Tick tock goes the clock...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tick tock goes the clock...

Message par WoodyS le Lun 1 Juil 2013 - 22:02

Bon. Bien entendu, c'est une fois inscrite et prête à poster que je ne sais plus quoi dire, par où commencer, que dire pour ne pas répéter ce que d'autres ont dit avant moi et tomber dans l'ordinaire le plus complet. Mais allez, il paraît que chacun a son histoire propre et unique...

Bonjour à vous, petits zèbres I love you  Puisque c'est ici qu'on se présente : je m'appelle Charline, j'ai 19 ans, et je suis actuellement étudiante en littérature et cinéma dans une fac londonienne (et oui, une expat'). Ayant toujours été bonne, voire très bonne élève à l'école (mais sans être brillante avec des 20 dans chaque matière, loin de là en sciences et en maths), j'ai eu une scolarité plutôt facile sans me donner la peine de bosser à fond, évoluant bien loin des clichés pourtant si antagonistes du surdoué qui brille dans tout ce qu'il entreprend ou celui en échec scolaire. L'école a toujours été un plaisir pour moi, où je m'amusais plus que je ne travaillais sérieusement... En parfaite opposition avec mon petit frère, brillant en primaire et au collège, cancre fini au lycée parce que les cours ne l'intéressent pas, diagnostiqué précoce à l'âge de huit ans et confirmé surdoué encore récemment par le psy. Autant vous dire qu'à côté de lui, je suis passée complètement à la trappe aux yeux de tout le monde. Simples signes distinctifs : une enfant, puis ado très sensible, très cultivée, qui réfléchit beaucoup trop, analyse tout, créative, très imaginative, s'intéresse à tout sans se passionner pour rien, volage dans ses "passions", "très mature pour son âge", voire "trop pour son bien" selon ma grand-mère. Entre autres.

C'est ma mère qui m'a mise sur la piste de ma possible "douance" à force de lire des bouquins sur les adultes surdoués et de me répéter "tu devrais lire ça, c'est très intéressant, il y a beaucoup de traits qui te ressemblent, et il paraît que c'est héréditaire"... Bref, dubitative au début, j'ai fini par lire un bouquin, puis des articles, puis d'autres encore... Et le doute a fait son petit bonhomme de chemin. J'ai fini par oublier ça (en refusant la proposition de ma mère de passer les tests), puis j'ai changé d'avis, il y a quelques semaines à peine, après plusieurs mois sans y repenser. Revenue en France pour l'été, à un an du master, j'ai commencé à me poser beaucoup -trop- de questions sur ma façon d'être, mes rapports avec les autres, ma façon de fonctionner qui n'a l'air de correspondre en rien à celle des autres -on me répète de plus en plus que je suis "différente", "dans [mon] monde", "un peu folle". Ca fait quelques temps que j'angoisse de plus en plus en me demandant ce qui cloche chez moi, pourquoi je ne ressens/fais/dis/réfléchis pas comme mes copains, pourquoi je me sens de plus en plus isolée dans mon propre cercle d'amis, pourquoi j'ai des difficultés à m'en faire de nouveaux notamment à la fac (après réflexion : parce que je me sens en décalage complet avec eux)... En ce moment, j'ai le cerveau qui carbure en permanence à 200 à l'heure, pour des broutilles, et je réalise que si j'ai toujours été comme ça, c'est la première fois que le mal-être provoqué est aussi "évident". J'ai toujours été du genre à trop réfléchir, à être dans ma bulle, et à me sentir décalée, mais toute ma vie j'ai eu la chance d'avoir des amis qui me correspondaient si bien et qui m'acceptaient comme j'étais... alors j'ai laissé ça de côté en revendiquant ma "folitude" comme une bête excentricité. Mais depuis mon entrée à la fac, loin de mon cocon habituel, ça ne va plus. J'ai l'impression d'être un train qui n'arrive pas à s'ajuster à la vitesse de son voisin : soit je vais trop vite et je passe pour une fille bizarre (combien de fois ne m'a-t-on pas demandé "comment tu sais ça ?" alors que ça me paraissait évident, ou combien de fois n'ai-je pas osé rappeler le détail d'une conversation à quelqu'un de peur de passer pour une stalkeuse), soit j'essaye de ralentir et je n'arrive plus à suivre. Et quand j'en ai marre, je sors des rails et je deviens la vache qui regarde bêtement le train passer. Tellement glamour, je vous l'accorde Cool 

Bref, après moult hésitations, lectures de bouquins, articles, et témoignages sur divers forums (y compris celui-ci), j'ai pris mon courage à quatre mains et demandé à ma mère de me prendre rendez-vous avec le psy pour les tests. Premier rendez-vous prévu dans deux semaines. Je suis partagée entre impatience et trouille furieuse d'avoir été juste "dupée" par ce que j'ai lu et mon propre égo qui aura pris pour de la douance ce qui au final n'était que coïncidences. Bref, douance ou mal-être d'une gamine paumée, l'avenir nous le dira dans deux semaines. Je ne sais absolument pas à quoi m'attendre au niveau des résultats, je les redoute autant que je les attends. Je ne sais pas ce que je ferais si j'apprenais que j'étais bel et bien surdouée, mais je sais que si ce n'était pas le cas, je filerais me cacher sous ma couette pour n'en jamais plus ressortir. Ca fait tellement prétentieux de "se croire" surdoué quand personne n'a rien détecté jusqu'à aujourd'hui et que mon parcours scolaire ne correspond pas du tout aux "critères" Embarassed  bref, j'ai la trouille, et j'ai même appréhendé de m'inscrire ici et de poster ce message...

WoodyS
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 23
Localisation : Londres/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par Le terrible le Lun 1 Juil 2013 - 22:29

Bonjour WoodyS (et bienvenue!). Je suis moi même nouveau sur ce forum et, tout comme toi, je n'ai pas encore passé le test. Mais je puis te rassurer sur une chose, relativement à ce forum: ses contributeurs sont là pour t'épauler, te soutenir, t'aider, échanger, non pour te rabaisser, juger a priori et conférer une étiquette, quelle qu'elle soit. Si tu cherches des réponses, tu en trouveras sans doute ici quelques unes, ou du moins des pistes pour répondre toi même à tes interrogations. Pour le reste, zebra crossing est (pour ce que j'en ai vu jusqu'à maintenant) une communauté non seulement ouverte, mais encore sincèrement chaleureuse. Bref, derechef, bienvenue à toi Wink

Le terrible
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 299
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 37
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par Ardel le Mar 2 Juil 2013 - 1:29

Hello WoodyS !

Bienvenue, et merci pour cette belle présentation.

Je me reconnais assez dans le "bon à l'école, mais pas génial", surtout en ... philo pour moi ^^ Ceci, dit, pour commencer un master à 20 ans (si j'ai bien compris), il faut avoir sauté une classe ... tu dois donc être quelque peu modeste.

Quand aux choses déjà connues de moi, mes amis commencent à avoir l'habitude : quand je leur dit "alors, ce voyage à Trifouillis ?", ils ont le réflexe "ben, comment ..." mais se ressaisissent aussitôt en levant les yeux au ciel : "Ah, oui ... Facebook".

Je ne rajouterai rien à la gentille description qu'a fait El Dentisto du forum, j'espère qu'il te conviendra et que tu y trouveras, sinon des réponses, du moins des choses intéressantes.

A bientôt

Ardel

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par lilou1984 le Lun 15 Juil 2013 - 11:32

Tu sais, dans la vie, l'important (après la santé et l'argent bien sûr), c'est d'avoir la sensation de réussir sa vie, le reste n'est pas si grave. Passer le test est une bonne idée si ça peut augmenter ta confiance en toi, mais à mon avis, ça ne sert pas à grand chose de plus (sans vouloir passer pour pénible et chacun ses opinions bien sûr  tongue ). Pour moi, réussir sa vie, c'est repenser à qui on était quelques/beaucoup d'années plus tôt et se dire que pour rien au monde je n'aurais envie d'avoir de nouveau l'âge que j'avais à l'époque.

Tu as raison de te poser des questions sur tes relations sociales, ça permet d'aiguiller sa vie d'une façon positive, évolutive et de s'adapter du mieux possible aux circonstances et aux gens auxquels nous sommes confrontés afin d'y passer le moins d'énergie possible et de garder cette énergie pour nos projets personnels. Perso, la collection très fournie "Odile Jacob" m'a beaucoup aidée à mieux me cerner et à cerner les autres, le sujet est vaste. Ca permet de moins se prendre la tête avec des broutilles (voire des broutilles d'il y a 10 ans de cela) qui apparaissent quand on se rend compte qu'on aurait pu gérer une situation d'une façon plus lisse (note bien que si on ne se rend pas compte, il n'y a pas ce genre de problème). Se casser la tête pour des broutilles et s'intéresser à tout est le meilleur moyen d'être créatif.
La dichotomie que tu décris fille bizarre et brillante/ ruminant qui regarde passer les trains (lol) ne t'attire-t-elle pas toujours soit de la jalousie soit du mépris de la part des autres et rien d'autre ? Moi, quand je dis comment je vis, on me jalouse et si je dis comment je vis sans les éléments déclencheurs de jalousie, on me méprise, looool car je n'ai pas de télé ni de voiture et que je me tais dans mon coin.

En tout cas, tu as une chance splendide de pouvoir faire tes études en Angleterre, et dans le domaine que tu as choisi qui plus est !

lilou1984
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par discrete le Lun 15 Juil 2013 - 18:29

Salut WoodyS,

Ce petit message "d'encouragement": moi non plus je n'étais ni brillante ni cancre (juste dans le peloton de tête sans me pousser), et ce ne serait jamais venu en tête de ma famille que je puisse être HP (peut-être parce que je les soupçonne d'être un gros troupeau de zèbres, donc difficile de s'apercevoir de notre singularité), et j'étais dans les mêmes doutes que toi avant de passer le test. "Est-ce que je ne me fais pas des films pour panser le décalage / malaise ressenti avec les autres?" (+ trouver une raison pour les difficultés de mon frère, cfr mes autres posts)
Et puis voilà, j'ai passé le test, et il est "positif" (dans le sens où cela a confirmé que j'étais zèbre). Depuis je pense intimement qu'il n'y a pas de fumée sans feu dans ce domaine... Je pense qu'il y a plus de catégories de zèbres que les deux-trois profils types habituellement présentés. j'ai lu que les filles souvent s'adaptent bien à ce qu'on attend d'elles. Et en ce qui me concerne, on attendait que je réussisse sans faire de vagues (comprendre avec profil bas, sans se la pêter). Check.
Et toi, qu'est-ce qu'on attendait de toi? ;-)

Je me posais aussi beaucoup de question sur le test et finalement il se déroule "tout seul". Tu sens bien là où ca te semble facile et là où tu coinces. Par contre j'ai été étonnée par le contenu du test dans le sens où je me demande s'il est vraiment pertinent pour "nous évaluer" nous les zèbres. Enfin c'était mon expérience en tous cas.

Ah oui au fait, j'ai le double de ton âge (ouch'), et je me souviens bien que c'est vers 18 ans, à l'arrivée à l'unif que j'ai le plus ressenti le décalage. Comme toi j'avais perdu mes 2-3 mousquetaires de collège/lycée et j'ai été étonnée par la différence de sensibilité (vraiment le sentiment d'être une extra-terrestre) et la difficulté de retrouver de tels liens à l'unif. Mais ca s'est fait hein, donc patience Smile  (mes amis: un zèbre et une non-zèbre qui justement m'apaise encore bcp aujourd'hui )

Courage pour le test, tiens nous au courant :-)

discrete
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 151
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 41
Localisation : 32 41 50 ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par Invité le Jeu 18 Juil 2013 - 21:04

Rien que pour "la vache qui regarde bêtement le train passer", je vote pour toi, WoodyS.
Quel que soit le résultat, on s'en fiche. (Pas toi, je m'en doute)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tick tock goes the clock...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum