Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par the buru le Ven 21 Juin 2013 - 13:27

Si votre homme ne vous plait pas, si il n'agit pas comme vous le souhaitez, si il ne corresponds pas à vos attentes. QUITTEZ LE,

Peut etre qu'elle a besoin de garder l'image du connard pour ne pas sentir le vide abyssal tu sait...Ce serait bien compréhensible...Commes les rats de Laborit https://www.youtube.com/watch?v=SxLTsUEH_mA
Cad que le cerveau limbique préfère attaquer qqn que de se retrouver seul face à l'impuissance, on est tous comme ca...


mais par pitié, cessez de vous en plaindre !

Elle souffre je crois :)Mais toi ca à l'air de t’enquiquiner:D


cessez de faire de lui le grand responsable de tous les malheurs de votre vie, et de vouloir le changer pour qu'il corresponde à ce que votre suprême vision des choses voudrait qu'il devienne.

Mais si elle ne veut pas vivre son vide perso elle a le droit de se servir de ce mec pour se protéger d'un vide plus grand encore !

Il n'a pas à devenir comme vous le souhaitez, il n'a pas à changer, vous le prenez comme il est ou vous le quittez.
A priori tant que cela l’empêche de vivre le vide, elle a d'excellente raison de continuer à espérer.


C'est pas compliqué que je sache ?
Affronter son vide?
Pas compliqué mais bigrement douloureux...Moi je comprend qu'elle prenne son temps...

Alors il se situe où le VRAI problème ?
Heu...Dans la perception de la dualité entre raison et émotion? La son comportement est parfaitement rationnel.
Il est juste sous le seuil de conscience (peut etre plus maintenant...).
Ceci étant c'est son droit le plus strict de continuer à espérer ou à ne pas réussir à se détacher de ce mec la...Meme pendant les 20 prochaines années.
Si ca lui fournit l'espoir suffisant pour que ne pas voir la douleur de l'enfant moi...

the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Basilice le Ven 21 Juin 2013 - 13:28

Meu, je te conseille vraiment de faire une psychothérapie.
Cela t'aidera à trier tout ce boxon et à agir le plus possible en accord avec toi-même, ce qui est le plus important dans la vie. Smile
Courage.
Basilice
Basilice

Messages : 1338
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Ven 21 Juin 2013 - 13:28

harpo stp explique ce que tu veux dire par "j'aurais fui à "je n'ai pas de place dans ta vie" ?
parce que moi quand il a dit ça j'ai entendu "viens plus près, aime-moi plus", alors tout simplement je l'ai fait
apparemment je me suis trompée ?


et je suis en psychothérapie depuis janvier, déjà
c'est grâce à ça que j'ai fini par dire: "stop, danger, toxique"


Dernière édition par meu, rage, et désespoir le Ven 21 Juin 2013 - 13:31, édité 1 fois
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Free le Ven 21 Juin 2013 - 13:29

@16dims: parles nous de ta souffrance, si elle te semble en relation avec des comportements "pn"
sinon cherche un topic plus pertinent par rapport à ton type de souffrance
et s'il n'y en a pas, il faut en créer un (règle d'or d'un forum: ne pas agresser autrui / les personnes)

@theburu : why feeding ?

@meu:
après le truc d'hier, j'ai eu cette idée: j'avais envie de lui envoyer un message pour dire: on se fait mal. je te recontacterai dans un mois ou deux, on verra si on peut parler. là, pas possible. prends soin de toi cet été et essaie de réfléchir. bisou." le problème c'est que j'ai peur d'envoyer ça puis de pas avoir la force de m'y tenir, et de le recontacter quand même.

c'est logique d'être tentée, j'aimerai te dire, tu n'auras qu'à rajouter:
"si je te relance, stp ignores-le, c'est que je souffre encore du manque, et laisses moi le temps de me reconstruire"

ce que dit Harpo, est qu'il y a une forme nocive d'immaturité affective de part et d'autre,
désolé, mais il est toxique pour toi, ce n'est qu'auprès d'un entourage plus mur affectivement qu'il me semble voir une issue..

Basilice parle de psychothérapie, c'est un plus en plus de l'entourage, si le thérapeute est bon
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par 16dims le Ven 21 Juin 2013 - 13:33

the buru a écrit:
Elle souffre je crois :)Mais toi ca à l'air de t’enquiquiner:D

Oui, parce qu’elle "souffre" surtout que ses "projets" soient compromis et se heurtent aux hésitations de son mec. Comprenne qui pourra. J'ai trop d'avance en la matière pour être compris et entendu de quiconque ici.

Continuez à vous "pervers-narcissifier" entre sourds et muets.
16dims
16dims

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par dessein le Ven 21 Juin 2013 - 13:36

casses toi dim
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Ven 21 Juin 2013 - 13:36

juste un mot pour dire que je vais m'absenter de la conversation, parce qu'il faut vraiment que je travaille
(j'ai plusieurs semaines de taf en retard à cause de tout ça)
et si j'ai bien bossé, j'irai voir ma soeur ce soir
et tout ça, c'est bon pour moi!

bises et merci pour votre aide!
je viendrai lire avec attention vos messages plus tard s'il y en a
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Ven 21 Juin 2013 - 13:43

ah et avant de partir: dessein je n'avais pas vu ta question
oui, j'ai mon appartement, mon (petit) revenu, je ne dépends pas de lui pour manger, je peux même ne pas le croiser il habite assez loin
par contre j'ai une situation financière précaire et un avenir professionnel très incertain, ce qui me rend peut-être un peu vulnérable aux promesses de vie à deux...
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par 16dims le Ven 21 Juin 2013 - 13:43

dessein a écrit:casses toi dim

Mais oui je me casse, rassure toi Dessein. Tu as eu bien du mal à te cacher quand je suis arrivé, la projection a été quasiment immédiate, m'étonnes pas que ma présence te provoque quelques inconforts, ça serait dur de résister, tu n'y résiste déjà pas Smile
16dims
16dims

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Basilice le Ven 21 Juin 2013 - 13:44

C'est super Meu, continue ta psychothérapie et suis ton chemin, y'a que ça de vrai !
Bon courage pour le boulot, j'y retourne aussi. What a Face
Bises.

Edit : Meu, tu as su fonctionner seule par le passé, tu sauras tout à fait le faire encore même si tu connais des passages financiers difficiles.
N'oublie pas : avant de le rencontrer tu vivais et tu vivais bien, il n'y a aucune raison que ça change suite à cette rupture. Wink


Dernière édition par Basilice le Ven 21 Juin 2013 - 13:45, édité 1 fois
Basilice
Basilice

Messages : 1338
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par dessein le Ven 21 Juin 2013 - 13:45

casses toi dim
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par 16dims le Ven 21 Juin 2013 - 13:49

dessein a écrit:casses toi dim

Mais je m'en vais là, je pars... je suis en train de partir...
16dims
16dims

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Harpo le Ven 21 Juin 2013 - 13:53

meu, rage, et désespoir a écrit:harpo stp explique ce que tu veux dire par "j'aurais fui à "je n'ai pas de place dans ta vie" ?
parce que moi quand il a dit ça j'ai entendu "viens plus près, aime-moi plus", alors tout simplement je l'ai fait

Bon, un peu de psy de comptoir alors Wink
C'est ta dépendance affective qui t'a fait entendre ce "aime-moi", mais tu aurais tout aussi bien pu entendre : "tu es trop grande pour moi, descend un peu de niveau afin que je puisse entrer, moi, petit homme, dans ta vie". Une vraie déclaration d'amour aurait plutôt été "j'aime la femme que tu es, active et entreprenante".
Ce que je lis dans cette phrase, c'est à la fois une plainte, un aveu de faiblesse et un constat lucide d'échec probable.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Pieyre le Ven 21 Juin 2013 - 14:02

Sans exiger que quiconque se casse, il a été précisé à plusieurs reprises que cette discussion ne devait pas voir se développer des contestations agressives au sujet des témoignages présentés. Veuillez respectez cette consigne si vous ne voulez pas que nous y mettions bon ordre de façon plus tranchée.
Pour une réflexion générale sur la notion de perversion, vous pouvez poster ici : Qu'est-ce que la perversion ?
Merci de votre compréhension.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 18:18

16dims a écrit: Sais tu comment un homme perçois l'amour et la complémentarité avec une femme ?

Pour un PN, sûrement comme ça Wink



C'était pour détendre l'atmosphère.. Si on veut voir avec qui je vivais, ben c'est ça ! (le rire en moins bien entendu, et l'agressivité et la méchanceté gratuite en plus pour donner une idée plus exacte).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Strobé (ex-Virya) le Sam 22 Juin 2013 - 18:00

mldp a écrit:Les PN sont simplement plus intelligents que les autres... vous ne croyez pas ? La force de l'homme réside dans son intelligence, s'il peut bouffer son rival par l'intellect il passe a un niveau supérieur, l'homo-superior. Je conçoit ce comportement plutôt comme une qualité.



Non, le PN met son intelligence au service de sa manipulation, de sa destruction de l'Autre, de son harcèlement.
Il y a des pervers THQI, d'autres ont un QI dans la moyenne. Comme pour les tueurs en série d'ailleurs.

On en vient à une hausse de la violence pervers-morale-psychologique parce que notre société bannit la violence physique.
Strobé (ex-Virya)
Strobé (ex-Virya)

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par amalgame le Sam 22 Juin 2013 - 18:06

J'ai rencontré un PN d'une intelligence rare, sûrement haut potentiel. 
Mais qualifier d'homo superior un être tellement en souffrance (si, si, en souffrance, complètement torturé, jusqu'à extérioriser toute cette haine de l'existence en torturant d'autres) me semble absurde. Pour moi, une part de notre intelligence ne consiste pas seulement à "bouffer" les autres pour être heureux, mais être heureux sans béquilles. 

Homo prédator, en revanche, je veux bien.

amalgame

Messages : 15
Date d'inscription : 05/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Free le Sam 22 Juin 2013 - 19:29

Vīrya a écrit:On en vient à une hausse de la violence pervers-morale-psychologique parce que notre société bannit la violence physique.

Merci, car le rôle de l'environnement a été plusieurs fois évoqué au fil des pages (par Basilice, entre autres, dernièrement).

Ce qui est intéressant, c'est de voir les stratégies qu'elle utilise pour manipuler la violence.
(ces derniers temps facile à voir en fréquentant certaines rues turques, brésiliennes, grecques, espagnoles, chiliennes, etc...)

Car les systémiques sociétales actuelles sont hautement manipulatrices, coercitives, aliénantes... à de nombreux niveaux.
Il n'est pas (encore) interdit d'affirmer* que nos sociétés ont de fortes motivations et comportements de "salopes", imbues d'elles-mêmes, qui nous traitent surtout (et nous jettent) comme des "pions"
(surtout en fonction de critères types: pouvoir/productivité/docilité... vous avez dit PN ? ^^")

Du coup, nous sommes les otages de modes d'organisations indésirés, biaisés, injustes..., et nous ne nous reconnaissons pas, supprimons des pans entiers de notre personnalité, devenant à la fois apathiques devant l'impossibilité de défendre l'intégrité du spectre de nos droits (manquant par là à nos devoirs fdtx), et enragés: il y a comme quelque chose du syndrome de Stockholm dans nos agressivités ainsi "perverties", jusqu'à "parfois" défendre irrationnellement tout ou partie de ce qui nous oppresse pourtant.

C'est bien l'homme nié dans son intégrité, et acculé dans ses champs d'expressions qui devient un loup pour l'homme.

"Oh j'ai tant obéi, si peu choisi petite
Et le temps perdu me dévore"


Tardis:

(*enfin essaie à tes risques et périls ta pancarte à Bastille si tu n'as pas eu l'acceptation de la préf avant...)
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par anianka05 le Sam 22 Juin 2013 - 21:46

L'intelligence telle qu'elle, reste une qualité. Là où le défaut peut apparaître vient de ce qu'on en fait. Pour le PN? utiliser le mot supérieur pourquoi pas, mais en quoi?

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Dim 23 Juin 2013 - 14:10

c'est réellement un mystère
un type intelligent, sensible et généreux à la base
qui se montre stupide et méchant dès que ses émotions atteignent un niveau qu'il ne peut plus gérer
ça nous arrive à tous, je pense, mais pas à cette échelle, et pas constamment

preuve encore une fois que l'intelligence fait pas tout voire qu'elle peut être contre productive
au boulot aussi il se montre borné et rigide alors qu'il pourrait être brillant
je ne sais tjrs pas si je peux le qualifier de pn (il manque de n, en fait), mais ce qui est sûr c'est que je le plains
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par p'tit toutou le Dim 23 Juin 2013 - 20:29

L’hypocrisie perverse en se donnant une bonne image de soi peut-elle aller jusqu'à :
- Venir en aide aux autres via association
- poster des commentaires d'espoir (pour malades etc) sur des pages facebook pour que tout le monde lisent
- ...etc

Un bon paravent d'hypocrisie à l'extrême.
Tout en enfonçant une victime ?

p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Invité le Dim 23 Juin 2013 - 20:32

phil1618 a écrit:L’hypocrisie perverse en se donnant une bonne image de soi peut-elle aller jusqu'à :
- Venir en aide aux autres via association
- poster des commentaires d'espoir (pour malades etc) sur des pages facebook pour que tout le monde lisent
...

Tout en enfonçant une victime ?

Carrément ! la subtilité de leur "art" réside quand même dans le fait de distiller des informations de façon perverse (mais aussi de soutenir des gens alors qu'ils les haïssent au plus haut point, ou juste parce qu'ils peuvent encore leur servir à quelque chose !). Ce que tu décris est tout à fait possible, oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par the buru le Dim 23 Juin 2013 - 21:12

Il parait même qu'ils peuvent se montrer "normaux" pendant toute leur vie, c'est dire leur perversion...affraid
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par p'tit toutou le Dim 23 Juin 2013 - 22:19

the buru a écrit:Il parait même qu'ils peuvent se montrer "normaux" pendant toute leur vie, c'est dire leur perversion...affraid

Réponse hypocrite. rabbit

Sans mettre de non scientifique sur des noms de personnes oubien étudier leurs comportements, des êtres hypocrites, mais alors hypocrites peuvent donner l’illusion de bienfaisance, sous une certaine apparence.

Mais malheureusement, appelles cela comme tu veux : lâche, connard, pervers narcissique, des gens pareils existent , genre à enfoncer deux trois victimes dans leurs vie et qui en jouissent par la suite. C'est pour cela que ce topic existe, discuter sur les dérives perverses que subissent de potentielles victimes.

Et désolé, tout comme les sectes qui ont de bonnes paroles en avant pour initier des adeptes, la manipulation perverse avec une bienfaisance par devant et le couteau par derrière existe belle et bien. Et on est pas là à discuter scientifique pour savoir si la perversion narcissique peut être classée scientifiquement ou pathologiquement dans une définition de psychanalyse. Non ! il existe des personne comme celà point barre ! Je dirais que c'est une personnalité tout comme le timide, l'impulsif, le colérique. Dire qu'ils le font exprès, inconsciemment révèle du cas par cas. Et du pourquoi et du comment, aussi . Seul la victime connait réellement son bourreau malheureusement !

Après c'est pénal, des lois récentes sont votées contre les dérives manipulatoires qui débouchent sur la miviludes par exemple. Dans l'histoire il y a toujours eu des bouc émissaires.

Tu es psychothérapeute, tu as surement eu des personnes victimes de ce genre de pervers narcissique connard , charmeur avec l'entourage. Alors donnes nous des exemples de faits, on est pas là pour parler de science avec ces gars, tout comme avec le timide.

p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par p'tit toutou le Lun 24 Juin 2013 - 1:39

Mary Poppins a écrit:
phil1618 a écrit:L’hypocrisie perverse en se donnant une bonne image de soi peut-elle aller jusqu'à :
- Venir en aide aux autres via association
- poster des commentaires d'espoir (pour malades etc) sur des pages facebook pour que tout le monde lisent
...

Tout en enfonçant une victime ?

Carrément ! la subtilité de leur "art" réside quand même dans le fait de distiller des informations de façon perverse (mais aussi de soutenir des gens alors qu'ils les haïssent au plus haut point, ou juste parce qu'ils peuvent encore leur servir à quelque chose !). Ce que tu décris est tout à fait possible, oui.

intéressant, même question que pour The Buru, as-tu vécus de telles expériences, oubien des témoignages à faire part ?

p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par the buru le Lun 24 Juin 2013 - 2:05

Phil...C'etais de l'humour Laughing

Je sait lâcher mes marottes aussi tu sait...Ca fait du bien des fois Very Happy

Personnellement je vois chez les gens que tu nommes des gens dont l'enfant est tellement blessé qu'ils ne me voient pas...Et je préfères les aimer...De loin What a Face
Je n'ai donc rien de plus à rajouter.

Oui certains patients doivent apprendre à ne pas rester la ou ca ne leur fait pas du bien (que ce soit tout nu sur l'autoroute ou en compagnie de gens qui ne les voient pas).

Pour te répondre Mary : Oui, comme tous ici en tant que simple humain j'ai vécu, toute ma vie, le drame de voir à quel point il y avait des gens qui ne me voyaient pas...

Famille d'abord ou j'ai servit de support de projections à mes parents.
Etudes ensuite ou j'ai, comme la plupart, été mit dans des systemes qui se préoccupent plus de reproduire un modèle social que de l'épanouissement des individus.
Dans le monde professionnel j'ai été a peu prêt épargné puisque j'ai vite "sentit" que l'entreprise c'etais pas mon truc...
Dans le milieu des arts martiaux ou nombre de gens souffrent de graves insécurités au point de devoir apprendre à se battre et ou j'ai eu le chic pour m'entourer de professeurs qui ne me voyaient pas...

J'en ai mit du temps et des larmes avant de commencer à voir a quel point on pouvait ne pas me voir...
Et la ca commence à bien s'installer...Je rencontre des gens de plus en plus merveilleux...Et c'est un très beau cadeau que je me suis fait que celui de ne pas perdre mon temps dans des relations ou je n'étais pas vu et considéré.
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Basilice le Lun 24 Juin 2013 - 8:02

Free : Je te rejoins sur l'environnement aliénant, je trouve aussi que les systèmes ont de plus en plus quelque chose de Tennesse pervers.
Notamment, je pense à ces nouvelles cultures d'entreprise qui favorisent l'individualisme en gommant toute individualité et qui favorisent l'épuisement en pompant les ressources des personnes sans leur donner l'opportunité de se régénérer (la salle de sport située au sous-sol dans laquelle on peut aller se détendre entre midi et deux est un trompe l'oeil d'après moi !)
Or, je vois le mouvement vers le collectif autrement : pour donner aux autres et être en lien, il convient d'avoir des choses à soi et de les cultiver.
Cela dit il y a des alternatives qui existent, ce monde n'est pas si pourri, ne voyons pas tout en noir !

Meu : Comment vas-tu ?

The Buru : Moi aussi j'ai préféré emporter mon baluchon ailleurs ; j'ai soigné ma peine dans mon coin, j'ai pris sur moi, j'ai rompu les amarres associées - copains, copines, lieux de fréquentation habituels, et tout le toutim. Le hic c'est quand l'autre continue à te suivre partout, après, tu vois ? Pour ma part j'ai fait cette expérience : ce n'est pas moi qui n'ait pas réussi à lâcher l'autre, c'est l'autre qui n'a pas voulu me lâcher ! Et je n'ai aucune envie d'aller m'exiler chez les pingouins pour être enfin tranquille. Groumph
Basilice
Basilice

Messages : 1338
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par anianka05 le Lun 24 Juin 2013 - 8:55

phil1618 a écrit:
the buru a écrit:Il parait même qu'ils peuvent se montrer "normaux" pendant toute leur vie, c'est dire leur perversion...affraid

Réponse hypocrite. rabbit

Sans mettre de non scientifique sur des noms de personnes oubien étudier leurs comportements, des êtres hypocrites, mais alors hypocrites peuvent donner l’illusion de bienfaisance, sous une certaine apparence.

Mais malheureusement, appelles cela comme tu veux : lâche, connard, pervers narcissique, des gens pareils existent , genre à enfoncer deux trois victimes dans leurs vie et qui en jouissent par la suite. C'est pour cela que ce topic existe, discuter sur les dérives perverses que subissent de potentielles victimes.

Et désolé, tout comme les sectes qui ont de bonnes paroles en avant pour initier des adeptes, la manipulation perverse avec une bienfaisance par devant et le couteau par derrière existe belle et bien. Et on est pas là à discuter scientifique pour savoir si la perversion narcissique peut être classée scientifiquement ou pathologiquement dans une définition de psychanalyse. Non ! il existe des personne comme celà point barre ! Je dirais que c'est une personnalité tout comme le timide, l'impulsif, le colérique. Dire qu'ils le font exprès, inconsciemment révèle du cas par cas. Et du pourquoi et du comment, aussi . Seul la victime connait réellement son bourreau malheureusement !

Après c'est pénal, des lois récentes sont votées contre les dérives manipulatoires qui débouchent sur la miviludes par exemple. Dans l'histoire il y a toujours eu des bouc émissaires.

Tu es psychothérapeute, tu as surement eu des personnes victimes de ce genre de pervers narcissique connard , charmeur avec l'entourage. Alors donnes nous des exemples de faits, on est pas là pour parler de science avec ces gars, tout comme avec le timide.

+1

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Strobé (ex-Virya) le Lun 24 Juin 2013 - 10:22

Free42 a écrit:
Vīrya a écrit:On en vient à une hausse de la violence pervers-morale-psychologique parce que notre société bannit la violence physique.

Merci, car le rôle de l'environnement a été plusieurs fois évoqué au fil des pages (par Basilice, entre autres, dernièrement).

Ce qui est intéressant, c'est de voir les stratégies qu'elle utilise pour manipuler la violence.
(ces derniers temps facile à voir en fréquentant certaines rues turques, brésiliennes, grecques, espagnoles, chiliennes, etc...)

Car les systémiques sociétales actuelles sont hautement manipulatrices, coercitives, aliénantes... à de nombreux niveaux.
Il n'est pas (encore) interdit d'affirmer* que nos sociétés ont de fortes motivations et comportements de "salopes", imbues d'elles-mêmes, qui nous traitent surtout (et nous jettent) comme des "pions"
(surtout en fonction de critères types: pouvoir/productivité/docilité... vous avez dit PN ? ^^")

Du coup, nous sommes les otages de modes d'organisations indésirés, biaisés, injustes..., et nous ne nous reconnaissons pas, supprimons des pans entiers de notre personnalité, devenant à la fois apathiques devant l'impossibilité de défendre l'intégrité du spectre de nos droits (manquant par là à nos devoirs fdtx), et enragés: il y a comme quelque chose du syndrome de Stockholm dans nos agressivités ainsi "perverties", jusqu'à "parfois" défendre irrationnellement tout ou partie de ce qui nous oppresse pourtant.

C'est bien l'homme nié dans son intégrité, et acculé dans ses champs d'expressions qui devient un loup pour l'homme.

"Oh j'ai tant obéi, si peu choisi petite
Et le temps perdu me dévore"


Tardis:

(*enfin essaie à tes risques et périls ta pancarte à Bastille si tu n'as pas eu l'acceptation de la préf avant...)


Exactement!
Ce que tu dis, on le retrouve "en gros" dans cet article, http://www.lenouveleconomiste.fr/les-predateurs-moraux-16394/

Extrait:

"Elles lui permettront de monter une coalition perverse. Les règles du jeu de la coalition perverse ? Des membres indiscernables, nul ne doit savoir qui est meneur ou mené et une redoutable stratégie d’exclusion et de recrutement. On exclut systématiquement les individus intelligents et courageux par une série d’intimidations, d’insinuations, de vexations ou d’humiliations. Et on recrute les éléments les plus ductiles. “Tout est bon pour les recruter : la séduction narcissique, l’exploitation des inclinations secrètes et des antagonismes latents détectés chez les recrues potentielles, l’attribution sous le manteau de petits ou grands avantages matériels. Associée aux sentiments inavoués, la prébende constitue la plus solide des ligatures”, précise le psychanalyste Paul-Claude Racamier dans Les Perversions narcissiques.

C’est ainsi que les entreprises vont à la catastrophe et les partis politiques au désastre. Ainsi que les institutions se pétrifient et les démocraties se sclérosent. Aucune structure n’est à l’abri d’une coalition perverse. Personne n’est vacciné contre la prédation morale. Il faudrait inventer une méthode pour quantifier les dommages et les dégâts générés par la pensée perverse. Dans les conseils d’administration, les conseils des ministres, les assemblées générales. On verrait quel argent cela coûte, on comprendrait à quel point les initiatives novatrices sont tuées dans l’oeuf et les décisions noyautées. Car la pensée perverse usurpe son titre de pensée, elle est plus un calcul qu’une pensée, plus un mot d’ordre qu’un mot de passe. C’est ainsi que le monde va. Donc ne va pas du tout."
Strobé (ex-Virya)
Strobé (ex-Virya)

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Lun 24 Juin 2013 - 11:13

coucou

comment je vais...
c'est super dur
je passe mon temps à osciller entre pleurer à cause de ce que j'ai enduré avec lui,  (ce qui me donne de la volonté pour ne pas y retourner) puis pleurer parce qu'il me manque (ce qui me donne envie d'y retourner) puis je repasse à ce que j'ai subi etc... 
c'est épuisant
lui me fait douter, j'avais réussi à me mettre en tête qu'il était irrécupérable, mais maintenant je ne sais plus: il a l'air d'avoir compris bcp de choses, et le portrait de lui que je lui ai fait lui a fait me dire "ce que tu me décris, c'est un sale type, et je t'interdis de sortir avec lui"
maintenant c'est lui qui se tient à distance, son sentiment c'est "je ne sais pas comment, mais dès que je t'approche je te fais du mal" 
"je ne suis pas capable de te rendre heureuse"
du coup ça ne colle plus avec le modèle du pn, s'il était vraiment pervers de manière irréversible, il tenterait de me faire croire qu'il va changer, il ferait le minimum d'effforts juste pour que je le laisse revenir etc, non?
là je vois juste un garçon perdu, qui se rend compte qu'il est toxique mais ne sait pas comment faire autrement
c'en est d'autant plus triste
et ça me fait penser qu'une prise de conscience de sa part est possible, donc un changement est possible
mais il ne veut pas
changer ça lui semble insurmontable. il se dit pas capable ou pas prêt
ce qui me semble assez honnête en fait
j'ai beaucoup de mal à ne pas le rappeler, lui dire ok, tu ne le fais pas exprès, alors reviens et on fera avec, je te renverrai chez toi quand tu seras chiant et le reste du temps on sera bien
alors j'ai besoin de me souvenir de ces journées que j'ai passées, tendue, à guetter les signes de mauvaise humeur chez lui pour savoir ce que je devais dire, ce que je devais faire
me souvenir que nos journées "bien" je les apssais en me disant "c'est bizzare tout va bien" et "j'espère que ça va durer jusqu'à ce soir, jusqu'à demain" etc 
et que ça n'est pas une vie!
obligée aussi de me souvenir que notre relation n'avançait pas, que je voulais qu'on s'installe ensemble depuis six mois et que lui ne m'a même pas dit non, mais a toujours trouvé un prétexte pour que ce soit pas le moment... (prétexte tout trouvé: on venait de s'engueuler. parce qu'on venait toujours plus ou moins de s'engueuler...)
mais plus les jours passent plus j'oublie et plus ma vie d'avant avec lui me paraît enviable par rapport à ce que je vis maintenant
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 11:32

meuh:

ouvre qui veut,propos potentiellement derangeants dans certaines certitudes de personnes en souffrance actuellement..enfin moi je les trouve pas plus violent que ce quils sont en train de vivre mais bon..pour la serenité generale alors :-))...:

le fait que tu penses à retenter avec lui,vu que vous n'avez evolué ni l'un ni l'autre-ça prend du temps evoluer,des mois,des années,une vie!! Very Happy-à mon humble avis,sans therapie commune ou individuelle,ben tout se rejouera de la meme manière encore une fois
mais perso,pour me separer de ma derniere tres grande relation (pas personne hein,relation!) toxique pour moi,il a fallu que j'y retourne trois fois,sur plusieurs années...et la douleur et la confusion furent de pklus en plus grande à chaque fois...des piqures de rappel disait ma psy(et moi effondrée dans son cabinet je lui en aurait bien foutu dans la gueuele des piqures de rappel à elle à l'epoque hahhahahaha)
aujourd'hui avec le recul,lui comme moi on s'est qu'on avait rien à faire ensemble en dehors de ce petit jeu psychologique epuisant
on est en paix,et tant quon était dans le deuil de notre relation,j'essayais d'esquiver la souffrance tres forte due à mon hypersensibilité en me donnant l'illusion que ça pouvait marcher comme je l'uarais voulu...et puis malgré tout,j'ai du traversé la douleur,la colere,la confusion liée à tout deuil..et aujourdhui je m'en dis merci,ça m'a libéré de traverser cela,je me suis prise en charge et responsabiliser sur ma vie,sur mes emotions,sur mes choix
docn tu y retourneras si tu en as encore besoin,pour te rappeler certainemetn que tu ne t'es pas eloigné pour rien,comme lui ne s'est pas eloigné pour rien par rapport à son propre chemin de vie
si vous devez vous retrouver,ce peut se faire dans des années,quand chacun aura cicatrisé ses blessures,ou aura evolué..aujourd'hui ça me semble etre + par manque d'etre victime et bourreau(lui comme toi,et les roles sont mouvants,tu es son bourreau,tu es sa victime,puis tu te donnes le role du sauveur..) etc qu'autre chose....
mais tu feras ce qui est bon pour toi,là où tu en es aujourdhui,et des fois,se faire du bien,c'est aller toucher sa souffrance ultime...pour enfin changer de direction sans regret...et savoir que ça,c'est pas bon pour soi,point.

ps:en tout cas tres heureuse que tu entrevois que finalement il n'est peut etre pas si pn que ça,simplement humain,et que l'important n'est pas ce quil est mais ce que toi tu vis et projette dans cette relation..prendre du recul ce n'est pas simplement ne pas s'appeler pendant deux jours..ça c'est ne pas etre au clair avec ce quon a decidé soit disant Smile

bon courage meuh,tu es en chemin,et tu as la capacité,et lui aussi,de faire des choix heureux..Car l'Amour vrai n'est pas souffrance,pas autant de souffrance en tout cas....je te l'assure,tu me croiras et comprendras peut etre un jour..qui sait

si vous ressentez ce post comme trop violent pour vous,vous me le direz,je le mettrais sous spoiler hein Very Happy


Dernière édition par ayaaaahh le Lun 24 Juin 2013 - 11:57, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Petitagore le Lun 24 Juin 2013 - 11:39

Il peut être légitime, souhaitable, indispensable de mettre fin à une relation y compris si on pense que l'autre n'a pas vraiment tort, y compris si on pense qu'on est loin de n'avoir rien à se reprocher soi-même, y compris même si on pense que l'autre a parfaitement raison et que c'est lui la victime. Parce que la question n'est pas: "est-il juste qu'on se sépare", mais "serai-je (oui, moi, pas l'autre) heureux en ne me séparant pas?" Il vaut beaucoup mieux une séparation injuste, suivie d'une reconstruction, que la poursuite d'un malheur au nom de la justice. La justice, ça devrait être le fondement de la société, mais le fondement du couple, ça doit être le bonheur; sinon, c'est malsain -- et puis surtout, ça fait mal.
Petitagore
Petitagore

Messages : 4483
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Free le Lun 24 Juin 2013 - 11:43

@Virya : merci beaucoup pour l'article, je trouve que ce genres de données donnent matière au débat (comme Laborit, etc...)

@Phil :  merci pour tes longs posts, ok pour dire "personnes fortement manipulatrices et égoïstes" (mais "pn" c plus court^^")

@the Buru : que penses-tu de l'exploitation de faits d'actualité, pour analyser scientifiquement manipulation et égoïsme ?

@Basilice : nous explorons ici les degrés dans les pratiques et intentions de manipulation, égoïsme (agressivité, harcelement..)
donc il faut le faire aussi pour l'environnement, non ? (ha! Michel Berger et ses paradis blancs... )

@meu : en admettant (et je peux être un pugnace avocat du diable) qu'il puisse mûrir affectivement, et toi aussi (je ne dis pas que tu es immature, mais ils sont peu nombreux ceux qui n'ont pas à cheminer pour mieux vivre les dures ruptures)
ta situation actuelle est préférable, mais ça aiderait que des proches de ton entourage soit souvent là pour toi en ce moment.
Est-ce le cas ? La solution me semble plus là, que de retomber dans une dépendance affective nocive.

@ayaaahh : en effet, si on chemine, une vraie belle histoire d'amour génère fort peu de souffrances et bcp de joies réparatrices.

@petitatgore : oui, une relation saine devrait commencer par des échanges sur les façons de construire des bonheurs... Rolling Eyes
 
voeu pieu: oui, on devrait tous mettre nos longs posts sous spoiler, cela donnerai bien meilleure visibilité aux paroles des autres.
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Shiriya le Lun 24 Juin 2013 - 11:51

Heu Meu, pardon de te contredire sur une chose :

maintenant c'est lui qui se tient à distance, son sentiment c'est "je ne sais pas comment, mais dès que je t'approche je te fais du mal" 
"je ne suis pas capable de te rendre heureuse"
du coup ça ne colle plus avec le modèle du pn, s'il était vraiment pervers de manière irréversible, il tenterait de me faire croire qu'il va changer, il ferait le minimum d'effforts juste pour que je le laisse revenir etc, non?

C'est une belle technique de manipulation aussi ça Smile, c'est ce que j'appelle la technique de débarrassage, qui te fais derrière te dire exactement ce que tu t'es dis Smile, personnellement c'est toujours entré en conflit avec ma facette qui disait : " ah beh ok, mais dans ce cas là, s'il s'est rendu compte qu'il faisait mal, il n'a plus qu'à corriger et montrer qu'il essaie au moins de se corriger au lieu de fuir, s'il tient vraiment à toi " ... Mais je peux parfaitement avoir tort, il semblerai que les hommes soient un réel mystère pour moi, Et si c'est le cas et que je me trompe, alors cela pourrait être aussi une façon de se mettre le pied à l'étrier pour s'engager sur la voie d'une remise en question lourde et difficile, et dans ce cas là, il passera par des phases destructrices à nouveau pour toi si tu es dans les parages, pas pour te faire du mal forcément, mais simplement parce que tu es l'instigatrice de cette prise de conscience et de ces changements, donc de ces douleurs ... Résultat du compte au final, tu trinquera quand même  donc >> cela te sera toxique et réducteur pour toi, et tu n'as pas besoin de ça ni pour te construire ni pour te reconstruire donc , conseil d'une étant passé par des schémas similaires : Prend la tangente et laisse lui el temps de faire ce dont il a besoin .. s'il doit te revenir il te reviendra, sinon ... c'est que tu n'auras réellement rien perdu, .. j'admets que c'est dur de se faire à cette idée et de l'admettre, mais c'est al seule option raisonnable pour TA survie.

Pour la phrase suivante que tu dis : j'ai vécu la même chose la nuit du 19 au 20 Mai, j'ai passé prés de 14 heures au téléphone avec lui( d'affilée je aprle ) à cause de ce que tu viens de dire, à cause de la prise de conscience à cause de la douleur que j'ai vue dans ses larmes et la souffrance de l'idée qu'il avait de pouvoir faire du mal, son désir dans al foulée de revenir lire mes interventions et surtout de s'excuser publiquement de ce qu'il avait pu dire ici de faux à mon sujet, rétablir la vérité en quelque sorte et réparer le mal qu'il m'avait fait, puisqu'il l'admettait. C'est là que j'ai choisi définitivement de refuser de croire qu'il pouvait être PN, p-e que sur ça il a gagné la bataille ... mais à peine deux jours après, il me dégageait à nouveau comme une malpropre sans aucune explication aucune et donc en totale incompréhension de ma part ( quand on sait que ma première valeur c'est la compréhension et la cohérence, on peut imaginer ma détresse ) ... pour le reste il m'a même demandé, je le cite, " de régler ça car ça pèse encore beaucoup sur moi ( moi zebrume) avant de disparaitre pour s'occuper de lui car il en a besoin, mais qu'il ne savait pas comment faire ni quoi dire pour ça " j'ai juste demandé s'il se moquait de moi vu le traitement auquel j'avais eu droit la veille, et là réponse : " bon laisse tomber je m'adresserai à ma psy" ... inutile de dire que j'attends toujours et que sa psy en question m'a confirmé qu'il ne lui avait absolument rien demandé à ce sujet.

Du coup, oui il est sans doute perdu, etc etc etc, c'est pour ça que j'ai pris le parti, même si je me refuse à croire à sa PNitude, de m'éloigner un maximum de lui.

Il ne me voit pas et j'ai bien aimé ce que disait The Buru à ce sujet plus haut, car c'est parfaitement ça ... Puisqu'il ne me voit pas, eh bien je préfère être avec des gens qui me voient et qui me considèrent et qu'il reste dans son coin ... et le truc génial tu sais quoi ? c'est que je suis de plus en plus heureuse, que j'ai pris conscience de mon amour pour la partie saine de lui mais de mon rejet de la partie malsaine et toxique de lui et donc le refus de cette toxicité tant qu'elle existe : je l'aime pour ce qu'il sait pouvoir être, pour ce qu'il est et même malgré ce qu'il est, mais pas pour tout ce qu'il fait et de ce fait je préfère le laisser se construire et moi me construire de mon coté aussi et avancer.

bref ... sauve toi c'est ce que tu as de mieux à faire pour toi. Tu n'as pas besoin de t'empoisonner plus.

Bisous et pleins de hugs pour toi.


Dernière édition par Ze brume va bene ! le Lun 24 Juin 2013 - 20:35, édité 1 fois
Shiriya
Shiriya

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 47
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 11:52

free:

Spoiler:

c'était une proposition à ceux qui témoignent free42,dans le cas où ils ressentiraient de la violence à me lire..pas forcement pour laisser la place aux autres,je pense avoir le droit de m'exprimer également Smile Wink ...trois posts dans 58 pages de topic,je crois pas avoir été trop pipelette......mais je vais le faire ok,j'assume ma proposition.
.et te proposer de mettre en pratique également tes pieux vœux alors...car charité bien ordonné..etc
cela dit si tout le monde mets sous spoiler,ça va laisser beaucoup de place..à plein de gens qui mettront sous spoiuler hahahhahahahahahahah fendard Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Free le Lun 24 Juin 2013 - 11:54

@ ayaaahh:

je parlais des long posts, disons ceux qui dépasseraient 20 lignes
et les hors sujet Rolling Eyes
(et oui, mon voeu pieu était ironique, parfaitement conscient que j'étais de ne pas faire ce que je disais.. sweet, sweet irony What a Face)
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 12:00

ahahahahahaha pffff je l'ai fait,suis trop naive des fois,me suis bien faite avoir Wink...je sors!!!!!!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Uccen le Lun 24 Juin 2013 - 12:09

.


Dernière édition par Uccen le Mer 26 Juin 2013 - 16:56, édité 1 fois
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 102
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Woban le Lun 24 Juin 2013 - 12:19

A partir de la 39e minute environ :


... mais tout le reste est intéressant également Smile
Woban
Woban

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 51
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par the buru le Lun 24 Juin 2013 - 12:32

The Buru : Moi aussi j'ai préféré emporter mon baluchon ailleurs ; j'ai soigné ma peine dans mon coin, j'ai pris sur moi, j'ai rompu les amarres associées - copains, copines, lieux de fréquentation habituels, et tout le toutim. Le hic c'est quand l'autre continue à te suivre partout, après, tu vois ? Pour ma part j'ai fait cette expérience : ce n'est pas moi qui n'ait pas réussi à lâcher l'autre, c'est l'autre qui n'a pas voulu me lâcher ! Et je n'ai aucune envie d'aller m'exiler chez les pingouins pour être enfin tranquille. Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 3268058081

Le harcèlement est puni par la loi je le rappelle et celle ci protège le fait qu'on ne souhaite pas entrer en contact avec qqn:)
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Basilice le Lun 24 Juin 2013 - 13:09

The buru : Je sais et j'ai fait suffisamment de chemin pour ne plus hésiter s'il y avait une mesure concrète à appliquer.
Le truc c'est que précisément, le pervers narcissique joue avec les lois et les limites pour passer à travers les mailles du filet - et il y réussit le bougre.
(C'est dans ce sens que les notions d'abus de pouvoir, d'abus de confiance et de manipulation sont pertinentes ; cela explique aussi peut-être le vide juridique en la matière).
J'en reviens donc à ma conclusion préférée : il n'y a que le travail sur soi qui vaille, pour apprendre à se protéger et à colmater les brèches en amont...
Là, le mal est fait ; donc je cherche un "comment ?" vivable pour moi en attendant d'être complètement débarrassée du boulet.

J'en reviens à ce propos à ce que disait Ze Brume quelques pages plus haut (sur le fait qu'elle aimerait rendre les bienfaits apportés).
Moi non plus je ne regrette pas l'histoire vécue, aussi dure qu'elle ait été.
Elle m'a permis de grandir, et je continue à grandir.
En revanche je ne me sens pas redevable envers l'autre.
Il ne m'a rien donné (au contraire !) ; je n'ai, de fait, rien à lui rendre.
Cette relation*, cette expérience m'a apporté beaucoup ; lui non.

*(Où devrais-je dire plutôt : cette non-relation ; c'est bien cela que cette histoire m'a enseigné. Wink)


Dernière édition par Basilice le Lun 24 Juin 2013 - 13:25, édité 2 fois (Raison : Précision importante)
Basilice
Basilice

Messages : 1338
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Ainaelin le Lun 24 Juin 2013 - 13:10

ayaaaahh a écrit:meuh:

ouvre qui veut,propos potentiellement derangeants dans certaines certitudes de personnes en souffrance actuellement..enfin moi je les trouve pas plus violent que ce quils sont en train de vivre mais bon..pour la serenité generale alors :

le fait que tu penses à retenter avec lui,vu que vous n'avez evolué ni l'un ni l'autre-ça prend du temps evoluer,des mois,des années,une vie!! Very Happy-à mon humble avis,sans therapie commune ou individuelle,ben tout se rejouera de la meme manière encore une fois
mais perso,pour me separer de ma derniere tres grande relation (pas personne hein,relation!) toxique pour moi,il a fallu que j'y retourne trois fois,sur plusieurs années...et la douleur et la confusion furent de pklus en plus grande à chaque fois...des piqures de rappel disait ma psy(et moi effondrée dans son cabinet je lui en aurait bien foutu dans la gueuele des piqures de rappel à elle à l'epoque hahhahahaha)
aujourd'hui avec le recul,lui comme moi on s'est qu'on avait rien à faire ensemble en dehors de ce petit jeu psychologique epuisant
on est en paix,et tant quon était dans le deuil de notre relation,j'essayais d'esquiver la souffrance tres forte due à mon hypersensibilité en me donnant l'illusion que ça pouvait marcher comme je l'uarais voulu...et puis malgré tout,j'ai du traversé la douleur,la colere,la confusion liée à tout deuil..et aujourdhui je m'en dis merci,ça m'a libéré de traverser cela,je me suis prise en charge et responsabiliser sur ma vie,sur mes emotions,sur mes choix
docn tu y retourneras si tu en as encore besoin,pour te rappeler certainemetn que tu ne t'es pas eloigné pour rien,comme lui ne s'est pas eloigné pour rien par rapport à son propre chemin de vie
si vous devez vous retrouver,ce peut se faire dans des années,quand chacun aura cicatrisé ses blessures,ou aura evolué..aujourd'hui ça me semble etre + par manque d'etre victime et bourreau(lui comme toi,et les roles sont mouvants,tu es son bourreau,tu es sa victime,puis tu te donnes le role du sauveur..) etc qu'autre chose....
mais tu feras ce qui est bon pour toi,là où tu en es aujourdhui,et des fois,se faire du bien,c'est aller toucher sa souffrance ultime...pour enfin changer de direction sans regret...et savoir que ça,c'est pas bon pour soi,point.

ps:en tout cas tres heureuse que tu entrevois que finalement il n'est peut etre pas si pn que ça,simplement humain,et que l'important n'est pas ce quil est mais ce que toi tu vis et projette dans cette relation..prendre du recul ce n'est pas simplement ne pas s'appeler pendant deux jours..ça c'est ne pas etre au clair avec ce quon a decidé soit disant Smile

bon courage meuh,tu es en chemin,et tu as la capacité,et lui aussi,de faire des choix heureux..Car l'Amour vrai n'est pas souffrance,pas autant de souffrance en tout cas....je te l'assure,tu me croiras et comprendras peut etre un jour..qui sait

si vous ressentez ce post comme trop violent pour vous,vous me le direz,je le mettrais sous spoiler hein Very Happy
Impec ! Je crois bien que je suis d'accord sur tout. C'est vrai que je l'encourage depuis le début à fuir cette relation si elle la trouve néfaste, mais j'ai fortement tendance à ne pas considérer que ça peut être "bon", à long terme, de se faire du mal pour n'avoir vraiment aucun regret.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Lun 24 Juin 2013 - 13:44

je lisais récemment une étude sur les femmes victimes de violences conjugales
l'étude cherchait à expliquer les différentes solutions de rupture et de fuite, pour les faire comprendre aux travailleurs sociaux pour qu'ils arrêtent de dire "oh, si elle reste avec lui, on ne peut rien faire pour elle" et basta
l'étude expliquait qu'il y a trois sortes de ruptures possibles
(s'applique dans les cas de violence physique mais aussi verbale, psychologique et autres maltraitances indirectes)
-la rupture nette, au premier coup reçu, définitive
-les aller et retour (allez j'essaie encore, il a dit qu'il changerait...)
-les jusqu'au-boutistes (là c'est moi):
certaines femmes ont besoin, on ne sait pas bien pourquoi, d'être parfaitement sûres qu'elles ont tout essayé pour que ça s'arrange
elles ne parviennent à partir que si elles ont la certitude d'avoir donné sa chance à cet homme, à la relation, qu'elles ont tenté toutes les stratégie et fait tous les efforts possibles
apparemment je suis dans ce cas-là: je ne peux pas supporter l'idée qu'il y aurait eu une chance que ça s'arrange et que je ne l'aurais pas saisie
alors que rationnellement, je comprends tout à fait qu'il n'y a pas besoin d'en arriver là: qu'on peut quitter un homme juste parce qu'il ne vous convient pas
mais bizarrement, dans mon ptit coeur, je sens que je n'ai pas le droit
que faire ça serait l'abandonner, le laisser sur le bord de la route alors qu'il pouvait être sauvé
et que si je pars, ce n'est que contrainte par la certitude du danger si je reste
si je pars en étant pas sûre qu'on ne peut rien pour lui, c'est pour moi comme si je faisais euthanasier mon chat alors qu'on est pas sûr qu'on ne peut pas le soigner
vous voyez le problème?
pourquoi je me sens responsable de lui, ça c'est un mystère...
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par hellwill le Lun 24 Juin 2013 - 13:55

Comparer son mec à  son chat... ? La symbolique est forte quand même... Les mecs sont des petits animaux fragiles que tu veux sauver ? Bon courage Smile
hellwill
hellwill

Messages : 372
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 37
Localisation : Ville d'avray

http://www.neryavanta.com/

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Ainaelin le Lun 24 Juin 2013 - 13:58

meu, rage, et désespoir a écrit:pourquoi je me sens responsable de lui, ça c'est un mystère...
Tu as parlé de ça avec ta psy ?
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par meu cooper le Lun 24 Juin 2013 - 14:03

prochain rdv dans trois semaines seulement, à cause des vacances
du coup je parle de ça à mon carnet que je compte bien lui amener...

oui oui, le mec / le chat c'est rude
disons plutôt que je projette sur les chats mon envie de sauver l'humanité, le pti chat pour moi c'est le symbole de l'innocent à protéger coûte que coûte, parce que lui il n'a rien fait de mal, ne demande rien et qu'il est profondément injuste qu'il souffre
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par Free le Lun 24 Juin 2013 - 14:16

que faire ça serait l'abandonner, le laisser sur le bord de la route alors qu'il pouvait être sauvé
sauf que, comme tu dis: le chat, il ne demande rien,
la place des chats devrait être dans leurs habitats naturels: pas les villes, les granges de fermes à la rigueur,
castrer à tout va n'est pas une super interaction éthique, ils n'ont le plus souvent rien à faire en appartement, etc...

et justement une rupture c'est retrouver des libertés, ce n'est pas abandonner,
abandonner, c'est priver de liberté, on ne saurait "sauver" un être qui a le droit à la dignité et l'indépendance,
on l'aide à se sortir de phases difficiles en l'aidant, en l'incitant, en lui proposant de façon aussi neutre que possible,
à s'approprier les outils de ses cheminements,
il me semble que les rapports entre les gens, (comme avec les animaux),
sont grandement pervertis par nombre de systémiques sociales, ( représentations erronées, injustifiées... )
et qu'il y a là aussi un travail à faire, de la même façon que la justice devrait statuer sur l'ensemble des parts de responsabilités des acteurs en présence, pas sur un individu sorti d'un contexte, mais de façon à ce qu'elle reconnaisse ces zones grises et tende ainsi à s'affiner (agir sur les systémiques ? avec non jurisprudence pour les zones grises of course)
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par the buru le Lun 24 Juin 2013 - 17:58

mais bizarrement, dans mon ptit coeur, je sens que je n'ai pas le droit
Il est dur avec toi ton petit coeur...Qui diable a mit ca dedans? m'est d'avis que c'etais pas la de série à la naissance ce'te croyance...

que faire ça serait l'abandonner, le laisser sur le bord de la route alors qu'il pouvait être sauvé
En cabinet j'aurais dit à la personne de me regarder et de dire à haute voix : "l'espoir qu'il soit sauvé est plus important que moi"...Ca te parles?

si je pars en étant pas sûre qu'on ne peut rien pour lui, c'est pour moi comme si je faisais euthanasier mon chat alors qu'on est pas sûr qu'on ne peut pas le soigner
vous voyez le problème?
pourquoi je me sens responsable de lui, ça c'est un mystère...

Sauf que tu n'est pas responsable de ton mec.
Ceci n'est que la premiere hypothese qui me viens, je la met en spoiler pour te laisser le choix d'en prendre connaissance si tu le désires ou non, pour respecter ta sensibilité et ton rythme Wink:
Peut etre as tu eu un papa qui tendait à te rendre responsable de lui alors que, dans la nature, les fruits ne sont pas pour l'arbre...J'écrit ca...Je ne connait pas les rapports que tu as eu avec ton pere m'enfin à la louche, je devrait pas tomber trop loin quand meme...Qu'en penses tu?      
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par hellwill le Lun 24 Juin 2013 - 18:53

"oui oui, le mec / le chat c'est rude
disons plutôt que je projette sur les chats mon envie de sauver l'humanité, le pti chat pour moi c'est le symbole de l'innocent à protéger coûte que coûte, parce que lui il n'a rien fait de mal, ne demande rien et qu'il est profondément injuste qu'il souffre"


Tiens, la on tiens quelque chose d'intéressant pour ta recherche perso non? Smile
hellwill
hellwill

Messages : 372
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 37
Localisation : Ville d'avray

http://www.neryavanta.com/

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par p'tit toutou le Lun 24 Juin 2013 - 18:57

the buru a écrit:Phil...C'etais de l'humour Laughing

Je sait lâcher mes marottes aussi tu sait...Ca fait du bien des fois Very Happy

Personnellement je vois chez les gens que tu nommes des gens dont l'enfant est tellement blessé qu'ils ne me voient pas...Et je préfères les aimer...De loin What a Face
Je n'ai donc rien de plus à rajouter.

Oui certains patients doivent apprendre à ne pas rester la ou ca ne leur fait pas du bien (que ce soit tout nu sur l'autoroute ou en compagnie de gens qui ne les voient pas).


J"'avais bien compris que c'était de l'humour Very Happy.


Comment reconnaitre les pervers manipulateurs pour ne pas perdre de temps comme souligné en MP la dernière fois ?
Car honnêtement il y a de quoi devenir parano avec des pervers que l'on a côtoyé. JE comprends pourquoi il faut fuir absolument sans se poser de questions !!!!




p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre... - Page 4 Empty Re: Relations toxiques: pervers narcissiques ou autre...

Message par anianka05 le Lun 24 Juin 2013 - 20:50

Meu,

Ce que tu décris s'appelle ni plus ni moins que le marchandage. C'est l'une des 5 étapes du deuil. On peut passer de l'une à l'autre pendant longtemps, mais on finit par arriver à l'acceptation lorsqu'on la recherche.
Pour ce qui est PN ou pas. Ca change quoi? Je te dis la même chose qu'à d'autre: PN ou pas, on s'en fiche, au final. La seule chose à retenir est "suis-je heureuse dans ses conditions de vie?"
On ne quitte pas quelqu'un seulement parce qu'il est pervers. Donc cette question n'est pas le fond du problème...
Tiens bon. Tu es sur la bonne voie... Et tu n'es pas seule!

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum