Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pensez vous que vous auriez vécu ou que vivriez mieux votre zébritude avec un enseignement adapté ?

88% 88% 
[ 60 ]
12% 12% 
[ 8 ]
 
Total des votes : 68

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 21:08

Pourquoi? Le problème des élèves non issus de banlieue semi-rurale paisible et "mal élevés" vient peut-être aussi du regard immédiat que l'on porte sur eux et des jugements hâtifs sur leur potentielle capacité à produire telle ou telle chose... ils ne deviennent souvent que le reflet de ce qu'ils voient dans les yeux de l'autre... pourquoi se casser les noix à être autre chose?


Dernière édition par Super Marre le Lun 26 Juil 2010 - 21:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 21:17

Oui, souvent il suffit de poser les cadres, de poser un regard valorisant et d'accompagner un enfant pour qu'il soit dans une bonne attitude Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Phedre le Lun 26 Juil 2010 - 21:21

nivellement par le haut VS nivellement par le bas... Wink
avatar
Phedre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 40
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 21:30

Juste une question simple, qui d'entre vous a déjà été plusieurs années devant des classes d'élèves de 6ème à 3ème, comme prof, et pas dans des banlieue pourries mais dans justement des établissement privés catholiques théoriquement avec des élèves davantage triés sur le volet.
Simple question.
Parce que, voyez vous, mes propos ne sont pas simplement le fruit de préjugés, mais aussi les leçons tirées d'un vécu, et dans un certain nombre d'établissements différents car j'étais non titulaire, donc je bougeais beaucoup.
Car il est facile de hurler aux préjugés et de prendre la posture de super Marre, par exemple, sans jamais avoir été confronté à la réalité du métier. Attention, ce n'est pas vraiment une critique, mais plutôt un rappel. Ce que je dis, je ne le sors pas d'un chapeau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 21:36

Je te parle aussi de choses vécues... de personnes reçues pour qui tout était soi-disant "désespéré" au niveau du comportement et qui finissaient par s'intéresser aux apprentissages par la suite, après avoir vu qu'on ne les prenait plus pour des débiles mal éduquées, de stages faits en milieu scolaire défavorisé, de ma propre scolarisation dans un milieu de ce type...
On voit de tout, difficile de généraliser...
En tous cas, je refuse le mot "impossible" placé avant le mot "essai".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Phedre le Mar 27 Juil 2010 - 1:38

merci
avatar
Phedre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 40
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mar 27 Juil 2010 - 1:48

Ma mère a toujours pensé que les écoles Montessori et l'école Alsacienne auraient plus adapté pour moi. Mais elle n'avait malheureusement pas les moyens.

Cependant, je n'aurai pas été celui que je suis aujourd'hui si je n'avais pas été au Lycée public, si je n'avais pas eu de problèmes scolaires et sociaux. Car je pense que c'est en se heurtant aux difficultés qu'engendrent les différences et en s'en sortant qu'on grandit, or si tout avait été si facile, je serai aujourd'hui :

  1. Pas sur ce forum
  2. Pas avec les mêmes amis, ayant une culture et une ouverture d'esprit telle
  3. sûrement un élitiste de première à la mord moi l'noeud, qui se croit le plus intelligent du monde et qui pète plus haut que son cul (tout de même perché à 1 mètre 20 du sol !!!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mar 27 Juil 2010 - 9:50

Clem a écrit:Ma mère a toujours pensé que les écoles Montessori et l'école Alsacienne auraient plus adapté pour moi. Mais elle n'avait malheureusement pas les moyens.

Cependant, je n'aurai pas été celui que je suis aujourd'hui si je n'avais pas été au Lycée public, si je n'avais pas eu de problèmes scolaires et sociaux. Car je pense que c'est en se heurtant aux difficultés qu'engendrent les différences et en s'en sortant qu'on grandit, or si tout avait été si facile, je serai aujourd'hui :

  1. Pas sur ce forum
  2. Pas avec les mêmes amis, ayant une culture et une ouverture d'esprit telle
  3. sûrement un élitiste de première à la mord moi l'noeud, qui se croit le plus intelligent du monde et qui pète plus haut que son cul (tout de même perché à 1 mètre 20 du sol !!!)
Ca dépend dans quel sens tu comprends adapté.
Il me semble qu'une école adaptée n'a pas forcément à être élitiste ou mettre les surdoués à l'écart du reste de la population. Auquel cas elle n'est pas adaptée pour moi, puisqu'elle ne prépare pas à la vraie vie.

Une école adaptée pour moi prendrait en compte la diversité qu'on retrouve ensuite dans la société et nous amènerait à nous heurter à des difficultés, mais au rythme où nous sommes capable de les affronter, rythme qui dépend de chacun. Protéger un enfant de toute difficultés, c'est en faire pour sûr un inadapté....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par bepo le Mar 27 Juil 2010 - 11:05

Et je propose de remplacer le coin par une grotte à troll.(faut qu'elle soit grande y'aura du monde)
Et de rétablir les coups de règles pour tous ceux qui critiqueraient le Grand Adaptateur, penseur célèbre dont les idées ont été mises en pratique dans la NESA (Nouvelle école spécialement adaptée) est qui a trop trop raison parce qu'il est très très adapté.

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mar 27 Juil 2010 - 11:07

Dragibus a écrit:Et je propose de remplacer le coin par une grotte à troll.(faut qu'elle soit grande y'aura du monde)
Et de rétablir les coups de règles pour tous ceux qui critiqueraient le Grand Adaptateur, penseur célèbre dont les idées ont été mises en pratique dans la NESA (Nouvelle école spécialement adaptée) est qui a trop trop raison parce qu'il est très très adapté.
??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mar 27 Juil 2010 - 11:29

Shocked Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Christelle le Mar 27 Juil 2010 - 21:38

HariSeldon a écrit:Bonjour,

J'ai un petit projet en tête et j'aimerais savoir si il y a parmi vous des enseignants du secondaires ou ex-enseignants du secondaire ou futurs-enseignants du secondaire ou des éducateurs ou des surveillants ou formateurs ou profession liées à la santé mentale ( psychologues, psychanalystes, psychiatres.... ) ou faisant des études dans ce sens ?

Les instit sont donc exclus du sujet ? et bien tant pis, je donne quand même mon avis :
en primaire, effectivement le système permet avec un peu de bonne volonté et d'organisation de gérer des élèves zèbres.
en secondaire, je suis pour un enseignement adapté (avec rajout d'options, travail en groupes pour certaines matières) au sein d'un collège normal et éventuellement de classes normales. Il ne faut pas isoler les élèves zèbres dans des établissement spécialisés, je suis même carrément contre.
avatar
Christelle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mar 27 Juil 2010 - 23:30

@vega : L'école alsacienne est une école privée du type "pédagogie de montessori. C'est une autre manière d'enseigner, qui s'est développé dans les années 20, et qui est resté en marge de l'éducation stricte française. Il ne s'agit en rien d'école de surdoué, l'enseignement prodigué là bas y est juste plus adapté, mais il n'y a pas de distinction surdoué/pas surdoué dans ces écoles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mer 28 Juil 2010 - 21:32

@Christelle : je ne parle que des mondes que je connais : collège, lycée, j'ignore si on peut englobé les instits ou pas, si les zèbres ne sont pas encore trop jeunes pour que cela change ou améliore quelque chose. Voila pourquoi je ne les mentionnais pas.
D'ailleurs lorsque j'enseignais il y avait très peu de travaux transversaux entre collègues d'un même niveau et encore moins voir pas du tout entre le primaire et le secondaire mais bon j'ignore si c'est partout pareil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par thierry73 le Mer 4 Avr 2012 - 19:49

Je me permets de "remonter" ce sujet que je viens de lire et que je trouve passionnant.
avatar
thierry73
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 165
Date d'inscription : 02/04/2012

http://la-haut.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mer 4 Avr 2012 - 21:41

Je suis enseignante dans le secondaire, et je continue à m'interroger sur le bien fondé d'un étiquetage "zèbre" pour les formations à destination de ces enfants.

D'abord parce que certains enfants n'ont pas envie qu'on les réduise à cette spécificité. Beaucoup se savent différents des autres mais seraient prêts à gommer ce qui dénote chez eux pour s'intégrer. Ensuite, le recrutement des professeurs enseignant à ces élèves se ferait sur entretien pour un poste spécifique, et là je crois effectivement qu'on risque de voir arriver des profs qui ont une très haute opinion de leur travail et ne sont pas prêts à se remettre en question. Et croyez-moi, il n'y a pas pire face à des élèves zébrés qui cherchent les failles, les limites...et les trouvent vite et bien. Pour finir, Je crois que des réponses simples existent au sein du système mais c'est le manque de souplesse organisationnelle qui est très bloquant.

Des élèves zébrés m'ont dit qu'ils auraient aimé qu'on les autorise à suivre des cours de philo dès la seconde ou la première, d'autres hyper matheux auraient aimé que les cours de terminale S ou le module de préparation aux classes prépas scientifiques leur soient ouverts, pour la stimulation que ça représentait, la satisfaction de chercher plus loin qu'ils en retireraient.

-Je crois au décloisonnement des enseignements. C'est un formidable outil contre l'ennui et le décrochage.
-Je crois à la diversité dans le choix des apprentissages : Pourquoi tous les élèves de France devraient apprendre (dans cet ordre) l'anglais et l'espagnol ? Et les ""intellos" l'allemand ??? Alors que certains voudraient apprendre le chinois, le russe ou l'arabe littéraire ?
-Je crois aussi qu'on devrait autoriser les élèves à abandonner une matière ou deux et les laisser libres d'en approfondir d'autres qui les passionnent, ou les intéressent.
-Je crois aussi à la bienveillance du regard, et à l'attitude qui consiste à faire confiance, mais à ne pas exiger toujours plus de ces élèves sous prétexte qu'ils peuvent ou savent.

Il n'y a rien de révolutionnaire là-dedans, enfin à l'Ed Nat, ça relève de l'utopie tout ça parce que leur conception de l'égalité républicaine consiste à couper les têtes qui dépassent...j'en veux pour preuve l'exclusion définitive de 3 élèves ultra zébrés (2 testés, l'autre en état de flagrante zébritude) de mon établissement l'an passé. Episodes très douloureux pour moi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par thierry73 le Mer 11 Avr 2012 - 11:05

L'EN supprime toutes les têtes qui ne sont pas à "niveau". Celles qui dépassent, comme celles qui ne s'élèvent pas. Et comme l'EN attribue les critères de sélection à la "normalité", elle juge que son barème est optimal. C'est facile comme ça. Il n'y a que le travail en "free lance" qui soit compatible avec les différences. Mais la résistance à la hiérarchie est un combat de tranchées...
avatar
thierry73
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 165
Date d'inscription : 02/04/2012

http://la-haut.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Pz le Jeu 12 Avr 2012 - 0:38

Et bonsoir je trouve aussi le sujet intéressant et je voulais ajouter mon modeste avis pour avoir suivi un cursus classique (Bac+2)

Comme certains l'ont déjà dit, je trouve qu'il y a un réel problème de pédagogie vis à vis du corps enseignant français, principalement au collège.
Alors je ne les blâme pas, beaucoup de choses peuvent expliquer que ces enseignants dans leur triste routine baissent les bras (classes surchargées, manque de structures, moyens)
Mais on a tous l'exemple et le souvenir de "profs" pas comme les autres, capable de capter l'attention d'une classe, quel que soit la matière, (La moyenne générale d'une classe dans une matière peut révéler beaucoup de choses par exemple)
Je me base sur mon propre vécu, avec par exemple un fort intérêt pour une matière et l'année d’après changement de professeur et patatra !

j'ai une amie qui tente le CAPES pour la 2nd fois, et je suis sidéré de ce qui est demandé aux futurs enseignants de notre pays. Des connaissances en quantités astronomique qui seront rarement restituées intégralement, mais surtout aucune formation sur une psychologie de l'enfant/adolescent, sur une communication adaptée, sur la pédagogie etc...
Surtout que les bons modèles ne manquent pas rien qu'en Europe
Mais Bon on est Français, c'est nous les meilleurs clown pays d'autruches...



avatar
Pz
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 30
Localisation : Inthedeep

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par thierry73 le Jeu 12 Avr 2012 - 10:03

Pz, si j'essaie de comptabiliser le nombre de jeunes qui entrent dans cette voie professionnelle par vocation et non par intérêt ou même par dépit, je n'aurais pas à utiliser mes deux mains. Alors, ensuite, l'EN a beau jeu d'en faire ce qu'elle veut. La formation à ce métier, elle se fait par soi ou pas. Le GVT n'a aucun intérêt, fondamentalement, à ouvrir des réflexions sur la psychologie de l'enfant parce que ça signifierait qu'elle valide l'intérêt pour la psychologie en général, ce qui est exactement l'inverse...Trente ans de métier et JAMAIS une seule journée de formation sur la psychologie. JAMAIS.
avatar
thierry73
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 165
Date d'inscription : 02/04/2012

http://la-haut.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par bepo le Mer 16 Mai 2012 - 1:07

-


Dernière édition par qwerty le Lun 9 Juil 2012 - 2:15, édité 1 fois

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

...

Message par Envol le Mer 16 Mai 2012 - 1:49

Je crois qu'il y a quelque chose d'intéressant dans l'Enfant doué d'Arielle Adda : je pense qu'elle fait référence à Antoine de la Garanderie. Petits groupes, autour d'un projet pour acquérir les apprentissages dans des mises en oeuvres concrètes et de groupe. Pédagogie pensée pour les zèbres au départ (et mise au point par eux aussi), qui s'est avéré compatible avec les autres, portés par la dynamique claire et souple du dispositif.
Ti témoignage perso : dans une classe de zèbres malgré moi, dans une classe Allemand renforcé faite de toutes les 'têtes' des petites écoles environnantes. Les parents hurlaient au scandale, nous on se marrait bien, et les 'moins bons', une notamment très mauvaise parachutée là grâce à son papa, s'amusaient avec nous, et progressaient à vue d'oeil : comme on était très potaches, bien travailler en cours ne signifiait pas une honte, l'émulation balayait la concurrence débile. Les profs adoraient cette classe, mais l'enseignement par contre n'était pas 'adapté', et j'en ai fait comme bien d'autres, les frais.

Envol
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Envol le Mer 16 Mai 2012 - 1:50

avérée pardon

Envol
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Mer 16 Mai 2012 - 9:34

Emilievole : L'enseignement des langues en France est aujourd'hui plus axé sur la méthode actionnelle et la pédagogie par projets. C'est effectivement plus efficace car les élèves saisissent mieux le sens et les finalités de ce qu'on leur enseigne. Ils réalisent des tâches intermédiaires qui les conduisent de manière cohérente à l'élaboration d'un projet final et réinvestissent ce qu'ils ont appris, font du lien...Ils travaillent ensemble aussi, ce qui est très porteur.

Dans mon établissement, nous enseignons les LV en groupes de compétences, qui ne sont pas des groupes de niveaux, mais des groupes de "point fort". Ex : Nous mettons dans un même groupe des élèves dont le point fort est la compréhension de l'écrit, mais leurs résultats dans cette compétence peuvent être très différents. En première et terminale, nous mélangeons les élèves de S et L, et de ES avec les STI : plus de hiérarchie des bacs, on travaille à acquérir des compétences communes qui serviront à faire au mieux à l'examen quelle que soit la série. C'est un brassage qui marche très bien.

J'ai un groupe très hétérogène en seconde, dans lequel se trouvent 2 élèves zébrés +++, quelques brillants bosseurs au profil très "scolaire", une bonne dizaine d'élèves qui se pensaient définitivement fâchés avec l'anglais, et une élève dont la dyslexie est franchement handicapante. Cette année ils ont travaillé sur des projets qui leur permettaient à la fois de suivre des consignes précises et de laisser libre cours à leur créativité et ça a été une franche réussite. Certains ont fait des progrès fulgurants, leur écrit a gagné en fluidité et en qualité, ils osent plus à l'oral...ça marche vraiment très bien. Ils s'entraident et se soutiennent aussi. Retrouver ce groupe est un vrai bonheur, parce que voir leur évolution, les sentir à l'aise, réconciliés avec la matière, c'est exactement ce qui donne du sens à mon travail.

Je me dis qu'il y a des débuts de réponses dans ce que nous pratiquons, mais je sais aussi que ce serait difficilement transposable à l'enseignement d'autres matières. Comme je le disais précédemment, ça demanderait plus de souplesse au niveau de l'organisation, mais surtout une refonte bien pensée des programmes et des modalités de l'évaluation finale...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 8:30

HariSeldon a écrit:Bonjour,

J'ai un petit projet en tête et j'aimerais savoir si il y a parmi vous des enseignants du secondaires ou ex-enseignants du secondaire ou futurs-enseignants du secondaire ou des éducateurs ou des surveillants ou formateurs ou profession liées à la santé mentale ( psychologues, psychanalystes, psychiatres.... ) ou faisant des études dans ce sens ?

En effet je me demande si, avec un ou des enseignants et un ou des professionnels de la santé mentale spécialisés dans les zèbres l'on ne pourrait pas mieux faire le lien et mieux comprendre de jeunes zèbres dans le cadre de leur scolarité et leur permette de mieux la vivre et de mieux s'épanouir , de réaliser tout leur potentiel.

En effet j'ai , avec du recul, assez mal vécu ma propre scolarité et je n'ai jamais brillé par mes résultats, de plus je me dis que qui mieux qu'un zèbre peut comprendre un autre zèbre plus jeune, enfin j'aimerais éviter a d'autres de vivre ce que j'ai vécu et de gâcher leurs aptitudes.

J'en ai parlé à ma psychologue et j'ai déjà relevé 2 adresses d'associations spécifiques, que je vais contacté. Il existe déjà certaines structures en France mais guère développées, de plus je ne pense pas qu'il y ai parmi elle des zèbres enseignants ou conseillers/psychologues.

Je souhaiterais savoir si l'idée enthousiasme certains et je suis à l'affut de toute contact ou renseignement utile allant dans ce sens. Bien sûre je suis conscient de certaines aspects négatifs de l'idée, donc inutile de m'alerter dessus.

Enfin il y a un sondage, même si vous ne postez pas de réponse, j'aimerais des votants, si vous avez voté, postez juste un "a voté" même si vous ne faites aucun commentaires.

Merci

J'ai peut être un contact ultérieur pour toi, pour le moment je ne peux pas l'assurer, me recontacter d'ici quelques mois. Où en es-tu de ce projet ? Je te conseille d'aller chercher dans les autres pays francophones, plus ouverts sur la question.

Le plus simple selon mon avis, serait de réformer le système scolaire français (quoi ? J'ai dit une énormité ? Very Happy) car ce qui est valable pour nous, est très valable pour le reste des enfants. Imaginez une école où on ne juge pas de la manière habituelle, où la créativité et l'aspect ludique est mis en avant, où les différences ne sont pas vécues comme des différences mais comme des particularités de chacun qui enrichissent les uns et les autres, où le sport est remis à sa juste place, l'esprit critique, l'ouverture d'esprit, etc. Qu'on revalorise les métiers manuels et qu'on désacralise les métiers qui exigent uniquement une compilation énorme de connaissances ( et de l'argent bien souvent... ) sans toutefois enlever le mérite.

J'avais commencé des études en orthophonie, et j'ai vu défiler plusieurs enfants devant moi, on peut faire des miracles avec tout types d'enfants pour peu qu'on ait un peu d'humanité et de créativité. Cela demanderait beaucoup d'effectifs, mais c'est possible, cela créerait de l'emploi, mais surtout une société qui avancerait beaucoup plus rapidement, et plus vers l'humanité. Beau projet, tu nous tiens au courant Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum