Présentation d'une sauvage.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Olifaxe le Mar 18 Juin 2013 - 1:40

@ Sky.

Je n'ai subi aucune des épreuves que tu as subi -j'en ai eu d'autres, mais pas celles-là- et pourtant je me reconnais dans ce que tu décris.
L'estime de soi basse, l'impression d'être tantôt plus intelligent ou plus con que d'autre, voir les gens comme des géants ou des insectes, à tour de rôle et selon le domaine. La curiosité qui s'épuise vite devant la lassitude, commencer beaucoup de chose sans les finir,  prendre cela pour de la faiblesse de caractère et culpabiliser. Les remarques des profs, somatisation des angoisses qui perturbent la scolarité toussa toussa...

Donc voila. Pour te dire que tous ceci n'a peut être pas pour cause exclusive le fait que tu en ait chier. 

Et puis aussi, bienvenu içi ^^

Olifaxe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 105
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Sevran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Invité le Mar 18 Juin 2013 - 4:09

Bienvenue! Smile

Tu n'es pas la seule à t'intéresser à tout et surtout à te lasser très vite!
Je suis dans le même cas que toi, et j'avoue que Zc m'a beaucoup aidée! Alors tout n'est pas résolu, on en est encore loin, mais c'est un énorme pas en avant.

J'espère que tu trouvera la paix ici!

Au plaisir de te lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Sky le Mar 18 Juin 2013 - 14:08

@Equus zebra : oui la mythologie aussi ! Romaine, Nordique... Ca m'a pas mal intéressée mais comme d'habitude j'ai survolé sans me poser ahah. En fait, je réfléchissais ce matin au dessin, à pourquoi je n'en faisais plus, et en fait, au delà du fait que mon père m'ai un peu exhibée comme un trophée "regardez le dessin qu'à fait ma fille, c'est bien hein ?" (il montrait mes dessins aux voisins, pour se vanter je pense) avant de me rejeter totalement à l'adolescence, je me suis rappelée aussi que quand je dessinais ça avait tendance à attirer les gens. En primaire ça me gênait pas plus que ça, je me rappelle être en train de dessiner allongée par terre, avec mes camarades autours de moi, faisant pareil. Mais au collège, quand je dessinais pendant les heures de permanence, ça a commencé à me gêner, parce que les gens me demandaient de leur dessiner un truc. Sauf que moi, de base, je dessine pour moi. Et ensuite quand on s'entend répondre "vas y dessine ce que tu veux..." alors qu'on a pas spécialement d'idées...

Je pense que mon souci avec le dessin c'est un peu tout ça, le sentiment d'être une source de fierté, un objet et après, un peu une bête de foire qu'on observe, à qui on demande des choses sans être spécialement polis, et je me sentais prise au piège face à ça. C'était difficile de dire non. Et ça me mettait en face de la réalité, je ne savais pas quoi dessiner pour ces gens, donc je me sentais nulle. En fait, les gens quand tu sais dessiner, c'est limite un du, de devoir leur dessiner un truc. Si tu dis non, ils comprennent pas... Je pense que tout ça, plus la peur de ne pas être à la hauteur des attentes des gens, ont fait que j'ai laissé tomber.

@Olifaxe : Merci ! ^^ 
En effet ce que tu cites m'est familier... Après, plus je réfléchi et plus je me rend compte que tous les critères qui me correspondent peuvent aussi très bien s'expliquer rapport à mon passé chargé. Quoi qu'il en soit, ça fait plaisir de ne pas se sentir seule face à tout ça.

@Ailem : Merci. =)

Sky
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 29
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par siamois93 le Mar 18 Juin 2013 - 16:09

Bonjour et bienvenue, je comprends bien ton attitude par rapport aux dessins.
Sinon, sur le pardon, à mon avis pour pardonner il faut sortir de la guerre, du conflit mais pas en le fuyant ce qui ne serait que l'enterrer.
Quelle réparation des dégats causés ?
Une réconciliation n'est-elle pas souhaitable ? Mais si elle semble impossible aujourd'hui faut-il perdre espoir et abandonner, ou continuer à espérer ce qui n'arrivera peut-être jamais et rester bloqué dans cette attente ?
Cette question est plus une question globale sur la guérison et la résilience.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Sky le Mar 18 Juin 2013 - 16:21

Merci ^^

Si on parle de mon cas, non, une réconciliation n'est ni souhaitable (personne ultra toxique) ni envisageable. Après, évidemment, ça dépend des cas.

Sky
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 29
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Invité le Mar 18 Juin 2013 - 21:44

Sky a écrit:
@Equus zebra : oui la mythologie aussi ! Romaine, Nordique... Ca m'a pas mal intéressée mais comme d'habitude j'ai survolé sans me poser ahah. En fait, je réfléchissais ce matin au dessin, à pourquoi je n'en faisais plus, et en fait, au delà du fait que mon père m'ai un peu exhibée comme un trophée "regardez le dessin qu'à fait ma fille, c'est bien hein ?" (il montrait mes dessins aux voisins, pour se vanter je pense) avant de me rejeter totalement à l'adolescence, je me suis rappelée aussi que quand je dessinais ça avait tendance à attirer les gens. En primaire ça me gênait pas plus que ça, je me rappelle être en train de dessiner allongée par terre, avec mes camarades autours de moi, faisant pareil. Mais au collège, quand je dessinais pendant les heures de permanence, ça a commencé à me gêner, parce que les gens me demandaient de leur dessiner un truc. Sauf que moi, de base, je dessine pour moi. Et ensuite quand on s'entend répondre "vas y dessine ce que tu veux..." alors qu'on a pas spécialement d'idées...


Je pense que mon souci avec le dessin c'est un peu tout ça, le sentiment d'être une source de fierté, un objet et après, un peu une bête de foire qu'on observe, à qui on demande des choses sans être spécialement polis, et je me sentais prise au piège face à ça. C'était difficile de dire non. Et ça me mettait en face de la réalité, je ne savais pas quoi dessiner pour ces gens, donc je me sentais nulle. En fait, les gens quand tu sais dessiner, c'est limite un du, de devoir leur dessiner un truc. Si tu dis non, ils comprennent pas... Je pense que tout ça, plus la peur de ne pas être à la hauteur des attentes des gens, ont fait que j'ai laissé tomber.

Ah tiens !? Moi ce n'était pas la mythologie Romaine et Nordique mais Grecque et Egyptienne mais ça n'a aucune importance. Ce que tu expliques est bien décrit et me rappelle des souvenirs avec mon père qui voulait que je montres certains talents devant les autres et il ne fallait surtout pas que je le déçoive devant tout le monde parce qu'il avait une certaine fierté de son fils...

Mais ce que tu décris par rapport aux attentes fortes des gens te demandant de produire comme ça un dessin, je comprends que cela pouvait te bloquer Neutral. Et quand on a talent comme le tiens on aimerait que les idées arrivent comme quand elles sont arrivées quand les conditions ont pu être propices. Sur demande on aimerait que les idées arrivent avec la même intensité (on se sent totalement démuni et on a l'impression que cette époque est derrière nous) mais ça ne marche plus et ça devient très frustrant et même humiliant quand on est entouré de gens qui attendent un résultat à tout prix. On passe pour un rigolo qui n'avait en réalité pas grand chose d'exceptionnel à montrer pale.

Faut-il s'obstiner ? Ou mettre ça sur le côté ("oublier provisoirement" ?) et essayer de faire autre chose, et peut-être qu'un jour, sans rien avoir attendu et dans l'envie de faire, le sentiment d'assurance et de maîtrise reviendra Trèfle.   

A bientôt Tchao.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par FadeToBlack le Mer 19 Juin 2013 - 7:03

Spoiler:
! yks tulaS
.ici eunevneib al etiahuos et ej srola (tiun al snad drat uo) reih eriaf el à ésnep sap ia'n eJ
Fou ...ici errazib sneg ed sap a y'n li ,sap etèiuqni't eN

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Sky le Mer 19 Juin 2013 - 21:46

@Equus zebra : oui c'est tout à fait ça ! S'obstiner dans le mauvais sens du terme je pense pas. C'est un coup à être encore plus frustré(e) et puis à se dégoûter pour de bon. Mais je pense qu'il doit y avoir des moyens de relancer tout ça, de stimuler mon imagination, il me reste à trouver quoi. 

@FadeToBlack : 


Spoiler:

! yeH
! iot à icreM
^^ elôrd sap tse'c xuamron sneg sel ,xueim tnaT

Sky
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 29
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une sauvage.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum