HQI versus zébritude

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:07

O.D a écrit:
vega a écrit: je croyais que les surdoués aimaient la précision et apportaient bcp d'importance à la signification exacte des mots....

Oui, mais pas les "zèbres".
t'es con Very Happy Very Happy Very Happy bounce bounce rabbit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:07

Je ne suis juste pas zèbre! cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:07

ah ben non, toi, t'es le lion qui bouffes les zèbres?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par gemma le Lun 19 Juil 2010 - 15:08

Oui Véga, à partir de quel moment as-tu pensé que le message n'était encore pas clair?
J'espère que ce n'est pas mon intervention sur les phrases à éviter (ça m'étonnerait, ça voudrait dire que tu n'as pas lu mon message d'avant, mais comme tu réagis dans le message où tu me réponds, je me demandais),
mais nan, je crois que les choses sont claires depuis plusieurs messages en effet
enfin, pour ce post, parce qu'évidemment, on ne peut pas s'attendre à ce que tous les membres actuels aient lu ce post, et encore moins les membres à venir...

gemma

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:08

Ils se bouffent tout seuls!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:10

gemma: non non, c'était pas du tout contre toi, je suis d'accord avec toi sur le fond, les attaques directes et aussi frontales sont à éviter.
Mais le message de Luc n'est pas clair, non, mais comme je l'ai déjà écrit, je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule que ça choque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par gemma le Lun 19 Juil 2010 - 15:16

@Vega >> ok, tu me rassures

O.D a écrit:Précisons qu'un membre de mensa n'est pas nécessairement un """"Hqi"""", étant donné que le "test d'entrée" n'est pas le test qui mesure ce même Qi.

ben oui ... du coup....
donc on peut se croire surdoué parce qu'on se reconnait dans le livre de JSF, sans avoir la certitude de l'être,
et on peut se croire surdoué parce qu'on a réussi les tests de MENSA, sans avoir la certitude de l'être

mais je pense quand-même que les probabilité de l'être quand on se reconnait complètement dans le livre de JSF et/ou quand on réussit les tests MENSA sont relativement importantes

seuls moyens de savoir :
- faire un test pour être sûr
- et si test raté >> voir JSF ou son équipe, pour en avoir le coeur net

et finalement, les seuls surdoués "certifiés" chez MENSA sont ceux qui ont été acceptés "sur dossier" (= ceux ayant fait des tests auparavant chez un psy) (et idem sur ce forum finalement)


gemma

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par augenblick le Lun 19 Juil 2010 - 15:19

J'ai mis les mensans dans les HQI, même s'il serait plus précis d'en faire sortir une partie Wink. Ma petite contribution hâtive et iconoclaste bounce

HQI versus zébritude - Page 2 Ensemb10
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par L.Lune le Lun 19 Juil 2010 - 15:20

lol!

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 15:22

oui gemma, mais je pense qu'OD dit ça par rapport au raccourci de luc: mensan=HQI par opposition à zèbre=surdoué, c'est tout.
sinon, je suis d'accord avec ce que tu dis.
augen : Very Happy Very Happy mais oui, c'est ça, à part que je comprends pas pourquoi tu mets les Z dans les HQI. A la rigueur, il y a peut-etre qq surdoués qui n'ont pas un HQI ou qui ne peuvent pas etre qualifié de hqi car ils n'ont pas passé le test, mais des hqi non surdoués??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par L.Lune le Lun 19 Juil 2010 - 15:24

lol!

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par augenblick le Lun 19 Juil 2010 - 15:34

Ah, j'avais hésité à rajouter des mentions de diagnostic (il aurait fallu tridimensionner les patates, et ça dépasse mon entendement Wink) ; mais oui globalement ça signifie ce que j'ai compris de l'affaire : z = surdoué = HQI, qu'il soit mesuré ou pas. Sans compter les HQE et HQC (créatifs, c'est moi qui invente).
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par L.Lune le Lun 19 Juil 2010 - 15:50

"si vous voulez parler des gens de mensa et de zc, luc, stp, mets un titre clair et approprié et exprime toi clairement sur ce point dans ton message. pour le reste,ce que tu soulèves est intéressant et il y a matière à discourir."
+1

oui, Luc, où es-tu?
maintenant que tu as bien foutu le bordel dans ..."l'hôpital psychiatrique" qu'est ce forum Very Happy

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par L.Lune le Lun 19 Juil 2010 - 16:11

@Vague ,tu dis: "Et on a la flemme (procrastination oblige) de se placer dans un contexte abstrait et de faire appel a nos connaissances de maths pour établir un raisonnement rigoureux et chiffré. " Shocked

ce n'est pas une question de connaissances de maths. qu'est-ce qui te fait dire ça? un raisonnement peut être rigoureux sans être chiffré. un raisonnement chiffré peut être abérrant (cf crise financière)


Dernière édition par LuiselLune le Mer 21 Juil 2010 - 21:21, édité 2 fois (Raison : précision)

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par gemma le Lun 19 Juil 2010 - 16:23

@augenblick >> lol! pas mal!

@vega >> bah je sais pas ce qu'a voulu dire OD mais ça me semblait correspondre aussi à ma citation de MENSA, expliquant que leur test ne mesure pas le QI donc bon, voilà

gemma

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par gemma le Lun 19 Juil 2010 - 16:30

ah, je n'avais pas fini de lire les nouveaux posts; j'ai comme l'impression qu'on repart sur une distinction "zèbres"/"surdoués" ... et sur des théories sur ce que JSF a voulu ou pas qui ne me semblent pas correspondre...



gemma

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 16:33


Forum ZEBRAS CROSSING
Forum de discussion ZEBRAS CROSSING - rencontres entre Zèbres (surdoués, HP, HQI) - http://zebrascrossing.free.fr
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 16:50

@Vague : désolée, mais franchement...

Tu n'as pas lu ce qu'O.D. a écrit?
JSF est claire, elle a inventé ce terme, juste en lieu et place de surdoué

Alors tous les zèbres sont des surdoués et tous les surdoués sont des zèbres, selon SA définition, celle-là même que toi, et d'autres détournez au gré de vos fantasmes!

Après vous pouvez ne pas être d'accord avec sa vision des choses, mais ce terme là est bel et bien le sien et il veut bel et bien dire surdoué. Il n'y a pas de sous-ensemble, de sous-catégories ou quoi que ce soit d'autre.

Pour le reste, il faut chercher un autre mot. Et inventer une nouvelle classification.

C'est quand même dingue qu'on en soit encore là! DRAMATIQUE même!

Je capitule aussi.
Yeux et oreilles fermées, emmurés vivants dans des représentations fantasmagoriques des mots et ne voulant pas en démordre même quand on explique... c'est quelque part que ça doit représenter un bénéfice secondaire...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Kraken le Lun 19 Juil 2010 - 16:57

@vague

Trop cool, ton shéma Very Happy
Il ne te reste plus qu'à y placer les Mensans Laughing
Kraken
Kraken

Messages : 116
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 51
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 17:10

+1 avec Super Marre. J'en peux plus. Amusez-vous bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 17:26

+1 aussi...
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 17:27

Personnellement, quand je lis que zèbre est différent de surdoué, j'ai
une irrépressible envie de traduire par "j'ai pas passé le test, je me
sens bien avec une étiquette nommée 'zèbre', et j'ai tellement peur de
ne pas avoir 130+, je vais plutôt dire que zèbre et surdoué, c'est pas
pareil (d'abord). Par pitié, n'anéantissez pas mon petit monde".

Un peu d'honnêteté intellectuelle que diable. D'autant que parmi toutes
ces personnes qui se considèrent "zèbre mais non surdoué",
pardonnez-moi, mais je me met n'importe quelle partie de mon anatomie à
couper que votre pensée est fondamentalement différente de votre
discours, c'est à dire "je pense être surdoué, mais je doute tellement,
je préfère être zèbre non surdoué, c'est plus rassurant, même le test ne
pourra pas détruire ma nouvelle légende personnelle, cool!".

Dernier point, vous vous demandez si vous êtes surdoués par pur égo, ou
vous vous posez ces questions pour en faire quelque chose, pour avancer
un peu dans votre tête? S'inventer une légende personnelle bancale ne
vous fera pas avancer. Se coller une étiquette encore moins. Si le
bouquin de JSF vous a permis de mieux vous comprendre, que change
l'étiquette? Hormis la validation des autres? Pour avancer il faut
affronter la réalité, pas l'adapter à votre vie au gré de vos peurs.
Affrontez la réalité plutôt que de vous inventer quelque chose.

Et scoop, histoire de finir ce poste hautement diplomatique : Avoir la
confirmation ou pas de votre douance ne va rien changer, ce n'est qu'un
placebo! La certification 130+, ou la non certification, quel que soit
le résultat, ce que vous avez à apprendre sur vous ne réside pas dans un
chiffre, ou dans un mot "surdoué", ou "zèbre", ou celui que vous
voulez. Il réside dans l'acceptation de ce que vous êtes, surdoué ou
pas. Sous prétexte que vous aurez eu 115, ca changera votre
personnalité?
Finalement, deuxième scoop, les surdoués vivent très bien à coté des non
surdoués (mais si vous l'êtes, vous pouvez aussi le remarquer dans
votre propre vie, non?). Alors accepter de ne pas l'être ne signifie pas
pour autant ne pas pouvoir développer des liens avec des surdoués. Et
ne serait-il pas possible de ne pas être surdoué, et pourtant d'avoir
plus en commun avec eux qu'avec les gens dits "normaux"?
Si vous vous êtes bien intégrés ici, si vous avez plus en commun avec les gens d'ici qu'avec vos collègues de boulots et vos amis du cours de valse, elle change quoi cette putain d'étiquette? D'un coup tous ces points communs disparaissent?
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Prosopeion le Lun 19 Juil 2010 - 17:39

LuiselLune a écrit:oui, j'ai bien compris que c'etait une blague (la suite de mots), mais je voyais déjà 50 personne rebondir dessus .. Very Happy.
Si tu savais comme je suis retenu de continuer avec souris génie.

vega a écrit:Enfin je sais pas, ça fait 12 fois que j'écris la même chose... Je sais pas, faut l'écrire en taille 200?

on peut bien sur discourir sur les différences entre les gens de mensa et les gens de ce forum mais ça ne s'appelle pas HQI versus zébritude ou HQI versus zèbres......
La nuance n'est pas sans signification, bien au contraire, elle revient à opposer HQI et surdoués, c'est stupide.

Je sens que tu cherches à nous dire quelque chose.
(O, D, I, L... mais qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ? )

Edit retour vers le futur pour pas faire trop de HS :
bluecat : ça va trancher ?


Dernière édition par Prosopeion le Lun 19 Juil 2010 - 17:42, édité 2 fois
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 17:41

attention derrière toi c'est affreux!
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 18:06

ça y est c la guerre on peut lancer des tomates? What a Face
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par BETTY BOOP le Lun 19 Juil 2010 - 18:14

STOOOOP vous m'avez filé mal au crâne, je vais prendre un doliprane
BETTY BOOP
BETTY BOOP

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 46
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 18:16

je vais me permettre de citer JSF elle même dans son livre "L'Enfant surdoué" :


Un mot a pour vocation première la communication avec autrui, et si chacun comprend bien ce que renferme une notion, on peut dépasser sans états d'âme les réticences idéologiques.
Et si comme nous le faisions aujourd'hui, pour un certain nombre d'entre nous, nous décidions de les appeler des ZEBRES.
Dans les classes nous avons déjà les "bêtes comme un âne", les "têtus comme une mule", les "malins comme un singe" ou encore les "bavards comme une pie", les "muets comme une carpe" et les "chevaux de courses", premiers de la classe! Alors pourquoi pas "doué comme un zèbre"?
(...)
L'enfant surdoué : un drôle de zèbre!


Tant que je n'aurais pas vu ici quelqu'un qui me laisse penser que derrière ses idées il y a plus qu'un argumentaire subjectif, dont la notion même qu'il puisse être subjectif lui est étranger, j'aurais du mal à adhérer !

Pardon, mais le terme zèbre a été énoncé et défini en tout un chapitre par JSF. Si tu veux lui prêter un autre sens que celui qu'elle énonce, alors tu es dans le déni! "Zèbre" n'est qu'un néologisme. Le sens d'un néologisme ne peut être que celui qu'a voulu son auteur, surtout si celui-ci l'a clairement défini. Il me semble que JSF l'a fait.
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 18:17

allez hop!
*balance des tomates, oranges, oeufs pourris et part très vite*
Edit: @betty boop: tu t'habitueras vite lol
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bepo le Lun 19 Juil 2010 - 18:23

J'ai une autre théorie des ensembles ! Ca vous dit ?
HQI versus zébritude - Page 2 Baston

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 18:26

putain ! faut que j'ai un avis...
-rongage frénétique d'ongles-

putain ! faut que je prenne position...
-rongage effréné des rognures d'ongles qui me restent-


mais merde ! j'ai pas d'opinion...
-ah mon Léxo...-


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 18:30

très joli mais t'as oublié une donnée : les oeufs pourris.sinon la base est bonne lol
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Philippe le Lun 19 Juil 2010 - 18:33

Very Happy
leica a écrit:-ah mon Léxo...-
Quésaco? HQI versus zébritude - Page 2 Icon_scratch

PS: Léxomil / Bromazépam je suppose.

Ah tiens, j'aurais appris un truc hui:
- Le bromazépam
appartient à la classe des 1-4 benzodiazépines et a une activité
pharmacodynamique qualitativement semblable à celle des autres composés
de cette classe :
. myorelaxante,
. anxiolytique,
. sédative,
. hypnotique
. anticonvulsivante,
. amnésiante.
- Ces effets sont liés à une action agoniste spécifique sur un
récepteur central faisant partie du complexe "récepteurs
macromoléculaires GABA-OMEGA", également appelés BZ1 et BZ2 et modulant
l'ouverture du canal chlore.


Dernière édition par Philippe le Lun 19 Juil 2010 - 18:45, édité 4 fois
Philippe
Philippe

Messages : 2021
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Luc le Lun 19 Juil 2010 - 19:59

J'ai mis un peu le bazar, donc il va falloir que je précise ma pensée.

Lorsque j'ai écrit HQI versus zébritude, je pensais fortement Mensa vs ZC. Je n'ai pas voulu l'écrire comme un affrontement entre deux communautés, mais comme le constat simple et qui s'impose à moi que les deux populations ne sont pas identiques.

Puisque je suis dans le réel et non pas dans le livre de JSF, il a falloir préciser un peu le vocabulaire. Je vais parler de « zèbres de JSF » (tels que les a observés Jeanne Siaud Facchin) et de « zèbres de ZC » tels que je les observe sur le forum de ZC et lors des rencontres entre zèbres. On pourrait aussi distinguer les surdoués et les Mensans, mais je ne pense pas qu'il y ait lieu de faire cette distinction là, on parle à peu près de la même chose.

Je ne pense pas que JSF ait dit que tous les surdoués étaient zèbres. Si quelqu'un pense que tous les surdoués sont zèbres, je lui suggère de venir faire un tour à Mensa. Elle a dit : « et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? Et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ? » : « Pouvait » est le terme important. La douance peut amener à la zébritude, mais ce n'est pas obligatoire. Par contre, d'après JSF, tous les zèbres sont surdoués et le terme zèbre s'applique uniquement aux surdoués.

Le problème est que je constate qu'il existe dans la vraie vie non seulement des surdoués qui n'ont pas l'air zèbre, mais surtout des « zèbres de ZC » qui n'ont pas l'air surdoués au sens HQI. Bien sûr, je n'ai pas exigé de qu'ils produisent un WAIS pour avoir la certitude qu'ils n'étaient pas HQI, mais c'est un ressenti assez fort, et je respecte complètement cette population. Je ne veux pas m'en sortir avec une pirouette du genre « même s'ils se sont reconnus dans le livre, ce ne sont pas de vrais zèbres tant qu'ils n'ont pas été testés ou s'ils n'ont pas le bon score ».

J'ai essayé d'objectiver ce ressenti en démontrant que les critères du WAIS et ceux des « zèbres de JSF » n'avaient rien à voir. Il est donc normal que les deux populations ne soient pas les mêmes.

Je pense qu'il faut étendre l'utilisation du terme zèbre, qui au départ ne désigne que les « zèbres de JSF », à l'ensemble des « zèbres de ZC ». Cela équivaut à affirmer que les gens qui se reconnaissent dans la description de la zébritude telle que faite par JSF, mais qui, au vu des résultats du WAIS, ne sont pas surdoués, ou qui n'ont pas passé le WAIS, sont légitimes quand ils se désignent comme zèbres. C'est ce point là qui a l'air de faire débat.

Pour expliquer l'existence d'une population de zèbres qui ne sont pas surdoués, je vais devoir passer en mode spéculation pure.

Qu'est-ce qu'un zèbre ? Dixit JSF, et en résumant un peu la description des caractéristiques, un zèbre est quelqu'un qui :
- a un cerveau survolté (pensée en arborescence, pensée par images, etc.),
- est hypersensible (réceptivité sensorielle, empathie, etc.),
- à des difficultés dans le domaine émotionnel (surtout dans l'intelligence intrapersonnelle de Gardner).

Les difficultés dans le domaine émotionnel pourraient venir du décalage entre le zèbre et son environnement. Sur le problème du décalage, une hypothèse intéressante a été avancée par le texte « Le Q.I. et le problème de l'inadaptation sociale ». Je cite : «Mais, pour parler généralement, un statut de leader ne va pas apparaître, ou va casser, quand une différence de plus de 30 points de Q.I. vient à apparaître entre le leader et les autres. Si c'est vrai, alors l'application logique semble être qu'il y a une limite au-delà de laquelle une communication authentique entre différents niveaux d'intelligence devient impossible. »

Si je reformule ce que dit ce texte, quand l'écart de Q.I. entre le zèbre et son environnement est inférieur à 30, il n'y a pas de problème de communication (je simplifie). Un Q.I. de 140 qui grandirait dans une famille avec un Q.I. moyen de 120 et se retrouverait dans un environnement professionnel du même tonneau n'aurait pas de problèmes d'adaptation sociale, ne développerait pas de difficulté importante dans le domaine émotionnel et ne serait pas zèbre. A contrario, un Q.I. de 125 qui naîtrait dans une famille de paysans du Danube avec un Q.I. moyen de 90 ou moins aurait de fortes chances de développer des difficultés émotionnelles importantes et une zébritude. Le critère d'apparition de la zébritude ne serait plus un Q.I. absolu, mais un Q.I. relatif à l'environnement.

Poussons plus loin cette hypothèse. Ce n'est pas l'écart de Q.I. le problème, c'est la difficulté à communiquer avec les autres. Si donc une personne naît dans une famille où il est très difficile de communiquer vraiment parce que les parents ont des problèmes psychiatriques lourds, ou dans un environnement hostile et rétif à la communication (orphelins, enfant de la Ddass, immigré, que sais-je), cela suffirait à développer une zébritude ? À la réflexion, cela me paraît un peu léger, il faudrait un autre ingrédient. Ah oui, l'hypersensibilité. Et donc je fais l'hypothèse qu'un enfant hypersensible placé dans un environnement où il n'y a personne avec qui il puisse communiquer vraiment peut développer les symptômes de la zébritude. On voit ici apparaître la notion d'histoire de vie qui peut d'après certains jouer un rôle dans l'apparition de la zébritude.

Voilà. Je propose que nous nous émancipions de la définition stricte de JSF, et que nous acceptions a priori les personnes qui se reconnaissent dans les critères du livre comme de vrais zèbres.
Luc
Luc

Messages : 4385
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 20:06

Je propose que nous admettions que le fait de pouvoir réunir les 3 critères suivants n'indique pas le fait d'être surdoué, et donc pas zèbre :
- avoir un cerveau survolté (pensée en arborescence, pensée par images, etc.),
- être hypersensible (réceptivité sensorielle, empathie, etc.),
- avoir des difficultés dans le domaine émotionnel (surtout dans l'intelligence intrapersonnelle de Gardner).

Question : Puisque zèbre signifie surdoué, ne pourrions nous pas placer ces 3 critères sous le terme "ploutoufklou" (au moins on a une étiquette déunée de connotiation), et appeler un chat un chat, ou du moins un surdoué un surdoué?
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 20:09

@luc:je te rappelle que les "symptômes" du déficit d'inhibition latente seul (hyperensibilité etc) sont présents chez des non-Z (artistes, psychotiques, ...g posté un lien qqe part à ce sujet il me semble)
et pour la différence avec l'environnement: euh pas dans mon cas...difficultés de communication ok mais mais sans aucune pathologie lourde parentale, et niveau intellectuel élevé. + père hqi, mère très créative (mais probablement pas zébrée).
les zèbres qui naîtraient de zèbres devraient donc obligatoirement avoir des parents mal communicants ou névrosés?
suis pas d'accord, je continue donc à balancer des tomates What a Face
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 20:19

Et un petit rappel pour ceux qui auraient une lecture/mémoire sélective, JSF explique clairement que beaucoup de surdoués sont "victimes de mauvais diagnostics". Bipolaires, schizophrènes, ou que sais-je encore, je ne suis pas psy.
Corollaire : Se reconnaitre dans le "vrai zèbre" en n'étant pas surdoué pourrait cacher une pathologie. C'est donc se réfugier derrière une légende personnelle et éviter d'évoluer. Se réfugier derrière l'étiquette "zèbre non surdoué" est potentiellement extrêmement délétère, en refusant de regarder la réalité, d'aller suivre une thérapie si besoin est (bah oui, quand on est zèbre, on n'est pas malaaaaaaaaaaaaaaaaaaade, d'autant que c'est incompatible n'est-ce pas?).
Et le zèbre étant un adepte de la remise en question, ne devrait-il pas se poser cette question, avant de se prétendre "zèbre non surdoué"?
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 20:21

et on peut aussi être ET surdoué ET atteint de l'une ou l'autre pathologie mentale study
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 20:24

Pardon, je mettrais plus de smileys la prochaine fois que je pratique ce type d'ironie lol! affraid farao rendeer santa queen elephant bounce Basketball
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Philippe le Lun 19 Juil 2010 - 20:35

J'allais le dire. Smile

En fait, ce qui pourrait mettre tout le monde d'accord, ce serait que les psychologues clinicien-ne-s puissent étudier la population des non-(sur)doué-e-s présentant des caractéristiques des (sur)doué-e-s « hypersensibles », non?

Et pour cela se baser sur l'échantillon des personnes se reconnaissant dans le livre TIPEH mais, après passage d'un test WAIS (en tenant compte des inhibitions intellectuelles, etc.), reconnues non-(sur)doué-e-s, serait un bon début, non? (J'en connaissais une sur un autre forum, tiens.)

Des volontaires? HQI versus zébritude - Page 2 Icon_bounce
Philippe
Philippe

Messages : 2021
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bluecat le Lun 19 Juil 2010 - 20:45

oups j'avais compris l'ironie du "c'est incompatible n'est-ce pas" mais pas du reste du post...c'est un bon début en fait Laughing
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par gemma le Lun 19 Juil 2010 - 21:21

@SupèreFouettard
JSF parle d'erreurs de diagnostiques mais dans le sens inverse : des surdoués étiquetés schizo ou que sais-je par erreur (voir p.314).

L'inverse n'est pas impossible mais n'est pas dans le livre, mais surtout, me semble moins probable à l'heure actuelle où peu de psy encore s'intéressent aux surdoués au point de faire des erreurs de diagnostiques de surdouance au lieu d'un trouble psy.

Mais avec ce site web, ce que tu dis peut s'avérer possible en effet.


gemma

Messages : 190
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 21:34

Luc :
1 : JSF a dit zèbre=surdoué, strictement, ce n'est pas une opinion personnelle, c'est un fait je te suggère de lui exposer ta théorie et surtout n'oublie pas de nous envoyer sa réponse. Elle n'exclue pas que des personnes surdouées puissent aller très bien (à vague : elle ne conclue pas, c'est elle qui a choisi "zèbre" en lieu et place de surdoué, c'était une proposition de sa part, pas autre chose, si tu veux aussi t'affranchir de sa définition, je te renvoies au point numéro deux de ce sujet).

2 : tu veux t'affranchir de sa définition, soit, alors trouve un autre nom que "zèbre", je suis sûre que si tu cherches bien tu vas pouvoir en trouver un aussi tarte (opinion personnelle). Me concernant, je ne suis pas d'accord avec cette proposition qui ne serait que nier purement et simplement l'existence et les travaux de l'auteure du néologisme en question. Sinon, on peut aussi s'affranchir de la définition de "vache" ou de "fumier" pour créer un nouveau dictionnaire fabuleux, dans lequel le premier terme aura le sens de pantoufle ("tiens, il fait frisquet, je vais mettre mes vaches"), et le second le sens de saucisse ("on se fait une choucroute-fumier ce soir?"). Ceci n'est qu'un exemple visant à te montrer la sensation d'absurdité qui me submerge quand je lis des choses pareilles Rolling Eyes (je précise que je ne défends pas ce terme de "zèbre" qui a mon sens n'a fait que foutre le b..... alors que le mot surdoué était si simple...).

3 : à n'en pas douter, les deux populations (Zc et Mensa) sont différentes. Elles ont au moins un point commun : tous les membres ne sont pas Waistisés. Si c'est bien le sujet dont tu parles, ce n'est pas clair, il te faut changer ton titre. Une étude sociologique pourrait être intéressante à mener, mais il faudrait voir ça avec des professionnels, des gens habitués à voir et éliminer tous les biais faussant ce type d'études. Ce n'est le cas de personne ici il me semble... (je précise que je ne fais pas la chasse aux non-waistisés, je m'en fous complètement, à partir du moment où on ne tente pas de me faire prendre des vessies pour des lanternes).

4 : dans la littérature (j'ai déjà posté ici un certain nombre de références scientifiques que certains feraient bien de lire, dont toi), l'hypersensibilité est associée de manière quasi irrémédiable à la douance, notamment en raison des processus neurologiques en jeu, simplement un certain nombre de personnes surdouées auraient développé un mécanisme de défense particulier consistant à l'enterrer sous une chape de béton. Par ailleurs, je suis tout à fait d'accord avec bluecat, il est possible de développer tout un tas de difficultés telles que citées par JSF comme pouvant toucher les surdoués, SANS être surdoué. Les personnes présentant ce type de symptômes sans présenter un QI supérieur à 130 ne sont pas des "zèbres" non surdoués, mais des gens normaux atteints de diverses pathologies/trouble de la personnalité/etc... là encore ce n'est pas une opinion personnelle, c'est encore un fait (cf littérature scientifique, articles écrits par des spécialistes à la suite d'études, spécialistes ayant obtenu des diplômes dans leur spécialité, ayant acquis une rigueur de raisonnement, et non personnes faisant des observations sauvages et en tirant des conclusions douteuses et biaisées par leur propre subjectivité).

Tu vois Vega, même en l'écrivant en taille 200, ça rentre pas.

@Phil : cela pourrait être un sujet effectivement, à proposer à des étudiants pour un mémoire ou une thèse de psycho? de socio? Je veux bien être volontaire, mais je ne peux pas, je ne me suis pas reconnue à 100% dans ce livre.

Sur ce je repars en jetant quelques tomates au passage et en plussoyant bluecat, plume, et dref


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 21:41

Oh rassure-toi je ne suis pas nerveuse.
C'est le problème quand on ne lit pas les choses jusqu'à la fin, on ne comprend pas le sens général et on aboutit à des topics comme celui-là...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Quetzal10 le Lun 19 Juil 2010 - 21:51

Ce que j'ai perdu au fil des posts c'est si la "théorie" de Luc a pour objectif de débusquer, en sous marin, des névrosés tendres et révoltés déguisés en zèbres de JSF qui se baladent sur ZC?
Théoriser sur ce thème c'est comme définir la physique quantite : "C'est un homme aveugle, dans une pièce sombre, qui cherche un chat noir. Qui n'existe pas."
Question
Quetzal10
Quetzal10

Messages : 103
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par chrissieb63 le Lun 19 Juil 2010 - 21:52

MDR leica lol!

moi je dis que tout ceci n'est point le bazar mais un débat démocratique, à la française avec ses coups de gueule et son esprit de contradiction Wink

je m'apprêtais benoitement à essayer d'aligner 2 propos intelligents mais je vais la faire en digne zèbre, digression et fantaisie humoristique parfois insaisissable, et puis une certaine maladresse avec les mots, ou les maux d'ailleurs
moi j'aime ce terme de zèbre car je suis fort branchée nature et animaux (intelligence naturaliste??)

mais sait-on que JSF est diplômée en marketing, que le dit bouquin reprend ce que d'autres personnes (psys, chercheurs, spécialistes de la douance etc...)avait déjà publié et en tout cas constaté
elle a su en faire un best seller si je puis dire
(j'avoue n'avoir retenu que les grandes lignes, je n'ai plus le bouquin en ma possession pour relire précisément)
Zèbre est peut-être après tout un mot comment dit-on dans le domaine de la pub : un mot qui accroche et qui fait vendre?C'était le truc en plus pour nous appâter et nous déculpabiliser par rapport aux termes surdoué, HQI, HPI i tutti quanti

et fichtre ça marche bien, vu le succès de ce post

moi j'avais bien vu dès le départ le postulat de luc, et le "comparatif" Z/Mensa-HQI, si j'ose assimiler les HQI aux membres de Mensa sans subir les foudes d'Odin!!
je ne me sens et ne me sentirais jamais Mensa, cérébrale pure, génie des maths, ou que sais-je...
du coup si je passe le test un jour et que je m'avère HQI, QI>130 ZUT!!!

en attendant j'essaie de rayonner de toutes mes rayures colorées, I want to find my true color, sur ZC ou ailleurs

allez zan paix, avec ou sans doliprane, moi je carbure à la citronnade ce soir


cat cat
chrissieb63
chrissieb63

Messages : 682
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 56
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bepo le Lun 19 Juil 2010 - 21:52

Oui Quetzal, j'ai aussi ce sentiment !

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Kraken le Lun 19 Juil 2010 - 21:53

Shocked

Laughing

Au second degré, c'est vraiment drôle cette histoire...
Bon je me range du côté de Luc et Vague, mais comme je tire comme un pied, je n'exclue pas les "friendly fires" ! Very Happy
Kraken
Kraken

Messages : 116
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 51
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 21:54

Luc a écrit:
Je ne pense pas que JSF ait dit que tous les surdoués étaient zèbres.
Si, et de source sure et de vive voix:
surdoué=zèbre
surdoué <=> zèbre
zèbre, ce n'est pas "les surdoués de JSF".
Les 2 ensembles sont exactement les mêmes vu qu'il s'agit de la même chose.

Luc a écrit:
Voilà. Je propose que nous nous émancipions de la définition stricte de JSF, et que nous acceptions a priori les personnes qui se reconnaissent dans les critères du livre comme de vrais zèbres.
Bah oui, et puis moi aujourd'hui, je propose de dire que artiste, c'est aussi qui est aveugle, parce que ça m'arrange bien et puis on les accepte dans le mot.
ah ben on va s'y retrouver comme ça.....
Si tu veux décrire cette population, trouve un autre mot, celui-là est déjà pris, dommage. Ce n'est pas toi qui l'as inventé et définit, tu n'as pas le droit de le changer.

Enfin, c'est simple, ceux qui compliquent les choses à outrance devrait se demander pourquoi ils le font.... Pour moi, c'est relativement clair et je pense que super Fouettard l'a très bien expliqué.

Il ne s'agit pas de mettre dehors qui que se soit, mais je vois pas du tout en quoi cette façon de nier la réalité peut aider qq un. Si tu veux décrire une réalité, fais-le mais ne dévie pas un mot qui a déjà un sens de son sens premier parce que ça flatte l'ego.

Vague: c'est quoi le problème de logique dans le post de SM, je l'ai pas vu? Il me semble très logique et bien construit au contraire....

Pour les autres que nier la réalité amuse, ben continuez, pour les autres, demandez-vous ce qui les coince dans cette attitude et les empêche d'accepter des choses simples.
Il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.....

Allez amusez-vous bien,je vais essayer de me taire Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par 404 le Lun 19 Juil 2010 - 22:00

.


Dernière édition par Supère Fouettard le Lun 19 Juil 2010 - 22:02, édité 1 fois (Raison : Evitons le troll pour le troll, auto-censure)
404
404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par bepo le Lun 19 Juil 2010 - 22:05

Jveeuuu une biiièèèrere


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010 - 8:32, édité 2 fois (Raison : ORTHOGRAPHE)

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

HQI versus zébritude - Page 2 Empty Re: HQI versus zébritude

Message par L.Lune le Lun 19 Juil 2010 - 22:07

Vague, tu dis :"Le fait d'accorder au dires de JSF une valeur quasi profétique ca il me semble l'avoir compris."
il s'agit uniquement de se mettre d'accord sur une définition commune d'un terme, pour être sûr de quoi en parle. sinon on n'avance pas.

si "zebre = surdoué" mais aussi "zebre = surdoué + nevrosé + psychotique etc " c'est pas la même chose.

en revanche, je viens de lire un bouquin qui a pour titre "life's a pitch - how to sell yourself and your brilliant ideas" et les deux mecs repètent à peu près sur toutes les pages que les meilleures idées sont simples. et il doit être possible de les exprimer de manière brève / synthètique. sinon, zero impact... bounce


Dernière édition par LuiselLune le Lun 19 Juil 2010 - 22:11, édité 1 fois

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum