dans un autre poste : la confiance en l'autre suppose la connaissance mutuelle.
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Christelle le Ven 8 Avr 2016 - 23:21

Je cite Les protagonistes, s'ils sont sincères dès le début, font un choix en conscience, a priori.

Je n'ai jamais eu la sensation d'avoir le choix de l'état amoureux. Il a toujours été d'une impériosité qui m'a parfois guidée vers des moments de vies douloureux.
J'apprends ... J'apprends à reprendre mon libre arbitre face à ce qui s'impose toujours avec évidence... mais qui a rarement été ce qui était le mieux pour moi.

Un salut chaleureux à Psyché-Dream
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Sam 9 Avr 2016 - 0:37

Bonjour Christelle,

J'évoque la notion de s'engager dans la relation, qui à mon sens, est bien un choix, on en revient au titre du sujet "fuir le bonheur de peur ..."
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:18

Fuir un bonheur de peur qu'il ne se sauve, certes, mais si il ne se sauve pas et qu'il vous attaque, on riposte ? Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:22

Godisgood a écrit:
- Etre Amoureux apporte le bonheur particulier à pouvoir partager des affinités avec Autrui.

.

Mnémosyne est Cléomênia a écrit:la confiance en l'autre suppose la connaissance mutuelle.

connaissance et affinités, je ne pourrais pas aimer quelqu'un que je ne connais pas et avec laquelle je n'ai pas d'affinités, cela m'est impossible

la peur de s'engager c'est aussi celle de se montrer comme on est et d'être rejeté, cette douleur là est vraiment difficile à vivre

mais comment se connaitre si on ne se montre pas ?

s'apprivoiser c'est se montrer progressivement par touches successives et avoir envie ou non de se connaitre davantage

le monde moderne permet peu la connaissance progressive sauf en environnement de travail ou de loisirs partages

mais certains lieux ou loisirs ne font pas rencontrer des "profils" proches

du coup ou c'est qu'on croise des gens comme soi ? , c'est la difficulté des zèbres et zébrettes sans doutedu moins si dans la connaissance de l'autre et l'apprivoisement le fait que l'autre soit aussi zèbre ou zebrette est important

à vrai dire je n'en sais rien, est ce qu'on sait pourquoi on est attiré par l'autre ? ce qu'on apprécie aime ? certes il faut que l'on puisse se parler mais est ce pour autant de tout et au niveau du zebre ? pas nécessairement

l'amour arrive au moment ou on s'y attend le moins, je suis donc dans la fourchette de conditions en plein

je pense que je ne suis plus dans la fuite du bonheur, la volonté de connaitre le bonheur est devenue plus grande que mes peurs de ne pas l'être

mais cela nécessitera quand même du courage et pas qu'un peu, donc la confiance et la connaissance de l'autre sont fondamentales pour amorcer et surtout générer cette envie

l'envie est le facteur fondamental au delà de la peur, si j'ai envie vraiment de partager ce que je suis alors bien des choses deviennent possibles

l'estime de soi est donc importante ,si on ne s'aime pas , qu'a ton (l'ancien ;-) ) envie de partager ?

c'est fabrice Lucchini qui m'a ouvert les yeux sur cette évidence !!

ce type est un génie !



je le pensais futile, il est d'une profondeur abyssale !!

"je ne peux jouir de l'autre qu'en ayant de l'empathie
pour avoir de l'empathie faut que je le comprenne
pour le comprendre au sens premier le prendre avec
faut que je comprenne des choses en moi
que ce qu'il est résonne en moi
et pour que cela résonne en moi comme un instrument musical
il faut que je m'y sois colleté à ce que je suis qui est minable mediocre chaotique "

"tu n'as de sympathie avec l'autre que ce que tu as accepté de sympathie avec toi"

c'est pas magnifique ça ?






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:23

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Fuir un bonheur de peur qu'il ne se sauve, certes, mais si il ne se sauve pas et qu'il vous attaque, on riposte ? Dent pétée

une surenchère de bonheur cela me va moi :-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:31

tiens dans la foulée

de la solitude du surdoué à partir de 5'11



cette solitude là est une partie de la peur aussi , elle est biface, le zebre en a besoin mais l'isole aussi

c'est quand ce que l'on est est en quelque sorte incomplet malgré sa complétude et quelqu'en soit le niveau , que l'on va vers les autres

c'est une solitude active et en recherche au contraire de la solitude passive permettant le surdon

l'intelligence du zebre et son intelligence relationnelle et emotionnelle

l'amour c'est quand qi=qr=qe en quelque sorte lol

où qr et qi servent qe

et ou qe et qr enrichissent qi

mmmm

certes

mais cela on s'en fout .. en plus !

cela existe mais ce n'est pas le but

envie de partager ce que l'on est

c'est étrange la vie quand même finalement non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:34

Et si vous étiez ce bonheur qui se sauve que l'autre ne veut pas fuir ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:39

j'ai longtemps partagé ce que je n'étais pas , empathie , utilisation du surdon au service des autres par valeur personnelle, par morale chrétienne, par conviction propre, personne ne m'y forçait, et j'ai toujours cela en moi, je suis fondamentalement empathique , je l'accepte , c'est moi

mais je comprend combien finalement en amour c'est autre chose, c'est partager soi , en profondeur , cessez d'être gentil dit le livre soyez vrai,

il ne s'agit pas de renier l'empathie mais de comprendre qu'en amour l'empathie ne sert à rien, il faut juste être soi et vouloir partager ce soi

seigneur je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri

savoir donner mais on ne peut éternellement donner sans recevoir , et pour recevoir il faut se considérer comme digne de recevoir, avoir cette bienveillance envers soi qui permette cet échange là




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 1:41

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Et si vous étiez ce bonheur qui se sauve que l'autre ne veut pas fuir ?

oui on l'est certainement dans une relation , et en fuyant l'autre on se prive soi même de ce bonheur qui ne demande qu'à vivre

savoir recevoir , voir et comprendre que l'autre ne fuit pas ce bonheur est fondamental

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Cléomênia le Sam 9 Avr 2016 - 10:15

@zebulonlezebre : + 1000.
(soyons fous)
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 41
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 9 Avr 2016 - 10:18

zebulonlezebre a écrit:
savoir recevoir , voir et comprendre que l'autre ne fuit pas ce bonheur est fondamental

+10000000000000000000000000

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Invité le Sam 23 Avr 2016 - 12:37

Oui, c'est carrément moi ça, fuir le bonheur avant qu'il ne nous fuit... anticiper... et s'auto-détruire par la même occasion en se privant de ce qui, pourtant, nous rend le plus vivant et le plus heureux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par 8dePool le Lun 23 Mai 2016 - 5:53

Parce que ne pas savoir ce que c'est que d'être heureux avec quelqu'un, et bien le jour où c'est arrivé, tout s'est compliqué, allez savoir pourquoi... auto-sabotage (comme à mon habitude) ?
Dès l'instant où les sentiments et les mots ont été dit, ça a changé quelque chose, comme si l'exprimer avait réduit tout cela à zéro. Je trouve tellement plus simple de vivre les choses ( le bonheur ) plutôt que d'entendre : " Je t'aime ", "ton odeur, ta présence me manque..." la pression qui va avec et de se dire qu'un jour ça s'arrêtera, ça pousse à anticiper ce jour désagréable en invoquant des prétextes et raisons qui pourraient être valables mais qui pourraient aussi ne pas l'être s'ils n'étaient pas mis en avant.
L'envie que la fusion des corps ne s'estompent pas avec le temps, tout en se disant que ça arrivera probablement un jour.
L'envie que l'émulation intellectuelle soit toujours présente alors qu'il est possible que même en couple chacun prennent un chemin qui l'éloigne de l'autre, tellement d'incertitudes qu'au final, à trop penser et extrapoler, on préfère ne pas/plus prendre le risque d'être déçu ou de souffrir.
Cette personne est et restera gravé en moi, à n'en pas douter car je n'ai pas connu une telle attirance avant, si seulement le timing et les circonstances avaient été autres...ou ma patience
8dePool
8dePool

Messages : 73
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Mar 26 Juil 2016 - 15:33

@zeb
10 puissance soyons fous

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Sarella le Mer 27 Juil 2016 - 14:39

Oui, je l'evite parfois.
Le bonheur, c'est prendre le risque de se laisser en béatitude, et donc le risque d'être réveillé brutalement pour être rejeté vers le malheur.

La peur que le bonheur soit fondé sur des choses aléatoires, instables, voir illusoire, et s'exposer à la réalisation de l'erreur qu'on a fait dans nos interprétations.

Je crois que c'est une tendance qu'on acquiert dans l'enfance par une éducation qui contrarie les émotions qui typiquement font un enfant agité. Les parents qui veulent la paix prefereront un enfant morne et froid.
Sarella
Sarella

Messages : 237
Date d'inscription : 02/06/2016
Age : 30
Localisation : Lyon 2

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Mer 27 Juil 2016 - 15:35

C'est exactement cela.
Morne et froid, -ê pas, mais hors-jeu, certainement.

Le jour où je n'ai pas laissé se sauver le bonheur j'ai pleuré, sangloté. Me suis abandonné.
Un moment ineffaçable de bonheur.

cela suffit presque à justifier ma vie, à dire : je peux mourir.

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Ours de la MAZ le Mer 27 Juil 2016 - 17:52

zebulonlezebre a écrit:.../....



je le pensais futile, il est d'une profondeur abyssale !!

"je ne peux jouir de l'autre qu'en ayant de l'empathie
pour avoir de l'empathie faut que je le comprenne
pour le comprendre au sens premier le prendre avec
faut que je comprenne des choses en moi
que ce qu'il est résonne en moi
et pour que cela résonne en moi comme un instrument musical
il faut que je m'y sois colleté à ce que je suis qui est minable mediocre chaotique "

"tu n'as de sympathie avec l'autre que ce que tu as accepté de sympathie avec toi"
.../...

Formidable.
Je vais me permettre de le republier sur mon fil en citant l'origine.
Merci beaucoup.
Ours de la MAZ
Ours de la MAZ

Messages : 539
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 60
Localisation : Entre Marseille et Nice, pour le moment du moins

http://zebrours.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Mag-Stone le Jeu 28 Juil 2016 - 0:09

8dePool a écrit:Parce que ne pas savoir ce que c'est que d'être heureux avec quelqu'un, et bien le jour où c'est arrivé, tout s'est compliqué, allez savoir pourquoi... auto-sabotage (comme à mon habitude) ?
Dès l'instant où les sentiments et les mots ont été dit, ça a changé quelque chose, comme si l'exprimer avait réduit tout cela à zéro. Je trouve tellement plus simple de vivre les choses ( le bonheur ) plutôt que d'entendre : " Je t'aime ", "ton odeur, ta présence me manque..." la pression qui va avec et de se dire qu'un jour ça s'arrêtera, ça pousse à anticiper ce jour désagréable en invoquant des prétextes et raisons qui pourraient être valables mais qui pourraient aussi ne pas l'être s'ils n'étaient pas mis en avant.
L'envie que la fusion des corps ne s'estompent pas avec le temps, tout en se disant que ça arrivera probablement un jour.
L'envie que l'émulation intellectuelle soit toujours présente alors qu'il est possible que même en couple chacun prennent un chemin qui l'éloigne de l'autre, tellement d'incertitudes qu'au final, à trop penser et extrapoler, on préfère ne pas/plus prendre le risque d'être déçu ou de souffrir.
Cette personne est et restera gravé en moi, à n'en pas douter car je n'ai pas connu une telle attirance avant, si seulement le timing et les circonstances avaient été autres...ou ma patience


Ce que vous écrivez me semble tellement triste...
Et cette personne, si vous étiez le seul à pouvoir la rendre heureuse, à l'aimer?
Mais peut-être qu'il s'agit d'un possible amour substituable à un autre (qu'en fait c'était un amour de type "prêt à porter", pas l'oeuvre unique d'un créateur hors de prix) et que cette personne pourra aimer qqn d'autre (ce que je lui souhaite, pour tout vous dire, quitte à me montrer un poil brutale). Et que je vous souhaite également. Sauf si ça ne vous dit rien, évidemment Smile

Mag-Stone

Messages : 397
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Jeu 28 Juil 2016 - 14:19

L'Autre manque....pendant un certain temps.
Sauf s'il a laissé une trace indélébile de....souffrance (par sa conduite, la manière qu'il a utilise pour casser, etc....)
Sinon, personne n'est indispensable.
Hormis les personnages qui peuplèrent l'enfance (de manière réelle, virtuelle ou fantasmatique.
Une personne veuve (ou séparée, divorcée, ....) redevient très vite ce qu'elle fut.
L'être aimé arrive trop tard. Sauf s'il est l'incarnation d'un vieux désir névrotique, désir du père, de la mère manquante.
Nous ne sommes pas tellement importants, our l'Autre. L'Autre nous "utilise" pour combler ses manques, voire se construire à nos dépens.
Seule importe l'enfant que nous fûmes.


ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Jeu 28 Juil 2016 - 14:27

L'Autre manque....pendant un certain temps.
Sauf s'il a laissé une trace indélébile de....souffrance (par sa conduite, la manière qu'il a utilise pour casser, etc....)
Sinon, personne n'est indispensable.
Hormis les personnages qui peuplèrent l'enfance (de manière réelle, virtuelle ou fantasmatique.
Une personne veuve (ou séparée, divorcée, ....) redevient très vite ce qu'elle fut.
L'être aimé arrive trop tard. Sauf s'il est l'incarnation d'un vieux désir névrotique, désir du père, de la mère manquante.
Nous ne sommes pas tellement importants, our l'Autre. L'Autre nous "utilise" pour combler ses manques, voire se construire à nos dépens.
Seule importe l'enfant que nous fûmes.

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Jeu 28 Juil 2016 - 14:29

PS. J'écris cela après avoir étudié écouté observé pas mal de personnes âgées restées seules.

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par urgences le Jeu 28 Juil 2016 - 23:39

Moi je ne veux plus fuir le bonheur! je le veux, je l'accepte ici et maintenant Twisted Evil

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par urgences le Ven 29 Juil 2016 - 11:36

Fabrache a écrit:L'Autre manque....pendant un certain temps.
Sauf s'il a laissé une trace indélébile de....souffrance (par sa conduite, la manière qu'il a utilise pour casser, etc....)
Sinon, personne n'est indispensable.
Hormis les personnages qui peuplèrent l'enfance (de manière réelle, virtuelle ou fantasmatique.
Une personne veuve (ou séparée, divorcée, ....) redevient très vite ce qu'elle fut.
L'être aimé arrive trop tard. Sauf s'il est l'incarnation d'un vieux désir névrotique, désir du père, de la mère manquante.
Nous ne sommes pas tellement importants, our l'Autre. L'Autre nous "utilise" pour combler ses manques, voire se construire à nos dépens.
Seule importe l'enfant que nous fûmes.

bonjour,

Je ne pense que l'autre nous utilise ou on tout cas pas tous.. par contre chaque rencontre importante dans notre vie et une occasion
pour grandir et une invitation à évoluer ou à se connecter à ce que nous sommes vraiment...et donc à confirmer ce que nous sommes ou à
s'affirmer pour dire ce que nous sommes vraiment...

quand au fond de nous, on s'aime assez, un moment donné si çà fait trop mal la rencontre de l'autre alors on peux se choisir et ne plus se fuir ...


urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Ven 29 Juil 2016 - 15:18

Je n'y crois pas.
Tout le monde se sert de l'Autre. les choix ne sont pas des hasards marqués par la flèche de Cupidon,
les choix sont des fatalités. les choix ne sont pas des choix, pas réellement.
La liberté personnelle est un joli leurre.
Ma connaissance des personnes âgées m'a laissé une blessure amère dans l'âme.

Ainsi parlait Sarah Touça.

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par urgences le Ven 29 Juil 2016 - 22:42

Fabrache a écrit:Je n'y crois pas.
Tout le monde se sert de l'Autre. les choix ne sont pas des hasards marqués par la flèche de Cupidon,
les choix sont des fatalités. les choix ne sont pas des choix, pas réellement.
La liberté personnelle est un joli leurre.
Ma connaissance des personnes âgées m'a laissé une blessure amère dans l'âme.

Ainsi parlait Sarah Touça.


Il y' a des personnes qui supportent, se résigne même au pire ...
Malheureusement c'est parce-qu’elle non pas acquis 'la force intérieure' nécessaire pour s'autoriser de 'se choisir' et de grandir ...
Elle non pas appris à croire et à connecter avec leurs propres ressources, leurs rêves, leurs être...

Parfois des situations subit nous donne pas le luxe de choisir...la seule option qui se présente est celle de lâcher prise... d'accepter que cette situation telle qu'elle se présente est bien là et nous ne pouvons l'ignorer, nous devons avancer avec cette situation..
c'est vrai dans ce cas nous n'avons pas vraiment le choix..

Mais dans d'autres situations, on pense ne pas avoir le choix mais en fait si...c'est juste ne nous voulons pas 'choisir' car çà se demande des renoncements, des efforts, des actions et aussi des changements... des petites ou de grandes transitions..
et le changement n'est pas facile à accepter ...

c'est pas facile d'accepter d'être heureux quand on à connu beaucoup de tristesse ...de déprime...de situations ou nous n'avions pas le choix..
c'est pas facile de croire que notre monde est insécure , sombre, méfiant, injuste, triste, seul.. et de croire qu'il existe d'autres mondes sécure, lumineux, confiant, riche, heureux...

C'est pas facile... pourtant ...c'est possible..




urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par ifness le Ven 29 Juil 2016 - 23:26

Oui, c'est possible, urgences, bien entendu.
Mais on peut mourir avant que d'avoir pu connaître.

Je ne demande que ça, sinon que ferais-je ici ? No

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....  - Page 3 Empty Re: Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve .....

Message par Theofane le Sam 30 Juil 2016 - 10:32

oui
Theofane
Theofane

Messages : 13
Date d'inscription : 18/02/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum