Syndrome de Tantale

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Syndrome de Tantale

Message par Invité le Dim 16 Juin 2013 - 10:31

En soi j'aime pas parler de mes problèmes. Mais au final ça me bouffe depuis des années avec les zèbres, les non zèbres, les sorciers, les moldus et ta mère. Ça serait un peu flou parce que j'ai élaboré tout ça ce matin, alors m'en demandez pas trop aujourd'hui.

Quand je suis avec quelqu'un, je suis sur deux modes : Le mode cognitif si il y a un problème urgent à résoudre donc on va dire 10 % du temps, et intuitif pour tout le reste (90 % du temps). 
Autrement dit, lors d'une interaction avec une personne je ne réfléchis pas je fonce tête baissée. Et tant mieux parce que si je me mets en mode cognitif je reste dans mon monde intérieur, et je n'en ressors uniquement pour donner une réponse sèche. Ce qui est chiant pour tout le monde, me donne l'air arrogant méchant et sûrement plein d'autres adjectifs dégueulasses. 

Mais j'ai beau être intuitif avec les autres, je n'ai jamais ce que je souhaite. Jamais. Jamais parce que sur le moment, je m'oublie un peu, donc je ne sais pas trop ce dont j'ai besoin, sur le coup je m'amuse, j'expérimente, mais c'est tout. 
Par conséquent, on a beau m'apprécié j'ai beau touché du doigt ce que je souhaite dans la relation avec une personne, je ne le tiens jamais. Parce que l'autre de son coté, il s'est déjà fait une idée de moi, et c'est généralement rarement (pour ne pas dire jamais :p ) la même idée que je me suis faite de notre relation. Non parce qu'en plus de ça, je suis un peu lent à la détente. On me présente une personne, pour moi ce n'est qu'un tas de viande. Et il me faut, je sais pas moi... bien un bon mois pour que je me fasse une idée complète et détaillée de cette personne. Alors que l'autre en 3 ms il sait déjà à quoi il va me faire travailler...
Alors malin, j'ai expérimenté le "je prends ce dont j'ai besoin. Conan c'est moi". Ca marche une semaine. La personne n'a pas dit non parce qu'elle était un peu étonnée, et pouf, elle fuit parce que quand même il y a incompatibilité du cadre hé ho, j'ai pas signé pour ça.

Du coup en soi, je n'ai pas d'ami, que des connaissances avec qui échanger des anecdotes et trois blagues carambar. Pas non plus de relation intime, parce que même si j'ai une facilité déconcertante à toucher l'âme des gens c'est pas une donnée suffisante. J'ai pas de confident, parce que si c'est un gars c'est "ho allons ! Je suis pas payday" ! si c'est une meuf la voilà en train de tomber amoureuse/où croit que je suis dans une phase romantique,  ou alors si c'est un zèbre c'est un peu "je m'en fous Gaston". J'ai de l'affection à donner et personne n'en veut. Alors ado j'ai essayé de tout canaliser sur une personne et .... mauvaise idée, alors jeune adulte j'ai essayé de faire gicler sur tout le monde... et tout le monde la recrache. 
 
J'ai pas de solution. Enfin si, j'ai des solutions. Truc tout con : Je veux séduire une fille, on me demande comment faire, là maintenant à froid je sais exactement quoi faire. Je suis devant elle, mais j'oublie complètement d'où je viens, pourquoi je viens et qu'est ce que je fous là... 
Il m'est même arrivé un jour d'aller chez un pote pour lui demander des fiches. J'y vais. On discute. Et dans les transports en rentrant je me rends compte que j'ai complètement oublié ces fiches. Complètement. Je suis devant quelqu'un homme, femme, enfant, je deviens éthéré. La bonne nouvelle étant que quand je suis malade, je guéris momentanément en présence de quelqu'un. 
 
La seule façon de retenir ce que je fous là devant cette personne, c'est en mode cognitif. Alors, c'est  magnifique pour le travail. J'arrive, je résous le problème du groupe en 10 minutes top chrono en comptant le temps d'évacuer la contre argumentation et de convaincre le sceptique là bas et hop. C'est cool. Mais les relations humaines c'est pas ça. J'ai déjà essayé for fun d'essayer de convaincre froidement et je peux vous assurer que ça ne marche pas. Very Happy


Et le pire.. LE PIRE ! C'est que bon, je vous raconte tout ça, ça se voit que je suis un gros loser. Ben non, pas aux yeux des gens. Pour eux, je suis un tombeur de nenette, j'ai plein d'ami; on me cire les pompes, on me cajole, je suis un peu le gars extra et  mystérieux qui est bien entouré. C'est une mascarade continuelle.  

Je suis en Enfer. Il n'y a pas de flamme, la douche est fonctionnelle, j'ai un lit propre, on s'occupe bien de moi, mais j'ai une soif et une faim qui me taraudent depuis une éternité alors que la rivière et le pommier sont là, à ma vue mais hors de portée de la bouche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par dessein le Dim 16 Juin 2013 - 10:33

salut,
en plus de tomber les "nénettes" (terme désuet) t'écris bien.

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Dim 16 Juin 2013 - 13:26

Il y a poupoune aussi que j'aime bien. 

J'ai une pote qui doit être dans le même problème. Ca m'est venu il y a quelques temps puisque maintenant je connais la notion de zèbre. 
J'étais torché et les autres nous ont laissé seul, j'avais pas réellement l'habitude de lui parler en tête à tête. On parle, on parle et tout d'un coup je me rends compte qu'on parle théâtre, littérature. Des trucs...Comment dire... Pas socialement acceptable si tu n'es pas un bourgeois du 16ième de 40 ans.
 Elle adorait Musset, Feydeau. Hé quoi.... Ca fait 1 an que je la connais. Un an et je n'ai jamais su qu'elle adorait Musset. Elle avait de la passion dans sa voix... Elle était quasi heureuse de pouvoir partager ça, un truc à soi un peu honteux. 
 Même si Feydeau je connais pas trop, et même si avec Musset j'ai un peu dépassé le cap du romantisme, ça me faisait plaisir sur le moment, non pas après coup en faisant de l'auto persuasion mais sur le moment. 

 Puis les autres sont arrivés et on a repris nos rôles de caméléon. Moi le pitre, elle la conseillère de ménage.

Il fait beau... J'ai envie de marcher...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Elmoon le Dim 16 Juin 2013 - 14:13

Je ne trouve pas que tu sois un looser, seulement un lucide sur les relations sociales...

Je suis la psy de la grande majorité de mes contacts. Avant je m'en plaignais (ça faisait: "Triste :calimero:je ne suis donc qu'une feuille de PQ..."), et puis un jour j'ai réalisé que je me mettais toute seule dans cette position parce que au fond, je n'avais rien à dire à ces gens-là, et que c'était en quelque sorte une façon de fuir cette réalité, de me faire croire que oui, j'avais des relations sociales puisque je "parlais" avec des gens. Alors que je ne parlais pas. J'écoutais de longues complaintes auxquelles je répondais après analyse. Un robot par la froideur ouais, mais aussi parce que j'aurais pu faire un copier-coller de mes réponses à plusieurs personnes qui racontaient la même chose.
J'attendais une certaine réciprocité qu'ils n'étaient pas en mesure de me donner. 
Et alors j'ai arrêté d’espérer de "n'importe qui".

Bref, je n'ai pas vraiment de solutions, mais j'ai envie de te dire que le genre de personnes que tu cherches existe! ;)Et tu vois la différence que tu l'as trouvé!

Elmoon
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Lucilou Sauvage le Sam 22 Juin 2013 - 20:50

Kharmit a écrit:
Alors malin, j'ai expérimenté le "je prends ce dont j'ai besoin. Conan c'est moi". Ca marche une semaine. La personne n'a pas dit non parce qu'elle était un peu étonnée, et pouf, elle fuit parce que quand même il y a incompatibilité du cadre hé ho, j'ai pas signé pour ça.
On m'a fait le coup. Faut dire que je n'ai pas trop aimée être prise pour un cobaye. Faut dire aussi que j'aurais aimé que la personne s'intéresse à moi autant que je m'intéresse à elle, et qu'elle ne me prenne pas juste pour une de ses expériences sociologiques.
Il faudrait sans doute que tu développes ton intuition pour savoir plus rapidement si tu peux investir ou non dans une relation, et deuzio informer la personne que ça pourra prendre un peu de temps.
En tout cas ces choses se résoudront probablement avec le temps, la maturité.. en être conscient c'est déjà un pas vers la sortie du problème à mon avis.

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Sam 22 Juin 2013 - 23:43

salut kharmit

je me demande une chose: concrètement qu'est ce qui t'empeche de trouver le numero de cette fille que tu connais depuis un an et de lui proposer de vous voir tous les deux lors d'une balade par exemple?
vous continuerez votre conversation..
si elle a repris également son masque quand les autres sont revenus....c'est qu'elle est peut etre timide et ne fera pas ce pas là vers toi tout en en ayant peut etre envie quand meme.... je te parle de la contacter amicalement...sans se mettre de pression ,pour que chacun reste au maximum soi meme....le reste suit si ça doit

ce que je releve aussi c'est que toi meme tu dis ne pas connaitre tes besoins propres..donc forcement kharmit,je pense que tu ne peux etre que deçu,tu restes dans une frustration perpetuelle,et ça doit effectivement pas etre tres agreable..tu t'adaptes aux autres et tu t'oublies peut etre un peu trop..... et c'est comme si ton mental courcircuiter tes emotions et inversement
peut etre que ces deux points ne te parleront pas,mais si oui,ben soit tu apprends par toi meme,soit les thérapies ça sert à ça..apprendre à gerer ses emotions,à doser avec plus de liberté les emotions vs mental,à clarifier ce qu'on veut,ce dont on a besoin et de mettre en place des actions concretes pour y parvenir...(plutôt tcc,pnl que psychanalyse je dirais)
j'ai l'impression aussi que tu es dur avec toi meme,que tu te juges beaucoup(peut etre que je me trompe hein),et que peut etre tu te sabotes sans meme t'en rendre compte...
et si je suis à coté de la plaque,désolée Smile

bon courage en tout cas,et oui,tout ça s'apprend aussi avec la maturité,mais quand on en a vraiment marre d'en avoir marre,ben on passe à l'action,et on va chercher de l'aide,ou dans ses ressources insoupçonnées

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Lucilou Sauvage le Dim 23 Juin 2013 - 20:57

Bah oui, c'est sûr, tout n'est pas forcément de ta faute, il y a peut-être un facteur de chance aussi, c'est-à-dire rencontrer les bonnes personnes au bon moment pour que l'alchimie se fasse. Il y a quand même une part de mystère dans les relations amicales et amoureuses. S'il y avait un recette, un philtre, ça se saurait Wink

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Lun 29 Juil 2013 - 23:13

ayaaaahh a écrit:salut kharmit

je me demande une chose: concrètement qu'est ce qui t'empeche de trouver le numero de cette fille que tu connais depuis un an et de lui proposer de vous voir tous les deux lors d'une balade par exemple?
vous continuerez votre conversation..
si elle a repris également son masque quand les autres sont revenus....c'est qu'elle est peut etre timide et ne fera pas ce pas là vers toi tout en en ayant peut etre envie quand meme.... je te parle de la contacter amicalement...sans se mettre de pression ,pour que chacun reste au maximum soi meme....le reste suit si ça doit

ce que je releve aussi c'est que toi meme tu dis ne pas connaitre tes besoins propres..donc forcement kharmit,je pense que tu ne peux etre que deçu,tu restes dans une frustration perpetuelle,et ça doit effectivement pas etre tres agreable..tu t'adaptes aux autres et tu t'oublies peut etre un peu trop..... et c'est comme si ton mental courcircuiter tes emotions et inversement
peut etre que ces deux points ne te parleront pas,mais si oui,ben soit tu apprends par toi meme,soit les thérapies ça sert à ça..apprendre à gerer ses emotions,à doser avec plus de liberté les emotions vs mental,à clarifier ce qu'on veut,ce dont on a besoin et de mettre en place des actions concretes pour y parvenir...(plutôt tcc,pnl que psychanalyse je dirais)
j'ai l'impression aussi que tu es dur avec toi meme,que tu te juges beaucoup(peut etre que je me trompe hein),et que peut etre tu te sabotes sans meme t'en rendre compte...
et si je suis à coté de la plaque,désolée Smile

bon courage en tout cas,et oui,tout ça s'apprend aussi avec la maturité,mais quand on en a vraiment marre d'en avoir marre,ben on passe à l'action,et on va chercher de l'aide,ou dans ses ressources insoupçonnées

Aujourd'hui c'était la goutte d'eau. J'arrive plus à rien. Je tourne en rond dans ce putain de bocal qu'est ma tête. Peindre, dessiner, écrire, rien n'y fait.
Du coup, un mois après ce message, et malgré mon aversion pour la psy en général... Je crois que je vais suivre ton conseil. Si quelqu'un à un psy PNL/TCC/Truc muche pas trop cher (ou alors avec tarif étudiant comme au cinéma....) sur Paris, il sera vivement remercier par une bière s'il le souhaite, et par ma reconnaissance éternelle  jusqu'à du moins ma guérison où je serais devenu tellement normal que je deviendrais ingrat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Lun 29 Juil 2013 - 23:37

Kharmit, pardonne-moi mais ton message m'a fait mourir de rire !!!
Ton style est absolument irrésistible.

Passé cet aspect-là, je redonne une fois de plus ma recette :

1. Ne pas se forcer
2. Se bricoler une nouvelle famille.

Le plus difficile, pour nous, c'est de créer du vrai LIEN. Du lien qui lie.

Nous avons tous besoin de plus. Il nous faut de la passion dans la voix, du regard qiu étincèle, du pelage luisant, de la truffe fraîche... Les personnes que tu recherches existent : assume qui tu es et prends le temps de les trouver.

Côté psy, pas cher... Ne pas oublier le psychiatre !!! (Remboursé par la CQ).
Il en existe des bons, sensibilisés aux zébrures zentousgenres...
Mais je ne les connais pas.

Cherche peut-être dans la section Définitions, références, tests, actualité de la douance

Tchao Tchao Tchao 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 3:30

Alors pour le psy.... C'est limite urgent.

Je suis allé en boite ce soir... On me dit réellement pas moche, voire même plutôt beau garçon... Et pourtant ça fait 24 ans que j'arrive à rien. Mais à rien de rien hein... Même quand, un peu bourré je prends mes couilles en main. J'ai l'impression d'être une sous merde, au bout d'un moment, j'analysais le comportement de chacun histoire de voir quel était le but de chacun. Certaines me regardaient, je m'approchais elle faisait comme si je n'existais plus.

Pour ce genre de chose... je n'existe pas. Je disparais. Ce n'est pas une question de confiance en soi, puisque depuis le temps je connais exactement mes qualités et défauts. Non, je sais pas... Je suscite pas le désir.

Il y a quelque temps j'ai fait une soirée zèbre, et une meuf me parle de la pyramide de Maslow... Elle me parlait de la réalisation de soi comme le but ultime de l'existence.... Je riais intérieurement. En bas de la pyramide il y a des choses un peu plus primaire et indispensable comme le cul et l'affection d'autrui. J'ai pas ce genre de truc. Ça me hante. On me dit que c'est pas grave, je peux passer outre... Mais bon sang, c'est tout en bas de la pyramide et on me dit de gravir les échelons sans ça... en priant le bon dieu... Mais je suis Athée !

J'écris bourré et j'arrive pas à arrêter de réfléchir... A me retourner le problème, ce problème dans tous le sens.... J'ai envie de craquer. A quoi bon mes études, mes réussites si j'ai pas ça ? Le dernier des tocards l'a. Et pas moi..... Merde à la fin. Faut quoi ? Du fun ? J'en donne... De l'intelligence ? j'en donne... Une non laideur ? A en croire les témoins suis loin d'en avoir...
Si j'étais pas tari de toute part j'en chialerais... Putain et dire que certains disent que devenir zebre est l'avenir de l'humanité. Et bah, je confirme une chose : C'est faux, je suis pas capable de tenter de me reproduire, d'être aimé ou quoi que ce soit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Lucilou Sauvage le Dim 4 Aoû 2013 - 11:46

Coucou Kharmit! Je pense que les hommes ont ce genre de difficultés face à la séduction. Ils doivent se montrer entreprenants en fait. Moi je n'aime pas trop les hommes entreprenants. J'ai toujours pris les devants, du coup mes partenaires étaient et sont des types qui n'ont eu que très peu de relations amoureuses, et ça n'a pas grand chose à voir avec le physique, ou l'intelligence. C'est juste que ce n'est pas des types entreprenants. Ils réfléchissent beaucoup et/ou sont maladroits et/ou timides et réservés de nature. Je ne sais pas moi, mais pas des types qui draguent en tout cas. C'est un gage de fidélité/sincérité. On en discutait un peu sur mon fil, il y a encore un rôle dévolu masculin/féminin.
Je te souhaite de tomber sur une fille qui prenne les devants. Et pour comprendre ce qui ne va pas dans ton attitude, je pense que c'est impossible, tu n'as pas posté de vidéo Very Happy 
Ne désespère pas.

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 13:55

Bon, te vexes pas stp :

oO !:
Kharmit a écrit: En bas de la pyramide il y a des choses un peu plus primaire et indispensable comme le cul et l'affection d'autrui. J'ai pas ce genre de truc. Ça me hante. On me dit que c'est pas grave, je peux passer outre... Mais bon sang, c'est tout en bas de la pyramide et on me dit de gravir les échelons sans ça... en priant le bon dieu... Mais je suis Athée !


Dent pétée Pété de rire 

Wink


Kharmit a écrit: A quoi bon mes études, mes réussites si j'ai pas ça ? Le dernier des tocards l'a. Et pas moi..... Merde à la fin. Faut quoi ? Du fun ? J'en donne... De l'intelligence ? j'en donne... Une non laideur ? A en croire les témoins suis loin d'en avoir...
Si j'étais pas tari de toute part j'en chialerais... Putain et dire que certains disent que devenir zebre est l'avenir de l'humanité. Et bah, je confirme une chose : C'est faux, je suis pas capable de tenter de me reproduire, d'être aimé ou quoi que ce soit.

Tiens, on dirait mon propre post écrit par un homme : "mais Marie, tu es bien, tu as un bon job, tu as un appart' de quoi tu te plains ???".

Ben oui, hein, de quoi on se plaint ?

Ha oui... suis-je bête ! D'avoir ce que la plupart ont : quelqu'un qui nous aime dans sa vie lol! 

Comme j'en ai eu marre de chercher, j'ai décidé ... d'arrêter. Et de commencer à être heureuse par moi, et pour moi. Boulot, sport, sorties moto, apéro parties zébrées. Pour le moment, c'est mon quotidien.

Astre a raison, la plupart des femmes aiment les hommes entreprenants. Et si c'est pas ta sensibilité forcément ... Je ne crois pas à la drague des hommes qui aimeraient qu'on détecte leur personnalité et qu'on les aime pour ça (ça semble féminin comme mode de drague). Est-ce à dire qu'il faut être un gros naze ? Non. Entre les deux, il doit y avoir moyen de mitiger.

(mais pour connaître des hommes zèbres et qui disent la même chose que toi : ils sont tous seuls, ça calme ! et au passage, je suis seule aussi... et ça calme aussi !! ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 23:03

C'est complètement con d'avoir appelé cette section "la relation aux autres".  Ou du moins avoir posté ici. Déjà parce qu'avec les normo pensant je n'ai aucun de mal à voir un peu de conversation (facile je les fais parler d'eux, les gens adorent parler d'eux) et avec les zebres, je suis carrément casse couille (mais on m'aime bien pour ça donc bon...).

Non. Non en fait je vois peut être ce qui cloche. En restant dans cet oublie, je crois bien qu'il faut que je ré-investisse mon corps, savoir que je suis là maintenant devant toi, que je retrouve mes émotions. Bon après faudra se focaliser sur le sexe opposé. Ou alors faire les deux en même temps.

Facile. Je sais pas du tout comment commencer, mais c'est facile, j'ai ma feuille de route et procrastiner tiens.


Edit: Par contre... S'il vous plaît, mais s'il vous plaît...Arrêtez avec le coup de "la bonne personne t'attend...". Personne m'attend. C'est pas vrai, c'est un gros mensonge. D'après une belle loi de poisson je l'aurais déjà rencontré sinon. Et surtout, la vraie raison, c'est que si je dois attendre le messie... le temps que je la rencontre, je serais déjà complètement frustré et aigri, et sûrement alcoolique. On peut pas dire à quelqu'un de 24 ans "suffit d'attendre". Je vous le dis sérieusement. C'est pas bénéfique, c'est juste lui donner des gros coup de pieds sur pif. Parce que cette personne le sait très bien que c'est faux. Pourquoi demain et non pas hier ? Qu'est ce qui va changer ? Rien ! Et surtout, il a déjà perdu les plus belles années de sa vie. Les plus belles, où il peut encore rencontrer du monde et n'est pas enfermé dans un schémas "metro, boulot dodo". Je vous le dis sans animosité, mais il y a des phrases comme ça qui enfonce plus qu'elle n'aide, parce que ce sont des illusions qui aggrave ce sentiment de décalage que je perçois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Harpo le Jeu 8 Aoû 2013 - 0:15

À mon avis, laisse déjà tomber les boîtes de nuit ! Je connais bien ce que tu ressens, et sincèrement ce n'est pas le bon endroit. Au contraire, c'est un coup à se morfondre dans un décalage impossible à résorber. Trop codé, trop de compétition.

Comment lâcher prise et être soi même, tout en observant et analysant ce qui se joue autour de nous ? S'il y a bien un endroit dans lequel je me demande ce que je fiche, c'est bien là... Surtout qu'on sait bien ce qu'on y fout : ruminer notre impuissance à faire ce que tous les autres ont l'air de de si bien maîtriser, tout en buvant du mauvais whisky hors de prix.

Le seul moment où j'ai pu le vivre sereinement, c'est en étant accompagné par la femme que j'aimais. Et encore...

Pas simple quand on est en quête. Idéalement, le mieux est de ne pas l'être, mais bon...

Le seul conseil que je pourrais donner, c'est apprendre à transformer ce que l'on voit comme des défauts indélébiles à la virilité triomphale du mâle en forces de séduction. La timidité, la maladresse, la sensibilité plaisent aux femmes, je peux te l'affirmer. Cela permet de passer de la lourdeur à la légèreté. La lourdeur, elle, est rédhibitoire.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 2:08

Bonsoir,

Comme j'ai l'impression de te comprendre, je me permet d'intervenir.

Dans ma relation aux autres c'est pareil, j'ai l'impression de bouffer du tofu toute l'année, ça nourris mais t'es pas comblé.

Tu es mon moi au masculin, c'est assez étrange.
Je suis quelqu'un de drôle, fun, attachante, mais dès que ça devient plus profond, c'est comme si l'autre ne comprend pas ce que je veux, ou alors comme si je refuse que l'autre comprenne, bref un bordel pas possible...

J'ai pas de solutions à te donner, j'ai essayé pas mal de choses, et à chaque fois je me retrouve en position d'échec, ce qui ne m'arrive pas jamais mis à part avec les relations humaines.

Si jamais tu as la clé du mystère, hésite pas à me MP ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 9:09

Harpo a écrit:Le seul conseil que je pourrais donner, c'est apprendre à transformer ce que l'on voit comme des défauts indélébiles à la virilité triomphale du mâle en forces de séduction. La timidité, la maladresse, la sensibilité plaisent aux femmes, je peux te l'affirmer.

Je confirme Smile 
Je crois qu'il y a une raison simple à cela : les hommes qui laissent voir ces côtés-là ne "jouent pas la comédie", ne se la jouent pas, ne sont pas en train d'essayer de vendre un personnage factice idéalisé dans leur tête. Non, au lieu de ça, ils sont sincères, authentiques, montrent qui ils sont, sans chercher à masquer à tout prix leurs "failles".
Etre vraiment soi-même est la véritable séduction; une séduction naturelle. Sans technique, sans drague. On plaira pas à tout le monde, et justement c'est une bonne chose, car ceux ou celles qui aimeront, aimeront celui qu'on est vraiment. C'est la base pour une relation profonde et satisfaisante, que ce soit en amitié ou en amour.

Kharmit a écrit:Non. Non en fait je vois peut être ce qui cloche. En restant dans cet oublie, je crois bien qu'il faut que je ré-investisse mon corps, savoir que je suis là maintenant devant toi, que je retrouve mes émotions.
ça, c'est une sacrée bonne piste, ce me semble ! Smile 

Je vais pas te dire "la bonne personne t'attend", non non Wink 
ton petit paragraphe "Personne m'attend. C'est pas vrai, c'est un gros mensonge" , moi j'y lis un mouvement très sain et libérateur : sortir des projections mentales emprisonnantes, des croyances gratuites ou naïves, des attentes. Quand on lâche un paquet d'attentes, ça décuple la disponibilité à l'infini champ des possibles...
Paradoxalement, quand on lâche une attente ou un désir très fort, c'est là que ce que l'on n'attendait plus se présente
(ou mieux encore) !
(vécu ça des tonnes de fois)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 11:59

Ailem a écrit:Dans ma relation aux autres c'est pareil, j'ai l'impression de bouffer du tofu toute l'année, ça nourris mais t'es pas comblé.

Pété de rire 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 23:41

Je trouvais que ça résumait bien mon ressenti Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Lucilou Sauvage le Sam 10 Aoû 2013 - 8:23

Moi il m'a fallu apprendre à me respecter donc à aimer la compagnie de personnes dont je me sens aimée. (Je parle d'amour et d'amitié) Et pourtant c'est bizarre, bien que je sois comblée, il m'arrive de rêver de personnes que j'aimais mais qui m'ont tourné le dos.
Je suis désolée Kharmit de polluer ton fil. Je ne sais pas si mes interventions sont vraiment appropriées. Mais j'aime bien ce que tu écris, ce qui se dégage à travers les lignes. J'ai des sortes de "coups de foudres littéraires" parfois, faut pas trop chercher alien  Et puis on est pas encore trop nombreux à t'avoir déniché, il faut en profiter tongue 
Mais en ce qui concerne ton problème, je me demande si ça n'a pas une relation avec le fait que tu ne te sentes ni "zèbre", ni "normo-pensant". En fait tu ne dois jamais vraiment te sentir à ta place. Dans un sens il y a autant de façons de penser que d'êtres humains, c'est un peu le souci de la psychologie de faire des "groupes". Ce qui me dérange c'est que la "différence" est parfois péjorative en psychiatrie. On a des "troubles", on est "malades"... Enfin bref, cela est un autre sujet.

Tous le monde en a rien à cirer, mais j'aime ponctuer mes posts de petites anecdotes comme le font les vieux croulants avec leurs récits de guerre. J'ai eu un amant plus jeune que moi de 10 ans il y a quelques années. Ma fois, il était plutôt mignon, peut-être un peu timide... Mais il n'était pas vraiment amoureux, alors j'en ai fait un ami. A chaque fois que je l'appelais, il se plaignait d'être célibataire, ça avait l'air atroce comme manque. Pourtant il était infirmier donc entouré de collègues féminines et avait beaucoup d'amies. Donc je lui ai fait rencontrer ma meilleure amie qui était célibataire aussi à l'époque. Il n'en a fait qu'une bouchée et l'a recrachée au bout de 15 jours, donc je l'ai un peu laissé tomber. On a jamais vraiment compris où était le problème. J'ai mis fin à la relation amicale quand il m'a appelé complètement bourré pour me demander si je voulais pas me prendre une grosse seringue dans ma grosse veine. affraid 

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Sam 10 Aoû 2013 - 10:20

Spoiler:

ASPERGE a écrit:
Ailem a écrit:Dans ma relation aux autres c'est pareil, j'ai l'impression de bouffer du tofu toute l'année, ça nourris mais t'es pas comblé.
Pété de rire
+1 Very Happy:D:D:D:D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Charlyz le Sam 10 Aoû 2013 - 11:30

Effectivement, malgré un sujet "difficile", on est obligé de sourire en te lisant et c'est très agréable Very Happy 
Pour ce qui en est du reste, c'est vrai que les timides plaisent. Mais de ce que je peux voir, il me semble que tu enfouis ça bien profond sous ton masque de mec sociable à souhait, non? Je pense que c'est aussi en partie d'où peut venir le problème :comme dit plus haut entre zèbre/pas zèbre, timide/extraverti...tu ne sais peut-être plus où te placer, du coup c'est effectivement plus difficile d'appréhender les autres et surtout de se faire approcher par les personnes qui seraient susceptibles de t'intéresser toi.
Et nope, suffit pas d'attendre LA bonne personne dans la vie, mais de trouver la ou les bonnes personnes qui sont de toutes manières présentes dans une soirée, boîte ou pas boîte (même si effectivement, c'est plus difficile en boîte! Perso je suis contre les boîtes, je ne m'y suis jamais sentie à l'aise! Que des mecs qui ne veulent que frotter leur vous savez quoi sur votre cuisse et c'est tout... Beurk). Dans toute soirée il y aura des gens cachés comme tu l'es et comme ton amie l'était aussi.
Tente peut-être d'approcher la gente féminine tout en te respectant toi-même, je pense que c'est une chose qui ne peut que marcher (toujours vers la bonne cible bien sûr)!


PS: oui... En fait je suis moi aussi un peu comme toi. D'où le fait que j'aime bien cette règle du "le mec drague" et pas la fille, ça m'arrange bien ^^'. Je ne suis pas trop d'accord avec ce qui est écrit plus haut par contre, c'est plus du tout du tout respecté à l'heure actuelle (en tout cas à la fac). Et justement tout les mecs intéressants se laissent donc désirer, bouh compliqué tout ça !

Bonne chance/courage à toi Very Happy 

Charlyz
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Sam 10 Aoû 2013 - 11:52

Charlyz a écrit:Effectivement, malgré un sujet "difficile", on est obligé de sourire en te lisant et c'est très agréable Very Happy 
Pour ce qui en est  du reste, c'est vrai que les timides plaisent. Mais de ce que je peux voir, il me semble que tu enfouis ça bien profond sous ton masque de mec sociable à souhait, non? Je pense que c'est aussi en partie d'où peut venir le problème :comme dit plus haut entre zèbre/pas zèbre, timide/extraverti...tu ne sais peut-être plus où te placer, du coup c'est effectivement plus difficile d'appréhender les autres et surtout de se faire approcher par les personnes qui seraient susceptibles de t'intéresser toi.
Et nope, suffit pas d'attendre LA bonne personne dans la vie, mais de trouver la ou les bonnes personnes qui sont de toutes manières présentes dans une soirée, boîte ou pas boîte (même si effectivement, c'est plus difficile en boîte! Perso je suis contre les boîtes, je ne m'y suis jamais sentie à l'aise! Que des mecs qui ne veulent que frotter leur vous savez quoi sur votre cuisse et c'est tout... Beurk). Dans toute soirée il y aura des gens cachés comme tu l'es et comme ton amie l'était aussi.
Tente peut-être d'approcher la gente féminine tout en te respectant toi-même, je pense que c'est une chose qui ne peut que marcher (toujours vers la bonne cible bien sûr)!


PS: oui... En fait je suis moi aussi un peu comme toi. D'où le fait que j'aime bien cette règle du "le mec drague" et pas la fille, ça m'arrange bien ^^'.  Je ne suis pas trop d'accord avec ce qui est écrit plus haut par contre, c'est plus du tout du tout respecté à l'heure actuelle (en tout cas à la fac). Et justement tout les mecs intéressants se laissent donc désirer, bouh compliqué tout ça !

Bonne chance/courage à toi Very Happy 
Et encore, c'est plus simple pour un mec qu'une fille. Moi je suis la fille extravertie ( quand on me connait ) et du coup je ne suis qu'une "bonne" amie, ou le coup d'un soir... Qu'un mec comme ça, ça plait vraiment aux filles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Sam 14 Déc 2013 - 13:16

Hier c'était drôle. 

J'étais dans le labo de radioactivité et on devait faire une petite manip en binôme. 
Vu que je connaissais personne je m'installe en attendant qu'une personne daigne se mettre avec moi. Là il y a ce noir, bien habillé faisant surtout premier de la classe qu'autre chose, très  beau qui me demande s'il peut se mettre avec moi.
En une phrase je l'avais déjà catalogué. Malgré son rit sérieux je savais que tout comme moi c'était un étudiant diletante, qu'on allait galèrer  a faire la manip ne sachant pas le cours, mais que lui aussi ne prenait rien au sérieux.

Alors pour le tester  je m'essaye a mon humour un peu spécial. Le pseudo absurde bouffon. Qui consiste a dire tout simplement la possibilité d'un événement en jouant sur les implicites. Généralement ça me vaut de gros yeux, ou alors le sourire du "t'es sympas". 
Avec lui j'avais cette intuition que ça allait marcher. Et ça a marché. On avait créé un lien en moins de 5 minutes ou je me suis senti moi, sans fioritures.

Alors de l'extérieur on devait ressembler a deux crétins a rire de choses complètement conne et normale, comme si on savait tout les deux que tout était vain.

Du coup je me dis que ouai il existe effectivement des gens comme moi, dont le seul but est de de moquer du monde dans leur tonneau.
Et de l'autre, je me dis que c'était peut être ma grande faculté d'empathie qui m'handicapait. Ce don qui nous fait oublier, hors de son corps et de son esprit. C'est ce mix des deux qui m'est délétère...

Fichtre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Ise le Sam 14 Déc 2013 - 13:35

Spoiler:
Bon ben alors t'as qu'à essayer l'homosexualité !  Pété de rire 

Sans rire Kharmit sais pas quoi dire.
Ah si, (désolée Harpo  Wink ) une de mes amies, handicapée (pieds et mains bots de naissance car sa mère prof de gym avait pris des médocs pendant sa grossesse) a rencontré son chéri à 36 ans en boîte. Il était perdu, beau comme tout, lâché par trois femmes, un enfant... Ils sont ensemble depuis et ont un fils de 16 ans qui réussit tout. Je crois que les rencontres peuvent vraiment se faire partout !

Ta rencontre d'hier me fait penser à de beaux moments de tous les jours que j'aime poser sur "choses simples, simples réponses". Tiens, j'y vais de ce pas

Bonne journée à toi  sunny 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Invité le Sam 14 Déc 2013 - 13:41

Thalidomide !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syndrome de Tantale

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum