J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Dim 27 Avr 2014 - 9:09

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Good3

sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par citrouille le Dim 27 Avr 2014 - 11:45

Euh personne à QI d'extrême droite ?!!!!!! Pété de rire 
citrouille
citrouille

Messages : 681
Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Dim 27 Avr 2014 - 11:48

Hahahaha citrouille, bien joué ! Et le QI d'extrême gauche... Et le QI du centre hahah ou QI centre-droit, et le QI démocrate chrétien, le QI écolo...

On pourrait aussi utiliser les initiales HDSC, ce qui nous rapprocherait des ADHD.

Pour ceux qui cumulent les tares, on dirait alors un ADHDHDSC.

En se faisant sponsoriser par HSBC...

C'est bon, je suis sorti Smile
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Louys le Mar 26 Aoû 2014 - 11:59

Je propose ZARBE (zèbre qui monte aux arbres)

Voilà, voilà ...

Louys

Messages : 6
Date d'inscription : 26/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 18:26

le potentiel kangourou (qui peut t'emmener partout Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel! Propositions?

Message par ShineFlower le Sam 31 Jan 2015 - 19:15

zabgahangirl a écrit:le potentiel kangourou (qui peut t'emmener partout Smile
Pas bête du tout! Sinon pourquoi ne pas conserver "zebre" apres tout les HP portent des rayures. En chemin
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Sam 31 Jan 2015 - 19:26

ShineFlower a écrit:
zabgahangirl a écrit:le potentiel kangourou (qui peut t'emmener partout Smile
Pas bête du tout! Sinon pourquoi ne pas conserver "zebre" apres tout les HP portent des rayures. En chemin


je ne sais pas. z me fait penser depuis le début au magasin pour enfants Smile donc...

et puis ce n'est pas celui dans lequel je me retrouve le plus. le concept des rayures je n'ai pas intégré ....

mais le fait que tout le monde ait mis partout tous les noms possibles sur le net ça me permet de pouvoir tous les dire Smile pour exprimer ce que je suis Smile

et puis un zébre c'est un animal en fait Smile je suis un humain Smile normo - pensant ça inclut pensant donc qui pense déjà, un zébre euh Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: j'aime pas le Haut Potentiel. Propositions?

Message par ShineFlower le Dim 1 Fév 2015 - 14:49

Hyperphrene? Oligophrène ? zebrophrene?
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 19:33

Et pourquoi pas en miroir du retard mental ou de la déficience mentale, dire que les surdoués sont en avance mentale ou en excédent mental ? Very Happy

Ou plus simplement, parler d'hyper-intelligence ou de sur-intelligence ? Ce serait déjà plus correct que "surdoué".
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le Haut Potentiel: Propositions

Message par ShineFlower le Mer 20 Mai 2015 - 19:52

Princeton a écrit:Et pourquoi pas en miroir du retard mental ou de la déficience mentale, dire que les surdoués sont en avance mentale ou en excédent mental ? Very Happy

Ou plus simplement, parler d'hyper-intelligence ou de sur-intelligence ? Ce serait déjà plus correct que "surdoué".
Ah oui pourquoi préfères tu sur-intelligence plutot que surdoue? C'est un mot plus long signifiant une supériorité aussi. Alors pourquoi pas sur-doue? C'est plus simple non? Smile
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 20:01

Parce qu'être très intelligent n'a pas pour conséquence d'être doué et encore moins surdoué.
Le terme surdoué est impropre pour qualifier les individus qui ont un quotient intellectuel supérieur à 130.

On pourrait aussi raisonner comme avec l'autisme :

Comme l'autisme, je pense que l'intelligence est en spectre.
C'est en tout cas ce que montrent les tests de QI.

L'étymologie de l'autisme est la suivante :
Emprunté[1] à l’allemand Autismus, mot forgé par le psychiatre suisse Eugen Bleuler, à partir du terme grec « αὐτος » : « soi-même » et du suffixe -ismus.
Parce que les autistes semblent repliés sur eux-mêmes.
Il y a aussi le terme "Asperger" pour les autistes légers. On parle aussi de spectre autistique.

Qu'est-ce qui caractérise les surdoués sinon leur intelligence ?
Quel mot pourrait-on inventer, par analogie avec l'autisme ?
Je n'ai étudié ni le latin ni le grec.

On pourrait aussi parler d'un syndrome, comme le syndrome d'Asperger.
Qui s'est intéressé en premier aux surdoués ? Binet ? Le syndrome de Binet ?
Je vous propose : le syndrome de Jeanne Siaud-Facchin.
(Je déconne.)

Autiste, autisme, spectre autistique...
Hyper-intelligent, hyper intelligence, spectre de l'hyper-intelligence...

Peut mieux faire...
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Mer 20 Mai 2015 - 20:13

Princeton a écrit:Parce qu'être très intelligent n'a pas pour conséquence d'être doué et encore moins surdoué.
Être surdoué n'a pas pour conséquence d'être "surdoué". Tout comme être "surdoué" n'a pas pour conséquence d'être surdoué.

Princeton a écrit:Le terme surdoué est impropre pour qualifier les individus qui ont un quotient intellectuel supérieur à 130.
Il n'y a que ceux que ça arrange qui font le lien direct entre haut QI et haute intelligence.

Princeton a écrit:Qu'est-ce qui caractérise les surdoués sinon leur intelligence ?
Leur amour-propre ? Question

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 20:16

Prosopopée a écrit:Être surdoué n'a pas pour conséquence d'être "surdoué". Tout comme être "surdoué" n'a pas pour conséquence d'être surdoué.

Oui alors tu comprends pourquoi on cherche un autre terme ?
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Mer 20 Mai 2015 - 20:20

Oui, mais il n'y a aucun rapport entre votre complexe de supériorité et l'intelligence non plus... Comment je suis censé comprendre ce qui est pertinent pour vous ?

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 20:25

Qui a parlé d'un complexe de supériorité ?
Ici c'est un problème qu'on cherche à résoudre.
Le problème est : trouver un terme adéquat ou un meilleur terme pour désigner ceux et celles qu'on désigne actuellement par le terme "surdoué".
Parce que ce terme prête à confusion.
Qu'en tout cas il n'est pas optimal.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Mer 20 Mai 2015 - 20:27

Ouais, tu comprends rien à mes objections...

T'es pas d'accord pour t'en tenir à ce qu'on sait sur le sujet, finalement.

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 20:36

Ben le terme ne devrait prendre en compte que ce qui est pertinent.
Le terme le plus proche est, je pense, HQI, pour haut quotient intellectuel.
Mais comme le quotient intellectuel est une mesure de l'intelligence (oui c'est une affirmation polémique),
le haut quotient intellectuel devrait être synonyme d'une haute intelligence.
D'où le terme proposé d'hyper-intelligence.
Mais ce terme n'est pas optimal.
Déjà, il est trop long.
Peut-être peut-on en trouver d'autres.
C'est l'objet de ce fil.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mer 20 Mai 2015 - 20:40

de toute façon le sur doué est parfois sous doué dans d'autres choses. 

donc sur intelligence est bien ciblé et répond bien à la question : propositions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Mer 20 Mai 2015 - 21:26

Je me demande si la meilleure façon de caractériser un groupe n'est plutôt à attendre de ceux qui n'en font pas partie. C'est principalement de cette façon que la langue s'est formée, sinon pour des catégories de type corporation. Il y a sans doute des exceptions, mais je ne pense pas que ce soit toujours heureux. Quand on fait partie d'un groupe qui touche à l'identité personnelle, on a forcément tendance à valoriser cette identité qui peut être perçue de façon agressive ou méprisante par les autres.

Alors, comment sommes-nous désignés par ces autres ? Cela me gêne de me placer dans ce nous, mais admettons pour les besoins de l'argumentation.
Eh bien, on va dire de quelqu'un comme nous : « Ah, lui il est intelligent, il est brillant, il a un grand potentiel, il est vraiment doué... » Voilà tout. On peut être qualifié en fonction de ce l'on fait ou de ce que l'on perçoit de nous. N'est-ce pas suffisant ?

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 22:18

Intéressant ce que tu dis Pieyre. Dernièrement je me suis fait la réflexion que c'est majoritairement des individus non-surdoués qui décrivent les surdoués : les psys par exemple, comme Siaud-Facchin. Sur d'autres fils on reproche souvent les descriptions qui sont faites des surdoués et de leurs caractéristiques, en oubliant que ce ne sont pas les surdoués eux-mêmes qui les ont établies, mais que ce sont des personnes extérieures, en grande partie des psys, des neurologistes, etc. qui ont proposé ces descriptions et caractéristiques, qu'ensuite lesdits surdoués ont pu confirmer ou non. Le concept de "zèbre" rejoint bien ton propos : il est né d'un regard extérieur, de non-surdoué, sur les surdoués. Alors apparemment, un non-surdoué qui regarde un surdoué le trouve hypersensible, idéaliste, curieux, etc. Là chacun a son regard. Je remarque quand même qu'ils voient souvent les mêmes choses, là où les surdoués eux-mêmes se voient probablement différemment. Entre ce qui est et ce qui est vu, il y a parfois tout un monde...

Pour suivre ton idée, j'ai entendu me concernant, à plusieurs reprises, de la part de personnes non-surdouées, que j'étais un génie. Et aussi que j'avais trente-six cerveaux. Et que j'allais recevoir un prix Nobel (en quoi, je voudrais bien le savoir...). Et que j'étais comme un philosophe, comme Nietzsche et Descartes. Sinon c'est plus dans l'attitude des gens, ils peuvent être impressionnés quand je fais certaines choses ou quand je m'exprime, ce qui me met mal à l'aise.

Alors la perception qu'ont les autres de moi est carrément élogieuse et disproportionnée et éloignée de la réalité. Elle est plutôt difficile à vivre étant donné que je ne saurais me comparer à Nietzsche ou à Descartes, même si je les apprécie, que je n'ai qu'un cerveau, que je ne me sens pas un génie car je n'ai rien créé de substantiel à ce stade de ma vie (j'ai quand même écrit des romans et des poèmes), que je ne suis expert en rien, que je suis en reconversion professionnelle, que je fais une thérapie, que je ne me reconnais aucun talent particulier, que je me sens souvent très bête, etc.

Du coup, le décalage peut être très grand entre les regards extérieurs, le regard intérieur, et la réalité. Peut-être que la réalité est entre les deux regards ? La réalité n'est de toute façon que perçue. L'intelligence me semble être le lieu de beaucoup de fantasmes. Il suffit de regarder l'image que les gens ont des surdoués : des prodiges et des génies. Il y a donc une distorsion entre ce qui est perçu et fantasmé de l'extérieur et ce qui est vécu de l'intérieur. Aussi, je ne pense pas qu'il soit suffisant ni souhaitable de laisser les autres nommer les surdoués (et puis les surdoués ont bien le droit de se nommer eux-mêmes non ?! :-) ), parce qu'ils n'ont qu'un accès extérieur au phénomène qu'est la douance, qu'ils n'en voient qu'une partie (en général uniquement la partie positive), et que cette partie n'est que perçue, en plus à travers le prisme déformant des fantasmes, de l'imagination, des attentes, de l'affectif etc.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 23:31

Tiens on pourrait chercher les termes utilisés dans les autres langues (à part l'anglais, dont on a déjà discuté).
J'ai cherché le terme surdoué en chinois, c'est 天才(en pinyin c'est tiāncái).
Le premier 天 tiān signifie le ciel et le second 才 cái veut dire talent.
On retombe sur l'idée de quelque chose d'élevé (bon après 天 est utilisé dans plein d'autres circonstances) et du talent, d'être doué.
Au lieu de ma dernière proposition d'hyper-intelligence, peu esthétique, j'aimerais maintenant proposer : la haute intelligence. Je trouve que c'est plus joli.
Et pour suivre les chinois, pourquoi pas intelligence céleste ? Very Happy
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Mer 20 Mai 2015 - 23:34

Je me suis dit il y a quelques mois que les HP n'existaient pas. Je voulais devenir quelqu'un de "normal", avoir une vie "normale". Et puis, j'ai constaté (après quelques relations avec le genre féminin) que cela était impossible: je reste et resterai dans les 2% de la population un HP. Je suis sorti avec une HP l'hiver 2014 pendant 15 jours: parfait. Mais pas dans la même région. Pourquoi cette planète (Terre) est-elle si énorme?

Mon QI est de 150 et ma dernière relation espagnole ne l'a pas supporté!!!

Elle pouvait me dominer, je m'en fous.
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Mer 20 Mai 2015 - 23:45

dedezhu a écrit:Mais pas dans la même région. Pourquoi cette planète (Terre) est-elle si énorme?

Elle peut te sembler énorme, mais elle est toute petite dans l'univers.
Je n'aime pas le terme HP, ça me rappelle les imprimantes et le terme potentiel m'angoisse.
Je te souhaite de trouver bientôt chaussure à ton pied, même si tu as une grande pointure.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Mer 20 Mai 2015 - 23:54

Je suis d'accord avec toi sur le décalage important qui existe entre le regard que l'on porte sur nous et celui que l'on porte sur soi-même, et que cette différence doit faire l'objet d'une réflexion de notre part. Mais autant nous pouvons être perçus comme faisant partie d'une sorte de catégorie à part, autant je ne pense pas que nous nous définissons spontanément comme faisant partie d'une telle catégorie. En tout cas ce n'est pas mon impression personnelle.

Alors réfléchir sur des ressemblances que nous remarquons entre nous peut être intéressant, mais pas au point de nous forger une identité, avec un nom établi. Je crois que cela nous isolerait, voire nous ferait considérer avec une certaine défiance. Aussi je préfère qu'on remarque occasionnellement en nous certaines capacités ou un certain état d'esprit, en employant des termes élogieux, mais ponctuellement, et même teintés parfois de marques péjoratives (comme la distraction). Ainsi l'attitude envers nous correspond à une sorte de reconnaissance, mais sans qu'elle s'imprime durablement, au moyen d'une dénomination déterminée (comme si nous nous saisissions de ce jugement en nous plaçant à part, dans une position supérieure).

Moi aussi il m'est arrivé d'être qualifié de génie au collège. C'était plaisant sur le moment; c'était une confirmation, voire une révélation d'un potentiel que je ne sentais pourtant pas capable d'assumer pleinement. Qu'avais-je fait pour cela en effet ? J'étais souvent le meilleur de ma classe en mathématique, tout en étant le plus jeune. Voilà tout. Aussi, que l'on me qualifie ainsi, c'était comme n'importe quelle compliment ou gratification, un petit moment de grâce immérité, avant de retourner au sein du groupe, en simple camarade, qui était particulier comme les autres étaient peut-être particuliers en leur genre.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Jeu 21 Mai 2015 - 0:51

Ca faisait longtemps mais je crois que je suis d'accord avec toi. J'ai trouvé ton message beau. J'aime ta vision des choses, elle est douce, sage, tranquille, apaisée. En te lisant j'ai pensé que cette intelligence était comme un secret, un détail, une partie de nous, qui se révélait, se manifestait de temps en temps, et qu'on pouvait l'accepter sans en faire une partie de nous-mêmes plus importante qu'une autre, sans qu'elle prenne une place ostensible dans notre identité et dans nos vies. Pas plus que tous les autres éléments qui nous constituent, qui font ce que nous sommes.

Peut-être faudrait-il même éviter de s'identifier à cette intelligence, à ces capacités, les intellectuelles et les autres. Auquel cas, exit les zèbres et les surdoués. Je comprends que les groupes t'inquiètent, comme les identités de groupe, on en discutait sur un autre fil. Pourtant, quelque chose me pousse à vouloir appartenir, à vouloir me reconnaître dans l'autre. Serait-ce cet instinct grégaire que j'ai souvent raillé ? Est-ce que ces histoires de zèbres ne visent pas une seule chose, terriblement humaine : échapper à la solitude ?

Alors il s'agirait de laisser les autres m'appeler comme ils le souhaitent, parce que je sais qui je suis et ce que je ne suis pas. Laisser dire, laisser faire. Et pourtant... Comment parvenir à accepter avec tranquillité une appellation aussi chargée, aussi lourde, que celle de génie ? De surdoué ? De haut potentiel ? Ou même celle d'être intelligent ? Comment les porter ? On en vante tellement les mérites, les possibilités. C'est revenir à la notion de potentiel, sans doute. De cette intelligence, j'ai l'impression de n'en avoir rien fait, de ne rien en faire et de ne jamais arriver à rien en faire. Je trouve difficile de recevoir ces regards et ces mots que je ne ressens pas comme des compliments ou des cadeaux, mais alternativement comme une pression injuste ou une imposture, une usurpation et un vol.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: j'aime pas le haut potentiel ! :Propositions

Message par ShineFlower le Jeu 21 Mai 2015 - 10:20

Princeton a écrit:je propose intelligence céleste ... haute intelligence
Je suis assez d'accord pour ces deux termes selon le contexte et selon les personnes. Certains zebres ont effectivement une haute intelligence et d'autres zebres ont une intelligence céleste. Ces deux termes sont adaptés pour désigner une variété de zebres. Le terme zèbre, ici, n'est pas un terme scientifique. Il faudrait trouver un autre terme. "Les intelligents atypiques" me paraît etre une bonne idee... A voir. Smile
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Jeu 21 Mai 2015 - 10:52

ShineFlower a écrit:Je suis assez d'accord pour ces deux termes selon le contexte

Intelligence céleste était une blague.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Jeu 21 Mai 2015 - 10:59

Personnellement, j'ai toujours utilisé la notion d'"aptitudes particulières". Je trouve que c'est non-discriminant car on en a tous (tout le monde est meilleur que la moyenne dans un domaine spécifique: maths, peinture, langues, danse urbaine, cuisiner des macarons ou des pâtes en sauce originales...).
Il y a juste des personnes qui en ont plus que la majorité, mais comme ce n'est pas quantitatif de dire "j'ai des aptitudes particulières dans tel domaine" tant qu'on n'est pas exhaustif, à mon sens, ça reste non discriminant (au sens premier de discriminer, catégoriser).

Dans haut potentiel, ce qui me dérange un peu, c'est que si je choisis de ne pas l'utiliser, ça sous-entend un peu une idée de "gâchis", ce qui n'engage que moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Jeu 21 Mai 2015 - 15:45

Princeton a écrit:Ca faisait longtemps mais je crois que je suis d'accord avec toi. J'ai trouvé ton message beau. J'aime ta vision des choses, elle est douce, sage, tranquille, apaisée.
Je te remercie de ton appréciation. En effet j'ai tendance le plus souvent à chercher l'apaisement et la conciliation des points de vue; mais parfois je me dis que c'est un peu trop pour être honnête; ce qui fait qu'en l'occurrence je ne suis plus sûr d'être en accord avec moi-même.
Autant je suis partisan d'une expression la plus libre possible dans le débat d'idées, autant je suis prudent quand il s'agit des comportements. Aussi je ne crois pas qu'il soit souhaitable de se revendiquer d'un groupe basé sur des capacités jugées éminentes, quand bien même elles seraient assortis de difficultés spécifiques. Des personnes minorées ou stigmatisées peuvent obtenir une certaine reconnaissance au moyen d'une pression militante destinée à susciter une prise de conscience dans l'ensemble de la population. Mais nous ne sommes pas dans ce cas. Au contraire, en appeler à la reconnaissance d'une spécificité, ce pourrait être perçu comme une affirmation de supériorité qui ne serait plus soumise aux évaluations subjectives de ceux avec qui nous sommes en relation. Or je crois que les capacités intellectuelles, comme par ailleurs les capacités à imposer son autorité, doivent en permanence être prouvées. De plus, elles doivent correspondre à une utilité sociale. Ainsi je crois que des qualités éminentes ne peuvent être reconnues que si ceux qui les possèdent manifestent par leurs actes qu'ils œuvrent dans le sens d'une telle utilité.

En te lisant j'ai pensé que cette intelligence était comme un secret, un détail, une partie de nous, qui se révélait, se manifestait de temps en temps, et qu'on pouvait l'accepter sans en faire une partie de nous-mêmes plus importante qu'une autre, sans qu'elle prenne une place ostensible dans notre identité et dans nos vies. Pas plus que tous les autres éléments qui nous constituent, qui font ce que nous sommes.
Oui, c'est assez ce que je ressens. Dans les échanges que nous avons avec des personnes que nous ne connaissons pas, je ne suis pas sûr que des capacités intellectuelles marquées aient une incidence primordiale. Ce sont généralement les qualités relationnelles qui comptent davantage, ou alors des connaissances ou des compétences précises concernant les actes de la vie courante. Et là, pour prendre mon cas, je peux être maladroit et défaillant.

Quand je me trouve au sein d'un groupe rassemblé par hasard, comme dans une voiture de métro, je peux bien me dire avec une certaine fierté que j'ai sans doute le QI le plus élevé du groupe, cela ne se voit pas. Ce n'est pas comme être un homme baraqué, un cadre supérieur en tenue distinctive ou une femme voilée. Autrefois j'avais souvent un livre et un papier sur lequel je prenais quelques notes, mais c'est tout. Alors je me dis parfois qu'un tel groupe pourrait se retrouver isolé, dans une situation dramatique, et qu'une solution que je pourrais apporter pour nous en sortir révélerait alors des capacités qui autrement restent secrètes en effet, d'où une certaine considération de la part des autres. Il y a des circonstances plus ordinaires bien sûr où ces capacités pourraient être reconnues, mais si ce n'est que pour briller aux yeux des autres, je ne crois pas que cette reconnaissance puisse tellement impliquer un respect pour ce que je suis.

Peut-être faudrait-il même éviter de s'identifier à cette intelligence, à ces capacités, les intellectuelles et les autres. Auquel cas, exit les zèbres et les surdoués. Je comprends que les groupes t'inquiètent, comme les identités de groupe, on en discutait sur un autre fil. Pourtant, quelque chose me pousse à vouloir appartenir, à vouloir me reconnaître dans l'autre. Serait-ce cet instinct grégaire que j'ai souvent raillé ? Est-ce que ces histoires de zèbres ne visent pas une seule chose, terriblement humaine : échapper à la solitude ?
Malgré les maladresses et les défaillances que j'ai mentionnées, j'ai un sentiment assez permanent d'un potentiel intellectuel pouvant se manifester au besoin. Mais c'est un potentiel qui m'est spécifique, et qui ne recoupe pas exactement celui d'autres personnes auxquelles je pourrais sur ce plan ressembler.
Alors l'instinct grégaire, nous le possédons tous, même quand nous avons un farouche besoin d'indépendance. Ainsi je participe volontiers à des projets intellectuels qu'on me propose, avec l'espérance que les échanges qui s'y développeront permettront que se manifeste une certaine fraternité.
Mais je me méfie de l'amitié. Je ne cherche pas tellement à avoir des amis; des camarades, oui, quand on se trouve rassemblés en fonction d'un cadre qui dépasse le simple désir d'être ensemble; des copains, éventuellement, mais sans former une bande qui nous oblige à nous plier à des règles tacites. L'amitié est pour moi fragile. Ce n'est pas juste s'être entendu avec quelqu'un dans des circonstances particulières et puis ensuite célébrer cette entente en se fréquentant. Par exemple je ressens de l'amitié pour nombre de membres de ce forum mais je l'exprime à peine, et je ne désire pas non plus qu'elle s'exprime trop nettement à mon égard.

Alors il s'agirait de laisser les autres m'appeler comme ils le souhaitent, parce que je sais qui je suis et ce que je ne suis pas. Laisser dire, laisser faire. Et pourtant... Comment parvenir à accepter avec tranquillité une appellation aussi chargée, aussi lourde, que celle de génie ? De surdoué ? De haut potentiel ? Ou même celle d'être intelligent ? Comment les porter ? On en vante tellement les mérites, les possibilités. C'est revenir à la notion de potentiel, sans doute. De cette intelligence, j'ai l'impression de n'en avoir rien fait, de ne rien en faire et de ne jamais arriver à rien en faire. Je trouve difficile de recevoir ces regards et ces mots que je ne ressens pas comme des compliments ou des cadeaux, mais alternativement comme une pression injuste ou une imposture, une usurpation et un vol.
Je comprends et je partage tes sentiments concernant la deuxième partie. Malgré tout, je cherche à me placer du point de vue de l'intérêt de la société. À quoi servons-nous ? Cela ne peut correspondre qu'à un jugement global à notre égard, en tant qu'individu ou en tant que membre d'un groupe. Prendre en compte les qualificatifs qu'on nous attribue, c'est aussi être sensible au regard, voire aux attentes des autres.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le Haut Potentiel ! Proposition :

Message par ShineFlower le Jeu 21 Mai 2015 - 17:16

Princeton a écrit:Etre tres intelligence n'implique pas d'être doue, encore moins surdoue.
Ah oui, quelqu'un de très intelligent est tres doue. Et une personne intelligente est doué. Certes etre tres intelligent n'implique pas d'être surdoue mais implique quand même etre doue. Pourrais tu developper et surtout préciser ta pensée? Peut être que je t'ai mal compris Princeton? Smile
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Jeu 21 Mai 2015 - 23:33

Mais je me dis cependant qu'avec le/la sensible (appelons cela surdoué-e mais je m'en fous des catégories et je ne suis dans aucune) il y a une "naturalité" avec et sans paroles et sans rapport de force à s'apprécier.

Tandis qu'avec un/une non-sensible, il y a "nécessairement" (mais je me fous du nécessaire à quelque chose, de la direction - terme par exemple de "pour") une lutte, un combat, une confrontation qui me laisse indifférent.

Tout ce que j'écris au-dessus à l'air manichéen. Du 1 - 2. Ne pas lire mes mots comme des mots (-concepts, figés).

Cependant que l'éventail des possibles est si ouvert (ouvert-se refermant telle une respiration) que je suis à la fois sur-doué, sur-naïf, sur-idiot, sur-n'importe quoi d'autre sous forme d'adjectif. Dans mon "sur" il y a aussi du "sous". Sans sur (il n'y a pas de jeu de mots) je ne saurais ce qu'est le sous. Sans le sous (il n'y a pas de jeu de mots) je ne peux envisager le sur.

Je ne vois rien qui puisse m'aider. Alors je vis. Simple. ("alors je vis simplement" serait à mes yeux bien prétentieux).

Eh oui, le Haut Potentiel, cela n'existe pas. Juste un homme, une femme. Un flux, un reflux, une étendue, une mer étale.




dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Ven 22 Mai 2015 - 14:05

Pieyre a écrit:Or je crois que les capacités intellectuelles, comme par ailleurs les capacités à imposer son autorité, doivent en permanence être prouvées. De plus, elles doivent correspondre à une utilité sociale. Ainsi je crois que des qualités éminentes ne peuvent être reconnues que si ceux qui les possèdent manifestent par leurs actes qu'ils œuvrent dans le sens d'une telle utilité.

(...) Malgré tout, je cherche à me placer du point de vue de l'intérêt de la société. À quoi servons-nous ? Cela ne peut correspondre qu'à un jugement global à notre égard, en tant qu'individu ou en tant que membre d'un groupe. Prendre en compte les qualificatifs qu'on nous attribue, c'est aussi être sensible au regard, voire aux attentes des autres.

C'est vrai, en te relisant, je me rends compte que vouloir se constituer en groupe parce que nous partageons une caractéristique commune serait comme vouloir créer un groupe identitaire pour les blonds, les personnes mesurant plus d'1m90, les asiatiques. Quel intérêt ? De plus, effectivement, nous ne sommes d'aucune utilité particulière en étant intelligents, tout comme il n'y a aucune utilité particulière à être blond, grand ou asiatique.

Pourtant, l'existence de ce forum et des rencontres entre surdoués montre que le groupe a quand même une utilité : pas tant pour affirmer une identité commune ou un intérêt social que pour rencontrer des personnes qui semblent fonctionner sur la même longueur d'ondes que nous, avec et concernant lesquelles on se retrouve. C'est souvent ce qu'on entend sur ce forum, les gens ont l'impression d'enfin rencontrer des gens comme eux. De ce point de vue, l'existence du groupe a sa légitimité : il se constitue, s'entretient et se développe naturellement par affinités et par désir de s'associer, de se rencontrer, d'échanger. On en revient in fine à échapper à la solitude.

Alors chercher à s'officialiser surdoué ou à s'appeler surdoué permettrait peut-être et simplement de se sentir légitime dans l'interaction avec les autres individus qui se reconnaissent comme tels. Cela m'évoque le mot kinship en anglais. Et peut-être que cette caractéristique d'être intelligents nous pousse à rechercher des gens également intelligents : c'est ce qui se passe en pratique, j'ai l'impression, qu'on le recherche consciemment ou non. Qui se ressemble, s'assemble. Voilà peut-être pourquoi ce groupe existe.

Enfin, comment ne pas être sensible au regard et aux attentes des autres ? Comment ne pas les prendre en soi et vouloir y correspondre ? J'imagine que cela s'apprend. J'espère l'apprendre un jour.

Ah oui, quelqu'un de très intelligent est tres doue. Et une personne intelligente est doué. Certes etre tres intelligent n'implique pas d'être surdoue mais implique quand même etre doue. Pourrais tu developper et surtout préciser ta pensée? Peut être que je t'ai mal compris Princeton?

Je ne pense pas qu'il y ait de causalité nécessaire entre l'intelligence et le fait d'être doué ou surdoué pour la simple raison qu'on ne spécifie pas en quoi l'individu intelligent est censé être doué ou surdoué. Doué pour passer des tests de QI, d'accord. Mais ensuite ? On peut être très intelligent sans avoir aucun don particulier, et même en étant médiocre dans de nombreuses activités. Doté d'une certaine intelligence, d'accord, mais doué, je ne vois pas en quoi.

Je pense que le terme surdoué vient de l'image populaire véhiculée des gens qui ont une grande intelligence, on les imagine encore comme des prodiges, des génies, des individus dotés de capacités exceptionnelles. En résumé : des surdoués. Mais cette image ne correspond pas à la réalité. La lecture de ce forum le confirme chaque jour. Beaucoup d'entre nous sommes affreusement ordinaires, sans aucun don particulier, alors certains pour compenser s'imaginent qu'ils ont en fait un haut potentiel, mais un potentiel pour quoi, un peu comme une force cachée qui ne demanderait qu'à s'exprimer, qui leur permettrait de révéler... Mais de révéler quoi au juste ? Peut-être qu'il n'y a rien en fin de compte. Juste des individus dotés de capacités de compréhension et de raisonnement exceptionnelles, sans que ces capacités n'infèrent aucun potentiel particulier, aucun don particulier autre que celui d'être intelligent.


Dernière édition par Princeton le Ven 22 Mai 2015 - 14:15, édité 1 fois
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Ven 22 Mai 2015 - 14:12

Princeton a écrit:Je ne pense pas qu'il y ait de corrélation entre l'intelligence et le fait d'être doué ou surdoué pour la simple raison qu'on ne spécifie pas en quoi l'individu intelligent est censé être doué ou surdoué. Doué pour passer des tests de QI, d'accord. Mais ensuite ? On peut être très intelligent sans avoir aucun don particulier, et même en étant médiocre dans de nombreuses activités. Doté d'une certaine intelligence, d'accord, mais doué, je ne vois pas en quoi.
Être intelligent n'est pas un don (au sens de "compétence", ou de "talent") particulier ? L'intelligence n'implique pas une certaine habileté dans certains domaines qui relèveraient directement d'elle (dans les activités qui exigent logique et rigueur intellectuelle) ?

Beaucoup d'entre nous sommes affreusement ordinaires, sans aucun don particulier, alors certains pour compenser s'imaginent qu'ils ont en fait un haut potentiel, mais un potentiel pour quoi, un peu comme une force cachée qui ne demanderait qu'à s'exprimer, qui leur permettrait de révéler... Mais de révéler quoi au juste ? Peut-être qu'il n'y a rien en fin de compte. Juste des individus dotés de capacités de compréhension et de raisonnement exceptionnelles, sans que ces capacités n'infèrent aucun potentiel particulier, aucun don particulier autre que celui d'être intelligent.
N'y a-t-il pas là une grande contradiction ?

Tu dis qu'il n'y a rien, juste "des individus dotés de capacités de compréhension et de raisonnement exceptionnelles". C'est pas dire tout et son contraire ? confused

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Ven 22 Mai 2015 - 14:25

Prosopopée a écrit:Être intelligent n'est pas un don (au sens de "compétence", ou de "talent") particulier ? L'intelligence n'implique pas une certaine habileté dans certains domaines qui relèveraient directement d'elle (dans les activités qui exigent logique et rigueur intellectuelle) ?

Pour la première question, oui on peut voir l'intelligence comme un don, dans le sens où elle nous est donnée. Mais comme la beauté par exemple. Oui j'imagine qu'on pourrait dire que c'est une compétence, une capacité, une faculté de compréhension et de raisonnement.

Pour la deuxième question, cela rejoint le propos de Pieyre :

Pieyre a écrit:Or je crois que les capacités intellectuelles, comme par ailleurs les capacités à imposer son autorité, doivent en permanence être prouvées.

J'imagine que l'intelligence s'exprime bien dans les tâches intellectuelles, effectivement. Mais de là à parler de surdoué ?

Beaucoup d'entre nous sommes affreusement ordinaires, sans aucun don particulier, alors certains pour compenser s'imaginent qu'ils ont en fait un haut potentiel, mais un potentiel pour quoi, un peu comme une force cachée qui ne demanderait qu'à s'exprimer, qui leur permettrait de révéler... Mais de révéler quoi au juste ? Peut-être qu'il n'y a rien en fin de compte. Juste des individus dotés de capacités de compréhension et de raisonnement exceptionnelles, sans que ces capacités n'infèrent aucun potentiel particulier, aucun don particulier autre que celui d'être intelligent.
N'y a-t-il pas là une grande contradiction ?

C'est en effet une grande question. Je ne sais pas si le fait d'être intelligent implique forcément de devenir doué dans certaines choses, autres que ces tâches intellectuelles dont on a parlé. Alors on pourrait parler des surdoués de l'intelligence, en tant qu'ils ont un surdon et que le surdon est cette intelligence, mais c'est compliquer les choses pour rien. Autant parler de surintelligence dans ce cas.

L'émergence du concept ou du terme de haut potentiel peut aussi nous interroger : c'est peut-être parce que, justement, beaucoup de surdoués ne se trouvent ni doués ni surdoués et sans don particulier, qu'ils préfèrent un terme comme haut potentiel, qui indique que leur don n'est pas révélé mais pourrait l'être. Mon idée est que l'intelligence n'implique peut-être aucun autre don ou surdon... qu'elle-même !
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 15:20

Princeton a écrit: Enfin, comment ne pas être sensible au regard et aux attentes des autres ? Comment ne pas les prendre en soi et vouloir y correspondre ? J'imagine que cela s'apprend. J'espère l'apprendre un jour.


Non, c'est un surdon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Ven 22 Mai 2015 - 15:31

lol

Princeton a écrit:L'émergence du concept ou du terme de haut potentiel peut aussi nous interroger : c'est peut-être parce que, justement, beaucoup de surdoués ne se trouvent ni doués ni surdoués et sans don particulier, qu'ils préfèrent un terme comme haut potentiel, qui indique que leur don n'est pas révélé mais pourrait l'être. Mon idée est que l'intelligence n'implique peut-être aucun autre don ou surdon... qu'elle-même !
Le terme de haut potentiel m'a toujours plu, car si je me suis déjà imaginé surdoué (au sens de haut QI), j'ai eu conscience que cela témoignerait d'une intelligence potentielle, à développer donc. Il est évident en lisant les surdoués (les gros QI) qu'être surdoué ne suffit pas à ce que l'intelligence soit révélée.

Si les surdoués étaient effectivement toujours intelligents de manière perceptible, ils ne seraient pas "inaccomplis".

Un bon score de QI n'implique aucunement des qualités de pensée, alors pourquoi nommer ça "quotient intellectuel" ¿¿ Telle est la question.

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 15:38

Accomplir ?



Inaccomplis ?
Leurs manquent un pied, un bras, un oeil ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le Haut Potentiel ! Proposition:

Message par ShineFlower le Ven 22 Mai 2015 - 16:13

οἶος a écrit:Accomplir ?



Inaccomplis ?
Leurs manquent un pied, un bras, un oeil ?
Oui, c'est exactement ça Laughing
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Ven 22 Mai 2015 - 16:20

Parfois même un cerveau, oui. ^^

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 16:26


J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 225px-10


http://fr.wikipedia.org/wiki/Anenc%C3%A9phalie



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Ven 22 Mai 2015 - 16:35

Deux autres pistes de réflexion me sont venues.

1

Je crois qu'il y a une confusion entre le don et la douance. Dans la version anglaise de intellectually gifted, on entend : intellectuellement doué mais aussi intellectuellement doté. Ce qui me va bien. C'est un peu l'idée d'être surdoué de l'intelligence et doté en intelligence, ou plus humblement, doué et doté intellectuellement. Je ne crois pas que les anglais aient un terme pour les surdoués autre que de dire qu'ils sont intellectually gifted. Ce qui est d'ailleurs plus en accord avec la vision développée plus avant de l'intelligence comme caractéristique, qualité, adjectif, plutôt qu'identité ou nom.

Ensuite, le terme doué renvoie plutôt au talent, à exceller dans un domaine. Il est doué pour le violon. Il est doué en mathématiques. Il est doué intellectuellement. Alors que le don renvoie plutôt à bénéficier de quelque chose qui nous a été donné, d'un cadeau. Comme les bonnes fées marraines sur le berceau d'Aurore dans la Belle au boit dormant. En français quand on entend surdoué, on entend talentueux. Et alors on se demande : talentueux pour quoi ? Alors qu'en anglais on peut davantage entendre cette acception de cadeau, de dotation, d'un individu qui a reçu un don d'intelligence. Cette acception est plus juste à mon sens.

Quand on parle de surdon, est-ce qu'on dit "beaucoup doté" ou "très talentueux" ? Ce sont deux choses différentes. L'une s'intéresse à ce qui est possédé, l'autre à ce qui en ressort, à ce qui est manifesté. D'où à mon avis la confusion. Il y a un amalgame entre les deux approches. La première approche est pour moi valable : on reçoit un don. La deuxième prête à confusion : il faudrait préciser qu'il s'agit d'être doué intellectuellement, pas doué tout court, d'avoir un talent intellectuel, pas d'être talentueux tout court.

Ainsi, on pourrait parler de personnes "surdotées" ou "dotées" (entendre : don d'intelligence, la première acception) plutôt que de personnes "surdouées" ou "douées", sauf à préciser qu'il s'agit seulement d'être "doué intellectuellement".

La version anglaise me paraît en tout cas bien meilleure que notre version française.

2

En me baladant sur internet hier je suis tombé sur l'expression brain power. C'était un jeu où il fallait choisir un "pouvoir" ou une "acquisition", et l'un d'entre eux était d'obtenir "30% more brain power". Pour l'anecdote, c'est d'ailleurs le choix qui a été majoritairement fait, et les autres pouvoirs étaient "parler aux animaux", "gagner 10cm" (de taille ;-)), etc.

Je pense que cette expression brain power peut être intéressante, car ceux qu'on appelle surdoués me semblent avoir des caractéristiques plus larges qu'une grande intelligence. La cognition dans son ensemble semble être affectée : sensibilité, mémoire, émotions, etc.

Aussi, ne serait-il pas plus juste, au fur et à mesure des découvertes scientifiques et des études réalisées, de parler carrément de "cérébral" ou "cognitif" plutôt que de la seule intelligence ? On irait alors vers une expression comme "cérébralement puissant" (lol) ou "cérébralement doté/doué".

Pour une raison qui m'échappe, je trouve en définitive les termes anglais bien plus réussis que les termes français : intellectually gifted, brain power...

De plus, j'aime bien le mot power, car c'est ainsi que je le ressens, comme une machine, le cerveau, qui tournerait avec plus de puissance...
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Prosopopée le Ven 22 Mai 2015 - 16:58

Résumé de la conversation :

"Je me trouve intelligent. Comment que je vais donc trouver à m'appeler pour que ça ait la classe ?"

C'est de la branlette.

Prosopopée

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2015
Localisation : réellement ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 17:12

Les onanistes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Ven 22 Mai 2015 - 17:24

Prosopopée a écrit:Résumé de la conversation :

"Je me trouve intelligent. Comment que je vais donc trouver à m'appeler pour que ça ait la classe ?"

C'est de la branlette.

Je trouve au contraire que c'est un exercice intéressant pour celles et ceux qui veulent bien s'y prêter.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 17:31

Quelle belle bande de branleurs ! Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Ven 22 Mai 2015 - 20:08

Apprend-on? QUOI? On (le vit) c'est tout. On en conclu ceci cela. Ceci ou cela n'a strictement aucune importance, ne se retient pas.

En retenant on fait des acquis. Les acquis ne m'intéressent pas. Je n'ai plus d'esprit. Je n'ai pas d'esprit cartésien, déductif: 1 + 2 = 3.

Vivre et... vivre.

La branlette pourquoi pas!

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Ven 22 Mai 2015 - 20:47

Ben oui, on s'en branle, pis ça fait du bien. Ouaah !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Princeton le Sam 23 Mai 2015 - 12:35

Boris Pasternak a écrit:“Lara walked along the tracks following a path worn by pilgrims and then turned into the fields. Here she stopped and, closing her eyes, took a deep breath of the flower-scented air of the broad expanse around her. It was dearer to her than her kin, better than a lover, wiser than a book. For a moment she rediscovered the purpose of her life. She was here on earth to grasp the meaning of its wild enchantment and to call each thing by its right name, or, if this were not within her power, to give birth out of love for life to successors who would do it in her place.”
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Zebrasca le Dim 5 Juil 2015 - 0:13

Je n aime pas non plus "haut potentiel", je trouve cela pretencieux.

Surdoué, cette denomination n a plus d age. Et toutes les douances ne se voient pas, on va remarquer un jeune virtuose mais pour beaucoup elle reste invisible ou presque.

Zebre me convient car j aime les equides et m apparenter a eux me ravis. Neanmoins cela ne révèle rien.

Esprit efficient. J aime bien ca


Dernière édition par Zebrasca le Dim 5 Juil 2015 - 10:35, édité 1 fois
Zebrasca
Zebrasca

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par ShineFlower le Dim 5 Juil 2015 - 10:25

J'aime bien le Zèbre . Pour le qualitatif. Mon intelligence n'est pas super développée aussi je ne me pense pas HP.
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3567
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : - Page 3 Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Slafka le Dim 5 Juil 2015 - 10:51

Moi, j'aime bien le bras cassé. Au final, c'est ce que nous sommes, sans prétention. Si potentiel il y a, dans ce cas un cordon bleu en a aussi pour la cuisine et s'en sort plutôt bien, en faisant de bons petits plats. Faire de la bonne cuisine, c'est aussi un don.

Slafka

Messages : 286
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum