tuer toute la vie en soi

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par oufy-dame le Lun 12 Aoû 2013 - 12:48

Effectivement, une psychotique qui vit sans psychotrope depuis 10 ans, ça semble surprenant.

Et s'il y avait une erreur de diagnostic ?

Je me permets de te renvoyer aux pistes que je t'ai envoyées en mp ;-)

Bon courage,

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 12:49

ayaaaahh a écrit:on est bien d'accord silent :)comme indiqué quand j'ai pas envie,je ne fais pas..mais des fois j'aurais envie et je ne fais pas..parfois je me suis moi meme convaincue que je n'avais pas envie,alors qu'en fait j'avais peur..mais envie..
je donnais mon propre exemple à virginie,parce ça m'aurait interessée d'avoir son avis et ressenti justement sur le fait que c'était dur parce que ça l'intéressait pas reellement ou si elle aurait aimé se lacher et n'y est pas arrivé par frein psychique...
Oui, le truc c'est que des fois on se laisse culpabiliser par la "pression sociale" (sans doute un gros mot pour l'exemple donné). Je me suis un peu rendue compte (à un moment, je ne sais pas trop quand) que plus jeune je culpabilisais de ne pas faire des activités que je n'aimais pas, seulement parce que je pensais que le problème était que je ne me lâchais pas assez... mais en fait non, juste j'aime pas.
Et logiquement, lorsqu'on aime un truc et qu'on est en bonne compagnie, il ne devrait pas trop y avoir de soucis pour lâcher un peu prise (même si j'admets que ça doit arriver).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 13:01

str_anger
je suis bien surprise que tu prennes les choses ainsi
j'aurais trouvé plus juste que tu poses des questions à virginie avant de balancer des noms de neuroleptiques..savoir par exemple si elle avait déjà été suivie etc
mes questions s'adressnte simplement à une femme qui dit se posait des questions tout le temps,et se sent bloquer dans certaines situations alors qu'elle aimerait pouvoir etre à l'aise comme le paraissent les autres,avant de poser des termes spécifiques,de lui dire "va consulter"...etc j'essaie de comprendre le contexte et ce qu'elle entend par cela,voir si je comprends de quoi elle me parle..
je pose des questions str_anger c'est tout
ps:oui oui on sait que ta cherie est tres intelligente et à souvent raison... Wink mais des avis peuvent etre complémentaires sans s'invalider

je vais en rester là avec toi et je repondrai à viginie si mes questions l'intéressent


silent: encore d'accord avec toi..par contre y'a pas de "logiquement " selon moi,justement quand on est dans un contexte accueillant et qu'on a envie il peut exister d'autres freins nous empêchant d'acceder à  notre spontaneité

durant une longue periode de celibat,aucun homme ne m'attirait,j'ai l'ai dit à une psy,elle m'a repondu:" quand on a peur du loup,on croit parfois qu'on a rien à faire dans la foret plutôt que d'admettre qu'on  a peur du loup"..pourtant le contexte était bon et des mecs biens,y'en avait surement quelques uns autour de moi Smile et moi meme je suis pas dégueu quand je veux hahahaha Wink ..j'avais pas conscience de cette peur,et mon cerveau faisait tout pour que je ne la vois pas...bien plus tard,ça m'a aidée qu'elle m'est dit cela
c'est juste un exemple

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 13:22

ayaaaahh a écrit:
ps:oui oui on sait que ta cherie est tres intelligente et à souvent raison... Wink mais des avis peuvent etre complémentaires sans s'invalider
Embarassed Embarassed Embarassed  on n'est pas supers discrets des fois, chaud de trouver les modalités de participation aux forum. bon et perso j'hallucine encore sur son existence, du coup j'aurais envie de dire en permanence qu'il est génial, et j'ai du mal à me modérer, mais c'est super bizarre de dire ça sur un forum... donc..euh... merci pour votre patience Laughing C'est vrai qu'on est un peu relous là dessus, des fois Laughing  

ayaaahh a écrit:
durant une longue periode de celibat,aucun homme ne m'attirait,j'ai l'ai dit à une psy,elle m'a repondu:" quand on a peur du loup,on croit parfois qu'on a rien à faire dans la foret plutôt que d'admettre qu'on  a peur du loup"..pourtant le contexte était bon et des mecs biens,y'en avait surement quelques uns autour de moi Smile et moi meme je suis pas dégueu quand je veux hahahaha Wink ..j'avais pas conscience de cette peur,et mon cerveau faisait tout pour que je ne la vois pas...bien plus tard,ça m'a aidée qu'elle m'est dit cela
c'est juste un exemple
Oui, c'est vrai que nos limites peuvent avoir différentes causes, je suis d'accord. Après je me dis que si tu t'étais en quelque sorte "obligée" à entrer dans une relation à ce moment là, ça ne t'aurait peut être pas été bénéfique. De la même façon je me dis que certaines activités que je n'aime pas pourraient être plaisantes, dans une autres situation, mais que me forcer à les faire dans ce contexte là ne mènerait à rien, ce serait juste déplaisant, voir douloureux.
Après j'écarte peut être le problème trop facilement, parce que le problème est sans doute de trouver aussi ce qui peut nous "libérer", nous aider à être mieux, et pas seulement d'écarter ce qui ne nous correspond pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 13:26

ayaaaahh a écrit:str_anger
je suis bien surprise que tu prennes les choses ainsi
j'aurais trouvé plus juste que tu poses des questions à virginie avant de balancer des noms de neuroleptiques..savoir par exemple si elle avait déjà été suivie etc
Béh... Pour être honnête, je viens de me réveiller, et j'ai un peu du mal à émerger, mais ma chérie est là pour me soutenir dans cette épreuve ^^ Au sujet de Virginie, je me demandais s'il ne s'agissait pas d'un troll, et dans mon esprit c'est du 50/50. Un psychotique ne sait pas qu'il est psychotique, et s'il a un diagnostique, généralement il le nie. Un schizophrène qui ne prend pas de traitement, et qui vit seul, qui se prend en charge, (etc.), c'est vraiment douteux. Les questions que j'ai lues autour de l'intelligence et que l'on retrouve partout : "je pense trop, je suis trop intelligent" m'ont fait sourire, car il s'agit plus souvent de tachypsychie que d'intellect. Un névrosé dépressif peut très bien s'imaginer intelligent et atterrir ici, ce pourquoi j'ai écrit ce post hier-soir, et qui était à lire au second degré. Mais dans le fond, j'en pensais pas moins.

N'étant pas médecin, et pensant qu'on ne peut rien aux personnes qui ont un handicap psychologique (sinon un soutien moral), je n'allais pas poser des questions en vue d'établir un diagnostique. Personne ne devrait se permettre de le faire. D'un point de vue déontologique, scientifique, (etc.), c'est juste sidérant, et pourtant, ça n'empêche pas certains individus de faire ce genre de choses, alors que leur seul but est d'attirer l'attention, ou de se donner de l'importance dans un trip du sauveur, ou je ne sais quoi. Regarde le nombre de posts de personnes qui veulent aider l'autre, et qui finissent par l'occulter en racontant leur propre histoire, où est l'empathie sérieux ? Ces gens ne sont préoccupés que par eux-mêmes, et je trouve ça assez misérable. Bref, laissons les médecins faire leur job et aidons les personnes en difficulté en leur conseillant d'aller se faire soigner. C'est le mieux que l'on puisse faire Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par virginie39 le Lun 12 Aoû 2013 - 19:44

La meilleure façon de canaliser ses symptômes de la schizophrénie, c'est déjà de s'accepter tel que l'on est, ce qui n'est pas toujours évident.
Je me suis toujours posé beaucoup de questions, et j'ai des tensions perpétuelles dans le corps, de la fatigue, et des fois même des douleurs.
Schizo-phrénie signifie: coupures-esprit. C'est une maladie à contradictions.
Dans mon cas personnel, il m'est très difficile de savoir ce que je ressens, puisque malgré moi, je reçois plusieurs informations en même temps, et contradictoires. Le résultat peut être d'avoir envie de rire et de pleurer en même temps, de vouloir être gentille et agressive à la fois, de me sentir confiante et apeurée à la fois, d'avoir envie d'aller vers les autres en même temps que de vouloir les éviter...Le résultat est effectivement paralysant. Je n'arrive plus à mettre de l'ordre dans mon esprit. Je ne sais plus quoi penser puisque tout arrive à la fois; impossible de trier!
Effectivement, si j'ai des limites, c'est pas pour rien. Il m'est déjà arrivé de rire et de pleurer en alternance, avec rire incontrôlable, tel que j'en ai eu peur moi-même...
Il m'est arrivé trop de fois de me retrouver dans des situations dedans lesquelles je ne me reconnaissais pas, et je l'ai regretté par la suite...
Je me retrouve avec des noeuds insolubles.

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par virginie39 le Mer 14 Aoû 2013 - 5:31

Suis-je la seule à avoir ce genre de problèmes de contradictions?
Et au niveau de certaines choses qui peuvent sortir de soi, dedans lesquels on ne se reconnais pas, certains ont-ils déjà vécu ce genre de situation?

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par virginie39 le Mer 28 Aoû 2013 - 16:37

http://youtu.be/I-zk7wrkwNg

Osez naître chamane avec le chamanisme sauvage.
de Jean-Marie Muller
Cette vidéo dure 1 heure.

Que pensez-vous de cette vidéo?
Vous trouvez pas que le gars a une bonne énergie?

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Invité le Mer 28 Aoû 2013 - 23:41

virginie39 a écrit:Suis-je la seule à avoir ce genre de problèmes de contradictions?
Et au niveau de certaines choses qui peuvent sortir de soi, dedans lesquels on ne se reconnais pas, certains ont-ils déjà vécu ce genre de situation?
Au niveau des problèmes de contradiction tu n'es pas seule. Ma vie est une guerre entre ce que je veux, le raison logique qui en découle et mon instinct permet qui cherche un faille à mon raisonnement logique... En gros je ne suis jamais d'accord avec moi-même. Donc je n'ai aucun avis.

Parfois j'ai envie de calme et je pars en soirée, parfois j'ai envie de faire la fête et je vais me promener toute seule. Parfois je suis avec des gens et j'ai envie d'être seule, où avec d'autres gens.
Parfois j'aime quelqu'un et je le déteste d'autant plus de me faire ressentir ça.

La contradiction fait partie de nous. Il faut juste la maitriser en ne la maitrisant pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par virginie39 le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:39

Ca veut dire quoi la maitriser en la maitrisant pas?
T'as regardé la vidéo?

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuer toute la vie en soi

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum