"Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Dauw le Lun 17 Juin 2013 - 11:55

Bonjour tout le monde, 

Je m'appelle Dauw, j'ai environ "90 années de vie à mon actif" (précision, j'ai l'âge des chats c'est à dire 18 ans et 7 mois extérieurement parlant). Je sors actuellement de deux mois et demi d'hospitalisation en psychiatrie (ou "psychologie clinique" c'est plus jolie pirat ). J'y ai rencontré une belle bande de "cinglés" (ce n'est pas ainsi que je les considère, moi ...) et notamment de nombreux camarades à rayure avec lesquelles, j'ai passé des moments mémorables. 
Je viens m'exprimer ici, en dernier recours après avoir rencontré et était suivi par une ribambelle de professionnels qui m'ont diagnostiqué souffrante d'une dépression profonde, puis crise existentielle, dépression existentielle (et j'en passe et des meilleurs) et qui n'avaient aucun scrupule à m'empoissonner à chaque repas avec leurs pilules "miracles". Bref, mes parents ont fini par me sortir de là, parce que mes psychiatres se disaient "désemparés", "inquiets" Suspect et que au lieu de pleurer dans mon lit, toute la journée, je sautais, courais, criais partout, tapais ma tête contre les murs, faisais le poirier à une heure du matin (malgré la dose max de somnifères Cool), me permettais des remarques inappropriés, adoptais des comportements impolis, il parait (avant j'étais bien élevé, adapté et très docile je le signale) et surtout je faisais une fixation sur l'un des infirmiers que je voulais absolument tuer (c'était un espèce de robot extraterrestre uniquement programmé sur la systémie et il me faisait particulièrement chi** avec mon arbre généalogique) ... Bref, il parait que c'est l'antidépresseur qui aurait déclenché chez moi une crise maniaque donc je suis actuellement en sevrage (notamment des benzo et des somnifères que j'ai arrêté littéralement du jour au lendemain à l'hôpital puisque l'équipe soignante refusait littéralement de me donner les ordonnances Se tape la tête cont ; je refusais de travailler avec eux de toute façon, puisqu'ils avaient des stratégies foireuses et commettaient des actes profondément injustes vis à vis des autres patients). J'ai un nouveau psychiatre actuellement qui me suis à l'extérieur en urgence, bien plus compétent (au moins lui il sait ce que sait que la BCE, un truisme et ce que veut dire supputer Dent pétée). 

Je suis à la recherche de petits zèbres qui auraient un parcours à peu près similaire. 

J'ai été testé au WISC IV, en même temps que mon petit frère à l'âge de 16 ans et 9 mois (un peu à la sauvage je l'avoue), lui aussi dépisté HP. 

Avant ces événements tumultueux, j'étais une jeune fille "normale", docile, gentille et plutôt bien adaptée à l'environnement scolaire (sauf socialement, j'ai subit quelques "petites" moqueries de la part de mes camarades mais un suivi en psychothérapie de 8 mois a fait l'affaire). J'ai eu, par contre, mon bac S sans souci l'an dernier et j'ai entamé en septembre dernier, une année de prépa lettre et sciences sociales avec succès mais j'ai dû y mettre un terme, à cause de l'hospit' et parce que le système ne me convenait pas vraiment question endurance. 
Je pratique la guitare classique depuis 10 ans et je suis passionnée par l'histoire et la littérature (principalement moderne aujourd'hui) depuis mon plus jeune âge. Mais dans l'ensemble, je suis assez polyvalente (les maths ont tendance à m'amuser cyclops).

Voilà voilà ... En espérant, ne pas vous avoir effrayé et de ne pas avoir trop fait de faute(s) d'orthographe ...

Cordialement, 

Dauw

Dauw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par dessein le Lun 17 Juin 2013 - 12:14

bienvenue,

ce que tu as subi me fait peine (et m'effare).
et je trouve cette intolérance aux médocs opportune...
je te souhaite beaucoup de jolis moments à venir.
en l'attente d'avoir le plaisir de t'entendre jouer (avec ta maturité et ton recul ça devrait être fantastique)

bonne journée

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Ainaelin le Lun 17 Juin 2013 - 14:22

Bonjour.

Un peu comme dessein. Je ne suis pas (plus) surpris par ce genre d'internement. Je ne te connais pas, ni ne connais les comportements qui ont amené des professionnels à t'interner, mais j'ai lu, ici, sur le livre de JSF et ailleurs, d'autres témoignages similaires (je crois que c'est JSF qui donne l'exemple d'un zèbre qui a fait plus de 20 psychiatres différents et un ou deux internements avant d'être simplement diagnostiqué zèbre par elle-même). La psychiatrie française et européenne a beaucoup de mal avec la douance, et très peu d'infos circulent dans la profession, j'ai l'impression. Et le peu qui existe va à l'encontre des croyances et principes de beaucoup d'entre eux. Bref, pas facile.
Je crois que ce qui m'a sauvé, c'est mon refus catégorique pendant des années d'aller voir le moindre psy, quand ma mère m'encourageait, doucement et sans forcer heureusement, à le faire.

Tout ça pour dire que je te souhaite tout le bonheur du monde, et t'encourage à t'informer par toi-même sur la douance (il y a des sections dédiées avec plein d'infos, de liens).

Bienvenue, encore une fois, Dauw (dove ?) ! cheers

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Ardel le Lun 17 Juin 2013 - 15:56

Tout le monde n'a pas les mêmes expériences de la psychiatrie et de l'HP (hopital psy ici) ... je regrette beaucoup que la tienne ait été aussi douloureuse.

Mais bref, c'est du passé. Bienvenue, donc ! cheers

Puissent les allées du forum être faciles à arpenter, intéressantes et enrichissantes.

Et ouais, chuis d'accord avec Dessein, faudra nous envoyer une vidéo / un enregistrement de ton machin à cordes, un jour !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3836
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour les réponses

Message par Dauw le Lun 17 Juin 2013 - 17:25

Pour le petit morceau de gratte, j'y songerai. A l'hôpital, ils adoraient que je joue pour eux Amoureux !
J'ai été diagnostiqué zèbre avant mon hospitalisation mais cela beaucoup de psychiatre ne l'ont pas tellement pris en compte. Ils répètent juste à longueur d'entretien "vous êtes très intelligente", ce qui n'aboutit à rien à mon sens (et puis d'abord ça veut dire quoi être intelligent ?). 
Mon séjour en psychiatrie a été semé de jolies moments que je garde en mémoire plus précieusement que ce qui m'y a choqué ou fait du mal, ne vous en faites pas ! C'est un lieu de belles et profondes rencontres et j'ai aimé partager cette expérience avec les autre patients I love you ! 

En tous cas merci encore de m'avoir lu et comme on me l'a conseillé je suis partie à la découverte de ce forum riche d'informations Impec !

Dauw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 17:27

Bienvenue Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par agone le Jeu 20 Juin 2013 - 1:43

Les hopitaux psy c'est de vrais conneries en fait c'est des prisons pour les toxicos pour essayer de les sevrer... et les autres qui sont pas toxicos... ben on sait pas quoi en faire et on fait des conneries avec. Mon ex a passé du temps en HP et j'allais la voir regulièrement et en tant qu'ancien etudiant en psychologie j'était très critique sur ces institution de M.... Y a tout a refaire dans leur systeme.

Bref pas etonnant que ca se soit mal passé, et tu peut venir voir plein de petits zebres ici meme!

Comment se passent les choses a l'heure actuelle pour toi ?

agone
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 145
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 31
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Dauphin le Jeu 20 Juin 2013 - 21:47

dessein a écrit:ce que tu as subi me fait peine (et m'effare).
et je trouve cette intolérance aux médocs opportune...

Ben malheureusement cela ne m'étonne guère...
Évidemment ce n'était pas une intolérance au(x) médoc(s), mais un usage inapproprié...engendrant des effets inappropriés! Tout comme la morphine rend accroc, mais pas quand elle est est utilisé à bon escient en antalgique, en fonction de la force de la douleur...
Le plus révoltant étant que pour toi la zébritude était déjà diagnostiquée, et que tous en ont fait fi...sans se renseigner, sans creuser...etc: Quels sont ces médecins sans rigueur scientifique? Quels sont ces soignants sans remise en cause?...Je préfère m'arrêter avant que la nausée ne soit trop impérieuse et la révolte trop catalysante...
Enfin, je suis personnellement absolument certaine d'avoir croisé quelques Z au CHS (terme actuel!), et plus côté patients que soignants!!!...Ben oui j'y bosse!


Ainaelin a écrit:
Un peu comme dessein. Je ne suis pas (plus) surpris par ce genre d'internement. Je ne te connais pas, ni ne connais les comportements qui ont amené des professionnels à t'interner, mais j'ai lu, ici, sur le livre de JSF et ailleurs, d'autres témoignages similaires (je crois que c'est JSF qui donne l'exemple d'un zèbre qui a fait plus de 20 psychiatres différents et un ou deux internements avant d'être simplement diagnostiqué zèbre par elle-même).

Pour l'instant c'est ce que nous avons le mieux à faire: toujours remettre en doute la parole, les conclusions des professionnels en ce qui nous concerne: enfin ça ne nous est pas trop difficile ça Wink... bref, de ceux qui n'appréhendent pas la situation dans son ensemble, et ceux dont le diagnostic nous "gêne" nous titille, même si on ne sait pas très bien où, notre instinct, inconscient, prémonition, préscience...etc...ne nous leurre pas souvent!!!

Ainaelin a écrit:La psychiatrie française et européenne a beaucoup de mal avec la douance, et très peu d'infos circulent dans la profession, j'ai l'impression. Et le peu qui existe va à l'encontre des croyances et principes de beaucoup d'entre eux.
...sans parler de l'étiolement des savois, des compétences...


Ainaelin a écrit:Tout ça pour dire que je te souhaite tout le bonheur du monde, et t'encourage à t'informer par toi-même sur la douance (il y a des sections dédiées avec plein d'infos, de liens).
Pas mieux!

                                                                                                           
                                                                                                                Dauphin                                                                                                      

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas" MJ

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum