Se détacher de sa propre opinion

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Jeu 18 Juil 2013 - 19:42

Zarbitude a écrit: Bienvenue au club des "grosses feignasses qui ont des pensées décalées"


hi hi.... sur mon canap'


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Zarbitude le Jeu 18 Juil 2013 - 19:51

Ma position préférée....comme par hasard Very Happy 

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Segva le Jeu 18 Juil 2013 - 23:16

Merci Speedy!

je reviendrai sur ce fil mais je ne voulais pas partir (du bureau) avant d'écrire quelques lignes parce que ça résonne énormément.
Pour moi la difficulté est de convaincre (s'il le faut) que ce n'est pas parce que je défends 'le contraire' que ma propre position n'est pas claire.
Mais en même temps même si ma position est très claire, je ne peux pas la vivre comme une vérité absolue donc je ne m'enflamme pas du tout avec les discours militants purs et durs et encore moins (jamais) avec les discours nationalistes!
Même si je les comprends parfaitement et je ne juge pas nécessairement celui qui véhicule ce genre de position.

Je ne sais pas non plus si je m'explique !  Perplexe

Parfois ça tourne au vinaigre et je m'auto-flagelle parce que je trouve ma position conciliante, donc qui ne mène nulle part! Comme si dans le fond je n'avais aucune position (surtout en politique).

Puis vient un peu de répit lorsque je lis que je ne suis pas la seule.

Si jamais tu pars le "Mouvement de ceux qui ont une position mais ne la défende pas toujours"  avise-moi pour devenir membre et militer avec toi!  geek 

En tout cas... Je reviendrai!
Tchao

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Ven 19 Juil 2013 - 6:34

Segva a écrit:Si jamais tu pars le "Mouvement de ceux qui ont une position mais ne la défende pas toujours"  avise-moi pour devenir membre et militer avec toi!  geek 

Ha ben moi aussi ! Very Happy Ha ben non je milite pas Crying or Very sad mais je suis d'accord ! enfin je respecte ceux qui sont pas d'accord aussi..

lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Speedy le Ven 19 Juil 2013 - 8:31

mrs doubtfull a écrit:Pour moi, il est impossible d'accepter un discours, à fortiori s'il va à l'encontre de mes idées, si ce discours m’apparaît illogique, s'il comporte des ambiguïtés au niveau de la forme (vocabulaire imprécis par ex.)
Bon sang mais c'est bien sûr ! Merci, tu viens de me faire comprendre pourquoi certaines discussions avec certaines personnes m'énervent. Ils ont un vocabulaire imprécis (des « trucs » et des « bidules »), donc forme non claire donc logique non respectée, donc au secouuuurs ! Et même si le fond du discours est, au fond (hahaha... Embarassed ) très intéressant, j'ai beaucoup de mal à l'apprécier pour ce qu'il est et ne pas prendre en compte la façon dont il est exprimé.

Segva a écrit:Parfois ça tourne au vinaigre et je m'auto-flagelle parce que je trouve ma position conciliante, donc qui ne mène nulle part! Comme si dans le fond je n'avais aucune position (surtout en politique).
Après, doit-on nécessairement avoir une opinion sur tout ? Y a des domaines ou je n'ai pas d'opinion, car pas assez étudié le problème ou pas réussi à départager le pour et le contre. Et j'avoue que ça ne me pose pas plus de problème que ça, et que je défend alternativement le pour et le contre (j'ai l'impression que ça aussi, la majorité des gens ont du mal à le comprendre). Surtout en politique, où « normalement » (selon quelle norme ?) avoir une position c'est être « de gauche » ou « de droite », selon la gauche et la droite de notre pays (les noms « gauche » et « droite » différant selon les pays, bien sûr). Après, qui a dit qu'on n'avait pas le droit d'être de gauche pour certains trucs et de droite pour d'autres ? Est-ce que reconnaître que tel parti ou telle personne a de bonnes idées sur tel domaine, et que tel autre parti ou telle autre personne, pas du même bord politique, a de bonnes idées sur tel autre domaine, c'est totalement aberrant ? En quoi est-ce incompatible et en quoi est-ce que cela veut dire qu'on n'a aucune position ?

Mary Poppins a écrit:
Segva a écrit:Si jamais tu pars le "Mouvement de ceux qui ont une position mais ne la défende pas toujours"  avise-moi pour devenir membre et militer avec toi!  geek

Ha ben moi aussi ! :DHa ben non je milite pas :cry:mais je suis d'accord ! enfin je respecte ceux qui sont pas d'accord aussi..

lol!

Dans ce cas ne militons pas mais créons un club pour se sentir moins seuls ! Le « Regroupement des Personnes qui ont une Position mais Défendent Parfois le Contraire (ou se Taisent...) »... En abrégé le RPPDPC(T). Mouais, pas facile à dire. Rolling Eyes

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Segva le Ven 19 Juil 2013 - 19:28

Mais facile à défendre !

Et moi aussi j'ai beaucoup de difficulté à accepter un discours qui comporte des élements contradictoires ou injustes. L'injustice même minime me provoque beaucoup mais je dirais qu'en bout de ligne je 'dépompe' parce que je mets en marche l'empathie... et là c'est la galère qui commence.

Je vais réfléchir sur le fait d'avoir une opinion sur tout, je crois bien que ce n'est pas nécessaire mais je ne sais pas comment y arriver. Je ne pense pas toujours 'quelle est mon opinion sur...' par contre tous les sujets que j'écoute me font penser : 'ah ben moi là-dessus je crois que ...'
Je dis bien penser parce qu'au moins si l'âge a pu me donner un point positif c'est vraiment d'avoir appris à me taire... j'économise tellement d'énergie juste avec ça!!

Alors il faudra une image pour le RPPDPC(T)
cyclops 


Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par mrs doubtfull le Ven 19 Juil 2013 - 19:42

J'adhère!

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Ainaelin le Ven 19 Juil 2013 - 19:46

Moi, j'ai une opinion sur tout, mais je ne l'exprime pas toujours. Et parfois, cette opinion, c'est seulement que je n'en sais pas assez pour qu'elle vaille grand chose. lol!

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Ven 19 Juil 2013 - 20:05

J'adhère !

Ainaelin a écrit:Et parfois, cette opinion, c'est seulement que je n'en sais pas assez pour qu'elle vaille grand chose.

lol! aussi



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Ven 19 Juil 2013 - 20:37


Je n'aime pas qu'on partage mon opinion, j'ai l'impression d'en avoir moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par mrs doubtfull le Ven 19 Juil 2013 - 20:43

J'aimerais bien avoir une opinion sur tout! Mais j'peux pas, je ne suis pas assez savante...
J'ai beaucoup de mal en politique en particulier. J'ai bien des opinions, mais ce sont des opinions de bisounours je crois, et si je veux les défendre, je me heurte à mes lacunes monstrueuses en économie et histoire politique notamment. Alors très souvent, je me tais ( et j'en entends des conneries!).

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Segva le Ven 19 Juil 2013 - 21:46

Ainaelin a écrit:Moi, j'ai une opinion sur tout, mais je ne l'exprime pas toujours. Et parfois, cette opinion, c'est seulement que je n'en sais pas assez pour qu'elle vaille grand chose. lol!

Oui c'est vrai aussi ,  j'espère que je n'ai pas fait croire que j'ai une opinion d'experte!
Si j'ai à la présenter j'avise toujours, que ce n'est que mon opinion et qu'il me manque de l'information pour en faire une opinion experte.
Et si je n'ai pas à la présenter je finis par me dire : bon et pis qu'est-ce que t'en sais finalement?

C'est pour ça que souvent je me tais... au moins je ne cours pas le risque d'en enlever à Gimli   tongue

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Ven 19 Juil 2013 - 21:53

Segva a écrit:au moins je ne cours pas le risque d'en enlever à Gimli   tongue

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par p2m le Ven 19 Juil 2013 - 22:01

Gimli a écrit:
Je n'aime pas qu'on partage mon opinion, j'ai l'impression d'en avoir moins.
je suis d'accord avec toi.
Spoiler:
Twisted Evil 

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Audace le Lun 12 Aoû 2013 - 3:52

Bonjour à toutes et à tous. Je me permets d'intervenir sur ce fil en cette heure tardive car le concept de prendre du recul fait partie de ma personnalité si je puis dire, j'ai donc certaines choses à apporter à ce fil (enfin, je l'espère). Pas que ce soit inné chez moi, c'est plutôt ce que j'ai mis en pratique par ''adaptation''.
J'évite les faux débats (par faux débats, j'entends les débats avec des personnes ultra convaincues qui ont l'impression de détenir la vérité et qui n'acceptent pas la moindre objection) car j'ai appris que cela ne me menait à rien et me faisait perdre et temps et énergie. Cependant, face à une ou des personnes ouvertes et même si leur discours comporte certaines incohérences, je me mets volontiers en mode ''abstraction de mes pensées profondes'' pour me rapprocher au plus près de leur pensées (ce qui implique aussi un changement de vocabulaire, reprenant certaines de leur expressions ou habitudes verbales tout ça dans le but de leur enlever les plus possible tout effort d'adaptation à ma façon de m'exprimer). Cela a un double effet : me permettre de discuter de façon un peu poussée avec quelqu'un (en tous cas, de façon plus poussée que si elle se sentait d'emblée ''écrasée'' par ma pensée) et permettre à cet autre de pousser un peu plus loin ses réflexions et arriver parfois (et là, j'en suis vraiment heureuse, même si c'est peu fréquent) à lui faire voir son opinion. Il m'arrive donc de ne pas exprimer mes pensées et même de m'éloigner de mes opinions (pas trop loin quand même car je n'aime pas mentir) toujours dans l'espoir de provoquer une étincelle.
Bon, j'ai peur de dévier un peu le sujet car plus que le fait de me détacher de ma propre opinion, je crois que ce serait plus de m'adapter à la psychologie de l'autre.

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Speedy le Lun 12 Aoû 2013 - 10:32

Adapter sa psychologie pour qu'elle colle à l'autre me paraît « complémentaire » de la capacité de se détacher de ses opinions. Tout dépend si, par cette méthode, tu pousses tes opinions avec une psychologie plus « compréhensible » par la personne à qui tu t'adresses ou si tu défends l'opinion de ton contradicteur pour lui faire prendre conscience de certains tenants et aboutissants qu'il n'avait pas vu.
Audace a écrit:
Il m'arrive donc de ne pas exprimer mes pensées et même de m'éloigner de mes opinions (pas trop loin quand même car je n'aime pas mentir) toujours dans l'espoir de provoquer une étincelle.
Pour moi, se détacher de son opinion n'est pas mentir dans la mesure où je prends souvent soin de clarifier ma propre position. Peut-être parfois à tord, puisqu'il arrive qu'on me rétorque (ou plutôt qu'on me le fasse ouvertement comprendre) : « puisque ce n'est pas ce que tu penses, 1/ pourquoi tu le défends 2/ comment pourrais-tu être crédible ? ». La réponse à 1/ est simple : pour qu'on puisse entendre un avis différent, qu'on soit amené à se demander pourquoi on ne le reçoit pas, et soit qu'on trouve des arguments convaincants et que ça conforte notre point de vue (test de ses croyances et tout le blabla), soit qu'on n'en trouve pas et qu'on revoit un peu nos certitudes à la baisse et notre tolérance à la hausse. Dans tous les cas, c'est bénéfique.
En revanche, je ne sais pas trop quoi répondre à la question 2 sans paraître prétentieuse avec un truc du style « parce que je vois des aspects du problème que vous ne semblez pas voir, qui sont des arguments recevable même s'ils ne me convainquent pas personnellement. ». Non pas que je pense être si merveilleusement douée et eux si merveilleusement idiots, mais juste que manifestement il y a certains points qu'ils n'envisagent pas à partir où cela ne correspond pas à leur croyance

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Audace le Lun 12 Aoû 2013 - 10:59

Par adaptation à la psychologie de l'autre, je pense que c'est complémentaire si on a envie de trouver un terrain d'entente. Car si on "joue au jeu" de la contre-argumentation, je ne pense pas nécessaire de faire un effort d'adaptation à la psychologie de l'autre dans la mesure où le régal se trouve justement dans le fait de déstabiliser l'autre ou de le confronter brutalement à lui même.
Pour ma phrase que tu cites, je ne vais pas trop loin pour ne pas avoir à rentrer dans ce que tu expliques en 1 et 2. Car dire cela à une personne lambda c'est provoquer inévitablement une forme de blocage où elle se dira "mais elle/il se prend pour qui ?". Et comme je l'ai dit, je n'ai pas envie de provoquer de blocages chez l'autre au risque de perdre tout crédit à ses yeux (ou d'être considérée comme la personne à abattre). Après, si ladite personne avec qui on exposerait le 1 et 2 est ouverte d'esprit, dans ce cas, la donne change et une conversation sera possible.

Speedy a écrit:Tout dépend si, par cette méthode, tu pousses tes opinions avec une psychologie plus « compréhensible » par la personne à qui tu t'adresses ou si tu défends l'opinion de ton contradicteur pour lui faire prendre conscience de certains tenants et aboutissants qu'il n'avait pas vu.
Les deux cas sont vrais, bien que mon but soit souvent de rendre mes opinions plus compréhensibles. Je pense être comme Marry Poppins pour ça, dans la tempérance. Je n'aime pas (enfin, je n'ai plus envie) de partir en croisade pour essayer de faire revoir leurs opinions aux gens. Si cela arrive, c'est que je sens au moment de la conversation qu'il est possible de "planter" la petite graine de l'incertitude ou de la prise de conscience. Mais bon, c'est tellement rare. ça arrive avec mes proches, mais très rarement avec une personne rencontrée lors d'une soirée, par exemple (ou sur un forum (enfin, pas de celui-ci, c'est ça qui est bien^^))

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par sylveno le Lun 12 Aoû 2013 - 12:16

Je fais ça souvent parce que comme Audace, j'aime bien le provocation. Le problème c'est que j'ai beau dire comme Speedy "Je vois des aspects du problème que vous ne semblez pas voir..." les gens m'en veulent parce que j'ai défendu soit une position qui n'est pas la leur soit une opinion mal vu comme des antinomiques politiques.

Je dois me raisonner pour ne pas intervenir lorsque j'entends quelqu'un tenir une argumentation fallacieuse même si lorsque je n'ai pas d'opinion défini sur le sujet.

Alors se détacher de sa propre opinion oui mais pour moi la difficulté est de savoir comment en détacher les autres.

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Speedy le Lun 12 Aoû 2013 - 13:19

sylveno a écrit:Le problème c'est que j'ai beau dire comme Speedy "Je vois des aspects du problème que vous ne semblez pas voir..." les gens m'en veulent parce que j'ai défendu soit une position qui n'est pas la leur soit une opinion mal vu comme des antinomiques politiques.
Je ne le dis pas... Trop mal vu comme réponse et je n'ai pas envie d'être encore plus prise pour une folle (ou pour quelqu'un hautain et condescendant)... Laughing 

sylveno a écrit:
Je dois me raisonner pour ne pas intervenir lorsque j'entends quelqu'un tenir une argumentation fallacieuse même si lorsque je n'ai pas d'opinion défini sur le sujet.

Alors se détacher de sa propre opinion oui mais pour moi la difficulté est de savoir comment en détacher les autres.
Pareil. Je pense qu'essayer de détacher les autres de leur opinion n'est possible que si « les autres » ont déjà une certaine ouverture d'esprit. C'est à dire quand il comprenne que tu puisses avoir un avis et défendre le contraire. Pour ceux qui sont tellement sûrs d'eux qu'ils n'imaginent même pas qu'on puisse penser autrement, ceux qui se complaisent dans les faux-débats que mentionne Audace, je pense que c'est mort.
Je le dis hein, mais c'est parce qu'on me l'a dit avant... Mais ça ne m'empêche pas d'essayer encore et encore pour qu'ils se rendent compte que le monde ne se limite pas à « leur avis vs le reste ». Embarassed 

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Speedy le Lun 12 Aoû 2013 - 13:24

Audace a écrit:Si cela arrive, c'est que je sens au moment de la conversation qu'il est possible de "planter" la petite graine de l'incertitude ou de la prise de conscience. Mais bon, c'est tellement rare. ça arrive avec mes proches, mais très rarement avec une personne rencontrée lors d'une soirée, par exemple (ou sur un forum (enfin, pas de celui-ci, c'est ça qui est bien^^))
C'est cette rareté qui me frustre. Dans mon monde idéal, chacun pourrait discuter avec tout le monde, ayant des avis différents, mais les testant et les remettant parfois en cause. Chacun accepterais l'autre pour ce qu'il est sans que les avis divergents ne soient sources de conflits plus important qu'un « je ne suis pas d'accord parce que... ». Et surtout chacun avancerait des arguments et des raisonnements ne se basant pas sur des on-dits, des clichés et autres non arguments. Et pourtant, même moi je n'arrive pas à vivre de mon monde idéal puisque j'ai parfois du mal à remettre en doute certaines de mes opinions qui sont particulièrement ancrées en moi, j'avance parfois des arguments qui ne devraient pas en être et je suis un peu vexée quand on me démontre que j'ai eu tord. Mais j'y travaille ! Very Happy 

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par mrs doubtfull le Lun 12 Aoû 2013 - 15:05

Speedy a écrit:Et pourtant, même moi je n'arrive pas à vivre de mon monde idéal puisque j'ai parfois du mal à remettre en doute certaines de mes opinions qui sont particulièrement ancrées en moi, j'avance parfois des arguments qui ne devraient pas en être et je suis un peu vexée quand on me démontre que j'ai eu tord. Mais j'y travaille !
Voilà qui est honnête, Impec ! 
C'est vrai, n'oublions pas que personne n'est une boîte vide, aussi efficace que puisse être la machine qui la remplit...et forcément, dans la boîte, on accumule des couches d'opinions, de certitudes, d'idées qui sont constituantes de notre être. Alors oui, pas toujours facile de s'en distancer.

J'aime bien aussi, parallèlement à une distanciation de ses propres idées, changer de point de vue. Il me semble que le premier point est indispensable pour atteindre le second.

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par sylveno le Lun 12 Aoû 2013 - 23:29

@ Speedy Impec ! 

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Speedy le Mar 13 Aoû 2013 - 7:55

Mrs doubtfull, sylveno, merci. Vous me faites rougir... Embarassed Laughing

Speedy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Invité le Mar 13 Aoû 2013 - 8:02

Je pensais ne pas avoir d'opinion, sur quasi rien. Mais en faite, c'est peut-être l'inverse, j'ai peut-être trop d'opinions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se détacher de sa propre opinion

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum