Petit zébre en détresse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petit zébre en détresse ?

Message par -Wa- le Mer 26 Juin 2013 - 9:34

Bonjour à tou(te)s !

Voilà, je suis nouvelle sur le forum, et voici mon problème :
J'ai passé récemment le WAIS IV dans le doute d'une éventuelle zébritude. Je me présente un petit peu Smile
J'ai 21 ans, je fais des études de langues. Je me suis toujours sentie en décalage avec les autres, parce qu'ils ne comprenaient pas ma façon de penser, mon besoin de parler de tout, du monde, de ses origines, mes questions, le besoin d'argumenter, etc. (Ni mon humour au début d'ailleurs). J'ai su parler presque comme une adulte à 2 ans (et à poser des questions un peu poussées : comment marchent les étoiles, j'avais un poster avec des animaux, je demandais ce qu'ils mangent, où ils sont, etc). J'ai appris à lire très rapidement, et j'ai tout de suite aimé ça, et j'étais toujours en demande de stimulations à la maternelle (les instits devaient m'occuper sinon j'empêchais les autres de faire la sieste rabbit) et j'ai été très tôt (trop tôt) perturbée par la mort. Je pense souvent trop vite, les gens ne comprennent pas mes raisonnements (ou parfois ce que je dis, ça sort trop vite et ça ressemble plus à une bouillie de mots qu'autre chose^^) et je m'intéresse donc très tôt à l'origine du monde. Arrivée au collège, on m'a bien fait comprendre que si je voulais avoir des copains et copines, il fallait que je change. Du coup, je me suis jetée à corps perdu dans le cinéma, et j'ai développée une culture cinématographique, mais j'ai laissé tomber tout ce qui m'intéressait : je me sentais trop en décalage, et c'était douloureux de ne pouvoir en parler à personne. J'ai quand même repris au lycée, avec un certain goût pour les langues, le langage corporel et la psychologie (j'ai acheté à 16 ans psychanalyse des conte de fées et les 5 leçons de la psychanalyse, et j'ai décidé d'apprendre toute seule le langage des signes) J'ai une pensée en arborescence, une hyper sensibilité, une facilité dans les études (pour être honnête je n'ai jamais réellement travaillé à l'école, la seule fois ou j'ai travaillé c'est cette année quand j'ai appris du russe, parce que j'adooore cette langue !) une lucidité de la vie pas facile à géger (surtout quand les autres ne comprennent pas pourquoi je me met dans des états pareils) j'ai une hyperesthésie, je suis synesthète, bref... tout ça pour dire que je me reconnais dans quasiment tout. Jusqu'à il n'y a pas longtemps, je n'arrivais même pas à prononcer le mot surdoué, ou zebre. J'y arrive maintenant, après un mois à le répéter tous les jours Sad. Voilà, ça fait très pompeux et sur de soi, mais ce n'est pas du tout le cas, je vous rassure ^^ je vais m'expliquer ci-dessous.

Voilà, ma plaidoirie maintenant terminée, je passe à mon problème (désolée, mes propos sont un peu décousus ^^) : j'ai passé donc le wais iv, résultat : un haut potentiel verbal (logique du coup) mais un problème psychomoteur (j'ai toujours eu du mal avec la géométrie dans l'espace) a fait chuter tout le reste. Jusque là ce n'est pas une catastrophe, on m'a calculé un QI de 110 (je pensais qu'on ne pouvait pas calculer le QI lorsqu'il y avait un écart de plus de 30 entre les deux indices, j'ai un espace de 44 lol!) parce que l'épreuve des cubes m'a été retiré au moment ou je comprenais comment faire, à cause d'une limite de temps =/ hors j'avais au préalable dit à la psy que j'avais eu des soucis en maths (j'avais ma propre méthode, mais incapable de l'expliquer, on m'a gentiment dit que ce n'était pas acceptable) et surtout en géométrie. (Berk. Evil or Very Mad)
D'après le test, j'ai une réflexion très rapide, un vocabulaire étendu, etc. Seulement voilà : la psy s'est contentée de cela. Pas d'examen psychologique, ou créatif, rien, pas de question sur moi et sur ma façon de penser, mon raisonnement, mon vécu. Elle n'a pas su me dire si j'étais Zèbre ou non (bien que j'ai clairement demandé si oui ou non il y avait une trace de douance) et je suis ressortie avec encore plus de questions (et maintenant je fais quoi ?) et le sentiment d'avoir payé cher pour rien du tout, que l'on a pas cherché à savoir qui j'étais etc. (cela m'a rendu très triste, car c'est quelque chose que je vis déjà au quotidien, alors payer pour... lol!)

J'ai posté mon problème sur un forum différent, mais on m'a bien fait comprendre qu'il y avait une grande probabilité que je refuse le diagnostique, effet barnum etc. Ce qui est peut être le cas. Maintenant, je pense que je n'ai pas eu affaire à une vraie pro, et j'essayerai de faire un nouveau diagnostique (sans passer par le test again) avec un ou une psy différente. Je voulais avoir votre avis : pourquoi est-il impossible aux yeux de gens de remettre en cause le diagnostique d'un psy ? Après tout, ils sont humains, ils ont le droit de se tromper, d'avoir la flemme, voire de mal faire leur boulot, non ?

Enfin voilà, c'est la raison pour laquelle je vous ai exposé ma vie avec autant de faits, je ne me permet pas de soupçonner une douance immense chez moi, mais lorsque l'on correspond à tous les critères, pourquoi une personne aurait elle raison, sous prétexte qu'elle a un diplôme ?

Voilà voilà, désolée pour le roman ^^ merci d'avoir eu le courage de tout lire, est ce que d'autre personne pense de la sorte ?

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par FadeToBlack le Mer 26 Juin 2013 - 10:18

Bonjour et bienvenue sur ce forum -Wa- ! Very Happy

Par rapport à tes interrogations, je n'ai pas vraiment de réponse à t'apporter, n'ayant moi-même pas (encore) eu le courage de faire le grand saut chez un psy pour passer le test.
Mais je crois que la première démarche que j'effectuerai au préalable, c'est bien de trouver un psy sensibilisé (si ce n'est spécialisé) sur le sujet au risque, comme ça à l'air d'être ton cas, de me retrouver avec un chiffre sans aucune explication...et qui ne veut peut-être rien dire en plus car il me semble également qu'au delà d'un certain écart, le calcul d'un QI global n'est plus pertinent...

D'ailleurs, un QI seul ne veut rien dire et pour ne citer que Jeanne SIAUD-FACCHIN (JSF pour les intimes ^^) :
"Un QI N’EST PAS un diagnostic. C’est un indice qui oriente le diagnostic. Le score n’a pas de valeur en soi. Une donnée chiffrée ne suffit JAMAIS. Un diagnostic de surdoué ne peut être posé qu’avec l’appui des éléments cliniques et les données de bilans complémentaires. C’est un diagnostic global."

Voilà, donc en résumer j'aurais tendance à dire que ce n'est pas le diagnostic (puisqu'il n'y en a pas visiblement...) qu'il faut remettre en cause mais la psy ! Very Happy

Mais, je suis certain que tu trouveras ici beaucoup de gens pour t'aider à mieux te connaître et pour te conseiller...

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par Invité le Mer 26 Juin 2013 - 11:26

Bienvenue !

Oui moi aussi la géométrie dans l'espace ça m'a toujours fait plomber les tests Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par Zwischending le Mer 26 Juin 2013 - 11:53

Bienvenue - Wa - ! (tu connais aussi le japonais, à tout hasard ? Smile )

Comme FadeToBlack (coucou !), je n'ai pas encore dénoué les cordons de ma bourse pour passer le test... en tout cas, j'ai moi aussi toujours eu des problèmes avec la géométrie... en général (qui fut la source d'une crise de larmes mémorable en CM1, parce que je n'arrivais pas en plus à être aussi précise qu'ils le voulaient dans le tracé), et il y a peut-être bien des zébrotestés qui sont dans le même cas - il y a déjà un sujet sur la difficulté que certains ont eu avec les maths ici, mais tu peux ouvrir un fil quant à ce problème spécifique de la géométrie dans l'espace -.

Est-ce que dans ton cas, cela se manifeste également par des difficultés à te repérer sur une carte ? (pour ma part, j'ai beau avoir une carte censée m'aider à m'orienter, il faut que je me concentre beaucoup pour distinguer la droite de la gauche et le haut du bas... du coup, j'y arrive parfois mieux en me fiant à mon intuition...)

Je laisse la parole à ceux qui ont passé le test, mais en effet, décrit comme ça, ça laisse planer le doute quant... aux compétences de la psy Very Happy

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par -Wa- le Mer 26 Juin 2013 - 12:06

Non, c'est ça qui est étrange, je n'ai pas de mal à me repérer sur une carte ! Il va y avoir un petit moment de doute ou je vais confondre droite et gauche (je suis gauchère) mais je vais très vite rectifier le tir. Je ne suis pas la personne qui a le sens de l'orientation le plus développé au monde, mais je peux le faire. Je n'en dis pas plus par peur de dévoiler le test. ^^ Cela dit, (ça normalement je peux le dire, je pense) les psy s'arrêtent au bout de deux échecs. Je ne trouve pas cela normal : le surdoué n'est pas quelqu'un qui va tout réussir du premier coup, mais comprendre et apprendre rapidement, et je pense que l'on devrait évaluer cette capacité à comprendre rapidement plutôt qu'une connaissance déjà présente. Ou alors évaluer les deux, pas uniquement la deuxième. =/ Merci pour le soutien en tout cas, ça me fait du bien que l'on ne me jette pas l'effet barnum à la figure dès le début. Sur l'autre site j'ai eu l'impression d'être une énorme menteuse qui refusait un bon diagnostique, j'ai douté de moi toute la soirée, et toute la nuit ^^

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par FadeToBlack le Mer 26 Juin 2013 - 12:59

-Wa- a écrit:Merci pour le soutien en tout cas, ça me fait du bien que l'on ne me jette pas l'effet barnum à la figure dès le début. Sur l'autre site j'ai eu l'impression d'être une énorme menteuse qui refusait un bon diagnostique, j'ai douté de moi toute la soirée, et toute la nuit ^^

...mais le diagnostic ne peut être fait que par un professionnel*, ce ne sont pas les membres d'un forum qui le font...

(*mais effectivement, il paraît logique que certains psy sont moins compétents que d'autres pour établir un bon bilan concernant la douance, qui ne repose pas uniquement QUE sur un test de QI...)

@zwizwi : coucou aussi ! Very Happy

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par -Wa- le Mer 26 Juin 2013 - 13:06

Oui oui, je sais bien, c'est justement ce que que je dis : les autres forumers (^^) se permettaient de me dire justement que je refusais le diagnostique ! C'est peut être le cas ,mais c'est à moi de le découvrir avec une ou un psy différente(e), c'est agréable d'avoir au moins le bénéfice du doute ! Merci en tous cas Smile

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par Invité le Mer 26 Juin 2013 - 13:22

Bonjour et bienvenue, je me permet un petit ajout : la pression, un état psychologique perturbé inhibent aussi les performances au test donc ne t'alarme pas trop...tranquillises-toi, reprends confiance en toi ( je sais, c'est difficile ) et repasses le quand tout ira mieux si c'est important pour toi.

Si tu es dans mon cas, c'est le déclencheur qui te fera commencer le grand voyage, sinon notre accueil te prouve qu'on a pas besoin de ce genre de passeport pour être zèbre, en tout cas, tu nous fais un beau syndrome de l'imposteur, hein ?Very Happy

Tu bénéficieras ici de toute l'écoute nécessaire, profites-en et à bientôt sur le forum Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par -Wa- le Mer 26 Juin 2013 - 13:39

Merci pomme cannelle =)

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par Lucilou Sauvage le Mer 26 Juin 2013 - 20:54

Les autres ont tout dit! Parfaitement d'accord avec eux, et avec toi. Un psy peut se tromper, et il vaut mieux en avoir conscience d'ailleurs!
Bienvenue! je suis sûre que le forum et toi vous apporteront mutuellement! Smile

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit zébre en détresse ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum