Coni, histoire et questionnements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Ven 14 Juin 2013 - 22:56

Bonjour à tous,

Coni, un peu moins de 30 ans.

Je vais vous expliquer succinctement et clairement les raisons de mon passage ici.

Je suis une psychothérapie, depuis maintenant environ 2 ans et demi, initialement pour manque de confiance et anxiété qui pourrissaient (pourrissent ?) la vie (sociale, familliale, etudes...).

J'ai connu dépressions et anxiété de façon trop forte pour pouvoir continuer sans anti-dépresseurs et anxiolytiques.

Au cours d'une de mes séances de mars dernier, je demande à ma psy si elle a des lectures à me conseiller pour que je puisse lire chez moi et progresser en parallèle de mes séances.
Elle va chercher un livre (Trop intelligent pour être heureux, l'adulte surdoué) et me le tend en me disant que si je ne m'y retrouve pas je le laisse de coté mais que je devrais trouver des choses intéressantes. Je vois qu'elle a l'air sûr d'elle en me prêtant ce livre.

Je précises ici que ma psy est spécialisée dans les enfants intellectuellement précoces, chose qui ne m'avait pas perturbé plus que ça avant car je ne me sentais pas concerné par ce monde

Donc je le lis, et je m'y retrouve en grande partie. j'en suis même troublé.

Par la suite, je fouille le net pour en apprendre d'avantage, je trouve notamment ce forum.

Mais j'ai du mal avec ce terme de "surdoué", j'ai du mal à accepter, encore aujourd'hui.

Et si ce livre c'était comme les personnalités correspondant aux prénoms( les Michel sont comme ça, les josianne comme ça), dans lesquels tout le monde retrouve des traits de caractère ou de personnalité qui lui sont propres?

Donc je lui pose des questions durant les séances suivantes.

Je lui demande si elle est sûre que je sois "comme ça", elle me répond que quand on côtoie ces gens là depuis un certain temps dans son métier, on les reconnait assez vite.

Je lui demande depuis combien de temps elle avait remarqué que j'étais comme ça, elle regarde ses fiches pour retrouver ses notes, et elle me répond depuis mars 2011, soit 2 ans.
Elle ajoute qu'elle ne pouvait pas me le dire avant car je devais être prêt (il y a eu des événement qui ont perturbé mon équilibre entre temps).

Elle me dit que pour être complet je peux passer un test, mais ce sera quand je serais prêt.
Mais si j'ai moins de 130 au test, ça veut dire quoi? Je sais que le QI ne fait pas tout, mais si j'étais allé voir un autre psy, il n'aurait peut être rien détecté, c'est trop relatif.

J'aimerais que vous postiez vos réactions, notamment par rapport à votre vécu, sur mon histoire.

Merci.


Dernière édition par Coni le Ven 30 Jan 2015 - 23:18, édité 2 fois

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par poèterouge le Sam 15 Juin 2013 - 21:10

Bonjour,
Ma femme a été détecté exactement de la même façon que toi à 36 ans après une thérapie de quelques années et par une psychologue spécialisée dans la surdouance chez les enfants. J'ai été détecté dans la foulée à 39 ans.
Passes le test  et tu verras bien, cela fait peur mais il vaut mieux savoir qui l'on est, mais bon si tu préfères rester dans ta situation, fais ce que tu ressens au fond de toi.
On ressent toujours les bonnes choses au fond de soi mais on n'ose pas toujours les mettre en pratique.
Bonne soirée.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Sam 15 Juin 2013 - 22:09


Merci pour ta réponse poeterouge.

Ce n'est pas que je ne veuille pas passez les tests, bien au contraire.
Je me pose juste bcp de questions sur tout ça.

Je ne connaissais pas du tout ce monde.
Je suis bloqué dans ma solitude depuis plusieurs années et je ne comprenais pas d'où venait le problème. Et là, je comprend bcp de choses.

Puis je savoir Prkoi ta femme à suivi une psychothérapie? Et comment sa psy lui à révèlé la chose?
Et toi? C'était juste pr les test?


Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par poèterouge le Sam 15 Juin 2013 - 22:33

On suit une thérapie parce que l'on sent que quelque chose ne va pas, aussi simple que cela.
Et pour moi pareillement je voulais savoir.
Savoir fait avancer.
Les psy annoncent cela en douceur après beaucoup de temps d'observation sauf si on est demandeur.
J 'espère avoir répondu à tes questions.
Quoiqu'il en soit si tu te sens surdoué passe le test, ensuite il te faudra du temps pour digérer mais au final que du bénéfice.
Moi j'en suis entièrement satisfait.
Voila bonne soirée et bon courage, on est nombreux à s' etre posé les questions que tu te poses.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Sam 15 Juin 2013 - 22:46

Ok. Merci pour tes réponses.
Je n'ai jamais su ce que j'étais, qui je devais être, j'ai juste Lu un livre et des articles sur le net et cela à été comme une révélation.
Et ce livre qui m'est donné par ma psy spécialisée dans les EIP....

Enfin, c'est très compliqué dans ma tête en ce moment.

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par poèterouge le Sam 15 Juin 2013 - 23:02

Je te comprends pareil pour nous, on sait enfin qui on est.
Normal que tu sois chamboulé, c'est un passage inévitable.
Essaie de t'accrocher et tu verras tu trouveras des reponses.

On peut se parler en MP si tu veux.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Ainaelin le Sam 15 Juin 2013 - 23:08

Hello, Coni. Et bienvenue à toi.

Oui, j'imagine que c'est très compliqué pour toi, on est beaucoup à être passé par une situation similaire, un coup d'oeil dans la section des présentations pourra t'en convaincre si ce n'est déjà fait (et surtout t'apporter des éléments de réponse, tout comme la section des tests).

Le test de QI est la seule chose que les institutions acceptent pour la dénomination de surdoué.

Après, mon avis perso (je le souligne, ce n'est que ma théorie, à moi pauvre personne qui ne connaissait RIEN à tout ça il y a deux mois et demi), c'est que la sensation de différence, de décalage décrits par JSF, Cécile Bost et d'autres n'est pas liée au QI, mais à la pensée arborescente et ses grandes amies, l'hypersensibilité et hyperémotivité. Ces trois-là associées, dès l'enfance, créent un décalage par rapport à ce qu'on nous dit du monde. Plus on serait arborescent, plus il y aurait de décalage.
Le QI n'a pas de lien direct, il est une conséquence de cette pensée. Mais le QI ne "tese" qu'une chose à un moment donné, il est sujet à d'importantes variations selon le vécu de la personne testée, en aprticulier de son état émotionnel (stress) et physique (dépression, maladie, etc.). Bref, c'est comme un examen scolaire. Certains le réussissent sans rien comprendre à leur cours, d'autres le ratent en comprenant mieux que les profs l'importance de certains aspects du cours.
Pour moi, le test a été important, car il a été un repère auquel m'accrocher. Maintenant qu'il est passé, comme pour le bac il y a 20 ans, comme pour à peu près tous les examens que j'ai pu passer (permis de conduire, certifications informatiques), je le renie et le dénigre car j'y vois des failles (peut-être pas toutes, mais au moins certaines, je pense).

Autrement dit, si tu "rates" le WAIS mais que tout ce qui est dit dans les bouquins te correspond, moi, Ainaelin, je penserais quand même que tu es zèbre. Je serais peut-être le seul.
Ce sera à toi de croire ce que tu veux, car c'est toi qui importes. Tu es ce que tu crois être.

Je ne sais pas si j'ai été très clair, en fait. Perplexe

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par remyy le Dim 16 Juin 2013 - 0:32

Bonsoir Coni,

Je plussois tout à fait Ainaelin. Il exprime très bien ce que je ressens et que je remarque chez mes amis zèbres, HQI, THQI ou non.
Peut importe le résultat du test, la zèbritude naît surtout de l'hypersensibilité. A mon avis.


Te biles pas sur le résultat, sache que tu peux t'ébattre librement dans la savane ZC si l'envie t'en prend. Ou simplement regarder ce qui s'y passe.


En tout cas, bienvenue Coni ! 
Au galop !.


Rémyy.

remyy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Dim 16 Juin 2013 - 11:21

@ Ainaelin:

Oui j'ai vu que beaucoup se posaient des questions également.

Je comprends très bien ce que tu dis, mais le test reste quand même  un repère très important non?  Sinon n'importe peut prétendre être surdoué en disant que sa personnalité est ainsi, et jouer un rôle.
Quelles failles y vois tu ?

@Remyy:

Je comprends également ce que tu dis.

Seulement tu peux croiser l'hypersensibilité chez d'autres personnes sans que cela ne fasse pour autant d'eux des surdoués...?



Merci pour vos réponses.

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Ainaelin le Dim 16 Juin 2013 - 14:51

Oui, le test PEUT être important. Comme je l'ai dit, il l'a été pour moi, jusqu'à ce que je le passe. Un repère "je suis donc ce qu'on appelle un surdoué". Mais d'autres acceptent leur douance sans être passés par le test. C'est quelque chose de personnel, qui dépend de toi, de ton entourage et de tes relations avec eux, de ce que tu veux te prouver à toi ou à eux. Car le test n'est que ça, une sorte de "preuve", aussi imparfaite soit-elle.
Les failles que j'y voie, je ne peux pas trop en parler si tu comptes le passer, car ça pourrait fausser les choses pour toi.
Mais en gros, selon MA vision de la douance, le test est en fait inutile car pas du tout exhaustif quant à la nature de la douance, c'est à dire qu'il ne teste pas vraiment ses caractéristiques. La seule chose qui le sauve, je pense, c'est que, quand il est bien fait par quelqu'un qui connaît bien la douance, cette personne analyse surtout les façons de répondre, que ce soit pendant l'anamnèse ou le test lui-même. C'est ce qui a donné des réponses de l'ordre de : "vous n'avez pas eu 130, mais vous êtes quand même surdoué selon moi". Mais tous les psys ne prendront pas ce risque car, officiellement, un surdoué, c'est 130+ et c'est tout.

Mais bon, la douance est mal connue encore, donc il est normal que les tests pour la édfinir ou la reconnaître ne soient pas parfaits. Wink

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par remyy le Dim 16 Juin 2013 - 15:24

C'est à mon avis surtout une affaire personnelle. "J'ai besoin de ce test pour me conforter dans mon ressenti".

Après, Z ou pas : Quelle est ta vie ? Que ressens-tu ? Es-tu en déphasage avec ton environnement social ?
Te sens tu "mieux" ou attirée par les Z ? Donc que tu sois à 125 ou 145 de QI c'est ce que peux t'apporter un contact Z qui importe. 

(J'ai un pote qui arrive à plus)


Donc si ce test peu être un repère, s'il t'apporte quoi que ce soit, fait-le. 

Bises !


Dernière édition par remyy le Dim 16 Juin 2013 - 19:20, édité 1 fois

remyy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 51
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Dim 16 Juin 2013 - 19:00

@Ainaelin:

Comme tu le dis: "Un repère "je suis donc ce qu'on appelle un surdoué"", c'est ce que le test va m'apporter je pense, même si ma personnalité colle grandement à celle d'un surdoué.

Je me retrouve grandement dans TIPEH et les différents témoignages et articles sur le net,  mais le test amène ce truc "oficiel" pour moi, un vrai repère. Peut être parce que j'ai toujours douté de moi.
Vous me comprenez?


Merci à poeterouge, Ainaelin et remyy pour vos messages.

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Ainaelin le Dim 16 Juin 2013 - 19:25

Coni a écrit: Vous me comprenez?

Ah, mais tout à fait. C'est exactement ce que je cherchais aussi. Wink

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Dim 16 Juin 2013 - 19:29

Smile

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Mer 23 Avr 2014 - 21:35

Smile


Dernière édition par Coni le Dim 21 Déc 2014 - 21:55, édité 1 fois

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Lun 16 Juin 2014 - 16:51

J'ai une question,

Cela fait trois ans que je travaille dans la fonction publique hospitalière, ma vie me semble vide professionnellement, j'ai envie de poursuivre mes études tout en travaillant.
Il y'a quelque chose qui me bloque, c'est l'image que je vais renvoyer en étant le seul du service a reprendre ses études, et est ce que je vais supporter les questionnements et critiques des 90 % qui ne comprennent pas....
Comment faites vous pour que les critiques, les commentaires ne vous touchent pas? Ou du moins comment faites vous pour les supporter sans que cela ne perturbe votre vie?

J'ai beaucoup de mal dans ma relationaux autres, je réfléchi toujours a l'image que je vais renvoyer.

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Mar 17 Juin 2014 - 8:27

Help

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Invité le Mar 17 Juin 2014 - 15:45

.


Dernière édition par ?xcv? le Mer 23 Juil 2014 - 11:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Coni le Mer 18 Juin 2014 - 16:02

Smile

Coni
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 14/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coni, histoire et questionnements.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum