Syndrome de Peter Pan

Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Syndrome de Peter Pan

Message par Zeppo le Ven 5 Juil 2013 - 12:59

Je crois pas avoir vu un seul sujet parlant de ça donc je me permet Smile

Le syndrome de Peter Pan est un retard sur le plan émotionnel. En gros l'intelligence évolue normalement mais les émotions, le comportement restent ceux d'un enfant.

Page Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Peter_Pan

J'ai un frère trisomique mosaique (ne touche pas le cerveau, juste les régions du langage d'après ce que je sais). Il est l'ainé, il a subit des pressions de la part de mon père qui le traitait de con et qui l'a traumatisé de l'école en l’engueulant quand il ne comprenais pas quelque chose dans ses devoirs, et après le divorce ma mère a continué à le protéger, à le materner, niant son handicap. Deux éducations opposées et adverses surtout, un réel traumatisme pour lui mais voilà cela fait environ 5 ans qu'il ne voit plus mon père et pourtant il reste dans le même état... enfant. Il a 21 ans maintenant, il n'a jamais travaillé hormis des stages dont il s'est fait virer quelques fois car trop mou, il a la tête dans les nuages en permanence, il vis dans sa bulle, a des réactions disproportionnées, exagérées, un dialogue enfantin, et avec ma mère il ne peut pas lui témoigner de l'affection sans devenir un bébé, il passe son temps à la maison, sur l'ordinateur, il n'a pas d'amis, ne sort jamais. Depuis tout petit j'ai été considéré malgré moi comme l'ainé même si j'ai 3 ans de moins que lui, aujourd'hui je suis face à la réalité : je suis devenu son ainé, il n'a jamais été un vrai grand frère pour moi, c'est moi qui prenait toujours les initiatives quand on voyageais avec ma petite soeur et lui. Même ma soeur qui a 4 ans de moins l'a surpassé au niveau expérience de la vie et émotionnel.
Il est aujourd'hui ma plus grande souffrance, je ne sais pas comment le sortir de sa bulle, le réveiller, et pourtant j'ai cru que j'y été arrivé plusieurs fois où on a eu des discussions sérieuses, où d'un coup je le voyais comme personne ne l'avais jamais vu, adulte dans sa tête, mais dès que la conversation fini, que chacun retourne à ses occupations il redevient comme avant, et j'ai l'impression qu'il a tout oublié. Mon beau père aussi essaye de le secouer mais rien à faire, quand on le secoue trop, au mieux il nous fait croire qu'il se bouge mais dès qu'on a le dos tourné...

J'aimerais ne plus m'en soucier, le laisser dans sa bulle, il a l'air d'y être bien mais je n'y arrive pas, j'ai l'impression qu'il souffre toujours au fond de lui de son passé, mais quand je ne me soucie plus de mes problèmes c'est son cas qui m'obsède.

Je lui ai même parlé du Syndrome de Peter Pan, il est conscient d'en souffrir mais ne cherche pas à s'en "guérir".

Je voulais donc savoir ce que vous saviez sur le syndrome de peter pan, si vous connaissez des gens qui en on souffert ou qui en souffre toujours, des témoignages, des infos, enfin juste en parler quoi
Zeppo
Zeppo

Messages : 170
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 24
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par Ainaelin le Ven 5 Juil 2013 - 13:30

En forme non extrême, oui, plein de monde monde, dont moi. En forme extrême, non.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par the buru le Ven 5 Juil 2013 - 13:45

J'en connait un oui...33 ans...qui a fait sa vie dans le clown...Ou il peut gagner sa vie en...faisant l'enfant.
C'est malin de sa part.
En analyse transactionnelle on est dans une exclusion totale de l'adulte et du parent au profit d'un enfant exclusif...

Pas simple...
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par bepo le Ven 5 Juil 2013 - 13:54

En tous cas Mazeppa je pense que tu as du mal à concevoir les situations qui ne te semblent pas idéales.
C'est une sensation très ténue que j’éprouve en lisant. Donc ne te formalise pas. Wink
Je n'arrive pas à situer ton interrogation dans une chaîne de constat, acceptation, action (ou non action), stabilité.
Peut être faudrait-il que tu précises où se situe ton interrogation dans le contexte concret, qu'il semble que tu aies voulu très présent dans ton post ??

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par Kalimsha le Ven 5 Juil 2013 - 14:05

Ton frère est trisomique mosaïque. Donc, même si la symptomatologie est la même qu'un syndrome de Peter Pan, il ne l'a pas. Tous ce que tu décris de lui est lié à sa trisomie et non à un trouble psychiatrique annexe.
Éducatrice spécialisée, j'ai côtoyé quelques personnes comme lui. Quand on leur permettait de trouver en fonctionnement compatible avec ce schéma mental, il n'avaient pas l'air plus mal dans leur peau que les autres.

Loin de moi l'idée de te rendre responsable ou de te faire culpabiliser, mais peut être sont-ce tes inquiétudes que tu projettes sur lui. Même si en apparence, il peut paraître lucide et vif d'esprit à certains moments, il est tout de même porteur d'un handicap intellectuel. Certes, chaque trisomique est unique et l'échelle d'intensité varie de totalement dépendant à presque sans carences visibles, mais là sont les mots : presque sans carences visibles.

Je comprend tes inquiétudes et j'y compatis. Mais il y a peu de chance que sa situation change puisqu'elle n'est pas "curable". L'aide qu'il vous faudrait chercher serait sûrement plus du côté de la maison du handicap départementale, pour une prise en charge globale de sa situation, plutôt que de ce problème, qui n'en est qu'un des aspects.

Reçois tout mon soutien et le courage que j'arrive à te transmettre.
Kalimsha
Kalimsha

Messages : 1545
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre deux zoos

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par fleurblanche le Ven 5 Juil 2013 - 16:21

WIKIPEDIA : Le syndrome de Peter Pan (parfois nommé complexe de Peter Pan ou puer aeternus et abrégée SPP) est une expression utilisée pour désigner l'angoisse liée à l'idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature  
Je suis plutôt d'accord avec Kalimsha : dans le cas de ton frère, s'il y a des problèmes émotionnels, c'est plutôt lié à la trisomie, et peut-être aussi aux traumas subis, plus qu'à un "refus de devenir adulte"

je suis devenu son ainé, il n'a jamais été un vrai grand frère pour moi, c'est moi qui prenait toujours les initiatives quand on voyageais avec ma petite soeur et lui. Même ma soeur qui a 4 ans de moins l'a surpassé au niveau expérience de la vie et émotionnel.
Il est aujourd'hui ma plus grande souffrance, je ne sais pas comment le sortir de sa bulle, le réveiller, et pourtant j'ai cru que j'y été arrivé plusieurs fois où on a eu des discussions sérieuses, où d'un coup je le voyais comme personne ne l'avais jamais vu, adulte dans sa tête, mais dès que la conversation fini, que chacun retourne à ses occupations il redevient comme avant, et j'ai l'impression qu'il a tout oublié. Mon beau père aussi essaye de le secouer mais rien à faire, quand on le secoue trop, au mieux il nous fait croire qu'il se bouge mais dès qu'on a le dos tourné...

Je lui ai même parlé du Syndrome de Peter Pan, il est conscient d'en souffrir mais ne cherche pas à s'en "guérir".
Avez-vous parlé avec des psys ? Car selon moi, il ne faudrait pas avoir de ton frère les mêmes attentes qu'avec quelqu'un qui n'aurait pas de trisomie. Si vous n'avez pas encore parlé, ton beau-père et toi, de vos attentes avec des psys, ça pourrait être utile de le faire.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4410
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par oufy-dame le Sam 6 Juil 2013 - 12:46

Malgré l'expertise de la pro Kalimsha, voilà ce que j'allais ajouter avant de la lire.

Le syndrome de Peter Pan concerne des adultes sans handicap.

Si l'aire du langage est touchée, cela me semble être un gros handicap, il n'a pas sans doute pu développer une pensée normale ("pas de pensée sans langage" selon les psychologues du développement...).

En plus, si ton père l'a maltraité, il a dû ajouter des lésions dans son cerveau.

En fait, s'il ne change pas de comportement, c'est qu'il n'y arrive pas. Pour une personne sans handicap, il faudrait au minimum une psychothérapie.

Mais dans son cas, il faudrait peut-être refaire des examens médicaux et neuropsy, notamment pour évaluer son "âge mental".

Il me semble que c à ses 2 parents de s'occuper de lui et de son avenir, notamment quand ils ne seront plus là pour s'occuper de lui, car c à ta soeur et toi que reviendra cette lourde responsabilité.
Et vu ce que tu écris, un soutien psy pour tes parents ne serait pas un luxe...

Mais si ça peut te rassurer, je connais un "vrai" trisomique adulte dont les parents et les frères n'ont jamais cherché à comprendre prq il était incapable de se préparer seul le matin quand un seul grain de sable intervient ds les rouages préparés par sa mère. Alors ils le grondent gentiment comme un enfant qui ferait exprès de rester bloqué devant son bol parce que la cuiller n'est pas posée à l'endroit habituel par ex. ! Il travaille en CAT, je crois.

Ceci dit, peut-être que les pros n'expliquent pas assez aux parents de quoi leur enfant est capable ou pas, ce qui est normal ou pas, comment l'aider à progresser si possible et comment gérer ce qui restera tjr un handicap...

En parallèle de la maison du handicap, il y a peut-être une asso spécialisée dans cette forme de trisomie, pour orienter tes parents vers les meilleurs spécialistes ?

Bon courage,
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1039
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par Kalimsha le Sam 6 Juil 2013 - 17:39

Je rends compte en lisant les autres intervenants et en relisant ma réponse que j'ai fait une réponse très "rapport" professionnel.
Si tu as des questions plus précises ou plus sensibles, n'hésites pas à les poser ici ou en mp si tu préfères, j’essaierais d'y répondre plus délicatement.

Et comme l'ont relevé fleurblanche et oufyfille, c'est un accompagnement familial qui est nécessaire, aussi bien dans la prise en charge  de ton frère que dans votre acceptation de sa situation réelle.
Kalimsha
Kalimsha

Messages : 1545
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre deux zoos

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par Zeppo le Dim 7 Juil 2013 - 15:41

qwerty a écrit:En tous cas Mazeppa je pense que tu as du mal à concevoir les situations qui ne te semblent pas idéales.
C'est une sensation très ténue que j’éprouve en lisant. Donc ne te formalise pas. Wink
Je n'arrive pas à situer ton interrogation dans une chaîne de constat, acceptation, action (ou non action), stabilité.
Peut être faudrait-il que tu précises où se situe ton interrogation dans le contexte concret, qu'il semble que tu aies voulu très présent dans ton post ??

Oui j'ai énormément de mal à concevoir ces situations, perfectionniste à l'extrême.
J'aurais surtout voulu savoir s'il y avais quelque chose à faire, et comment, parce que jusque là, la discussion n'a rien changé, elle ne semble pas avoir d'effet.

Kalimsha a écrit:Ton frère est trisomique mosaïque. Donc, même si la symptomatologie est la même qu'un syndrome de Peter Pan, il ne l'a pas. Tous ce que tu décris de lui est lié à sa trisomie et non à un trouble psychiatrique annexe.
Éducatrice spécialisée, j'ai côtoyé quelques personnes comme lui. Quand on leur permettait de trouver en fonctionnement compatible avec ce schéma mental, il n'avaient pas l'air plus mal dans leur peau que les autres.

Loin de moi l'idée de te rendre responsable ou de te faire culpabiliser, mais peut être sont-ce tes inquiétudes que tu projettes sur lui. Même si en apparence, il peut paraître lucide et vif d'esprit à certains moments, il est tout de même porteur d'un handicap intellectuel. Certes, chaque trisomique est unique et l'échelle d'intensité varie de totalement dépendant à presque sans carences visibles, mais là sont les mots : presque sans carences visibles.

Je ne sais pas ce que je projette ou non sur lui et encore moins ce qui est du à la trisomie ou ce qui pourrait être du au syndrome de Peter Pan mais ce que je vois c'est clairement un gosse qui refuse d'être adulte, s'enfermant dans sa bulle pour qu'on ne puisse pas l'atteindre ni le déranger. Et je ne pense pas que tous les trisomiques mosaiques soient dans ce cas là, il y en a même un dans ma rue qui travaille, qui a le permis, il est très autonome.

oufyfille a écrit:Il me semble que c à ses 2 parents de s'occuper de lui et de son avenir, notamment quand ils ne seront plus là pour s'occuper de lui, car c à ta soeur et toi que reviendra cette lourde responsabilité.
Et vu ce que tu écris, un soutien psy pour tes parents ne serait pas un luxe...

Mon père a toujours voulu le considérer comme un handicapé contrairement à ma mère qui niait son handicap. Ma grand mère paternelle avait même réussi à avoir un rendez vous avec le plus grand spécialiste de l'époque, ma mère a refusé. Durant le divorce mon père a fait plusieurs procès à ma mère pour que mon frère soit pris en charge correctement, ma mère a réussi à entretenir mon frère dans cette croyance que toutes ses souffrances sont du au père et maintenant c'est devenu une excuse qu'elle sort à tout bout de champs quand on lui reproche de ne rien faire pour mon frère. Mon père a abandonné et a quitté le pays. Ma mère n'en a strictement rien à foutre, elle en a même honte j'ai l'impression.
Pendant ces procès il a passé un test d'intelligence (je sais pas si c'était un test de QI à proprement parler) et les résultats étaient normaux, donnant un point de plus à ma mère.



Merci de votre soutient Smile
Zeppo
Zeppo

Messages : 170
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 24
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome de Peter Pan Empty Re: Syndrome de Peter Pan

Message par oufy-dame le Dim 7 Juil 2013 - 16:35

Dur dur... Je vais te parler franco, mais ce n'est pas de la méchanceté vis-à-vis de ta mère :

On dirait que le problème de ton frère constitue une blessure narcissique (comme disent les psys) pour ta mère et qu'elle n'arrive pas à y faire face (déni de la réalité ? C grave !). Pas facile pour elle, bien qu'elle ait ensuite eu 2 enfants qui fonctionnent bien, mais ça fait partie des risques qd on fait des enfants : elle a des responsabilités à vie (c un médecin qui m'en a convaincue il y a lgtps) et elle ne devrait pas imposer à ta soeur et toi d'assumer ces responsabilités qd elle ne sera plus là.

Et s'il fait un enfant, qui l'assumera ?!

Je suppose que tu as déjà essayé de lui parler : elle compte le garder à la maison jusqu'à ce qu'elle meure ? Et ensuite, il se retrouvera SDF (elle s'en fiche ?), ou elle estime que ta soeur et toi devrez vous en occuper ? Sympa pour vous : elle y pense, à ça ? Et votre frère, il deviendra quoi si vs ne pouvez ou ne voulez pas vs en occuper ? Il y aura une décision de justice qui vs obligera à le prendre en charge financièrement ?!

C peut-être elle qu'il faut secouer, si ces questions ne font pas réagir ton frère ???
Heureusement que ton beau-père a l'air de s'en préoccuper, mais j'espère que tu lui transmettras les infos de Kalimsha.

Tu peux peut-être aussi te renseigner sur le plan juridique : que faire pour obliger ton frère ou ta mère à agir ? Quand risque-t-il d'être mis sous tutelle ou je ne sais quoi ?

Demander conseil à un spécialiste de la trisomie mosaïque ou à un psy spécialisé ds ce genre de prblm, notamment pour aider ta mère à agir ?

Mais si ta mère a prévu tout ce qu'il lui faut sur le plan financier pour être pris en charge jusqu'à la fin de sa vie, alors : pas de souci ???

Bon courage,
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1039
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum