Le rapport à l'amour?

Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Lun 22 Juil 2013 - 0:40

Bonsoir,

C'est la première fois que je participe dans ce forum Smile

Je voulais savoir est ce que le fait d'être surdoué ou HQI influençait le rapport à l'amour?

C'est très généraliste, je suis consciente mais c'est par apport à l’hypersensibilité et la trop forte conscience de tout qui peut être constitue un frein à bien des zèbres de vivre l'amour pleinement ...c'est à dire lâcher prise ? faire confiance à l'autre? être moins sur ses gardes à tout analyser?...

J'aimerai bien avoir des avis svp Embarassed 


Ps: le français est une langue étrangère pour moi, dsl si c'est bourré de fautes lol!!




urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par HarleyQuinn le Lun 22 Juil 2013 - 8:21

Bonjour,

Je me pose exactement la meme question. je ne pense pas que ça ait une influence nécesserairement mais le fait d'etre très sensible, d'avoir du mal à lacher prise et à faire confiance, et la difficulté à avoir confiance en soi ne doivent pas aider. Enfin, bien sur, tous les HQI ne vivent pas cette situation, ce "don" de cette manière, mais je pense que pour ceux qui ne se sent pas forcément "très bien", je pense que ça doit avoir une influence.

Je suppose que tu poses la question car tu es toi meme confronté(e) à cette situation?

En tous cas je serais ravie de discuter de ça avec toi de ce sujet, qui me pose question également.

A bientot.
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Lun 22 Juil 2013 - 20:05

Bonjour PopieIsabelle,

En fait je me pose cette question car je suis un peux comme çà ..
mais mon interrogation vient plus par apport à l'homme que j'ai connu durant quelques mois ..(plus de 6 mois)  et prise de distance actuellement depuis plus de deux mois..

Je ne comprends pas ce qu'il le bloque...

C'est quelqu'un d'hypersensible, méfiant, qui doute beaucoup...
qui à du mal à faire confiance, il croit qu'on peux pas s’intéresser juste à sa personne? mais que c'est intéressé?...

Il aussi ce coté agressif parfois ...agacé d'autre fois et triste aussi...avec beaucoup de regrets... le gout pour la justice...le dévouement ...et une grande conscience aussi qui semble le faire souffrir...

Pourtant notre rencontre était une belle rencontre....a tous les niveaux... tout pour être le genre de rencontre qui change une vie Smile...

Mais graduellement, il ses renfermé après une période magique ...
Sa lucidité lui faisait voir les défauts...Les failles? l'imperfection!!!

Il m'a dis une fois...qu'il à des craintes à mon propos car je ne suis pas le genre qu'on peux maitriser ...qu'il craint mon tempérament ..

Pourquoi vouloir me maitriser...je ne suis ni un malfaiteur ...ni une sorte de module ou exercice à résoudre...mais une femme!

C'est quelqu'un qui à eu qu'une seule relation amoureuse sérieuse qui à durée quelques mois...l'échec de cette relation semble l'avoir cassé... c'était une jalouse excessive ...peut être une PN?...je sais pas trop.. puisque être marqué à ce point...c'est incroyable...
Si non que des flirts par ci par là...

Je me suis dis : et s'il était trop intelligent pour être heureux? sunny 
d’où ma recherche actuellement de ce livre et ma venue ici ..

Et s'il découvrait que c'était à cause de sa différence ira il mieux?

Qu'en pensez vous svp...

Dois je tourner la page ou le relancer subtilement ...

Quand je lui demande si c'est un problème de sentiments...il me dis que c'est mon tempérament ... (un peux mon travail aussi ) c'est à dire mon coté indépendante et capable! le fait peur on dirait ...

Pourtant je travail sur moi même pour m'ajuster un peux ..de sorte à  apprendre à composer avec l'égo masculin....

Du coup je suis à fond dans les best sellers ... 'les femmes viennent de mars et les hommes de venus' ...'les hommes adorent les chieuses' et le derniers que je cherche c'est 'trop intelligent pour être heureux'... study 

Tous çà pour le récupérer... trolalalalaaaaaaaa lol! 


urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 20:20

Je n'ai pas de réponse très fiable étant donné que je n'y comprends pas grand-chose moi-même hem...

Mais dans l'idée, je te dirais bien de jeter au plus vite les best sellers et de lire
plutôt des textes essayant de définir au mieux la pensée des zèbres et assimilés.

Je n'ai pas de liens sous la main, n'étant pas très au fait à ce niveau-là.
Mais je fais confiance à d'autres plus avisés pour t'en fournir à la suite de mon message.

Bon courage, bonne continuation Smile 
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par HarleyQuinn le Mar 23 Juil 2013 - 8:20

Je vais essayé de miexu comprendre: tu penses qu'il est HP et s'ignore et que ça pourrait expliquer certaines caractéristiques? Et toi-meme penses tu l'etre?
En as tu parlé avec lui?

Je ne crois pas que ce soit necessairement bon que tu "t'adaptes" à lui sur des suppositions. Il y a forcément des compromis, mais si on ne peut pas etre soi meme il faut pouvoir en parler je pense.

Lui as tu déjà posé des questions sur son enfance? Le sentiment de méfiance peut venir de diverses expériences, qui peuvent avoir été traumatiques?

Après je ne peux pas trop te dire. Personnellement, j'ai effectivement énormément de mal à faire confiance, je suis sur mes gardes, je pose pleins de questions, mais je ne m'éloigne pas de la personne que j'aime car malgré tout ça, j'y crois. Donc tu vois je pense que c'est une manière de vivre propre à chacun.

Le meilleur moyen de savoir si c'est une des raisons (car il n'y en a jamais qu'une) qui font qu'il est comme ça, c'est peut etre de lui en parler et s'il le souhaite et qu'il pense que ça peut l'aider, se faire tester.
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Harpo le Mar 23 Juil 2013 - 10:31

La question que tu poses Urgences m'intéresse. En tout premier lieu, parce qu'elle me concerne, c'est même la principale raison pour laquelle je suis sur ce forum. Par contre, vu qu'elle me concerne, je vais essayer de prendre de la hauteur et ne pas uniquement projeter ce que je sais de moi dans l'histoire de ton ami.

A ce que je lis, ton ami a un problème avec l'altérité, et notamment dans la relation amoureuse. Il se serait enfermé dans un système de défense dans lequel il a besoin de contrôler, et ne lâche jamais vraiment prise.

Un lien avec la zébritude ? C'est toi qui le connait le mieux, mais c'est possible. Cependant, ce lien est à mon avis indirect : il est probablement le résultat d'une stratégie de survie par rapport au monde et à son environnement. Le repliement sur soi comme une fuite devant la confrontation à l'autre. Le lien avec le facteur Z peut-être effectivement là, ou pas. Je ne suis pas sûr que ce soit une constante uniquement "Z".

Si tu penses qu'il l'est, l'aider à en prendre conscience peut l'aider à prendre confiance en lui, et à entrer dans un cycle de développement personnel. Ce n'est cependant pas simple, lui seul peut en prendre conscience et l'accepter. Pour moi, ce fut le résultat de plusieurs rencontres et ruptures qui m'ont d'abord amené dans une impasse relationnelle et à un questionnement personnel sur ce que je suis. Ce forum, et donc la conscience de ma zébritude fut une clé supplémentaire, une nouvelle grille de lecture de ma vie, nécessaire et fondamentale, mais pas suffisante. C'est le travail de toute une vie, et accepter d'avancer, de changer, d'affronter ou de lâcher prise, faire confiance, tout ça, il faut avant tout le ressentir dans sa chair, ne plus avoir le choix. Ou plutôt, le choix entre mourir de ne pas vivre, et prendre le risque de vivre.

Je résume tout ceci par une formule que j'aime bien, et que j'ai déjà écrite ici plusieurs fois : "trop intelligent pour être heureux ?" C'est ce qu'on va voir ! Si je suis vraiment cet homme doué de tant de qualités, ces qualités-là, je vais m'atteler à en faire les clés de mon bonheur. Elles me serviront dorénavant à ouvrir des portes, et non plus à les fermer. En commençant déjà par entrer dans l'âge adulte. Un exemple : il est possible de transformer toutes ses interrogations non-dites entraînant l'incompréhension et l'immobilisme de façon très simple : en les exprimant à l'autre, et en cela en faisant confiance en son intelligence. Je l'ai découvert il y a peu, et je suis encore abasourdi de la simplicité de cela. Il me semble que c'est le souci de beaucoup d'hommes : la communication, exprimer ses émotions...

Sur la relation hommes/femmes, je te conseille le bouquin "L'homme expliqué aux femmes" de Vincent Cespedes.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Laurie DEWALSCHE. 10 octobre 1982 - 22 juillet 2013

Message par Arkange le Mar 23 Juil 2013 - 21:30

Oui
Arkange
Arkange

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 43
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Harpo le Mar 23 Juil 2013 - 22:19

Je ne renie aucun des mots que je viens d'écrire. Ça me fait juste chier de les avoir écrits là, aujourd'hui.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Mag le Mar 23 Juil 2013 - 22:26

pourquoi ?
moi ils m'aident en tout cas aujourd'hui précisément et je t'en remercie Harpo Wink
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 72

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Harpo le Mar 23 Juil 2013 - 22:52

J'en suis très heureux Mag !

Le pourquoi est dans le titre du post d'Arkange.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mer 24 Juil 2013 - 2:17

Ultraterrestre a écrit:Je n'ai pas de réponse très fiable étant donné que je n'y comprends pas grand-chose moi-même hem...

Mais dans l'idée, je te dirais bien de jeter au plus vite les best sellers et de lire
plutôt des textes essayant de définir au mieux la pensée des zèbres et assimilés.

Je n'ai pas de liens sous la main, n'étant pas très au fait à ce niveau-là.
Mais je fais confiance à d'autres plus avisés pour t'en fournir à la suite de mon message.

Bon courage, bonne continuation Smile 


Merci pour ton message flower 

Je débarque ici en quête de quelques réponses à mes questions... j'espère trouver quelques pistes..

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mer 24 Juil 2013 - 2:32

HarleyQuinn a écrit:Je vais essayé de miexu comprendre: tu penses qu'il est HP et s'ignore et que ça pourrait expliquer certaines caractéristiques? Et toi-meme penses tu l'etre?
En as tu parlé avec lui?

En effet je me dis que peut être il est HP et qu'il ne le sait pas... que certaines de ses caractéristiques et façon d'être peuvent être liés au fait qu'il soit HP?...

Je sens que c'est important pour toi de savoir si je suis HP? Smile

En fait je n'ai jamais fait de tests à ce propos .. par contre j'ai un rapport un peux mitigé pas à apport à l'intelligence...

Quand j'étais adolescente mon père...un hommes super intelligent et cultivé m'a dis...toi, tu es très intelligente...on ne va pas s'entendre toi et moi dans l'avenir! ... avec de l'humour il à dit ...mais en fait? j'ai juste compris qu'il y a un malaise! ...que le rapport à ce qui me semblait un atout ne l'était pas forcement ?...
C'était une sorte de déclic.. mais sans plus..

En plus çà m'agace........c'est pratiquement le premier compliment qui revient encore et toujours de la part des hommes que je rencontre... donc j'essaye de ne pas surfer trop sur cette vague!... et je cultive d'autres aspects de ma personnalité.. du moins je crois!! Rolling Eyes 

Ma venue ici est donc liée plus plus à ma relation qu'à moi..



Lui as tu déjà posé des questions sur son enfance? Le sentiment de méfiance peut venir de diverses expériences, qui peuvent avoir été traumatiques?

Son échec amoureux à eu un impact incroyable sur lui?... je ne comprends pas qu'il puisse en être marqué à ce point?... No 


Le meilleur moyen de savoir si c'est une des raisons (car il n'y en a jamais qu'une) qui font qu'il est comme ça, c'est peut etre de lui en parler et s'il le souhaite et qu'il pense que ça peut l'aider, se faire tester.

Je ne penses pas qu'il sente le besoin de faire ce test mais mon but et juste qu'il prennent conscience que certains de ses comportements/ ressentis viennent plus de sa façon d'être que de la bonne santé de la relation?...

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mer 24 Juil 2013 - 2:51

Harpo a écrit:La question que tu poses Urgences m'intéresse. En tout premier lieu, parce qu'elle me concerne, c'est même la principale raison pour laquelle je suis sur ce forum. Par contre, vu qu'elle me concerne, je vais essayer de prendre de la hauteur et ne pas uniquement projeter ce que je sais de moi dans l'histoire de ton ami.

A ce que je lis, ton ami a un problème avec l'altérité, et notamment dans la relation amoureuse. Il se serait enfermé dans un système de défense dans lequel il a besoin de contrôler, et ne lâche jamais vraiment prise.

Un lien avec la zébritude ? C'est toi qui le connait le mieux, mais c'est possible. Cependant, ce lien est à mon avis indirect : il est probablement le résultat d'une stratégie de survie par rapport au monde et à son environnement. Le repliement sur soi comme une fuite devant la confrontation à l'autre. Le lien avec le facteur Z peut-être effectivement là, ou pas. Je ne suis pas sûr que ce soit une constante uniquement "Z".

Si tu penses qu'il l'est, l'aider à en prendre conscience peut l'aider à prendre confiance en lui, et à entrer dans un cycle de développement personnel. Ce n'est cependant pas simple, lui seul peut en prendre conscience et l'accepter. Pour moi, ce fut le résultat de plusieurs rencontres et ruptures qui m'ont d'abord amené dans une impasse relationnelle et à un questionnement personnel sur ce que je suis. Ce forum, et donc la conscience de ma zébritude fut une clé supplémentaire, une nouvelle grille de lecture de ma vie, nécessaire et fondamentale, mais pas suffisante. C'est le travail de toute une vie, et accepter d'avancer, de changer, d'affronter ou de lâcher prise, faire confiance, tout ça, il faut avant tout le ressentir dans sa chair, ne plus avoir le choix. Ou plutôt, le choix entre mourir de ne pas vivre, et prendre le risque de vivre.

Bonsoir Harpo,

C'est bizarre j'ai l'impression que tu as cerné d'un coup l'enjeu et la situation...comme je le ressens Crying or Very sad 

il y a quelques jours je suis tomber sur un article qui parle de prendre en main sa vie ..

Dans la partie conseil j'ai adoré ce qui suit...

Jacques Arènes, psychanalyste : « Saisir la rencontre »
« Je crois beaucoup à l’effet de la rencontre. Si l’on ne peut décider de son irruption, on peut choisir de s’y risquer. Car la rencontre est un appel, elle peut nous révéler une attente profonde. Elle nous mobilise avec nos envies, nos illusions, nos peurs. La confrontation à l’altérité est l’occasion d’apprendre à nous positionner et à nous remettre en question. A prendre conscience que quelque chose nous échoit dans ce que nous vivons. Vient un moment où il faut se laisser transformer par la rencontre sans quoi elle
échoue. »

C'est exactement ce que tu viens de m'écrire ...

Je résume tout ceci par une formule que j'aime bien, et que j'ai déjà écrite ici plusieurs fois : "trop intelligent pour être heureux ?" C'est ce qu'on va voir ! Si je suis vraiment cet homme doué de tant de qualités, ces qualités-là, je vais m'atteler à en faire les clés de mon bonheur. Elles me serviront dorénavant à ouvrir des portes, et non plus à les fermer. En commençant déjà par entrer dans l'âge adulte. Un exemple : il est possible de transformer toutes ses interrogations non-dites entraînant l'incompréhension et l'immobilisme de façon très simple : en les exprimant à l'autre, et en cela en faisant confiance en son intelligence. Je l'ai découvert il y a peu, et je suis encore abasourdi de la simplicité de cela. Il me semble que c'est le souci de beaucoup d'hommes : la communication, exprimer ses émotions...


Et je crois sincèrement qu'on à tous les ressources pour être heureux...sauf que pour certains le terrain et facile à cultiver et pour d'autres c'est marécageux...il y a donc du boulot à faire...

...je pars du principe qu'être intelligent et d'abord un atout...si on arrive à connaitre ses limites et prendre conscience de ses ressources ben alors on peut mettre en place des mécanismes pour trouver le bon équilibre afin d'accéder au bonheur ... le tout et d'y croire et d'y travailler...

Je crois beaucoup au champs du possible et beaucoup ...malheureusement beaucoup de personnes se fixent à eux mêmes leurs propre limite et s’empêche d'accéder à des changements positifs... par peur? par résignation...
et c'est très dommage...

Sur la relation hommes/femmes, je te conseille le bouquin "L'homme expliqué aux femmes" de Vincent Cespedes.

Merci sunny

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par HarleyQuinn le Mer 24 Juil 2013 - 11:31

urgences a écrit:
HarleyQuinn a écrit:Je vais essayé de miexu comprendre: tu penses qu'il est HP et s'ignore et que ça pourrait expliquer certaines caractéristiques? Et toi-meme penses tu l'etre?
En as tu parlé avec lui?

En effet je me dis que peut être il est HP et qu'il ne le sait pas... que certaines de ses caractéristiques et façon d'être peuvent être liés au fait qu'il soit HP?...

Je sens que c'est important pour toi de savoir si je suis HP? Smile

En fait je n'ai jamais fait de tests à ce propos .. par contre j'ai un rapport un peux mitigé pas à apport à l'intelligence...

Quand j'étais adolescente mon père...un hommes super intelligent et cultivé m'a dis...toi, tu es très intelligente...on ne va pas s'entendre toi et moi dans l'avenir! ... avec de l'humour il à dit ...mais en fait? j'ai juste compris qu'il y a un malaise! ...que le rapport à ce qui me semblait un atout ne l'était pas forcement ?...
C'était une sorte de déclic.. mais sans plus..

En plus çà m'agace........c'est pratiquement le premier compliment qui revient encore et toujours de la part des hommes que je rencontre... donc j'essaye de ne pas surfer trop sur cette vague!... et je cultive d'autres aspects de ma personnalité.. du moins je crois!! Rolling Eyes 

Ma venue ici est donc liée plus plus à ma relation qu'à moi..



Lui as tu déjà posé des questions sur son enfance? Le sentiment de méfiance peut venir de diverses expériences, qui peuvent avoir été traumatiques?

Son échec amoureux à eu un impact incroyable sur lui?... je ne comprends pas qu'il puisse en être marqué à ce point?... No 


Le meilleur moyen de savoir si c'est une des raisons (car il n'y en a jamais qu'une) qui font qu'il est comme ça, c'est peut etre de lui en parler et s'il le souhaite et qu'il pense que ça peut l'aider, se faire tester.

Je ne penses pas qu'il sente le besoin de faire ce test mais mon but et juste qu'il prennent conscience que certains de ses comportements/ ressentis viennent plus de sa façon d'être que de la bonne santé de la relation?...

Peut etre que son echec amoureux fait écho à autre chose?

Pour le fait d'etre HP ou non, en fait c'est que je n'avais pas trop compris dans le premier post si c'était toi ou lui et quelle était la problématique Smile

Pour le reste, il n'y a que lui qui puisse avancer et souhaiter avancer, meme en l'aidant il peut ne pas réagir (expériences amoureuses avec garçons compliqués).

J'espère que tout cela trouvera une issue favorable !
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mer 24 Juil 2013 - 14:41


Peut etre que son echec amoureux fait écho à autre chose?

Pour le fait d'etre HP ou non, en fait c'est que je n'avais pas trop compris dans le premier post si c'était toi ou lui et quelle était la problématique Smile

Pour le reste, il n'y a que lui qui puisse avancer et souhaiter avancer, meme en l'aidant il peut ne pas réagir (expériences amoureuses avec garçons compliqués).

J'espère que tout cela trouvera une issue favorable !

Bonjour HarleyQuinn,

Tu as sans doute raison çà fait écho à quelque chose de plus profond je crois... comme une fragilité qui fait qu'il à du mal à dépasser un certain stade.. il étouffe...(trop indépendant? solitaire?...une blessure du à son histoire personnelle?..) ...je ne sais pas..)

çà à commencé à changé quand les premières disputes sont arrivées.... pour lui c'est comme si c'était une sorte d'alerte danger imminent! ..

Faire un choix aussi!  semble un exercice difficile pour lui ... renoncer à autant de femmes dans la nature ...apparemment c'est pas évident ...No 

Une chose est sur il est difficile à cerner ...à saisir! ... il est les deux extrémités à la fois doux, sensible et en même temps l'opposé de çà ...indifférent, distant! à la fois engagé et désengagé! ...je te veux...je ne sais plus vraiment ...

C'est déstabilisant quand même! ... scratch

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Jeu 25 Juil 2013 - 2:20


Si tu penses qu'il l'est, l'aider à en prendre conscience peut l'aider à prendre confiance en lui, et à entrer dans un cycle de développement personnel. Ce n'est cependant pas simple, lui seul peut en prendre conscience et l'accepter. Pour moi, ce fut le résultat de plusieurs rencontres et ruptures qui m'ont d'abord amené dans une impasse relationnelle et à un questionnement personnel sur ce que je suis.

Bonsoir Harpo,

Je reviens sur ta réponse car j'ai répondu un peux vite ..j'ai envie de revenir sur certaines choses si tu le permet bien-sûr..

Tout d'abord quand je suis arrivée ici, il y à trois jour je suis tombé sur ta présentation que j'ai trouvé touchante... sincèrement..

J'ai remarquée que beaucoup de HQI on du mal à construire une relation amoureuse? je n'arrive pas à comprendre pourquoi? pourquoi çà ne marche pas?... c'est quoi la cause?

Moi j'ai 32ans et je peux dire que j'ai passé ma vie à fuir les hommes et l'amour ...jusqu'à il y a quelques mois ou je suis tombé sur un homme qui m'a séduite.. si non avant c'est juste des rencontres brèves car ce n'est pas mes sentiments qui décident pour moi mais la compatibilité de nos personnalité, attentes et aussi de vision de la vie et de valeurs communes.. mon feeling et les faits joue donc un rôle très important...


Ce forum, et donc la conscience de ma zébritude fut une clé supplémentaire, une nouvelle grille de lecture de ma vie, nécessaire et fondamentale, mais pas suffisante. C'est le travail de toute une vie, et accepter d'avancer, de changer, d'affronter ou de lâcher prise, faire confiance, tout ça, il faut avant tout le ressentir dans sa chair, ne plus avoir le choix. Ou plutôt, le choix entre mourir de ne pas vivre, et prendre le risque de vivre.

As tu pris ce risque dans le passé? ...senti ce besoin de vivre...et dépasser t es craintes ...lâcher prise..
c'est bizarre mais j'ai l'impression que c'est exactement çà qui se joue dans ma relation...

Cet homme que je connais lors du dernier rdv m'a dis...qu'il se sens fatigué avec émotion triste... j'imagine fatigué d'aller en contre courant ...à être dans le perfectionnisme et les attentes irréaliste ...
Que puis je faire pour changer çà...Les clefs sont certainement au fond de lui... Crying or Very sad 

Quand l'autre nous rejette ou s'enferme c'est difficile de faire quelque chose et c'est même épuisant ...


Je résume tout ceci par une formule que j'aime bien, et que j'ai déjà écrite ici plusieurs fois : "trop intelligent pour être heureux ?" C'est ce qu'on va voir ! Si je suis vraiment cet homme doué de tant de qualités, ces qualités-là, je vais m'atteler à en faire les clés de mon bonheur. Elles me serviront dorénavant à ouvrir des portes, et non plus à les fermer. En commençant déjà par entrer dans l'âge adulte. Un exemple : il est possible de transformer toutes ses interrogations non-dites entraînant l'incompréhension et l'immobilisme de façon très simple : en les exprimant à l'autre, et en cela en faisant confiance en son intelligence. Je l'ai découvert il y a peu, et je suis encore abasourdi de la simplicité de cela. Il me semble que c'est le souci de beaucoup d'hommes : la communication, exprimer ses émotions...


Entrer dans l'age adulte dans quel sens? celui de choisir??...prendre un chemin ...prendre les choses en main...assumer son choix??

je ne comprends pas...

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Jeu 25 Juil 2013 - 2:29

Harpo a écrit:Je ne renie aucun des mots que je viens d'écrire. Ça me fait juste chier de les avoir écrits là, aujourd'hui.

Et pourquoi donc?!! scratch 

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par HarleyQuinn le Ven 26 Juil 2013 - 10:11

urgences a écrit:

Peut etre que son echec amoureux fait écho à autre chose?

Pour le fait d'etre HP ou non, en fait c'est que je n'avais pas trop compris dans le premier post si c'était toi ou lui et quelle était la problématique Smile

Pour le reste, il n'y a que lui qui puisse avancer et souhaiter avancer, meme en l'aidant il peut ne pas réagir (expériences amoureuses avec garçons compliqués).

J'espère que tout cela trouvera une issue favorable !

Bonjour HarleyQuinn,

Tu as sans doute raison çà fait écho à quelque chose de plus profond je crois... comme une fragilité qui fait qu'il à du mal à dépasser un certain stade.. il étouffe...(trop indépendant? solitaire?...une blessure du à son histoire personnelle?..) ...je ne sais pas..)

çà à commencé à changé quand les premières disputes sont arrivées.... pour lui c'est comme si c'était une sorte d'alerte danger imminent! ..

Faire un choix aussi!  semble un exercice difficile pour lui ... renoncer à autant de femmes dans la nature ...apparemment c'est pas évident ...No 

Une chose est sur il est difficile à cerner ...à saisir! ... il est les deux extrémités à la fois doux, sensible et en même temps l'opposé de çà ...indifférent, distant! à la fois engagé et désengagé! ...je te veux...je ne sais plus vraiment ...

C'est déstabilisant quand même! ... scratch

C'est sur que c'est très déstabilisant !

Il a l'air d'avoir du mal avec les choix, meme en amour. Je pense que le mieux c'est peut etre lui en parler en douceur, pour lui "tirer les vers du nez"?
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Ven 26 Juil 2013 - 18:50

HarleyQuinn a écrit:
urgences a écrit:

Peut etre que son echec amoureux fait écho à autre chose?

Pour le fait d'etre HP ou non, en fait c'est que je n'avais pas trop compris dans le premier post si c'était toi ou lui et quelle était la problématique Smile

Pour le reste, il n'y a que lui qui puisse avancer et souhaiter avancer, meme en l'aidant il peut ne pas réagir (expériences amoureuses avec garçons compliqués).

J'espère que tout cela trouvera une issue favorable !

Bonjour HarleyQuinn,

Tu as sans doute raison çà fait écho à quelque chose de plus profond je crois... comme une fragilité qui fait qu'il à du mal à dépasser un certain stade.. il étouffe...(trop indépendant? solitaire?...une blessure du à son histoire personnelle?..) ...je ne sais pas..)

çà à commencé à changé quand les premières disputes sont arrivées.... pour lui c'est comme si c'était une sorte d'alerte danger imminent! ..

Faire un choix aussi!  semble un exercice difficile pour lui ... renoncer à autant de femmes dans la nature ...apparemment c'est pas évident ...No 

Une chose est sur il est difficile à cerner ...à saisir! ... il est les deux extrémités à la fois doux, sensible et en même temps l'opposé de çà ...indifférent, distant! à la fois engagé et désengagé! ...je te veux...je ne sais plus vraiment ...

C'est déstabilisant quand même! ... scratch

C'est sur que c'est très déstabilisant !

Il a l'air d'avoir du mal avec les choix, meme en amour. Je pense que le mieux c'est peut etre lui en parler en douceur, pour lui "tirer les vers du nez"?

C'est un dur à cuir lui lol! 

Alors...pour le moment c'est silence radio...je veux juste comprendre qu'elle approche adopter quand l'occasion se présentera ...

Mais ce n'est pas gagné..

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mer 31 Juil 2013 - 16:46

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi mais je reste sur ma faim! ... çà créer une certaine frustration pour vous dire la vérité .. Shocked 

Merci tout de même pour ceux qui on participé sur ce fil ..

Les réponses, la vérité est peut être ailleurs ...Exclamation 


urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par nikoku74 le Sam 3 Aoû 2013 - 15:25

c'est vrai que pour paraphraser un post je me demande même si c'est possible de vivre en couple...en tous cas je n'y suis jamais parvenu. Car pas assez intéressant avec des non zèbres et toujours en équilibre instable avec des zèbres. Notre rapport à l'amour n'est effectivement pas le même: pour ma part j'ai une grande attente envers l'autre, qu'elle soit suffisamment détachée des aspects matériels, qu'elle ait de la conversation tout le temps et une capacité d'analyse globale sur tous les sujets, jamais de réponses plates..et qu'elle me plaise physiquement en plus. Je pense finalement que je suis invivable car trop exigeant à tout instant et je pense que c'est le cas pour beaucoup de zèbres. Après peut-être que c'est le cas de chacun mais que moi je me l'avoue.
Je n'ai jamais eu de relation avec une zèbrette, c'est peut-être vers quoi il faut que je m'oriente. A tester donc puisque je n'ai pas d'expérience sur ce point.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par jice le Sam 3 Aoû 2013 - 16:57

Bonjour Urgences,

Pour ce que je comprends de la situation de ton ami, je ne serais pas étonné qu'il soit épris de crises d'angoisse (bien qu'elles puissent être parfois difficiles à déceler). Et si tu essaies de l'aider par la logique, tu prends le risque de prendre part au problème. Je comprends les réactions dans les diverses réponses, mais "tirer les vers du nez" est une forme d'agression. Si vous avez fait peur à un escargot et qu'il s'est recroquevillé, ce n'est pas en tapant sur sa coquille que vous allez le motiver à ressortir.

Il est probable que si je vivais une aventure "magique" aujourd'hui, je finirais par en douter. Je me suis senti trahi tellement de fois, humilié d'avoir cru en l'autre, d'avoir juste été utilisé, que je finirais vraisemblablement par le reprocher à l'autre. Etre "intelligent" semble aussi signifier avoir trop de mémoire et tout passer par la moulinette du raisonnement, le tout dans un amas d'émotions en effervescence. Il suffit parfois d'un mot ou d'une odeur pour raviver un souvenir enfoui et déclencher un raisonnement, pouvant mener à des situations absurdes voire paranoïaques. Si tu y cherches une logique, elle n'a de sens que pour celui qui le vit. Dans de tels moments, le pire arrive quand les proches essaient de nous aider en essayant de rationaliser nos émotions. On ne s'en sent que plus seul.

Si j'avais eu une amie comme toi qui se soit préoccupée de mon état lors de mes crises d'angoisse, j'aurais apprécié avoir eu une personne solide, compatissante mais pas envahissante. Quelqu'un qui ne me juge pas, et qui ne culpabilise pas non plus de mon état. Une branche à laquelle je puisse m'accrocher, le temps de souffler un moment, avant de rejoindre le rivage. Cette tâche est difficile à assumer, en plus de devoir accepter qu'on ne puisse pas comprendre l'autre, et devoir supporter les sauts d'humeur. Et si ton ami vis des crises d'angoisse, je te promets que c'est un enfer et que personne ne peut comprendre sans l'avoir vécu lui-même. Il n'y a aucun mot assez violent et absolu pour décrire le sentiment qui peut nous envahir dans de tels moments. Dans une situation analogue, je n'aurais certainement pas envie d'en parler, et encore moins de devoir m'en justifier.

Pour mon compte, j'ai fini par me cloisonner dans la solitude et me monter une carapace qui me protège moi et mon entourage de mes émotions, bien qu'elle se révèle parfois fragile. Tout ça pour dire qu'on ne trouve pas forcément une solution à toutes les situations, et encore moins d'explication logique. Chacun essaie de vivre au mieux avec ses démons.

jice

Messages : 6
Date d'inscription : 03/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Sam 3 Aoû 2013 - 16:59

Bienvenue, jice, on te croit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par U.T. le Sam 3 Aoû 2013 - 17:27

Salut jice c'est bien écrit et, malheureusement, bien résumé.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Sam 3 Aoû 2013 - 21:14

nikoku74 a écrit: Notre rapport à l'amour n'est effectivement pas le même: pour ma part j'ai une grande attente envers l'autre, qu'elle soit suffisamment détachée des aspects matériels, qu'elle ait de la conversation tout le temps et une capacité d'analyse globale sur tous les sujets, jamais de réponses plates..et qu'elle me plaise physiquement en plus

Cela me parait un minimum... tu peux tabler là-dessus.Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Dim 4 Aoû 2013 - 2:16

nikoku74 a écrit:c'est vrai que pour paraphraser un post je me demande même si c'est possible de vivre en couple...en tous cas je n'y suis jamais parvenu. Car pas assez intéressant avec des non zèbres et toujours en équilibre instable avec des zèbres. Notre rapport à l'amour n'est effectivement pas le même: pour ma part j'ai une grande attente envers l'autre, qu'elle soit suffisamment détachée des aspects matériels, qu'elle ait de la conversation tout le temps et une capacité d'analyse globale sur tous les sujets, jamais de réponses plates..et qu'elle me plaise physiquement en plus. Je pense finalement que je suis invivable car trop exigeant à tout instant et je pense que c'est le cas pour beaucoup de zèbres. Après peut-être que c'est le cas de chacun mais que moi je me l'avoue.
Je n'ai jamais eu de relation avec une zèbrette, c'est peut-être vers quoi il faut que je m'oriente. A tester donc puisque je n'ai pas d'expérience sur ce point.

En fait c'est l'impression qu'il me donne...

Même si je corresponds à bon nombres de ses critères ...intellectuel/ feeling, physique... ben il trouve toujours des trucs qui manquent pour se convaincre ...que voilà il manque encore çà ou çà pour que çà marche...
une sorte d'inquiétude permanente... pour ne pas s'engager ou faire confiance a l'autre pour avancer sereinement et confiant... pour se lâcher émotionnellement ...comme si ce dernier était un danger ...une faille...?... alors que c'est çà qui permet de prendre assez d'élan pour aller de l'avant et vivre pleinement la relation ...quelque soit le temps que çà dure...

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Dim 4 Aoû 2013 - 2:47

jice a écrit:Bonjour Urgences,

Pour ce que je comprends de la situation de ton ami, je ne serais pas étonné qu'il soit épris de crises d'angoisse (bien qu'elles puissent être parfois difficiles à déceler). Et si tu essaies de l'aider par la logique, tu prends le risque de prendre part au problème. Je comprends les réactions dans les diverses réponses, mais "tirer les vers du nez" est une forme d'agression. Si vous avez fait peur à un escargot et qu'il s'est recroquevillé, ce n'est pas en tapant sur sa coquille que vous allez le motiver à ressortir.


Oui..Il à eu une crise d'angoisse incroyable ... je l'ai vu venir et j'ai essayé de dédramatiser..non pas en parlant de çà mais à travers mon comportement ...je prenais un peux de distance, je prenais de ses nouvelles après quelques jours...il était très content...et des fois il me disais des excuses (prétexte) pour les raisons qui font qu'il n'appelle pas beaucoup ... je ne lui ai fait aucun reproche ... mais dès qu'il se lâchait un peux émotionnellement le même réflexe revenait ... prise de distance, et faire l'indifférent...



Il est probable que si je vivais une aventure "magique" aujourd'hui, je finirais par en douter. Je me suis senti trahi tellement de fois, humilié d'avoir cru en l'autre, d'avoir juste été utilisé, que je finirais vraisemblablement par le reprocher à l'autre. Etre "intelligent" semble aussi signifier avoir trop de mémoire et tout passer par la moulinette du raisonnement, le tout dans un amas d'émotions en effervescence. Il suffit parfois d'un mot ou d'une odeur pour raviver un souvenir enfoui et déclencher un raisonnement, pouvant mener à des situations absurdes voire paranoïaques. Si tu y cherches une logique, elle n'a de sens que pour celui qui le vit. Dans de tels moments, le pire arrive quand les proches essaient de nous aider en essayant de rationaliser nos émotions. On ne s'en sent que plus seul.

Justement ...

il à une mémoire redoutable! il m'analyse tout le temps!! ...il se souvient de tout j'ai l'impression..
pourtant çà ne me dérange pas autant que çà car je suis vraie et moi même ... et rien à cacher..
du coup il est apaisé mais toujours ce pas assez j'ai l'impression ... après je me dis que peut être il n a pas eu le déclic tout simplement ?...

Il faut rajouter à çà le fait je sois humaine avec mes défauts et j'ai aussi un coté un peux agressif parfois...je me suis toujours demandé pourquoi mais j'ai certaines pistes depuis que j'ai vu quelques posts par ci par là ...je me reconnais.. donc lui il craint un peux ce coté...et oui je ne suis pas un ange non plus!... même que j'ai du caractère... et lui veut me maitriser! ....alors c'est contradictoire?...

Mais l'amour est contradictoire.... c'est 'normal' j'ai envie de dire...mais bon..




Si j'avais eu une amie comme toi qui se soit préoccupée de mon état lors de mes crises d'angoisse, j'aurais apprécié avoir eu une personne solide, compatissante mais pas envahissante. Quelqu'un qui ne me juge pas, et qui ne culpabilise pas non plus de mon état. Une branche à laquelle je puisse m'accrocher, le temps de souffler un moment, avant de rejoindre le rivage. Cette tâche est difficile à assumer, en plus de devoir accepter qu'on ne puisse pas comprendre l'autre, et devoir supporter les sauts d'humeur. Et si ton ami vis des crises d'angoisse, je te promets que c'est un enfer et que personne ne peut comprendre sans l'avoir vécu lui-même. Il n'y a aucun mot assez violent et absolu pour décrire le sentiment qui peut nous envahir dans de tels moments. Dans une situation analogue, je n'aurais certainement pas envie d'en parler, et encore moins de devoir m'en justifier.


Après la période ou lui ses retiré et moi je le relancé de temps en temps...du moins j'ai essayé d'apporter un peux de joie, de discuter pas forcement du problème mais déjà de communiquer ... de lui faire comprendre que malgré une dispute, un désaccord on peux avancer... c'est pas dramatique..


Mais cette période m'a épuisée... cette relation devenait toxique pour moi ...j'étais mal car il n'appelait plus ou très peux...et il ne se projetait pas dans l'avenir...il était bloqué! le pire c'est qu'il à un ami qui est super inquiet et qui avait des problèmes avec son amoureuse alors...çà là enfoncé encore plus dans ses inquiétudes...il avait à mon sens un ami qui le tiré vers le bas...sans le savoir ou sans le vouloir vraiment ... une chose est sûr çà ne le laissait pas de marbre..

Du coup un jour j'ai décidé qu'il fallait qu'on parle! ...il était toujours dans sa période d'angoisse...Mais qui à durée déjà dans les deux mois.... instabilité, chaud/froid... proche/distant... doux/arrogant! ... et puis voilà ...
on fini par s'éloigner car lui ne prenant pas l'initiative ... moi épuisée de jouer un rôle qui n'est pas le miens...alors on est vite fait arriver à une impasse...


Pour mon compte, j'ai fini par me cloisonner dans la solitude et me monter une carapace qui me protège moi et mon entourage de mes émotions, bien qu'elle se révèle parfois fragile. Tout ça pour dire qu'on ne trouve pas forcément une solution à toutes les situations, et encore moins d'explication logique. Chacun essaie de vivre au mieux avec ses démons.

C'est vrai que pour moi, tout à une solution... qu'elle soit d'ordre émotionnelle, existentielle ou autre...
Et c'est peut être un défaut chez moi... même s'il me permet d'avancer...d'innover et de relativiser..mais çà à ses limites ..certainement..

Alors je ne sais pas si je dois relancer pour la dernière fois ou passer à autre chose bien que ...je sens que cette rencontre n'est pas une rencontre banale ... Crying or Very sad 

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Dim 4 Aoû 2013 - 3:03

Au fait merci d'avoir relancé le post... Embarassed 

Cette relation m'a complétement chamboulée ...mais positivement... malgré que çà fait mal! ...

Inconditionnelle optimiste? ou naïve pathétique ou entre les deux ! lol! 

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par nikoku74 le Dim 4 Aoû 2013 - 10:08

Cela me parait un minimum... tu peux tabler là-dessus.
un minimum qui est un maximum pour bien des gens...c'est ça l'exigence : préférer un vie libre de célibat à une vie de couple étouffante et insatisfaisante.
Il faut aussi accepter l'idée qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1277
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 10:48

nikoku74 a écrit: un minimum qui est un maximum pour bien des gens...c'est ça l'exigence : préférer un vie libre de célibat à une vie de couple étouffante et insatisfaisante.
Il faut aussi accepter l'idée qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre.

Bien dit.

Marre de m'entendre dire que je suis "trop exigeante". Donc, maintenant je pose la question suivante à la nana en face de moi :

Est-ce que vouloir rencontrer :

- un homme
- qui me plaît
- qui est intelligent
- qui a du coeur, des valeurs
- qui est stable
- qui me porte de l'intérêt
- qui m'aime et pour qui je suis importante dans sa vie

est TROP demander, ou n'est-ce pas ce que tu as TOI dans ta vie ? (là, en général, elle regarde ses chaussures...). Donc, toi tu as trouvé ce que tu cherches, et moi, je continue. Je rajoute juste un truc : qu'il ait des centres d'intérêts qui le porte vers un peu tout, et qu'il ne soit pas porté sur la vie matérielle au point d'oublier d'en vivre. C'est à dire en fait, trouver quelqu'un qui me ressemble, comme toi tu as fait.

Fin de la conversation oiseuse qui me renvoyait à mon célibat comme à une tare personnelle.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 10:51

nikoku74 a écrit:
Cela me parait un minimum... tu peux tabler là-dessus.
un minimum qui est un maximum pour bien des gens...c'est ça l'exigence : préférer un vie libre de célibat à une vie de couple étouffante et insatisfaisante.
Il faut aussi accepter l'idée qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre.

Je crois qu'effectivement à trop chercher on se perd. Et cela vient combler un vide. J'ai enfin fait le deuil d'une relation intéressante il y a quelques mois. Cela m'a libérée. J'ai mis un temps fou à renoncer. J'aurais du le faire avant, car ce faisant je mettais un autre (inexistant de plus) en première place sans rien recevoir. Aujourd'hui je suis à ma place. Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 10:57

Pareil, Asperge Smile

J'ai finalement accepté ça. Etre heureuse seule, c'est au moins être heureuse.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 12:08

Moi, je suis l'homme idéal.

Mais de qui, tudju, c'est ça que j'aimerais bien savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Harpo le Dim 4 Aoû 2013 - 12:08

urgences a écrit:
J'ai remarquée que beaucoup de HQI on du mal à construire une relation amoureuse? je n'arrive pas à comprendre pourquoi? pourquoi çà ne marche pas?... c'est quoi la cause?

Mon interprétation est qu'un HQI vivant dans un environnement (familial,scolaire) qui ne le reconnait pas et ne sais pas nommer la différence et en faire un atout se bâti une armure, un faux-self, se referme sur lui, crée ainsi toute une stratégie de défense qui lui permet de (sur)vivre, et qui lui est préjudiciable pour la suite. Si l'on rajoute à cela son histoire familiale, souvent le résultat de vies difficiles liées aux mêmes causes, il est difficile de sortir de ce cercle vicieux consistant à rejouer sans cesse les mêmes mécanismes. On doit pouvoir parler de champs névrotique....


urgences a écrit:
As tu pris ce risque dans le passé? ...senti ce besoin de vivre...et dépasser t es craintes ...lâcher prise..
c'est bizarre mais j'ai l'impression que c'est exactement çà qui se joue dans ma relation...

Oui, bien sur, sinon je ne serais pas là. Mais rien n'est simple, c'est un long chemin. On ne se débarrasse pas de tout ce qui nous a permis de tenir debout du jour au lendemain.

urgences a écrit:
Que puis je faire pour changer çà...Les clefs sont certainement au fond de lui... Crying or Very sad 

Quand l'autre nous rejette ou s'enferme c'est difficile de faire quelque chose et c'est même épuisant ...

Oui, tu as tout dit. C'est son problème. Tu peux l'aider à en prendre conscience, mais tu ne le sauveras pas. À toi de comprendre jusqu'où tu peux aller sans entrer dans une relation toxique pour toi (et donc pour lui). Dans l'histoire, tu ne dois surtout pas oublier tes propres besoins, ta vie.
Une ex m'a dit, au moment de la rupture : "tant pis, une autre en profitera, moi je ne peux plus, je ne suis ni ta mère ni ta psy"... Ces mots ont été fondamentaux pour moi. Encore aujourd'hui, je les prend comme un cadeau.


urgences a écrit:
Entrer dans l'age adulte dans quel sens? celui de choisir??...prendre un chemin ...prendre les choses en main...assumer son choix??

Oui, c'est l'ensemble de tout cela. Je reprendrai pour l'illustrer cette citation de Confucius que j'aime beaucoup :

"on a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on en a qu'une"
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Harpo le Dim 4 Aoû 2013 - 12:23

nikoku74 a écrit:
un minimum qui est un maximum pour bien des gens...c'est ça l'exigence : préférer un vie libre de célibat à une vie de couple étouffante et insatisfaisante.
Il faut aussi accepter l'idée qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre.

Oui, bien sur, mais n'est-il pas préférable de vivre une vie libre de couple épanouissante et satisfaisante ? Et pour cela, devenir libre, intéressant et riche de ses qualités. Pour aimer et être aimé, il faut d'abord être aimable.
Je crois aussi qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre. Cela ne se trouve pas, mais se construit. Je ne sais plus qui parle plus haut de l'effet dévastateur d'une dispute. Jusqu'il y a peu, je ne les acceptais pas, elles me dévastaient. Elle rompaient l'harmonie que je considérais comme idéal du couple : je pouvais entrer dans un mutisme de plusieurs jours. J'ai compris aujourd'hui qu'elles sont surtout le résultat de l'incompréhension et de la non communication. Compris seulement, hein, il me reste pas mal de chemin à faire, mais j'avance. Et j'ai un chemin lisible devant moi.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par dessein le Dim 4 Aoû 2013 - 12:27

Harpo a écrit:...j'ai un chemin lisible devant moi.

j'aime le chemin

ses montées ses descentes ses bas cotés

et surtout quand le sol assuré on peut lever les yeux des caillasses pour voir l'horizon



(et je suis contente pour toi)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par psyché-dream le Dim 4 Aoû 2013 - 15:15

Urgences : tu décris très bien mon histoire et je remercie toutes les personnes qui ont répondu Smile MERCI
j'ai sans le savoir créer des angoisses a celui que j'aime et ma patience ,ma dévotion , mon ouverture d'esprit , ma façon de tout lui donner , de vouloir le comprendre , de tout accepter (avec mon coeur et sans difficulté), mais cette amour est trop lourd a porter et
ne peut rien car c'est lui seul qui décide de lâcher prise ou non
dans mon cas j'ai peu d'espoir , mais je te souhaite le meilleur .
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 15:24

Harpo a écrit:
Je crois aussi qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre. Cela ne se trouve pas, mais se construit. Je ne sais plus qui parle plus haut de l'effet dévastateur d'une dispute. Jusqu'il y a peu, je ne les acceptais pas, elles me dévastaient. Elle rompaient l'harmonie que je considérais comme idéal du couple : je pouvais entrer dans un mutisme de plusieurs jours. J'ai compris aujourd'hui qu'elles sont surtout le résultat de l'incompréhension et de la non communication. Compris seulement, hein, il me reste pas mal de chemin à faire, mais j'avance. Et j'ai un chemin lisible devant moi.


+1000 !

L'art de bien se disputer, tout un programme...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Lun 5 Aoû 2013 - 0:53

Je crois aussi qu'il est probable de ne jamais trouver un tel équilibre. Cela ne se trouve pas, mais se construit.

Beaucoup croient que quand un couple fonctionne c'est juste de la chance ...hors quand çà marche c'est que d'abord, c'est le bon partenaire mais dans les faits, sur le terrain c'est aussi l'envie de vivre à deux...de réussir à trouver un terrain d’entente ou la relation peut s'épanouir ... et donc beaucoup de tolérance, de persévérance et de communication ..

... tous ne sont pas prêt d'admettre que çà ne sera pas rose tous les jours! qu'il y aura des disputes, des crises à traverser...des passages à vide! c'est un voyage à deux! et donc il faut y mettre du siens ...et être engagé dans les montées comme dans les descentes...


Je ne sais plus qui parle plus haut de l'effet dévastateur d'une dispute. Jusqu'il y a peu, je ne les acceptais pas, elles me dévastaient. Elle rompaient l'harmonie que je considérais comme idéal du couple : je pouvais entrer dans un mutisme de plusieurs jours. J'ai compris aujourd'hui qu'elles sont surtout le résultat de l'incompréhension et de la non communication.

.. c'est que j'étais étonnée de découvrir l'impact des disputes sur lui ...c'est en effet repliement de plusieurs jours ...et comme si c'était la grande crise...l'alerte maximale! ...hors ce n'était même pas des disputes sur des sujets très profond ou grave!... Rolling Eyes 

En plus le fait de ne pas prendre l' initiative...çà c'est ce qui me tue le plus....... la passivité! ....
Elle me blesse carrément ...

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Lun 5 Aoû 2013 - 1:14

psyché-line a écrit:Urgences : tu décris très bien mon histoire et je remercie toutes les personnes qui ont répondu :)MERCI
j'ai sans le savoir créer des angoisses a celui que j'aime et ma patience ,ma dévotion , mon ouverture d'esprit , ma façon de tout lui donner , de vouloir le comprendre , de tout accepter (avec mon coeur et sans difficulté), mais cette amour est trop lourd a porter et
ne peut rien car c'est lui seul qui décide de lâcher prise ou non
dans mon cas j'ai peu d'espoir , mais je te souhaite le meilleur .

Bonsoir,

J'ai compris qu'en amour il y a plusieurs choses à prendre en considération...

Pour moi ce sont plusieurs types de cercles qui entres en corrélation! ... (je ne sais pas si c'est le bon mot 'corrélation' je veux dire un champ commun)

Alors tu as les cercles des sentiments, du cœur..
celui de l’intellect ..
sexuel..

Mais aussi,

Celui des rapport 'attitudes' homme/femme avec les spécificités respectifs des deux groupes!
Celui des personnalités
Celui de la communication
Celui des visions/valeurs
Celui des projets / avenir

...etc.

Et donc, il faut trouver celui qui n'entre pas en corrélation avec l'autre! là ou çà bloque?... et faire des petits ajustement pas forcement les dire mais voilà ...pour améliorer la qualité de la relation..

J'ai du faire une vraie recherche pour comprendre pourquoi la relation à tourné mal!...j'ai donc trouvé des choses de mon coté à corriger et aussi du siens (en on à parlé un peux ...par apport à trop de perfectionnisme et la méfiance) et enfin le facteur temps.............!!! le temps, la prise de distance totale peux permettre de remettre les conteurs à zéro...si les sentiments sont solides...et permettre à la relation de prendre ses marques, de s'épanouir doucement mais surement...


Je veux dire qu'il y a matière à travailler avant de renoncer... mais après je me dis que moi aussi je dois travailler mon lâcher prise? avec cette vision?...parfois il y a rien à comprendre, c'est comme çà et c'est tout Crying or Very sad ...

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par psyché-dream le Lun 5 Aoû 2013 - 1:26

Ne sois pas triste Urgences ,
tu as compris beaucoup de choses et plus rapidement que moi Smile
je n'ai pas su laisser de temps et de distance dont il a besoin ;je l'ai étouffée de mon amour Crying or Very sad 
si il communique avec toi c'est une bonne chose car c'est la meilleur façon d'avancer

tes dernières phrases me rappelles beaucoup ces propres mots alors je ne sais pas quoi dire d'autres que d'être patiente et optimiste car chaque histoire est différente
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Lun 5 Aoû 2013 - 1:33

psyché-line a écrit:Ne sois pas triste Urgences ,
tu as compris beaucoup de choses et plus rapidement que moi Smile
je n'ai pas su laisser de temps et de distance dont il a besoin ;je l'ai étouffée de mon amour Crying or Very sad 
si il communique avec toi c'est une bonne chose car c'est la meilleur façon d'avancer

tes dernières phrases me rappelles beaucoup ces propres mots alors je ne sais pas quoi dire d'autres que d'être patiente et optimiste car chaque histoire est différente


Tu as raison chaque histoire est différente..

Garde en mémoire que l'amour c'est d'abord l'attraction... ce qui peux paraitre comme de la souffrance...en fait provoque chez l'autre parfois le manque...et c'est important dans le jeu amoureux...

Etre bien dans ses basket aussi et s'assumer émotionnellement ...créer de l'attirance.. c'est d'abord de la séduction...

Y parait que les hommes ont besoin de conquérir ... qu'il se détourne vite des que la femme est acquise...

Bref... c'est vraiment du boulot tout çà study

J'espère que ta relation avancera vers la bonne direction ... flower 




urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Lun 5 Aoû 2013 - 1:50

Harpo a écrit:J"trop intelligent pour être heureux ?" C'est ce qu'on va voir ! Si je suis vraiment cet homme doué de tant de qualités, ces qualités-là, je vais m'atteler à en faire les clés de mon bonheur. Elles me serviront dorénavant à ouvrir des portes, et non plus à les fermer. En commençant déjà par entrer dans l'âge adulte.

+ 1 (en replaçant homme par femme)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par Invité le Lun 5 Aoû 2013 - 7:16

urgences a écrit:

.. c'est que j'étais étonnée de découvrir l'impact des disputes sur lui ...c'est en effet repliement de plusieurs jours ...et comme si c'était la grande crise...l'alerte maximale! ...hors ce n'était même pas des disputes sur des sujets très profond ou grave!... Rolling Eyes 



J'ai lu un truc intéressant sur les différences comportementales femme/homme dans la gestion des conflits. Elles seraient la conséquence de différences physiologiques.

L'homme en situation de stress sécrète de la testostérone et de la vasopressine essentiellement, qui vont l'inciter soit à combattre (d'où les violences conjugales possibles), soit à fuir la source du conflit.
Tandis que la femme sécrète elle essentiellement de l'ocytocyne (eh oui), qui l'incite au contraire à se rapprocher, à s'allier pour discuter. Et son meilleur allié en la circonstance étant son amoureux, elle ne comprend pas que celui-ci ait déjà fui...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le rapport à l'amour? Empty Re: Le rapport à l'amour?

Message par urgences le Mar 6 Aoû 2013 - 2:38

ferdi a écrit:
urgences a écrit:

.. c'est que j'étais étonnée de découvrir l'impact des disputes sur lui ...c'est en effet repliement de plusieurs jours ...et comme si c'était la grande crise...l'alerte maximale! ...hors ce n'était même pas des disputes sur des sujets très profond ou grave!... Rolling Eyes 



J'ai lu un truc intéressant sur les différences comportementales femme/homme dans la gestion des conflits. Elles seraient la conséquence de différences physiologiques.

L'homme en situation de stress sécrète de la testostérone et de la vasopressine essentiellement, qui vont l'inciter soit à combattre (d'où les violences conjugales possibles), soit à fuir la source du conflit.
Tandis que la femme sécrète elle essentiellement de l'ocytocyne (eh oui), qui l'incite au contraire à se rapprocher, à s'allier pour discuter. Et son meilleur allié en la circonstance étant son amoureux, elle ne comprend pas que celui-ci ait déjà fui...

Du coup c'est la cata assurée... No 

urgences

Messages : 409
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum