Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation

Message par Août le Dim 16 Juin 2013 - 21:54

Bonjour,

Je ne sais même pas pourquoi je viens ici, je crois que l'errance sur internet ne me réussit guère mais qu'importe, ce n'est pas définitif.
Je crois avoir vaguement compris ce que vous appelez "zèbre" bien que sociologue de formation je me méfie des catégorisations. Je ne crois pas être des vôtres et quand bien même je le serais je crois que je trouverais un moyen de rester à l'écart. "I would never be part of a club that would have someone like me as a member" comme dirait Groucho Marx (oui j'ai été ce genre d'adolescente qui regarde 50 fois Annie Hall les yeux humides).

En revanche des choses m'interpellent car j'ai un petit frère que j'aime beaucoup qui est Asperger, je ne sais pas si vous incluez ces gens-là.

Bref, je viens ici car ce soir j'ai un peu du mal, c'est dimanche soir c'est normal, en plus j'ai un rapport long comme mon bras à écrire et le cerveau qui bloque du coup je ne fais rien d'autre que m'épier un peu plus que d'habitude.

Si je dois me présenter : je viens d'avoir 22 ans, je viens de finir mes études relativement bien (diplôme sciences po + bac +5 sociologie). Maintenant je n'ai plus envie de rien faire. Je ne me sens capable de rien, je passe des heures sur le site de pôle emploi et je n'ose même pas postuler à des offres bien en dessous de mes qualifications... j'ai l'impression que je n'y arriverais pas. C'est ainsi, ce n'est pas donné à tout le monde. Je sais que je ne suis pas bête ni folle mais parfois je sens dans ma pensée comme quelque chose qui se bloque, refuse d'aller plus loin. Je me sens vide. Je regarde le plafond pendant des heures. D'autres c'est l'inverse, j'analyse tout jusqu'au moindre détail ce qui rend l'interaction humaine quasi impossible, je vois tout de manière si limpide (du moins j'en ai l'impression) que je ne peux plus rien faire. Parfois je sur-interprète un mot car le mot m'est adressé entier et une fois à mon contact je le vois se décomposer en une multitude de significations possibles que j'envisage toute à la fois et je ne sais pas me comporter face à cela. Je me sens souvent surveillée, observée car j'ai peur d'agir de façon bizarre. Je supporte mal la foule mais je déteste encore plus me retrouver seule avec une personne car je ressens les interstices, le vide à combler en parlant, j'ai un mal fou à supporter cela.


Je lis des choses sur l'autisme, sur la schizophrénie et cela me rend étrange et douce. Je sais que je suis saine d'esprit. Pourtant je ressens avec les malades mentaux une empathie profonde. Je sens que je pourrais sombrer à tout moment. Peut être pas de cette façon (il me semble que même prétendre à la pathologie je n'en suis pas capable, ce serait de la prétention) mais d'une autre. Je sens en moi cette faille quand je marche dans la rue, quand je me sens regardée, quand mes yeux vrillent bizarrement et que mon interlocuteur s'interrompt et dit "tout va bien ?", lorsque j'ai peur d'évoluer dans l'espace et de marche d'un point à un autre par exemple au travail, j'ai peur de ne pas m'asseoir au bon endroit où d'aller vers la photocopieuse en même temps que quelqu'un alors que tout le monde s'en fout complètement. Je passe du temps à effectuer des calculs absurde pour programmer mes gestes "à 11H23 j'irai aux toilettes je pense que c'est une heure raisonnable pour accomplir une telle action et personne n'y verra que du feu" et une fois levée je me sens si gauche, si bête d'avoir calculé cela que j'ai l'impression que ça se voit sur mon visage.

C'est absurde mais j'ai souvent honte de me trouver quelque part, juste d'être là. Je ne sais pas si je suis sur le bon forum. Avant je faisais des crises d'angoisses. Maintenant je ne m'en sens plus capable.

À part cela je suis quelqu'un d'extrêmement joyeux et de très rationnel. Je suis passionnée de littérature et de musique. J'ai une vie banale, peu d'amis, forcément, mais un peu quand même. Reste cette sensation d'étrange, d'être constamment déplacée. Je ne sais pas si quelqu'un peut me parler de ça ? Avant je n'y pensais pas trop, je faisais autre chose, des études mais maintenant ? Que fait-on avec des choses comme ça ?

Août
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 16/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Invité le Dim 16 Juin 2013 - 22:11

Salut et bienvenue,

Je ne comprends personnellement pas les gens qui font des études pour.... faire des études (finalement, c'est ça ?). 

Sinon beaucoup de points communs, comme avec les autres zèbres Razz 

Au plaisir de te lire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Ainaelin le Dim 16 Juin 2013 - 22:13

Mais on est en juin, pas en août ! Razz

Oui, bon, désolé, il fallait que je la fasse. Rougit

Bienvenue à toi, Aout, ne fais pas attention à mes deux premières phrases, c'est juste mon humour facile qui ressort parfois. Sois la bienvenue, disais-je ! Oui, il y a des personnes avec le syndrôme d'Asperger sur le forum, elles pourront te renseigner et te guider plus que moi.

Sur cette page de recherche, tu pourras trouver plusieurs topic qui en parlent, également.

Et... il n'y pas de honte à avoir d'être soi, quoiqu'en disent les autres. Wink

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Ardel le Dim 16 Juin 2013 - 22:15

Hello Août, tu es un peu en avance, non ?

Je n'ai pas de réponse en réserve, mais je t'invite à te balader parmi les nombreuses ramifications du forum et, si tu le sens, à venir discuter un peu sur le chat.

Bienvenue ! cheers

Ardel

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 19:54

Bienvenue Août sunny

Ce que je lis me donne l'impression que tu es hyperconsciente de ce qui t'entoure, de toi-même et de toi dans ton environnement. Et que cette hyperconscience prend beaucoup de place dans ton esprit, ce qui en laisse peu pour juste être là.

Tu peux faire comme bon te semble ici, même rester à l'écart. Mais ce serait dommage, j'aime bien ta façon d'écrire et de décrire ce que tu ressens.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Dauw le Lun 17 Juin 2013 - 22:48

Bienvenue Août,

Je crois, malgré tes dires, que tu as ta place ici. J'espère que tu y trouveras les ressources nécessaires pour prendre suffisamment confiance en toi et exercer le métier que TU ES CAPABLE de faire (haaaaa je croirais m'entendre quand tu dis que tu as l'impression que tu n'y arriveras jamais !). 

Certes, tu sembles polluer par un soucis du détail exacerbé et des angoisses, qui je l'espère, seront (comme ce fut le cas pour moi) passagères et ne se régleront pas à coup de médicaments. 

Laisses toi aller dans la relation à autrui, tu seras surprise de découvrir que nos "alter ego" ne sont pas toujours là où on pensait les trouver ... Ayant entamé cette année une prépa B/L (justement, elle prépare à sciences po), je peux t'assurer que ce n'est pas à cet endroit que j'ai trouvé un véritable zèbre, pur et dur (ni en filière scientifique d'ailleurs, "l'élite" Rolling Eyes !). 

Ne t'en fais pas pour ta planification stricte, j'utilise le même procédé parfois, c'est une façon de se préserver, d'éviter une bouffée d'angoisse. Tu as besoin de tout contrôler comme beaucoup d'entre nous je crois (mais n'en n'abuses pas, c'est un conseil, le jour où la bulle éclate, qu'on part en vrille, on a l'impression que c'est la fin du monde et parfois ça le devient effectivement ...). 
Quand on est un zèbre on se sent un peu comme au bord d'un gouffre qu'on ne quitte jamais des yeux (enfin c'est comme cela que je le ressens). Ne le laisses pas t'aspirer et ne rentres pas dans cette spirale infinie qu'est la quête absolue d'une case où se ranger : tu dis lire des articles sur la schizophrénie mais tu ne sembles pas psychotique pour un sous, et les surdoués sont souvent diagnostiqués, à tort de schizophrènes parce que leurs caractéristiques sont proches et se ressemblent. Quant à ceux sur l'autisme, peut être asperger à la limite mais c'est à un professionnel d'en juger. Moi aussi j'ai cru bien souvent devenir folle ou l'être carrément, c'est une peur récurrente chez le zèbre il me semble. 

A part cela, je suis comme toi, passionnée par la littérature et musicienne. J'ai aussi peu de véritables amis, en tous cas peu voire aucun avec qui je ne me dis pas à un moment donné, qu'il y a comme un décalage, un défaut relationnel dont je suis la source. On s'y habitue, c'est tout ... 

En espérant avoir éclairé ta lanterne. 

Cordialement,

Dauw


Dernière édition par Dauw le Lun 17 Juin 2013 - 22:53, édité 2 fois (Raison : orthographe nullissime^gogolplex)

Dauw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum