Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous reconnaissez vous dans la définition de scanneur ?

74% 74% 
[ 72 ]
19% 19% 
[ 18 ]
7% 7% 
[ 7 ]
 
Total des votes : 97

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par bepo le Jeu 13 Juin 2013 - 14:37

Intéressant Cherokee .
Il me semble aussi que là encore scanneur est une étiquette qui peut enfermer si l'on ne prend pas le recul.
Il me semble que ce dont tu parles là est qu'effectivement, chaque scanneur peut apprendre à construire de la même façon que chaque passionné peut aussi s'ouvrir. C'est en fait se demander si l'on est uniquement le jouet de ce que l'on est, ou si il y a un pilote dans l'avion. Il me semble que pour sa santé psychique, il vaut mieux considérer qu'il y en a un (en dehors d'une exploration philosophique)
C'est aussi une forme de maturité d'accepter le temps qui passe et donc de voir se restreindre le champ des possibles. Dans ce contexte construire m'apparait comme une porte de sortie. C'est aussi améliorer ses compétences, pour définir un nouveau point de vue dans un même paysage. Maintenir une capacité à aller plus haut faute de territoires nouveaux à explorer.
Il y a manifestement un gradient qui va d'un comportement scanneur au début de la vie à un comportement plus passionné avec l'âge.


Uccen a écrit:
je suis le jouet (ou l'instigateur) d'une espèce de dégoût, saturation (non pas vraiment cela), comme si je me disais (ou mon intérieur me disais) cela suffit, un peu de réserve, de dignité, stop, passe à autre chose ou quoiqu'il en soit abstient toi de poursuivre en cette voie,
ce qui est évidemment particulièrement le cas ici ou lors de fréquentations où l'on se livre trop à l'épanchement, honte de ne pas savoir se contenir; ça peut l'être aussi lorsqu'on consomme trop un sujet donné, et qu'après avoir épuisé sa variété, ou ce dont nous avons besoin de variété pour nous distraire, nous commençons à ne plus apercevoir que les limites voire les tares qui nous renvoient (enfin moi) à l'absurdité, vacuité du monde, que je mettais justement entre parenthèses en dévorant un nouveau passe-temps.
 
Cela explique pour moi ce comportement caractérisé plus haut, bien qu'il ne faille pas minimiser la curiosité et la soif d'apprendre tout simplement.
 
Les passionnés (les fanatiques) me désolent, font peur, rire jaune...non je trouve pas le mot.
En fait ils m'indifférent, et pourtant j'applaudis des deux mains cet investissement qui me permet aujourd'hui de taper cette bave sur un clavier d'ordinateur.

Appréhender correctement ce que tu as voulu dire Uccen me demande certains efforts 5je trouve cela intéressant donc). J'ai eu du mal à percevoir le parallèle que tu fais entre la pudeur, et la peur des limites qui renvoient à l'absurdité du monde.(ce dernier concept me semble pertinent)
Je crois qu'effectivement nous sommes mus par un élan de découverte fondamental. Il est possible que l'espèce humaine ait survécu grâce à sa capacité d'exploration. L'immobilisme (intellectuel ou physique d'ailleurs) se traduisant par une angoisse dont le résultat est de pousser au mouvement, au même titre que la douleur joue le rôle de promoteur des comportements de sauvegarde corporelle.
Je ne sais pas si j'ai bien compris.
Ton trait d'humour final m'a semblé un peu cynique et il m'a fallu le lire plusieurs fois pour trouver un état d'esprit que me rende la phrase sympathique.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Ragondin le Jeu 13 Juin 2013 - 15:52

Pourquoi toujours tout prendre comme un problème?
Être scanneur n'en est pas un (en tout cas pas pour moi). Cette capacité à pouvoir sauter d'un sujet à l'autre, qui n'ont aucun lien apparent et être capable d'en créer, ou d'en voir, là où un passionné ne le peu pas, n'est il pas une chance ? Ceci n'est il pas une complémentarité qui pourrait être exploité ? Un scanneur ne peut il pas, par une vision transverse, décalée, lancer un passionné dans la réalisation d'un projet qu'il n'aurais mené au bout lui même ? Un passionné ne peut il pas apporter un éclairage plus intense sur un sujet que le scanneur aurait à peine survolé et lui apporter quelque chose qu'il n'aurait jamais vu par lui même, car trop superficiel ?
Je suis pour la coopération, la complémentarité des genres et non la compétition, ou l’opposition.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 16:16

Ragondin a écrit:Pourquoi toujours tout prendre comme un problème?
Être scanneur n'en est pas un (en tout cas pas pour moi). Cette capacité à pouvoir sauter d'un sujet à l'autre, qui n'ont aucun lien apparent et être capable d'en créer, ou d'en voir, là où un passionné ne le peu pas, n'est il pas une chance ?



Je ne crois pas que cette capacité d'analogie soit le propre du scanneur, même si je veux bien concéder que des éclairages issus de branches différentes puissent donner un regard plus élaboré sur ce plan. Encore que, comme le soulignait qwerty, on peut trouver des choses variées dans un même sujet, et à ce niveau le passionné connaîtrait également la variété.
Pour prendre la métaphore de l'arbre, si on admet que le scanneur va parcourir les premières branches, le passionné lui se promènera sur des branches plus hautes, ayant une branche commune pour base, mais tout aussi distinctes que les premières branches qui ont le tronc pour base.

En tout cas, ce qui me pose problème dans cette étiquette c'est qu'elle pose une distinction entre le passionné et le scanneur qui semble définitive, par l'expression "je suis un scanneur/passionné" ; comme s'il s'agissait d'une essence et non d'un comportement de l'individu à un moment de sa vie. (Là encore, je répète ce qu'a déjà dit qwerty)
Et je n'aime pas l'idée d'être scanneur car c'est celui qui n'oeuvre jamais.
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, le scanneur ne fait pas rien, mais il n'accomplit pas ; on dirait qu'il se prépare éternellement à oeuvrer, se nourrissant ici et là d'expériences, sans jamais passer à ce qui pourrait être un grand acte dans sa vie.

Mais peut-être le scanneur n'ambitionne-t-il pas de grands actes, auquel cas je ne le suis pas car j'aurais plutôt tendance à vouloir passer la seconde pour enfin "faire".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Zarbitude le Jeu 13 Juin 2013 - 17:00

J'ai toujours scanné et je scannerai toujours.....sauf quand j'ai pas envie Very Happy
A voté Wink

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4304
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Matazy le Ven 14 Juin 2013 - 2:20

Ragondin a écrit:j’ai imaginé tellement de fin possible que connaitre celle de l’auteur finit par ne plus m’intéresser.

j'ai rigolé quand j'ai vu cette phrase, même si dans mon cas c'est un peu différent,
j'ai tendance à trop voir les incohérences dans les films,
c'est pour ça qu'à une période je ne regardais plus de films, ne regardant que des documentaires...

un exemple :
hier soir je regarde le film Anthony Zimmer, avec Sophie Marceau et Yvan Attal (c'est l'idée originale du remake US The Tourist)
le film est pas mal, avec de l'action, mais arrivé à la fin on comprends qu'Yvan Attal est Anthony Zimmer,
hors Sophie Marceau ne l'a jamais reconnu et pris pour un autre (il aurait soit disant gravement changé de visage et sa voix pour se cacher...)
j'ai trouvé ça trop bidon... on les voit s'embrasser, mais c'est à peine fougeux...
on reconnait forcément quelqu'un d'aussi proche, même avec beaucoup de chirurgie esthétique !
c'est d'autant plus dommage que le concept du film est très intéréssant dans le fond, mais super mal traité dans la forme,
c'est typiquement le genre de chose qui m'énerve, heuresement ca ne m'arrive pas avec beaucoup de films...

Dans le genre, Usual Suspect est beaucoup mieux pensé, le moment de la découverte du film à la fin est bien plus fine, bien plus subtile !

L'inconvénient de ce genre de film c'est qu'il ne peut être vu qu'une fois,
à moins qu'on décide de le revoir justement en connaissant la fin pour voir si tout est bien cohérent (lol)

Matazy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Hobbes le Ven 14 Juin 2013 - 7:13

Pour répondre à divers messages qui précèdent, je ne partage pas la vision de ce que "être scanneur" veut dire, dans sa dimension ontologique / définitive et en rapport avec la volonté.

Pour moi, on est ou on ne l'est pas, dans le sens où on a une "inclinaison à" agir d'une certaine manière. Et je ne pense pas que cette inclinaison puisse changer fondamentalement, ni avec le temps ni avec la volonté. J'aurais toujours, je pense, tendance à regarder plein de choses, et ailleurs dès que j'ai le sentiment d'avoir fait mentalement le tour du projet ou du sujet qui m'intéressait et dans lequel je me suis lancé (belle description faite dans un message précédent de ce "quand je sais que je peux y arriver, à quoi bon le réaliser"). Par contre, avoir un tempérament scanneur ne veut pas dire que l'on ne va rien pouvoir accomplir, et que l'on est bloqué dans un schéma d'échec. Des solutions existent (voir ci-dessous) pour passer par dessus les obstacles spécifiques des scanneurs. Mais se savoir avoir une tendance scanneur permet justement d'éviter les éceuils. D'ailleurs, chacun a des difficultés dans la gestion de projet. Les "plongeurs" ont les leurs (par exemple, j'imagine, d'avoir de la peine à garder à l'esprit que certaines personnes ne connaissent rien à leur sujet, voir ne s'y intéressent pas), les "scanneurs" ont les leurs. Il n'y a là ni "fatalisté" ni "condamnation à échouer" ni "manque de volonté". Mais au contraire, une vigilance à avoir face à ses propres tendances à faillir.

Me sachant intuitivement "scanneur" sans avoir entendu ce terme, je disais alors "manquer de persévérance", je me suis lancé il y a une quinzaine d'années dans le marathon, en espérant que, par l'école du corps (mensa sano in corpore sana), j'y apprendrais l'endurance qui me manquait. J'ai réussi, j'ai fini deux marathons et même bien fini le second. J'ai su dépasser ma lassitude, mon envie de faire autre chose, ma flemme. Mais je sais aussi que ça a été un combat, des sacrifices, une planification. Et j'ai volontairement payé mon inscription, acheté les billets et loué l'hotel bien à l'avance pour m'aider à tenir à mon engagement et m'y préparer. Ma stratégie reste d'ailleurs la même. Je mets sur place un gros événement pour septembre. J'ai annoncé partout qu'il aurait lieu à telle date. J'ai réservé les lieux, fais les demandes de fond... et je me mets maintenant à travailler sur le contenu. Un peu "pyramide sur la pointe" comme approche. Mais c'est indispensable pour moi de m'attacher à un "ça va avoir lieu, on ne revient pas en arrière sur ça" pour me tenir à m'ateler au quotidien au "ok, qu'est-ce qui va avoir lieu alors".


http://blog.jumpeo.fr/etes-vous-un-scanner a écrit:Scanneurs, ne déprimez plus, il y a enfin des solutions qui s'offrent à vous
Vous pouvez tout faire mais vous devez apprendre à planifier votre vie. Voici la recette …
1. Faites une liste des tous les projets ou tranches de vie que vous avez envie de réaliser
Musique, théâtre, création d'entreprise, voyages, site web, sport, journalisme, cuisinier, etc … Comme si vous aviez la possibilité d"avoir plusieurs vies.
2. Hiérarchisez les en fonction de ce que vous voulez faire le plus tôt et du temps nécessaire
Répondez au questions suivantes pour chaque tranche de vie:

  • A quel projet puis-je consacrer mon temps cette année ?
  • Quel projet entamer après celui-ci ?
  • Quel projet puis-je faire chaque jour qui durent moins de 20 minutes ?
  • Quel projet puis-je faire le week-end ?
  • Quel projet puis-je faire une fois pour toutes ?

La question n'est plus à trancher entre un projet ou l'autre mais entre quel projet après l'autre !
3. Faites un plan à 3 ans
Année 1: projet A Année 2: projet A, B et C Année 3: projet B, C, D Vous avez plus de temps que vous ne le croyez mais votre horizon est obscurci par votre vision à court terme. Organisez votre vie pour laisser place à vos projets les plus chers dans votre agenda. Cela ne veut pas dire que vous ferez tout d'un coup mais vous pourrez tous les faire si vous planifiez un minimum votre vie. Et justement, les scanneurs ont horreur de planifier. Mais c'est la seule solution et cela demande pas beaucoup d'effort en final.
4. Tracez votre vie
Ne changez pas votre personnalité pour vous adapter au monde. Au contraire, gardez votre personnalité et concevez un style de vie autour de vos désirs les plus profonds. Certaines personnes ont même fais une liste de tous les projets qu'ils souhaitaient faire dans les 20 ou 30 ans à venir … et ils les ont fait ! Pourquoi pas vous? En écrivant cette liste, vous aurez des objectifs précis, clairs et planifiés dans le temps. Votre tâche consiste à les lister et les organiser dans votre vie présente, proche et futur.
N'oubliez pas, vos projets doivent :

  • Avoir des facettes multiples.
  • Vous donner des nouvelles choses à apprendre.
  • Vous permettre d'utiliser votre talent pour la génération d'idées, le brainstorming.
  • Vous permettre de participer activement dans la création, le démarrage de nouveaux projets, concepts mais laisser l'implémentation à d'autres personnes qui aiment mener à bout des projets.

En bref, des projets qui vous permettent d'analyser un sujet, d'apprendre de nouvelles choses, apporter votre touche créative, communiquer vos réflexions, découvertes, innovations et passer à un nouveau projet. En général, les scanneurs excellent dans ces métiers : journaliste, consultants, comédiens, chercheurs, inventeurs, conférenciers. Etant moi-même un scanneur, je connais la difficulté liée au caractère instable du scanneur et les conséquences sur la carrière professionnelle si on ne connaît pas les travers de ce profil.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Ragondin le Ven 14 Juin 2013 - 8:45

@ Cherokee :

permettre à quelqu'un de réaliser un projet, voir une de nos idée naitre des mains d'un autre, ne peut il pas être considérer comme un grand acte ? pourquoi celui qui pense devrait être celui qui réalise, si ce n'est pour cultiver une fierté personnelle ?

@ Matt Asie :
ben voila t'as raconté la fin, ça ne sert plus à rien de le regarder Nargue

@ Hobbes :

je suis d'accord avec toi, être scanneur n'est pas qu'un passage dans la vie, et nous pouvons (quand nous avons compris notre mode de fonctionnement), mettre en place une/des méthode/s pour aller au bout de certains projets qui nous tiennent à cœur.
Ce qui me gêne un peu dans celle que tu propose c'est la notion de hiérarchie (comme elle est définie). Car hiérarchiser, c'est choisir, choisir, c'est éliminer, éliminer ... haaaa!!! l'horreur!!!

Je préfère la notion de "laisser en l'air" : arrêter quand un nouveau flash arrive, une nouvelle envie de zapper, mais garder ce projet dans un coin pour le reprendre plus tard en l'enrichissant de tout ce qui a pu être pris dans d'autre domaine ou expérience. une hiérarchie se crée aussi, car seuls les projet les plus importants restent en l'air et ne sont pas effacés par les autres qui ne sont que de passage.
Plus long, et peut être trop long même, mais j'ai réussit a aboutir deux trois choses de cette manière.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 9:02

Cherokee a écrit:Mais peut-être le scanneur n'ambitionne-t-il pas de grands actes, auquel cas je ne le suis pas car j'aurais plutôt tendance à vouloir passer la seconde pour enfin "faire".

Je ne sais réellement de ce que l'on discute ici, scanneur ou autre définition me chiffonne à vrai dire, ,
en tout cas je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis ne pas être, trait pour trait.

Je n'ambitionne pas de grands actes...pour enfin faire.

Même : je n'ambitionne pas.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Matazy le Ven 14 Juin 2013 - 10:14

Ragondin a écrit:ben voila t'as raconté la fin, ça ne sert plus à rien de le regarder Nargue

ca vaut le coup de le regarder en sachant la fin, justement pour voir le film sous un autre angle

je me suis permis parceque c'est un film sorti il y'a 8 ans déjà

Matazy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 10:31

Ragondin a écrit:@ Cherokee :

permettre à quelqu'un de réaliser un projet, voir une de nos idée naitre des mains d'un autre, ne peut il pas être considérer comme un grand acte ? pourquoi celui qui pense devrait être celui qui réalise, si ce n'est pour cultiver une fierté personnelle ?
Tu ne vois aucune différence d'expérience entre inspirer et réaliser ?
Je ne veux simplement pas être une muse, mais quelqu'un qui agit, qui façonne, qui réalise. Pour rendre la monnaie de l'histoire de fierté personnelle, je pourrais dire que jouer la muse c'est vivre par procuration, et ça ce n'est même pas vivre à demi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 11:14

qwerty a écrit:
Uccen
Les passionnés (les fanatiques) me désolent, font peur, rire jaune...non je trouve pas le mot.
En fait ils m'indifférent, et pourtant j'applaudis des deux mains cet investissement qui me permet aujourd'hui de taper cette bave sur un clavier d'ordinateur.

Ton trait d'humour final m'a semblé un peu cynique et il m'a fallu le lire plusieurs fois pour trouver un état d'esprit que me rende la phrase sympathique.

Cynique,
je suis un canidé, en même temps.

Si tu as trouvé finalement cela sympathique ce n’est pas la peine d’expliciter, non ?

Au cas où,  je n’arrive pas à me sentir concerné par l’action, le besoin de créer ou construire, je suis spectateur du monde et de moi-même.
Cela paraîtra bien sûr pour de la lâcheté, de la fumisterie, l’excuse d’une pathétique paresse, mais c’est ainsi conscience de la relativité des choses et ce que je vois est partout la vacuité (j’ai l’impression que les autres ne peuvent s’en satisfaire, qu’ils la comblent, ou le tentent, ou mettent un voile dessus via la croyance, en quoi que ce soit, foi, réforme politique, avancée sociétale, investissement économique ( !), tout est bon pour y échapper ),
c’est vide, mais attention je n’ai pas de manque, ni de questionnement existentiel  ; et cependant je suis dans ce monde et me jugeant dans lui c’est ainsi que j’ai noté que je ne faisais que  baver.


Ceci en appelle immédiatement à la pudeur que tu dis n’avoir pas comprise,

naturellement curieux, comme tout le monde (non ?) je me pique de tel ou tel sujet, je m’y plonge (pas comme ton plongeur Hobbes) mais simultanément j’ai conscience du vain et une pudeur mêlée de honte (pas vraiment mais faute de mot) s’empare de moi, à moins que je ne m’empare d’elle :  si tu ressens donc en général et pour toi en particulier la vanité, une sorte de bienséance, ou de bon sens, voudrait qu’on s’en arrête là.


(et cela est sans rapport avec le concept d’imposture, tu sais bien l’imposteur évoqué assez souvent ici, même si je suis sensible également à cela)


Par exemple si je m’intéresse aux mouvements de peuples, aux interfaces entre taïga et steppe peuplées des mêmes populations turques ou mongol es (ou à l’élaboration dus peuple mongol), acquisition du nomadisme à cheval  - biais indo-européen, peuples iraniens, Scythes etc..-  (en écrivant je me rends compte qu’une chose en appelle une autre, une autre, une autre….peuplement préhistorique de l’Europe…formation du peuple Han…chute de l’Empire Romain…) à un moment donné je relève la tête et je me dis c’est bien joli tout ça mais ce ne sont que des hommes, comme mon boulanger ou le gardien de square, quitte 5 minutes après à rêver d’autre choses (oui rêver).


Chaque soir je me dis suffit comme ça arrête tes élucubrations sur ZC, quel prétention, perte de temps et de salive (non heureusement cela est moins dégoûtant d’écrire que de parler), qu’as-tu dit, écrit, qu’avais-tu besoin de dire cela,  l’as-tu dit en l’écrivant, le pensais-tu quand tu l’écrivais ou déjà autre chose,  et si je relis des interventions passées je peux déjà ne plus me comprendre, ensuite le filtre des autres, leur compréhension, leur état d’esprit ceci cela, échange d’idée ou  bataille de pseudos-esprits ? (Et le lendemain on reverse dans ce tic d’interactions, ne pas savoir se taire).

Saoûlant, un jour donc hop salut on passe à autre chose.


- Désolé si je te cite alors que tu t’en souviendrais bien, mais c’est au cas où j’en venais à me relire (quelle horreur) voire un tiers ;  il me semblait que c’était toi qui ne voulait pas être repris exhaustivement...Pourquoi j’écris ça ? Je ne tai pas repris de façon exhaustive...

- Comme je suis bien débile et en dépit de ce que je disais l’autre jour j’ai voulu taper cela d’une traite, en réponse, et ayant presque terminé tout a disparu (retour arrière impromptu)
donc tout recommencé…ça dira à peu près les mêmes choses ( à peu près)

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 11:37

Uccen a écrit:
Au cas où,  je n’arrive pas à me sentir concerné par l’action, le besoin de créer ou construire, je suis spectateur du monde et de moi-même.
Cela paraîtra bien sûr pour de la lâcheté, de la fumisterie, l’excuse d’une pathétique paresse, mais c’est ainsi conscience de la relativité des choses et ce que je vois est partout la vacuité (j’ai l’impression que les autres ne peuvent s’en satisfaire, qu’ils la comblent, ou le tentent, ou mettent un voile dessus via la croyance, en quoi que ce soit, foi, réforme politique, avancée sociétale, investissement économique ( !), tout est bon pour y échapper ),
c’est vide, mais attention je n’ai pas de manque, ni de questionnement existentiel  ; et cependant je suis dans ce monde et me jugeant dans lui c’est ainsi que j’ai noté que je ne faisais que  baver.
Non, je comprends fort bien qu'on n'ait pas envie d'agir lorsqu'on n'y trouve pas de sens. Quand tu parles d'être spectateur j'y lis assez peu d'intérêt de ta part ; tu es un spectateur mais qui regarde d'un oeil détaché, qui ne voit rien qui se distingue assez pour venir frapper son esprit. Comme on regarde une morne plaine.

Seulement (et je parle de la parenthèse), accepte que là où tu ne vois rien d'autres voient des choses sans qu'ils ne se voilent forcément la face. Ton regard porté sur le monde est personnel, et tu te doutes bien que ça n'est pas le mien, et qu'il n'y a pas de regard objectif étant donné que c'est toi, que c'est moi, qui regarde. Juger les actes des autres avec ta conception du monde c'est forcément les méjuger ; la relativité existe aussi dans ce domaine, il faut à mon sens garder ce paramètre en tête avant de dire que l'autre est idiot ou lâche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 12:05

Évidemment que comme je parle via ma bouche et mon cerveau ou peu importe je parle de moi et uniquement, donc ce que je ressens y compris des autres est ma vérité, le dire en rappelant la subjectivité ou se forcer à la relativité n'est encore si je le fais que moi, supposer du respect ou s'imposer le respect ou l'empathie c'est encore mon choix, ma vérité..
Je me fous des autres comme ils se fichent de moi, il n'y a rien de grave, je me juge de toute façon plus qu'un tiers.
J'en trouve idiots, d'autres me trouve idiot ou lâche..Bon.

Tout cela n'est pas grave.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 12:44

Uccen a écrit:Évidemment que comme je parle via ma bouche et mon cerveau ou peu importe je parle de moi et uniquement, donc ce que je ressens y compris des autres est ma vérité, le dire en rappelant la subjectivité ou se forcer à la relativité n'est encore si je le fais que moi, supposer du respect ou s'imposer le respect ou l'empathie c'est encore mon choix, ma vérité..
Oui, j'essayais juste de te persuader du bienfondé de la relativisation de son regard, afin de ne pas avoir de jugements trop péremptoires (et qui empêcheraient de les réviser). Je trouve cela d'autant plus important quand il s'agit de catégoriser une partie de la population, de manière indifférenciée donc.

Se poser en référentiel est naturel, nous le faisons tous, mais je voulais véritablement juste souligner que ce référentiel est relatif, non absolu ; et qu'on risque de verser dans la caricature lorsqu'on dénie à l'autre toute qualité de référentiel.
Si on laisse par contre à l'autre cette qualité, cela sous-entend que notre référentiel est un parmi d'autres, et il n'est donc plus "vérité" car il n'est plus unique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 13:28

Oui, (heureusement, pas vrai, sinon je passerais pour un connard prétentieux, ce qu'à dire vrai j'ai aussi la prétention d'être) nous sommes d'accord, mais comme je n'attends pas de l'autre qu'il considère "ma vérité", je la considère, moi.
J'espère qu'il le fait de son côté, ce qui n'enlève rien à rien.

Mais le sujet étaient les "scanneurs", je laisse donc place à d'autres..

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 13:43

Uccen a écrit:comme je n'attends pas de l'autre qu'il considère "ma vérité", je la considère, moi.
J'espère qu'il le fait de son côté, ce qui n'enlève rien à rien.
Ca n'est que le mot "vérité" qui me gêne à vrai dire. J'ai l'impression que lorsqu'on considère l'autre en égal on détient alors à nos yeux plus une vision qu'une vérité par rapport à lui. Car si une vision peut changer, une vérité a priori n'en a pas la vocation ; et quelle est alors la place de "sa vérité" dans une communication ?
Je crois qu'il s'agit plus d'un dialogue de sourds dans ce que tu expliques : chacun possèderait "sa vérité" et la montrerait aux autres sans attendre une évolution de l'autre, sans chercher une évolution de soi-même, sans un cheminement de la conversation.

Tu as raison, on a fait beaucoup de hors-sujet, et si tu veux continuer en mp ma boîte t'est ouverte (ou bien me répondre une dernière fois et je rebondirais en mp, à ta guise Wink)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 14:13

Cherokee a écrit:Ca n'est que le mot "vérité" qui me gêne à vrai dire. J'ai l'impression que lorsqu'on considère l'autre en égal on détient alors à nos yeux plus une vision qu'une vérité par rapport à lui. Car si une vision peut changer, une vérité a priori n'en a pas la vocation d'autant plus que nous sommes nous-mêmes fluctuants mais bon peu importe à la limite Nous sommes , c'est surtout dans l'acception très élevée que tu mets dans "vérité", mais tu l'as souligné, que l'on crois voir des divergences (c'est dingue comme ici, sur ce forum je veux dire, on peut être des fois direct dans ce que l'on assène et d'autres prendre des pincettes et user de circonvolutions polies)...mais comme tu l'as peut-être remarqué si l'on se place à ce niveau là, je ne suis pas sûr de ce qu'est La Vérité (je passe sur toutes les vérités scientifiques établies, qui ne le sont d’ailleurs que jusqu'aux prochaines), j'aurais plutôt tendance à croire qu'il n'y en pas, donc je me raccroche à ma vision; et quelle est alors la place de "sa vérité" dans une communication ?
Je crois qu'il s'agit plus d'un dialogue de sourds dans ce que tu expliques : chacun possèderait "sa vérité" et la montrerait aux autres sans attendre une évolution de l'autre, sans chercher une évolution de soi-même, sans un cheminement de la conversation. Honnêtement, je dirais malheureusement pour la forme car en réalité cela ne m’effleure pas même l'esprit, je n'attends pas de l'autre qu'il évolue (ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas, mais je n'ai pas d'attente), a fortiori par mon intermédiaire (je n'ai pas ce souhait), quant à mon évolution je ne l'attends ni ne la souhaite non plus, je change comme je change, ou pas, selon l'air du temps, les saisons, sans doute aussi mes lectures ou conversations, mais je n'ai pas de but, la volonté de progresser. Honnêtement, une deuxième fois, je suis ainsi fait que j'ai même plutôt tendance à ne pas faire mien de prime abord un avis étranger, sauf s'il se recoupe au mien, je l'écoute avec curiosité, amusement, ce que tu veux (et si je lui trouve un intérêt), après si cela fait sont petit travail à la longue, tant mieux.

Tu as raison, on a fait beaucoup de hors-sujet, et si tu veux continuer en mp ma boîte t'est ouverte (ou bien me répondre une dernière fois et je rebondirais en mp, à ta guise Wink)

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Ragondin le Ven 14 Juin 2013 - 15:39

Par "permettre à quelqu'un de réaliser un projet" je veux dire, apporter un regard différent, une expérience différente, une technique différente puisé dans toutes les expériences qu'un scanneur à pu avoir.
Par "voir une de nos idée naitre des mains d'un autre" je veux dire, être l'initiateur d'une réalisation en amenant une idée originale. Ceci n'est pas la définition d'une muse (en tout cas pas pour moi).

La différence d’expérience entre inspirer et réaliser... il y en à certainement une, mais qui peut dire laquelle est la plus grandissante des deux ? (je n'ai pas cette prétention)

Pour terminer, si le fait de demander ce que l'on peut tiré d'autre qu'une fierté personnelle à réalisé un grand acte te choque au point de vouloir me rendre la monnaie, garde la (je fais toujours l'appoint), ce n’était pas une attaque mais une question.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 16:15

HS:
Ce qui n'est pas pour me déplaire dans ce forum est une certaine virulence des propos, disons plutôt un attachement des participants à défendre leurs convictions,
d'aucuns s'en plaignent ou poussent des cris d'orfraies,
je trouve cela plutôt amusant voire même tout à fait sain.

Par contre j'ai bien remarqué qu'on ne se comprenait pas toujours,
donc quitte à être lourd je préciserai également que cela n'est pas une remarque acerbe à ton égard, écrouleur de berges, c'est tout à fait général.



edit : J'ai mis en spoiler, j'ai déjà trop pollué

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Aug le Ven 14 Juin 2013 - 16:27

Avant de réussir à mettre des mots sur ce comportement, j'avais appelé ça le "Lassement"
Et je me reconnais tellement dans l'euphorie du début, de la création du projet et de la mise en place.. Puis le lassement.
Il arrive aussi dans les relations amoureuse, dans l'alimentation, le sport et même le mode de pensée enfin les philosophies que parfois on adopte. 

Le lassement est partout et en chacun.
Amen.

Aug
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Uccen le Ven 14 Juin 2013 - 16:29

.


Dernière édition par Uccen le Lun 17 Juin 2013 - 9:43, édité 1 fois

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 18:08

Ragondin a écrit:
Pour terminer, si le fait de demander ce que l'on peut tiré d'autre qu'une fierté personnelle à réalisé un grand acte te choque au point de vouloir me rendre la monnaie, garde la (je fais toujours l'appoint), ce n’était pas une attaque mais une question.
Une question innocente aurait été "Qu'est-ce qui se trouve à ton sens dans la réalisation qui te tienne tant à coeur ?" ; au lieu de cela, tu as suggéré que si j'y tenais c'était du ressort d'une fierté (évidemment mal placée, car que ça soit réalisé par l'un ou par l'autre, au final peut importe le vecteur)...J'ai juste voulu pointer que j'avais bien vu la pique, et que je pouvais y répondre, mais je n'étais pas particulièrement énervée (et ne le suis toujours pas).
Sinon, c'est joli le "je fais toujours l'appoint" Smile

Ragondin a écrit:
La différence d’expérience entre inspirer et réaliser... il y en à certainement une, mais qui peut dire laquelle est la plus grandissante des deux ? (je n'ai pas cette prétention)
Donner des idées à des personnes, je l'ai déjà fait. Je ne sais pas si c'est très grandissant, étant donné que je laisse le bébé entre les mains de l'autre et que je ne l'élève pas. Qu'apprend-on en inspirant quelqu'un, ça je ne saurais le dire, car finalement on ne vit pas ce qu'on suggère.
Mais je ne dis pas que ça n'a pas d'intérêt, je trouve formidable d'échanger des idées, et même d'en donner simplement, pour que la société vive et avance.

Seulement, j'aimerais aussi beaucoup vivre le fait d'accomplir quelque chose qui me tient à coeur, de créer quelque chose que je pense assez intéressant pour le montrer aux autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Invité le Ven 14 Juin 2013 - 20:58

.


Dernière édition par F le Jeu 10 Juil 2014 - 21:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Matazy le Lun 17 Juin 2013 - 17:25

Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

pas forcément, certains n'ont que la fonction photocopieuse

Matazy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Hobbes le Mer 19 Juin 2013 - 17:32

Un 86% de oui total ou partiel... ce chiffre n'a évidemment aucune valeur scientifique vu le lieu, la méthode et le nombre de réponses collectées. Mais au niveau très personnel, ça questionne quand même.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont-ils tous des scanneurs ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum