Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 10 Nov 2013 - 11:55

Même si la philosophie est la mère des sciences (je le vois comme ça sérieusement), le simple fait de se poser une question, c'est déjà philosopher ?
Aimer penser, aimer la connaissance, aimer apprendre, la logique... ce n'est pas ça la philosophie.
Moi je suis préhistorien, je cherche nos origines, donc je réponds (ou tente) à une question phare : nos origines. Je philosophe indirectement (je dois passé par des conceptes sur qu'est ce qu'une religion, qu'est ce que l'homme... dois faire parfois des approches sur ma propre discipline - approche foucaldienne pour comprendre l'histoire de ma science si tu veux tout savoir).
Le sujet de philo du bac a autant de succès parce que ta discipline est populaire, au boulot on a joué à faire un des sujet l'an dernier (que je ne pourrais te redonner d'ailleurs), en groupe, brainstoming, un qui utilise son smartphone pour vérifier nos souvenirs (on n'a pas réviser pour) on aura jamais le corrigé d'ailleurs, et on s'en fiche on a eu NOTRE réponse. Je crois que tu sous estimes les gens !
Alors tu peux nous reprocher de ne pas connaitre tous les philosophes passés, les courants etc... c'est une évidence, tu ne peux pas nous fermer la philosophie à ce titre.
Un historien de la philo aura peut être des milliers de connaissances, un quidam pourra être philosophe...
On doit philosopher, c'est une chose vitale, c'est une discipline qui devrait s'apprendre jeune.
Oui c'est flippant je te l'accorde que quelqu'un tombe dans le panneau quand je lui dis "je te parie 20 euros que tu ne trouveras jamais un bouquin de Socrate que je ne connaisse pas par coeur". Et pourtant j'ai pu parler d'Epicure pendant des heures à cette même personne (qui avait une image caricaturale de l'épicurisme), un peu Platon (ben oui comme beaucoup quand j'étais ado j'étais fan de Platon, et aussi Sartre, dur mélange....). Bref, les gens sont hyper ouvert, tant qu'on n'a pas ce ton supérieur !
D'ailleurs si y a un truc que j'ai appris grâce à ce forum, c'est à quel point c'est horrible ce fameux air supérieur qu'on peut avoir malgré nous parfois (bon toi et 2 ou 3 autres en version écrite vous arrivez sommet et je comprends seulement maintenant à ta réponse que ça n'est qu'un air). Depuis que je l'ai vu de mes propres yeux sur d'autres hqi, j'essaie de ne plus l'avoir.
Mais voilà le problème que j'ai eu et que tu dois avoir si une sorte d'air supérieur transparaît aussi fortement que dans ta façon d'écrire, ben ça braque ! Moi dès qu'on me prend de haut à tord ou à raison je me braque ! Or je viens de comprendre seulement maintenant que ça n'est pas le cas, mais ta façon d'écrire donne une impression de supériorité de ta part, enfin surtout de mépris intense pour les autres. Tu dois donc avoir face à toi des gens qui perdent tout leur naturel, qui se braquent, qui perdent leur moyen et argumentent n'importe comment. Et là le cercle est lancé...

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Dim 10 Nov 2013 - 12:21

Tout à fait d'accord...
Roland tu t'écoutes parler, écrire. L'échange c'est toi qui le bloques.
Et là, de toutes façons, étant biologiste, je sors de la discussion car j'ai compris une chose: si on n'est pas spécialiste estampillé en philo, faut pas discuter ici.
J'imagine même pas le nombre de personnes qui lisent, qu'auraient bien un truc à dire mais qui le ravalent de peur de se prendre un tir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Skilf le Dim 10 Nov 2013 - 13:05

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Même si la philosophie est la mère des sciences (je le vois comme ça sérieusement), le simple fait de se poser une question, c'est déjà philosopher ?
Je n'ai jamais écrit ça. La philosophie est l'art du raisonnement, sans argumentation il n'y a pas de philosophie.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Aimer penser, aimer la connaissance, aimer apprendre, la logique... ce n'est pas ça la philosophie.
Je n'ai jamais dit le contraire, bien que la logique soit une branche de la philosophie, et que certaines pensées soient intrinsèquement philosophiques.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit: Moi je suis préhistorien, je cherche nos origines, donc je réponds (ou tente) à une question phare : nos origines. Je philosophe indirectement (je dois passé par des conceptes sur qu'est ce qu'une religion,  qu'est ce que l'homme... dois faire parfois des approches sur ma propre discipline - approche foucaldienne pour comprendre l'histoire de ma science si tu veux tout savoir).
Non, dès que l'on redéfinit des concepts, c'est de la philosophie, puisqu'il faut une argumentation derrière. Toutes les sciences passent par là, que ce soient les mathématiques, ou la physique, ou la biologie. Et nous appelons ça de l'épistémologie (philosophie des sciences). C'est juste que le mot philosophie a été sacrément galvaudé.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit: Le sujet de philo du bac a autant de succès parce que ta discipline est populaire, au  boulot on a joué à faire un des sujet l'an dernier (que je ne pourrais te redonner d'ailleurs), en groupe, brainstoming, un qui utilise son smartphone pour vérifier nos souvenirs (on n'a pas réviser pour) on aura jamais le corrigé d'ailleurs, et on s'en fiche on a eu NOTRE réponse. Je crois que tu sous estimes les gens !
Oh non. Tu as juste oublié de dire que tu étais diplômé, et que tu côtoyais des personnes ayant déjà un certain niveau universitaire. C'est tout de suite plus facile d'aborder certains sujets... Essaie de faire la même chose dans une autre catégorie socio-professionnelle, tu déprimeras assez vite devant les réactions ;-)

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit: c'est une discipline qui devrait s'apprendre jeune.
+1

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit: Et pourtant j'ai pu parler d'Epicure pendant des heures à cette même personne (qui avait une image caricaturale de l'épicurisme), un peu Platon (ben oui comme beaucoup quand j'étais ado j'étais fan de Platon, et aussi Sartre, dur mélange....). Bref, les gens sont hyper ouvert, tant qu'on n'a pas ce ton supérieur !
Oui, c'est exactement ce que j'ai écrit plus haut, nous ne fréquentons pas les mêmes milieux. Dans ma réalité, il est juste impensable de discuter d'un seul auteur pendant des heures... Si j'étais dans un milieu universitaire, c'est une possibilité qui serait déjà plus envisageable, mais avant de procéder à des généralisations abusives comme tu le fais, il faut quand même avoir un aperçu de la façon dont vivent les gens en dehors de certains cercles intellectuels...

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:D'ailleurs si y a un truc que j'ai appris grâce à ce forum, c'est à quel point c'est horrible ce fameux air supérieur qu'on peut avoir malgré nous parfois (bon toi et 2 ou 3 autres en version écrite vous arrivez sommet et je comprends seulement maintenant à ta réponse que ça n'est qu'un air). Depuis que je l'ai vu de mes propres yeux sur d'autres hqi, j'essaie de ne plus l'avoir.
Je laisse la fausse humilité aux hypocrites. Je n'ai jamais prétendu m'y connaître en philosophie, je suis conscient de mes limites, mais quand je vois des personnes écrire qu'ils vont réinventer la roue dans cette discipline, j'ai le droit de me sentir dépité, et j'ai le droit de l'exprimer.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Or je viens de comprendre seulement maintenant que ça n'est pas le cas, mais ta façon d'écrire donne une impression de supériorité de ta part, enfin surtout de mépris intense pour les autres.
Tu as tout dit. J'évite de prendre l'autre à partie, j'essaie d'être neutre, précisément pour ne blesser personne. Si l'autre se sent rabaissé par des propos qui ne lui sont pas dirigés, ce n'est pas mon problème, qu'il fasse une psychanalyse. Quand je suis sûr de ce que j'avance, j'argumente, sinon je ne la ramène pas. Si on me contredit, et si on me démontre que j'ai tort, rares sont les fois où je ne me ravise pas. Je suis bien moins psychorigides qu'on pourrait le penser... :p


Skilf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Uccen Cassos le Dim 10 Nov 2013 - 13:13

D'ailleurs il a pris ses distance avec Buddha.

Uccen Cassos
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 10/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Skilf le Dim 10 Nov 2013 - 13:51

Uccen Cassos a écrit:D'ailleurs il a pris ses distance avec Buddha.
C'est bien vrai Wink

Skilf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 10 Nov 2013 - 14:20

Je ne fréquente pas (loin de là) que des universitaires. Je reprends ma discipline qui fait "rêver" comme on dit, les discussions je les ai souvent. Mon lieu fétiche, où que je sois, c'est le pmu du coin. Le seul endroit où l'on rencontre toutes les catégories (sociales, culturelles, financières, politiques...) et je ne vois aucun sujet tabou a priori. Justement je ne fais jamais de "généralisations abusives", par principe tout le monde a quelque chose à apporter à tous les sujets.
Si on commence a vouloir fermer des portes à des débats, mais c'est la fin de tout. Plus grand monde ne peut participer aux débats politique. Un exemple, ici (ou ailleurs) il y a beaucoup de débat sur l'environnement (le fameux réchauffement climatique), beaucoup de monde part de bonnes intentions tout en disant un nombre incalculable de conneries, relayées par les médias (exemple : on n'a jamais connu une telle hausse, il n'a jamais fait plus de 2 degrès de plus, le Bengladesh qui serait inondé à cause du réchauffement et j'en passe). pourtant ce débat est indispensable car de nos choix va dépendre la survie de tout ou parti de notre espèce. Faire croire qu'on peut empêcher ce réchauffement c'est créer une forme d'espoir limitant notre adaptation aux conditions futures (mais qui oblige a remettre tellement de nos soit disant fondamentaux en cause, qu'il est dur d'ouvrir les yeux). Mais justement il faut faire en sorte qu'un maximum de personne ait accès à ses informations (là on entre dans la pédagogie), mais grâce au débat on peut y parvenir. Exemple un mec de green peace me parlait l'autre jour dans la rue. Globalement j'aime bien par principe cette association, mais ils disent en effet un nombre de conneries digne de Hulot. Le mec on a débutu, je n'ai pas refusé le débat au prétexte qu'il n'avait qu'une vision parcellaire des choses. Un par un il a vu ses arguments tombés. On a échangé nos numéro de tél, il a bouqiné bouquiné, on a repris contacte et on a refait le débat. On n'est pas tombé d'accord sur tout à la fin (et heureusement sinon j'aurais fait de l'embrigadement et pas de la discussion), mais il avait su rebondir grâce à ce débat. Ca a pu m'arriver dans l'autre sens, me retrouver coincé. Mais un mec me prend de haut (ou me donne cette impression) je file, je ne cherche pas mon reste me disant que ça ne vaut pas le coup. Par contre débat d'égal, je cherche l'info qui me manque pour relancer...
Je préfère d'ailleurs le débat autour d'une bière.
Quand j'enseignais, avec les étudiants de master (avant trop de monde) je préférais le débat, car l'envie de me répondre, de me clouer le bec, l'émulation que ça créait forcait les étudiants à lire à chercher sans même avoir à leur donner une bibliographie !

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Skilf le Dim 10 Nov 2013 - 15:29

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Je ne fréquente pas (loin de là) que des universitaires. Je reprends ma discipline qui fait "rêver" comme on dit, les discussions je les ai souvent. Mon lieu fétiche, où que je sois, c'est le pmu du coin. Le seul endroit où l'on rencontre toutes les catégories (sociales, culturelles, financières, politiques...) et je ne vois aucun sujet tabou a priori. Justement je ne fais jamais de "généralisations abusives", par principe tout le monde a quelque chose à apporter à tous les sujets.
C'est un principe hypocrite, sauf si tu me certifies qu'une personne qui se trouvait un jour dans un bar, qui ne connaissait rien du tout dans le domaine de la préhistoire, a réussi à t'apporter quelque chose que tu ne savais déjà. Hum. Juste comme ça, ça se saurait s'il suffisait d'aller dans le troquet du coin pour faire avancer la science ^^

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Si on commence a vouloir fermer des portes à des débats, mais c'est la fin de tout.
Mais les débats se ferment d'eux-mêmes de toute façon ! Regarde le nombre de threads qui finissent en "eau de boudin" sur ce forum... La dernière fois que j'ai lancée un sujet qui me tenait à coeur, on a finit par m'insulter, précisément parce que je n'étais pas un universitaire, que je n'avais pas de diplôme, et que je n'avais pas à l'ouvrir sur certains sujets. Mais j'accepte cette réalité, je ne suis pas un idéaliste qui s'imagine qu'il va pouvoir discuter de tout avec n'importe qui, quand les faits me démontrent que ce n'est pas possible.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Plus grand monde ne peut participer aux débats politique. Un exemple, ici (ou ailleurs) il y a beaucoup de débat sur l'environnement (le fameux réchauffement climatique), beaucoup de monde part de bonnes intentions tout en disant un nombre incalculable de conneries, relayées par les médias (exemple : on n'a jamais connu une telle hausse, il n'a jamais fait plus de 2 degrès de plus, le Bengladesh qui serait inondé à cause du réchauffement et j'en passe).
Oui je sais bien. Sauf que derrière, à part une perte de temps colossale, il n'y a pas beaucoup d'intérêt de participer à ce genre de choses. En ce qui me concerne, je n'empêche absolument pas les individus de débattre entre-eux, et de développer les idées qu'ils veulent.

Il y a des threads qui sont passionnants, il y a des interventions qui mériteraient d'être plussoyées, et le tout est nivelé et floodé par des participations qui plombent un peu beaucoup. A mon humble avis, je pense que ce sont plus ce type d'interventions qui font que les gens finissent par ne plus réagir, ou sinon par des vannes sarcastiques, car il n'y a plus que ça à faire au bout d'un moment.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Mais justement il faut faire en sorte qu'un maximum de personne ait accès à ses informations (là on entre dans la pédagogie), mais grâce au débat on peut y parvenir.
Oui, mais je ne suis pas sur un mode pédagogique, pour les raisons citées un peu plus haut. Tu réponds à un argument, et c'est comme pisser dans un violon, car il faudra recommencer dans 6 mois avec un autre quidam. Je suis fatigué de ça, j'ai plus l'énergie pour ce genre de trucs, et je ne vois pas en quoi ça ferait de moi quelqu'un de "pas bien". Je suis juste lucide sur la situation, je pense qu'il faudrait un média plus adapté pour certains sujets, et qu'en l'absence de ce média, c'est juste énergivore.
Sinon les écolos me gonflent pas mal. L'autre jour on me faisait chier car j'avais pas mis mes déchets dans la bonne poubelle (des épluchures d'orange), ce à quoi j'ai répondu que je m'en foutais. L'autre me dit que c'est "pas bien", car le recyclage c'est "bien". Je lui réponds que le tri des déchets était normalement fait par des employés, et il y a eu des licenciements massifs depuis qu'on a imposé aux gens de trier eux-mêmes leurs déchets. Je lui dis que si en foutant un déchet dans l'autre poubelle, et que tout le monde en faisait autant, ça les obligerait à embaucher du personnel. J'explique que le prix du ramassage et que les taxes écolos sont contre-écologiques, car les gens n'ont pas de thune, et qu'on va se retrouver avec des déchetteries sauvages, c'est pas aider la nature, et qu'en plus, seuls 15% sont recyclés, et que c'est du foutage de gueule, etc. Réponse : oui mais les gens doivent se responsabiliser, il faut faire comme tout le monde sinon c'est l'anarchie, et blablabla. Bah oui gars, vive l'anarchie. Il n'y a que ça à faire quand on nous prend pour des cons. (je ne suis pas Breton pour rien).

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Quand j'enseignais, avec les étudiants de master (avant trop de monde) je préférais le débat, car l'envie de me répondre, de me clouer le bec, l'émulation que ça créait forcait les étudiants à lire à chercher sans même avoir à leur donner une bibliographie !
Ouip, sauf que moi je ne suis pas payé pour être oui ou non pédagogue ^^


Skilf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 10 Nov 2013 - 18:38

J'aime bien ta théorie du recyclage Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 10 Nov 2013 - 19:19

En fait je vais avouer deux trucs, une de mes idées (utilisée dans un article) me vient d'un mec dans un bistrot, mais pas toute cuite bien entendu, en fait une question qu'il a posé qui a tout retourné dans ma tête.
2ém chose, je viens de voir un débat sur l'environnement sur le forum, des bonnes et des mauvaises idées et surtout des approches fausses à moyenne, un de mes domaines de recherche pourtant l'évolution du climat (tout du moins les climats passés sur des millions d'années), mais une flemme monstrueuse de me lancer dans le truc...

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Skilf le Dim 10 Nov 2013 - 20:53

Darth Tiger K?LTHU a écrit:J'aime bien ta théorie du recyclage Wink
oh bah c'est une grosse mascarade, on se sert de l'écologie pour faire du capitalisme. Quant au pourcentage donné, ça remonte à l'époque où j'avais une connaissance qui bossait dans une déchetterie, mais ça a augmenté. Les plastiques sont recyclés à hauteur de 24% (en 2010, source INSEE). M'voilà.

Darth Tiger K?LTHU a écrit:En fait je vais avouer deux trucs, une de mes idées (utilisée dans un article) me vient d'un mec dans un bistrot, mais pas toute cuite bien entendu, en fait une question qu'il a posé qui a tout retourné dans ma tête.
2ém chose, je viens de voir un débat sur l'environnement sur le forum, des bonnes et des mauvaises idées et surtout des approches fausses à moyenne, un de mes domaines de recherche pourtant l'évolution du climat (tout du moins les climats passés sur des millions d'années), mais une flemme monstrueuse de me lancer dans le truc...
Yes ! J'ai baptisé ce principe la "dialectique housienne". C'est-à-dire que tu t'avances sur un sujet tout frais, tout content ; puis tu vois l'autre qui tape un peu à côté, là où il faut pas ; tu essaies de lui expliquer en quoi il se trompe, et là, tiiing ; l'illumination housienne, ça te fait cogiter sous un angle que tu n'avais pas vu. Je ne sais pas si l'autre est la cause ou l'accident, plutôt l'accident en fait, mais c'est aussi un peu pour ça que j'aime échanger sur le forum :-)

Skilf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 24 Déc 2014 - 1:31

Paul a écrit:j'ai été viré du chat par d'autre zebres

je leur disai d'arreté de s'apitoyaié  sur leur sort et de se battre, car meme des fille de 13 ans sont moins dramatiques qu'eux
Il n'on pas accepté cette vérité et ils m'ont bani

je pense que se sont des fakes, des faux zebres qui sont juste des paumé et se prétende surdouées pour se consoler de pas avoir de couilles pour afronté les adversiare sur le ring de la vie.
pour moi la vie est un combat, tu  prend des coup, tu les rend et tu te plein pas  comme une pucelle

Excusez moi pour la vulgarité, mai je le pense, qd on est intélligents on sais sa car c'est la vie qui nous l'aprend  
Donc les boloss victime qui veulent joué les philosophe, j'ai 13 ans et je lis mauss durkeim girard et cailloi ok, ca m'empeche pas de me battre quandil le faut
vous avez le double ou triple de moi et vous vs pleigné plus que caliméro avec la coquille percé (réfénrce a B2o sisi looool)

A ouai, et vous manqué aussi de second degré et dautodérision. Rié, battéz vous et arretze de vous pleindre, je vous rent service en disant meme si je sais que vous vous fouté de ma gueule a cause de l'age et de l'ortographe... c pas un signe de zébritude ca
Paul a écrit:y a til des zebres fake qui se console d leur ressentiment en se fesant passé pour des vrai zebre ?

et combien pleurniche pour qu'on les console en leur disant qu'il sont des zebres supérieurs en intéligence aux autre gens, mais se pleigne que c'est dure d'etre un zebre

si des personnes peuves donné un avis argumenté et serein en écrivant bien ( pas comm moi lool) le sujet peux devenir un des + passionants du forum
Je trouve ton sujet intéressant. Il me fait me poser une autre question: si on admet que certains zèbres ne soient pas très combatifs, peut-on supposer que c'est à cause d'une façon de se regarder vivre, de réfléchir à la situation sans jamais y être totalement ? Au lieu d'être les deux pieds dedans, ils réfléchissent à des choses diverses et variées comme si la réalité ne les concernait pas vraiment. Ou plutôt comme si la réalité était plus dans les idées que dans ce qui se passe sous nos yeux et dans notre façon d'interagir avec le monde, les gens, etc.
Paul a écrit:y a til des zebres fake qui se console d leur ressentiment en se fesant passé pour des vrai zebre ?

et combien pleurniche pour qu'on les console en leur disant qu'il sont des zebres supérieurs en intéligence aux autre gens, mais se pleigne que c'est dure d'etre un zebre
Les "zèbres fake", comme tu les appelles, ne se rendraient sans doute pas compte que ce ne sont pas de vrais zèbres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 24 Déc 2014 - 9:52












Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par albatrosdore le Dim 4 Jan 2015 - 22:34

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

celui là alors, U C C E N.... Very Happy Very Happy Very Happy
Excellent...

albatrosdore
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 216
Date d'inscription : 18/11/2013
Localisation : Par çi par là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par david81 le Lun 19 Jan 2015 - 11:47

Paul a écrit:j'ai été viré du chat par d'autre zebres

je leur disai d'arreté de s'apitoyaié  sur leur sort et de se battre, car meme des fille de 13 ans sont moins dramatiques qu'eux
Il n'on pas accepté cette vérité et ils m'ont bani

je pense que se sont des fakes, des faux zebres qui sont juste des paumé et se prétende surdouées pour se consoler de pas avoir de couilles pour afronté les adversiare sur le ring de la vie.
pour moi la vie est un combat, tu  prend des coup, tu les rend et tu te plein pas  comme une pucelle

Excusez moi pour la vulgarité, mai je le pense, qd on est intélligents on sais sa car c'est la vie qui nous l'aprend  
Donc les boloss victime qui veulent joué les philosophe, j'ai 13 ans et je lis mauss durkeim girard et cailloi ok, ca m'empeche pas de me battre quandil le faut
vous avez le double ou triple de moi et vous vs pleigné plus que caliméro avec la coquille percé (réfénrce a B2o sisi looool)

A ouai, et vous manqué aussi de second degré et dautodérision. Rié, battéz vous et arretze de vous pleindre, je vous rent service en disant meme si je sais que vous vous fouté de ma gueule a cause de l'age et de l'ortographe... c pas un signe de zébritude ca

Pour moi beaucoup de zèbres sont pleurnichards à l'âge adulte car l'on comprend que l'on s'est peut-être planté dans les études, on prend souvent en pleine face la réalité de monde du travail que l'on imaginais pas du tout comme ça. On sent aussi que l'on a pas tous les leviers pour changer les situations. Et l'on arrive dans un monde de lenteur. Lenteur au travail, lenteur administrative... tout nous apparaît comme mal-fichu (banques, assurances, organisation des entreprises...). Et plus l'on vieillis, moins on peut s'imaginer "quand je serai grand". Du coup la vie défile, mais pas comme on l'avais souhaité.

Le cumul de tout ça rend, je pense, beaucoup de zèbres aigris, paniqué et donc pleurnichards.

david81
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 28
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zebres sont ils tous pleurnichards?

Message par ShineFlower le Jeu 22 Jan 2015 - 14:25

Bonjour david80,
Je ne dirais pas aigris mais plutot désabusés me paraît plus juste. Dites moi y a t'il que les zebres qui sont pleurnichard? Et les non zebres malheureux ne pleurnichent t'ils pas aussi? On peut être un zebre heureux ou malheureux et malgre tout trouver un semblant de bonheur. En vieillissant le zebre trouve un équilibre de vie relatif. C'est mon cas je crois. Encore que le zebre qui sait qu'il est un zebre connaît ses forces et ses faiblesses et construit sa vie en fonction de sa personnalité de zebre. Voila voilou. En chemin

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par david81 le Jeu 22 Jan 2015 - 14:31

ShineFlower a écrit:Bonjour david80,
Je ne dirais pas aigris mais plutot désabusés me paraît plus juste. Dites moi y a t'il que les zebres qui sont pleurnichard? Et les non zebres malheureux ne pleurnichent t'ils pas aussi? On peut être un zebre heureux ou malheureux et malgre tout trouver un semblant de bonheur. En vieillissant le zebre trouve un équilibre de vie relatif. C'est mon cas je crois. Encore que le zebre qui sait qu'il est un zebre connaît ses forces et ses faiblesses et construit sa vie en fonction de sa personnalité de zebre. Voila voilou. En chemin

Oui désabusé est vraiment le terme qui convient. Amer aussi. Et c'est clair que les non zèbres aussi sont pleurnichards. Je crois qu'on nous promet un tas de choses "possibilité de faire des études", "va travailler et tu auras de l'argent et donc le bonheur". Beaucoup de choses dans la société renvoient un peu ces instructions simplistes. Et donc un certain niveau de déception ensuite. Et les zèbres, comme d'hab, sont sans doute plus extrême dans leur réaction.

Je suis d'accord avec toi pour l'équilibre. Un zèbre diagnostiqué va faire des choix de vie plus adaptés. Encore faut-il savoir ce que l'on veut vraiment!

david81
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 28
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Préfrontal le Mer 8 Avr 2015 - 23:46

Paul a écrit:j'ai été viré du chat par d'autre zebres

je leur disai d'arreté de s'apitoyaié

C'est normal, ça fait mal aux yeux de te lire.

Préfrontal
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 08/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Toshi le Jeu 9 Avr 2015 - 0:42

Si il y a des raisons de pleurer, je vois aucun problème à le faire. Pleurer c'est juste de l'eau salé qui sort des yeux. C'est pas dangereux, c'est pas ça qui fait fondre l'argent ou qui désintègre le sol en provoquant un seisme. Je pense vraiment qu'il faut dédramatiser les larmes. C'est pas une catastrophe, c'est juste une réaction biologique tout à fait banale de plus. 

Après la psychologie tout en finesse du genre " serres les poing ou t'es une tarlouze", moi ça me provoque un acouphène. Généralement j'ai la lèvre inferieure qui se recroqueville sous mes incisives du haut et mes globes oculaires se révulsent d'ennuie mortifère. 

Si les gens ont besoin de pleurer mais en quoi ça nous regarde sincèrement. Et si ils ont besoin d'aide on répond ou on trace. C'est pas une attaque terroriste. Donc bon la philosophie c'est cool, mais on est pas tous de l'école stoique. Va falloir apprendre à allumer la lumière pour regarder autour de sois.

Sinon je pense qu'heureusement que je sais pleurer. Ca fais baisser l'agressivité, et franchement c'est pas du luxe dans certaines situations. Après on est dans une société parmis tant d'autre ou pleurer est assez mal vu. Je pense m'etre déjà clairement exprimmé sur ce que j'en pense. Donc brisons le tabou, personellement je pleure de manière régulière.( Tout les samedis à 08h) Et j'estimme que c'est un signal physiologique et un mechanisme qui a sa place dans ma vie.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par fleurdesel le Jeu 9 Avr 2015 - 0:54

Je rajoute sur ce que tu écris que scientifiquement, il est établi que les larmes ont un rôle de régulation de gestion des émotions, puisque les larmes permettent d'évacuer les hormones tels que le cortisol. En conséquence, ne pas pleurer lorsqu'on en ressent l'envie (si tant est qu'on soit encore capable d'en ressentir le besoin, les hommes étant malheureusement élevés dans le sens contraire), c'est entretenir/aggraver son stress.

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les zebres sont ils tous pleurnichards?

Message par ShineFlower le Mer 27 Mai 2015 - 20:25

fleurdesel a écrit:Je rajoute sur ce que tu écris que scientifiquement, il est établi que les larmes ont un rôle de régulation de gestion des émotions, puisque les larmes permettent d'évacuer les hormones tels que le cortisol. En conséquence, ne pas pleurer lorsqu'on en ressent l'envie (si tant est qu'on soit encore capable d'en ressentir le besoin, les hommes étant malheureusement élevés dans le sens contraire), c'est entretenir/aggraver son stress.
Tres vrai! Impec !

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Pieyre le Mar 2 Juin 2015 - 1:27

J'aimais bien pleurer quand j'étais enfant, mais seulement à la maison, pour autant que je m'en souvienne. Tout petit, je ne me rappelle pas, mais par la suite, j'en rajoutais, pour exprimer que c'était trop injuste...
J'ai dû cesser vers l'âge de raison, sans que je puisse pourtant l'attribuer à une raison. Peut-être ai-je dû considérer que j'étais un peu grand pour ce genre de chantage affectif.
Je ne me souviens pas d'avoir vraiment pleuré depuis. Aux obsèques de mon grand-père, quand j'avais dix ans, j'ai réussi à me tirer une larme. Bien plus tard, alors qu'une relation amoureuse était compromise, j'en ai versé quelques-unes, mais il fallu que je me considère moi-même avec un certain sentimentalisme.
Ah, si, j'oubliais ! Je pleure facilement en lisant certains poèmes qui m'impressionnent, comme La mort du loup de Vigny, parfois juste parce qu'une réalité humaine est bien rendue, sans même que ce soit triste.


Dernière édition par Pieyre le Mar 2 Juin 2015 - 6:27, édité 1 fois (Raison : expression)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Doom666 le Mar 2 Juin 2015 - 6:24

Bonjour à tous,
Boys don't cry... Dent pétée Dent pétée
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 627
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mar 2 Juin 2015 - 6:51



Sérieusement ?
Y'a eu un débat sur le fait qu'un sur-efficient puisse se plaindre, pleurer, ne pas être bien ?

Et la façon dont cela est amené est franchement charmante dis donc.
"Tu pleur dc té un pd fake de surdhoué ke moa j lsui" = > interprétation à la sauce Eloa après une nuit blanche.

Je suis écœurée, d'une qu'on puisse laisser dire ça et de deux, que ça puisse nourrir débat.
Le but du forum, c'est quoi ? Ah oui, parler de la douance. Et la douance en majeure partie des cas, ça induit quoi. Ah oui, voila, c'est ça, ça me revient : une hyperémotivité.
C'est quand même fou ça dis donc, d'avoir les émotions non-stop à fleur de peau et d'oser dire que ça va mal. "Vs ète tro dé boloss !"

La dépression et le suicide sont des choses qui peuvent arriver aux sur-efficients. La tristesse, les pleurs et le fait de chercher de l'aide ou à parler sont des choses normales et saines à mon sens quand on est en détresse. Heureusement, ça ne touche pas tous les sur-efficients et heureusement que ces derniers sont là pour mettre leur touche de pompédeup sur le forum (qui est une plateforme communautaire de discussion et, effectivement, de débats. Mais pardonnez ma grumpitude matinale si, pour le cas, j'estime que débat il n'y a pas.)

Pleurez mes bons, lamentez-vous, "zèbres" ou pas, on s'en fout. Si vous n'êtes pas entendus ailleurs, vous avez de grandes chances de l'être ici.

Big up à l'initiateur de ce topic : Commence par arrêter de te battre avec ton Bescherelle, trou d'cul !
*va grumpouter ailleurs*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Kodiak le Dim 14 Juin 2015 - 14:29

david81 a écrit:Pour moi beaucoup de zèbres sont pleurnichards à l'âge adulte car l'on comprend que l'on s'est peut-être planté dans les études, on prend souvent en pleine face la réalité de monde du travail que l'on imaginais pas du tout comme ça. On sent aussi que l'on a pas tous les leviers pour changer les situations. Et l'on arrive dans un monde de lenteur. Lenteur au travail, lenteur administrative... tout nous apparaît comme mal-fichu (banques, assurances, organisation des entreprises...). Et plus l'on vieillis, moins on peut s'imaginer "quand je serai grand". Du coup la vie défile, mais pas comme on l'avais souhaité.

Le cumul de tout ça rend, je pense, beaucoup de zèbres aigris, paniqué et donc pleurnichards.



Tout à fait : je partage l'opinion suivant laquelle les désillusions rencontrées tout au long de la vie en face de personnes et d'institutions (ces dernières étant le résultat de constructions réalisées par lesdites personnes) dont la logique et le fonctionnement sont difficilement compatibles au leur, peuvent incliner nombre de HQI à développer un sentiment victimaire prégnant.

J'ajouterais que les réactions de rejet et de défiance récurrentes auxquelles les propos et comportements hors normes des HQI les exposent bien souvent n'arrangent pas la situation.

Confronté à un ostracisme et à un isolement pouvant être vécus de manière douloureuse, je ne vois que trois principaux types de réactions d’adaptation possibles de la part de l"équidé à rayures, suivant la personnalité du sujet :

- le faux self, tentative de se rapprocher des normes et usages du grand nombre afin d'acquérir son "intégration",
- l’auto-apitoiement dévalorisant (celui qui était évoqué à l'ouverture du fil en des termes peu amènes), produit d'une attribution à soi même de la responsabilité des difficultés relationnelles rencontrées,
- la misanthropie farouche, fruit d'une incrimination des difficultés relationnelles et déceptions multiples précitées à autrui, plus précisément à la médiocrité et au conformisme d'iceux.

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Dim 14 Juin 2015 - 16:56

En général, si on vient ici, c'est parce qu'on ressent une souffrance liée à son identité d'hqi. Donc on "pleurniche" - ça ne fait pas de nous des "pleurnichards" dans la vie, d'ailleurs. Vaut mieux regarder les choses en face et les nommer que faire semblant dans une carapace à la noix, où on étouffe, mais où on joue au dur.
Du coup, ce lieu apparaît comme un repaire de pleurnichards... un peu comme un hôpital, quoi. ça vous viendrait à l'idée de courir dans les couloirs d'un hosto en braillant "bougez-vous le cul bande de pleureuses" ?

L'essentiel, c'est que ce soit transitoire. Que ce soit un lieu de soin pour se retrouver, se ressourcer, et repartir en sachant jouer les cartes qui nous rendront la vie riche et intéressante à vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum