Plastique mais pas trop

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Sam 6 Juil 2013 - 10:06

Bonjour à tous,

Je comprends enfin où me présenter (ah ben oui moi je revendique petit QI et grosse sensibilité me demandez pas quel genre de rayures ça fait j'en sais rien !king )
Bon... Je suis là pour ça alors on va envoyer les watts (vous avez un nom pour ça ?)...
Plutôt que de spammer les topics (non mais en fait je les spamme quand même), je vais poser certaines choses sur moi en espérant (souhaitant, requérant, ...) vos réactions.

Ce serait bien que j'arrête d'avoir les larmes qui montent aux yeux en découvrant tout ça mais je suppose que ça va se calmer avec le temps (non en fait j'avais écrit ça il y a quelques jours mais je crois que c'est passé).

J'ai l'impression d'être arrivé... Quelque part... Comme un monastère avec des frères (et soeurs :-) j'ai toujours eu un super feeling avec les femmes donc pas un brin de sexisme dans mon image !). Je me sens en paix ici alors que j'ai découvert l'article sur le PASS Mardi vers 16h. J'ai terriblement besoin de partager...

Je suis doué pour un petit peu tout et super doué pour rien (donc très scanneur si j'ai bien compris). J'adore la musique. J'aime les maths mais je n'arrive pas à me concentrer pour en faire au niveau que je voudrais. La musique j'en fais depuis que je suis tout petit mais je n'ai jamais super bien joué. J'ai fini le conservatoire en flûte traversière et je n'ai jamais pu contrôler le stress des concours comme si je n'avais pas le droit de réussir. Depuis longtemps j'ai le sentiment d'avoir un blocage sur la lecture pour le plaisir d'apprendre. Comme une chape de plomb qui me tombe dessus. Vous connaissez ça ? Après je m'enfile des trucs franchement pas digeste et j'absorbe facilement le sens général des livres avec un rejet de la lecture besogneuse que je ne maîtrise pas.  Ca me fait penser : s'il y a des adeptes de SuperCollider ça m'intéresse Smile

Je ne suis pas très intéressé par mon scoring ou plutôt je me sens doué mais pas surdoué (oui mais en fait je vais passer le test cf. mon post sur les non testé et merci à Silent Smile. En revanche, je me sens très décalé en termes de mode de fonctionnement. Je n'arrive pas du tout à domestiquer mon cerveau. Je me suis un peu habitué ces dernières années à l'idée qu'il était comme il était mais il m'en fout plein la tronche (désolé pour mon champ sémantique mais j'ai besoin d'aller puiser dans l'argot au moment où je vous écris). J'ai des moments d'apathie, des moments de totale clairvoyance, des moments d'intuition fulgurante, des moments de productivité laborieuse (j'ai fait deux nuits de boulot la semaine dernière ça m'arrive tous les 3 ou 6 mois je dirais; je n'ai pas vraiment de raison de le faire mais ça se fait comme ça et toujours au moment où j'ai l'impression d'avoir une sorte de constipation intellectuelle bizarre et... je flushe...). C'est assez épuisant de me sentir tellement hors de contrôle. Je me demande si c'est parce que je me force dans l'entonnoir des autres ou si c'est mon fonctionnement qui est comme ça. Et je ne vois pas bien comment je pourrais réinventer totalement ma vie pro pour matcher avec mes dispositions naturelles qui me sont complètement étrangères à part la musique.

Je suis aussi ultra empathique et parfois je me sens autiste loin des autres dans ma bulle. Je prends toujours en pleine gueule la souffrance des autres. Je supporte mal des films de violence volontaire, sadique, les histoires de serial killers. J'ai beaucoup de mal à mettre de la protection. J'ai aidé pas mal de gens (des amis ??) à se découvrir et prendre des décisions importantes ça me paraissait facile mais eux m'en veulent souvent de se livrer à moi sans comprendre pourquoi. J'ai lu quelques échanges sur le forum sur l'hyper sensibilité qui me parlent.

Quand je regarde la classification jungienne je me vois assez INFP donc Zélateur mais je ne sais pas quoi en faire. Je ne sais pas bien comment avancer à partir de là. A quoi ça sert dans vos trajets à vous de passer des tests ? Se mettre sur une règle graduée bon d'accord. Un "copain" il y a longtemps m'avait dit que j'étais "con mais intuitif". Ben oui ça m'a blessé. Alors pour lui renvoyer la monnaie de sa pièce je me cite mentalement mes petits succès études boulot. J'ai été confronté à plusieurs reprises à des "amis" qui me disaient "tu ne vas pas y arriver". A côté de ça l'un d'eux m'a sorti récemment "je t'ai toujours considéré comme un génie". Ben oui, difficile de pas être flatté mais dans le genre génie foireux qui bricole... Tout ça ne m'a pas aidé à y voir clair, à me situer, à me comprendre. Je reprends sur les tests. Ok, j'en apprendrai plus sur moi-même et mes modes de fonctionnement ? Plus que le score je crois que j'ai besoin d'aide pour déterrer mes motivations profondes. Le sujet du PASS et de la désoptimisation (je le vis plutôt comme ça) me parle beaucoup. Mais j'ai besoin de visualiser un sens pragmatique à la démarche d'ensemble même si le sentiment de porte qui s'ouvre me procure à ce instant un sentiment de libération et d'espoir incommensurable.

Je culpabilise presque de ne pas ressentir plus de mal être que bcp d'entre vous ici; l'âge ?  Une adaptivité ?  Je ne sais pas pourquoi le sujet du PASS m'a complètement bouleversé.  Je suis un imposteur mais pour qui ?  Pour moi ou pour les autres ?  En fait, j'ai appris à vivre une vie "normale" de l'extérieur en ayant une sorte de dialogue bizarre à l'intérieur.  Non, je triche.  A l'intérieur je suis dans un métro de New York.  Il y a beaucoup de bruit (comme la vie qui passe), mon moi est debout à côté de moi.  Je suis assis crispé le regard fixe dans le vide devant moi.  Je fais beaucoup d'effort pour ne pas écouter ce que me dit mon moi.  Je viens juste de lever les yeux vers lui, d'accepter sa présence (acknowledge...).  Et ça me fait flipper grave...

Merci de vos réactions, merci d'être là. Tournevis m'avait écrit autre part "welcome home" et c'est vraiment le sentiment que j'éprouve


Dernière édition par Con Fuego le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:59, édité 2 fois

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par p2m le Sam 6 Juil 2013 - 10:15

salut. Super agréable de te lire. Et ça me fait écho. Du coup je vais aller voir ce que tu as écrit d'autre, je n'ai lu que ça.

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Invité le Sam 6 Juil 2013 - 10:41

Non, mais c'est bien les larmes qui montent au yeux, ça fait du bien, et si tu es au calme pour pleurer, pourquoi ne pas en profiter ? C'est bien aussi de ne pas ressentir plus de mal-être que les autres ; quand on va mal, on demande de l'aide, quand on va bien et qu'on a réussi à avancer ou à comprendre quelques petits trucs, on en fait profiter ceux qui en ont besoin (le partage, quoi).

Je me considère comme intelligente, et intuitive. Résonance des caractéristiques zèbres, mais je refuse d'être "zèbre". Je n'ai pas passé les tests, et pas envie de les passer. Pas intéressée par un chiffre, partiel en plus (juste QI ?) et je ne crois pas trop à l'évaluation de l'humain d'une manière générale, mais ça, ce n'est pas un jugement, juste ma résistance acharnée à l'enfermement dans des catégories, des cases, ce dont j'ai trop souffert. Donc, les tests ne sont pas pour moi une base à partir de laquelle me connaître, mais je comprends qu'ils puissent l'être. A chacun de savoir par où commencer à dérouler le fil, ou les écheveaux.

Il y a plein de trucs qui font écho dans ce que tu écris, notamment sur le boulot parce que c'est ma préoccupation du moment et que je m'interroge sur comment faire maintenant que j'ai décidé d'arrêter de me fader l'ordinaire de la vie en boîte, ou tout au moins de commencer à prendre mes distances avec, pour mieux me concentrer sur ce qui me plaît et m'a construit dans la vie professionnelle.

Bienvenue, alors sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Invité le Sam 6 Juil 2013 - 11:50

Ouch... ça fait mal de te lire Sad  parce que c'est trop moi. Reçu pleine face..

Au dodo ! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Harpo le Sam 6 Juil 2013 - 12:19

Hello & bienvenue ! J'aime ce que tu écris, le style et la fraîcheur !


Bon, je m'en vais m'enquérir de ce que sont SuperCollider et le PASS syndrome, pis je reviens dire des choses intelligentes par ici Wink

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par discrete le Sam 6 Juil 2013 - 12:38

Tout pareil qu'Harpo.
Le sentiment comme toi de m'être adaptée.... mais est ce que les coutures vont tenir?

discrete
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 151
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 41
Localisation : 32 41 50 ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Sam 6 Juil 2013 - 17:55

Merci les amis (je peux ?) Very Happy 
SuperCollider c'est un langage informatique qui permet de générer des sons, des boucles sonores.  Ca s'apparente pas mal à SmallTalk d'après ce que j'ai compris.  J'ai un peu de mal pour décoller au-delà des sons de base et j'aimerais pouvoir l'utiliser en interaction avec iPad, claviers et d'autres logiciels notamment type PureData.  Je joue pas mal d'instruments à vent (je jouais pas touché depuis 8 ans mon ex ne supportait pas...) et j'ai compris qu'on pouvait utiliser PureData pour écouter les sons repérer les harmoniques (les notes) et déclencher d'autres instruments avec et ça me fait triper.  Je suis en train d'équiper mon bureau pour pouvoir en faire une sorte de salon de musique bref je me fais plaisir après toutes ces années d'enfermement.  Mais comme plein de trucs dans ma vie je n'avance pas beaucoup.  Et là je me fixe des objectifs pour réaliser tout ça.  On verra bien.  C'est comme les livres beaucoup que j'achète en pagaille et que je ne lis pas.  Ca me donne un sentiment de honte.  J'ai du mal à gérer mes envies stroboscopiques, mais au moins je m'autorise à penser de plus en plus qu'elles sont sincères.  C'est une étape qui me semble importante.
PASS = syndrome de stress post-adaptatif
Je crois que je suis ultra(?) adapté mais je me ressens en fait déformé (première fois que je le verbalise comme ça).  Je dois gérer la plasticité et l'élasticité de mon moi...

Donc, discrete, ta question est très importante.  Quid des coutures ?  Cela rejoint je pense le PASS.  Tu perçois le stress de l'adaptation.  Comment concilier l'adaptation nécessaire à notre vie sociale et la liberté de notre moi qui n'est pas négociable (en mon sens) ?
J'aimerais rebondir sur les observations de notre bécassine impériale et de notre Marie califragilistique.
Becassine, j'aimerais parler boulot avec toi.  C'est un sujet qui me tient à coeur, les stratégies d'adaptation, en particulier.
Et Marie je suis curieux d'avoir un son de ton écho.
Harpo je te croise déjà depuis quelques fois et j'attends avec impatience ton pétillant Smile
Et p2m je pense que je serais aussi très heureux de partager certains trucs avec toi.  Côté couple aussi...

On verra...  Je dois être dans une période très transparente et peut-être qu'au bout de quelques baffes je me refermerai un peu plus mais ce genre de contexte ne se présente pas souvent alors je préfère risquer quelques cicatrices (de plus :)et en profiter !

flower


Dernière édition par Sempre Vivace le Dim 7 Juil 2013 - 19:43, édité 1 fois

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par p2m le Sam 6 Juil 2013 - 18:03

Sempre Vivace a écrit:Et p2m je pense que je serais aussi très heureux de partager certains trucs avec toi.  Côté couple aussi...
euh, peut-être me suis-je fait mal comprendre, mais quand je disais que mon système de valeur était chamboulé, je n'y incluais pas mon orientation sexuelle. What a Face 

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Sam 6 Juil 2013 - 18:12

Ah bon ben alors je vais rester hétéro.

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par p2m le Sam 6 Juil 2013 - 18:15

Mais flatté, vraiment Very Happy

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Invité le Sam 6 Juil 2013 - 18:29

Je reprends quelques phrases que tu as écrites :

Sempre Vivace a écrit: Je suis doué pour un petit peu tout et super doué pour rien (donc très scanneur si j'ai bien compris).

Pareil, c'est d'ailleurs le point de départ d'une réflexion que j'ai eue il y a longtemps et dont la conclusion m'a fait beaucoup de mal. Un jour, considérant le fait que je savais beaucoup de choses, TROP pour partager, TROP pour que ce soit supportable pour l'entourage car j'avais toujours un avis sur tout, toujours quelque chose à dire, considérant aussi qu'entre eux et moi il y avait un gouffre dont je souffrais énormément, un jour je me suis demandé à quoi ça servait tout ça ? A quoi servait-il de savoir tant de choses si ce n'était à m'éloigner des autres et à me faire souffrir ? Du coup, je me suis sabotée. De ce jour-là, j'ai refusé mon intelligence, mon savoir, mes capacités. Je voulais être "comme les autres". Et je me suis niée, reniée. Pour rien puisque ça n'allait pas mieux.. et que me voilà aujourd'hui seulement à comprendre pourquoi. Comprendre que je suis normale, qu'il y en a d'autres comme moi et que je ne suis pas anormale ni extraterrestre (tu as bien noté mon avatar.. qui me ressemble tant à l'intérieur).

Sempre Vivace a écrit:  J'ai des moments d'apathie, des moments de totale clairvoyance, des moments d'intuition fulgurante, des moments de productivité laborieuse ...  Et je ne vois pas bien comment je pourrais réinventer totalement ma vie pro pour matcher avec mes dispositions naturelles qui me sont complètement étrangères à part la musique.

Pareil aussi pour la description et, pour la réinvention de la vie professionnelle, j'ai eu une piste ce matin avec ma psy. Mon boulot est bien (pour les autres), il m'apporte la stabilité financière dont j'ai besoin pour me sentir en sécurité mais Dieu... que je me fais ch^er !!! Ma fatigue m'a été expliquée ce matin comme étant le fait de faire quelque chose qui m'ennuie profondément (et qui m'épuise) et qui est aux antipodes de mon vrai mode de fonctionnement. Elle me disait ce matin que j'étais une personne qui était destinée à produire des théories, et que je devais faire ça pour aller bien Shocked (qui moi ??). Et elle m'a donné une piste me concernant : la psychologie sociale (je savais même pas ce que c'était). Elle m'a proposé de me plonger dedans, de compiler ça avec mon management (qui est particulier paraît-il.. mais qui fonctionne bien), et d'en faire un livre Shocked  Shocked  (qui moi ??? + pourquoi ?). Pour partager le savoir (c'est une chose que j'aime faire ça).

Sempre Vivace a écrit:  Je suis aussi ultra empathique et parfois je me sens autiste loin des autres dans ma bulle. Je prends toujours en pleine gueule la souffrance des autres. Je supporte mal des films de violence volontaire, sadique, les histoires de serial killers.

Je ne supporte pas les images violentes qui me choquent (pas plus que je ne m'ébaubis devant des films vouant un culte aux mafieux et voleurs en tous genres). Avant-hier, j'ai pas pu zapper avant de voir des images d'un reportage où une femme battait des éléphants en leur faisant sciemment très mal pour rien.. ça m'a fortement choquée, je le traîne encore et j'en souffre, ça me révolte. Et pareil aussi pour l'autisme qui me voit me retirer très vite si je me sens envahie (parfois des nanas m'aiment bien, voudraient qu'on devienne amies, etc.. et je pars en courant. Je ne veux pas d'amies ! en fait, c'est pas vrai, je veux les amies que je choisis - bizooo Stéphaniee Wink). Sinon j'arrive à maîtriser (un peu) la réception empathique (du moins j'aime le croire mais en fait... depuis ce matin, j'en doute).

Sempre Vivace a écrit:   En fait, j'ai appris à vivre une vie "normale" de l'extérieur en ayant une sorte de dialogue bizarre à l'intérieur.

Idem aussi.. une dyssynchronie que je cache (working girl à l'extérieur, et Candy à l'intérieur). Mon monde est féérique, angélique. Je me rends compte que mon mode de vie ado était totalement adapté à ce que j'étais, je respectais mieux mes besoins et je me vivais mieux (si ce n'est que je ne comprenais pas pourquoi ce rejet par les autres que je ne considérais pas au demeurant comme super intelligents, ni meilleurs que moi en tout, ni même plus gentils que moi..).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par discrete le Sam 6 Juil 2013 - 23:02

ouhlaaaa, me voilà un paquet de points commun avec Mary! (l'amitié, le boulot, . .)
Quant au quid des coutures, j'aimerais rebondir dessus aussi. Faut vraiment que j'aille me renseigner sur ce PASS. je suis une semaine sans pc et dur dur de développer sur un clavier de tel. Argl, frustration. garde le sujet au chaud encore pendant une semaine, ça me fera plaisir? :-)

«déformé», tu as trouvé le mot, ça résonne...

discrete
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 151
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 41
Localisation : 32 41 50 ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Ainaelin le Sam 6 Juil 2013 - 23:30

Le syndrôme PASS

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Sam 6 Juil 2013 - 23:45

Ainaelin a écrit:Le syndrôme PASS

Ben oui tiens, ça fait jamais de 15 ans que j'essaye de savoir à quoi je suis bon... toujours pas trouvé.

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Sam 6 Juil 2013 - 23:53

Déjà à trouver des images qui me foutent la trouille !!! Very Happy 

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Sam 6 Juil 2013 - 23:54

Moi j'ai trouvé des images qui foutent la trouille ? Genre ?

PS: (vous savez pas ce que j'ai vu, vous ne savez pas ce qu'on peut voir... sur 4chan.org/b, j'ai vu des choses que vous humain vous ne pourriez pas croire... d'ailleurs même moi j'y crois toujours pas )

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Kalimsha le Sam 6 Juil 2013 - 23:58

16dims a écrit:vous humain
Ah bin ça explique des choses.facepalm 

Kalimsha
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1516
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 38
Localisation : Entre deux zoos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Dim 7 Juil 2013 - 0:01

Kalimsha a écrit:Ah bin ça explique des choses.facepalm 

Allons, allons, je ne suis qu'un humain, c'est pour ça que j'évite 4chan...

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Dim 7 Juil 2013 - 0:06

Ca c'est des fadas comme je les aimes Laughing  Je me sens vraiment chez moi ! Very Happy 

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Dim 7 Juil 2013 - 0:11

je ne sais toujours pas de quelles images qui font peur on parle...

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Dim 7 Juil 2013 - 0:26

Y a des trucs que tu as posté sur le fil de Desperate Robot qui m'ont rappelé des films de Cronenberg Smile 

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Dim 7 Juil 2013 - 0:36

Hen ça... c'est mignon ça... (je suis plus Carpenter que Cronenberg)

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Sempre Vivace le Dim 7 Juil 2013 - 0:50

The thing ?

Sempre Vivace
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par 16dims le Dim 7 Juil 2013 - 0:51

Entre autre... mais c'est l'un de ses meilleurs oui.

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Harpo le Dim 7 Juil 2013 - 11:53

Je viens de lire le papier sur le syndrome du PASS. Encore un nouveau syndrome. Wink 

Le stress prolongé d'adaptation décrit finalement assez bien ce que je pouvais ressentir au moment d'arriver sur ce forum, et je comprend que cela t'ai interrogé. Il y a un an je m'interrogeais sur un possible burn-out, depuis plus longtemps déjà sur des concepts d'ennui, de survie ou plutôt de non vie - vivre à côté, ou entre-deux, ou regarder passer sa vie comme on regarde passer un train, en se demandant ce qu'on fiche là. Beaucoup de symptômes me parlent : la fatigue bien sûr, l'hypervigilance (que je traduirai par l'enfermement dans une bulle auto-protectrice), la somatisation (tendance au surpoids, maladie auto-immune - j'ai appris ici que la maladie dont je souffre depuis l'adolescence l'était), difficulté à prendre des décisions, découragement...

Et pourtant, lire ce papier me questionne sur une vision plus globale de tout cela. Le PASS explique tout aussi bien ces symptômes que mon caractère psychologique (INFP aussi au MBTI, mon profil énnéagramme qui profile parfaitement ma névrose (narcotisation, peur du conflit, immobilisme...), mon environnement familial, scolaire, professionnel. Il est difficile de démêler ce qui est dû à quoi, quand et pourquoi. Les grilles de lecture affluent, de Dabrowski à l'analyse transactionnelle, des profils psycho à la psychogénéalogie, ou tout simplement sa propre capacité à auto-analyser son passé, son comportement. Et en fait, cela tombe plutôt bien cet afflux d'informations, on peut chercher dans tous les sens, évoluer, tâtonner, comparer, comprendre, croire comprendre. Tout cela est positif.

Le principal, est je pense que tu seras d'accord avec ça vu ce que j'ai lu de toi, est de ressentir cela au plus profond de sa chair, se retrouver à un moment de sa vie où cela n'est plus possible, devenu insupportable. Ce décalage entre la vie que l'on s'est créée en s'adaptant et nos véritables besoins, cette accumulation de frustrations qui nous empêche de vivre - dans tous les sens du terme : avec soi, avec l'autre, avec les autres - amène inévitablement à l'implosion ou à la mort lente, la petite, celle de ne pas vivre --> dépression (là je parle pour moi, chez toi je me demande si tu ne dirais pas plutôt "illusion de vivre" par accumulation ?).

Et on arrive ici, à la fois désemparé et plein d'espoir, avide de trouver des semblables. A nos âges ( Wink ), un fait est certain : plus le temps de tergiverser. Je te souhaite donc un agréable plongeon dans les eaux de ce forum, et te conseille vivement les rencontres IRL. La douance, le syndrome  PASS, les profils psy, toussa, ça donne plein d'infos, mais ce ne sont que des infos. Tes propres besoins, ce que tu es vraiment, ça t'appartient.

J'ai écrit sur mon fil un truc du genre : "trop intelligent pour être heureux ? C'est ce qu'on va voir ! ".   Smile


Ps : qu'entends-tu par désoptimisation ? Tu bosses dans le milieu du Web ?

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plastique mais pas trop

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum