la communication non-violente

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 7:52

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 7:56

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 8:05

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par eolia le Mar 17 Aoû 2010 - 8:36

+ 1000 avec toi Ze tortue

Et moi aussi, j'ai besoin d'explications concernant le message de Kara et pourtant je suis zèbre.
eolia
eolia

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par L.Lune le Mar 17 Aoû 2010 - 10:51

merci zetortue !
"Mieux évaluer le potentiel nutritif des sources de satisfaction à qui vous vous adressez pour répondre à vos besoins"

autrement dit : faire le tri dans ses relations (..'amis' etc!) What a Face

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 13:33

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 14:07

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par L.Lune le Mar 17 Aoû 2010 - 14:14

très bizarre ce bug... je n'ai rien vu..

@moderateurs : vous avez une idée?
quelqu'un d'autre a une explication?

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Luc le Mar 17 Aoû 2010 - 15:20

Oui, il s'agit d'une entité de l'au delà qui essaye de communiquer avec nous. Elle exploite un bug de forumactif.

Quand on fait une recherche dans forumactif (bouton rechercher en haut de la page), le terme recherché apparait en rouge dans les résultats. Donc forumactif a une fonction "peindre en rouge un terme donné". Sauf qu'il y a un bug quelque part, et que parfois la fonction se déclenche sans raison apparente. Mais si on note les termes surlignés, on voit au fil du temps apparaitre des messages codés alien
Luc
Luc

Messages : 4380
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par braifs le Mar 17 Aoû 2010 - 19:03

L'interprétation est élémentaire: l'entité de l'au delà souligne que dans CNV il y a non-communication.
De toute évidence, c'est une entité facétieuse...
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mer 18 Aoû 2010 - 0:32

eolia a écrit:+ 1000 avec toi Ze tortue

Et moi aussi, j'ai besoin d'explications concernant le message de Kara et pourtant je suis zèbre.


Oups, je ne suis même pas testée en plus... ^^
Si ici aussi je divague, je suis mal barrée... Laughing


Alors zetortue a parlé du danger d'utilisation de la technique "communication non violente" pour influencer ou modeler à sa guise, si j'ai bien compris. Et j'ai rebondi dessus, en disant que justement ce sont ces voies un peu "au fil du rasoir" car pouvant servir tantôt "mal" ou "bien" selon qui les utilise, ou comment on s'en sert, qui sont les plus intéressantes bien souvent.

Un peu comme un super-héros qui arrive finalement: s'il met ses pouvoirs au service des autres, alors l'humanité ou son entourage proche en bénéficie largement. Mais s'il veut s'en servir pour des raisons moins louables, alors bobo, gros bobo... Faut-il pour autant se méfier de ce pouvoir, ou de cette "technique" ? Elle est à la fois "sauveuse" ou "destructrice" si on caricature. D'où mon expression "au fil du rasoir"... L'important n'est pas la technique en elle-même finalement...
Qu'elle soit là ou pas cette technique, on n'empêchera pas X de faire des trucs pas nets, et Y de faire des trucs supers...
Qu'ils le fassent avec la technique, ou sans la technique, ils le feront quand même plus ou moins vite. Ou touveront une autre façon de procéder.


Donc l'important n'est pas de se focaliser sur la technique, mais plutôt sur les gens. C'est peut-être ce que tu voulais dire zetortue ?


Et comme ces façons "fil du rasoir" sont justement périlleuses, elles sont parfois délaissées, ou moins bien explorées, car elles inquiètent, ou soulèvent la suspicion. On perd ainsi des petits et grands trésors.
Tout est équilibré. Un grand mal cache un grand bien recelé en son sein. Il suffit de s'en servir de la bonne façon, ou de "l'inverser"... Ou de trouver son contraire, caché un peu plus loin... Une fois que c'est fait, on obtient la nouvelle perle cachée.



J'espère avoir réussi à expliquer cette fois... Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par eolia le Mer 18 Aoû 2010 - 9:05

Ah oui ! Et j'aime bien ton explication. Very Happy Même si je rêve de mon monde où tout le monde "il est gentil".
En fait, il ne s'agissait pas de dire que ta petite phrase était à côté de tes pompes. Mais zèbre ou pas, nous avons tous derrière nous notre vécu, notre environnement, notre façon de communiquer ou même de comprendre certains mots. Alors, il me semblait important de broder un peu plus pour ne pas y voir ce que nous pouvons imaginer derrière les mots et non ce que toi, tu y vois. Very Happy
eolia
eolia

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Mer 18 Aoû 2010 - 19:52

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Jeu 19 Aoû 2010 - 0:28

Certains arriveront à apprendre par eux-mêmes...
En se trompant, mais vu que c'est l'erreur qui fait progresser, quand on s'en sert bien pour en tirer les leçons, ou les observations... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Harlequin le Jeu 19 Aoû 2010 - 10:52

Kara a écrit:Certains arriveront à apprendre par eux-mêmes...
En se trompant, mais vu que c'est l'erreur qui fait progresser, quand on s'en sert bien pour en tirer les leçons, ou les observations... Wink

L'homme sage apprend de ses erreurs, - L'homme plus sage apprend des erreurs des autres.

Citations de Confucius

Et en complement...

Il faut savoir tirer la leçon des erreurs commises par les autres. On risque de ne pas vivre assez longtemps pour pouvoir les faire toutes soi-même!

Citations de Sam Levenson

Quelques millénaires apres rien ne change... Razz
Harlequin
Harlequin

Messages : 18
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par braifs le Jeu 19 Aoû 2010 - 22:08

Je poursuis le quote-spamming (parce que décidément, certains savent dire les choses joliment):

Fragment d'une lettre que l'on n'enverra pas :

<< J'entends ce que vous me dites et j'entends plus encore la manière dont vous me le dites.
Vous demandez quelque chose qui vous manque, et parce qu'elle vous manque vous en parlez comme si elle vous était due. Vous me faites penser à cette phrase entendue l'autre jour dans le rue : "elle veut être aimée, quelle imbécilité!". Cette parole est dure, mais la vérité a parfois des dents de loup.
L'imbécilité en question est dans la croyance que notre volonté nous ouvre un droit sur ce dont nous avons besoin, y pose déjà une légère griffe. Mais franchement, qu'est ce qui mérite en nous d'être aimé? J'ai beau chercher je ne vois rien. L'imbécilité n'est pas de demander mais de changer sa demande en plainte et bientôt en exigence.
Je sais bien, vous ne parlez pas de cela, mais c'est sur ce ton que vous en parlez et la vérité est dans le souffle avant d'être dans les mots. J'écoute vos raisons et je n'entends que votre dépit. Mais je n'ai jamais trouvé une once de vérité dans l'amertume. Je n'y ai jamais entendu que la misère d'un amour-propre déçu.
Je ne reconnais l'éclat du vrai que dans la joie et dans cette conscience de nous-mêmes qui l'accompagne toujours, cette conscience radieuse de n'être rien - et dès lors comment prétendre à quoi que ce soit, pourquoi s'entêter dans une demande qui ne sait trop ce qu'elle veut et ne sait que le vouloir!
L'amour ne vient que par la grâce et sans tenir compte de ce que nous sommes.
D'ailleurs, si c'était le cas, il ne viendrait jamais.

Rassurez-vous : si j'écris ces choses, je suis loin d'en être digne. Du moins je ne cesse de les contempler comme sur la route pleine d'ombre on regarde à l'horizon les montagnes que l'on atteindra pas encore aujourd'hui.>>



Christian Bobin extrait de "l'éloignement du monde"
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Ven 20 Aoû 2010 - 2:31

J'aime bien "la conscience radieuse de n'être rien"... dans la citation de Fabris. C'est fort. ça rebondit sur le communication non violente, avec la puissance du "rien"... Très fort.
En physique, je crois me souvenir qu'on ne peut desceller deux demies-sphères remplies de "rien", de vide. Pour donner un exemple concret du concept, si je ne me trompe pas.


Le statut de l'erreur des autres, oui, elles sont classes les deux citations Harlequin. Pour le statut de l'erreur, c'est le niveau 2, on pourrait dire. Est-ce que le niveau 3 pourrait être de faire ensemble des erreurs pour avancer à tâtons de front? Je me demande ce qu'on pourrait mettre en niveau 3 ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Ven 20 Aoû 2010 - 20:56

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 20:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par braifs le Sam 21 Aoû 2010 - 0:39

zetortue a écrit:sur la citation de Fabris qui contient :
"L'imbécilité n'est pas de demander mais de changer sa demande en plainte et bientôt en exigence. "

la seule différence avec la "CNV" est que cette attitude n'est pas étiquetée "imbécile" , mais inefficace .
Es-tu bien sure que c'est d'efficacité qu'il s'agit ici, zetortue?
De fait, pour obtenir quelquechose, la plainte et le harcèlement sont souvent plus efficace qu'une simple demande.
(Lorsqu'elle n'est pas empêchée, la violence a toujours été et reste une approche très efficace)
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par eolia le Lun 23 Aoû 2010 - 12:25

En surface peut-être... What a Face
On peut faire plier un corps, pas une âme et rien ne dit que cette âme ne rusera pas pour saborder ce qu'elle a semblé consentir.
eolia
eolia

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Ven 27 Aoû 2010 - 20:23

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par augenblick le Sam 25 Sep 2010 - 20:45

la communication non-violente - Page 2 5176WHKH9AL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU08_
http://www.amazon.fr/Argumenter-situation-difficile-harcèlement-manipulation/dp/2707142069

4e de couverture :
"Que faire face à un public hostile, aux propos racistes, au harcèlement, à la manipulation, à l'agression physique et à la violence sous toutes ses formes ? Nous sommes souvent confrontés, au quotidien, à des situations difficiles: prise de parole devant un public intimidant ou hostile, discussion avec des personnes qui ont un point de vue radicalement opposé au nôtre, disputes familiales, rencontre avec des partisans de thèses racistes ou extrémistes, manipulations commerciales ou publicitaires, désinformation, harcèlement moral, voire agression physique. Ce livre propose, à partir d'expériences vécues et d'analyses de situations concrètes, une réflexion et une méthode originale pour mieux affronter les situations difficiles de toute nature. Cette méthode s'appuie sur trois principes qui forment un protocole applicable sur toutes sortes de terrains l'objectivation, l'écoute active, l'affirmation argumentée. Philippe Breton l'a mise au point à partir de son expérience, mais également grâce à l'étude des ressources mises en œuvre à certains moments de l'histoire, au moins en Occident, pour réduire la violence civile. Cette méthode s'adresse à tous ceux qui ont été confrontés à de telles situations et qui veulent les comprendre, à ceux qui veulent s'y préparer et qui, à la violence ou à l'évitement, préféreront une troisième option l'argumentation, qui permet d'appliquer une force exempte de domination, et de faire ainsi reculer la violence. Ce livre très concret et pratique est ancré dans une certitude: une société plus douce à vivre est possible et chacun d'entre nous a un rôle à y jouer."

Je recommande vivement la lecture de ce livre, qui a pas mal de double-fond et qui témoigne d'une pensée vivante et éclairée.
la communication non-violente - Page 2 Sac_double_fond-redim450-c73d8
Sac à double-fond de résistante, 1940-1945.
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par an.a.co.lu.the le Dim 26 Sep 2010 - 9:20


oh !
Je l'ajoute à mon programme de lectures, merci...

& bonrsne semaine dense et constructive à Starsbourg (sic ! mon inconscient sait !) ;-)

an.a.co.lu.the

Messages : 555
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par L.Lune le Mar 5 Oct 2010 - 0:36

@Augenblick : merci pour le bouquin ! il est en effet étonnant. ça donne envie de lire d'autres de Philippe Breton..


L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par augenblick le Ven 14 Jan 2011 - 14:57

Parce que ce topic est toujours utile, je le remonte par une blague décalée :

augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Lueur d'Spoir le Mer 19 Jan 2011 - 17:22

J'ai effectué l'année dernière un stage de 4jours sur la CNV, voici ce que j'en ai retenu:
La CNV passe par 4 étapes:
-l'observation : Quel évenement déclenche l'envie de m'exprimer ? ou son envie de s'exprimer? (lorsque nous sommes dans l'écoute de l'autre)
-l'expression des sentiments : Quels sentiments sont éveillés en moi/lui?
-l'expression des besoins: Quels besoins génèrent ces sentiments?
-la formulation d'une demande : Quelles actions spécifiques je/il souhaite voir accomplir?

La cnv propose une écoute empathique de l'autre et de soi en se centrant sur les besoins qui sont derriere les mots ou comportements qui l'accompagnent...

La CNV permet d'éviter les obstacles à la communication : jugements, interprétations, comparaisons, étiquettes, généralisations, dualités, reproches, mérites, deni de la responsabilité de nos actions, exigences, sacrifices...
Ainsi elle propose d'éviter les expressions telles que : "je sens que tu...", "j'ai le sentiment que...."qui expriment une pensée que je crois ou que je crains et non que je ressens.

Pour ce qui est de la demande, il ya 2 types : celle qui vise à établir ou à vérifier la connexion à l'autre et celle qui vise à une action.
-Connexion : "j'aimerais entendre ton opinion à ce sujet" , "serais tu d'accord (importance de laisser le choix) pour me répeter ce que je viens de dire?" etc..
-Action: "serais tu d'accord pour faire cela maintenant?"...

je fais volontairement court car ma documentation est dense à ce sujet, mais si des gens sont interessés je peux fournir de l'info supplémentaire .

Remarques :Durant mon stage j'ai effectué des simulations avec des exemples de situations conflictuelles de la vie quotidienne, j'ai eu des difficultés à identifier les besoins du fait du fictif des situations....
Enfin le public présent à cette formation avait essentiellement à coeur de résoudre des problématiques d'éducation; ainsi je me suis retrouvée entourée de parents, de professeurs et de psychologues.... Razz
Lueur d'Spoir
Lueur d'Spoir

Messages : 29
Date d'inscription : 07/12/2010
Age : 36
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Licorne le Dim 10 Juil 2011 - 10:12

Bonjour,

Je ne sais pas si ce fil est toujours d'actualité mais je le trouve très intéressant et je le remonte.
Aujourd'hui, j'ai reçu un mail chrétien qui préconise ceci, en terme de communication. Cela rejoint la CNV :

1. Je ne compromettrai pas mon intégrité (la sagesse est pure). Je serai honnête avec vous. Je tiendrai mes promesses et mes engagements envers vous.

2. Je veillerai à maintenir l'harmonie. Je n'attiserai pas le feu ! (La sagesse, c'est l'amour, la paix).

3. Je ne minimiserai pas vos sentiments (la sagesse est courtoise). Il se peut que je ne partage pas vos motivations, mais je ne mépriserai, ni ne ridiculiserai ce que vous ressentez.

4. Je ne critiquerai pas vos suggestions (la sagesse permet la discussion). Je peux avoir un avis contraire sans vous ridiculiser.

5. Je n'amplifierai pas vos erreurs (la sagesse est pleine de grâce). Je les effacerai discrètement au lieu de les diffuser devant tout le monde.

6. Je ne cacherai pas mes motivations (la sagesse est entière et sincère). Je serai vrai avec vous. Je ne vous duperai pas et je ne vous manipulerai pas.
Licorne
Licorne

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Philippe le Sam 31 Déc 2011 - 20:12

Un peu de lecture sur le sujet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente_%28Rosenberg%29
http://www.decennie.org/spip/IMG/pdf_communicationFP09.pdf

La liste des mots à utiliser (ou éviter car porteurs de jugements) pour exprimer sentiments et besoins :
http://cnvmaroc.unblog.fr/files/2008/02/listedessentimentsbesoins.pdf

(Je m'arrête là pour filer rejoindre des ami-e-s. N'hésitez pas à compléter.)
Philippe
Philippe

Messages : 2021
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Wise le Dim 4 Mar 2012 - 23:05

Un type génial, expert en Communication :

http://www.sortirdelimpasse.com/au-travail/

http://www.sortirdelimpasse.com/vie-prive/

___________

mon explication sur le sujet de la communication :

Il y a dans le cerveau humain, 2 choses tres différentes qu'il faut savoir séparer :

le rationnel, l'inteligence, le raisonnement / et l'irrationnel, l'émotion, le ressenti.

Pour être lucide, prendre des décisions inteligentes, et être efficace... il faut être serein (émotions calmes).

Les émotions sont irationelles, c'est une "folie" naturelle présente en chaqu'un de nous.

<< L'homme est un animal qui s'est à moitié dompté.>>
Charlie Chapplin

<< Le seul combat bénéfique à mener, est un combat contre soi-même.>>

Nous sommes nous-mêmes notre seul véritable ennemi.


Les 3 cerveaux, l'évolution :

L'homme a 3 cerveaux,
ces 3 cerveaux sont apparus les uns apres les autres, du plus primitif au plus élaboré, dans le sens de l'évolution.

Il y a d'abord eu le cerveau "Reptilien",
il s'occupe des batements du coeur, de la respiration, de la soif, la faim, la digestion, du transit intestinal, de la régulation de la température corporelle, de la secrétion d'hormones, et autres fonctions vitales...

Ensuite (chez les mammifères) est apparu le cerveau "Limbique" ou "Mammalien",
il contient les émotions, et la mémoire à long terme.
il a 2 lobes (droit et gauche), un lobe concerne les émotions positives (joie...), et l'autre concerne les émotions négatives (principalement la peur).

Les concepts et les souvenirs sont enregistrés dans le cerveau Limbique, avec une charge émotionelle. soit positive soit négative.
les souvenirs les plus forts et les plus durables sont ceux qui sont associés à des émotions de forte intensité.

Ce cerveau ne raisonne pas, il ne fait pas de calculs rationels.
les émotions nous poussent à avoir certains types de comportements.
le plus souvent ces comportements s'avèrent inutiles, et ont peu de conséquences.
dans la nature il sauve parfois la vie (le danger principal étant les prédateurs).

La Peur (l'émotion principale), nous donne principalement 3 types de comportements :
la Fuite / la Paralysie / ou l'Agressivité.
pour un animal dans la nature, ces comportements s'avèrent la plupart du temps inutiles, sont rarement néfastes, et parfois s'avèrent bénéfiques, c'est pourquoi la nature les a sélectionnés.

En dernier, est apparu le "Cortex",
le cerveau de l'inteligence, du raisonnement, du rationel, de la logique, du calcul...
c'est celui qui nous permet de prendre les meilleurtes décisions.
chez l'hummain, il est devenu le Néo-Cortex. on l'appelle ainsi car il a évolué et considérablement grossi, c'est lui qui a pris autant de volume (par rapport aux autres mammifères).
(on le reconnait à ses circonvolutions. il a lui aussi 2 lobes).
c'est à celui là qu'il faut faire confiance.


Sophrologie :

Nous devons veiller à appaiser nos émotions négatives.

Le cerveau est lié au corps, les 2 fonctionnent ensemble.
le stress est la partie physique de la peur, et la peur est la partie psychologique du stress.
quand on a peur on est stressé, quand on est stressé on a peur.

Ainsi en utilisant les techniques de relaxation (sophrologie) visant à se détendre, on fait disparaitre le stress et la peur.


Nous essayons de bien nous entendre entre humains, en faisant attention à ce que nous disons. nous faisons attention au sens de ce que nous disons.
c'est la partie verbale de la communication.
seulement... la partie verbale représente 10%, alors que la partie non-verbale représente 90%.
ainsi ce n'est pas tellement sur le sens de ce que nous disons que nous devons nous concentrer, mais sur la façon dont nous nous exprimons.

Le sens, est analysé par le Néo-Cortex (zone du language...).
le cerveau Limbique ne comprend absolument pas le sens.
si il prend la priorité, peu importe ce que dira l'interloccuteur, le dialogue sera rompu, et souvent on en arrive à 2 monologues (ou "dialogue de sourds").

Quand vous parlez à quelqu'un, vous vous adressez surtout (en priorité) à son cerveau Limbique.
la façon dont vous vous exprimez, le ton de la voix, le volume de la voix, la rapidité de votre discours, votre posture physique, vos gestes...
vont déclencher des émotions chez l'autre. ou pas si vous vous débrouillez bien.
dans l'idéal il faut réussir à communiquer sans déclencher d'émotions chez l'autre.
pour ça il faut parler doucement, lentement, faiblement, et ne faire aucun geste brusque.

Si vous déclenchez des émotions négatives à votre interloccuteur, vous générez une engueulade.
ainsi, votre interloccuteur va prendre une voix forte et agressive, ce qui aura la même conséquence sur votre cerveau Limbique à vous.
à ce moment là vous perdez le contrôle de vous-mêmes, et vous ne vous en rendez même pas compte. vous êtes persuadés tous les 2 de bien faire.
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Invité le Dim 4 Mar 2012 - 23:34

Merci pour ces petites informations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Thomas Asambourg

Message par Furby le Lun 1 Oct 2012 - 22:31

Bonjour, je me permet de vous conseiller un livre qui m'a beaucoup apporté : "Cessez d'être gentil, soyez vrai" de Thomas d'Ansambourg.
Il fait des conférences (pour ceux qui n'aiment pas vraiment lire) qui résument bien la chose Smile !

Furby

Messages : 1
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Michel le Ven 12 Oct 2012 - 17:14

une interview de Thomas D'Ansembourg par Michèle Cédric dans l'émission dites moi sur la rtbf j'espère qu'elle est lisible en France.
Wink
Michel
Michel

Messages : 93
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 49
Localisation : région de Liège (enfin... presque...;o)

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par astridale le Mar 20 Nov 2012 - 16:04

Une fois à Lyon, en traversant un pont, et alors que j'étais enceinte et que ça se voyait, un type commence à me tourner autour tout sourire.
Mais choquée, je lui ai demandé ce qu'il voulait, mais d'un ton qui l'a tellement surpris qu'il est allé vomir dans une poubelle ! Et ça m'est arrivé plusieurs fois, pas de faire vomir des mecs mais de les éloigner illico. Mais pour ça, faut réagit tout de suite dans l'instant et dans l'instinct, avec le sentiment qu'il y va de ta survie. Peu importe ce qu'on dit à ce moment là, c'est plus un mouvement dans l'énergie comme dans les arts martiaux : un sentiment intérieur de sûreté de soi.
La fois où je n'y suis pas arrivée, c'est lorsque j'attendais mon chéri et qu'un jeune m'a souri : j'ai cru que je le connaissais, je commence à lui rendre son sourire et plus il s'approche, plus je me dis que je ne le connais pas. Et là, comme j'avais l'esprit ouvert à l'amour, j'ai pas pu être assez catégorique, et me suis fait emmerdée et coincée : là, la seule parade : arracher les lunette du con et les jeter dans la rue : lui obligé d'aller les chercher.
Oui, c'est l'émotion qui empêche de réagir : quand on est dans une émotion féminine, sensible, ouverte, c'est plus difficile d'être dans la défense de son territoire. Parce que la féminité, c'est la réceptivité, l'ouverture. Et le plaisir de recevoir une parole d'homme, alors quand elle est dévalorisante, c'est difficile d'avoir le réflexe kung-fu. Mais c'est à ça femmes, qu'on doit s'exercer. Trouver des parades, quand elles sont pas amoureuses qu'elles soient guerrières.
Oui faudrait organiser un atelier : pas de Cnv, mais de réactions instinctives adaptées à la situation : parce qu'un mec qui réagit comme ça, c'est primaire : faut se mettre à son niveau pour qu'il comprenne. Un bon doigt d'honneur, à condition de pas avoir peur de se faire casser la gueule. En fait, savoir sentir dans l'instant ce que nous demande l'instinct.
astridale
astridale

Messages : 87
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par Wise le Mar 20 Nov 2012 - 16:34

.


Dernière édition par Wise le Ven 18 Avr 2014 - 19:49, édité 1 fois
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty Re: la communication non-violente

Message par astridale le Mar 20 Nov 2012 - 17:21

hou là là ! Là je crois que nous voilà parti pour une discussion pas piquée des hannetons : positif !!! Rien que ce mot fini par me hérisser.
Car étant donné que nous vivons dans le monde manifesté de la dualité, il est impossible de rester dans le positif sans passer par son opposé, le négatif : et qu'est-ce qu'on met sous ces vocables ?
Etre positif c'est bien = morale, parce que du coup, être négatif, c'est pas bien, c'est pas beau.
Mais quoi : rester au soleil quand on est sur la plage, ça fait du bien un moment, mais ensuite, on apprécie l'ombre : comme après le jour, la nuit où se reposer.
Ca veut dire quoi "être soi-même" : pour le trouver faut d'abord tout essayer, et essayer aussi de gueuler, réclamer, rouspéter, rien que pour voir si ça nous va.
Personnellement j'ai déjà constaté que si j'essaye seulement de m'exprimer simplement gentiment et calmement, en tenant compte de l'autre, et bien souvent je ne suis même pas entendue, alors que quand ça me jaillit des tripes, c'est étonnant comme l'autre comprend soudain ce que j'ai voulu dire. Et il ne trouve pas que j'ai exagéré. Parce que ça touche quelque chose en lui.
Le kung-fu je l'ai arrêté. Et je fais de la danse.
Mais non-violent implique que la violence existe, puisqu'elle est écrite dans le mot, puisque l'inconscient ignore la négation.
C'est drôle que vous qui vous occupez de langage, vous ne l'ayez pas remarqué : si je vous dis de ne pas penser à un éléphant, que voyez-vous dans votre tête ?
En plus j'ai connu une femme qui animait des stages de CNV, en l'écoutant parler, j'ai compris qu'elle faisait ça parce qu'elle détestait les conflits, se protégeait des relations humaines. Elle le disait elle-même : son désir était de trouver une maison isolée à la campagne pour avoir la paix, mais la vie en avait décidé autrement, qui ne lui faisait pas trouver cette maison.
En plus, je m'étais assise à la table de son groupe au petit déjeuner en me disant que j'allais peut-être apprendre quelque chose, et bien, elle m'a ostensiblement ignorée, alors que j'étais assise en face d'elle : j'ai trouvé ça particulièrement violent, bien plus que si elle m'avait expliqué qu'elle ne voulait petit déjeuner qu'avec ses stagiaires (c'était un lieu de stage où chacun pouvait s'asseoir avec qui bon lui semblait avant que les stages ne commencent).
Et puis quoi, les orages, c'est violent, et c'est naturel.


astridale
astridale

Messages : 87
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

la communication non-violente - Page 2 Empty unifié ou séparé

Message par astridale le Jeu 22 Nov 2012 - 23:24

Wise Spirit : je suis quand même surprise de ce que tu dis être médiateur CNV : parce que d'un côté tu travailles à exprimer ton ressenti, donc à exprimer ce que tu ressens, c'est à dire parler de tes émotions, et d'un autre, tu dis qu'il faut séparer le raisonnement, l'intelligence et l'émotion, l'irrationnel : l'émotion et l'irrationnel étant ce qui nous fait du mal : alors à quoi bon essayer d'exprimer son ressenti, si c'est pour s'en couper, pour le jeter loin de soi ?
Le raisonnement et l'intelligence étant des capacités d'orientation masculines et l'émotion et l'irrationnel d'orientation plus féminines, cela voudrait dire que tu penses qu'il faut se couper de son féminin, que les femmes sont mauvaises alors, et aussi que l'amour est à proscrire puisqu'il suscite des sentiments et émotions : alors on n'a plus qu'à être comme des robots, non ?
Je préfère l'intégration à la séparation : selon Jung, il existe 4 fonctions : la pensée, l'intuition, le sentiment et la sensation : et tout cela est à vivre de façon harmonieuse. A intégrer en soi. Pour cela, il existe un travail qui n'est malheureusement pas encore bien connu, mais tellement efficace. C'est le travail avec les rêves qui nous aident à intégrer toutes nos contradictions pour nous amener à l'unité. C'est un chemin initiatique passionnant.
Les rêves aussi nous poussent à nous exprimer, à défendre notre point de vue, mais en étant connectés à nos tripes, et pas seulement au raisonnement mental. Quand il n'y a que raisonnement mental sans affect alors il n'y a plus de poésie, plus d'intuition, et la vie devient triste, non ?
Oui, je pense que la CNV est un bel outil qui peut aider à prendre conscience de ce qu'on ressent, mais il ne s'agit pas pour cela de rejeter ce que l'on est.

astridale
astridale

Messages : 87
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum