Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Page 6 sur 25 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 8:57

Puis je savoir qui est ce fameux gamin de " soit disant " 13 ans, dont tout le monde parle.....????

Merci de me répondre!!!!!!

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:04

Anubis a écrit:Alors,très intéressant ce petit laius....moitié vrai, moitié faux....

1ere chose,tu veux que l'autre aille mieux pour " SON PROPRE BIEN "ce qui s'appel L'altruisme,surtout si on l'apprécie, et comme tu dit que l'on souhaite son bonheur, évidemment si toi tu vas trop mal, tu ne peux l'aider pleinement!!!!
Et meme, si tu vas mal, il est possible de s'oublier complétement pour l'étre aimé, meme si ce n'est pas forçément la meilleure des solutions!!! bref!!!!
Avec l'altruisme, il y a l'idée que c'est purement gratuit, qu'on n'existe pas dans l'échange. Pour moi c'est faux, vu que si je parviens à "aider" quelqu'un, que j'apprécie, ou un inconnu parce que l'effort est moindre comparé au bénéfice pour lui, ben je me sens bien. Donc ça m'apporte un bénéfice, donc ce n'est pas gratuit, ce qui fait qu'on est quitte.
Je pense aussi que quelqu'un qui va mal n'est pas à même d'aider facilement. Ça peut être très couteux pour lui, avec le risque de craquer et que ça soit encore plus nuisible pour la personne qu'il voulait aider.
Pour moi "s'oublier complètement" est une illusion - ça apporte une satisfaction quelconque, ne serait-ce que d'un point de vue narcissique. Et ça me semble très dangereux pour les deux protagonistes.

2eme chose: Ceux qui cherchent à s'aider eux meme, et j'en ai bien connue un, mon ex,il s'entoure toujours de personnes plus faibles et en plus grandes difficultés que lui, comme cela lui étant déjà bien misérable(car pour agir comme ça ,ils n'ont pas une grande estime d'eux meme, mais un énorme égaux!!!!)en position de sauveur, et là je te rejoint,et évidemment à les maintenir dans une position de soumission, en demande constante!!!!
Généralement, ça ne part pas d'une mauvaise intention, au contraire. Mais l'intention ne fait pas tout. Bon en même temps il faut être minimum deux pour que l'un prenne cette position, si il n'y a pas un retour favorable ça ne marche pas.

Je ne sais pas quelle age tu as,??????
Drôle de question. Pourquoi?

mais crois moi, on peux vouloir aider les gens par simple altruisme, et à la limite, ce n'est pas un bénéfice que l'on en retire, mais du bonheur pour l'autre et de l'amour partagé pendant les épreuves connues et vaincues ensemble.
Ce n'est pas bien grave si on ne s'entend pas là dessus...  mais lorsque quelqu'un me parle d'altruisme, je me demande obligatoirement ce qu'il retire de son "altruisme".

edit: Pour le gamin, c'est Paul, l'auteur du post.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 9:16

Là dessus on est ok , c'est pas grave si on est pas complètement d'accord sur le sujet, et pour l'age et bien, c'est toujours intéressant de savoir avec qui on parle.....moi j'ai 36 ans bientot, et je ne m'en cache pas, et je ne trouve pas que ce soit une drole de question de ma part!!!!!

Et c'est moi qui trouve ça drole que tu trouve ça drole!!!!!! comme quoi!!!!

sinon, merci pour " paul " le fameux gamin....comme ils disent!!!!!

bizz

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:28

Spoiler:
ben quand je ne comprends pas la raison, je m'interroge. 26.

Je pense que ce qui résulte de cette différence, c'est le côté "boussole" pour moi.

Je crois que lorsqu'on pense aux bénéfices qu'on retire d'un échange, on sait d'avantage pourquoi on agit:

--> ça m'a été bénéfique, j'ai trouvé mon compte. Tout va bien, échange profitable.
--> rien de bénéfique, dépense d'énergie vaine... danger

Ça ne veut pas dire que le bénéfice soit immédiat, mais c'est juste une manière de ne pas trop s'enliser dans des relations déséquilibrées.

Par exemple lorsqu'on veut aider quelqu'un en disant ne pas attendre de retour (une satisfaction), je pense qu'ensuite on est plus enclin à lui reprocher l'"aide" fournie. Ce qui du coup est mauvais pour les deux (et d'ailleurs pour ça c'est bien d'attendre que l'autre demande plus ou moins de l'aide).

On peut aussi vouloir "s'oublier" et perdre toute énergie. Et ça c'est pas cool non plus. Dangereux, et normalement ça ne profite pas à l'autre non plus.
Imagine que tu aimes quelqu'un qui s'oublie complètement pour toi? Il ne pense plus à ses besoins, va mal, tu le ressens... pas cool pour toi non plus.
Je ne crois pas que, dans une relation d'amour, on puisse être profitable en s'oubliant; ou alors y'a bug dans la matrice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 9:38

oui oui....tu as raison, mais tu ne prends pas tout en compte, bref, c'est une discussion sans fin..... mais à réitérer avec plaisir!!!

D'ailleurs , j'aimerai bien savoir si tu as déjà vécu une relation de ce genre là.....!!!!!!???

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:40

Ouep, autant du côté de celui qui aide que de celui qui veut aider, pas dans le même contexte.
Après ça me semble juste super commun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:41

Donc ça m'apporte un bénéfice, donc ce n'est pas gratuit, ce qui fait qu'on est quitte.
Si, c'est gratuit, parce que ça ne coûte rien à l'autre. Lui, il reçoit l'aide, "moi", je reçois du bonheur de le voir aller mieux, mais je ne lui ai rien demandé - au contraire, j'ai donné - et lui, il n'a rien perdu, il a même gagné.
Donc, on n'est pas "quitte". On est effectivement dans une situation où aucun n'a de dette envers l'autre, mais être quitte, ce n'est pas simplement "ne pas avoir de dette", c'est "ne plus en avoir", les avoir réglées. Dans le cas présent, il n'y a jamais eu de dette. Celui qui a donné son aide par altruisme n'a pas envoyé de facture. L'aidé n'a pas à se demander s'il a bien payé.

Et c'est ça, la clé de la gratuité de l'altruisme. Ce n'est pas de faire quelque chose sans rien recevoir en retour; parce qu'on n'entreprend jamais rien sans raison, et donc, sans en retirer quelque chose (hormis ce qu'on fait sous la contrainte, bien entendu). C'est de faire quelque chose sans rien demander - pas même de la reconnaissance, qui peut être une charge extrêmement lourde infligée à l'autre - et d'être satisfait par ce qu'on reçoit de l'autre sans que ça représente un coût pour lui. S'il est heureux, et que cela me rend heureux, alors pour lui c'est gratuit: il ne perd pas ce que je reçois, il peut ne même pas s'apercevoir qu'il est en train de me donner quelque chose, voire, il en est de nouveau encore plus heureux en retour.
Bref, ce qui fait que l'altruisme n'est pas un mythe ni une forme d'égoïsme particulièrement abjecte parce qu'hypocrite, c'est qu'il existe des choses qui augmentent au lieu de diminuer quand les hommes les donnent, les reçoivent, les partagent: l'amour, le bonheur. C'est cette caractéristique qui fait que prendre soin de l'autre n'est pas condamné à se résoudre par un échange marchand "je te donne du temps, de l'énergie, de l'attention, je revendiquerai en retour quelque chose qui aura également un coût pour toi".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:49


Bref, ce qui fait que l'altruisme n'est pas un mythe ni une forme d'égoïsme particulièrement abjecte parce qu'hypocrite, c'est qu'il existe des choses qui augmentent au lieu de diminuer quand les hommes les donnent, les reçoivent, les partagent: l'amour, le bonheur. C'est cette caractéristique qui fait que prendre soin de l'autre n'est pas condamné à se résoudre par un échange marchand "je te donne du temps, de l'énergie, de l'attention, je revendiquerai en retour quelque chose qui aura également un coût pour toi".
Ouaip je suis d'accord sur l'idée d'augmentation - et sur le fait que ça ne doit pas impliquer autre chose.
Je crois qu'on est d'accord en fait.


Dernière édition par 000000 le Mer 16 Oct 2013 - 9:51, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 9:50

fus... a écrit:Si, c'est gratuit, parce que ça ne coûte rien à l'autre. Lui, il reçoit l'aide, "moi", je reçois du bonheur de le voir aller mieux, mais je ne lui ai rien demandé - au contraire, j'ai donné - et lui, il n'a rien perdu, il a même gagné.
Donc, on n'est pas "quitte". On est effectivement dans une situation où aucun n'a de dette envers l'autre, mais être quitte, ce n'est pas simplement "ne pas avoir de dette", c'est "ne plus en avoir", les avoir réglées. Dans le cas présent, il n'y a jamais eu de dette. Celui qui a donné son aide par altruisme n'a pas envoyé de facture. L'aidé n'a pas à se demander s'il a bien payé.

Et c'est ça, la clé de la gratuité de l'altruisme. Ce n'est pas de faire quelque chose sans rien recevoir en retour; parce qu'on n'entreprend jamais rien sans raison, et donc, sans en retirer quelque chose (hormis ce qu'on fait sous la contrainte, bien entendu). C'est de faire quelque chose sans rien demander - pas même de la reconnaissance, qui peut être une charge extrêmement lourde infligée à l'autre - et d'être satisfait par ce qu'on reçoit de l'autre sans que ça représente un coût pour lui. S'il est heureux, et que cela me rend heureux, alors pour lui c'est gratuit: il ne perd pas ce que je reçois, il peut ne même pas s'apercevoir qu'il est en train de me donner quelque chose, voire, il en est de nouveau encore plus heureux en retour.
Bref, ce qui fait que l'altruisme n'est pas un mythe ni une forme d'égoïsme particulièrement abjecte parce qu'hypocrite, c'est qu'il existe des choses qui augmentent au lieu de diminuer quand les hommes les donnent, les reçoivent, les partagent: l'amour, le bonheur. C'est cette caractéristique qui fait que prendre soin de l'autre n'est pas condamné à se résoudre par un échange marchand "je te donne du temps, de l'énergie, de l'attention, je revendiquerai en retour quelque chose qui aura également un coût pour toi".
Merci fus...là tu as très bien résumé ce que je pense,et ce que j'essaye en vain d'expliquer à 000000.

Anubis farao 

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 9:52

Bah c'est le mot "altruisme" qui change. Moi je n’appellerais pas ça ne l'altruisme, mais un échange social positif pour les deux parties. Ce qui n'est pas une règle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 9:56

relit bien ce qu'à écrit fus...!!!!!!!! Approuve

Et bienvenue quand meme!!!!  Wink

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 10:04

J'ai bien lu, mais je ne comprends pas l'utilité de ce mot, vu que l'échange profite aux deux parties, il n'y a pas une action altruiste et quelqu'un qui le reçoit.
Enfin c'est juste le mot auquel je n'adhère pas.

Pour moi il y a juste des relations d'entraide, entre personnes qui peuvent échanger de manière satisfaisante; et des relations nuisibles, car l'échange n'est pas satisfaisant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Ainaelin le Mer 16 Oct 2013 - 10:06

http://fr.wikipedia.org/wiki/Altruisme

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 10:11

Oui Wink

Enfin tu comprendras que c'est l'aspect moral du terme qui me gène, et le risque de l'oubli de soi.
Bref sans doute sur les implications éventuelles de ce terme, qui peut être caractérisé d'une autre manière.

M'enfin on est sans doute déjà bien HS. Vais m'arrêter là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Traockl le Mer 16 Oct 2013 - 10:53

J'avoue ne pas avoir pris tout le temps que Encre sombre a pris pour répondre à nouveau mais je plussoie chaque point évoqué. j'ai probablement été maladroit dans mon poste et n'ai pas su exprimé cela.

Evidemment nous avonc des déaccords, ce qui n'empèche pas de discuter comme vous l'avez fait, et rien n'a été cencuré.

si tu préfère continuer par MP je n'ai rien contre mais je pense que ca serait dommage d'en priver les autres membres intéressé par ce sujet...

Traockl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1863
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 11:12

Traockl a écrit:J'avoue ne pas avoir pris tout le temps que Encre sombre a pris pour répondre à nouveau mais je plussoie chaque point évoqué. j'ai probablement été maladroit dans mon poste et n'ai pas su exprimé cela.
Ouep, enfin on l'est tous par rapport à quelqu'un de toute manière. Perso ça me semble plus violent lorsqu'il y a un effet groupe, et une morale collective, mais on est toujours positionné.
Le problème étant de réussir à trouver comment former un groupe sans trop exclure - je ne sais pas si c'est vraiment possible. Après lorsque les valeurs d'un groupe sont clairement établies... beh les membres protègent leurs limites.
Ici, ça pose clairement problème car on regroupe des gens supposés avoir des points communs, sans que ceux ci puissent être clairement définis. Certains peuvent même penser que ces points communs sont illusoires. Intégrables au groupe ou pas? Parce que du coup c'est rejoindre un groupe pour discuter du thème de l'identité de ce groupe, sans en faire partie par cette identité. Juste du débat théorique.
Est-ce que ce forum à pour but de permettre des débats théoriques sur le thème de la douance?
Ceux qui ne viennent pas pour ça, mais pour ce qu'ils estiment être des points communs qu'ils veulent partager sous l'angle affectif n'auront pas forcément envie de voir certaines choses. Se pose alors la question des modalités de l'expression. Y'a des choix à faire, et dans tous les cas il y a des inconvénients.
Par exemple Buru en a pris plein la tête lorsqu'il a commencé à parler de PN - mais il a été patient et c'est vrai que maintenant ça passe mieux. M'enfin il a été classé pn aussi.
Tout n'est pas toujours "audible" pour tout le monde.
Rien à ajouter. Si tu veux poursuivre, tu peux me mp.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 11:20

000000 a écrit:J'ai bien lu, mais je ne comprends pas l'utilité de ce mot, vu que l'échange profite aux deux parties, il n'y a pas une action altruiste et quelqu'un qui le reçoit.
Enfin c'est juste le mot auquel je n'adhère pas.

Pour moi il y a juste des relations d'entraide, entre personnes qui peuvent échanger de manière satisfaisante; et des relations nuisibles, car l'échange n'est pas satisfaisant.
ça me semble quand même drôlement important de distinguer, entre les relations qui satisfont les parties,
- celles qui le font parce qu'à l'issue d'un échange qui a coûté quelque chose aux DEUX partenaires, chacun des deux estime avoir reçu un contre-don qui couvre ses coûts,
- celles qui le font parce que celui qui a subi un coût estime avoir reçu un retour suffisant, mais pour un coût NUL pour l'autre - parce que ce qui contente le premier, c'est le simple constat de voir le contentement du second.
Ne serait-ce que pour une raison simple: c'est que dans le 1er cas, comme tu dis, on est quitte, cad que tout est fini. Dans le second, une boucle vertueuse peut s'amorcer.

Confondre les deux, à part dévaloriser le fait de donner sans rien attendre quoi que ce soit qui coûte à l'autre, je ne vois pas l'intérêt. Et de toute façon, tu ne pourras rien changer au fait que certains dons reçus et pris en compte sont perçus par leur donneur comme ne leur ayant rien coûté. Tu ne pourras jamais dire à un mec "ça te coûte quelque chose d'être heureux, puisque ça rend heureux quelqu'un, c'est bien que ça te coûte, sinon ça serait gratuit et le gratuit ça n'existe pas".


Dernière édition par Fus... le Mer 16 Oct 2013 - 11:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 11:22

000000 a écrit:J'ai bien lu, mais je ne comprends pas l'utilité de ce mot, vu que l'échange profite aux deux parties, il n'y a pas une action altruiste et quelqu'un qui le reçoit.
Enfin c'est juste le mot auquel je n'adhère pas.

Pour moi il y a juste des relations d'entraide, entre personnes qui peuvent échanger de manière satisfaisante; et des relations nuisibles, car l'échange n'est pas satisfaisant.
Anubis:
Je pense effectivement que c'est surtout le mot en lui meme qui te géne, mais je ressens surtout ta peur de souffrir en donnant,en donnant tout de toi, sans rien recevoir en échange, car l'altruisme est tout, sauf un échange, mais un don de soi meme,meme si on doit y laisser sa peau...!!!!.et crois moi, ça arrive, et ça s'appel l'amour absolu, sans condition.Un que je ne peux citer, l'a fait il y a 2000 ans!!!!Après chacun fait ce qu'il veut!!! Papy   



ainaelin a écrit:L'altruisme est un terme employé pour décrire un comportement caractérisé par des actes n'ayant pas d'avantages apparent pour l'individu qui les exécute mais qui sont bénéfiques à d'autres individus. Chez l’Homme il peut désigner un amour désintéressé d'autrui, c'est-à-dire le souhait qu'autrui trouve le bonheur et la générosité n'attendant rien en retour.
Ce terme est parfois employé dans le sens d'empathie ou plus souvent dans le simple sens de générosité. Il est peut-être décrit par l'éthique de réciprocité.
Le terme altruisme peut être considéré comme antinomique d'égoïsme.
Pour conclure, l'échange, l'entraide,le partage, la solidarité, sont de très bonnes choses,bien évidemment!!!! sunny 
...... mais tu sais, ont peux aussi y laisser des plumes 000000, autant que de rendre heureux les autres ainsi que soi meme.

Bien à toi....Et bonne quete... Console 

Anubis farao

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 11:29

Fus... a écrit:
Confondre les deux, à part dévaloriser le fait de donner sans rien attendre quoi que ce soit qui coûte à l'autre, je ne vois pas l'intérêt. Et de toute façon, tu ne pourras rien changer au fait que certains dons reçus et pris en compte sont perçus par leur donneur comme ne leur ayant rien coûté. Tu ne pourras jamais dire à un mec "ça te coûte quelque chose d'être heureux, puisque ça rend heureux quelqu'un, c'est bien que ça te coûte, sinon ça serait gratuit et le gratuit ça n'existe pas".
Bah disons que je pars du principe que celui qui "reçoit" ne fait pas que recevoir, il met en œuvre quelque chose, donc le bénéfice qui en ressort est une action commune, pour un bénéfice commun. M'enfin c'est pas bien important.

Anubis a écrit:Je pense effectivement que c'est surtout le mot en lui meme qui te géne, mais je ressens surtout ta peur de souffrir en donnant,en donnant tout de toi, sans rien recevoir en échange, car l'altruisme est tout, sauf un échange, mais un don de soi meme,meme si on doit y laisser sa peau...!!!!.et crois moi, ça arrive, et ça s'appel l'amour absolu, sans condition.Un que je ne peux citer, l'a fait il y a 2000 ans!!!!Après chacun fait ce qu'il veut!!!
Nop, je ne donne juste pas à n'importe qui Wink    Et non je ne me donne pas à quelqu'un, je trouverais ça absurde. A la limite on peut entrer dans un partage, un partage de vie, et je reçois nécessairement autant que je donne.


Dernière édition par 000000 le Mer 16 Oct 2013 - 11:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je pense sans méchanceté aucune,000000, que tu n'es pas là depuis assez longtemps pour te rendre compte vraiment du fonctionnement du forum!..

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 11:30

000000 a écrit:
Traockl a écrit:J'avoue ne pas avoir pris tout le temps que Encre sombre a pris pour répondre à nouveau mais je plussoie chaque point évoqué. j'ai probablement été maladroit dans mon poste et n'ai pas su exprimé cela.
Ouep, enfin on l'est tous par rapport à quelqu'un de toute manière. Perso ça me semble plus violent lorsqu'il y a un effet groupe, et une morale collective, mais on est toujours positionné.
Le problème étant de réussir à trouver comment former un groupe sans trop exclure - je ne sais pas si c'est vraiment possible. Après lorsque les valeurs d'un groupe sont clairement établies... beh les membres protègent leurs limites.
Ici, ça pose clairement problème car on regroupe des gens supposés avoir des points communs, sans que ceux ci puissent être clairement définis. Certains peuvent même penser que ces points communs sont illusoires. Intégrables au groupe ou pas? Parce que du coup c'est rejoindre un groupe pour discuter du thème de l'identité de ce groupe, sans en faire partie par cette identité. Juste du débat théorique.
Est-ce que ce forum à pour but de permettre des débats théoriques sur le thème de la douance?
Ceux qui ne viennent pas pour ça, mais pour ce qu'ils estiment être des points communs qu'ils veulent partager sous l'angle affectif n'auront pas forcément envie de voir certaines choses. Se pose alors la question des modalités de l'expression. Y'a des choix à faire, et dans tous les cas il y a des inconvénients.
Par exemple Buru en a pris plein la tête lorsqu'il a commencé à parler de PN - mais il a été patient et c'est vrai que maintenant ça passe mieux. M'enfin il a été classé pn aussi.
Tout n'est pas toujours "audible" pour tout le monde.
Rien à ajouter. Si tu veux poursuivre, tu peux me mp.


Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Traockl le Mer 16 Oct 2013 - 12:08

Discuter des points cummuns des zebres, ce qui défini cette cmmunauté (est-ce la même chose d'ailleurs ?) c'est un sujet que je trouve très intéressant car moi même j'aurais du mal à me dire zebre ou non.

ensuite, je ne suis pas sur que seul les zebres sont autorisés ici ... ca m'étonnerait qu'ici on refuse une personne presentant le même type de problème d'un zebre pourrait rencontrer sous prétexte qu'il n'est pas zebre et / ou pas doué.
peut etre qu ej me trompe ... mais bon ca m'etonnerait.

Traockl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1863
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 12:13

Tu n'as pas compris ce que j'ai voulu dire, ou je me suis mal exprimée.
Ce que l'on peut questionner, c'est justement les problèmes relatifs aux zèbres... qu'est-ce qu'un zèbre? Ce qui le différencie d'un HP (et là y'a des différences, pour certains c'est la même chose) etc.
Et là je ne suis vraiment pas persuadée qu'on puisse en discuter calmement, en plein forum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 12:25

000000 a écrit:Bah disons que je pars du principe que celui qui "reçoit" ne fait pas que recevoir, il met en œuvre quelque chose, donc le bénéfice qui en ressort est une action commune, pour un bénéfice commun. M'enfin c'est pas bien important.
000000 a écrit:Nop, je ne donne juste pas à n'importe qui Wink    Et non je ne me donne pas à quelqu'un, je trouverais ça absurde. A la limite on peut entrer dans un partage, un partage de vie, et je reçois nécessairement autant que je donne.
Je pense réellement que tu fais un blocage, ou excuse moi d'avance,mais, et peux etre en plus, tu es juste un peu égoiste, qui est dominé, et crée par ta peur ,souvent on en revient à la peur de mourir...
Par exemple, tu connais quelqu'un de très très cher à ton coeur qui est malade! allez, l'amour de ta vie par exemple..... et il est gravement malade,il n'y a que toi qui puisse le sauver, mais pour ça, toi tu dois mourir, une greffe,le coeur ,les 2 reins, ou je ne sais quoi, bref, un truc très très grave.iL N'Y A PAS D'AUTRE CHOIX!!!! C TOUT,C COMME çA!!!!!!!!


N°1:  Lui donner ce qu'il à besoin pour vivre ,mais toi tu ne survivra pas....!
N°2:  refuser de le sauver pour que toi tu vives, mais lui,mourra....!
N°3:  s'échanger chacun un organe sain mutuellement pour vivre tous les2, contre les organes malades qui vous ferez mourir...!

Je sais c'est très extreme, mais c'est pour te faire comprendre la différence entre:

N°1 : l'altruisme'' le don de soi absolupour l'autre sans retour,et avec une très grande perte!!! ''

N°2 : l'égoisme(ou l'instinct de survie) ce que je comprend!!!


et : N°3: l'échange[/b]

RIEN A RAJOUTER.


PS:encore une fois ..."fus..".je te suis!!!! Approuve 

ANUBIS: farao:

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

et si justement le forum est là ecxatement pou ça!!!!!!!comme je t'ai dit, balade toi, avant de juger!!!!!c juste un conseil d'amie!!!!!

Message par Anubis le Mer 16 Oct 2013 - 12:30

000000 a écrit:Tu n'as pas compris ce que j'ai voulu dire, ou je me suis mal exprimée.
Ce que l'on peut questionner, c'est justement les problèmes relatifs aux zèbres... qu'est-ce qu'un zèbre? Ce qui le différencie d'un HP (et là y'a des différences, pour certains c'est la même chose) etc.
Et là je ne suis vraiment pas persuadée qu'on puisse en discuter calmement, en plein forum.

Anubis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2012
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 38
Localisation : Dimensions parallèles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Harpo le Mer 16 Oct 2013 - 12:34

Cas n°1 : l'altruisme. Je me demande comment le receveur d'un si joli cadeau va vivre avec le sentiment de culpabilité qui va avec scratch

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous pleurnichards ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 25 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum