J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Lun 22 Juil 2013 - 12:31

Haut potentiel, ça me fait toujours bondir !

- "haut" : pourquoi ? les autres ils sont "bas" ? bon c'est vrai on a bien l'expression "bas de plafond" mais quand même.

- "potentiel" : pourquoi ? on actualise jamais c'est ça ? eh bien bravo. Je sais que les Z sont souvent un peu coincé mais quand même

Parait-il que ce serai les belges qui aurait proposé le mot. Ah là là ces belges, toujours le mot pour rire.


Dernière édition par sylveno le Mar 12 Nov 2013 - 6:32, édité 2 fois (Raison : orthographe)
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par FadeToBlack le Lun 22 Juil 2013 - 13:01

C'est donc le terme qui te pose problème...

En ce qui me concerne l'expression "haut potentiel" est pour ma part celle que je trouve la plus pertinente.
- "surdoué" est fortement connoté et donne une image de supériorité "innée" dans tous les domaines alors que ce n'est pas exact.
- "précoce" n'est pas très adapté non plus car il sous-entend une "avance" de développement temporaire et qu'elle disparaîtra donc dans le temps.
- "HQI" : pour moi, cette qualification ne sert qu'à qualifier une fort QI mais n'a rien d'explicite.
- "zèbre" : je pense qu'il commence un petit peu à devenir un mot-valise pour tous ceux qui se sentent différents, hypersensibles...Toujours est-il qu'il ne veut rien dire pour les "non-initiés"...

"Haut potentiel" permet simplement de qualifier une personne qui a des capacités cognitives importantes mais qu'elles ne servent à rien si elles ne sont pas exploitées.
Cette notion de "potentiel" permet justement de dire que tu n'es pas forcément "plus" que les autres.

Pour toi, quelle est la meilleure formule ?
FadeToBlack
FadeToBlack

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 36
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 13:51

Sans prétendre bien connaitre les contours des définitions, j'ai tout de même tendance à rejoindre FadeToBlack.

Il a bien résumé les effets négatifs que provoquent les autres termes, alors que "haut potentiel" reste assez subtil et malléable en comparaison.

Je peux comprendre pourquoi tu tiques dessus, mais à un moment on est bien obligés de trouver un mot non ? Smile
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Ainaelin le Lun 22 Juil 2013 - 14:10

Perso, j'aime bien "zèbre" et pas trop les autres termes que je connais. Il m'arrive de parler de surdoués, ou de HPI, voire HQI par mimétisme et pour ne pas répéter toujours le même mot dans un post ou une phrase, mais je préfère nettement zèbre au reste. Autrement, il y a "arborescent" étant donné que moi, c'est ça qui nous différencie vraiment et le reste n'est que conséquences de cette arborescence, plus ou moins marquées selon les personnes.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Deaumas le Lun 22 Juil 2013 - 14:32

Ainaelin a écrit:[...] Autrement, il y a "arborescent" étant donné que moi, c'est ça qui nous différencie vraiment et le reste n'est que conséquences de cette arborescence, plus ou moins marquées selon les personnes.

J'aime bien le terme "arborescent"Smile , ça a l'avantage d'être aussi dénué de classification verticale que "Zèbre" avec en plus un côté moins obscur, mais il exclut tous les zèbres ne fonctionnant pas avec ce mode de pensée, et inclut tous les non zèbres qui en font montre. Du coup la corrélation synonymique avec les hpi/hqi et cie...Enfin ça c'est si c'est pas arborescent dans un sens plus symbolique je suppose.
Deaumas
Deaumas

Messages : 172
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 27
Localisation : Under London bridge

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Introitus le Lun 22 Juil 2013 - 15:00

pour ma part, peu importe la 'dénomination',
je sais ce que je suis, et le pourquoi du comment de ce que je suis!

Mieux vaut être en phase avec soi-même, plutôt que d'être déphaser par ce qui se passe/dit au dehors!
Introitus
Introitus

Messages : 164
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 46
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Harpo le Lun 22 Juil 2013 - 15:03

Comme FadeToBlack, s'il fallait vraiment garder un terme, c'est Haut Potentiel que je conserverai. Haut, parce que pas au milieu ni en bas, mais en haut de la courbe de Gauss sur un échantillon de la population (faudrait quand même pas oublier cela non plus, cela n'a rien d'infamant ni de méprisant), et Potentiel, parce que cela ne sert à rien si on ne s'en sert pas, sinon peut-être à être malheureux.

Arborescent, bof... Il y a aussi les termes surefficients et hyperphrène, mais pareil, re-bof !
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Lun 22 Juil 2013 - 16:03

Quelle importance à gacher tant de temps, d'encre et de salive autours de termes qui ne sont, après tout, qu'encore une forme d'appel à reconnaissance ?
Connaitre notre état, l'assimiler, puis en faire utilité, pour soi et pour d'autres, n'est-il pas l'essentiel ?
Pour ma part, je crois qu'exister, c'est faire.
Si, comme je pense le comprendre, si c'est l'ouvrage qui distingue, ne vaut-il mieux pas concrétiser que gloser en vain autour de termes dont on pourrait ad vitam eternam rechercher une adoption consensuelle pleinière ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Ainaelin le Lun 22 Juil 2013 - 16:27

Mjöllnir a écrit:Quelle importance à gacher tant de temps, d'encre et de salive autours de termes qui ne sont, après tout, qu'encore une forme d'appel à reconnaissance ?
Parce que le terme est le miroir que nous renvoient les autres et que, tant qu'on ne s'est pas construit, on est très dépendant du regard des autres. Et qu'un terme qui leur dit qu'on est des génies, des surdoués, ou ce qu'il y a juste en dessous des dieux, provoquera jalousie, rancoeur, attentes difficiles à vivre, surtout pour les enfants.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 16:34

Ouaip. Le terme "surdoué" est insupportable... sauf peut-être pour les parents Laughing 

À chaque fois que je le prononce j'ai l'impression de prendre les gens pour des cons.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Lun 22 Juil 2013 - 17:08

@ Ainaelin

Alors ne pas dire que l'on est différent est la clé ! Auparavant d'aucuns nous disaient que l'on était inclassable, puis par la suite, en sachant, se gaussent ou sont jaloux. Se taire parait être une bonne solution. Mieux vaut sans doute se consacrer à progresser qu'à vouloir faire évoluer la masse.
Je sais, pour l'avoir traversé, ce qu'une jeunesse d'une personne différente peut être. Et je sais aussi que quiconque ne pouvait me dire qui j'étais (mode d'analyse et facultés de comprèhension sans commune mesure). Alors, il me semble nécessaire de comprendre que la solution vient de l'intérieur et de nulle part ailleurs.
Ce ne sont que les résultats de nos actions qui sont quantifiables, pas un instant la recherche de quelconque acceptation : Cela ressemblerait à vouloir faire rouler à 250 km/h une voiture construite pour rouler à 150...
Quand aux enfants, le mieux encore est d'oeuvrer pour leur détection et leur scolarité.

Le différences n'ont pas forcément à être nommés, sinon, j'ai bien peur qu'il faille inventer un nom pour chacun des habitants de cette planète (au fait, prénom et nom n'existent déjà t'ils pas à cet effet ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par HarleyQuinn le Lun 22 Juil 2013 - 17:22

Ultraterrestre a écrit:Ouaip. Le terme "surdoué" est insupportable... sauf peut-être pour les parents Laughing 

À chaque fois que je le prononce j'ai l'impression de prendre les gens pour des cons.

Oui, je comprends. Moi j'ai pas forcément l'impression de prendre les gens pour des cons, mais l'impression qu'ils vont penser que  je les prends pour des cons (en meme temps peu de gens savent que je "le" suis), alors qu'en fait, je veux juste trouver un mot, mais au final aucun n'est satisfaisant. Si on dit à une personne "zebre", a moins qu'elle ne soit initiée, je doute qu'elle comprenne. mais quand j'y réfléchis, quand on utilise surdoué ou haut potentiel, c'est la meme chose, les gens projettent des idées fausses sur les termes et pensent qu'on est en train de dire qu'on est trop bien. Bon ils comprennent pas vraiment non plus du coup. Dans tous les cas, il faut expliquer.
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 17:53

Oui, je pense qu'il faut prendre le temps de l'expliquer aux gens qui nous sont proches, et qui ont un minimum d'ouverture d'esprit.

Peut-être en se gardant de côté un petit texte qui nous parait très pertinent, et qu'on imprime à la demande.
Histoire d'être sûr de donner la même définition à tout le monde, et de ne pas la faire varier en fonction de nos humeurs.
Et puis parce que les mots permettent une lecture à tête reposée, qu'on peut reprendre autant de fois que nécessaire.
Enfin parce que l'écrit permet de nombreuses nuances et subtilités qu'il est difficile d'exprimer à l'oral.

Quant aux autres, ceux dont on sent qu'ils manqueront d'ouverture sur ce sujet-là, ou qui ne nous intéressent
pas assez pour ressentir l'envie de se dévoiler intimement, et bien autant ne rien leurs dire tout simplement.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Lun 22 Juil 2013 - 21:44

En fait en cherchant des infos et comme c'est débattu dans d'autres topiques, il y a apparemment quelque chose de sembable entre autistes et zèbres, c'est le handicap perceptif. Même si son expression est différente, il y a bien un handicap perceptif d'où découle les autres difficultés. Il reste plus qu'à passer par l'imagerie médicale pour comparer les deux, autiste et surdoué sans symptômes autistiques en tant que telle.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par HarleyQuinn le Mar 23 Juil 2013 - 8:12

Ultraterrestre a écrit:Oui, je pense qu'il faut prendre le temps de l'expliquer aux gens qui nous sont proches, et qui ont un minimum d'ouverture d'esprit.

Peut-être en se gardant de côté un petit texte qui nous parait très pertinent, et qu'on imprime à la demande.
Histoire d'être sûr de donner la même définition à tout le monde, et de ne pas la faire varier en fonction de nos humeurs.
Et puis parce que les mots permettent une lecture à tête reposée, qu'on peut reprendre autant de fois que nécessaire.
Enfin parce que l'écrit permet de nombreuses nuances et subtilités qu'il est difficile d'exprimer à l'oral.

Quant aux autres, ceux dont on sent qu'ils manqueront d'ouverture sur ce sujet-là, ou qui ne nous intéressent
pas assez pour ressentir l'envie de se dévoiler intimement, et bien autant ne rien leurs dire tout simplement.

J'aime beaucoup l'idée Smile Surtout qu'il est très important que les proches puissent comprendre que ce n'est pas aussi "simple" que ce que l'on peut parfois croire.
Et effectivement, rien ne sert d'en parler aux gens qui, on le sait d'avance, ne comprendraient pas et nous jugeraient. A quoi bon?
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Mar 12 Nov 2013 - 7:36

Histoire de parler, enfin d'écrire en l’occurrence, pour ne rien dire...

Après 4 mois de réflexions et de maturation de ma "découverte", ce terme "haut potentiel", ben j'aime toujours pas. J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Gigakach_01
Hier, un moment à perdre dans le train, tout en somnolent, j'ai laissé vagabonder mes pensées. Et j'ai rêvé d'un monde où la terre serait ronde, où la lune serait blonde et la vie serait féconde. Un monde parfait tel qu'il existe. Mais en mieux.
Ce matin, pas possible de dormir. Stress du moment de vérité au boulot bounce (en passant merci à ceux qui me soutiennent dans cette aventure).
J'en profite pour vous faire part de mes réflexions.

Haut potentiel, je trouve ça d'une part très discriminatoire, d'autre part très inadapté et enfin totalement faux.
Discriminatoire, ne peut s'entendre que comme "ceux qui l'ont sont mieux que ceux qui ne l'ont pas". Affirmation évidemment fausse. De plus, il est totalement impossible d'utiliser le terme en société. Aussi bien que 'surdoué' ou 'haut qi' il provoque immédiatement une levé de boucliers voir une levée de lances envers le "prétentieux" ayant utilisé le mot.

Inadapté à décrire une réalité, tout le monde a du potentiel inutilisé. Je pense que la différence entre le dit hp et ceux qui ne le serait pas vient essentiellement du fait d'en avoir conscience ou pas. Affirmation donc tout aussi fausse.
Forgé par nos ancêtres à une époque lointaine ou l'homme sortait à peine d'un âge obscure (humour), le terme est totalement dépassé de nos jours. Les recherches ont depuis avancées et décrivent bien autre chose qu'un simple potentiel élevé. Potentiel de quoi d'ailleurs, l'histoire ne le dit même pas.
Il serait temps de trouver un terme plus moderne, plus exact et surtout que l'on pourrait employer pour ce décrire sans culpabiliser et sans provoquer de réaction épidermique de l'entourage. J'ai donc imaginé d'autres termes pour décrire... ce que c'est censé décrire.

D'abord des faits irréfutables :
- il s'agit d'un hyperfonctionnement neurologique
- la manifestation en est visible au niveau du fonctionnement cognitif et émotionnel
- cela est probablement corrélé à un qi supérieur à un sigma mais la corrélation est parfois/souvent difficile à établir et en tout cas pas certaine
- un faible pourcentage de la population présente ces caractéristiques. Ce pourcentage n'est pour le moment pas connu avec précision du fait de la confusion probable avec un haut qi

J'ai tout d'abord pensé à dire simplement HFN, hyper fonctionnemnt neurologique. Finalement, je me suis dit que ce n'était pas assez parlant pour le public. J'ai lu un livre sur les surdoués (moi, surdoué(e) ?!)
(ça m'écorche la main d'écrire cette idiotie de "é(e)" mais c'est un autre problème, et là je suis bien obligé, ça fait partie du titre)
Ce livre avoue d'ailleurs comme tous les auteurs son incapacité à trouver un terme adéquat. Il cite cependant le terme "atypique personne dans l'intelligence et l'émotion" intitulé bien tordu pour garder les initiales APIE qui font un jeu de mot en anglais. Pas satisfaisant.

J'ai fini par penser que l'idéal serait de garder le mot "atypique", la précision "psycho-émotionnel" et la manifestation "fonctionnel". Ça nous donnerai quelque chose du genre
"fonctionnement psycho-cognitif atypique"
simple, vrai, descriptif.
Ce n'est pas très important mais j'aurais aimé que le sigle forme un mot prononçable. FPCA c'est pas génial. J'ai essayé de remplacer "psycho-cognitif" par "intellectuel et émotionnel, fiea" ou "cognitif et émotionnel, fcea" ou 'intellectuel et psychique, fipa". Ce dernier est le plus prononçable mais je ne sais pas pourquoi il ne me plait pas.

Pour couper court au leçons inutiles que je n'ai pas envie de voir se pointer ici : Je sais, il est très vaniteux de vouloir changer les choses. Il n'y a qu'a prendre ça comme un simple jeu.
Qui veux participer ?
J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : JC_goodpost
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dessein le Mar 12 Nov 2013 - 8:21

empileurs de cubes ?
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 12 Nov 2013 - 9:07

Zèbre trop marqué secte.
Haut potentiel en effet quelle merde prétentieuse.
HQI me semble le moins pire dans le sens où ça décrit la seule chose vraie dans l'histoire.
Comme l'a fait remarqué Dessein, aucune étude sérieuse (à ma connaissance en tous cas) ne démontre le côté hyper sensible etc... Haut QI ça c'est fiable, comme dit "on sait empiler des cubes" et trouver des chiffres manquants !
Je ne nie pas qu'il existe d'autres caractéristiques (loin de là) mais la seule chose fiable c'est Haut QI...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20413
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 9:44

J'ai entendu une fois (je ne sais plus où), le terme "alterintelligent", et je l'ai trouvé pas mal, il montre bien qu'il s'agit d'un fonctionnement différent de l'intelligence, sans connotation.
Je ne peux pas me dire "empileur de cubes", je suis nulle à ce truc-là. Laughing 



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 12 Nov 2013 - 10:39

autriste j'ai lu sur un blog aussi (mais c'est trop "iste" ou "triste" même)

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20413
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 10:46

ah ben oui, c'est pas gai, même si je veux bien croire qu'on rame parfois!
Désolée
Je suis dehors 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 12 Nov 2013 - 10:48

Ben raison de plus pour être gai, ça crée de l'enthousiasme que diable !!

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20413
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 11:22

Surdouté Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par HarleyQuinn le Mar 12 Nov 2013 - 11:59

zèbrapois a écrit:J'ai entendu une fois (je ne sais plus où), le terme "alterintelligent", et je l'ai trouvé pas mal, il montre bien qu'il s'agit d'un fonctionnement différent de l'intelligence, sans connotation.
Je ne peux pas me dire "empileur de cubes", je suis nulle à ce truc-là. Laughing 


Je trouve ce terme très mignon !
Bon après, c'est pas forcément adapté qu'à nous du coup, mais ça évite de mettre une échelle dans le bazar !
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par DeltaDuRenard le Mar 12 Nov 2013 - 16:42

Ultraterrestre a écrit:Ouaip. Le terme "surdoué" est insupportable... sauf peut-être pour les parents Laughing 

À chaque fois que je le prononce j'ai l'impression de prendre les gens pour des cons.
Comme je suis d'accord.. C'est pesant franchement. C'est en soi une fierté mais c'est sincèrement horripilant à divulguer lorsque l'on a cette impression, qui est d'ailleurs fondée, ne nous mentons pas là dessus, de cette formulation, les gens se sentent cons, et en ont la preuve simultanément..

Les parents ? Vive la muselière, je commence à en avoir marre que ma mère dise tout sur moi à tout le monde, allez, le pharmacien, la caissière, la voisine, etc etc..
Encore ça va, on ne m'emmerde pas dessus, mais c'est gênant merde ! C'est comme si je disais à tout le monde qu'elle est ménopausée, et que mon père a les couilles pendantes ! Groumph 
DeltaDuRenard
DeltaDuRenard

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 26
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 12 Nov 2013 - 16:45

Point de vue parental j'ai été épargné ! Ouf !!! j'ai encore eu chaud !!!

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20413
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dessein le Mar 12 Nov 2013 - 16:47

Eiiaos Z Hurricane a écrit:C'est comme si je disais à tout le monde qu'elle est ménopausée, et que mon père a les couilles pendantes ! Groumph 
peut etre l'inverse
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par HarleyQuinn le Mar 12 Nov 2013 - 16:51

[quote="Eiiaos Z Hurricane"]
Ultraterrestre a écrit:C'est comme si je disais à tout le monde qu'elle est ménopausée, et que mon père a les couilles pendantes ! Groumph 
Smile
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 18:28

Cerveau qui fonctionne différemment, CQFD.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 18:54

Very Happy Razz CQFD :

Cerveau Qualitativement Fort Différent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par albatrosdore le Sam 30 Nov 2013 - 0:02

Je suis " zapart"... bounce 

MIgnon mais une connotation un peu trop "à côté de la plaque"...
et un côté super héros...  Bien pour un personnage de BD...

Surdoué: Brrrrrrr GRRRRRRRRRR

On est sur sur de quoi... on se le demande,  au dessus de quoi des autres ? hmmm+ doué : ? = surdoué  plutot un côté  sous, voire débile dans le regard des autres.
albatrosdore
albatrosdore

Messages : 227
Date d'inscription : 18/11/2013
Localisation : Par çi par là

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 2:31

albatrosdore a écrit:Surdoué: Brrrrrrr GRRRRRRRRRR

On est sur sur de quoi... on se le demande,  au dessus de quoi des autres ? hmmm+ doué : ? = surdoué  plutot un côté  sous, voire débile dans le regard des autres.
+1

En parlant de surdoués et en utilisant tous les termes associés pour décrire le phénomène, on fait référence à un modèle. Le terme surdoué ne reflète pas la même réalité selon les personnes. Le pire serait de lancer à qulequ'un: "tu sais, je suis un surdoué de ouf !", sans parler de ce que ça reflète de notre fonctionnement pour nous. Personnellement, j'utilise le terme seulement sur le forum et dans ma tête pour avancer dans un cheminement, qui a pour ultime objectif de ne plus avoir à y faire référence du tout, après avoir trouvé un mode de fonctionnement et de communication qui me paraissent optimisés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par MysticApocalypse le Sam 30 Nov 2013 - 3:17

j'aime pour parler de moi le terme "atypique" il ne se place ni plus haut ni plus bas ,ne valorise pas plus qu'il ne se diminue....c'est être "hors normes" et n'écrase ni n'impose rien ......il enrichis ou appauvrie selon celui qui le perçois.......chacun ayant la possibilité d'interprêter cette atypisme selon sa propre échelle de valeurs
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Sam 30 Nov 2013 - 7:13

Lambda, "tu sais, je suis un surdoué de ouf !"

++ Pété de rire 
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Ashin-K le Dim 9 Fév 2014 - 14:51

L'impression que de toute façon, aucun terme ne décrit pleinement tout ce qui nous caractérise, et que chacun utilise celui qui convient à la perception de la douance qu'il a  Question 

Personnellement si je devais en parler avec quelqu'un "en société", ce que je ne fais jamais, je me vois mal dire que j'ai un "haut potentiel", un "haut QI" ou un "surdoué"... Chacun déclenche l'apparition d'une série de clichés dans l'esprit de l'interlocuteur... A moins qu'il soit vraiment treees ouvert d'esprit  Neutral 

Surdoué donne vraiment une impression détestable de supériorité
Haut potentiel... Ouais ok, mais c'est tellement réducteur par rapport à tt ce que l'on est. Et ça induit qu'il y a un potentiel "type" et qu'on est au-dessus, donc il y a encore notion de supériorité. Juste que le mot "potentiel" suppose que celui-ci doit être développé et qu'il ne fait pas nécessairement de celui-ci qui en dispose de quelqu'un "d'intelligent"... En gros ça veut tout dire et rien dire.
HQI c'est, comme l'a fait remarquer Darth Lord Tiger Kalthu, la seule chose sur laquelle on peut se baser pour caractériser un "..." (à vous de placer le mot qui vous convient). Mais où est le reste?  Sad 


 Question Exclamation 
Ashin-K
Ashin-K

Messages : 94
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Ashin-K le Dim 9 Fév 2014 - 14:53

Au passage...

dessein a écrit:
Eiiaos Z Hurricane a écrit:C'est comme si je disais à tout le monde qu'elle est ménopausée, et que mon père a les couilles pendantes ! Groumph 
peut etre l'inverse

Very Happy 
Ashin-K
Ashin-K

Messages : 94
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Dim 9 Fév 2014 - 15:18

Je pense que le problème vient aussi de la langue. En effet le même mot quant au sens ne sera pas perçu de la même façon dans deux langues différentes, ou alors la même notion ne sera pas rendue de la même façon, parce que l'organisation plus fine des mots n'est pas la même.

Ainsi, ce qui me paraît le plus important c'est le fait que certains enfants (et adultes, mais c'est souvent détecté dans l'enfance pour les cas exceptionnels) manifestent des capacités hors du commun, notamment par des performances supérieures (relativement à des activités spécialisées disons, et bien sûr quand elles sont mesurables de façon linéaire).
C'est typique ceux ceux qu'on a appelé des petits prodiges, que ce soit en mathématique, maîtrise de la langue, musique, dessin, etc. D'ailleurs ce sont les seuls que je reconnaissais comme surdoués, ou exceptionnellement précoces si l'on veut, et j'ai été bien étonné, que ce soit à Mensa ou ici, d'entendre parler de surdoués pour des gens qui avaient juste réussi un test, plutôt que de prouver par des œuvres leur génie ou même simplement leur talent.

C'est donc le don qui est pour moi important, et en pratique le fait qu'il se manifeste. D'où a priori ma préférence pour le terme de surdoué. Mais il est vrai qu'en français il est difficile à entendre. Et personnellement je ne me sens pas en droit de me l'appliquer, sinon pour en plaisanter.

Il y aurait bien le terme de doué, qui passe plus facilement, comme dans la forme : « il est doué, lui ! » pour dire qu'il l'est particulièrement. Et en effet en anglais on dit gifted, si je ne m'abuse. Mais le français s'accommode plus difficilement d'illogismes. À proprement parler, tout le monde est doué, plus ou moins. Ce qui fait que, dans notre langue, c'est souvent l'impasse avec les mots.


Dernière édition par Pieyre le Dim 9 Fév 2014 - 17:46, édité 1 fois

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par EmiM le Dim 9 Fév 2014 - 17:42

Bonjour, je n'ai strictement aucune idée pour trouver un mot "adapté" à ce que nous sommes...
Pour ma part, j'en parle avec des gens proches, dont je suppose qu'ils ont la capacité de m'accueillir, sans me juger... Et ce que j'ai remarqué, c'est qu'ils se moquent du terme employé, ce qu'il me demandent toujours c'est : en quoi es-tu différente ? Comment cela se matérialise ?
Et je leur présente quelques exemples qui imagent de quelle façon ma différence a un impact entre moi et les autres... et généralement ils comprennent, finalement je leur parle du mode de fonctionnement, sans parler de QI ou de haut, ou de plus, sauf pour les parties hypersensible, hyperesthésique, hyper-empathique, hyper-conscient etc...
Vu que j'en parle à des personnes qui me connaissent depuis longtemps, je dirai que cela leur permet de comprendre beaucoup de choses chez moi, qu'ils acceptaient, mais qu'ils ne comprenaient pas... Au final, ça nous rapproche...
Je pense que quelque soit le terme, on n'évitera pas de devoir s'expliquer pour préciser ce qui nous caractérise, pour entrer en contact avec les autres et parce qu'un seul mot ne nous résumera jamais dans nos différences spécifiques....
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Dim 9 Fév 2014 - 17:57

Le problème, c'est qu'il y a plusieurs points de vue pour parler de cette notion.

Pour faire en sorte d'être compris, ou tout au moins accepté, reconnu par son entourage, je pense en effet qu'il vaut mieux s'expliquer, avec ses mots, en donnant des exemples de ses possibilités et de ses difficultés, et en les mettant en rapport pour donner à voir une certaine complexité.

Mais il y a d'autres contextes, où un mot peut être utile.

Ainsi entre des personnes qui se reconnaissent entre elles cette identité particulière, il est souhaitable de se constituer en groupe, plus ou moins informel comme ici, ou de façon plus organisée comme dans les associations de surdoués. On sait que les échanges sont importants pour ne pas se sentir isolé. Cela implique assez naturellement un terme de reconnaissance, comme on dit justement.

Et puis, il y a la question de la reconnaissance publique, notamment à l'école, où il est important de détecter si les difficultés rencontrées par les élèves correspondent à des capacités moindres ou bien à des facultés particulières. Et il vaut mieux, pour obtenir cette reconnaissance, qu'il y ait un terme officiel.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par EmiM le Dim 9 Fév 2014 - 18:00

Parle-t-on d'un seul terme officiel, pour notre mode de fonctionnement ? ou pour la "sur-efficience" quand il existe plusieurs types de sur-efficient ?
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Pieyre le Dim 9 Fév 2014 - 18:20

Je pense qu'il y a un élément commun pour ce qu'on peut appeler en effet la sur-efficience précoce, terme sans doute préférable au fond à celui de surdon (qui donne lieu à polémique quant au déterminisme naturel, et qui peut être mal vu de la part du corps enseignant).

Mais on pourrait souhaiter qu'il y ait plusieurs termes, oui, pour atténuer encore les résistances quant à la reconnaissance d'une spécificité chez les élèves concernés. Et puisque, justement, il y aurait une certaine diversité de manifestations caractéristiques, autant qu'il y ait quelques termes qui cernent la notion.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par EmiM le Lun 10 Fév 2014 - 9:18

Salut Sarin,
ton point de vue s'entend, maintenant qu'est ce que cela peut te faire que certains soient en désaccord avec les termes : surdoué, HP, HQI, THQI etc.... et que tant qu'à être qualifié, qu'ils soient en recherche d'un terme qui leur convienne...
J'ai l'impression que tu en as gros sur la patate, et je suis sur qu'il doit y avoir un (ou des ) sujet, où tu pourras pousser tes coups de gueule...
Bienvenue à toi !
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par sylveno le Lun 10 Fév 2014 - 9:24

Merci Sarin de ta participation. Tes remarques sont très pertinentes.
Cependant, en te référent à mon message du 12 Novembre à 7:36, tu peux noter que je propose cela comme un simple jeu.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Mar 11 Fév 2014 - 0:10

Bien bien Sarin... excellent! On est "surdoué" pour occuper le temps (et le porte-monnaie) des psy, essentiellement. Pour confirmer ma surdouance j'ai quand même dépensé 130 euros en une seule fois (je ne l'ai fait qu'une fois, ouf!). Parce que le Qi, le THQI (ce que je suis sans beaucoup de doute), le MZTH, le KOPF, le JIVR, le GOBS ou d'avoir la maladie du TVPMWZ (parce qu'en France tout ce prononce avec des lettres et pas avec de la poésie dans ce domaine de la psy) je m'en contrefiche. Je suis allé m'amuser un jour sur internet, les QI internet, c'est à chier ces tests... le QI c'est devenu le foie gras Labeyrie, une mode. C'est tout. Tu vois, Sarin moi j'ai vécu ma VIE. Point. Quand j'ai appris que j'étais surdoué (après 57 ans et demi de VIE), un de ces THQI eh ben je sens de plus en plus en France en tout cas (moi qui ai vécu depuis 30 ans dans des ailleurs, hors France et conceptualisation-s de tout (ce fatras) et de n'importe quoi) que je suis handicapé! Oui, se savoir Haut Potentiel c'est la merde!

Je ne suis absolument pas désespéré, j'ai fait (avant) mon trou, ma carrière, ma passion (de l'Asie) ma VIE. Et voilà. J'y retourne d'ailleurs bientôt car j'en ai franchement ma claque de la France, de son "j'ai raison, tu as tort", "c'est comme-ci et c'est pas comme ça", " c'est blanc et c'est pas noir (dans mon cas je devrais dire c'est pas 'jaune")... quel dommage, quelle tristesse, d'avoir, non de VOIR ces bocaux à poisson où il n'y a pas de place pour frétiller...

Moi, je frétille... Y'a une place absolument immense (je suis passé en Asie pout trouver ça). Et je ris. Que faire d'autre?

Dedezhu

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Mar 11 Fév 2014 - 0:20

J'ajoute pour Sylvano... pas un jeu... En langue française peu de nuances.. (et même s'il y en a, on cherche toujours à définir, à conceptualiser, mais moi pas) "Haut" ben oui le contraire c'est "Bas". On ne peut pas avec une langue pareille (et je crois bien en connaître quelque chose étant écrivain professionnel et publié). "Potentiel" tout le monde en a! Donc cette "définition" ne veut pas dire grand chose, juste un repère pour des psy, une échelle de valeurs... J'ai vécu si longtemps sans rien savoir de ma "haute potentialité" et fait tant de choses que de me savoir HP, me semble-t-il, me bloque plus qu'autre chose...

Tant pis, je fais avec et suis content 'échanger, de développer et d'aller sur la chat, de lancer des fils et d'essayer de comprendre.

Bonsoir

Dedezhu
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 11 Fév 2014 - 11:52

Je propose l'appellation HQI, parce que le seul truc qu'on mesure c'est le QI, s'il faut à la limite on change le "I" de QI, mais tant qu'on est diagnostiqué à l'aide d'un teste qui mesure un quotient "I", on a un haut QI...
Vous avez cela dit tous raison, un bon terme pour mieux communiquer c'est essentiel.
Quand on voit le nombre de parents qui fantasme sur la douance, et la souffrance de certain parents qui ont réellement un surdoué... On est soit Sheldon cooper, soit Forest, mais le juste milieu de ce que l'on est n'existe pas...
Une frustration fait que on met en avant dans tous les médias le hqi qui souffre oubliant les 3/4 d'entre nous, du coup on regroupe surtout ceux qui souffrent. Et le terme doit en effet y être pour quelque chose...
Mais on bloque tous sur ce terme...


_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20413
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par dedezhu le Mar 11 Fév 2014 - 15:15

C'est bien le truc qui me gêne ce sont ces mesures. Mesuré de la naissance à la mort... On va prendre tes mesures mon garçon, oui pour le costume... Très bonne idée Darth d'enlever le I de QI... Quotient Intellectuel. Une terminologie quelque peu abrupte. A s'intéresser, il y a 30 ans environ (car dans les années 1950 et début 60, en France, les Z n'avaient pas d'existence dans un cabinet psycho-pédagogique, je suis passé par là) aux zèbres, comme une éclosion, le détection des enfants précoces... Eclosion (joli mot) d'une recherche plus approfondie sur les "décalés de la société mais pour quoi faire? C'est vrai que les "Libres Enfants de Summerhill" ont laissé des traces inconvénientes... (y'avait-il des Z parmi eux, je n'en sais rien)...

La société c'est un truc carré, il lui faut gérer les populations et générer les potentialités de chacun, les canaliser, les utiliser. Tout doit être systématisé, robotisé, casé, catégorisé. Esprit cartésien, rationaliste qui s'adresse aux Z qui justement ont soient fui consciemment la systématisation (offerte par les psys et autres directions - hum - flicage ?) de la pensée et des actes de l'individu Z lambda ou pas, ont soit intégré les pénates consciemment ou non d'un système (qui change avec le temps et avec l'Histoire) qui les écrase.

Alors quoi faire? Etre conscient d'abord de ce que l'on est, ce qu'on fait, de ce pour quoi on est fait. Ne pas se fier, céder aux modes. C'est incroyable, quand je vais sur internet pour n'importe quel sujet, qu'est-ce que je vois en marge, une pub: testez votre QI. La mesure du QI, un envahissement, une obsession de la société depuis que internet est entré dans nos corps. Nous a "électronisé".

J'ai compris, il y a seulement deux jours, que mon père (décédé il y a 50 ans en 1964) était un THQI. Grosse émotion! Né en 1929, QI et Cie et moi né en 1955, idem, un enfant présentant des difficultés scolaires, inhibé, craintif, à l'écart, en retrait... Cela n'a pas spécialement alarmé la société dans les années 1960... D'une certaine manière, on était (et j'étais) dans une socité LIBRE, sans baliser et balayer les moindres recoins d'une personnalité, enfant ou adulte. On nous foutais la paix! Les fous, les malades mentaux (les "gêneurs") on les enfermait, mais les Z, on les ignorait. Pas plus mal!

Pourquoi veut-on (la société française par exemple) associer, intégrer absolument ces Z dans une société (actuelle) qui déconne à plein nez!

Bon, bref, étant d'une autre époque, d'une autre Histoire, je ne peux pas me mettre aisément dans celle d'aujourd'hui qui va à vau l'eau (telle que la perçois). Non pas seulement à cause de la morosité française mais à cause du verrouillage de la pensée et des corporations, des lobby et autres serrages de vis et d'égoïsmes.

"la souffrance de certain parents qui ont réellement un surdoué" (cit. Darth). A mon sens, il ne s'agit pas seulement de "souffrance" mais de la peur que leur enfant soit pris dans un engrenage, un réseau de médecins-psys "arrogants", bêtes (il y en a), "intéressés" dans leur recherche (et pas désintéressés, non) sur la surdouance... le médecin - psy est, (j'en ai "affronté" beaucoup entre 7 ans et 58 ans) - bon je ne vais pas généraliser, ça serait stupide - fonctionne aussi (autant que n'importe qui) avec des a-priori, des recettes apprises dans les bouquins, des théories valables ou fumeuses, des modes et des mécanismes psychologiques (Freud, Jung, Lacan, etc.) et un langage parfois (souvent) abscons.

La souffrance des parents c'est aussi celle que le médecin, le praticien, le psy (avec toute sa science et sa raison) leur fait porter. Attendez, votre fils, il devrait faire un test de QI, et puis dessiner, ainsi que des tests de Rorschah et puis il est inadapté au système scolaire, je le dirigerais dans une école spécialisée, etc.

Je ne dénigre pas évidemment un processus de soins nécessaire (encore que je ne puis me rendre compte de l'intérêt ou de l'urgence à canaliser ce fils dans une direction soignante) mais je m'affole du trop plein de coachs de surdouance qui rôdent et qui se frottent les mains!

Un marché! Un sacré marché rentable... (Y paraît même que les Chinois font des recherches génétiques sur les Z, d'après Poète rouge sur un autre fil de ZC, sur "la gamète intelligente" (!)

Ma propre mère (avec qui j'ai discuté dimanche dernier de ma petite enfance) avait compris que dès mon âge de 4 ans, je faisais un blocage... Et que petit à petit j'ai eu des difficultés jusqu'à mon adolescence à vouloir voir et vivre les choses (de la vie) à ma façon et pas à celle qui est imposée par une société. Bien que la mesure du QI existait depuis le début du XXe siècle, il n'était pas "américanisé" et mécanisé comme il l'est aujourd'hui... notamment en faisant croire (sur internet et en France) que la mesure du QI passe par des logiques rationalistes, mathématiques, géométriques, cartésiennes, binaires, UTILITAIRES, alors que comme je l'ai déjà expliqué (ailleurs sur le fil, le "QI et l'inadaptation sociale"), je n'entre pas dans ces catégorisations formelles de la détection de/d'une sorte d'/ l'intelligence.

C'est un peu comme si on disait (quand j'étais en 3e au lycée, en 1972): les filières/bac langues et littérature moderne c'est de la merde, aucun avenir, suis donc la filière C (maths) ou D (sciences). Toujours ces modes, ces conseils judicieux ou à côté de la plaque ne prenant pas en compte ce que l'individu sait faire ou ne pas faire. S'il ne sait pas suivre ces tests de QI "mécanisés à l'américaine" et utilitaires, c'est qu'il doit bien souffrir d'autre chose, ce pauvre garçon. Nous spécialistes, nous psychologues, nous allons lui dire quelle est la/sa direction à suivre...

C'est vrai je me méfie de ce QI et de ses interprétations, surtout, qui servent à quoi, à qui? A canaliser. Vous dans cette case, vous dans celle-là, c'est un peu comme l'étude sur les singes ou les rats pour essayer (oui essayer seulement) de comprendre le fonctionnement moteur de mammifères.

La société canalise qu'on soit Z ou non. J'y ai échappé!

Dedezhu








dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Nash le Mar 11 Fév 2014 - 17:47

Sarin a écrit:Et j'ai jamais compris la légitimité de certain a discuter quant a la valeur de cette appellation, ces dites personnes non surdoué ( donc déjà ..hein ?!d'où ils parlent au fond ? font rire avec leur valeurs, savent même pas ce que c'est a part l’obéissance et la substitution d'un vide morale par les valeurs :rire: suffit de titiller pertinemment deux seconde pour voir que les gens ne savent même pas en quoi il croient, et pourtant, ils parlent comme des personnes responsable au possible) Où alors réfléchir maladivement en fonction de ce que l'on est sensé tenir comme morale, patati patata.

Pourquoi certains seraient plus légitimes que d'autres à discuter de la valeur de cette appellation?
Quelles personnes dites non-surdoué ?
Valeurs morales , ça te parle ?
Lien avec l'obéissance ? (valeur d'obéissance ? lol) joke inside
Pourquoi cela te fait rire ? Les valeurs des autres te font rire ?
Croyances , pas croyances...au fond aucune espèce d'importance.
Après le mot croyance peut revêtir plusieurs sens.
On peut parler de croyance au sens de conviction intime!
T'en connais beaucoup d'humains qui n'ont pas de conviction intime M.sarin ?

yoyo la mort leur va si bien à ces enfoirés avec leur classique qui n'ont aucune carrière
blablabla....^^

Pour le reste je suis globalement d'accord.Bien dit.
Peace!
Nash
Nash

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par Nash le Jeu 13 Fév 2014 - 9:58

1) Rien à ajouter ;-)
2) Très intéressant ce que tu dis. Après il faut bien un peu enflammer la discussion de temps à autre (met un peu d'ambiance ^^)
Quel genre de bug selon toi ?
Imposteur par rapport à quoi ?
Je dirais que ce n'est que lorsque ces dites valeurs sont piétinées que l'on se rend compte de sa valeur par rapport à ses valeurs simplement. L'expérience joue un rôle très important à mon avis.
C'est effectivement très subtil.
En regardant de plus près, en observant , on constate souvent qu'elles n'ont pas plus de valeur que les comportements les plus basiques.
C'est vraiment édifiant de l'observer. En fait , je n'ai rencontré personne qui soutient des valeurs quasi utopiquement. Tu en connais ?
Je pense que pour qu'une valeur puisse être vu en tant que tel, il faut certes la définition de cette valeur et surtout la mise en épreuve de cette même valeur. Déjà autre chose.

Après le sentiment de faillir à des valeurs, bien souvent ne peut être évalué que par celui qui les portes car bien souvent seul lui sait par rapport à quoi et quand.

Sur ce je t'aime bien Sarin(même si tu t'en fiche lol), ça change de tes posts antérieurs.

"92 izi...9..92..i..z..i" lol

À bientôt!
Nash
Nash

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

J'aime pas le haut potentiel ! Propositions : Empty Re: J'aime pas le haut potentiel ! Propositions :

Message par May Lee le Jeu 13 Fév 2014 - 10:36

Sarin a écrit: Comment analyser quelqu’un qui est vu comme une universitaire de grande valeurs, de passionnée, d'altruiste et de très professionnelle, mais qui nourri toute sa famille d'iPhone et d'une palanquée de sucrerie matériel, jouissant très paisiblement, limite naïvement de sa richesse. J'veux dire pas qu'ils devraient brûler leur Iphones et payer des sous au Maliens non non...je dis pas non plus qu'ils sont mal placé pour savoir. Je dis qu'ils sont psychiquement naïf. Malgré toute leur connaissances. Et puis ils le savent eux mêmes je penses. Comme si malgré toute leur valeurs, y'a un espèce de bug qui les relègue au rang d'imposteurs. Que restent t-il a tous ces gens, si ils n'ont les valeurs auxquelles se rattaché? Apres ce que je trouve incroyable, c'est la facilité qu'on les gens a décidé de leur valeur et a s'y appliqué, c'est bien trop trop trop facile pour être vrai. Pour moi une valeurs c'est quelque chose de très très subtil, et c'est vrai que je ressens rarement cette subtilité auprès des gens sensé incarné les valeurs..Bon c'est claire je me sent très légitime des valeurs moi, alors j'ai toujours un regard suspicieux quant a prendre au sérieux l'autre quand il parle de valeur. ( j'cherche même pas a discuter, ça se voit dans les yeux ces choses là ). En plus de ça j'suis souvent traversé du ressenti que valeurs n'est que foutaise, et que c'est très dur a réellement soutenir, ce qui me rend encore plus méfiant quand je vois l'autre parler de valeurs presque utopiquement. Encore faut t-il penser que les valeurs sont inhérent a nous, et que c'est pas une vague histoire d'idée. Pars que en réalité, malgré tout les beau mots et l'art qu'on les gens a parler de valeurs, il me semble que c'est le flou total pour eux, et qu'ils sont finalement tristement enchaînée a leur condition, la palliant par la sur investissement dans une activité. Dans cette histoire de valeurs, se cache des pièges extrêmement perfide, qui rend quasi invisible la réel notion de valeurs, c'est ça que j'veux dire en vrai. ( et moi - contrairement a certain - je sais quand je faillis aux valeurs )

Je te rejoins Sarin sur ce que tu dis. Le rôle du psy étant de t'amener à la santé, il faut composer avec la norme... car c'est elle qui conditionne les discours qui vont t'apporter la repos, la confirmation sécurisante dans le regard de l'autre, la permission d'aller mieux. Mais comme ces normes sont arbitraires, la santé n'est pas apportée par une adéquation à des valeurs objectives.
Les meilleurs psys, pour moi, sont ceux qui vont t'amener à te sentir en adéquation avec toi même, même si tu choisis d'aller "mal" vis à vis de la norme.
La psychologie a potentiellement de quoi faire la différence par rapport à la morale. Au fond, la morale est là pour apporter la santé du groupe, qui garantit son bon fonctionnement. Alors si on sait comment soigner les gens, qu'importe la morale, si les conflits se règlent à l'aune des besoins psychologiques des gens, en se défiant justement d'une morale unique et abstraite, le fonctionnement social est garantit par le respect des subjectivités. C'est "à chacun selon ses besoins" d'une certaine façon.
On ne peut pas réduire la violence à néant mais on peut accepter le besoin inhérent au psychisme de voir reconnue la violence, plus de tabous moraux. Ca serait beau.
May Lee
May Lee

Messages : 828
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum