Autisme et vaccins ...

Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Autisme et vaccins ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin 2013 - 1:06

La pollution atmosphérique est mise en cause dans le développement des cas d'autisme .... mais également les vaccins: 
   http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rebondissement-officiel-dans-l-39106

    Tous les "toxiques" environnementaux, mais aussi, ceux que l'on ingère (voir "l'intestin, notre deuxième cerveau"), les vaccins et médicaments (de la mère au fœtus) ... 

    Cet article dans "Alterinfos":
http://www.alterinfo.net/Vaccins-et-autisme-Le-secret-que-vous-n-etes-pas-cense-savoir_a73901.html

     Extrait:
 
Spoiler:

 Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le nombre d'enfants autistes a augmenté de 78 pour cent en Zunie au cours de la dernière décennie. On estime aujourd'hui qu’un enfant sur quatre-vingt-huit enfants est atteint d’une forme quelconque de trouble autistique. Nos écoles sont véritablement bondées d’enfants ayant des « besoins spéciaux », et des millions de parents tentent désespérément de comprendre pourquoi tant d'enfants ont ces graves problèmes de développement. Curieusement, la plupart des enfants autistes étaient au départ tout à fait normaux. La plupart d'entre eux se développent très bien pendant la première ou les deux premières années, et puis se produit une chose dramatique. Qu’est-ce donc que cela pourrait être ? Eh bien, il y a un secret que vous n'êtes pas censé savoir. Ce secret est que les vaccins sont l’une des causes principales de l'autisme. Le pourcentage de nos enfants atteints d'autisme a augmenté avec le nombre de vaccins qui leurs sont administrés. Aujourd'hui, dans certaines régions de Zunie, plus de 30 vaccins sont injectés aux jeunes enfants avant trois ans. Quand vous injectez tant de mercure et tant d'autres produits toxiques directement dans le sang des jeunes enfants vulnérables, des choses graves sont inévitables. Les preuves liant les vaccins à l'autisme continuent à affluer, et pourtant l'establishment pharmaceutique nie toujours avec vigueur qu'il pourrait possiblement y avoir un lien entre les deux.
  
    



Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2808
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Invité le Mer 12 Mar 2014 - 13:39

Je déterre mais comme j'ai étudié la question, je suis intéressé par le sujet. Je me suis tapé la littérature scientifique sur la question pour écrire un article, et je ne parviens pas aux mêmes conclusions. Les deux parties de l'article (qui traite des polémiques liées à la vaccination) :

Moi a écrit:1. Mercure (Thiomersal®️) et autisme
L’origine de la défiance populaire vis à vis du mercure contenu dans certains vaccins (sous forme de Thiomersal®️, un conservateur) est la combinaison de deux données : la description en 1949 au Japon de la maladie de Minamata (un tableau neurologique sévère secondaire à une intoxication in utero par du monomethylmercure déversé par une usine), et le constat par les autorités sanitaires américaines d’une augmentation de 273% des diagnostics d’autisme en Californie entre 1987 et 1998. En 1999, par précaution, le gouvernement américain retira tous les vaccins contenant du mercure (décision critiquée par le New England Journal of Medicine). Les autorités sanitaires se basaient sur des recommandations établies pour le méthylmercure. Le Thiomersal®️ est un éthylmercure, qui contrairement à son cousin est excrété rapidement et ne s’accumule pas. En 2001, le comité de sécurité vaccinale de l’Institute of Medicine a supposé un lien entre cette augmentation et la présence de mercure dans les vaccins sur la base d’un graphique montrant la superposition des courbes des cas d’autisme et des vaccinations.

Aucune étude n’a pu démontrer de lien de causalité entre ces deux données. De nombreuses études ont en revanche établi l’absence d’un tel lien [1-3]. Le Danemark, la Suède ou la ville de Yokohama avaient d’ailleurs cessé d’utiliser le Thiomersal®️ au début des années 90 [4, 1]. Pourtant, les diagnostics d’autisme ont continué à se multiplier, tout comme aux Etats-Unis depuis le retrait définitif du mercure en 2002.
Une explication proposée est l’élargissement des critères diagnostiques du DSM IV en 1994, responsable d’un plus grand nombre de diagnostics sans augmentation du nombre de cas.


2. MMR et autisme
Cette rumeur remonte à la publication en 1998 d’un article dans le Lancet par un médecin britanique, le Dr Wakefield. Son étude portait sur 12 enfants, dont 10 autistes. 8 de ces enfants auraient développé des symptômes neurologiques après une injection de MMR. A la suite de cette étude, la couverture vaccinale au Royaume-Uni est passée de 93 à 75% (50% à Londres). Les cas de rougeole sont passés de 56 en 1998 à 1348 en 2008 (+2300%), 2 enfants sont décédés. Dans un hôpital irlandais, 100 enfants ont été hospitalisés, 3 sont décédés. 14 ans après que l’OMS l’y ait déclarée éliminée, la rougeole était endémique au Royaume-Uni. Les Etats-Unis ont connu en 2008 leur plus grande épidémie depuis 10 ans.

En 2010, le Lancet a retiré l’article. La méthodologie était médiocre, le co-auteur a déclaré que le Dr Wakefield avait utilisé une formulation fallacieuse à dessein, et il a été prouvé que son épouse avait touché 600000€ de la part d’un avocat de familles d’enfants autistes. Les parents de 11 des 12 patients étaient plaignants. Aucune étude n’a pu reproduire ses résultats.

De nombreuses études ont démontré qu’il n’existait pas de corrélation entre l’augmentation du nombre de diagnostics d’autisme et le MMR [1, 2].

(...)

DISCUSSION
Nous avons étudié l’origine des principales rumeurs et polémiques circulant autour de la vaccination. Chaque fois, une origine a pu être déterminée. Il s’agit généralement d’études de mauvaise qualité ou mal interprétées, et de corrélations erronées ou spécieuses. Il est intéressant de se demander comment, malgré l’abondance de contre-arguments et d’études contre-disant les affirmations initiales, ces polémiques perdurent et se propagent.

1. La quête de sens
L’apophénie est l’altération de la perception conduisant à voir une signification dans un ensemble d’évènements qui n’en comporte pas. En logique formelle, cela correspond à une erreur de type 1, et en statistique, à un faux positif.

Cette signification existe parfois. Nous acquérons alors de l’expérience que nous utiliserons ensuite pour affiner notre jugement dans une situation similaire. Ce procédé fondamental est appelé “apprentissage par association”.

Il a été démontré que quand croire à une hypothèse fausse était moins coûteux que de ne pas croire à une hypothèse vraie, la sélection naturelle favorisait l’apophénie. L’objectif est, au prix de nombreuses associations causales incorrectes, de ne pas manquer celles qui sont essentielles à notre survie. C’est le fondement du “principe de précaution”.

Si l’on ajoute à l’apophénie la capacité d’abstraction (la projection sur autrui de son propre mode de fonctionnement) et l’anthropomorphisme (la tendance à attribuer à des phénomènes non humains une intention humaine), on comprend pourquoi le cerveau humain cherche des explications, des corrélations et des intentions, y compris là où elles n’existent pas. La science (en particulier l’evidence-based medicine), sont des systèmes d’auto-régulation de ces phénomènes.

2. Failles logiques et argumentaire spécieux
Une série de cas exposés à un même stimulus est un signal qui mérite considération, mais qui ne constitue pas per se la preuve d’une association causale. Des études complémentaires sont requises pour apporter un niveau de preuve suffisant : concomitance n’est pas causalité.

Par ailleurs, en épidémiologie, il est impossible d’apporter la preuve de l’absence d’association causale. Même quand celle-ci n’est pas mise en évidence, il est impossible d’exclure la possibilité d’un faible risque. Reprocher l’absence d’une telle démonstration est de fait un argument spécieux.

(...)

BIBLIOGRAPHIE
1. Honda H, Shimizu Y, Rutter M. No effect of MMR withdrawal on the incidence of autism: a total population study. J Child Psychol Psychiatry. 2005 Jun;46(6):572-9.
2. Taylor B, Miller E, Farrington CP, Petropoulos MC, Favot-Mayaud I, Li J et al. Autism and measles, mumps, and rubella vaccine: no epidemiological evidence for a causal association. Lancet. 1999 Jun 12;353(9169):2026-9.
3. Thompson WW, Price C, Goodson B, Shay DK, Benson P, Hinrichsen VL et al. Early thimerosal exposure and neuropsychological outcomes at 7 to 10 years. N Engl J Med. 2007 Sep 27;357(13):1281-92.
4. Stehr-Green P, Tull P, Stellfeld M, Mortenson PB, Simpson D. Autism and thimerosal-containing vaccines: lack of consistent evidence for an association. Am J Prev Med. 2003 Aug;25(2):101-6.

Pour ceux que ça intéresse, je me suis tapé la plupart des rumeurs et polémiques sur la vaccination (si vous voulez, j'ai l'aluminium aussi, c'est assez drôle Wink)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par ZeBrebis le Mer 12 Mar 2014 - 13:52

Aucune étude n’a pu démontrer de lien de causalité entre ces deux données. De nombreuses études ont en revanche établi l’absence d’un tel lien [1-3]. Le Danemark, la Suède ou la ville de Yokohama avaient d’ailleurs cessé d’utiliser le Thiomersal® au début des années 90 [4, 1]. Pourtant, les diagnostics d’autisme ont continué à se multiplier, tout comme aux Etats-Unis depuis le retrait définitif du mercure en 2002.
Une explication proposée est l’élargissement des critères diagnostiques du DSM IV en 1994, responsable d’un plus grand nombre de diagnostics sans augmentation du nombre de cas.
Ou bien c'est en partie vrai et pour une autre partie il y a en effet une augmentation du nombre de cas mais qui ne serait pas due aux vaccins, seulement à l'environnement.
Il faudrait voir le nombre de cas sévères peut-être, ceux qu'on ne ratait pas il y a 30 ans.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Invité le Mer 12 Mar 2014 - 14:02

Tu as raison, mais le problème est que c'est un diagnostic purement clinique, extrêmement subjectif.

Comme tu le dis (et je le précise à la fin), il est impossible de démontrer l'absence de causalité. On peut multiplier les études qui ne le mettent pas en évidence, sur des millions d'enfants, mais on ne peut affirmer "ça n'existe pas". Juste "on ne le voit pas" Wink

Par ailleurs, en effet, un lien environnemental n'est pas du tout exclu. Mais pour les vaccins, il n'y a aucun argument factuel, pas même de présomption, et les rumeurs sont nées d'une maladie qui n'a rien à voir (la maladie de Minamata), d'une exposition à un autre toxique (le méthylmercure, qui n'est pas dans les vaccins), d'une étude falsifiée (l'étude du Dr Wakefield) et d'un raccourci spécieux confondant concomitance et causalité (l'augmentation des cas en Californie).

Reste que l'augmentation des cas dans les pays qui n'injectent plus de Thiomersal (les études sont claires) exclut avec un excellent degré de certitude le lien entre autisme et vaccination, pour le coup Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Sélène-Nyx le Sam 12 Avr 2014 - 1:56


Cet article de Juillet 2013:
http://www.initiativecitoyenne.be/article-la-vaccination-provoque-l-autisme-voici-ce-qu-ils-savent-118944789.html

Le Député Dan Burton, président du la Commission de Réforme Gouvernementale sur l’autisme et les vaccinations pour enfants (2000) a ouvert la séance en déclarant que l’autisme, autrefois considéré comme une maladie rare, était quasi devenu une épidémie. Il devait préciser qu’il existait une priorité absolue à effectuer un maximum de recherches sur la relation possible entre les vaccins et l’autisme. Il a terminé son introduction en précisant qu’il nous fallait cesser de nous mettre la tête dans le sable et ignorer cette possibilité.

S’adressant au Dr Coleen Boyle, Directrice du Centre National sur les Malformations Congénitales et les Troubles du Développement du CDC (Centres de Contrôle des Maladies), il a demandé :

« Nous avons vérifié tous les dossiers financiers de la FDA, du HHS, du CDC.- Pouvez-vous croire que quelqu’un qui reçoit des fonds de Merck ou d’autres sociétés pharmaceutiques devrait figurer dans les Comités Consultatifs qui donnent leur avis sur des produits pharmaceutiques en provenance de ces sociétés, ou croyez-vous qu’on a, là affaire, à des conflits d’intérêts ? »

Le tableau fait ressortir le nombre croissant d'autistes aux US;
Donc, il était de 1 pour 10 000 naissances en 1980, et de 1 pour 50 naissances en 2013!
(On parle surtout de "troubles", et on peut supposer que le dépistage est plus "affiné" en 2013 qu'en 1980, mais cette évolution est effrayante).

Même son de cloche dans "l'express" du 26 Septembre 2013.
selon des études récentes, 1 enfant sur 100, voire 50, pourrait être atteint de troubles du spectre autistique. M'Hammed Sajidi, le président de Vaincre l'Autisme, a répondu à vos questions.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/la-situation-des-autistes-me-fait-honte-pour-notre-pays_1285732.html#t4sot8vhWgtZJzzB.99

Je reviens sur le lien plus haut, qui met en doute la véracité de certaines études qui "démontrent" qu'il n'y a pas de lien entre l'autisme et la vaccination ROR:
Une fois encore, on peut s’apercevoir que Boyle essaie d’esquiver la question. Au lieu de répondre directement au Député Posey, elle a essayé de s’en référer à des données incorrectes qui avaient trait au fait que le Dr Thorsen avait été co-investigateur dans seulement deux des études réalisées. Cette réponse fut immédiatement démentie par Posey qui a alors demandé si on pouvait l’autoriser à divulguer l’information selon laquelle le Dr Thorsen avait en fait été impliqué dans 21 des 24 études réalisées.

Or, si les "études danoises" du dct Thorsen ont fait l'objet de moult publications dans tous les médias du monde entier et "rassuraient" les labos pharma, l'arrestation pour fraude de cet éminent scientifique ont fait moins de bruit, mais ont jeté le doute sur la fiabilité des études auxquelles il a participé:
Du 21 Avril 2011
http://www.prnewswire.com/news-releases/un-chercheur-specialise-en-vaccination-et-autisme-formellement-accuse-de-fraude-124265789.html
Thorsen, un scientifique danois, a déjà été cité pour inconduite académique par la Aarhus University (http://www.rescuepost.com/files/thorsen-aarhus.pdf) au Danemark et est maintenant accusé d'avoir détourné une bourse de 1 million $ destinée au financement de la recherche sur l'autisme (http://www.justice.gov/usao/gan/press/2011/04-13-11.html) octroyée par les Centers for Disease Control (CDC). Depuis plusieurs années, M. Thorsen est impliqué dans des études d'influence visant à défendre l'utilisation controversée du Thimerosal (dont la teneur en mercure représente 50 % de son poids) en tant qu'agent de conservation de plusieurs vaccins.
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2808
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Sélène-Nyx le Sam 12 Avr 2014 - 2:11

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:
Reste que l'augmentation des cas dans les pays qui n'injectent plus de Thiomersal (les études sont claires) exclut avec un excellent degré de certitude le lien entre autisme et vaccination, pour le coup Wink

Je ne connais pas ces études, et, sont-elles "fiables"?
Mais, il serait intéressant de les approfondir et voir si le fait (par exemple) que les parents (la mère, en particulier) avaient été vaccinés, il est possible qu'ils aient pu "transmettre" ces troubles à leurs enfants.
(Un peu comme les rétrovirus, "virus préhistoriques" qui sont intégrés à nos gènes, peuvent être réactivés).
Mais, je doute qu'on en soit là et qu'il y ait des recherches de ce genre ...
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2808
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Invité le Sam 12 Avr 2014 - 2:28

Il n'y aucune étude à ma connaissance qui démontre un lien de causalité entre autisme et mercure. Celle qui l'a fait initialement était falsifiée, payée par des familles d'autistes qui voulaient faire payer les labos, cela a été prouvé.

Au contraire, les études suédoises, américaines et japonaises ont montré la même chose que l'étude danoise : les cas d'autismes, non content de ne pas diminuer, continuent d'augmenter après le retrait du Thimerosal.

L'augmentation des cas a coïncidé avec moult choses, dont le remplacement du DSM III par le DSM IV, élargissant les critères diagnostiques de l'autisme. Critères qui sont, par ailleurs éminemment subjectifs.

Si on peut déduire quelque chose de toutes ces études, c'est à la rigueur l'éventuel lien entre autisme et un ou plusieurs facteurs environnementaux, et ce n'est même pas certain (la modification des critères et la variabilité subjective de ces critères selon les pays et même selon les praticiens suffirait peut-être à expliquer l'augmentation).

Mais le Thimerosal, pour le coup, semble hors de cause. On ne peut jamais rien affirmer, mais  toutes les études vont dans ce sens, et à ma connaissance aucune étude n'indique le contraire.

Pour mémoire, l'implication du Thimerosal est fondée sur des prémisses faux : la confusion entre l'autisme et la maladie de Minamata, la confusion entre méthylmercure et éthylmercure, une seule étude falsifiée, le graphique qui confond concomitance et causalité.


Après, c'est un débat sans fin, certains croiront éternellement à un complot mondial impliquant tous les scientifiques et les politiques de la planète. C'est pour cela que j'ai également rédigé une partie sur les mécanismes cognitifs à l'oeuvre : on ne pourra jamais convaincre tout le monde.


Sélène-Nyx a écrit:
ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:
Reste que l'augmentation des cas dans les pays qui n'injectent plus de Thiomersal (les études sont claires) exclut avec un excellent degré de certitude le lien entre autisme et vaccination, pour le coup Wink
   
    Je ne connais pas ces études, et, sont-elles "fiables"?
   Mais, il serait intéressant de les approfondir et voir si le fait (par exemple) que les parents (la mère, en particulier) avaient été vaccinés, il est possible qu'ils aient pu "transmettre" ces troubles à leurs enfants.
  (Un peu comme les rétrovirus, "virus préhistoriques" qui sont intégrés à nos gènes, peuvent être réactivés).
  Mais, je doute qu'on en soit là et qu'il y ait des recherches de ce genre ...
CQFD... Désolé, mais là on entre dans la science-fiction...

Tu sembles prête à envisager les trucs les plus improbables (toutes les études sont falsifiées, tous les gouvernements, tous les scientifiques, toutes les ONG sont dans le coup) et les plus farfelus (l'autisme serait transmis par les parents vaccinés?!) pour refuser l'éventualité la plus probable compte tenu des données : que si augmentation il y a, elle soit due à autre chose, comme la nourriture bio par exemple :

*autisme* - Autisme et vaccins ... Autism-Organics-copy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Sélène-Nyx le Sam 12 Avr 2014 - 3:14

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:
Tu sembles prête à envisager les trucs les plus farfelus (toutes les études sont falsifiées, l'autisme serait transmis par les parents vaccinés?!) pour refuser l'éventualité la plus probable compte tenu des données : que si augmentation il y a, elle soit due à autre chose...
   Laughing 
   
  Effectivement, j'ai de l'imagination, et suis "prête à envisager des trucs ..." mais pas forcément farfelus ...
 Après tout, il a fallu un certain temps et pas mal d'études (j'fais comme toi, je ne les cite pas ... Pas le temps de rechercher), par exemple, pour se rendre compte que la "maladie de Lyme" pouvait être transmise de la mère au fœtus, ou que l’alcoolisme d'un père pouvait provoquer des troubles chez un enfant.
  De plus, en ce moment, je suis en relation avec des personnes qui participent à un essai sur les rétrovirus et la SEP, dont l'un des chercheurs ... Cela titille un peu ma curiosité et ... mon imagination s'emballe peut-être.
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2808
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

*autisme* - Autisme et vaccins ... Empty Re: Autisme et vaccins ...

Message par Invité le Sam 12 Avr 2014 - 3:23

Ca, tu as de l'imagination, je ne peux que te le concéder Wink

Ce n'est pas un mal, mais il faut prendre garde à rester un minimum raisonnable je pense. Dans le doute, le rasoir d'Ockham est souvent un bon repère je trouve, même si il n'est bien entendu pas infaillible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum