Apologie de la solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apologie de la solitude

Message par Angeal le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:23

Expérience de vie intérieur pour être heureux avec des choses simples à partager et à méditer pour ceux qui aiment réfléchir sur leur manière de vivre et d’expérimenter le monde:

La quasi-solitude de mon quotidien m'aura appris aujourd'hui qu'elle est nécessaire pour savoir ce qu'est apprécier réellement le contact humain. Ce n'est donc pas en multipliant ses amitiés et son réseau et en étant sociable que l'on savoure la relation humaine mais en expérimentant une solitude partielle que l'on se rend compte de la beauté de la chose. Il ne suffit alors que d'un échange de quelques phrases avec quelqu'un pour rentrer chez soi heureux. La personne sociable pour être rassasié aura besoin de plusieurs heures de conversations. Car aujourd'hui tout se consomme...l'abondance exagérée n'est pas que dans l'alimentation ou les objets mais elle se retrouve même dans le temps de paroles. Plus la personne sociable aura de relations, plus elle en cherchera d'autre pour assouvir son besoin, plus elle se sentira seule...alors que plus on sera seul, moins on aura besoin de contact et plus le moindre petit contact prendra une saveur délicieuse et authentique.

Expérimenter ce type de sociabilité homéopathique c'est se sentir moins seul et plus heureux le soir que n'importe quelle personne sociable.

Je voulais juste partager cette petite expérience de vie personnelle pour ceux qui souffre de la solitude, le bonheur est pourtant au bout de votre rue, chez votre pharmacien, boulanger, voisin, au bar du coin, cet inconnu qui passe et qui vous a tapé la discute, cette vieille amie d'il y'a 10 ans que vous revoyez ! La vie la vraie vous la ressentait et la savourait pleinement après plusieurs jours de solitude Smile Profitez en c'est une chance !

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 21:43

Jolie réflexion, qui respire la paix...
Merci du partage Smile 

Parfois, quelques jours de solitude, c'est comme quelques jours de jeûne : la saveur de ce que l'on retrouve est sentie et appréciée au centuple. Et de petites quantités suffisent à rassasier, bien mieux que ne le faisaient auparavant des quantités autrement plus importantes .

Rechercher la qualité des relations plutôt que la quantité, c'est souvent une sage décision et tout un art de vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par krapopithèque le Ven 9 Aoû 2013 - 6:43

La solitude est " naturelle " ,

nous naissons et mourrons seul , cette solitude nous habite , elle est notre point commun .

Elle seule nous permet de nous comprendre .

Elle est le moteur de nos pas vers l'autre , , , flower sunny flower 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2069
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par never mind le Ven 9 Aoû 2013 - 9:34

"Il ne suffit alors que d'un échange de quelques phrases avec quelqu'un pour rentrer chez soi heureux."

OUI !!!
parfois même , le silence exprime plus que les paroles ,
et comme je l'ai écrit récemment sur un autre fil , reprenant les paroles de Michel Fugain:
"Fais comme l´oiseau
Ça vit d´air pur et d´eau fraîche, un oiseau
D´un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l´empêche, l´oiseau, d´aller plus haut."

La solitude peut se vivre dans la foule ,
et la proximité à de grandes distances ...

Rencontrer , questionner , se questionner ... se rencontrer (soi-même)


never mind
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 55
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par p2m le Ven 9 Aoû 2013 - 10:35

Ann a écrit:Rechercher la qualité des relations plutôt que la quantité, c'est souvent une sage décision et tout un art de vivre.
Ah je dirais plutôt, dans la continuité du post d'Angeal, que l'acceptation totale de la solitude, que dis-je, sa volonté, son embrassement, permet de dissoudre le sentiment de solitude, et donc toute recherche de relation et donc leur classement allourdissant en "de qualité" et "pas de qualité", parce qu'alors, tout contact léger, vivant, joyeux, vient comme un cadeau.
Parce que ce qui tue c'est la recherche.
Dont la satisfaction est forcément conditionnée et donc forcément déçue.

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par dessein le Ven 9 Aoû 2013 - 10:36

p2m a écrit:
Ann a écrit:Rechercher la qualité des relations plutôt que la quantité, c'est souvent une sage décision et tout un art de vivre.
Ah je dirais plutôt, dans la continuité du post d'Angeal, que l'acceptation totale de la solitude, que dis-je, sa volonté, son embrassement, permet de dissoudre le sentiment de solitude, et donc toute recherche de relation et donc leur classement allourdissant en "de qualité" et "pas de qualité", parce qu'alors, tout contact léger, vivant, joyeux, vient comme un cadeau.
Parce que ce qui tue c'est la recherche.
triple yep

meme experience merci pour les mots

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par nikoku74 le Ven 9 Aoû 2013 - 13:12

tout à fait d'accord avec toi Angeal.
C'est une philosophie de vie que j'adopte de plus en plus : choisir ces relations de façon juste et respectueuse; le vrai donnant-donnant hors matérialisme et des périodes nécessaires d'ennui à méditer.
on se sent moins seul en partageant cette philosophie à l'opposé de la société qui nous entoure. Merci.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 20:42

Luxe, calme et volupté... de la solitude aussi !

J'emprunte tes mots, Angeal (ange idéal ?), merci pour ce fil délicieusement authentique et authentiquement délicieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Oh comme je suis d'accord !!!

Message par Astragale le Dim 25 Aoû 2013 - 16:45

La Solitude est une merveille.

Moi c'est au milieu des autres que je me sens seule. Lorsque je suis déconnectée de moi même parce que trop sollicitée ou sollicitée à mauvais escient dans des taches qui ne me conviennent pas comme par exemple : faire du shopping ! Ou... partager des opinions, ou parler de choses que je trouve inutiles comme les fringues ou la coiffure.

Je ne suis pas du tout asociale, au contraire, j'ai le contact facile et chaleureux. Mais quel bonheur de rester dans le silence et le calme... Je ne me sens jamais seule chez moi ou dans la nature, avec juste le chant des oiseaux ou le souffle du vent. Ce que les gens appellent avec angoisse la solitude, je pourrais plutôt appeler l'unité.

Les zèbres ont le plus souvent un grand besoin de solitude. Cela calme le brouhaha intérieur. Et finalement, quoi de plus sympathique que de devenir ami avec soi même ?

Astragale
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Elther le Jeu 29 Aoû 2013 - 7:37

De même, cet été j'ai redécouvert que la solitude était agréable et nécessaire à mon équilibre.

C'est le sentiment de solitude en compagnie d'autrui qui me fait souffrir.

Elther
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 30/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:14

Il y a de belles réflexions sur la solitude, par ici, dans lesquelles je me retrouve. Être seul n'est pas un problème en soi, on est seuls de toutes manières (comme ça a été dit : on naît seul, on meurt seul). Se sentir seul est par contre une souffrance. Et il y a souvent un écho à cette souffrance, qui chez moi est de l'ordre du sentiment de rejet. Le décrypter aide.
Par contre, bien investir la relation, surtout dans la durée, est aussi une problématique du solitaire, du moins en ce qui me concerne. J'y travaille, parce que je crois encore être capable d'avoir des relations énergisantes, plutôt qu'énergivores (dans cet ordre d'idées, j'avais lu un truc -Kermadec, ou Celine Bost je sais plus, sur les différences entre les introvertis et extravertis : les intros se ressourcent dans la solitude, les extra dans la relation à autrui)
Clairement introverti, je ne suis pas pour autant misanthrope. J'aime être seul, mais j'aime les gens aussi Smile. Du coup, au fil des ans, je crois bien avoir développé une compétence au genre particulier : être capable d'avoir des relations extra, mais éphémères. J'ai encore fait ça cet été, dans le bénévolat : très bonne expérience, rencontres super sympas, et puis.... pfffttt ! (Il va falloir être raisonnable maintenant, il va falloir... )

Bonne journée et bises à vous, les solitaires Smile!


Dernière édition par ferdi le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par nikoku74 le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:37

Je me reconnais dans ce que tu dis Ferdi. Je suis aussi de nature introvertie et pense de plus en plus qu'il ne faut pas se culpabiliser d'être seul. J'ai des relations sociales qui m'apportent beaucoup mais force est de constater qu'il ne faut pas trop en attendre plus : profiter de ces expériences ponctuelles au maximum sans arrière pensée. Ne pas attendre trop des autres, quoi, même si cette exigence est difficile pour nous zébrés à atténuer.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:18

Je conçois pas tout à fait les choses comme une attente chez l'autre, je regarde surtout ce qui se passe chez moi : est-ce que j'ai réellement envie d'investir plus, ou pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par nikoku74 le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:23

ce sont d'après moi des vases communicants. Non? Les relations, c'est du donnant/donnant, on ne peut pas se suffire de notre périmètre d'action.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Invité le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:49

Ce qu'Astragale a écrit est EXACTEMENT, vraiment, ce que je ressens, ce que je vis. Justement, avec d'autres mots et beaucoup plus succintement, je le disais pas plus tard qu'il y a environ deux heures sur un autre fil (sur comprendre ou non les non-Zs).

Ah, quel soulagement, encore une fois, de savoir qu'il y en a d'autres comme moi !
Je sais maintenant que ma spirale est ascendante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Astragale le Sam 31 Aoû 2013 - 11:43

Oui Vics, il y en a plein !


Astragale
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie de la solitude

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum