Un monde à construire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde à construire

Message par johndoe le Ven 24 Juil 2009 - 23:14

Petit topic, vite fait même si je pense que c'est un truc super important, pour dire que nous tous ici sur ZC, j'ai l'impression que nous sommes une sorte de "génération de précurseurs", que nos échanges ici, là et maintenant, sont des jalons posés pour la suite : meilleure reconnaissance des zèbres dans la société (et meilleure prise en charge quand c'est possible), recettes pour mieux vivre sa vie, mieux s'accepter, etc.

J'ai l'impression que quelque part nous portons sur nos épaules une certaine responsabilité, la responsabilité de la "génération 0", celle qui a découvert sa zébritude (par exemple je pense que mon grand-père l'est aussi, zèbre, mais qu'aujourd'hui il est même trop tard pour lui en faire prendre conscience tellement ses habitudes de pensées sont ancrées dans l'habitude et victimes de l'inertie) et qui en a une pleine conscience, et que nous devons "défricher le chemin" pour les générations à venir (c'est d'ailleurs pour cette raison que j'avais lancé l'idée d'une association pour dire dans les médias ce que sont les zèbres, car je pense que c'est un réel besoin pour notre société).

J'ignore si vous partagez ce point de vue, si vous êtes arrivé aux mêmes conclusions que moi (ou même si vous vous êtes posés la question), mais je suis vraiment persuadés que nous avons un monde à construire (pour reprendre le titre du topic) et que ce monde est aujourd'hui totalement vierge, qu'il n'existe ni normes sociales, ni préjugés, ni rien, seulement des habitudes de pensée à détruire et à reconstruire pour plus de bonheur (sans trop vouloir faire dans le grandiloquent lol).

Vous pensez que je me trompe ? Ou que je peux avoir un minimum raison et être dans le vrai ?

Merci à vous tous.

JD

johndoe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Black Swan le Dim 21 Nov 2010 - 0:20

Very Happy

J'aime cette idée "d'un monde à construire", une association ce serait assez sympa.

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par bluecat le Dim 21 Nov 2010 - 7:18

.


Dernière édition par bluecat le Lun 7 Fév 2011 - 20:06, édité 1 fois

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Invité le Dim 21 Nov 2010 - 8:45

Ce sujet revient très régulièrement... le sujet, juste le sujet.
Je pense qu'il faut déjà éviter de refaire ce qui est déjà fait. Comme dit bluecat, il existe des associations. Tout n'est pas à inventer. Puis, il faudrait se demander concrètement ce qu'on veut construire, quels sont les objectifs, quelles sont les actions, quelles sont les moyens. Un projet, quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par kid Pharaon le Dim 21 Nov 2010 - 10:39

"La même chose que chaque nuit Minus,
tenter de conquérir le monde !" What a Face


kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Prosopeion le Dim 21 Nov 2010 - 11:42

Comme tous les groupes qui prennent conscience d'eux-mêmes nous nous organisons de fait en communauté. C'est le jeu des affinités.
Certains d'entre nous se rencontrent déjà, tissant qu'on le veuille ou non un réseau qui n'existait pas. Les informations vont mieux circuler, s'échanger, nos réactions vis-à-vis de la douance seront de plus en plus adéquates et surtout notre connaissance de nous-même va s'approfondir. Le nombre et l'expérience nous permettront de nous sentir plus légitimes.
Certains se contenteront de simples rencontres, d'autre voudront militer ou agir (je crois que l'idée d'une entreprise "zèbre" titille pas mal d'entre nous) et l'esprit communautaire sera plus ou moins défendu.
Comme pour chaque minorité, c'est la question de l'ouverture aux autres qui risque de nous différencier. A mon sens, il n'y a pas à proclamer individuellement sa douance à la face du monde pour exister, pas d'utilité à l'afficher ostensiblement, mais en revanche continuer à se constituer comme groupe par nos échanges et par des associations est essentiel pour une vie "épanouie" dans la société.

Et pour revenir au message d'origine de sujet, oui, je pense que nous inaugurons quelque chose d'inédit, pas forcément un bouleversement sociétal mais quelque chose de nouveau pour nous, qui fera par exemple que dans 15 ou 20 ans on verra les premiers couples de zèbres qui se seront rencontrés par le réseau zèbre de leurs parents et non par le seul jeu des rencontres du "hasard".

Spoiler:
Et sinon, il existe déjà une faction "dictature éclairée" parmi les zèbres,mais c'est comme le fight club, on n'a pas le droit d'en parler. Very Happy

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par kid Pharaon le Dim 21 Nov 2010 - 12:08

oui enfin, mensa existait bien avant zebras, alors pour les enfants de couples de surdoués formés par le biais d'un regroupement de surdoués ou d'une association, je crois qu'on peut repasser.

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Invité le Dim 21 Nov 2010 - 12:20

Certains se contenteront de simples rencontres, d'autre voudront militer ou agir (je crois que l'idée d'une entreprise "zèbre" titille pas mal d'entre nous) et l'esprit communautaire sera plus ou moins défendu.

L'esprit communautaire, c'est bien là le problème.
Est-ce qu'on veut faire en sorte que les Z soient mieux compris dans la société, ne soient pas victimes des rejets dont il est souvent question ici, communiquer sur l'existence de la douance, la faire "accepter" et comment échapper à une attitude de revendication hargneuse ou prise comme telle ?
Est-ce qu'on veut s'organiser en réseau pour se regrouper nous nous rien qu'entre nous (se reproduire entre nous) et comment éviter de tourner secte ou groupe élitiste et fermé ?
Est-ce qu'on a l'intention de créer quelque chose qui s'ouvre vers l'extérieur et apporte au monde plutôt que d'être tourné vers nous-mêmes et notre mieux-être (ce qui serait un but louable cela dit), du genre "faisons profiter le monde de nos capacités" et comment éviter de virer au rêve d'une dictature éclairée d'une oligarchie d'êtres autoproclamés supérieurs ?

Bref, il s'ouvre souvent des topics comme celui-ci mais ils resteront des mots, s'il n'y a pas de concret, se demander ce qu'on veut faire et comment on envisage de le faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Prosopeion le Dim 21 Nov 2010 - 14:33

kid Pharaon a écrit:oui enfin, mensa existait bien avant zebras, alors pour les enfants de couples de surdoués formés par le biais d'un regroupement de surdoués ou d'une association, je crois qu'on peut repasser.
Tu as raison, ça doit déjà exister. Mais je pense que l'on rentre dans un phénomène de communauté qui est bien plus ouvert et bien plus vaste que mensa. Je n'ai jamais manifesté d'intérêt pour mensa alors que le livre de S-F m'a parlé de suite. Ce livre circule, on le conseille, on l'offre à des personnes ne s'étaient jamais elles-mêmes considérées comme surdouées et qui n'auraient pas eu la démarche d'aller vers une communauté du type de mensa sans détection officielle de leur douance. L'image du surdoué a changé, les aspects saillants ne sont plus les mêmes, la communauté s'élargit.
A titre de comparaison, je vois cet élargissement comme les rencontres par internet (avec ici un changement d'outil, pas d'image). Les agences matrimoniales existaient avant internet mais ne concernaient qu'un certain public. Aujourd'hui, les possibilités de se rencontrer via le virtuel sont tellement étendues, que la situation "se rencontrer par affinité avant de se rencontrer en vrai" est beaucoup plus fréquente qu'avant (et étendue géographiquement). Elle existait déjà, mais elle a explosé, elle fait partie d'une nouvelle façon de vivre.

Plume d'eau rayée a écrit:L'esprit communautaire, c'est bien là le problème.
Est-ce qu'on veut faire en sorte que les Z soient mieux compris dans la société, ne soient pas victimes des rejets dont il est souvent question ici, communiquer sur l'existence de la douance, la faire "accepter" et comment échapper à une attitude de revendication hargneuse ou prise comme telle ?
Est-ce qu'on veut s'organiser en réseau pour se regrouper nous nous rien qu'entre nous (se reproduire entre nous) et comment éviter de tourner secte ou groupe élitiste et fermé ?
Est-ce qu'on a l'intention de créer quelque chose qui s'ouvre vers l'extérieur et apporte au monde plutôt que d'être tourné vers nous-mêmes et notre mieux-être (ce qui serait un but louable cela dit), du genre "faisons profiter le monde de nos capacités" et comment éviter de virer au rêve d'une dictature éclairée d'une oligarchie d'êtres autoproclamés supérieurs ?
L'esprit communautaire n'est pas un problème. Il existe partout, de fait. C'est l'extrémisme qui en est un. Le fait de ne se sentir appartenir qu'à une seule communauté.
Appartenant à plusieurs communautés je ne me pose pas la question de défendre spécialement mon statut de zèbre. A chaque fois qu'une de mes spécificités interpelle les autres (mettez ici ce que vous voulez, végétarien, joueur de curling, fan de tuning, adepte du port de la moustache, etc), je fais soit un travail d'information, soit je botte en touche, soit j'ignore, tout dépend à qui j'ai affaire. Mon identité ne s'arrête pas à ma zébritude, je n'en fais pas un cheval de bataille particulier. Je fais les ajustements qu'elle nécessite au cas par cas (problème avec les profs ou les élèves pour les enfants, difficultés à partager avec les autres, etc.) et je vais me ressourcer, m'informer et soutenir cette communauté là de temps en temps. Comme pour les autres communautés, l'association légale est possible, et comme pour les autres, elle ne se crée pas spontanément mais nécessite que des personnes motivées en prennent l'initiative (autrement dit, si tu pense qu'il n'y a que des paroles et que c'est dommage, je te conseille d'initier toi-même quelque chose).
Sur le fond, je comprends ton soucis d'organisation et sa possible nécessité mais personnellement, je n'ai pas besoin d'une position de mon "groupe zèbre" pour vivre en société. A ce jour, l'interaction d'humain à humain me suffit, je vis ma zébritude dans la société, j'en discute avec ceux qui sont capables de l'entendre, sans me faire spécialement le porte parole d'une cause.

Plume d'eau rayée a écrit: Bref, il s'ouvre souvent des topics comme celui-ci mais ils resteront des mots, s'il n'y a pas de concret, se demander ce qu'on veut faire et comment on envisage de le faire.
Le fait même que ce forum existe et qu'on soit en train d'en discuter montre qu'il se produit quelque chose qui n'existait pas avant. La communication est déjà une action, les idées qui circulent changent déjà les personnes.



Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par synapse le Dim 21 Nov 2010 - 21:04


Un décret et même parut en octobre 2007
http://www.education.gouv.fr/bo/2007/38/MENE0701646C.htm
En 2009 un "guide officiel" est même publié pour application en académie, pour les primaires et collèges.
Les enfants / les jeunes : c'est Le premier pas de ce mouvement.

Les intégrer, leur expliquer, leur proposer un cadre adapté est aujourd'hui un combat à mener.Battre en brèche les idées préconçus et les raccourcis vis à vis de ce type de population est toujours d'actualité

Entretenir le réseaux,nous écouter et écouter, parler et partager entre nous mais aussi autours de nous représente le deuxième pas de notre histoire.

Les vecteurs?
- Éducatifs via les professionnels de l'enseignement, dès le plus jeune âge
- Social via des associations existantes ou à créer
- Sociétale en infiltrant les sphères politiques pour officialiser nos démarches
- Professionnelles (cela passe par la médecine du travail, point névralgique de tous travailleur, actuellement non formé pour desceller les zèbres), mais aussi pourquoi pas créations de structures d'activités permettant de nous épanouir et de vivre de nos actions (c'est simple à écrire moins à mettre en forme.. Smile
etc...

O U I : un monrde à construire


Dernière édition par synapse le Lun 23 Mai 2011 - 14:28, édité 1 fois

synapse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Phedre le Dim 21 Nov 2010 - 22:04

je vote pour construire, mais tous ensemble...enfin je trouverais ça mieux...

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par synapse le Lun 22 Nov 2010 - 7:38

->Phedre
Je vote également pour ® !!!
Eh tu as l'âge de Jésus Phedre, guide nous pirat Razz




Nota : Pour PY®²

synapse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Phedre le Lun 22 Nov 2010 - 10:11

heu...lol...

je crois pas qu'on ait besoin de guide, seulement de bien discuter et d'arriver à se mettre d'accord...sur des choses qu'on trouve importantes pour tous...? (mais je voulais pas couper le sujet, hein, pi si l'auteur décide que le sujet concerne les z, bah c'est lui qui décide Wink)

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

La communauté, dans quel but ?

Message par Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:51

J'ai bien lu tous les messages, et étant dans une phase de réflexion, et de déni de douance, je me trouve plus objectif qu'avant sur certains points, je vais icy m'expliquer :


johndoe a dit :
J'ai l'impression que quelque part nous portons sur nos épaules une certaine responsabilité, la responsabilité de la "génération 0"

Une responsabilité ? Celle de permettre à nos descendants surdoués, zèbres ou aucun des deux, de vivre dans un monde qui les acceptera ? oui, la suis d'accord.
Génération "0", là, je ne suis pas d'accord. J'accorde le bénéfice de la difficulté d'exprimer ce que l'on pense avec les bons mots, donc bon.... Nous ne somme pas la génération 0, si l'on parle de surdoués, je pense qu'il y en a eu de tout temps, si l'on parle de surdoués qui se rassemblent en "communauté", il y en a d'autres plus anciennes, si l'on parle d'une communauté plus large et virtuelle, oui, je pense qu'on est les premiers, mais laissons nous nous placer à la génération 1, comme ça, ça laisse présupposer que nous ne sommes pas les premiers, et donc, une moins grande "responsabilité de ce qui pourrait arriver..."

En temps normal j'aurai été d'accord avec johndoe, mais en ce moment, je me rapproche d'avantage de ce que dit Plume d'eau rayée, et je me pose la question de l'utilité des communautés ?
Oh, bien sûr, je fais parti de certaines d'entre elles (homo, zèbres/surdoués, linguistes, karatéka), mais je pense qu'il est très important de pouvoir se poser des questions sur leur utilité, et leur nécessité.


Plume d'eau rayée a dit :
L'esprit communautaire, c'est bien là le problème.
Est-ce qu'on veut faire en sorte que les Z soient mieux compris dans la société, ne soient pas victimes des rejets dont il est souvent question ici, communiquer sur l'existence de la douance, la faire "accepter" et comment échapper à une attitude de revendication hargneuse ou prise comme telle ?
Est-ce qu'on veut s'organiser en réseau pour se regrouper nous nous rien qu'entre nous (se reproduire entre nous) et comment éviter de tourner secte ou groupe élitiste et fermé ?

L'esprit communautaire est quand même un souci, puisqu'on nous a monté au cours des siècles passés et présent qu'il évoluait toujours dans le pire sens de la communauté : la secte.
Les homos, donc la communauté "gay" subit de nombreuses attaques depuis quelques siècles, s'est rendu compte que : en prônant une communauté trop fermée, pour le bien de ses communautaires, elle a montré d'elle même une image déformée, qui s'est répandue comme une poison dans les mentalités, que nous sommes aujourd'hui en train de combattre.
=> On peut déjà déduire icy, que plus la communauté fait d'effort pour "protéger et mettre à l'aise" ses communautaires, plus elle déforme l'image qu'elle donne à l'extérieur, et donc, transforme ses objectifs.


Spoiler:
Le souci majeur résiderait donc dans la vue que l'on donne de nous à l'extérieur ? Ou plus simplement, le fait de donner quelque chose à l'extérieur.
Et si c'était le hic, personnellement, j'ai toujours vu ZC comme une "communauté plus ou moins secrète", qui agissait dans l'ombre pour rayonner à la lumière. Un lien entre quelques centaines de personnes qui les unifie dans certaines crises, et lors d'un combat imminent, qui permettrait de révéler des liens entre divers "types" d'activités ou de personnes. Encor une fois, je sais que je ne suis pas clair, je donne donc comme référence "le lotus blanc" dans le dessin animé "The last Airbender".


Prosopeion a dit :
Je n'ai jamais manifesté d'intérêt pour mensa alors que le livre de S-F m'a parlé de suite. Ce livre circule, on le conseille, on l'offre à des personnes ne s'étaient jamais elles-mêmes considérées comme surdouées et qui n'auraient pas eu la démarche d'aller vers une communauté du type de mensa sans détection officielle de leur douance. L'image du surdoué a changé, les aspects saillants ne sont plus les mêmes, la communauté s'élargit.

Là encor, je trouve qu'il y a sujet à débattre, car JSF n'a pas écrit que des conneries (... elle en a aussi filmé.../ dsl, mon amour pour desproges ressort), parce que son bouquin est un bon médicament pour certain, je suis d'accord. Mais tout comme les antibiotiques, quelqu'un de pas malade, ou pas de cette maladie se verra affecté par des symptômes proches de ceux des malades, à tel point qu'il se croira malade lui aussi.

Ce livre, que j'ai offert à tort et à travers, ce que je regrette à présent, cible en fait deux types de personnes au moins : les surdoués qui vivent mal leur douance, et les "zèbres" qui ont les mêmes symptômes. Mais tous les surdoués ne se rconnaissent pas dans ce livre, et des personnes qui ne sont pas surdouées s'y reconnaissent également (dixit la psy que je consulte, qui reçoit des dizaines de personnes qui viennent la voir parce qu'il on lu le livre de JSF, et qu'il sont persuadé d'être surdoué, alors qu'il sont juste en mal d'être, mais que les symptômes décris sont très larges, tout comme les tirages de cartes par téléphone...).
Sans s'en rendre compte, JSF a décrit une nouvelle vague de personnes : ce que nous appelons les zèbres, parfois confondu avec les surdoués, car certains surdoués sont zébré, est en fait une étape transitoire de la vie de certaines personnes, zèbres ou non, durant laquelle il éprouvent des difficultés à vivre au sein du monde qui les entoure, détaillant une pléiade de "symptômes" spécifiques. Certaines personnes passent leur vie dedans, alors qu'il ne s'agit que d'une étape, une sorte de dépression subit par un certains type de personnes, présentant certaines caractéristiques quit endent donc vers cette dépression, que l'on appelle communément "être zèbre".

Pour en revenir au communautés : les communautés sont des catégorisations, a-ton vraiment besoin de vivre en communauté pour chacun de nos "penchants" ? je vais aller vers une communauté de suceurs de pouces, une de végétariens, une de bouddhistes mais qui sont passée pas plusieurs bouddhismes, une communauté de surdoués, une communauté de zèbres, une communauté de grand, une communauté d'aide à l'autisme, une communauté de j'ai tel type de musique, et une communauté de j'ai toutes les musiques, une communauté de karatéka, une communauté de....
Existe-t-il vraiment toutes ces communautés ? ou n'est-ce par pur besoin de "se rassurer qu'on partage des centre d'intérêts ou des particularités" avec les autres qu'on va créer ces catégories ? L'évolution de la communauté n'est-elle pas de vivre simplement au milieu de tous, et d'aider à s'ouvrir les autres sur ces "catégories qui nous habitent" et nous ouvrir sur d 'autres lorsque l'on parle avec les gens ? Qu'ont donné toutes ces communautés qui visaient le bon principe d'unir ceux qui se ressemble, sans nuire aux autre ? Y en a-t-il une qui ait conservé ce but ?

Si l'on prend l'exemple de Tolkien, la communauté de l'Anneau a été dissoute, mais il précise que ses membres sont éternellement liés par l'amitié et l'amour. Donc je pense que ZC est un passage, je vais y rester un certain temps, et garder contact avec certaines personnes, qui auront gardé contact avec moi et d'autres avec lesquelles je n'aurai pas gardé contact, et c'est ainsi que se construira la communauté, avec un cœur toujours actif (le forum) et des membres qui s'étendront ci et là.


Pour en revenir au sujet principal, je pense que l'on peut construire quelque chose, oui. Plus proche d'une fraternité ou d'un collège. mais pour construire il faut un but, et une parfaite connaissance de ce sur quoi on se base pour explorer, ce qui n'est actuellement pas le cas.

Anecdote pas rapport à la lecture des réponses : j'ai l'impression que les surodués sont décrits comme étant des mutants, que ZC est l'école de mutant du Professeur Xavier (qui d'ailleurs camoufle son école de mutant sous "école pour enfant surdoué") et que la Mensa est la confrérie de Magneto.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Andy le Jeu 25 Nov 2010 - 23:26

Let's rock ! J'aime bien cette idée émise par Johndoe mais qui pourrait vite devenir collective. Une communauté tournée vers l'extérieur, c'est une étape cohérente une fois quand l'on dispose d'un groupe solide. Je suis sur que nous avons beaucoup à apporter aux autres dans pas mal de domaines.

Vous imaginez, un groupe organisé de zèbres, ca pourrait faire de sacrées belles étincelles (enfin une fois qu'on aura surmonté la procrastination collective, puis qu'on aura fixé des rdz de préférence la nuit, et qu'on se sera mis d'accord sur les objectifs ^^)

Andy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Invité le Jeu 25 Nov 2010 - 23:45

rdz ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde à construire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum