Atlas de l'Intelligence: ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin - 14:34

J'ignore si cet article (paru le 15/04/2012) avait déjà été posté, ... je ne lai pas vu ... 

  Mais, comme je cherchais toujours (pour des raisons perso) le lien entre certaines lésions du cerveau (ou des zones démyélinisées), afin de mieux comprendre mes "problèmes cognitifs", j'étais tombée sur cet article de "Futura Sciences" que j'avais trouvé intéressant ... Cela peut nous aider, non?? 
 Enfin un atlas de l'intelligence dans le cerveau humain
Par Janlou Chaput, Futura-Sciences
 
Les structures du cerveau impliquées dans l’intelligence générale et des fonctions exécutives ont pu être cartographiées en 3D, par des chercheurs qui ont observé des vétérans américains de la guerre du Vietnam présentant des lésions cérébrales très localisées. Verra-t-on un jour débarquer l'équivalent d'un GPS qui guidera l'influx nerveuxvers les bons neurones ?

Spoiler:

Paris, seconde moitié du XIXe siècle. Paul Broca, médecin de renom, reçoit des visites d’un de ses patients, monsieur Leborgne, qui le consulte pour des problèmes d’élocution : ce jardinier, qui jadis savait parler correctement, n’arrive désormais à prononcer que le son « tan ». À la mort de ce pauvre homme, l’anatomiste examine son cerveau et remarque une région lésée. Il en déduit que cette zone, défaillante chez monsieur Leborgne, est impliquée dans le langage. Il devient possible de localiser l’aire de Broca sur l’encéphale.
C’est en partant de ce même principe, tout en faisant appel aux technologies modernes, que des chercheurs de l’université d’Illinois viennent de présenter une carte de l’intelligence du cerveau humain dans le journal Brain.
Des vétérans blessés passent les tests d’intelligence
Cette fois, pas de jardinier mais 182 vétérans américains de la guerre du Vietnam, rentrés au pays avec des lésions cérébrales très localisées. Il était indispensable que ces volontaires remplissent ce critère car des dommages trop importants recouvrent plusieurs régions aux fonctions différentes et abaissent la précision des données.
À la différence de l'étude de Broca il y a 150 ans, les cerveaux des participants ont pu être visualisés in vivo par tomodensitométrie (scanner dont l’image est reconstituée par ordinateur en deux ou trois dimensions), pendant que les sujets répondaient à une large batterie de tests cognitifs. Ainsi les scientifiques pouvaient évaluer le facteur g (l’intelligence générale comme la compréhension ou la mémoire) et les fonctions exécutives (raisonnement, mémoire de travail, planification etc.).
En combinant l’imagerie médicale avec les différentes tâches effectuées, ils ont pu établir une carte composée à partir de plus de 3.000 points appelés voxels (des pixels en 3D).

En obtenant de telles représentations du cerveau de leurs différents sujets, les chercheurs sont parvenus à créer une carte de l'intelligence grâce au lien qui existe entre lésion cérébrale et perte de faculté cognitive. © Aron Barbey
Les anciens combattants présentaient donc des lésions à quelques voxels particuliers. En comparant alors leurs performances durant les tests avec celles de volontaires sans dommage au cerveau, les chercheurs ont pu identifier les régions essentielles à une fonction cognitive spécifique et les structures qui contribuent à l’intelligence au niveau cortical.
Trois régions du cerveau impliquées dans l’intelligence
Plusieurs régions clés ont été répertoriées. Les plus importantes se retrouvent au niveau du cortex préfrontal gauche, du cortex temporal (très largement utilisé pour l'intelligence générale) et à l’arrière du cerveau, au niveau du cortex pariétal. Il est intéressant de remarquer que certaines zones de l’intelligence générale et des fonctions exécutives se chevauchent (voir l’image ci-dessous). Ces structures sont également interconnectées.
Cette expérience, l’une des plus vastes du genre, démontre donc clairement que les facultés intellectuelles et cognitives ne correspondent pas à une région précise du cerveau, ni à l’intégralité de l’encéphale, mais qu’elles dépendent de quelques aires spécifiques, ce dont on se doutait déjà.
Aron Barbey, le superviseur de ce travail précise que « les régions particulières et les connexions que nous avons découvertes […] indiquent que l’intelligence dépend de la capacité du cerveau à intégrer l’information depuis des processus verbaux, visuels, spatiaux et exécutifs ».
La prochaine étape : tenter de comprendre comment le cerveau, les gènes, le régime alimentaire et l’environnement interagissent et contribuent au développement de nos capacités intellectuelles. Vaste travail qui attend les scientifiques. Quelles régions de leur cerveau solliciteront-ils pour mener à bien cette recherche ?

 



   http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/biologie-3/d/enfin-un-atlas-de-lintelligence-dans-le-cerveau-humain_38115/


Dernière édition par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin - 14:41, édité 1 fois

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin - 14:39

 Verra-t-on un jour débarquer l'équivalent d'un GPS qui guidera l'influx nerveux vers les bons neurones ?
 Dangereux, non?? Des "médecins fous" pourraient modifier (normaliser) nos cerveaux .... Shocked

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par bepo le Mer 19 Juin - 16:44

Ici (http://www.decisionneurosciencelab.org/publications/index.html) se trouvent d'autres publications en pdf.
M'est d'avis qu'il y a de quoi intéresser beaucoup de membres ici.

Celle que tu mentionne correspond à ce pdf http://www.decisionneurosciencelab.org/pdfs/Barbey_et_al_2012.pdf
J'ai lu que la version futura sciences et regardé les images en anglais Pété de rire
Apparemment exit la notion d'une intelligence diffuse. C'est l’hémisphère gauche qui semble exclusivement le support de l'intelligence (telle que conventionnellement définie et rattachée à posteriori à des structures)

Je retiens ça:
Aron Barbey, le superviseur de ce travail précise que « les régions particulières et les connexions que nous avons découvertes […] indiquent que l’intelligence dépend de la capacité du cerveau à intégrer l’information depuis des processus verbaux, visuels, spatiaux et exécutifs ».

Je suppose qu'il faut traduire : l'intelligence telle que conçue et mesurée par les test correspond à la capacité du cerveau à intégrer l’information depuis des processus verbaux, visuels, spatiaux et exécutifs

Par contre je vois pas le danger que tu pointes. Il me semble que la thérapie génique ou le dépistage génétique "global" (+/- préimplantatoire ou sur sang maternel pour le foetus(donc réalisable sans risque pour le foetus)) sont autrement plus inquiétants

Cet article : Distributed neural system for emotional intelligence revealed by lesion mapping
http://www.decisionneurosciencelab.org/pdfs/Soc%20Cogn%20Affect%20Neurosci-2012-Barbey-scan_nss124.pdf
devrait intéresser aussi

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 20 Juin - 1:34

Merci Qwerty pour tous ces liens! Vraiment, très intéressants! (je vais  les lire (les relire) à tête reposée ce soir ....)

   
 Par contre je vois pas le danger que tu pointes. Il me semble que la thérapie génique ou le dépistage génétique "global" (+/- préimplantatoire ou sur sang maternel pour le foetus(donc réalisable sans risque pour le foetus)) sont autrement plus inquiétants


     Tu as sûrement raison! Mais, moi, je n'y connais pas grand chose en génétique, et je ne me suis pas penchée sur cette question ....
    En fait, je ne connais que le danger des traitements modificateurs de l'humeur, de la maladie etc .... qui empêchent certaines cellules de provoquer des lésions au cerveau: on peut probablement fabriquer des traitements pour booster certains neurones (lesquels?) plus que d'autres etc .... 
    Exemple de traitement modificateur (de la Sclérose en Plaques):
 
Spoiler:

Par quel mécanisme ces médicaments peuvent-ils réduire le risque des rechutes ? Durant une rechute, les cellules du système immunitaire appelées lymphocytes T pénètrent dans le cerveau et endommagent la gaine de myéline des cellules nerveuses. Les lymphocytes T forment des lésions en produisant des substances chimiques nocives et en stimulant d'autres cellules à attaquer la myéline.
   Et les effets secondaires???affraid

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par bepo le Jeu 20 Juin - 11:06

J'ai des connaissances qui ne sont pas non plus très pointues.
Elle me permettent juste de pouvoir comprendre, plutôt que d'apprendre à d'autres.

Du coup c'est moi qui ai du mal à te suivre. J'ai du mal à mettre un lien entre tout cela à part que ça concerne le cerveau.

Il me semble néanmoins être d'accord avec toi : d'une façon générale plus la science devient compétente plus les risques d'utiliser ces compétences à de mauvaises fin deviennent grands. Pour être trivial, il ne faut pas s'alarmer de l'outil, mais de l'utilisateur qui en fait une arme, ou des conditions qui font d'un utilisateur un soldat...
Sinon et encore d'une façon générale, les effets secondaires contraignent à peser les bénéfices attendus d'un traitement par rapport à ses risques. Tout dépend de l'urgence en gros. Donc en gros l’existence d'effets secondaires n'est pas anxiogène, cela reste bel et bien la maladie qui l'est, et notre faible capacité à l'enrayer de façon très ciblée, très spécifique. Même si l'on est en train de basculer d'une médecine curative vers une médecine préventive (la médecine hein, pas seulement les capacités naturelles du corps à respecter ou l'hygiène à améliorer), voire même "améliorative", ou qui permet une sélection naturelle moins douloureuse, il me semble que la transition est lente. Mais oui, il y a des dérives ou l'on confond médicament avec la complexité biochimique sous-jacente et accessoire d'agrément. Dans ces cas l'effet indésirable prendre un aspect beaucoup plus inquiétant quand il était auparavant négligé (comme en physique on néglige les paramètres peu pertinents bien que présents).
L'article en question ne me semble pas mettre directement à jour un danger précis. Faudrait que tu m'explique (ou pas car finalement l’intérêt du travail de ce chercheur est de mieux comprendre l'intelligence)

Bon je referme la parenthèse,(que d'ailleurs j'ai pas ouverte explicitement !!)
Il faut aussi que je me mette à lire calmement. Je voulais hier faire des traductions pour m'y contraindre de façon utile. J'ai juste un .txt de 20 lignes sur mon bureau !!
Sinon les introductions sont aussi des mines d'or pour glaner des conceptions de base sur l'intelligence, dans un cadre qui n'est plus celui de la communication du praticien vers sa clientèle potentielle, mais dans un cadre scientifique (avec ses incertitudes propres aussi)
En tous cas merci de ta vigilance sur futura sciences. J'en suis personnellement ravi !!

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par oufy-dame le Jeu 20 Juin - 12:37

Connais-tu les travaux sur les lésions provoquées par les violences ?

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 20 Juin - 13:23

Je précise que je recherche toujours ce qui ne va pas bien dans mon cerveau .... 
   J'ai été diagnostiquée "Sclérose En Plaques": or, aujourd'hui, cette maladie nous isole dans une sorte de "no man's land", car personne ne peut expliquer l'origine de cette maladie. Plusieurs facteurs sont mis en cause, plusieurs "hypothèses" circulent et la science avance, mais pour l'essentiel, c'est statut quo! Alors je continue à chercher ...
    Ayant pu discuter avec une psy (intelligente) qui m'a permis d'avancer, je me suis retrouvée sur ZC (en cherchant "pensée arborescente", forme particulière de "pensée obsessionnelle" etc ... (des expressions qui m'étaient alors inconnues ...) afin de mieux comprendre mes "problèmes cognitifs" imputés à la SEP (mais d'après ma psy, il s'agissait d'autre chose ...) et je doit reconnaître que je me suis reconnue dans la plupart des témoignages et que j'ai bien avancé. 

     Je suis intriguée par le rôle des lésions cérébrales (j'aurais une "plaque" ancienne et relativement importante du côté du lobe frontal ... mais je redemanderai plus de précisions à ma neuro quand je la reverrai ...), donc je cherche encore ... et j'étais tombée, il y a qque temps sur cet article: 
     [url=http://books.google.fr/books?id=LkieLVi3HC4C&pg=PA567&lpg=PA567&dq=l%C3%A9sions+au+cerveau+et+intelligence&source=bl&ots=i2MM8xKwaw&sig=Hfl7ewRSNit3b0kB70xbkvr9_T8&hl=fr&sa=X&ei=NaPBUfG_Jcub0AXU4oGgDw&ved=0CD0Q6AEwAg#v=onepage&q=l%C3%A9sions au cerveau et]http://books.google.fr/books?id=LkieLVi3HC4C&pg=PA567&lpg=PA567&dq=l%C3%A9sions+au+cerveau+et+intelligence&source=bl&ots=i2MM8xKwaw&sig=Hfl7ewRSNit3b0kB70xbkvr9_T8&hl=fr&sa=X&ei=NaPBUfG_Jcub0AXU4oGgDw&ved=0CD0Q6AEwAg#v=onepage&q=l%C3%A9sions%20au%20cerveau%20et%20intelligence&f=false[/url]

     Dont cet extrait:
 
Intelligence divergente et intelligence convergente:
 L'une des différences les plus claires entre les effets de lésions affectant les lobes pariétaux et temporaux par rapports à ceux de lésions touchant les lobes frontaux, concerne la manière dont ces lésions altèrent les performances mesurées à l'aide de tests d'intelligence (QI) standardisés.
 (...) Une chose est toutefois énigmatique: si une lésion d'un lobe frontal n'a pas d'incidence sur le QI d'une personne, pourquoi les patients qui souffrent de ces lésions, font-ils des choses "aussi stupides"?La réponse réside dans la différence qui existe entre deux types d'intelligence, l'un dit "intelligence divergente" et l'autre "intelligence convergente".
  
    Alors, je cherche toujours .... Mais j'ai l'impression d'avancer dans la compréhension de ce qui ne va pas dans mon cerveau ....
  


     Encore, merci pour les liens, cela m'aide beaucoup

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 20 Juin - 13:29

Oufifille, j'en ai lu quelques uns ... Eh oui, cela m'intéresse beaucoup: Au moment de mon diagnostic, ma neuro m'avait demandée si j'avais eu un "traumatisme crânien", et il existerait un rapport entre "SEP et Traumas" ... selon plusieurs études .... 
   (Mais on ignore toujours les origines de la SEP, et ça m'énerve...)

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par oufy-dame le Mer 26 Juin - 23:04

En fait, je pensais aux psychotraumatismes, mais certains sont causés par des coups (traumas physiques, donc), et un prof de bio a dit à une internaute de ZC qu'une claque fait sauter des neurones (ou détruit des connexions ?).

Je comprends que ça t'intéresse, mais ne sais pas si la compréhension de l'origine de la SEP t'aidera à aller mieux ? J'avais entendu parler du rôle déclencheur très contesté du vaccin contre l'hépatite B. Je connais un chercheur dont la fille a la SEP, il se renseignait du côté de la Suisse, d'Israël, des USA, où ça avait l'air plus avancé qu'en France pour les traitements ?

Tu peux peut-être demander à Dr Violaine Guérin (elle a un site web concernant son livre et elle vient de créer une asso), qui s'intéresse aux maladies liées aux violences sexuelles ; ds son livre, je n'ai pas retenu qu'elle signalerait la SEP (je viens de vérifier), mais comme elle parle des maladies liées à l'immunité : demande-lui ? (Peut-être pas par téléphone car elle a une assistante très gentille mais qui ne comprend pas tjr ce qu'on demande)

Il me semble avoir lu, mais ça reste à l'état de recherche, qu'il y a des travaux sur la remyélinisation ? Dans pourlascience.com ou larecherche.fr je crois, mais quand ? J'ai envie de dire : ces dernières années. En tout cas après 2006 ?

Sinon, pour ce qui se passe sur le plan chimique et qui atrophie l'amygdale et atteint d'autres parties du cerveau quand il y a des violences physiques ou sexuelles : voir les travaux de Muriel Salmona (sites web très riches, asso Mémoire traumatique et victimologie...) et son livre chez Dunod en avril 2013.

Je ne sais pas si tt ça t'avance à qq chose...

A propos des intelligences divergente / convergente
: ça vient de recherches en psychologie cognitive ?
Tu as des définitions précises de scientifiques ? Ca m'intéresserait.
Il y a des tests pour mesurer notre "orientation" ?

Ton prblm est apparu après les symptômes de la SEP, ou tu l'avais déjà avant ?

Ta psy est psychiatre, ou pas médecin ?

En tout cas, je note que les vétérans des guerres sont, comme les autres victimes de violences (physiques ou sexuelles), concernés par le stress post-trauma (et donc la dissociation structurelle, je crois, i.e. celle qui fait qu'une émotion -- inconsciente ? -- nous déconcentre / fait dévier notre pensée du moment vers tout autre chose : tu connais ? Est-ce similaire à l'intelligence dite divergente ? Si tu veux des exemples précis : en mp ?).

T'es pas obligée de répondre à mes questions indiscrètes, c juste des micro-pistes.

Je crains de ne pas t'aider à avancer, si ce n'est que la plasticité du cerveau donne des perspectives optimistes.

As-tu vérifié tous les livres parus chez Odile Jacob ?
Qq chose ds "Le cerveau de Cristal" ???

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Sélène-Nyx le Jeu 27 Juin - 16:13


Merci Oufyfille pour ton intervention ... Si, si, ça m'aide énormément!

Concernant les traumas psy, j'étais très intéressée par les lésions au cerveau concernant les "bébés secoués", notamment. (Ce qui ne me concerne pas ... )
Concernant le vaccin HB, (que je n'ai pas eu), il s'agirait d'un des multiples facteurs déclenchant la SEP, mais ne serait pas une cause "unique". Il semble que la combinaison de plusieurs facteurs soit nécessaire ... Comme une éventuelle réactivation d'un virus "endormi", tel que le virus Epstein-Barr (varicelle, zona ...), le virus JC (qu'au moins 50% de la population aurait ..), des bactéries (Clamydiae pneumonia), des maladies infectieuses, ou des traumatismes (comme le "coup du lapin" et autres violences touchant la tête, et le désalignement des vertèbres cervicales, et ... etc...
(En fait, on n'en connait pas l'origine, seulement les facteurs qui aggravent. Dont, le rôle de certains vaccins (tout comme pour l'autisme, à ce qu'on en dit aujourd'hui ...)
Aujourd'hui, on parle moins de maladie "auto-immune", concernant la SEP, mais uniquement de maladie "inflammatoire dégénérative": l'immunité est "chamboulée", certes, mais c'est à cause de qque chose (qu'on ne connait toujours pas ...)

En tout cas, je note que les vétérans des guerres sont, comme les autres victimes de violences (physiques ou sexuelles), concernés par le stress post-trauma (et donc la dissociation structurelle, je crois, i.e. celle qui fait qu'une émotion -- inconsciente ? -- nous déconcentre / fait dévier notre pensée du moment vers tout autre chose : tu connais ? Est-ce similaire à l'intelligence dite divergente ?
.
Eh bien, justement, Oufyfille, j'ai lu un article sur les vétérans de la guerre du Golfe, hier soir: (dont beaucoup d'américains ont aujourd'hui la SEP: Sur Thisisms: http://www.thisisms.com/forum/veterans-and-ms-f51/topic3884.html

Dont l'article:
"Le syndrome de la guerre du golfe a été associé à des altérations du cerveau": http://www.journaldelascience.fr/sante/articles/syndrome-guerre-golfe-ete-associe-alterations-cerveau-2971

Ok, je t'enverrai un mp, demain, car cela m'intéresse ... (je dois partir, là, et ne sais pas à quelle heure je rentrerai ce soir ...)

Encore Merci!!

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atlas de l'Intelligence: ???

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum