Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pensez vous que vous auriez vécu ou que vivriez mieux votre zébritude avec un enseignement adapté ?

88% 88% 
[ 60 ]
12% 12% 
[ 8 ]
 
Total des votes : 68

Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 9:01

Bonjour,

J'ai un petit projet en tête et j'aimerais savoir si il y a parmi vous des enseignants du secondaires ou ex-enseignants du secondaire ou futurs-enseignants du secondaire ou des éducateurs ou des surveillants ou formateurs ou profession liées à la santé mentale ( psychologues, psychanalystes, psychiatres.... ) ou faisant des études dans ce sens ?

En effet je me demande si, avec un ou des enseignants et un ou des professionnels de la santé mentale spécialisés dans les zèbres l'on ne pourrait pas mieux faire le lien et mieux comprendre de jeunes zèbres dans le cadre de leur scolarité et leur permette de mieux la vivre et de mieux s'épanouir , de réaliser tout leur potentiel.

En effet j'ai , avec du recul, assez mal vécu ma propre scolarité et je n'ai jamais brillé par mes résultats, de plus je me dis que qui mieux qu'un zèbre peut comprendre un autre zèbre plus jeune, enfin j'aimerais éviter a d'autres de vivre ce que j'ai vécu et de gâcher leurs aptitudes.

J'en ai parlé à ma psychologue et j'ai déjà relevé 2 adresses d'associations spécifiques, que je vais contacté. Il existe déjà certaines structures en France mais guère développées, de plus je ne pense pas qu'il y ai parmi elle des zèbres enseignants ou conseillers/psychologues.

Je souhaiterais savoir si l'idée enthousiasme certains et je suis à l'affut de toute contact ou renseignement utile allant dans ce sens. Bien sûre je suis conscient de certaines aspects négatifs de l'idée, donc inutile de m'alerter dessus.

Enfin il y a un sondage, même si vous ne postez pas de réponse, j'aimerais des votants, si vous avez voté, postez juste un "a voté" même si vous ne faites aucun commentaires.

Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Assez de soupe! le Dim 25 Juil - 12:16

Je réponds oui a un autre type d'enseignement mais pas forcément un enseignement spécifique pour Zébre.

J'ai eu la chance d'être dans un groupe test d'enseignement soit-disant adapté au surdoué, je n'ai tenu que 3 mois. Bien que donné par des prof surdoué, ou ayant un contact et une formation spécifique je n'ai pas apprécié du tout. C'était juste le système scolaire normal mais avec des gens qui avait un égo démesuré de travaillé avec ce qu'il voyait comme des génies. Mais quel plaisir d'etre avec des ado qui me ressemblait et comprenait.
J'ai fini par être déscolarisée et enfin trouvé un système adapté : un système ou personne ne juge, ou chacun va a son rythme, ou l'ennui n'existe pas, ou si tu ne réussis pas malgré ton bon QI on ne te traite pas de paresseux, ou j'étais motivée de travaillée par des prof passionné par leurs matières,... un système que l'on trouve que a deux endroits : en Suisse et a l'enseignement à Distance malheureusement.
Et qui n'est pas près de se retrouveras dans un système éducatif belge (je parle de mon pays que je connais) car la pédagogie qui est enseignée au futur enseignant est une pédagogie du moindre travail (trouvez-vous normal qu'un élève de 1er secondaire ne puisse pas avoir plus de 1H de travail après les cours?), un nivellement pas le bas (l'enseignant doit aller au rythme de l'élève le plus lent).
Et avec tous les candidats enseignants qui se font écarter de cette voix car leurs pédagogie est de faire travailler les enfants, de les motiver, de s'adapter au rythme de chacun,... merci les pédagogues!
avatar
Assez de soupe!
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Phedre le Dim 25 Juil - 12:19

Je reprends mes études en psycho, visant la psy clinique, avec peut-être une spécialisation mais chu pas sûre (je suis pour le décloisonnement des savoirs et pour les apports inter-disciplinaires)

PARDON PR LE PAVE

Je n'ai pas répondu, 2 réponses c réducteur un peu ? Wink
J'arrive pas à répondre...
Et j'ai un peu évolué (j'ai défendu cette idée auparavant, navrée)

En fait : d'une part je n'aime pas l'idées d'écoles à 2 vitesses, d'écoles à étiquettes, j'ai "peur" de la récupération aussi, de l'embrigadement disons-le...c'est vrai on est en plein dans l'ère de toutes les discriminations y compris positive, "je suis contre" Wink; je suis pour le brassage...la mixité sociale...je trouve que le partitionnement est un phénomène "de société" imposé de façon invisible par les médias ou certains décideurs...le cloisonnement...

c'est vrai quoi, la diversité c'est "quand celle-ci peut exister" donc quand plein de gens différents peuvent échanger, alors si on construit des bastions séparés mais où va-t-on...?

D'autre part : oui je serais : non pas pour un enseignement adapté mais plutôt pour "une information adaptée" ou "un suivi adapté" pour que les "comme nous" soient informés mieux de "comment ils fonctionnent" pour qu'ils puissent faire des choix intelligemment et en conscience...

Mais finalement c'est comme pour tout humain...c'est très personnel ces choses-là, comprendre qui l'on est, ce qu'on veut, où l'on va...A chacun de trouver "de quelle façon" et "avec qui le faire" ?

En fait en ce moment j'en ai "assez" que la vie publique et la vie privée se mélangent en permanence, avec un flou sur la limite entre les deux, (donc des problèmes identitaires !) Sur ce forum...venant glaner des infos sur "comment se définir"...ne nous collons-nous pas une étiquette tout seuls comme des c...? Wink

C'est pas méchant du tout ni contre des personnes hein, (c'est des idées contre lesquelles je peste...) disons que finalement, à la réflexion le discours sur le cloisonnement (enseignement spécialisé etc...) ne me plaît pas du tout Wink

Mais je peux comprendre hemmm...qu'il fasse rêver tous les anciens "exclus de l'école"...les raillés, les vilains canards (dont j'étais !!!)

EX DUCERE

Emmener hors les murs...finalement, comme le pensaient les philosophes antiques, les bouddhistes et bien d'autres encore, "chacun son chemin" (le sien "propre" (ds tous les sens du terme Wink)

Donc "pourquoi pas" si c'est proposé....et que ça existe...mais pas OBLIGE....Wink







Dernière édition par Phedre le Dim 25 Juil - 12:22, édité 1 fois
avatar
Phedre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 40
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Phedre le Dim 25 Juil - 12:21

Hatshepsout a écrit:J'ai fini par être déscolarisée et enfin trouvé un système adapté : un système ou personne ne juge, ou chacun va a son rythme, ou l'ennui n'existe pas, ou si tu ne réussis pas malgré ton bon QI on ne te traite pas de paresseux, ou j'étais motivée de travaillée par des prof passionné par leurs matières,...

ah...merci pour ce témoignage !!
avatar
Phedre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 40
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 14:47

Un enseignement adapté, je dis "bof". La variété que l'on trouve chez les HQI fiat qu'à mon avis on ne peut trouver de système plus adapté qu'un autre, on reproduira les inégalités qu'on trouve dans les écoles normales, avec le risque qu'en plus cela soit mal géré et qu'on fasse entrer dans ces chères petits têtes blondes aux yeux bleus qu'elles représentent une forme d'élite.
Si je pars des quelques cas de surdoués que je connais, je pense que le mieux serait un enseignement libre (okay, je reconnais que la lecture d'A.S Neill m'influence pas mal en ce moment), où l'enfant pourrait développer librement ses passions et ne pas se conformer à un enseignement rigide. Je pense que les HQI sont plus à même de développer des complexes et des névroses, et que le fait de les mettre ensemble risque de reproduire les mêmes schémas que ceux que l'on trouve dans les écoles normales : ennui, peur de ne pas réussir etc etc
Le seul moyen serait à mon avis de placer ces enfants dans un système qui les aide à se développer pleinement, de cultiver leur personnalité et d'éviter à tout prix cet enfermement mortifère qui fait qu'on se retrouve avec des tas de suicidés à l'âge adulte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 14:50

le question du sondage est un peu bête.....
Si c'est adapté c'est forcément mieux puisque c'est adapté.....

Sinon, comment adapter est un autre problème parce qu'il y aura à peu près autant de systèmes que d'enfants surdoués...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 14:51

vega a écrit:Si c'est adapté c'est forcément mieux puisque c'est adapté.....

Y a la vision du pédagogue et celle de l'élève...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 15:00

Guzman a écrit:
vega a écrit:Si c'est adapté c'est forcément mieux puisque c'est adapté.....

Y a la vision du pédagogue et celle de l'élève...
Bah normalement, c'est adapté à l'élève, pas au pédagogue.
Si ce n'est adapté qu'au pédagogue,bah c'est pas adapté non?

Et puis ici, on demande aux surdoués leur avis, pas à des spécialistes il me semble....

Enfin, sujet intéressant, on pourra peut-être faire ressortir des grandes lignes sur ce qui aurait pu nous aider.

Personnellement, je ne crois pas qu'une scolarité où j'aurais été entourée seulement de surdoués m'aurait été bénéfique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Wise le Dim 25 Juil - 15:10

ce serait bien ; mais je crois que le plus difficile c'est de les trouver.

je pense que la plupart des parents ne sont absolument pas au courrant et donc ne font pas attention.
par conséquent trouver des z surtout jeunes... Rolling Eyes
moi aussi je voudrais pouvoir leur venir en aide.
avatar
Wise
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 31
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:06

Dans la vie réelle, il n'y a pas que des surdoués : je crois profondément qu'être scolarisé dans une école traditionnelle, au milieu d'une population en tous points identique à celle que nos enfants auront à côtoyer plus tard, est une des premières clés de la socialisation. Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire et que le système scolaire actuel est tip top moumoute, bien au contraire. C'est pourquoi j'ai refusé pour mon fils d'envisager autre chose qu'une école publique traditionnelle, mais que nous avons mis en place (enseignants, psychologue scolaire, mon mari et moi) un certain nombre d'aménagements au sein de sa classe. Notamment un passage anticipé dans le niveau supérieur pour squizzer l'ennui, et les troubles du comportement associés, des décloisonnements et du soutien pour les activités où il est en difficulté (graphisme). J'ai fait don à l'école du très bon "scolarisé l'élève intellectuellement précoce (Louis et Ramond), et spontanément, l'enseignant a réorganisé sa méthode d'enseignement (travail en petits groupes, par niveau en fonction des activités, parrainages, entraide, entre autres...), et m'a dit dernièrement que ça avait bénéficié à tous finalement, aux plus en difficulté également.
La question ne serait donc pas vraiment de cloisonner les enfants en fonction de leur niveau intellectuel, mais de sauvegarder le brassage social que permet l'école, tout en l'organisant d'une manière qui permette à chacun de s'exprimer et de s'y épanouir, quelle que soit sa différence. Belle utopie... ?

Me concernant, j'ai trouvé en dehors de l'école toute la nourriture nécessaire pour ne pas m'ennuyer l'esprit définitivement.
Je n'ai pas d'inquiétude concernant mon fils, puisque je peux lui apporter un certain nombre de réponses et du grain à moudre.

La question de l'adaptation de l'organisation scolaire se pose plus pour les enfants issus de familles qui n'ont pas les moyens financiers et/ou intellectuels pour leur apporter cela. Seulement là, se repose la question du rôle de l'école.... Peut-elle déontologiquement devenir "éducatrice" et non plus "diffuseuse de savoirs", une forme de substitut parental...? A quand une école de la parentalité?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:19

Dés choses intéressantes, je retiens surtout que malgré l'aspect simpliste de ma question les personnes sondées sont pour l'instant d'une majorité écrasante pour le oui, même si c'est avec réserve.
Je note, le problème du nivellement par le bas, présent aussi en France, qui se retrouve si l'on mélange Zèbres et non Zèbres avec risque d'ennui et de désinvestissement pour les zèbres. Mais aussi le risque d'élitisme et de rivalité malsaine si l'on ne réuni que des Zèbres.
Je me place plutôt bien sûre dans une réflexion sur la pédagogie et l'approche selon certains angles énoncés par Hatshepsout et non pas vis à vis du contenu. Alors comment faire coexister au sein d'un même classe des Zèbres qui n'auront pas la même façon d'apprendre, le même rythme, des investissements différents et les non zèbres qui suivent le cursus plus classique ? Certes mélanger zèbres et non zèbres peut être épanouissant pour les premiers d'un point de vue social mais pénalisant d'un point de vue apprentissage, par contre la sensibilité propre aux zèbres s'accorde mal au contact avec des camarade non zèbres, en effet tout le monde sait à quel point les enfants peuvent être méchants et cruels entre eux et a quel point il peut être difficile de faire exprimer ses souffrance à un jeune zèbre. Je suis bien placer pour savoir qu'a moins d'avoir une grande indifférence, très rare chez les enfants, tous les "1er" de la classe, les "binoclards" qui en savent plus que les autres, tous ceux qui apparaissent comme les "chouchous" du prof simplement parce qu'ils ont d'excellentes notes , peuvent être charriés, maltraités, etc, par jalousie et poussés à se désinvestir pour rentrer dans un moule "moyen" plus confortable socialement. Alors que faire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:31

C'est en cela que la réponse de Super Marre me semblait intéressante, en proposant par le travail en petits groupes et par l'entraide un mode de fonctionnement qui intègre le surdoué. Il peut apporter aux autres, mais aussi les écouter, avoir sa place (qui sera également dans l'aide à ceux qui ont un souci). Le principal motif de rejet je pense c'est la jalousie de l'enfant qui a des soucis à l'école et voit l'autre se balader tranquillement. Si on les réunit dans la coopération, il y a de bonnes chances que cette difficulté là s'aplanisse je pense.

Au point de vue du rythme des apprentissages des raccourcissements de cycles sont pour le moment la réponse apportée. Je pense qu'on peut également donner des exercices supplémentaires pour occuper celui qui a des facilités, et que ça soit des exercices ardus, qui demandent une grande recherche et non ceux du type qu'il maîtrise déjà. Le livre que j'avais en mathématiques en seconde contenait des exercices avec des étoiles, des défis, à la fin des exercices type...et je m'y suis pris la tête, au propre comme au figuré (ça a été mes moments préférés !).

Enfin bref, permettre une ouverture, en rapport avec la matière, ça me semble à la portée des enseignants. C'est comme -je m'excuse de la comparaison- donner un os à ronger ; cela va permettre au jeune surdoué de se faire les dents et d'avoir quelque chose qui lui résiste, qui lui demande sa réflexion et sa créativité, et même son travail.

Voilà pour mon avis Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:38

Concrètement je vois un besoin d'explication et de transparence nécessaire, que les adultes expliquent en gros qui si untel a de meilleurs notes c'est par des facilités naturelles et non par ce qu'il est favorisé par le prof, de plus faire d'un zèbre un soutient dans un petit groupe le valorise, reconfigurer entièrement une classe avec des tables circulaires et des petits groupes de travail de 5 élèves maximum avec un accent maximum mis sur l'autonomie et le fait qu'un zèbre n'est pas un camarade a jalouser mais quelqu'un qui peut vous aider a mieux comprendre et avoir de meilleurs notes et vous expliquer avec un langage de votre niveau ce que des adultes on parfois du mal a formuler tant leur propre niveau de langage les handicape en fait, tout leur parait tellement évident qu'ils ont du mal a expliquer.
Accent majeur aussi mis sur le respect de l'autre, de la différence / ressemblance, au travers de l'instruction civique par exemple.

Qu'en dites vous ?


Dernière édition par HariSeldon le Lun 26 Juil - 6:50, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:42

J'en dis que les enfants se rendent bien compte qu'untel comprend bien, et que mettre un gamin sous les projecteurs n'est jamais une bonne idée Razz

On fonctionnait en groupes en maths pendant l'année de 5ème je crois. Ca permettait de chercher ensemble, de construire le savoir, de s'exprimer, et naturellement ceux qui avaient compris expliquaient aux autres. Evidemment, il y avait du coup quelques automatismes qui se faisaient car certains étaient meilleurs élèves que d'autres...En tout cas personne n'était isolé, c'était très agréable en effet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Assez de soupe! le Dim 25 Juil - 21:45

Pour ma filleule de 8 ans, on l'as mise dans une école de village (qui fait maternelle, primaire et début des secondaire) où dans la classe il y 3 années différentes. Et ou les deux enseignantes qu'elle a eu furent génial car habitué à travaillé avec différents niveau, ouverte aux différences de chacun (il y a enfant avec retard mental dans sa classe et cela ce passe également très bien), avec des systèmes ou ceux qui vont le plus vite aide les plus lents, et énormément d'échange entre les jeunes de l'école qui ont des activités en commun. Aujourd'hui, elle a trois ans d'avance, n'as pas connu l'ennui a l'école, est bien intégrée, aime l'école,...

Son petit frère, zébre également est dans une école avec pédagogie Freinet et cela se passe également bien.

Des solutions sont déjà là, toute prête suffit, de trouver un enseignant ouvert aux différences de chacun, une direction acceptant des petites modification dans les habitudes, un inspecteur qui vous soutient, une école avec une autre pédagogie, des classes mixtes (handicapé et normaux qui s'entraide),... Il serait tellement bien d'élargie les initiatives qui ont déjà portés leurs fruits et qui permet des échanges entre tous les enfants
avatar
Assez de soupe!
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:49

@Hari : les enfants sont méchants oui, mais les adultes aussi. Se confronter tôt à la jalousie, aux railleries, etc... permet de construire en soi les ressources et les parades pour les vivre du mieux possible ultérieurement.
Je sais très bien ce que c'est d'être raillée et prise pour cible. Je dis d'ailleurs merci aux petits cons de l'époque qui en un sens m'ont permis de comprendre comment, petit à petit, ne plus me laisser marcher sur les pieds. Comprendre aussi les méandres moisis et tortueux de l'esprit humain et comment ne pas s'y laisser empêtrer. J'en ai, certes, bien ch.... pendant ma scolarité, mais j'ai pu acquérir certaines armes, et certaines défenses. Quand mon fils a des soucis avec un de ses petits camarades, nous en parlons, et je le laisse chercher d'où ça peut venir et quels pourraient être les moyens d'y remédier. Parfois il y a une cause identifiée et parler ou modifier légèrement son comportement améliore grandement les choses. Parfois un pain dans la tronche du petit mal éduqué d'en face (tout en ayant conscience du risque de punition et en l'assumant pleinement) est la seule solution... On règle au cas par cas. Et ce n'est pas toujours de la faute des autres (des non-surdoués)... loin de là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:50

HariSeldon a écrit:je retiens surtout que malgré l'aspect simpliste de ma question les personnes sondées sont pour l'instant d'une majorité écrasante pour le oui, même si c'est avec réserve.
J'aurais bien voulu voir l'inverse!!
Il n'y a que moi qui ai voté non par ironie.
Qui pourrait vouloir d'une scolarité non adaptée.... C'est pour ça que je n'aime pas la question que tu poses dans ton sondage. C'est du même genre de questions Préférez-vous des chaussures à votre taille pour marcher?.... C'est une question à laquelle, à part si on est masochiste ( et encore) on ne peut répondre que oui.

Pour le reste je suis avec intérêt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:52

Hatshepsout a écrit:Pour ma filleule de 8 ans, on l'as mise dans une école de village (qui fait maternelle, primaire et début des secondaire) où dans la classe il y 3 années différentes. Et ou les deux enseignantes qu'elle a eu furent génial car habitué à travaillé avec différents niveau, ouverte aux différences de chacun (il y a enfant avec retard mental dans sa classe et cela ce passe également très bien), avec des systèmes ou ceux qui vont le plus vite aide les plus lents, et énormément d'échange entre les jeunes de l'école qui ont des activités en commun. Aujourd'hui, elle a trois ans d'avance, n'as pas connu l'ennui a l'école, est bien intégrée, aime l'école,...
Ils étaient combien dans cette classe?
Quand je vois des classes avec plus de 25 élèves en maternelle, je ne vois pas trop bien comment l'instit le mieux intentionné du monde peut faire du sur-mesure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 22:03

@Vega, à titre indicatif, me concernant, ils étaient 27 dans la classe de mon fils, mais l'enseignant était aidé par une auxiliaire de vie scolaire, et il a réussi son truc à merveille. Un peu de professionnalisme, beaucoup de conviction et de passion dans son boulot, pas de radinerie sur la fatigue potentielle, une organisation très précise, avec des temps de travail en autonomie pour les moins en difficulté... et voilà^^ (il avait en plus quelques auxiliaires précieux personnifiés dans les élèves les plus doués dans leur spécialité, pour expliquer aux plus en difficulté sur cette même activité Smile, et à chaque activité, les "spécialistes" responsables de l'aide au groupe changeaient, ce qui a permis de rendre la confiance à beaucoup et de ne stigmatiser personne en particulier, ni en bien, ni en mauvais).
Mon admiration est sans limite pour cet enseignant-là, et je dois bien avouer ne pas en avoir croisé des masses comme ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Dim 25 Juil - 22:06

pfff, ouai, organiser tout ça pour 27 chapeau bas...
Je crois qu'avec un, j'y arriverais pas moi Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Assez de soupe! le Dim 25 Juil - 22:30

vega a écrit:
Hatshepsout a écrit:Pour ma filleule de 8 ans, on l'as mise dans une école de village (qui fait maternelle, primaire et début des secondaire) où dans la classe il y 3 années différentes. Et ou les deux enseignantes qu'elle a eu furent génial car habitué à travaillé avec différents niveau, ouverte aux différences de chacun (il y a enfant avec retard mental dans sa classe et cela ce passe également très bien), avec des systèmes ou ceux qui vont le plus vite aide les plus lents, et énormément d'échange entre les jeunes de l'école qui ont des activités en commun. Aujourd'hui, elle a trois ans d'avance, n'as pas connu l'ennui a l'école, est bien intégrée, aime l'école,...
Ils étaient combien dans cette classe?
Quand je vois des classes avec plus de 25 élèves en maternelle, je ne vois pas trop bien comment l'instit le mieux intentionné du monde peut faire du sur-mesure.

Pour la classe des jeunes (cp-cm1-cm2), il était 28 et pour la classes des trois années au dessus 15.
avatar
Assez de soupe!
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Super PY est rive le Dim 25 Juil - 22:50

vega a écrit:
Il n'y a que moi qui ai voté non par ironie.
Qui pourrait vouloir d'une scolarité non adaptée.... C'est pour ça que je n'aime pas la question que tu poses dans ton sondage. C'est du même genre de questions Préférez-vous des chaussures à votre taille pour marcher?.... C'est une question à laquelle, à part si on est masochiste ( et encore) on ne peut répondre que oui.

Pour le reste je suis avec intérêt.

*Passe en sifflotant.
Je suis contre l'idée d'avoir des chaussures à ma taille pour marcher, j'aime bien un peu plus grandes. Mais, je dois bien avouer caresser parfois l'idée de marcher pieds nus.
avatar
Super PY est rive
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4428
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 32
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil - 6:57

Puisque par 2 fois tu indiques ce point sur ma question, Vega, il y a des Zèbres qui s'acclimatent très bien au système scolaire classique parait-il, qui le vivent très bien, du moins c'est ce que j'ai lu, mon sondage a au moins le mérite d'indiquer que la réalité n'est pas forcément en accord avec ce qui est écrit. Et de faire la part des choses entre une minorité qui visiblement a bien vécu sa scolarité et l'autre non.

Hatshepsout : peux t'on avoir des détails ( synthétiques ) sur la pédagogie Freinet ?

En effet aucune classe avec des effectifs même supérieurs à 15 élèves, ne peux fonctionner efficacement, zèbre ou pas zèbre présent, dépasser ce chiffre à mes yeux torpille toute pédagogie, aussi plaine de bonnes intentions qu'elle soit a moins d'avoir un panelle exceptionnel d'élève polis et disciplinés à 95%.



Dernière édition par HariSeldon le Lun 26 Juil - 20:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Assez de soupe! le Lun 26 Juil - 10:02

La pédagogie Freinet est une pédagogie active ou c'est l'enfant qui est au centre de tout : il faut le respecter et avoir toujours confiance en lui. C'est l'enfant qui découvrit ce qu'il apprend (pour retenir il faut le vivre), les expériences, les exercices pour découvrir la théorie, l'écriture libre, la lecture livre, font parties de cette pédagogie. C'est en fait la pédagogie employée actuellement majoritairement en Suisse, Allemagne, Autriche et Hongrie.
avatar
Assez de soupe!
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Invité le Lun 26 Juil - 21:00

Lorsque j'ai fait un stage de pratique accompagnée il y a longtemps, la prof qui me recevait ( très gentille ) faisait plus ou moins composer le texte du cour par les élèves. On consacrait un moment aux documents et questions, on découvrait la leçon, puis les élèves levaient la main et chacun composait un phrase avec ses mots à lui, que l'on pouvait un peu modifier à la suggestion d'autres élèves et du prof, qui écrivait la phrase définitive au tableau, puis une fois 5 phrases mettons écrites, qui employaient tous les mots de vocabulaires propres à la leçon, les élèves recopiaient dans leur cahier.
J'ai trouvé cela génial, mais seulement applicable avec des élèves bien disposés et bien élevés dans une ambiance de banlieue semi-rurale paisible.


Dernière édition par HariSeldon le Lun 26 Juil - 21:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un projet : un enseignement adapté aux Zèbres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum