Juste avant la tempête

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Dim 30 Juin 2013 - 17:44

Bonsoir bonsoir.

Ca faisait maintenant quelques temps que je m'étais inscrite, un soir d'errance virtuelle, et puis je n'osais pas poster, ne sachant pas pas trop ce que j'allais faire de tout ça, si j'avais des choses à dire. Alors je lisais un peu en sous-marin. Et puis un jour, là, y'a deux semaines, je me suis dis qu'il était temps de passer aux choses sérieuses, de passer le test et, du coup, de commencer à poster ici. bounce 

Bon mais je commence par la fin, ça ne va pas du tout. Je reprends : ça faisait quelques mois que je m'interessais à tout un tas d'outil d'introspection divers et (a)variés pour essayer de discuter avec moi-même, de me mettre en face à face avec mes problèmes, ces trucs qui gâchent une partie du quotidien. Je me suis penchée sur le MBTI, l'ennéagramme, pour ceux qui connaissent, mais je n'ai pas eu lla sensation d'y trouver mon compte. Une typologie un peu restreinte, des choses intéressantes en terme de fonctionnement cognitifs mais très peu concluant en terme de compulsion personnelle. Et puis, comme une porte s'ouvre sur une pièce qui, forcément, a elle aussi de nouvelles portes, j'ai fini par débarquer en terrain inconnu jusque là : j'ai eu vent de ce que c'était qu'être "zèbre". Un peu aiguillée par des anciens d'ici, eux-même (donc) concernés par la douance, j'ai fini par me pencher sur le problème. On m'a "suspecté de", et, d'abord par pure curiosité intellectuelle, et puis dans une démarche plus introspective, j'ai lu la fameuse bible de JSF. Bon, ici je serai moins dithyrambique que d'autres : la lecture m'a parue un peu fastidieuse à cause d'un style que j'ai jugé assez condescendant Neutral . Mais en terme d'information et d'écho personnels, forcément, c'était une sorte de choc. L'identification que je "cherchais" dans les outils que j'avais utilisé jusque là, je la voyais enfin, mais sur un objet inattendu, la douance.

D'un naturel cependant sceptique, j'ai passé plusieurs mois à essayer de mettre à distance cette identification, par peur d'une déception post-test. La première réaction face à tout ça c'était : "Putain ! Mais ça expliquerai tellement de chose ! Si j'étais réellement concernée, alors c'est dingue, je verrai peut-être se dessiner un début de chemin vers du "mieux"...". Et puis en même temps, la conscience qu'avoir une "étiquette" ne résoudrait rien, que le travail qu'il reste à faire serait, de toute manière, long et pénible.  Au fil du temps je me suis habituée à m'identifier à la chose, pas vraiment pour pouvoir me dire que je suis surdouée et que je suis tellement mieux que les autres (non, vraiment, y'en a encore ici qui pensent ça ? pale ) mais parce que bien malgré moi, certaines choses faisaient écho.

D'interrogation en incertitude, le stress est monté, et la nécessité de résoudre cette question dans la foulée. Après des exams difficiles (et une licence décrochée, bien miraculeusement) je me suis dit qu'il était temps. Je ne sais pas quel chemin prendre pour la suite de mes études, et je me suis dit que d'une manière ou d'une autre, passer un test me permettant de déterminer mes capacités, mes points forts et mes points faibles, de mettre un mot sur cette difficulté d'adaptation que je connais particulièrement depuis quelques années, tout cela m'aidera à y voir plus clair. Et donc c'est parti, mercredi je passe le test, la semaine suivante j'ai le droit au bilan.

Reste maintenant à gérer le stress (plus présent que jamais) et l'éventualité d'un "échec" (rationnellement je suis conscience du fait que quelque soit le résultat, il sera bénéfique, parce qu'il sera un miroir réaliste et utile, mais je ne peux m'empêcher d'espérer un résultat spécifique, la confirmation de quelque chose en quoi j'ai osé croire). Je me sens déjà "usurpatrice" (à défaut d'impostrice, je suis pas un imposteur, j'ai pas ce qu'il faut pour scratch ) de m'identifier, sans preuve. Et malgré mes espoirs je sais que les chances d'une confirmation sont bien minces.

Je vous demande donc une légère indulgence, au moins pour les 3 jours à venir. Je saurais trouver la porte en cas de besoin, mais je pensais utile de partager à vous, au moins de manière éphémère, ces interrogations d'une "incertaine-qui-va-bientôt-savoir".

Au plaisir !


Dernière édition par Devotchka le Dim 30 Juin 2013 - 18:52, édité 1 fois

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par FadeToBlack le Dim 30 Juin 2013 - 17:54

Bonjour bonsoir et bienvenue à toi ! Razz 

Ne t'inquiète pas, comme c'est souvent dit, il n'y a pas besoin de montrer patte blanche ici !
Quelque soit les résultats de ton test, tu trouveras toujours ici des gens pour échanger !
Et puis la "zébritude", ce n'est pas qu'une histoire de QI !Zèbre 

Au plaisir de te lire ! Very Happy

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Loup le Dim 30 Juin 2013 - 18:56

Bienvenue!

Complètement d'accord avec FadeToBlack.

Quoiqu'il en soit, l'analyse de ton test révélera peut-être d'autres surprises pour toi, ça restera toujours intéressant et un bon outil pour comprendre ton fonctionnement avant tout.

En tout cas, bon courage, détends-toi le plus possible (quitte à regarder des trucs débiles, mine de rien, ça marche bien, ça n'enlève pas tellement le stress mais ça permet de penser à aut' chose. Wink )

Loup
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 27
Localisation : Dans une constellation, après la cinquième étoile, tout droit, puis à gauche...

http://ortiesart.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Dim 30 Juin 2013 - 20:57

FadeToBlack a écrit:Bonjour bonsoir et bienvenue à toi ! Razz 

Ne t'inquiète pas, comme c'est souvent dit, il n'y a pas besoin de montrer patte blanche ici !
Quelque soit les résultats de ton test, tu trouveras toujours ici des gens pour échanger !
Et puis la "zébritude", ce n'est pas qu'une histoire de QI !Zèbre 

Au plaisir de te lire ! Very Happy

| Loup | a écrit:Bienvenue!

Complètement d'accord avec FadeToBlack.

Quoiqu'il en soit, l'analyse de ton test révélera peut-être d'autres surprises pour toi, ça restera toujours intéressant et un bon outil pour comprendre ton fonctionnement avant tout.

En tout cas, bon courage, détends-toi le plus possible (quitte à regarder des trucs débiles, mine de rien, ça marche bien, ça n'enlève pas tellement le stress mais ça permet de penser à aut' chose. Wink)

Merci pour vos deux messages ! Je mettrais cependant un bémol : le profil "zèbre" correspond pour moi à la douance, et la douance se mesure grâce à l'outil qu'est le test de QI. Si je ne percevais pas une pertinente dans cette analyse de mon fonctionnement je garderai sans doute mes sous. Si je ne fonctionne pas "cognitivement" comme un HQI - ce que me dira le test - pour moi l'affaire sera classée. Enfin classée en terme de "zébritude" mais on s'en doute, l'analyse, les questionnements, la prise en main ne s'arrêtera pas là. Comme tu le dis, Loup, ce sera toujours un outil intéressant pour me comprendre, en partie du moins Smile.

Quant à regarder des trucs débiles, ne t'inquiète pas, j'en fais une spécialité ces derniers temps Twisted Evil 

Merci encore !

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par siamois93 le Dim 30 Juin 2013 - 22:58

Salut.
Pour ma part je n'ai pas encore passé le test, j'ai trop peur de la colère en retour, j'ai cette facheuse tendance à trop regarder le passé.
Mais toi tu as l'air super optimiste et c'est tant mieux, je te souhaite de casser la baraque mercredi !

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par siamois93 le Dim 30 Juin 2013 - 23:00

Mais tu es russe ou c'est juste ton pseudo qui «fait» russe ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Lun 1 Juil 2013 - 0:21

Ah ouais je donne l'impression d'être confiante ? C'est marrant parce que je le suis pas du tout. Je suis en gros stress depuis quelques jours, plus l'échéance approche plus les trucs les plus simples me paraissent compliqué et inaccessibles...

Par contre je sais que quelque soit le résultat je pourrais puiser de quoi creuser pour régler les choses qui ont besoin de l'être, et puis, je préfère ne pas être HQI mais le savoir que de me bercer d'illusion en m'identifiant à un profil qui ne me correspond pas.

Je ne suis pas russe non ! Par contre Devotcha en russe signifie Jeune femme et j'aime bien. Et puis surtout :


Et merci !

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Loup le Lun 1 Juil 2013 - 0:40

Devotchka a écrit:Je mettrais cependant un bémol : le profil "zèbre" correspond pour moi à la douance, et la douance se mesure grâce à l'outil qu'est le test de QI.

Nous sommes d'accord.
Mais le QI ne fait pas tout, c'est un signe important, certes, mais il y en a qui ont des hauts QI, et qui ne montrent pourtant pas une once d'intelligence... Wink
D'ailleurs, j'utilise plutôt haut potentiel, comme expression.
Je te souhaite en tout cas d'y trouver un apaisement, c'est l'important.

Loup
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 27
Localisation : Dans une constellation, après la cinquième étoile, tout droit, puis à gauche...

http://ortiesart.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Mer 3 Juil 2013 - 11:53

Je ne sais pas trop où poster ça mais du coup comme il s'agit de mon sujet qui parle de moi (égocentrisme au maximum \o/) je me dis qu'ici ça peut être l'endroit pour parler de la passation du test.

Donc aujourd'hui j'ai passé le WAIS IV. J'ai eu le droit à tout les subtest, y compris les facultatifs. Je vais essayer d'être synthétique et ne pas en dire trop pour ceux qui seraient amené à le passer par la suite :
J'ai commencé le test très stressée, avec les mains qui tremblaient ce qui était moyennement pratique pour la première épreuve qui était manuelle. Mais je me suis quand même bien débrouillée, arrivée jusqu'au bout sans trop m'étendre. Les questions verbales m'ont un peu mise en confiance, c'est mon point fort et je le sais. Par la suite, notamment quand il y a eu des questions sur la mémoire au travail ou la vitesse de traitement, je me suis facilement laissée déconcentrée. Je lui disais, très clairement "là je suis un peu ailleurs, il faut que je me reconcentre". Le pire ça a été après ma pause : on est retourné trop directement dans le test, je n'étais vraiment pas là, le subtest qui a suivi a été totalement foiré (mais je crois qu'il ne compte pas dans le calcul du QIT, et c'était l'un des subtest facultatif). L'un des autres test facultatif je l'ai vraiment raté en beauté, j'étais totalement angoissée par le chrono et au lieu de prendre mon temps je donnais une réponse un peu hasard (je choisissais a l'intuition entre deux qui me paraissaient probables au lieu d'essayer d'éliminer l'une des deux logiquement).

J'ai eu l'impression de ne pas être au maximum de mes capacités sur certains test, sur d'autres je n'aurais vraiment pas pu faire mieux, même dans des conditions différentes. J'ai quand même été assez contente de moi sur un test de vitesse de traitement (elle m'avait dit "et si vous allez vraiment vite vous pourrez peut-être aller sur la 3ème page", j'ai fait 2 pages et demie). Cétait l'un des trucs qui m'angoissait le plus (je me sens teeeeellement lente) que cette micro-"réussite", ou disons au moins la certitude que je suis dans la moyenne, me rassure un peu.

Bon par contre je me focalise sur mes erreurs (celles que j'aurais pu éviter, celles dont je me doutais que c'était des erreurs) et sur l'inattention globale qui m'a gagnée au cours de la passation. Du coup je me dis que si on m'apprend que je suis HQI là je serai vraiment la première surprise : c'était à la fois accessible (plus que ce que j'imaginais) et particulièrement difficile à cause des conditions qui encouragent le stress (chrono qui passe, sensation de blocage, qui fait que je me concentre sur l'erreur que je viens de faire plutôt que de passer directement, tout de suite, à autre chose).

Bref, résultat la semaine prochaine : je vais essayer de me garder une ligne de conduite calme et détendue. Je ne suis pas vraiment "soulagée" d'avoir passé le test mais je suis contente que ça ne soit plus à faire.

bounce 

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par arnaud P-b le Mer 3 Juil 2013 - 12:43

Bonjour Devotchka (un pseudo qui me parle, ma 1ère copine était d'origine russe)
Je te souhaite de tirer le maximum des "conclusions" de ce test, quelles qu'elles soient. J'aimerais moi aussi le passer, histoire de "savoir" une fois pour toutes. Comment t'y es-tu prise?
Bon courage.

arnaud P-b
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 39
Localisation : metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Nevermind13 le Jeu 4 Juil 2013 - 10:14

Devotchka a écrit:Bonsoir bonsoir.

Ca faisait maintenant quelques temps que je m'étais inscrite, un soir d'errance virtuelle, et puis je n'osais pas poster, ne sachant pas pas trop ce que j'allais faire de tout ça, si j'avais des choses à dire. Alors je lisais un peu en sous-marin. Et puis un jour, là, y'a deux semaines, je me suis dis qu'il était temps de passer aux choses sérieuses, de passer le test et, du coup, de commencer à poster ici. bounce 

Bon mais je commence par la fin, ça ne va pas du tout. Je reprends : ça faisait quelques mois que je m'interessais à tout un tas d'outil d'introspection divers et (a)variés pour essayer de discuter avec moi-même, de me mettre en face à face avec mes problèmes, ces trucs qui gâchent une partie du quotidien. Je me suis penchée sur le MBTI, l'ennéagramme, pour ceux qui connaissent, mais je n'ai pas eu lla sensation d'y trouver mon compte. Une typologie un peu restreinte, des choses intéressantes en terme de fonctionnement cognitifs mais très peu concluant en terme de compulsion personnelle. Et puis, comme une porte s'ouvre sur une pièce qui, forcément, a elle aussi de nouvelles portes, j'ai fini par débarquer en terrain inconnu jusque là : j'ai eu vent de ce que c'était qu'être "zèbre". Un peu aiguillée par des anciens d'ici, eux-même (donc) concernés par la douance, j'ai fini par me pencher sur le problème. On m'a "suspecté de", et, d'abord par pure curiosité intellectuelle, et puis dans une démarche plus introspective, j'ai lu la fameuse bible de JSF. Bon, ici je serai moins dithyrambique que d'autres : la lecture m'a parue un peu fastidieuse à cause d'un style que j'ai jugé assez condescendant Neutral . Mais en terme d'information et d'écho personnels, forcément, c'était une sorte de choc. L'identification que je "cherchais" dans les outils que j'avais utilisé jusque là, je la voyais enfin, mais sur un objet inattendu, la douance.

D'un naturel cependant sceptique, j'ai passé plusieurs mois à essayer de mettre à distance cette identification, par peur d'une déception post-test. La première réaction face à tout ça c'était : "Putain ! Mais ça expliquerai tellement de chose ! Si j'étais réellement concernée, alors c'est dingue, je verrai peut-être se dessiner un début de chemin vers du "mieux"...". Et puis en même temps, la conscience qu'avoir une "étiquette" ne résoudrait rien, que le travail qu'il reste à faire serait, de toute manière, long et pénible.  Au fil du temps je me suis habituée à m'identifier à la chose, pas vraiment pour pouvoir me dire que je suis surdouée et que je suis tellement mieux que les autres (non, vraiment, y'en a encore ici qui pensent ça ? pale ) mais parce que bien malgré moi, certaines choses faisaient écho.

D'interrogation en incertitude, le stress est monté, et la nécessité de résoudre cette question dans la foulée. Après des exams difficiles (et une licence décrochée, bien miraculeusement) je me suis dit qu'il était temps. Je ne sais pas quel chemin prendre pour la suite de mes études, et je me suis dit que d'une manière ou d'une autre, passer un test me permettant de déterminer mes capacités, mes points forts et mes points faibles, de mettre un mot sur cette difficulté d'adaptation que je connais particulièrement depuis quelques années, tout cela m'aidera à y voir plus clair. Et donc c'est parti, mercredi je passe le test, la semaine suivante j'ai le droit au bilan.

Reste maintenant à gérer le stress (plus présent que jamais) et l'éventualité d'un "échec" (rationnellement je suis conscience du fait que quelque soit le résultat, il sera bénéfique, parce qu'il sera un miroir réaliste et utile, mais je ne peux m'empêcher d'espérer un résultat spécifique, la confirmation de quelque chose en quoi j'ai osé croire). Je me sens déjà "usurpatrice" (à défaut d'impostrice, je suis pas un imposteur, j'ai pas ce qu'il faut pour scratch ) de m'identifier, sans preuve. Et malgré mes espoirs je sais que les chances d'une confirmation sont bien minces.

Je vous demande donc une légère indulgence, au moins pour les 3 jours à venir. Je saurais trouver la porte en cas de besoin, mais je pensais utile de partager à vous, au moins de manière éphémère, ces interrogations d'une "incertaine-qui-va-bientôt-savoir".

Au plaisir !


Je suis dans exactement le meme cas et je n'aurai pu trouver de meilleurs mots pour expliquer mon etat d'esprit, ni le role de la douance ou non sur mon chemin...

Je suis contente que tes tests se soient bien passés !
Je les passe demain et quelque chose en moi est en train de monter, monter... je suis nouée et je vais me vautrer comme une crepe à cause du stress... en meme temps, je me dis qu'il faut rester nature, car il s'agit d'une observation d'un fonctionnement et non un examen de reussite ou non... mon but etant surtout de comprendre ce qui se passe, donc si ce n'est pas la douance (elle a fait le meme echo chez moi ), on trouvera peut etre d'autres pistes... Mais j'ai le trac et mis à part quelques personnes à qui j'en ai brievement parlé, personne de mon entourage ne le sait, encore moins que c'est demain !

Merci pour ton post et tiens nous au courant !


Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Zwischending le Jeu 4 Juil 2013 - 10:31

Puisqu'on parle de tests (pas passé pour ma part Smile ), http://www.zebrascrossing.net/t5615-article-qi-or-not-qi-l-identification-du-surdon-de-stephanie-aubertin#483134

Bon courage en tout cas !

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Sam 13 Juil 2013 - 18:17

Je viens faire un petit point post bilan.

Le test n'a pas révélé de HQI. Que ce soit dans le résultat chiffré (128 de QIT) ou dans le "bilan de fonctionnement cognitif", la psy exclut la douance.

Sur le coup j'étais un peu remuée, non pas que je m'attendais a un résultat de HQI, j'étais vraiment dans l'ignorance à ce niveau là et finalement on m'aurait diagnostiqué la douance je l'aurais remis en question, mais c'est plutôt parce que j'ai la sensation d'être dans le flou : je suis "proche" de la limite en terme de chiffre, mais pas au dessus, pas assez clairement en dessous non plus pour exclure totalement l'hypothèse ou considérer qu'il était illégitime que je m'interroge. En terme de fonctionnement on me dit que la douance est exclue mais ici je suis perplexe, pour plusieurs raisons : le bilan ne fait aucune référence à mon état de stress, de fatigue et d'inattention au cours du test. Sachant que j'avais fait une insomnie la veille du test et que j'étais donc moins alerte, sachant aussi que je me soupçonne d'être plus ou moins en état dépressif qui expliquerait que j'ai passé une moitié de subtest à me concentrer sur le fait que je répondais faux plutôt que d'arriver à me re-concentrer, je trouve "bizarre" que ça n'ait pas été pris en compte, non pas pour confirmer la douance mais simplement parce que ça me parait une partie essentielle du "bilan d'efficience" que de mettre en lumière ces choses là. Ensuite la psy ne m'a pas tellement posé de question sur ce qui m'amenait à m'interroger sur la douance, j'ai juste fait référence à mon hypersensibilité au cours de la première prise de contact, mais rien durant les premières séances. A partir de là comment évaluer le côté "profil psychologique" du Z ? Mais je ne sais même pas si cette donnée était "importante" pour la psy. Elle avait l'air de dire que ce qui ne permettait pas de diagnostiquer la douance c'était d'une part le résultat chiffré (mais si j'ai bien suivi certains sont "diagnostiqués" a partir de 125 ?) et d'autre part le manque d'homogénéité a l'intérieur des indices (les indices étaient entre eux assez homogènes mais a l'intérieur de chaque indice il y avait au moins un "subtest" raté, c'est-à-dire juste au dessus de la moyenne)... Au final elle me dit que le diagnostic "Z" est à exclure mais je ne sais pas trop pourquoi, c'est une science floue et là je suis en plein dedans, en plein dans le flou, juste a l'entrée de cette limite déposée un peu arbitrairement et qui créé deux étiquettes distinctes pour quelque chose qui ne peut pas raisonnablement être si divisé que ça...

Dans mon entourage les réactions ont été assez diverses : certains me disent qu'ils sont surpris et que je devrais penser au faux-négatif, d'autres tentent de m'aider à accepter le résultat tel quel. Mais j'ai deux regrets cependant : que le bilan ait été décevant en terme d'analyse (globalement, la moitié de son "bilan" était constitué de la paraphrase de ce que j'avais pu dire pendant la première séance, sans aucun approfondissement derrière, l'autre moitié était le compte rendu du test en terme de résultat et de capacité), et que la question du stress / de l'anxiété / de l'inattention n'ait pas été relevée (je sais que le stress est de toute façon une donnée commune à tout ceux qui passent le test, j'imagine mal comment on pourrait le passer sans stress, mais je sais aussi que chez moi cette anxiété, cette peur du résultat "imparfait" me bloque parfois réellement, le chrono m'a totalement déstabilisée, et le fait qu'il y avait derrière un "enjeux" personnel m'a amené, je pense, à sous-performer sur certains subtest, un peu comme quand je me plante au bout de 2 mesure en concert alors que je connais mon morceau par coeur...). J'aurais aimé un résultat qui s'arrête moins sur les capacités mesurées au sein du test et qui parle plus de mon fonctionnement.

Cependant voilà, j'essaie de prendre du recul, de ne pas trop remettre en cause le diagnostic de la psy parce que je veux pas être dans le déni, j'essaie aussi de faire le tri entre ce à quoi je continuerai a m'identifier, Z ou non, et ce que je devrais mettre de côté avec honnêteté. Si "l'avant test" était une période stressante et anxiogène, l'après-test s'annonce être une période un peu difficile (mais utile, cependant...)

Merci à ceux qui ont suivi cette petite "aventure" Smile

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par imposteur le Dim 14 Juil 2013 - 18:21

Peu importe ce que les gens disent de toi, moi je te trouve très chouette Long hug

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Dim 14 Juil 2013 - 19:07

imposteur a écrit:Peu importe ce que les gens disent de toi, moi je te trouve très chouette Long hug

Qui ose dire le contraire ? Qui ? Je veux des noms !

C'est gentil sinon. Bon, ça fait pas arrêter la machine qui tourne dans le vide qu'est mon pauvre cerveau mais j'apprécie Very Happy

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par imposteur le Lun 15 Juil 2013 - 16:01

A ton service Wink

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par siamois93 le Lun 15 Juil 2013 - 16:22

Je comprends ton désapointement, mais tu parles d'une peur de trop bien faire, vas-tu fouiller de ce côté ?
Sais-tu déjà d'où elle vient ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 16:48

Il me semble qu'en France la moyenne se situe à 98 j'ai même entendu dire en visionnant des vidéos concernant le sujet par des psys qu'on peut parler de HP à partir de 125 bref, je te considère comme tel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par FadeToBlack le Lun 15 Juil 2013 - 18:54

Bonjour Devotchka ! Smile 

Je m'immisce dans cette petite aventure car je n'ai pas passé de test non plus et la crainte/déception d'un résultat qui ne correspondrait pas à mes "suppositions" me parle forcément...

Même si tu as l'air de vouloir accepter ce diagnostic tu sembles plutôt insatisfaite de ta performance et du bilan psy.
As-tu envisagé de le repasser plus tard dans de meilleurs conditions ? Tu es quand même très proche du sacro saint "seuil" de 130...
La psy était-elle "spécialisée" dans la douance ?

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Devotchka le Lun 15 Juil 2013 - 19:16

Merci à tous pour vos réponses !

FadetoBlack : je ne sais pas, repasser le test... disons que le passer une première fois a été une vraie épreuve, j'ai du prendre sur moi-même, la veille du test j'étais prête à reculer pour ne pas y aller... Bref, je m'y suis personnellement investie, sans doute plus que je n'aurais du. Du coup le repasser me semble aujourd'hui inaccessible : déjà parce que la peur que j'ai réussi à surmonter une première fois n'en serai que plus forte, et donc le risque d'être déçue avec elle. Et puis parce que je ne pense pas pouvoir retrouver l'énergie (et l'argent) pour repartir dans cette "aventure". Et enfin parce que je pense que l'aspect quantitatif donné par le chiffre du test n'est qu'une seule partie de l'évaluation. Du coup en soi "changer" mon chiffre en espérant une amélioration ne me servirait à rien. Si un jour je veux en revanche me lancer dans une thérapie dans laquelle je pourrais éventuellement évoquer cette question là, le bilan élaboré par la psy + les résultats du test seront sans doute un élément sur lequel je pourrais m'appuyer pour nourrir l'évaluation psychologique.

En fait si je suis déçue ce n'est pas exactement par le "chiffre" : je ne m'attendais pas a un résultat spécifique, en terme de chiffre. Mais j'avoue que je suis surprise qu'on balaie l'appartenance au moins "psychologique". On m'aurait dit "vous avez 128 donc vous n'êtes pas surdoué mais vous fonctionnez comme eux", j'aurais compris. Mais là je suis un peu surprise par le rejet de mon profil qui serait "trop hétérogène" alors que la psy n'a pas fourni (ni cherché à fournir en m'interrogeant) d'explication aux indices qui ont été "ratés". En lisant un peu des articles sur "ce que mesure réellement les subtest", et en regardant les explications fournies pour comprendre l'échec, je retrouve des choses communes (inhibition intellectuelle et déficit d'attention). Je ne sais pas si je peux me sentir concernée par ces "problèmes" puisque la psy ne les a pas considéré : est-ce par méconnaissance ? est-ce parce qu'elle ne juge pas ces "échecs" assez importants pour que ça soit significatif ? Est-ce qu'elle entend par là que si je n'y suis pas arrivée c'est simplement parce que je n'en étais pas capable ?

Je suis prête à essayer d'accepter le bilan psy parce que je considère qu'il serait "idiot" de passer un test pour ensuite renier le résultat. Si j'ai dépensé mon argent là-dedans ce n'est pas pour dire "je ne suis pas satisfaite donc je ne prends pas". Je sais qu'il est courant de pouvoir rejeter quelque chose qu'on considère soi-même comme vrai, surtout quand ça nous concerne, même si le monde entier nous explique qu'on a tort. Maintenant, ce n'est pas mon cas : certains m'expliquent tout de même qu'ils sont surpris et que remettre en cause le bilan serait plus ou moins légitime. Actuellement, je ne sais pas si je devrais me l'autoriser (même si j'y pense évidemment énormément). Donc voilà : je suis prête à accepter le bilan SI j'accepte qu'il est efficace, complet, que les observations rendent bel et bien compte de mes capacités (ou de mon manque de capacité). Reste donc pour moi à éclaircir ce plan. Pour la compétence de la psy je peux difficilement en juger, mais elle fait de la "passation du bilan d'efficience" une bonne partie de son chiffre d'affaire, cependant elle est diplomée depuis peu de temps et son expérience l'a surtout amenée à travailler avec des patients déficients intellectuellement. Elle ne propose pas de suivi adulte donc je ne sais pas quelle est sa connaissance du cas de l'adulte surdoué (à part sa lecture du bouquin de JSF).

@siamois93  tu veux parler de la "peur du résultat imparfait" ? Je ne sais pas, je pense pouvoir être assez perfectionniste parfois mais cela m'amène surtout à ... ne rien faire. Ou me bloque. Si je ne saisis pas bien immédiatement comment ça marche je me dis que je n'y arriverai jamais et je finis par répondre au hasard (ça m'a posé problème sur un des exercices, je comprenais comment il fallait fonctionner pour trouver la réponse mais comme le chrono défilait j'avais peur de prendre trop de temps donc je répondais un peu au pif histoire de donner une réponse quand même, et comme je savais que ce n'était pas "ce qu'il fallait faire" je passais la moitié du  temps imparti pour la question suivante à me le reprocher intérieurement...) Bref je me laisse facilement déstabiliser par mes erreurs, ça je pense que c'est - surtout - du au manque d'estime...

Devotchka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par FadeToBlack le Lun 15 Juil 2013 - 19:56

@Devotchka : je ne dis pas qu'il faut refuser le bilan parce qu'il ne t'a pas dit que tu étais surdouée. Évidemment, le bilan n'est pas là pour nous dire ce que l'on veut entendre.

Je pense également que le plus important n'est pas la partie chiffrée (surtout quand on est à 128 !) car les mauvaises conditions dans lesquelles tu semblais être peuvent laisser penser que tu as "sous-performé".
Pour autant, j'ai tout de même l'impression que tu restes un petit peu sur ta faim concernant ton bilan psychologique, que tu n'as pas eu l'opportunité de t'exprimer pleinement  sur des points/caractéristiques qui te paraissaient importants...Et c'est cela que je trouve dommage !
Devotchka a écrit:je suis prête à accepter le bilan SI j'accepte qu'il est efficace, complet, que les observations rendent bel et bien compte de mes capacités (ou de mon manque de capacité)
Oui, je crois que c'est bien plus facile à accepter avec cette certitude ! A toi de te demander quelle est la part d'objectivité et la part de frustration dans ton ressenti...


Dernière édition par FadeToBlack le Mar 16 Juil 2013 - 7:10, édité 1 fois

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par dreadglance le Lun 15 Juil 2013 - 20:27

128+stress+fatigue+angoisse=la question ne se pose même pas.

Il ne faut pas bloquer sur le chiffre ; imaginez la déception de ceux qui auraient 129.99999 ! IL ne seraient pas surdoués, non non non, vous ne passez pas, dommage !

Cela n'a pas de sens, je suis certain que votre place est ici, il suffit de vous lire pour s'en rendre compte ; c'est bien plus parlant qu'un nombre.

dreadglance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 42
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par dreadglance le Lun 15 Juil 2013 - 20:35

Il manque un "s" à "il" ne seraient... ; quelle horreur Shocked 

dreadglance
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 42
Localisation : La ville aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 20:38

Razz 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par imposteur le Lun 15 Juil 2013 - 20:40

Je te lis et il me semble que tu t'en sors très bien pour interpréter toi-même ce résultat =) . Bonnes réflexions, je repasserai lire par-ci par-là.

Et pour répondre à une question que tu te poses peut-être: pour qu'un «retest» soit pertinent, il faut une certaine période entre deux tests successifs, de l'ordre de 18 mois dans mes souvenirs (ben oui, 'faut le temps d'oublier les réponses ^^).

Bisous

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste avant la tempête

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum