Tout abandonner ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par gnomon le Lun 5 Mai 2014 - 19:24

et pense aussi qu'il y a de fortes chances que ta fille le soit  Very Happy donc tu es obligée de te pencher sur la question, quel âge a-t-elle? Mais si c'est le cas ça peut donner une grande complicité.
Dans le fameux bouquin, elle explique très bien qu'une fois testé par une personne qui maîtrise le sujet, la prise en charge par une personne qui maîtrise le sujet, va te permettre de positiver et d'utiliser tout ce qui te semble poser problème.

Surtout ne cherche pas à te normaliser !
Quelles sont les études que tu as entreprises ? De toute façon, dans tout ce que tu entreprendras tu pourras trouver ce qui te fait vibrer mais si tu t'écoutes ça arriveras plus vite ...

Je ne crois pas que l'on sorte du sujet "tout abandonner" et ce qu'il faut abandonner en priorité c'est la carapace qui t'étouffe

gnomon
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Waga le Lun 5 Mai 2014 - 20:57

Ma fille a 5 ans, vu que son père est zèbre (et moi peut être) oui elle a de grandes probabilités de l'être mais je ne sais pas trop. C'est une enfant hypersensible et qui comprend beaucoup de choses, on lui donne souvent plus que son âge et elle s'entend très bien d'ailleurs avec des enfants beaucoup plus âgés mais cela ne prouve rien, je n'ai pas de certitudes pour elle non plus même si bien sûr je compte la faire tester rapidement.

Là je suis en licence pro banque en alternance, je n'avais pas du tout fait mes études dans ce domaine auparavant. Ce que j'aime c'est la complexité des marchés financiers, il existe une multitude de produits, avec des spécificités, j'aime pouvoir connaître la fiscalité qui s'y applique, on aborde aussi le domaine succession, la bourse j'adore...
Ce que j'aime en fait c'est dès qu'on touche à des domaines où il faut creuser un peu, je trouve ça grisant. Le problème c'est que le concret en agence demande certes des qualifications mais ne permet pas d'exploiter tout cette technicité ou alors il faut évoluer. Mais pour ça il faut passer des années et ça je n'en ai pas le courage. J'aurais aimé aussi pouvoir travailler à la bourse mais le problème de l'éthique se pose, travailler pour "faire de l'argent" parfois au détriment des autres ça me révulse.
C'est pour ça que j'envisage des études de droit, j'aimerais devenir avocate. Dans ce métier il y a la fois le côté technique et humain mais les débuts de carrière sont précaires. Pas de boulot, mal payé pour une charge de travail importante, il faut quelques années pour se faire sa place. Je pense rester dans le secteur bancaire le temps d'acheter une maison et idéalement d'avoir un autre enfant (mais encore faut il trouver le papa et conjoint!), si j'arrive à tenir. De toute façon j'en ai pour 5 ans mini d'études et pendant ce temps il faut que je travaille, bref...

Et toi tu travailles dans quel domaine? Ca fait longtemps que tu es dans ton travail? Comment arrives-tu à gérer la lassitude?

Oui abandonner la carapace, j'y pense... Mais la réalité est que j'ai un loyer à payer, une fille et que je suis malgré tout obligée d'aller travailler même si j'aimerais parfois avoir un peu de temps pour pouvoir régler mes problèmes, apprendre à m'accepter et faire des choses qui me font du bien (j'en fais quand même quelques unes).

Waga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 28
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par gnomon le Lun 5 Mai 2014 - 21:38

Relis ton message, c'est bluffant : chaque fois que tu émets quelque chose de positif pour toi, tu dis "mais" ...et tu te restreins.
Bien sûr qu'il faut payer le loyer et protéger nos enfants mais ça ne veut pas dire qu'il faille renoncer pour autant. Tu peux faire des études de Droit si cela te convient mieux que la banque si tu le veux vraiment. Il y a sans doute moyen d'en faire une partie par correspondance ou de faire valoir une équivalence avec tes études bancaires.
Tu as identifié le type de stimulation intellectuelle qui te va, fais toi confiance. Passer le test te rassurera et t'encouragera sur ce point. Le rapport qui suit le test va t'éclairer sur tes fonctionnements, tes points de vulnérabilité et tes points forts. C'est une erreur de penser qu'il s'agit juste d'un nombre. Le résultat de QI est avant tout une analyse pertinente de ton fonctionnement.

Moi, je ne peux pas trop dire là, dans quel domaine je travaille mais pour mettre du piment dans le quotidien qui n'est déjà pas routinier, j'assure la formation de mes collègues ou des nouveaux venus dans des domaines .... devine un peu ? complexes !
et quand il ne se passe rien, mon moral dégringole. Il faut que j'avance, que je construise et que je .... maîtrise sinon rien ne va plus. En ce moment, des changements s'imposent à moi, je n'ai pas entièrement choisi et même si l'issue devrait être positive ça me dérange, je ne vais pas vraiment bien.

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis c'est amusant

gnomon
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Waga le Lun 5 Mai 2014 - 22:13

Pour le droit je compte le faire par correspondance. Je vais demander une validation pour entrer en L2, je pourrais demander pour entrer en L3 mais je ne souhaite pas car à mon sens il faut avoir les bases pour être une bonne avocate et elles s'acquièrent dès la L2. Et je n'aime pas rater des choses (parce-que bien sûr je suis perfectionniste) Ensuite L2+L3+M1 et concours pour entrée à "l'école d'avocat" où il faut valider un CAPA en 18 mois et si je rate le concours je fais M2+re-concours. Mais en attendant, je vais travailler pendant mes années par correspondance et ça sera dur, je le sais (mais ce qui est facile m'emme*** donc bon)

Oui c'est vrai que je n'ai pas une bonne estime de moi, j'y travaille.
Pour le test j'ai peur surtout que je sais que dans tous les domaines je suis une grande stressée et qu'il me fait perdre mes moyens. J'ai pris contact avec un thérapeute zèbre qui aide entre autres, les zèbres. J'aimerais avoir son ressenti avant de passer le test. Tu l'as fait ce fameux test? Si oui test de QI ou Wais?

Pour cette année je me désinvestis. Ce que j'étudie m'intéresse beaucoup mais je n'ai jamais assez de temps pour travailler comme je voudrais ou faire des recherches plus approfondies, ça me frustre! Et puis les premières partielles je n'ai pas eu le temps de travailler régulièrement (j'étais déjà en proie à de grandes souffrances liées à mon couple), j'ai appris la grosse globalité la semaine d'avant et la semaine des partielles et apparemment j'ai eu des bonnes notes (j'ai eu une estimation, pas les notes exactes). C'est pas sérieux mais là j'ai mon mémoire à rendre dans 10 jours, j'en suis juste à un peu plus de la moitié, je n'ai pas mis en place les actions prévues dans l'entreprise mais je n'arrive pas à le faire, j'ai trop de choses en tête à mes yeux plus importantes... Comme jusqu'à maintenant j'ai toujours réussi malgré des périodes sans travailler je me dis que ça va passer cette fois encore. Si ça ne passait pas par contre j'aurais du mal à m'en remettre.

gnomon a écrit:

Moi, je ne peux pas trop dire là, dans quel domaine je travaille mais pour mettre du piment dans le quotidien qui n'est déjà pas routinier, j'assure la formation de mes collègues ou des nouveaux venus dans des domaines .... devine un peu ? complexes !
et quand il ne se passe rien, mon moral dégringole. Il faut que j'avance, que je construise et que je .... maîtrise sinon rien ne va plus. En ce moment, des changements s'imposent à moi, je n'ai pas entièrement choisi et même si l'issue devrait être positive ça me dérange, je ne vais pas vraiment bien.

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis c'est amusant

Tiens, tiens, comme c'est surprenant! Je comprends quand tu dis qu'il faut que tu maîtrises, je me sens nulle dès lors que je ne connais pas parfaitement ou au moins le plus complètement possible ce que je fais au travail.
Des changements à ton poste en particulier? Ou un plus gros changement d'entreprise?

Tu te retrouves dans quoi plus particulièrement? Ma manière de voir le travail et de l'apprécier ou le perpétuel besoin de stimulation?


Waga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 28
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par gnomon le Mar 6 Mai 2014 - 18:30

C'est plutôt ta manière d'appréhender la vie, cette sensation de vide intérieur et semble-t-il beaucoup d'amour à donner sans parvenir à s'aimer soi-même. Ce mélange de quasi-désespoir et en même temps la rage de s'en sortir ... il me semble que c'est ce que j'ai lu
En revanche, je trouve que tu as beaucoup de maturité, moi à 20 ans j'aurais été incapable d'avoir un enfant, j'étais complètement dans les nimbes. J'ai toujours une nature un peu éthérée d'ailleurs mais les pieds sur terre quand même. Les enfants (j'ai 2 filles de 21 et 17ans) m'ont bien reliée au réel, elles m'ont ancrée.

Changement dans mon boulot : changement d'organisation et concours pour évoluer (je suis entre l'écrit et l'oral actuellement). Mais de la manière dont ça arrive et puis comme je ne l'ai pas décidé ça ne me va pas. Pire, si je ne passe pas ce concours ou ne le réussis pas je ne pourrais pas continuer mes formations comme je l'entends et là je serais engluée dans une routine insupportable : plus de déplacements, plus de contacts avec les stagiaires, ce que j'adore, plus de conception de ces formations ... que du prévisible

gnomon
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Waga le Mar 6 Mai 2014 - 22:50

gnomon a écrit:C'est plutôt ta manière d'appréhender la vie, cette sensation de vide intérieur et semble-t-il beaucoup d'amour à donner sans parvenir à s'aimer soi-même. Ce mélange de quasi-désespoir et en même temps la rage de s'en sortir ... il me semble que c'est ce que j'ai lu
Oui c'est tout à fait ça.
Et oui je ne veux plus lâcher, je suis descendue trop bas je sais que c'est encore plus dur d'aller mal que de se battre tous les jours. Chaque jour est une bataille (enfin j'exagère il y a des périodes plus faciles que d'autres) mais elle mérite largement d'être remportée.

C'est vrai que les enfants nous ramènent le réel en pleine figure en général surtout lorsqu'ils grandissent.
Je sais que ma fille voit déjà les failles chez moi et c'est déstabilisant (je dévie un peu de la première phrase là mais ça m'y a fait penser).

Concours pour évoluer qui peut être une opportunité alors. Tu as déjà réussi l'écrit donc l'oral devrait suivre? Je me trompe peut être mais là c'est moi qui croit me reconnaître: tu doutes de tes capacités à l'avoir alors qu'il n'y a objectivement aucune raison que tu le rates.

Pour revenir au sujet d'origine: faute de tout laisser tomber vraiment je m'accord parfois des petits moments où je laisse tomber mes obligations et le côté raisonnable pour faire des choses que j'aime.
Exemple: ça me prend, il fait beau, je pars en week-end à la mer alors qu'une tonne de boulot et d'obligations m'attendent chez moi.
Ou alors je suis sous pression j'ai trop de choses à faire pour trop peu de temps, ma solution est donc de tout planter, je prends un train voir une copine.

Quand j'étais petite fille j'ai toujours rêvé que mes parents à un retour de vacances me disent bon allez tant pis demain c'est lundi mais on prend un jour de plus de vacances, exceptionnellement tu n'iras pas à l'école demain et nous pas au travail. Mais ce sont des choses qui n'arrivent jamais, les parents sont des gens trop sérieux ^^ Je le ferai une fois à ma fille, je crois, histoire de ne pas devenir cette adulte trop sérieuse...

J'ai besoin de casser la routine par moments sinon je ne tiens pas. Un grain de folie dans ce monde de dingues  Smile

Waga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 28
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par gnomon le Ven 9 Mai 2014 - 9:48

"tu doutes de tes capacités à l'avoir alors qu'il n'y a objectivement aucune raison que tu le rates."
Ouh mais si, il y a des raisons que je le rate! et la première c'est d'avoir une motif de ne pas être fière de moi ...

Et pour revenir au sujet d'origine, si ça ne marche pas je crois que je vais tout abandonner !!!



gnomon
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Bonanza33 le Jeu 5 Juin 2014 - 9:31

La vie du zèbre est synonyme de changement.
Il n'y a ni lieu, ni métier idéal... Il faut accepter ce mouvement perpétuel indispensable qui stimule le cerveau et y trouver ses propres repères.
Comme l'a dit Bob Dylan: "Rien n'est plus stable que le changement"

Bonanza33
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 41
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Invité le Jeu 5 Juin 2014 - 10:15

Bonanza33 a écrit:La vie du zèbre est synonyme de changement.
Il n'y a ni lieu, ni métier idéal... Il faut accepter ce mouvement perpétuel indispensable qui stimule le cerveau et y trouver ses propres repères.
Comme l'a dit Bob Dylan: "Rien n'est plus stable que le changement"
+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par MysticApocalypse le Jeu 5 Juin 2014 - 11:03

Je suis également dans le l'envie de tout abandonner pour un ailleurs!
Avant je restais maximum un an dans une ville et repartais ailleurs!
Là je suis sur La Rochelle depuis 98 car j'avais mes enfants à élever et tout plaquer pour partir était le parcours du combattant!
Aujourd'hui ma famille n'ayant plus besoin de moi car adultes et indépendants,je songe très sérieusement à reprendre la route ,soit pour une autre ville ou pourquoi pas pour un autre pays!
Ne reste plus qu'à savoir où,j'y réfléchis!

MysticApocalypse
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par UnParmisTantD'autres le Ven 31 Oct 2014 - 16:22

Je ressent la même chose depuis un peu de temps. J'ai été mis en pièce par la seule personne qui m'ai jamais paru réelle, qui a ignoré ma carapace et m'a touché droit au cœur. J'ai du faire un travail constant dans mon esprit depuis lors pour ne pas sombrer et ça a fonctionné. Plus maintenant.
Le problème n'est pas la douleur, le malheur ou quelque autre mot dépourvu de sens objectif, il s'agit de vide.
Je suis trop pragmatique pour me tuer, ou pas assez courageux. Partir me semble alors être la meilleure chose à faire. Tout changer, de pays de langue, de société, de philosophie. M'éloigner assez pour manipuler mon esprit et mes souvenirs, pour oublier jusqu'à mon être et ne garder que ma conscience. Je pense que j'en suis capable...

Mais vais-je le faire ? Peut être que ce ne sont que des mots sortis de ma tête pour me donner une excuse, ou une forme de déni.

Au delà du vide, et induit par celui-ci, une hésitation constante me paralyse. On est incapable de la moindre chose tant qu'on a pas fait ce Choix, celui qui va déterminer si notre folie n'est qu'une vaste plaisanterie inventée par un esprit perdu, ou si elle est bien présente, et qu'il faut donc prendre la décision correspondante.

UnParmisTantD'autres
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 20
Localisation : Perdu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout abandonner ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum