adieu au zèbre, voici les albatros

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Le monde de mon silence...

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 11:17

FIN de ce triste épisode...:

lapin23 a écrit:
never mind a écrit:et le temps ou l'espace temps n'y ont rien a voir. CECI est EXACT ITOU : je suis vraiment content de t'avoir comme interlocuteur...
D'autres avant nous se sont senti zèbre et ont volé haut et loin tel l' Albatros. Surtout les hommes-oiseaux ! (ouf ! rien sur Google )
Bien d'autres après nous ...puisque cette quête est indépendante de l'espace-temps relativiste galiléen ou Einsteinien.
C'est l'esprit de quête ... (?) OUI : LE GRAAL en langue romane
dans la confrontation de mondes différents mais si proches ...tellement proches qu'on a pas le recul pour l'observer...il faut "plonger dans le Graal"...
Je pense aussi que l'espace-temps n'est pas à considérer comme une frontière...(super, ça fait bien avancer le schmilimilimilimili......!)

lapin23 a écrit:
never mind a écrit:Mu et l'Atlantide, etc ... ???????????????????????????????????????????? PROVOCATION INTEMPESTIVE suite à un différent avec lui  sur le concept de Fascisme; j'utilise celui de W.  REICH : 1933 quand même ! : "mysticisme organisé" et également certains écrits de Sartre (critique de la raison dialectique tome I, sur les "groupes assermentés". Forcément, ça rend antipathique aux moutons des arrière-mondes Nietzschéens et ma volonté de pédagogie par la logique et les grands penseurs se retournent contre moi en ressentiments
C'est extrêmement rare, mais j'ai eu envie de déchirer ...Merci: je me suis senti effectivement très seul durant l'intervalle de ce week end
et je n'aime vraiment pas cela ...
Belle définition: large et précise, comme je les aime Wink
Pour la provocation, +1; c'est pour ça que j'ai fait comme s'il n'y avait rien eu d'écrit... (bon j'ai pas pu faire pareil ici) Je suis vraiment désolée que tu te sois senti abandonné par mon silence affraid Embarassed Sad 


never mind a écrit:je faisais référence a l'intervenant qui s'en prend ,entre autre, à lapin23;
et dont la verve acide et déplaisante sur d'autres fils m'a largement rebuté ... Wink
+1

never mind a écrit:Et le fascisme ??? (...) Et j'ai , aujourd'hui , trop de mal à admettre , à comprendre , qu'un zèbre puisse y souscrire ...
Itou

never mind a écrit:Quel intérêt ? Et pour qui ?
Un nain posteur ?
+1

lapin23 a écrit:Bon à part, never mind qui avait soulevé le lièvre, je vois que ces histoires trop anciennes laissent songeurs...je n'en suis pas étonné...comment penser un tel "en dehors"...?
Songeuse? Je suis bien trop ignare pour participer :oops:mais suis le fil, intéressée...

lapin23 a écrit:@Never Mind : je pense que ce qui choque dans "ma" définition du fascisme ( qui est plutôt celle de REICH, encore une fois, mais que je m'approprie totalement) c'est qu'elle élargit le concept au delà du politiquement correct.
Effectivement , à cette aune, nous sommes cernés par les organisations  mystiques... et voilà qui déplaît tant, dans notre époque réputée sagement anti-fasciste (au sens Mussolinien) et "vigilante". Bref, voilà qui dérange, non seulement les arrière-mondes mais aussi les bien-pensants.
Les bien-pensants cherchant à panser des plaies avec le plancher du bateau, ou avec leur laine??????????..........

Amour
Dauphin
Amour

Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 11:58

Oui Dauphin ,
revenons au thème initial ?

Il me semble que nous pourrions , aussi , pour certains d'entre nous, nous identifier
aux rats , animaux actifs, curieux, intelligents, s'adaptant facilement à de nouveaux univers , ...
ne pas oublier le rat de bibliothèque ... Wink
Et pourquoi pas aux Corbeaux , dont la définitions des qualités semble être la même que pour les rats .
Se rappeler la significations des noms des 2 corbeaux d' Odin ... Hugin et Munin ,
"pensée, esprit" et "mémoire"
Ne sommes nous pas un peu tout cela et bien d'autre encore ?
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Harpo le Jeu 11 Juil 2013 - 12:25

Pour en revenir à cette définition du mot fascisme - j'aime bien l'histoire des mots et des concepts, ce qui est intéressant avec Reich c'est qu'il est un des premiers à sortir de l'histoire politique traditionnelle pour s'intéresser à la psyché de l'individu : une définition de la psychohistoire non ?

Le fascisme à la base, c'est très précis et lié au mouvement italien de Mussolini. Le mot a ensuite dérivé, de son sens marxiste (dérive normale du capitalisme) à la version libérale américaine, le fameux "totalitarisme", autrement dit un fascisme qui intégrait également les régimes communistes. De concept, le mot s'est transformé en injure : facho, faf... injure ultime pour beaucoup, et le net a inventé le point Godwin...

Au milieu, Seymour Lipset analyse le fascisme comme émanation des classes moyennes prolétarisées - aile extrémiste du centre, et l'école de Francfort parle de décalage entre le caractère monopolistique du capitalisme et le discours libéral (superstructure & infrastructure), entraînant chez les individus sentiment d'impuissance et frustration. Ces deux derniers amènent assez naturellement à Reich, qui décrit le fascisme comme l'émanation du subconscient aliéné par la frustration - notamment la répression sexuelle, mais pas que - des classes moyennes (il parle de petite bourgeoisie).

D'ailleurs,:
cette vision des choses pourrait très bien expliquer en quoi un Z pourrait très bien être attiré par le fascisme

Mysticisme organisé donc, comme tu le dis, mais surtout frustration et peur de l'inconnu entraînant besoin d'ordre, de certitude, et de sauvegarde de ses biens (pas que matériels, valeurs y comprises).

Je pense à deux ou trois choses :

- le film "Salo, ou les 120 journées de Sodome" dans lequel Pasolini décrit une vision de l'oeuvre de Sade résolument fasciste ;

- un extrait du film "le Chagrin et la Pitié" de Marcel Ophuls : un noble déshérité et sans le sou, engagé dans la résistance, qui explique qu'on y trouvait surtout des gens qui n'avaient rien à perdre ;

- la préface de Bernard Stiegler du bouquin "Aimer, s'aimer, nous aimer" :

Bernard Stiegler a écrit:Je dédie cette conférence aux électeurs du Front Nationnal dont je me sens proche. Je me sens proche d'eux parce que ce sont des gens qui souffrent et qui me font souffrir. Ils me font souffrir parce que dans la proximité même de leur souffrance, je les sens infiniment éloignés de moi - et je me sens infiniment loin d'eux. J'ai le sentiment que cet éloignement est notre commune perte. Ces éloignement est paradoxalement le point de fuite de notre souffrance commune, et en cela, notre proximité. Ce qui nous est commun est ainsi le sentiment d'une séparation absolue. Mais il ne s'agit pas seulement, dans notre souffrance commune, de la souffrance de ce qui nous sépare. Si je me sens proche de gens qui souffrent alors même qu'ils me font souffrir, si je souffre avec eux, je ne souffre pas ainsi seulement du fait qu'ils me font souffrir. Je souffre aussi avec eux de ce qui les fait souffrir.

Ps : oups, désolé Never Mind, mais je continue à digresser Smile  Un peu comme si ce fil était une sorte d'hommage au flood intelligent Smile
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 14:30

never mind a écrit:Oui Dauphin ,
revenons au thème initial ?

Il me semble que nous pourrions , aussi , pour certains d'entre nous, nous identifier
aux rats , animaux actifs, curieux, intelligents, s'adaptant facilement à de nouveaux univers , ...
ne pas oublier le rat de bibliothèque ...   Wink
Et pourquoi pas aux Corbeaux , dont la définitions des qualités semble être la même que pour les rats .
Se rappeler la significations des noms des 2 corbeaux d' Odin ... Hugin et Munin ,
"pensée, esprit" et "mémoire"
Ne sommes nous pas un peu tout cela et bien d'autre encore ?

Effectivement! Une de mes "alarmes" consiste d'ailleurs en ça: c'est le moment où mon interlocuteur m'expliquait que le problème venait de moi, car je n'arrivais pas à m'adapter! Là, même au 36e dessous la situation se renversait puisqu'enfin j'arrêtais de me remettre en cause!... C'était tellement énorme d'entendre un truc pareil!
Bon, depuis, j'ai évolué...et repère + tôt les biais relationnels!!!

Certes, même l'image renvoyée peut coller Wink, cependant cette image bien ancrée dans la collectivité pousse les humains à chasser ces animaux dans le but de les tuer, ce sont des "parasites". Et je ne me considère pas comme ça Wink!
Rats et corbeaux font partie de la vie "quotidienne" du genre humain. Alors que l'albatros vit plus "à côté"
Rats et corbeaux sont liés à la sorcellerie, aux maladies et fléaux (divers et variés) responsables de la perte (au moins d'une partie) de l'humanité. Même s'il peut s'agir ici de raccourcis générant des faux-sens, ce symbolisme me gêne aussi...






Harpo a écrit:Ps : oups, désolé Never Mind, mais je continue à digresser Smile  Un peu comme si ce fil était une sorte d'hommage au flood intelligent Smile
Ben moi qui croyait qu'il était là l'intérêt???????????,!!!!!!!!!!!! Rolling Eyes 


Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 14:36

Bonjour Harpo,
Pas de pb Wink
Bien au contraire! C'est un véritable plaisir.

Je te suis dans ton analyse.
Ce qui me frappe le plus , c'est cette souffrance qui transparait.
Il me semble qu'elle émane d'un Énorme ressenti ...
Et , bien que très sensible à cette émotion (comme bcp de notre profil psy ...), je m'en méfie plus que de la peste .
En effet , le ressenti de la souffrance peut amener à nier la réalité ,
et au nom d'une certaine défense , l'histoire nous a largement montré que l'homme est capable dans infliger d'inexprimables à ceux qu'il rend responsable de cette souffrance ressentie ....................................
Cela, de mon point de vue, peut expliquer en partie les horreurs commises lors de chaque génocide ,
Mais certainement pas les excuser.

Je vis beaucoup sur le ressenti, l'empathie , l'intuition,
mais toujours, toujours, toujours,
je me pose et prends du recule pour comprendre ce qui m'agite et le réfréner et ne surtout pas en meurtrir les autres.
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Harpo le Jeu 11 Juil 2013 - 14:47

Puisque on en est aux rats et aux corbeaux, je puiserai volontiers pour ma part chez Kafka des exemples d'animaux Wink

Je pense au "Croisement", mi-chat mi-agneau, texte que je tiens comme un des plus beaux de la littérature, ou à la paranoïa et à l'angoisse de la taupe (?) du Terrier, formidable texte inachevé, qui n'arrête pas de courir dans tous les sens pour contrôler que son terrier résistera à toute attaque de ses ennemis invisibles...

Bon, ces animaux sont moins valorisants que l'albatros.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 15:04

Là-haut, là-haut, là-haut ...
mais comment ne pas se perdre ?
Je ne dis pas " s'y perdre ".
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 15:15

never mind a écrit:mais comment ne pas se perdre ?

Mais en ne suivant pas de route bien sûr!

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 11 Juil 2013 - 15:25

g


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:30, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 15:28

Merci Dauphin Very Happy
Je doute toujours ... du bien fondé de ce que je vis , pense , ... 
L'habitude d'avoir tord d'avoir raison ...
Je me cache trop derrière mes rayures ...
On m'a trop souvent fait comprendre qu'avoir raison seul ...
Alors je doute ...
Je fais, mais ...
je doute.

Mais je fais qu'en même ! Heureusement !
Ce qui m'évite de plonger, tomber dans l'abîme .
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 15:30

[quote="lapin23"]
never mind a écrit:Oui Dauphin ,
revenons au thème initial ?

L'albatros est certainement très con en soi, il n'est pas cité parmi les animaux "encéphalisés" ou passant le test du miroir. Mais c'est sur le plan symbolique, analogique qu'on s'identifie à lui, là on revient à Beaudelaire.



héhé, oui , oui , oui !
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 15:53

never mind a écrit:Merci Dauphin Very Happy
De rien...une telle évidence...!

never mind a écrit:Je doute toujours ... du bien fondé de ce que je vis , pense , ... 
Les faits (et actes) sont là, ce sont eux qui attestent!...

never mind a écrit:L'habitude d'avoir tord d'avoir raison ...
Je me cache trop derrière mes rayures ...
On m'a trop souvent fait comprendre qu'avoir raison seul ...
Ben la sociologie explique cela...cependant...
...j'ai toujours préféré rester dans mes "convictions" plutôt que les abandonner pour m'inclure au groupe: la seule personne à qui je ne dois pas mentir, c'est moi! Donc, tant que je peux me regarder en face, bien droit dans les yeux dans mon miroir...la solitude reste supportable!
Ceci dit, suis bien heureuse de discuter ici, avec vous Very Happy  I love you  bounce 

never mind a écrit:Alors je doute ...
Je fais, mais ...
je doute.
Ben Bravo !  Impec ! moi suis en mode "pause"

never mind a écrit:Mais je fais qu'en même ! Heureusement !
Ce qui m'évite de plonger, tomber dans l'abîme .
...Ce sont mes enfants, pour beaucoup!

Amour
Dauphin
Amour

Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 11 Juil 2013 - 16:22

k


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:25, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 11 Juil 2013 - 16:29

gh


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:25, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 11 Juil 2013 - 16:31

@never Mind : corbeau ou rat ? Ou...?
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 16:49

lapin23 a écrit:@dauphin :

un grand merci pour le spoil fin de parenthèse et la vidéo, citant même l'albatros et ma foi, pas mal torchée pour une première approche.

De rien!
Long hug 

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 11 Juil 2013 - 16:51

lapin23 a écrit:@never Mind : corbeau ou rat ? Ou...?

.....................lapin.......................????????????????????

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 17:37

Je vole déjà vers l'ailleurs ...
L' Albatros reste dominant chez moi ...
Aucun mépris,
Beaucoup de respect,
mais je ne sais pas rester à ra(t)s de terre ...
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Jeu 11 Juil 2013 - 17:40

lapin23 a écrit:[color=#ff3333][b][b]@Harpo :
Il faudrait que B. Stiegler disent clairement de quelles souffrances on parle...là je suis dans le flou et n'ai pas lu son bouquin.

[/quote]

Idem question ... de quelle souffrance parle-t-il ?
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 11 Juil 2013 - 17:46

@Never MIND : Alors vivent les albatros !

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 



Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:26, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Harpo le Jeu 11 Juil 2013 - 19:02

lapin23 a écrit:@Harpo : Autant te le dire de suite : cette intervention m'a donné beaucoup de travail avant d'esquisser une réponse provisoire.[]

Héhé, pareil ! Là je vais me faire un petit barbecue entre amis, et je reviens sur le sujet Wink
En plus, je vois que tu as ouvert un fil sur le fascisme bancaire... Espèce de stakhanoviste ! Smile
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Lun 15 Juil 2013 - 14:31

:


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:27, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Lun 15 Juil 2013 - 15:17

Bonnes vacances !!!
N'oublie pas de nous revenir ...
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Lun 15 Juil 2013 - 15:25

n


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:43, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Harpo le Lun 15 Juil 2013 - 18:15

Désolé, mais c'est la saison des merguez ! Je file à un apéro après ma journée de boulot Wink

Bon, tu rajoutes une question en plus, tu auras de la lecture dans 10 jours !

(mais le nombre d'apéros et de barbecues est déjà une pré-réponse à la question d'adaptation sociale "ontologique"... Smile  )
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Mar 16 Juil 2013 - 15:15

g


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:41, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Jeu 18 Juil 2013 - 1:24

lapin23 a écrit:
Serait-il possible qu'une douance extrême rende non seulement inapte à "l'adaptation "sociale ( signe d'intelligence pour certains), mais aussi indispose pour les valeurs sociales tout court ainsi qu'il est décrit dans le portrait robot des albatros ( auquel cas d'adaptation il n'est au contraire pas question)?

Cela pose déjà la question de l'adaptation: est-elle immersion (avec éventuelle dépersonnalisation) ou compréhension et utilisation de codes communs?
Je ne pense pas que s'adapter signifie réagir à l'identique tout le temps...
Partant de là la douance crée une étape supplémentaire (je ne réagis pas comme les autres) à franchir, mais aide à comprendre (ou à voir) plus de fils du système donc facilite ensuite l'adaptation, même si celle-ci ne sera jamais "naturelle"...

Vient ensuite la question des valeurs sociales...qu'il faudrait peut-être plus qualifier d'économiques...mais cela relève alors d'un autre fil...!?

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 18 Juil 2013 - 15:12

j


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:41, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Sam 20 Juil 2013 - 10:18

g


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:41, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par krapopithèque le Sam 20 Juil 2013 - 11:30

La morale de « La légende de l'homme à la cervelle d'or » d'Alphonse DAUDET se termine ainsi : « Il y a de par le monde de pauvres gens qui sont condamnés à vivre de leur cerveau, et paient en bel or fin, avec leur moelle et leur substance, les moindres choses de la vie.  C'est pour eux une douleur de chaque jour ; et puis quand ils sont las de souffrir... »

Merci pour cet excellent document , mais la conclusion ci-dessus en c/c ne me convient pas car on peut refuser de souffrir

(à moins d'en ressentir un besoin masochiste)  et dès lors affirmer avec forces notre droit à d'autres choix de vie .

Les zèbres à plumes c'est peut-être l'avenir ?  sunny bounce sunny


Dernière édition par krapo le Sam 20 Juil 2013 - 11:31, édité 1 fois (Raison : soleil)
krapopithèque
krapopithèque

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 68
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Sam 20 Juil 2013 - 19:07

Je me reconnais parfaitement dans la métaphore poétique de l'albatros.

Ces ailes, je les sens dans mon dos. Presque physiquement.

Je sais aussi qu'elles sont trop grandes pour être manipulées sans conscience.
Qu'elles peuvent faire beaucoup du mal si on essaye de les utiliser à terre, à la manière d'un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Mais lorsqu'on s'élève, qu'elles peuvent se déployer en toute liberté et en toute bienveillance, leur raison d'être devient éclatante.

Elles ne doivent pas être utilisées comme une arme, mais produire une ombre généreuse et prévenante pour ceux qu'elles survolent.

À terre, leur manipulation doit être précautionneuse, calme, jamais précipitée.
Il faut apprendre à s'en servir comme d'un bouclier enveloppant pour ceux qu'on aime, et non les étouffer.

C'est un réconfort évident que d'être pris dans les bras de quelqu'un.
C'est d'autant plus magnifique lorsqu'on a le privilège d'être pris dans ses ailes.


Je suis fou, merci bonsoir. Trèfle
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Lun 22 Juil 2013 - 14:54

Pour l'instant je reste sur ZC mais j'avoue que je me pose la question  tous les jours

Qu'on me vole dans les plumes ou qu'on passe "au dessous" de ce que je raconte et tout est dépeuplé...


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:42, édité 3 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 18:22

Je ne suis pas sûr d'avoir bien saisi.

Le miroir que tu cherches, c'est une réponse ou une personne ?

Quoiqu'il en soit, sois sûr encore une fois que je ne me reconnais strictement que dans l'albatros.
Je ne saurais trop l'expliquer dans le détail, mais le zèbre n'est définitivement pas un animal pour moi.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Lun 22 Juil 2013 - 22:42

Ultraterrestre a écrit:Le miroir que tu cherches, c'est une réponse ou une personne ?

Je dirais plutôt un écho...qui te montre que tu n'es pas seul, que tu as des points communs avec d'autres êtres humains...que tu n'es pas un "ultraterrestre" partout, tout le temps... Wink

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Lun 22 Juil 2013 - 23:46

Et tu t'y connais en écho, Dauphin ! adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 0053

Plus sérieusement je comprends cette sensation, ça fait du bien d'être connecté avec d'autres, même de loin.

Et dans ce cas j'en suis bien évidemment, même si je radote.

Je ne lis pas de poésie et pourtant, ce poème de Baudelaire m'est rentré dans la peau au lycée comme s'il était écrit pour moi.
Il produit des images et des sensations automatiques.


J'entends leurs railleries mêlées aux bruits des vagues, leurs cris encore plus grinçants que les planches de ce théâtre abject.
Les voiles qui claquent, l'odeur d'écume, j'ai le tournis et la nausée, je voudrais hurler mais ils n'entendraient rien.
Ils en sont incapables, ce ne sont plus des hommes mais les ombres insolentes d'un soleil ennemi.
Je sens les larmes couler au fond de ma gorge, dernier soubresaut de fierté pour éviter qu'elles s'échouent à leurs pieds.

L'horizon n'a jamais été si lointain.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Mar 23 Juil 2013 - 0:04

lapin23 a écrit:J'ai besoin d'un miroir.

Qu'on me vole dans les plumes ou qu'on passe "au dessous" de ce que je raconte et tout est dépeuplé...
De grandes vérités universelles...!

lapin23 a écrit:Mégalo ? Parano? Narcissisme? Peu me chaud.
Peu te chaud?...je dirai plutôt peu te va: où as-tu bien donc pu aller chercher de tels adjectifs?...Aucun ne convient ici!

lapin23 a écrit:J'ai besoin d'un miroir... pour me sentir vivre. Certains Z me le tendent. Mais c'est comme la came, on est vite en manque. Alors de toute façon, j'ai un problème, maintenant, avec ZC.
Là j'suis pas d'accord avec ton analyse (ben ouais, tout arrive!), qui reste partielle d'ailleurs: le problème ne serait-il pas la révélation de ton besoin d'un miroir? Donc d'un besoin d'interactions humaines?

lapin23 a écrit:Juste un problème perso. Je pense que vous aurez compris la nuance.

lapin23 a écrit:Pour l'instant je reste sur ZC mais j'avoue que je me pose la question tous les jours.
Et bien moi j'avoue naturellement, intensément, de tout mon être que je n'ai pas envie de te voir disparaître, si ce n'est de ZC, de mon horizon, de ma vie...

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Mar 23 Juil 2013 - 15:56

f


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:21, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Mar 23 Juil 2013 - 18:38

Oui les quelques lignes en italique ont été rédigées hier en même temps que le message  :-)


C'est dingue ce que tu écris lapin, sois sûr que l'écho résonne quelque part pour le coup !

C'est éminemment prétentieux, mais ne se sent-on pas albatros quand on a l'impression de survoler jusqu'aux zèbres aussi ?

C'est cette sensation que j'ai.
Les zèbres sont certes, sans aucun doute possible, plus proches de nous que les autres.
Et ils ne sont, pour la grande majorité, pas de ceux qui participent à ce jeu de massacre sur les bateaux.
Mais voilà, ils sont au sol quand même, et en troupeaux.

Cela dit, pour bien comprendre qu'il n'y a en réalité aucune prétention là-dedans,
il faut préciser qu'il s'agit avant tout d'un malaise, pas du potentiel ou des capacités.
Mais un malaise tellement existentiel, tellement insondable, qu'il altère tout sur son passage.
On ne fait pour ainsi dire même pas partie de la réalité.

Et puis ce malaise est paradoxal surtout.
On l'aime autant qu'il nous fait souffrir.
C'est la plus belle des malédictions, la plus étincelante des tristesses.

Effectivement, soit l'idéal soit l'ennui, toujours.
Il n'y a strictement rien entre les deux, jamais.
Tout ce qui n'est pas absolu n'a pas la moindre saveur, et nous renvoie inexorablement vers l'angoisse.

Le simple fait d'être humain est une douleur.
On est comme des anges déchus, échoués sur le rivage, les ailes en lambeaux.

Enfin, ce besoin d'une autre âme à défier, oui c'est ça.
Un complice de vol, qui nous subjugue par sa résistance.
Qui soit capable de ressentir l'absolu tel que nous le ressentons.
Maintenant que tu le formules, effectivement c'est l'évidence même.

Malheureusement tout cela a des airs de quête impossible, de délire fiévreux.
Seule l'utopie nous rend heureux, mais l'utopie n'existe pas : on est pris au piège mon ami !
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Mag le Mar 23 Juil 2013 - 22:03

la complicité du vol... le partage des ressentis... l'absolu comme horizon...

peut être aussi est-ce une question d'époque...
cette utopie je l'ai pourtant vécue jusque dans les années 80... puis le collectif s'est perdu...
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Mer 24 Juil 2013 - 9:30

Ultraterrestre a écrit:Oui les quelques lignes en italique ont été rédigées hier en même temps que le message  :-)

ne se sent-on pas albatros quand on a l'impression de survoler jusqu'aux zèbres aussi ?

Les zèbres sont certes, sans aucun doute possible, plus proches de nous que les autres.
Mais voilà, ils sont au sol quand même, et en troupeaux.

il faut préciser qu'il s'agit avant tout d'un malaise, pas du potentiel ou des capacités.

On ne fait pour ainsi dire même pas partie de la réalité.

Et puis ce malaise est paradoxal surtout.
On l'aime autant qu'il nous fait souffrir.

Effectivement, soit l'idéal soit l'ennui, toujours.
Tout ce qui n'est pas absolu n'a pas la moindre saveur, et nous renvoie inexorablement vers l'angoisse.


On est comme des anges déchus.

Un complice de vol, qui nous subjugue par sa résistance.
Qui soit capable de ressentir l'absolu tel que nous le ressentons.
Maintenant que tu le formules, effectivement c'est l'évidence même.


OH , combien est partagée ta pensée!
Je ne savais si je devais me poser pour t'écrire ...
Mais , OH plaisir ,
a l'unisson des autres participants de ton fil ...
Reste ! écris ! vitupère !
Ne fais pas comme moi , qui ai tant de mal à redescendre ,
de plus en plus de mal à me poser , à participer ...
Je me sens me dissoudre dans l' Éther ...
Continue à nous rappeler la vie ! par tes combats , tes questions , tes révoltes .
Que tes hantises restent les nôtres !!! Elles le sont déjà ...

Tu sais encore pousser ton cri dans l'immensité !

N'oublie pas :
tu as de fidèles compagnons,
qui même s'ils ne l'expriment pas , ne sont pas moins attentifs et ton écoute.
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par never mind le Mer 24 Juil 2013 - 9:33

Je citais Ultraterrestre , mais m'adressais à Lapin 23 , et indirectement aux autres intervenants Very Happy 
never mind
never mind

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 58
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Mer 24 Juil 2013 - 17:50

ji


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:22, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Mag le Mer 24 Juil 2013 - 18:19

la référence au collectif, au partage, à absolu se levant, radieux, à l'horizon, perdu avec les années 80, je ne la comprends que trop comme une allusion politique.
peut être vrai dans ton expérience mais ne décrit pas celle que j'ai fait : je ne suis pas politisée, (j'en ai compris le mensonge dès ma rencontre avec ce milieu) et depuis 1969  j'ai vécu créé participé à des collectifs de vie que l'on appelait alors alternative ou marginale, et c'est de cette expérience dont je parle

tu sais, dessiner dans les marges des cahiers de brouillon à l'école ça le faisait déjà...
percevoir en bruit de fond le cours et dessiner en écoutant en moi un autre cours, un cours de conscience et de vie... ben j'ai continué

puis le bruit du cours est devenu agressif et je suis partie mettre mes dessins en conceptions comme ton champ de seigle, mais on était pas 2 mais toujours au moins une trentaine de personnes et ce vécu dans des régions différentes

puis les gens ont changé, je n'ai pas compris et continué sur la lançée, de plus en plus seule, marginalisée par les anciens marginaux devenus responsables de ceci ou de cela et se comportant comme je me disais alors comme les "autres" mais en bio...

l'argent facile par emprunt bancaire entre temps était passé par là et les subventions aussi...

songeries...

bon on fait quoi pour rigoler là maintenant... j'avoue que aujourd'hui je suis pas drôle je pleure quelqu'un de ce forum...


Dernière édition par Mag le Mer 24 Juil 2013 - 22:02, édité 1 fois
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Mer 24 Juil 2013 - 21:51

g


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:22, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Mag le Mer 24 Juil 2013 - 22:07

Oui tu vois bien du nez sauf quelques précisions en ce qui concerne mon expérience que je trouve maintenant d'importance et qui rejoint ton yoga, il faut encore que je me le formule ...

mais là oui je pleure...
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 73

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Mer 24 Juil 2013 - 22:08

Vous connaissez le film intitulé « Quand tu seras débloqué... fais-moi signe ! » ?

Re-titrage affligeant d'un long-métrage qui s’appelait à l'origine « Les Babas-cool » de 1981.
Ho, vous le connaissez probablement, et il vous évoque plus surement une comédie franchouillarde à deux balles qu'autre chose.

Et pourtant, j'ai toujours été fasciné par la pertinence de ses démonstrations si on s'attache au fond plus qu'à la forme.
Tout ce que j'ai pu observé chez les "vrais" s'y retrouve, d'une manière ou d'une autre, effleuré.

Ne pas s'arrêter à la caricature.
Un film très honorable, dans cette perspective-là.  Wink


Nul doute que d'autres aient cependant décrit ces mécanismes de manière bien plus intelligente.
Je ne suis qu'un pauvre inculte, je fais avec ce que j'ai.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Jeu 25 Juil 2013 - 7:25

h


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:23, édité 3 fois (Raison : ard)
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Jeu 25 Juil 2013 - 13:25

Digression cinématographique passagère:

En fait ce film est une critique, légère dans la forme mais assez pertinente dans le fond, des communautés de babas-cool.
Chaque personnage est un archétype de ce qu'on y trouve (trouvait) souvent.
Tandis que le personnage principal, venant de la ville, est une sorte de réceptacle qui, par son caractère non-impliqué, va servir à leurs renvoyer leur hypocrisie.

Finalement ça parle de l'humain, de ses indécrottables bassesses et de ses petits travers, même lorsqu'il les enrobe de tolérance et de libération apparentes.

Cependant ne nous y trompons pas, il s'agit d'une comédie populaire, ça n'a rien d'un chef-d’œuvre pour autant.
Mais c'est plutôt bien croqué, et les acteurs sont convaincants (même Clavier est bon dedans, c'est dire...)

Je parlais de ça par rapport au caractère utopique de certaines conceptions des années 70-80 évoquées plus haut.
Perso ça m'a rappelé des personnes que j'ai pu croiser, et dont l'idéologie apparente masquait bien mal les évidentes contradictions.

Désolé pour le HS Wink 

U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 18:58

ENVOL !
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par U.T. le Mer 7 Aoû 2013 - 14:46

Question 

Jean-Jacques ? Laughing 
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

adieu au zèbre, voici les albatros  - Page 4 Empty Re: adieu au zèbre, voici les albatros

Message par Dauphin le Mer 7 Aoû 2013 - 23:26

Ben sur ce coup, serais + pessimiste...

Amour
Dauphin
Amour
Dauphin
Dauphin

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 44
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum