Le sujet de moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sujet de moi

Message par pandainhawaii le Ven 12 Juil 2013 - 23:23

Bonsoir à tous,

Je ne sais pas par ou commencer. En fait, je voudrais dire tellement de choses que souvent à la fin je ne dis rien. Mais je vais me faire violence, un peu.
Si je suis là ce soir, c'est parce que j'ai besoin de parler, et je me dis que peut être certains me comprendront, auront vécu ce que je vis, pourront me dire ce qu'ils en pensent...

Lundi soir, je partais rejoindre mon amie, et je croyais pouvoir démarrer une nouvelle vie. Elle m'annonce qu'elle ne veut finalement plus vivre avec moi, que je ne la rend pas heureux.
Elle m'a alors laissé seul, alors que j'avais déjà bu quelques bières. Une vague de solitude, de vide, s'est emparée de moi. Je n'ai pas pu la supporter, et j'ai pris tous les médicaments qui me sont tombés sous la main.
Hospitalisation, rdv psy, parents fou de chagrin et d'inquiétude...bref, ça n'est pas très important.

En fait, dans ma vie, il n'y avait plus que ma copine. Et quand elle m'a annoncé que c'était fini, il n'y avait plus rien.

Cela fait plus ou moins 7 ans que ça ne va pas.
Après le bac, j'ai fais une année de médecine; puis deux années de psychologie, une formation en ébénisterie, j'ai voyagé, puis un apprentissage en menuiserie.
En fait, à partir du moment ou le chemin n'était plus tracé, ça a été la descente aux enfers.

Je n'arrive pas à "investir" ma vie. Je me sens en décalage, comme si je m'observais en permanence. C'est une conscience de soi, un rappel de soi, qui est omniprésent, usant, éreintant.
Je ne ressens aucune émotion, comme si tout était mentalisé, disséqué sous forme de mots. Je n'arrive pas à trouver ma voie; je ne ressens pas de réelle aspiration qui donnerait un sens à ma vie.
J'ai l'impression d'attendre, d'attendre en permanence. Je m’ennuie, je n'arrive pas à rire, je n'arrive pas à m'intéresser aux gens qui m'entourent, à me passionner pour ce qu'ils racontent.
C'est comme si j'avais une crampe au niveau du cerveau, une crampe qui ne se détend que lorsque je dors.
Il y a "moi" et à côté la vie.
Quand je dis "moi", je ne parle pas de ma personnalité ou de mon caractère, mais de ce sentiment d'exister, ce sentiment d'être une personne séparée.

pandainhawaii
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par Invité le Ven 12 Juil 2013 - 23:30

/toutpareil

Si j'avais pas la musique, je serais probablement plus là. Courage !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par Invité le Sam 13 Juil 2013 - 0:05

...
Bienvenue chez toi ! cheers 


Dernière édition par NElseM le Sam 13 Juil 2013 - 18:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par pandainhawaii le Sam 13 Juil 2013 - 0:25

Concernant les rapports sociaux, j'ai réduit les miens au minimum.
Parce que plus ça allait et moins j'arrivais à faire semblant. Ça m'est arrivé de devenir totalement muet lors de certaines soirées. De ne plus pouvoir décrocher un mot tant j'avais l'impression d'être un imposteur, de ne pas croire moi même à ce que je disais, de n'éprouver que très peu d'intérêt pour la conversation.
Et même les conversations les plus "intéressantes" finissent par me barber. Parce que je sais qu'il n'y a au final aucune réponse. Que l'on en revient toujours au silence, au vide.

Une ouverture, une bienveillance, d'accord. Mais après?

...

pandainhawaii
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par Invité le Sam 13 Juil 2013 - 0:27

bonjour Pandainhawaî
ta présentation m'a bouleversée, je connais ce sentiment de n'être à ma place nulle part, je le vis encore par moments, mais en même temps, j'y ai gagné une certaine liberté puisque, tant qu'à ce qu'on me juge "rebelle", j'en ai rajouté.
J'ai un parcours professionnel sans queue ni tête, mais je le prends comme la chance d'avoir fait plein de choses, connu plein de gens (certains intéressants!), et gagné un peu de confiance en moi...
Parfois, lorsque je n'en peux plus d'éprouver des sentiments si forts et si incompris, je me déconnecte de mes émotions, ce qui ne peut pas durer longtemps!
Et c'est dommage, je trouve, de se priver de moments forts dûs à notre sensibilité exacerbée.... alors je te souhaite la bienvenue et bon courage!Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par pandainhawaii le Sam 13 Juil 2013 - 0:35

Hey Smile
Des émotions...je n'en ressens que très peu.
Du désespoir, de la tension, de l'ennui, ça je connais.

Je viens de penser quelque chose : je crois que l'on arrive pas à vivre gratuitement (je vous inclus, vous avez l'air aussi atteints que moi). Je veux dire, juste vivre, profiter, manger, parler. Sans en attendre un bénéfice, sans être dans l'après.

Et pourtant j'ai l'impression que les gens que je côtoie projettent aussi énormément, ont des objectifs, attendent telle ou telle chose.
Mais je ne sais pas, pas comme nous. Ce n'est pas aussi douloureux.

pandainhawaii
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par Invité le Sam 13 Juil 2013 - 0:58

Le désespoir, la tension (ou énervement, ou agacement?), l'ennui me semblent faire partie des émotions, non?
Difficile effectivement de ne pas anticiper sans arrêt (combien de fois ai-je entendu "mais tu te prends la tête!"), il faut parfois déployer des efforts surhumains... pour goûter quelques plaisirs primaires là, dans l'instant, sans penser à plus tard!
Difficile aussi de ne pas se conformer à ce que les autres attendent (ou ce qu'on suppose qu'ils attendent!) de nous sans aller dans l'excès!
La solitude fait partie de ma vie, je ne l'ai pas toujours acceptée, ni même voulue, mais elle est pour moi finalement reposante...
Comprendre et se sentir compris par des "semblables", c'est important je crois, et n'est-ce-pas ce que nous venons chercher sur zébras, avec un peu de détente aussi!sunny


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sujet de moi

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum